Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Sucette Story

Sucette Story

Ce qu’il y a de bien quand tu parles des programmes de TF1, c’est que tu n’es même pas obligé d’écrire un truc intelligent, il faudra bien un jour reconnaitre tout le bien que fait cette chaine pour le repos de l’esprit.

Le journal de 13 heures, par exemple, qu’il y ait une guerre , un tremblement de terre ou une épidémie, ce mec commencera toujours par les prévisions météo et puis une fois vite expédiées l’annonce de la fin du monde ou l’assassinat du Président des États-unis, l’inévitable reportage sur un bled paumé ou personne n’ira jamais et dont tout le monde se fout.

On pourrait beaucoup dire sur les programmes de TF1, ce choix permanent qui vous est offert entre le bâillement et la nausée, ce suspense haletant pour savoir chaque soir s’ils ont réussi à faire un programme plus con que celui de M6, mais on ne doit pas dire trop de mal d’une chaine qui diffuse les matchs de la Ligue des Champions et nous met des blondes pulpeuses pour présenter le journal de 20 h.
Ce truc s’appelle Secret Story et c’est un vrai poème, un régal, une anthologie, un témoignage et un hommage vibrant à toute une génération.

20 000 veaux sous les mères, à les entendre parler tu mesures l’ampleur des dégâts, tu te dis que l’école de l’égalité des chances est parvenue à ce résultat merveilleux d’un vocabulaire de 30 mots partagés, d’une ignorance absolue de toute syntaxe, d’un registre lexical hésitant entre le grossier et l’inepte.

Une population pittoresque et bigarrée et un dosage savant entre les encapuchonnés et les dépoitraillées, avec ce qu’il faut de minorités visibles, de voiles et de vapeurs, pour satisfaire à toutes les exigences du médiatiquement correct.

Dans cet échantillonnage, tu reconnais certains de tes anciens élèves, surtout ceux du dernier rang, les enragés du jet de cartouche d’encre, les handicapés du stylo, les sinistrés de l’entendement, mais curieusement aucun des studieux, de ceux qui écoutent et essaient de comprendre, aucun de ceux pour qui l’école a été un lieu d’apprentissage et qui sont pourtant encore les plus nombreux.

Alors, bien sur, tu t’interroges sur les raisons de ce choix, sur les raisons pour lesquelles la jeunesse n’est plus représentée que par sa caricature et tu te demandes si ce miroir déformant que l’on lui tend n’est pas un modèle que l’on veut lui imposer.

Tu peux même échafauder les hypothèses les plus folles, comme d’imaginer un complot contre l’intelligence , une entreprise consciente d’abrutissement dont cette émission ne serait que l’un des maillons.

Moi , en tous cas, celle que je préfère, c’est celle qui se balade tout le temps à poil, je crois qu’elle s’appelle Cindy.

Tu devines chez cette demoiselle des talents insoupçonnés, tu devines chez elle une probable grande virtuosité aux épreuves orales, une réussite certaine aux différents concours d’entrée et une prédilection gourmande pour les grands sujets….

La télé racoleuse a pourtant parfois des pudeurs qui doivent susciter l’indignation de tous les blaireaux de mon espèce qui veulent gentiment se rincer l’œil, vu que c’est à peu près le seul intérêt de cette émission.

Alors que la demoiselle avec un naturel enjoué et une grâce mutine fait tout ce qu’elle peut pour exhiber ses rondeurs affriolantes, alors qu’elle ne garde jamais sa culotte très longtemps, voilà qu’un méchant rectangle noir vient faire obstacle à notre concupiscence éveillée par tant de charme.

Comble de provocation, la caméra qui s’attarde longuement et sans rectangle sur les fesses masculines, nous refuse obstinément l’apaisante contemplation d’un popotin que l’on devine magnifique et jusqu’aux doux lolos tendus comme une offrande, méchamment barrés et masqués par nos Tartuffes.

Finalement, le seul spectacle qui nous soit autorisé est celui de la vulgarité des propos, du néant des conversations, il semble que les concepteurs de l’émission ont farouchement veillé à ce que seule la laideur soit visible et que s’ils escamotent ainsi un innocent derrière c’est qu’ils n’en veulent pas seulement à l’intelligence, mais aussi à la beauté et à la grâce, ils sont les ennemis de l’esprit et de la chair quand elle est tendre et nue.


Moyenne des avis sur cet article :  4.56/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • geko 27 juin 2009 12:31

    "Ce qu’il y a de bien quand tu parles des programmes de TF1, c’est que tu n’es même pas obligé d’écrire un truc intelligent"

    Je crois que le jour ou on n’en parlera plus, ce sera gagné !


    • Radix Radix 27 juin 2009 13:23

      Bonjour

      « Ce qu’il y a de bien quand tu parles des programmes de TF1, c’est que tu n’es même pas obligé d’écrire un truc intelligent »

      Ben oui, mais on peut le faire avec humour et style, ce que n’a pas réussit à faire l’autre Poizon !

      Radix 


      • Echo Echo 27 juin 2009 13:54

        Le complot contre l’intelligence me parait etre l’hypothese la moins folle.


        • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 27 juin 2009 14:38

          TF1 et ses animateurs de JT, quelle merveilleuse histoire... Probité, déontologie, impartialité.

          Prenez Pernaut par exemple. Tout le monde reconnaîtra que son style et sa vision de l’actualité détonnent. Souvenons-nous de ce célèbre reportage parlant de la réintroduction d’une espèce inconnue et pas encore disparue dans une région fictive. Un bidonnage complet qui avait fait date dans l’histoire du journalisme.

          Si TF1 n’existait pas c’est Frédéric Lefebvre qui l’inventerait.


          • wesson wesson 27 juin 2009 15:00

            Bonjour,

            Nonce Paolini (réagissant à la chute de l’audience de TF1)

            « TF1 doit devenir une télévision impertinente »

            Mort De Rire !

            Traduction :
            * 3 épisodes de Dr. House par soir au lieu de 2
            * Dominique Lavanant qui va dire « quéquette » au moins 1 fois dans chaque épisode de Soeur Marie Thérèse.com
            * Mimi matie devra péter dans Joséphine Ange gardien
            * Elsa Mollien se fera péter un bouton dans la série Claire Brunetti

            ...


            • wesson wesson 27 juin 2009 15:02

              les guignols auraient dit :

              de l’impertinence oui, mais avec des poils autours !


            • claude claude 27 juin 2009 17:58

              bonjour,

              téléphage, mon addiction a quand même des limites : je fais une profonde allergie à tous les programmes de téléréalité, et pour certains, le rejet commence dès leur apparition dans les colonnes des journaux tv.

              j’admire, ceux qui, par acquis de conscience, poussent le devoir jusqu’à visionner d’épouvantables images génératrices de cauchemars qui peuvent se révéler traumatisants.

              je vous remercie donc d’avoir testé, avec courage et abnégation,ce programme au risque d’y laisser l’équilibre de votre esprit.

               smiley smiley


              • Reinette Reinette 27 juin 2009 18:23

                pour comprendre l’article, finalement il faut regarder Tf1 ?


                les autres chaînes mériteraient-elles les mêmes critiques ?


                La télé est à la fois :

                une machine à mystifier (définition du dico : abuser de la crédulité de quelqu’un pour s’amuser à ses dépens, tromper en donnant de la réalité une idée séduisante mais fausse),

                une machine à manipuler (définition du dico : amener insidieusement quelqu’un à tel ou tel comportement pour le diriger à sa guise, transformer les faits par des opérations plus ou moins honnêtes, trafiquer).

                La télévision : superficialité et sensationnalisme des programmes, torpeur et prostration des programmés. Tyrannie idéologique, dictature émotionnelle : un appareil totalitaire indolore et hypnotique qui fabrique du consentement et du consensus . On croit qu’il suffit de l’éteindre pour avoir la paix, mais pas du tout, éteinte ou allumée, qu’on l’ait ou qu’on ne l’ait pas, elle est tellement toxique qu’elle fait la loi en s’insinuant par tous les pores du tissu social.


                • JohnJohn JohnJohn 28 juin 2009 00:49

                  Je me sens également impuissant face à ce flot déversé sur la jeunesse. Pensez-vous néanmoins que les jeunes (au moins les plus de 16 ans) prennent l’émission au premier degré ?

                  Je me permet de faire deux remarques :

                  1°/ Je trouve intéressant de voir que la candidature dans une telle émission se professionnalise : les candidats viennent pour gagner de l’argent, ils « travaillent » véritablement sur leur stratégie afin de gagner. Ils ne jettent pas à bras le corps dans le jeu comme un peuple dans les mains de son tyran. Au contraire, ils ont du recul par rapport aux règles, se les approprient pour mieux s’en servir. En quelque sorte, ceux sont eux qui ont le pouvoir, pas la production.

                  Pour être plus clair, cette émission n’est pas l’espionnage d’une communauté de jeunes in vitro qui agissent comme dans LEUR vie à l’extérieur, mais plutôt un théâtre dans lequel ils se mettent en scène. Et v’là que je me caricature (Angie, Cindy), et v’là que je joue le cruel (Léo)...

                  A mes yeux, ce n’est quasiment plus de la télé réalité, ça devient un jeu télé. Cette évolution saute aux yeux en comparant les Secret Story II et III. N’est-ce-pas plutôt sain ?

                  Plus l’émission devient trash (c’est-à-dire une caricature du monde réel), et plus c’est bon signe. Les candidats qui me font le plus flipper sont finalement ceux qui prennent au sérieux le jeu et sortent des « Moi je suis naturel, je m’affiche tel que je suis. » Les plus rassurants et sains semblent être ceux qui s’y amusent et se caricaturent en s’y caricature.

                  Je propose une distinction des candidats :
                  -ceux qui étaient consommateurs de télé réalité avant d’y participer (en déclin ?)
                  -ceux qui ne l’étaient pas, et y participent en sachant qu’il exècre le genre (en hausse)

                  2°/ Les candidats ne sont pas représentatifs des jeunes français : la plupart d’entre eux sont dans le monde des paillettes américanisé (beaucoup on parcouru le monde, ont déjà participé à des émissions comme Next (Léo) ou la matinale de Cauet (Cindy.) Un a joué dans une série américaine (Romain.) Deux d’entre eux se connaissent même, s’étant rencontré à Los Angeles (FX et Romain.) Une femme a été l’amante de Christiano Ronaldo, l’autre d’un malfrat recherché par Interpol.

                  Pour rester intéressante, l’émission doit se peopoliser toujours plus, se caricaturer elle-même, telle le camé qui en veut toujours un epsilon de plus à chaque prise.

                  Le futur n’est-il par simplement un fusion de la télé-réalité et du reste ? La vie d’un être humain « vrai » est incompatible avec la surveillance. Plus il est surveillé, plus il se caricature pour dire « Fuck » à ceux qui le surveillent, « vous ne saurez pas qui je suis et ce que je pense. »

                  Êtes-vous d’accord ?


                  • rakosky rakosky 28 juin 2009 01:12

                    Vous avez raison,je peux voir cela à la réaction des élèves,personne ne prend vraiment cela au sérieux...
                    Je suis comme vous,je trouve cela assez sain et rassurant.
                    Bien cordialement rakosky


                    • LeHérisson LeHérisson 28 juin 2009 08:37

                       Je ne regarde pas trop TF1, ça me déprime. Rakosky a un joli brin de plume ! Je vous conseille vraiment d’aller voir son site !

                      Sans être paranoïaque, je crois qu’il y a effectivement (en faisant écho à Echo) qu’il existe un complot contre l’intelligence. Il faut lire Bourdieu : quand le savoir se démocratise, « l’élite » (Ho ! que je hais les gens qui utilisent ce mot à tort et à travers ! - Je préfère les appeler "les lites" -  Ca fait penser aux poux et à leurs lentes, ses méchants parasites...) cherche désespérément des moyens de se singulariser de la masse.

                       Donc, en désespoir de cause, puisqu’on ne peut pas tout de suite interdire l’enseignement supérieur aux plus pauvres, démanteler le service public plus vite que la musique et supprimer du jour au lendemain toutes les bibliothèques municipales, il faut donner un idéal de con aux classe populaire et plus on les prend jeunes, mieux ça vaudra...

                       Je suis plutôt optimiste, je crois que ce qui fait et fera toujours la faiblesse du type de personnage qui produit ce genre d’émission, c’est que, justement, ils sont assez stupides pour se considérer comme une « élite » (la capacité à se faire du fric est leur critère de valeur suprême) et prennent les gens pour des cons, mais vraiment trop.

                       Ils croient naïvement que parce qu’on est pauvre, on est con et ce n’est pas forcément vrai. C’est ce qui les a toujours perdus. Mais l’histoire, si elle ne se répète pas, varie ses figures comme les variations Goldberg de Bach, toujours égale à elle-même et toujours différente...


                      • LeHérisson LeHérisson 28 juin 2009 08:41

                        Je n’avais pas encore lu JohnJohn. Il y a des gens intellignent par ici. Je crois que je vais rester !


                        • adam0509 adam0509 28 juin 2009 18:15

                          Bonjour,

                          Un avis a contre-courant pour ma part.

                          Je m’intérésse énormément a la culture sous toutes ses formes, je lis beaucoup et je fais de la musique.

                          Et pourtant j’aime bien secret story.

                          Déjà, il y a une (wahou !) personne intelligente, il s’agit de johnathan.

                          Ensuite, moi j’aime bien mettre mon cerveau de coté pour ce genre d’émission. On peut faire le tour de paris en solo, et bien ce sera toujours moins intéressant que d’analyser le comportement humain.

                          Entre les nominations, les secrets et les activité, c’est un riche mélange. Par contre, l’émission devient réellement chiante quand les candidats se retrouvent a moins de 7/8...


                          • adam0509 adam0509 28 juin 2009 18:16

                            Par contre, l’émission reste quand même du pur TF1 : des candidats beau gosse et de belles nanas, avec un bon look, des « bons consommateurs » en somme... A quand un metalleux ou un drogué ?? XD


                          • rakosky rakosky 28 juin 2009 23:08

                            T’imagines si en plus il nous mettait des boudins....


                          • LeHérisson LeHérisson 28 juin 2009 18:53

                            Oui, il faudrait faire un « Secret story », avec tout le contraire de ceux qu’on sélectionne d’habitude pour ce genre d’émission...


                            • omar omar 28 juin 2009 19:22

                              La maîtresse d’école demande à Gaston
                              - Il y a trois oiseaux sur une branche et je prend mon fusil et j’en tire un, combien en reste-t-il ?
                              Gaston dit ’il n’y en a plus, les autres sont partis, ils ont eu peur’
                              La maîtresse dit :
                              - Non, non Gaston tu vois 3 oiseaux moins un fait qu’il reste deux oiseaux sur la branche. Mais j’aime bien ta façon de penser.
                              Quelques jours plus tard, cette fois-ci c’est Gaston qui demande à sa maîtresse d’école
                              - Il y a trois femmes qui marchent sur le trottoir, chacune ayant un cornet de crème glacée à la main, une lèche son cornet, l’autre suce son cornet et la dernière croque son cornet. Laquelle est mariée ?
                              La maîtresse dit ’ce doit être celle qui suce’
                              Gaston dit ’Non, non c’est celle qui a une bague au doigt. Mais j’aime bien votre façon de penser’.


                              • rakosky rakosky 28 juin 2009 23:05

                                Salut Omar,elle est trop bien ton histoire...,j’aime bien ta façon de penser lol..
                                Cordialement Rakosky


                                • omar omar 28 juin 2009 23:15

                                  Je m’étais dit que c’était un genre de « sucette story »... smiley


                                • Fucky Fucky 29 juin 2009 09:06

                                  Bla bla bla...

                                  Tout le monde se plaint mais tout le monde regarde béattement...

                                  C’est surement ca la magie TF1 !!!


                                  • claude claude 29 juin 2009 18:31

                                    bonjour,

                                    suite à l’article de rakoski, afin de ne pas mourir idiote, j’ai regardé ce matin la redif de l’émission d’hier :

                                    • je n’ai com-pris !!!
                                    qui fait quoi et avec qui ? qui sont les bons et les méchants ?

                                    cette émission devrait s’appeler « vie secrète et spiritualité d’un panier de crabes à paillettes » tant c’est navrant d’indigence ordinaire...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

rakosky

rakosky
Voir ses articles







Palmarès