Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Spock.com arrive : attention vous êtes une marque

Spock.com arrive : attention vous êtes une marque

Spock est un nouveau moteur de recherche sur les individus. Chacun d’entre nous est en train de devenir une marque qu’il faut protéger et cultiver.

L’actualité récente du Net est de plus en plus ponctuée par des thématiques relatives aux données individuelles. Ainsi, il ne se passe pas une journée sans que soient évoqués le succès de l’application Twitter, le potentiel commercial de Facebook ou LinkedIn et enfin l’apogée du voyeurisme au travers de Spock.com.

Pour ceux qui ne le savent pas Twitter permet d’afficher à la face du monde des petits messages censés décrire les moindres de vos gestes quotidiens, Facebook et LinkedIn sont des réseaux sociaux affichant vos informations personnelles (CV, etc.) et facilitant la mise en relation avec vos connaissances, enfin Spock.com est un moteur de recherche d’individus.

L’attaque survenue il y a quelques jours sur les serveurs de Monster.com, lors de laquelle 1,6 millions de comptes ont vu leurs données violées, apparaît comme une résurgence du passé. Un passé dans lequel on ne voulait pas laisser de traces sur Internet, ne pas y être visible et surtout ne pas y utiliser sa carte de crédit.

Aujourd’hui, nombreux sont ceux qui cherchent à obtenir une visibilité maximale, quitte à laisser délibérément des traces sur les sites qu’ils visitent en recourant à Mybloglog par exemple. Alors que l’on prêtait à la télé-réalité la généralisation de l’exhibitionnisme, c’est Internet qui va donner toute sa dimension à ce phénomène moderne. L’anonymat n’existera bientôt plus, tout le monde est potentiellement « célèbre ». Vous ne pourrez bientôt plus faire une rencontre sans que votre nom déjà googlable à loisir devienne spockable en temps réel avec un mobile. Finis les mystères et les découvertes.

Cette nouvelle réalité qu’affrontaient déjà les célébrités est en passe de devenir le quotidien de tout un chacun. Il faut donc apprendre à s’organiser en conséquence, en particulier pour les professionnels évoluant dans les métiers des médias, de la communication ou de l’Internet. Ce que beaucoup d’entre nous faisaient jusque-là de manière instinctive voire irréfléchie doit devenir une démarche cohérente.

Votre nom est votre marque et il est plus difficile d’en changer que de faire un dépôt à l’INPI, alors ne le galvaudez pas. Cette remarque prend toute sa valeur pour les passionnés de débats sur des forums et autres, ils peuvent finir par produire des centaines de pages de commentaires virulents qui ne peuvent pas toujours être recontextualisés par la personne qui googlise leur nom. Google, LinkedIn et autres sont en train de devenir des outils pour les recruteurs, partenaires commerciaux, candidats à l’embauche comme les registres du Commerce pour les sociétés.

Cette nouvelle donne est en train de changer nos comportements et Internet n’est plus du tout une jungle réservée aux initiés. LinkedIn vous permet par exemple de savoir qui a consulté votre profil sur les trois derniers mois, vous verrez qu’un pourcentage important de vos nouveaux contacts professionnels s’y rend pour se faire sa petite idée sur vous. Nous sommes en train de rentrer de plain-pied dans l’ère du marketing personnel. Il faudra de plus en plus et de mieux en mieux exister en ligne pour exister tout court.


Moyenne des avis sur cet article :  4.64/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • Antoine Diederick 28 août 2007 11:35

    Tant va la cruche à l’eau.....que....

    Il va suffire de ne plus avoir Internet pour enfin avoir la paix. smiley


    • Antoine Diederick 28 août 2007 11:37

      Pour vivre heureux, ne cherchons pas à être ou à paraître.

      Les gens heureux n’ont pas d’histoire.

      La vie est un long fleuve tranquille.


    • biztoback 28 août 2007 11:38

      Je n’ai pas trop compris le concept de spock.com,

      retrouvé toutes les traces de quelqu’un sur le net ?


      • Albéric Guigou Albéric Guigou 28 août 2007 11:57

        Tout dépend ce que l’on entend par traces. Spock ne dévoile pas les visites qu’a visité l’internaute mais plutôt les thèmes (par mots-clés) et personnes qui semblent avoir un rapport avec lui en se basant sur ce qui existe sur le Net. On y trouve également un emplacement pour une photo.


      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 2 septembre 2007 03:50

        Cette évolution était prévisible depuis des années. Maintenant elle est là. Les avantages d’une société transparente dépassent largement ses désavantages. Il ne faut pas chercher à limiter la transparence, mais à l’universaliser. En 1998, j’écrivais :

        " Est-ce que quelqu’un a la candeur de croire que si des intérêts suffisants sont en jeu, toute l’information concernant sa vie privée ne peut pas être accessible sur le champ comme un livre ouvert aux autorités ou pouvoirs quels qu’ils soient qui voudraient y accéder et en auraient les moyens techniques et financiers ?

        La seule parade à la tyrannie que peut imposer une technique nouvelle, c’est d’en généraliser raisonnablement l’usage afin que les forts ne soient pas plus indemnes que les faibles des effets néfastes de son utilisation. Toute contrainte légale ou administrative visant à l’interdire n’aura d’autre effet que de concentrer plus de pouvoir entre les mains de ceux - et il y en a toujours - qui seront au-dessus de cette contrainte"

        Je n’ai pas changé d’avis.

        http://nouvellesociete.org/708.html

        Pierre JC Allard


      • LE CHAT LE CHAT 28 août 2007 11:40

        big brother watching you ! smiley


        • ripouette ripouette 28 août 2007 14:17

          J’m’en fous je suis pas dedans !


          • Albéric Guigou Albéric Guigou 28 août 2007 14:20

            Pour le moment. Spock se contente pour le grand public de recourir à LinkedIn et Facebook pour référencer les individus, il faut donc apparaître dans ces réseaux sociaux pour y figurer. Mais cela devrait s’étendre rapidement.


          • docdory docdory 28 août 2007 14:34

            @ Alberic Guigou

            J’ai testé ce site spock.com en y mettant mon nom et mon prénom à l’endroit prévu à cet effet , les premières « réponses » ont été Léonard de Vinci et George Michael , avec leurs photos ( le deuxième personnage , je n’en avais jamais entendu parler ) !!! Autrement dit , ça ne marche pas . J’ai fait la même expérience sur google et je m’y suis trouvé ( une citation ) au milieu de très nombreux homonymes . Autrement dit , google est beaucoup plus efficace pour retrouver quelqu’un !!!


            • Albéric Guigou Albéric Guigou 28 août 2007 14:55

              Pour le moment c’est clair mais Spock annonce que cela va changer. Nous verrons bien ce qu’il y aura derrière l’effet d’annonce très réussi.


            • Angelus 28 août 2007 17:08

              Tiens, NS est associé à Bavures Policères !!!

              Etrange... smiley smiley


              • moebius 28 août 2007 22:52

                ...jetez vos écran par la fenetre, internet nous emmerde, on y perd son temps


                • moebius 28 août 2007 22:58

                  ...j’avoue ne meme pas avoir pris la peine de lire cet article Internet c’est du n’importe quoi qui surveille du n’importe quoi. C’est un Big Brother trisomique atteint d’épilespsie. N’importe quoi je vous dis.


                • moebius 28 août 2007 22:59

                  ...un frisson nerveux parcourt le réseau...


                • moebius 28 août 2007 23:00

                  ..et pourquoi suis je collé a cet écran ?


                • moebius 28 août 2007 23:01

                  ...il ne s’y passe rien...bavardage sans doute...


                • apami 29 août 2007 10:27

                  Le principal intérêt pour spock.com c’est le nombre de couillons qui se sont precipités pour taper chez eux « nom prénom »...

                  Ca leur fait une jolie base de départ... Ensuite il restara à la faire fructifier !


                  • Jerome Bondu Jerome Bondu 1er septembre 2007 21:33

                    Le sujet est en effet intéressant.

                    Si j’ai bien compris son fonctionnement, Spock ne va rechercher que les données qui ont été fournies par l’internaute lui-même sur des sites de partage et de réseau. Ca laisse une marge de manoeuvre à l’internaute : soit de ne pas apparaitre, soit de maitriser sa visibilité.

                    J’ai écrit un post récemment sur le sujet qui se finissait ainsi :

                    Avec la généralisation de ce type de solutions "de nouveaux types de métiers (...) pourraient bientôt se généraliser. Comme celui de « nettoyeur » ou de « blanchisseur » de profil. Il s’agirait de faire disparaître une information, un profil, ou de le modifier sur tous les supports et dans toutes les bases de données. Se faire un lifting numérique en quelque sorte. A moins que le fait de ne pas avoir de profil ou de visibilité n’inspire la suspicion. Qu’à t’il à cacher ? On peut aussi imaginer le métier-voyou de créateur de faux profils. Il s’agirait pour une société indélicate de demander à un prestataire non éthique de créer des profils avec les noms des managers de la société concurrente. Histoire de leur construire une mauvaise réputation.

                    Le droit au silence et à l’anonymat va bientôt se monnayer".

                    Cordialement, jérôme Bondu http://jerome-bondu.over-blog.com/article-7023664.html

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès