Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Secret Story… scandale public

Secret Story… scandale public

« Réuni en assemblée plénière le 20 juillet, Le Conseil supérieur de l’audiovisuel a examiné, à la suite de plaintes de téléspectateurs concernant l’émission de téléréalité Secret Story, les épisodes diffusés par la chaîne et a décidé de mettre en garde TF1 sur la nécessité d’apposer une signalétique de catégorie II (au moins de 10 ans) lorsque la nature des rapports entre les candidats, les images de nudité et la vulgarité de certains propos le justifient.
Le Conseil rappelle, en outre, à la chaîne :
- de veiller au strict respect de la délibération du 17 juin 2008 relative à l’exposition des produits de tabac, des boissons alcooliques et des drogues illicites à l’antenne des services de radiodiffusion et de télévision.
- que la mise en avant de propos diffamatoires ou injurieux à l’encontre des participants est interdit. »

Bien que l’émission de télé réalité affole les compteurs d’audimat avec 45.4% de part de marché certains soirs, Secret Story présenté par Benjamin Castaldi depuis maintenant trois ans ne fait pas l’unanimité des téléspectateurs de par la vulgarité de certains candidats.
 
Une multitude de lettres et de mails de plaintes ont été reçus à la Tour Mirabeau, siège du CSA (Conseil Supérieur de l’Audiovisuel). Présenté depuis trois ans comme un programme familial, dorénavant TF1 devra apposer un pictogramme de catégorie pour les moins de 10 ans. 
 
Cette décision a été prise suite à l’examen de plusieurs épisodes du volet 3, qui montraient des candidates très peu vêtues pour ne pas dire « nues », sans oublier le langage assez décalé et vulgaire des autres participants. 
 
La goutte d’eau qui a fait déborder le vase remonte au début du mois dernier lorsque, lors d’un direct Léo révélait consommer de la cocaïne, ce qui avait amené Benjamin Castaldi à présenter ses excuses à l’antenne.
 
En clair TF1 devra faire attention à ce que ses candidats respectent la morale et filtrer les séquences sur lesquelles apparaissent tenues légères ; cigarettes ; alcools ; drogues ; propos homophobes et diffamatoires, sans ça la saison 4 restera dans les placards de la chaîne privée.
 
La messe est dite. 

Moyenne des avis sur cet article :  3.89/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • LeGus LeGus 12 août 2009 11:44

    Un immense bandeau barrant tout l’écran avec comme message :
    « Notre boulot, c’est de vendre à Coca-Cola du temps de cerveau humain disponible »
    24h/24, 7 jours sur 7 et le problème est réglé.


    • LE CHAT LE CHAT 12 août 2009 11:49

      de jeunes coqs se pavanant devant des oies , une ode à la vulgarité et au nombrilisme ,
      en pronant le mensonge et la manipulation comme les chemins qui mènent à la réussite , vraiment cette émission est emblématique de la télé poubelle !


      • zelectron zelectron 12 août 2009 12:17

        @le chat
        je te rejoint, mais tu n’as pas tout compris : cette émission prépare l’avènement de la « Poubellocratie »...
        ...à moins que nous ne soyons en plein dedans ?


      • linus20024 linus20024 12 août 2009 13:11

        L’avènement de la poubellocratie... ?
        J’sais pas. J’ai l’étrange impression qu’on y est déjà depuis un moment.
        Tf1 semble s’être donné pour mission de repousser chaque jour un peu plus loin les limites de la connerie humaine.
        Sûr que ce délicieux programme « familial » qu’est Secret Story va permettre à nos chers petites têtes blondes d’acquérir de précieux repères moraux pour l’avenir.


      • goc goc 12 août 2009 13:28

        deja il faudrait interdire cette emission aux moins de 18ans

        il est important que nos cheres tetes blondes sachent que toutes les femmes sont bien plus belles que la chose se prénomant « cindy » et qu’en plus, elles ne sont pas aussi vulgaires.

        par respect pour toutes les femmes, il faut interdire ce programme inter-pub


        • appoline appoline 12 août 2009 20:27

          @ Goc,

          D’accord avec votre commentaire. Emission affligeante, animateur qui ne l’est pas moins. J’ai jeté un coup d’oeil pour me faire une opinion mais là, je trouve que TF1 fait fort, à moins que le but ne soit d’abrutir juste un peu plus la masse, qui, je vais finir par le croire ne demande que cela.

          Les greluches ne valent pas grand chose, à se demander si le demi poids chiche qui leur sert de cervelle n’est pas resté coincé au niveau des mandibules car, au niveau du raisonnement, elles pourraient demander une reconnaissance handicapé, non pas que ça ne vole pas haut, à vrai dire ça n’a jamais décollé.

          Quant aux loulous, on peut se demander si c’est le cerveau du haut ou le cerveau du bas qui déconne, car pour eux aussi, le dialogue est pauvre. Donc en gros, je suis pour la castration et la ligature de trompes, il faut vraiment éviter que ces tâches se reproduisent.


        • Stéphane Antonini Stéphane Antonini 12 août 2009 13:34

          Ah ben mince alors ! Pour une fois que je voulais jeter un oeil à ce formidable programme culturel, dont on parle depuis sa création et dont je n’ai jamais vu une image (oui, je sais, j’ai honte, je suis désolé), voilà-t-y pas que l’auteur et son article m’assènent une véritable douche froide !
          Ben là, pouf, plus très envie...
          Quelle déception........
          Sur quoi je peux me rabattre ?
          Des suggestions ?


          • Jamalus Jamalus 13 août 2009 11:44

            Un bon livre, Le Bal des Saltimbanques de Albert Cossery...un écrivain rare !!!


          • Vilain petit canard Vilain petit canard 12 août 2009 13:37

            Ah ah ah alors là l’émission la plus vulgaire du PAF, qui ne vit qu’en montrant des jeunes abruti(e)s à poil en espérant les voir baiser, obligée de respecter le code de bienséance audiovisuel le plus mou, le plus rétrograde et le plus fade, elle est excellente, celle-là ! C’est comme si on imposait aux boîtes de strip-tease de ne plus montrer de filles à poil sur scène. Impayable, on vit vraiment une époque débile.


            • herve33 12 août 2009 16:03

              le but de TF1 , c’est faire de l’audimat pour vendre de la pub , en abrutissant les gens , par leurs instincts les plus bas et vendre la politique populiste de l’UMP . Connaissez vous une émission culturelle sur TF1 ou une véritable reportage d’investigation ??
              Ceci dit , sur le service publique , c’est guère mieux , on fabrique de faux témoignages ou de fausses images .


              • pergolese 12 août 2009 16:05

                Mettre sur le même plan la nudité avec les cigarettes, l’alcool, la drogue ou la vulgarité.

                D’un autre côté, on a la pub pour les préservatifs à une heure où, comme dirait Popeck, on trempe son bout de pain dans son oeuf à la coque...

                Il y a un problème tout de même...


                • Hevok 12 août 2009 16:53

                  J’ai regardé un épisode pour voir de quoi il en retourne, et le nombre de « beep » étaient énormes, on se serrait cru dans un épisode de south park


                  • A. Nonyme Trash Titi 12 août 2009 17:28

                    Mouais, voir une paire de nibards ou entendre « merde », pas de quoi affoler les pères la pudeur quand même.
                    Le problème réside surtout dans la nullité de l’émission, nullité qui semble en fait être la base de son succès ! C’est l’apologie du vide, du néant. Regarder cette émission, c’est comme regarder un aquarium, sauf que les poissons parlent (mal).

                    Je propose d’ériger B. Castaldi comme étalon de la « nullitude » télévisuelle :
                    - 1 Castaldi : mauvaise émission
                    - 2 Castaldi : très mauvaise émission
                    - 3 Castaldi : jetez votre télé par la fenêtre.


                    • amipb amipb 12 août 2009 21:57

                      Personneellement, j’ai jeté ma télé bien avant 1 Castaldi...


                    • colza 12 août 2009 22:08

                      Ca me surprend beaucoup, toutes ces réactions indignées... preuve que cette émission est très regardée.
                      Ca fait pas un peu voyeur que de regarder et après jouer les père-la-pudeur en s’indignant que l’émission est ceci ou celà.
                      Comme si une émission de TF1 était regardable.
                      Il y a bien longtemps que j’en suis au stade 3 castaldi... sauf qu’au lieu de jeter ma télé par la fenêtre, je l’ai déposée dans une benne à gravats.


                    • amipb amipb 12 août 2009 22:04

                      La censure est digne si son but est noble. Censurer les insultes et gros mots chez ses enfants, c’est faire preuve de prévoyance quant à leur future vie en société. Censurer les images violentes aux heures de grande écoute, c’est éviter de risquer des troubles psychologiques chez les personnes à risques (enfants, personnes déjà fragiles, voire gens normaux pouvant être fragilisés).

                      Le plus difficile est, bien sûr, de trouver la frontière de cette censure.


                    • amipb amipb 13 août 2009 07:06

                      « Mon censeur à moi » est l’auto-censure, celle qui vient de mon éducation, de ma culture et, plus basiquement, celle qui m’interdit de faire aux autres ce que je ne voudrais pas que l’on me fit.

                      La censure est tous les jours dans nos pensées, paroles et actes. Vous ne parlez pas à votre patron comme à votre enfant, vous ne parlez pas aux gens dans la rue comme si c’étaient tous de vieux amis, etc, etc. Si vous le faites, ce sont les autres participants à la société qui vous donneront la limite à ne pas atteindre, via la censure verbale ou physique (dans le pire des cas).


                    • BackDraft 23 août 2009 15:39

                      Je ne l’aurais pas mieux dit ;)


                    • colza 12 août 2009 22:17

                      @ Amipb
                      Pas d’accord, il n’y a pas de bonne censure.
                      Que les enfants ne disent ni insultes, ni gros mots s’obtient par l’éducation, pas par la censure qui s’impose sans explication.
                      Les images violentes aux heures de grande écoute, à défaut d"éthique de la part des dirigeants de chaines, ce devrait être au CSA ou aux politiques à établir des règles pour les éviter.
                      Et le simple bon sens conseille aussi de ne pas mettre des enfants devant un écran TV pendant les infos, pour ce qu’il y a à y voir !!!


                      • amipb amipb 13 août 2009 07:15

                        La censure sans explication est effectivement stupide, car il s’agit alors non pas d’une éducation comprise par les parent, mais de la simple répétition d’un modèle observé ou subi.

                        L’éducation, c’est apprendre aux enfants à former son esprit via la réflexion et l’apprentissage des limites à ne pas dépasser, surtout dans la vie en société, via l’auto-censure.

                        Les règles dont vous parlez (CSA, politiques, ne pas mettre ses enfants devant la télé) sont des actes de censure. Je comprends que ce mot a beaucoup de poids et reste très négatif dans nos esprits, mais il est un élément extrêmement importants du comportement humain.


                      • ykpaiha ykpaiha 13 août 2009 00:02

                        Je comprend le débat mais je vois pas le probleme. (ou bien inversement c’est selon)
                        Il est indéniable que ce genre d’émission camouffle d’autres objectifs que ceux affichés.
                        Derriere les flonflons, les perversions, la vulgarité, le voyeurisme, l’idiotie et autres avatars ci et la inventoriés, le scénario (ne vous trompez pas c’est pré-ecrit) comprend d’autres messages subliminaux beaucoups plus pervers :(je vous laise juge de leurs conscéquences)

                        L’acceptation d un tuteur omnipotent et d’etre en permanence sous le regard d’autrui
                        L’auto-flagellation digne des proces cafkaien ou on accuse son voisin, ami et se confesse en public.
                        La mise sous sequestre de tout acte et ou pensée volontaire.
                        Présentation, scenarisation des relations humaines futiles et instinctives.
                        J’arrete ici l’énumération on pourrait en rajouter.
                        La main mise de l’autorité responsable de ce lavage de cerveau ne laisse aucun doute sur l’objectif visé et le type de société qui en serait issu.
                        Pour ma part avec 2 enfants il est patent que ce programme est proscrit, certe par hygiene d’abord, mais sutout par respect pour eux et pour conserver un semblant de valeurs humaines.
                        Pour les autres,
                        les autres, ailleurs...


                        • chmoll chmoll 13 août 2009 10:35

                          élysée tv n’a plus ds’ous en caisse,reste plus que faire dans la déprave


                          • BackDraft 23 août 2009 15:33

                             Je ne pense pas que interdire la diffusion de Secret Story soit une solution valable, le simple fait de censurer certaines scène ou de mettre en garde le téléspectateur (souvent jeune) devrait suffir.

                             Les spectateurs se retrouvent souvent face à une situation où « ils doivent » choisir un candidat plutôt qu’un autre, c’est de cette façon que le spectateur est influencé ; et comme dans tous les programmes TV, il faut garder son esprit critique ! Personnellement, je vois cette émission et cette maison comme une sorte de laboratoire, un endroit isolé où les candidats sont manipulés par « La Voix », et où le simple fait d’accomplir une « mission secrète » se transforme en un acte héroïque, acte dont le héros ira se vanter de manières plus ou moins subtile dans le « confessionnal » en essayant tant bien que mal de démontrer de la valeur auprès des téléspectateurs.

                             Bien à vous, Max ;)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès