Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Soumission à l’autorité télévisuelle : France 2 innove avec Zone (...)

Soumission à l’autorité télévisuelle : France 2 innove avec Zone Xtrême

L’expérience de Milgram montre que 65 % des êtres Humains sont prêts, grâce à des stimuli autoritaires, à tuer des inconnus en connaissance de cause. Ce chiffres m’avait surpris lorsque j’étais étudiant, j’avais donc acheté un bouquin pour connaitre les conditions de cette expérience qui s’était déroulée aux USA de 1960 à 1963. La bibliographie au sujet de cette expérience hors du commun est riche, même si elle demeure méconnue de nos jours.

Le chiffre semble extravagant, et pourtant nous sommes fait de ce bois là. J’ai acheté Libération hier et je suis tombé sur cet article . Le coucou vient également de dégainer un article, avec un titre adéquat : Que les désobéissants lèvent le doigt.

La télé-réalité sous le feux d’elle même

Je suis donc surpris de l’audace de France2 qui vient d’oser réaliser une émission de télé-réalité démontrant la nocivité de ce type d’émissions. Chapeau bas, messieurs ; car dans cet espace confiné d’assentiment général dans lequel se positionne la télé en général, cela fait du bien à la diversité. Cette émission qui sera diffusée en fin d’année est d’ores et déjà un buzz. Qui s’en plaindra ?

Mais de quoi est donc fait ce programme au juste ? le protocole Etatsunien de 1960 procédait avec trois catégories de personnes : l’élève, le professeur (qui est chargé d’envoyer des décharges électriques à l’élève lorsqu’il se trompe) et l’expérimentateur (le représentant de l’autorité). Les élèves et les expérimentateur sont des comédiens tandis que les "professeurs" sont les sujets de cette étude. Ils ne le savent pas bien-entendu.

A chaque fois que l’élèves (le comédien) se trompe dans les réponses aux questions, il reçoit une décharge électrique de plus en plus élevée (de 20 V à 400 V). Le "professeur" connait la dangerosité de son action puisque elle est inscrite sur son pupitre de commande, il voit également "l’élève" se tordre de douleur (simulée) devant lui dans une sale isolée par une fenêtre.

Si "le professeur" ne souhaite plus administrer ces décharges, de plus en plus élevée, à l’élève conformément aux règles du jeu qu’il connait. L’expérimentateur qui a la casquette de l’autorité (via son statut de scientifique) lui adresse alors les ordres suivants :

  1. « Veuillez continuer s’il vous plaît. »

  2. « L’expérience exige que vous continuiez. »

  3. « Il est absolument indispensable que vous continuiez. »

  4. « Vous n’avez pas le choix, vous devez continuer. »

Ce protocole d’étude donnait comme résultat le chiffre de 65 % de décharges mortelles délivrées par les "professeurs", de nombreuses variantes donnent des résultats assez similaires suivant des inflexions légères de ce protocole-ci.

Vous réalisez un copié-collé de l’expérience avec des élèves et expérimentateurs faisant partie de l’équipe de production de France2, vous recrutez des professeurs (qui sont légions pour ce type de jeu). Vous remplacez Autorité scientifique par Autorité télévisuelle ! et vous avez cette formidable émission...qui va faire du bruit dans le landerneau médiatique.

Et vous obtenez quoi ?

80 % des candidats ont admninistré la tension maximale, infligeant la mort de leur collègues de jeu. Jean-Léon Beauvois, le scientifique et professeur de psychologie sociale, n’en revient pas  : « Je ne pensais pas que la télévision était une autorité légitime, comme l’est la science dans l’expérience de Milgram, je pensais que la télé ne pouvait pas prescrire. J’ai la preuve que j’avais tort. »

Cette émission pose plusieurs questions à la télé :

  • Pourquoi la télé est-elle devenue une autorité morale aussi puissante ?

  • La télé-réalité nous renvoie ce que nous sommes : 65 % des gens devant leur poste de télé sont dans un état de soumission totale (scotché devant la publicité) par l’entremise d’émission de masse faisant appel à ces ressorts là. Est-ce la vocation de la télé ? Actuellement oui, c’est indéniable. Le cynisme des dirigeants des médias actuels sur leur "utilité" est totale. Est ce que cet état de fait va changer ?

Nul doute que le débat va être vif à ce sujet, et soumis au financement de celle-ci.

Soumission morale à l’autorité de la télévision. Quid des hommes politiques ?

Les utilisateurs médiatique de l’entité "télé" comme outil de soumission morale sont nombreux aujourd’hui comme hier. Mais certains y ont tout de même une place emblématique, je pense à Frédéric Lefebvre qui à force de mensonges laisse malgré tout, grâce à cet instrument télévisuel soit disant neutre, une trainée irrémédiablement "positive" malgré ses mensonges les plus éhontés. Seule la première impression laisse des traces, les démentis a posteriori ne sont que poudre aux yeux médiatique elles-aussi. Frédéric Lefebvre optimise au mieux cette machine de soumission qu’est la télévision d’aujourd’hui.


Un peu de bibiographie sur le web à ce sujet. Fluctuat.net , Sarkostique.
 
Publié sur Peuples.net le 26 avril 2009.
 
 

 

Moyenne des avis sur cet article :  4.76/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • JL JL 27 avril 2009 11:36

    Avant Milgram, George Bernard Shaw avait énoncé : « Quand un imbécile fait une action dont il a honte, il prétend toujours que c’est par devoir. »

    Vous écrivez : « L’expérience de Milgram montre que 65 % des êtres Humains sont prêts, grâce à des stimuli autoritaires, à tuer des inconnus en connaissance de cause. Ce chiffres m’avait surpris lorsque j’étais étudiant …le chiffre semble extravagant, et pourtant nous sommes fait de ce bois là ».

    Qu’il y ait 65% d’imbéciles dans la population ne me surprend guère. En revanche, j’ignore ce que j’aurais fait si j’avais été soumis à l’expérience, mais je suis sûr que je n’aurais pas supporté de me regarder dans la glace, après un tel échec : je sais d’expérience, que l’Autorité peut faire des ravages considérables.

    D’accord avec vous, au sujet de F. Lefebvre.


    • pasou 27 avril 2009 11:55

      Ce ne sont pas les arguments de l’autorité que l’expérience de Milgram met en lumière, c’est la notion de « valeur supérieure » .. dont fait partie l’autorité. Mais les valeurs supérieures sont, bien sur l’autorité légitime (gendarme) ou acceptée (gourou), mais surtout la religion, la patrie, Dieu, ou dans l’expérience de Milgram ... la science. Ceci dit ces éléments peuvent être judicieusement ou mal employés.
      Il s’agit donc généralement d’absractions. Aujourd’hui nous avons les droits de l’homme, dont on s’est servis pour faire la guerre au kisovo en inventant des massacres qui n’avaient pas eu lieu par exemple). Les obligations qu’on nous impose vis à vis de la « diversité » ou des « chances pour la France » que la majorité du peuple ne veut pas (immigration) etc. font parties de ces même abstractions qui servent à manipuler les foules. Ce que l’expérience de Milgram montre, c’est que la plus grande majorité des individus perdent leur libre arbitre face à ces « valeurs supérieures ». Par exemple les mêmes qui mettaient le zyclon B dans les chambres à gaz, tuant ainsi femmes, enfants, vieillards se révélaient par ailleur bon pères de famille. Il est évident que si la « valeur supérieure » ne suffit pas, un bon procès, une grosse amende, l’opprobe publique ou le peloton d’exécution peuvent y supléer et finir de contraindre un certain nombre de récalcitrants. A quoi croyez vous que servent les média officiels aujourd’hui, sinon qu’à créer un « consensus collectif », la démocratie permettant qu’un groupe suffisement « convaincu » puisse permettre d’imposer l’ensemble du consensus artificiellement créé à l’ensemble des individus ... vous avez dit manipulation !!! smiley
      Pasou


      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 27 avril 2009 12:32

        " Je suis donc surpris de l’audace de France2 qui vient d’oser réaliser une émission de télé-réalité démontrant la nocivité de ce type d’émissions. Chapeau bas, messieurs « En effet, après la disparition de la pub sur fr2, on aurait pu craindre le pire. Alors que les émissions de qualité telles » envoyé spécial et complément d’enquête « perdurent selon la même recette, notre chaine nationale se doit d’apporter des émissions de qualité pour maintenir son audience.

        Je me souviens de mes classes pendant l’armée, j’avais la chance d’être entouré de sursitaires, et le troisième jour, le sergent nous demande de viser avec notre arme un caporal qui s’était éloigné. C’est devant le refus appuyé des plus vieux que j’ai réalisé l’ampleur de ma bêtise crasse. En effet, j’étais prêt à mettre en joue l’innocent. Et pourtant, j’étais relativement épargné par le lavage de cerveau télévisé...Imaginez le résultat des séries comme urgence ou arme au poing.

        Cette sinistre expérience prouve à quel point les méthodes de conditionnement humain sont la résultante de souffrances infligées d’abord à des millions de souris en laboratoires.

          » 65 % des gens devant leur poste de télé sont dans un état de soumission totale (scotché devant la publicité) par l’entremise d’émission de masse faisant appel à ces ressorts là. Est-ce la vocation de la télé ? Actuellement oui ". Si chez nous la résistance commence à émerger, c’est parce que des dizaines d’autres pays commencent à peine à tomber dans ce filet. L’immigration constante et le piratage des côtes somaliennes en sont les tristes résultats.

        Le pire est que la femme, la carotte au bout du bâton de l’Autorité, se soumet elle-même pour soumettre l’humanité...déplorable !


        • Mr.K (generation-volée) Mr.K (generation-volée) 27 avril 2009 13:33

          "Le pire est que la femme, la carotte au bout du bâton de l’Autorité, se soumet elle-même pour soumettre l’humanité...déplorable !"

          tant de pertinence dans une seul phrase,bravo.


        • patroc 27 avril 2009 12:49

           Très bon article !.. Oui, la télé est devenue l’opium du peuple, l’uniformisation des cerveaux et la soumission aux icônes, le dressage du peuple est tellement facile aujourd’hui avec cet outil !.. Internet coupé, mais la télé jamais !.. Cerveaux lobotomisés, soumission, propagande, contrôle... Attention à la télé !.. 


          • wesson wesson 27 avril 2009 12:54

            Bonjour l’auteur,

            65% d’imbéciles soumis à n’importe quel ordre débile dans la population ?

            Pour ma part, j’en était resté au chiffre de 53% en 2007 smiley

            et maintenant, 80% vous dites, qui n’avaient pas entendu parler de l’expérience de Milgram, ni vu le film I comme Icare ?

            Ben dis donc, M. Sarkozy va les faire, ses 2 mandats !


            • Valparaiso JJSS1979 27 avril 2009 13:25

              Il faut absolument que France 2 rediffuse I comme Icare juste avant ce jeu !


              • Vinrouge 27 avril 2009 14:41

                un point qui me semble très important à propos de ce jeu sur France 2 est qu’il est permet de gagner de l’argent (c’est ce que j’en ai compris en tout cas).
                => Dans le cas présent, on peut se demander si la télé a-t-elle une autorité en tant que telle ou, si cette autorité lui est-elle conférée par l’argent qu’elle peut distribuer.
                perso, je penche pour la 2ème option...


                • Vinrouge 27 avril 2009 14:44

                  PS. ce que je dis à propos de l’argent est dans doute vrai aussi avec les « 15 minutes de célébrité » (càd, que la télé peut prendre une figure d’autorité en promettant une portion de célébrité audiovisuelle)


                  • Bobby Bobby 27 avril 2009 16:27

                    Hélas, c’est bien de soumission à l’autorité qu’il s’agit !

                    Que cette autorité soit représentée par n’importe quel support... (religieux, justice, scientifique, etc...). C’est bien la soumission l’important et la plupart des structures en place ne jure que par celle-ci !

                    Il n’y a que la détermination personnelle pour y faire face, bien peu de choses en somme (mais indispensable) si on veut ne pas sombrer dans un « Meilleur des mondes »... omniprésent.

                    Il nous faut enseigner aux jeunes de se former, de prendre conscience qu’ ils sont les seuls artisans de leur construction aux fins de pouvoir se prendre en charge une fois adultes... et leur en donner les moyens... faute de quoi on risque de les amener tout naturellement vers un univers bien peu valorisant !

                    Qui peut les y amener ? les parents, ils n’y sont en général pas formés... la toute grande majorité des enseignants professionnels non plus... il reste bien peu de possibilités, mais ce n’est pas impossible !

                    Bonne chance à tous !


                    • tchoo 27 avril 2009 18:19

                      1) l’échantillon est-il représentatif et suffisament étoffé pour extrapoler ?
                      2) soumission à l’autorité dites-vous ?
                      ici c’est l’argent
                      depuis que l’on valorise l’écrasement de l’autre pour grimper l’échelle sociale, ce résultat, peut-il être si étonnant que cela (bien que l’extrapolation me semble bien rapide et bien élevée, suis resté moi aussi sur le chiffre de 53% des individus testés outre-atlantique : de là à en faire une loi générale.............)


                      • soi 27 avril 2009 19:01

                        Je me permets de signaler que cette expérience ne s’est pas limitée à ce qui en est présenté mais a eu des variantes,que l’étude s’est étendue, complétée, notamment il y a celle où il est constaté qu’une contre autorité fait que personne n’obéit .

                         http://fr.wikipedia.org/wiki/Variantes_de_l%27exp%C3%A9rience_de_Milgram


                        • roquetbellesoreilles roquetbellesoreilles 28 avril 2009 06:23

                          Il n’y a même pas besoin de blouse blanche pour faire cette expérience...

                          la preuve en image :

                          http://i41.tinypic.com/2nbsg0m.jpg


                          • masuyer masuyer 28 avril 2009 10:35

                            Merci d’évoquer ici l’expérience de Milgram.

                            C’est vrai que nous pourrions être étonnés, pour autant. Si on y réfléchit bien, pour qu’un système perdure il doit s’appuyer sur, sinon l’adhésion d’une majorité, au moins sur son consentement. Nous avons tendance à avoir une « vision noire » de ce que nous appelons « des dictatures ». Nous pensons donc que les « dictatures » ne se maintiennent que par la force, face à des populations hostiles. Mais cela tient de la fable.

                            Et quand les régimes sont renversés, ce n’est pas forcément le fait d’une majorité. Il n’est pas sur qu’en 1789, la majeure partie de la population rejettait la légitimité du principe monarchique de droit divin, je pense même que ce serait étonnant.


                            • fgouns 28 avril 2009 11:05

                              une petite question, le résultat annoncé de 65% de gentils élèctrocuteurs est il tiré de 100% des personnes ayant initialement accèpté le protocole de l’expèrience où de l’intégralité des individus approchés ? Car voyez vous j’ose espérer qu’ un certain nombre d’entre eux aura eu la présence d’esprit de refuser tout bonnement de se préter (de se vendre) à cette manipulation ! 


                              • indianagrenoble indianagrenoble 17 mars 2010 15:33

                                C’est plutôt bien de voir enfin au grand jour (à la télé) les principes qu’utilisent les politiques, les médias et toutes les instances dignes de ce nom pour nous manipuler... smiley

                                Je ne saurais que trop vous conseiller de lire un ouvrage référence en manipulation :

                                Petit traité de manipulation à l’usage des honnêtes gens
                                Nouvelle édition, revue et augmentée
                                Jean-Léon Beauvois, Robert-Vincent Joule
                                Editions : PUG (Presse Universitaire de Grenoble)

                                Moi ce qui m’esbroufe c’est le tapage médiatique qui a de toute évidence été organisé depuis longtemps autour de ce simple « petit programme télé » : pourquoi ??! et surtout par qui cela a-t-il été organisé ?

                                France 2 ???? tout seul ?

                                Mais pourquoi juste cette émission ? Pourquoi tant de moyen ? Pourquoi maintenant ?

                                C’est vraiment bizarre...


                                Moi qui n’est pas la télé, j’ai entendu 2 fois la pub à la radio pour cette émission, sur France Inter... et ce depuis 2 semaines déjà !

                                Mais qui a tout intérêt à avoir autant de couverture médiatique pour un simple reportage et qui paye cette pub ?

                                J’entends rarement des pubs pour des émissions de télé à la radio !

                                D’accord c’est un sujet majeur en psychosociologie mais bon, des émissions qui valent le coup et ne sont pas publi-citées, il y en a des tonnes !

                                Que de questions sans réponse...

                                 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès