Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Surmédiatisation et Désinformation

Surmédiatisation et Désinformation

En 1967 la téléviseur en couleur sur FR2, vint ensuite la télévision 3D. A quand la télé éteinte ?

I - La Surmédiatisation

Aujourd'hui la surmédiatisation peut toucher différents sujets. Du mariage gay à Serge le lama en passant par Dieudonné ces sujets font la une pendant des semaines jusqu'à l'écoeurement du téléspectateur ou lecteur. Des sujets qui prennent une place si importante au point d'inoculer les autres informations et les débats méritants une médiatisation plus conséquente, c'est parfois le but même de la maneuvre dans certains cas. Pourquoi alors surmédiatiser certains sujets ou faits divers ?
Pour différentes raisons, qui vont parfois de paires. Surmédiatiser un sujet comme le mariage gay ou "l'affaire Dieudonné" permet au gouvernement de détourner l'attention des français des problèmes économiques et sociaux de grandes importances et surtout de cette fameuse courbe du chômage qui ne cesse de grimper (+ 0,3 % d'augementation pour le mois de janvier 2014 soit 3,31 millions de chômeurs1) La surmédiatisation des sujets sociétaux fait aussi les choux gras de l'ancienne majorité qui n'a pas à répondre de son bilan quand un de ses représentant est invité à débattre dans une émission dont le sujets porte sur un fait ou mesure sociétal. Les connivences entre journalistes et politiques ne sont alors plus à prouver notamment quand ceux-ci déjeunent régulièrement ensemble au Siècle, difficile après un bon foie gras et une bonne bouteille de vin de pondre un article critique vis à vis de votre interlocuteur d'autant que celui-ci vous file de bon tuyaux de temps à autres, créant ainsi un état de dépendance malsain. La surmédiatisation de certains faits prouvent également à quelle point les médias "d'importances" manque de courage, d'engagement et atteste de leur fainéantise. Pourquoi se mettre des personnes d'influences à dos, dont nos patrons en parlant de la fiscalité en disant enfin que non, les riches sociétés ou particuliers ne sont pas matraqués par les impôts en France quand il est possible de faire 15 minutes de JT sur la neige.

Le pire est que la désinformation est proportionnelle à la surmédiatisation d'un sujet...

 

II - La désinformation

La désinformation est devenue un sport international pratiqué par la plupart de nos médias. L'exemple le plus en phase avec l'actualité concerne l'Ukraine. D'après nos médias mainstream l'Ukraine est divisé en deux : les gentils révolutionnaires qui ont pris le pouvoir qui leur revenait de droit et les méchants pro-russes passéistes soutenue par le "diabolique" président russe Vladimir Poutine. La réalité est tout autre... Autre exemple de désinformation, le traitement médiatique de "l'affaire Dieudonné". Concernant cette "affaire" nos médias non pris aucun moment pour contextualiser (si ce n'est pour rappeler les diverses condamnation à l'encontre de l'intéressé) et ne laissent pas de place pour le débat. Outre ces exemples la désinformation (comme il est dit plus haut) est constante c'est pour cette raison qu'il faut être capable de trier l'information et de lire entre les lignes sans tomber pour autant dans le complotisme. Un travail que ne peuvent ou/et ne veulent accomplir la majorité écrasante des français.

 

1 http://www.rfi.fr/economie/20140226-france-chomage-hausse-janvier-travail-emploi-pacte-responsabilite-hollande-allegements-charges/


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • claude-michel claude-michel 3 mars 2014 10:58
    Surmédiatisation et Désinformation...la nourriture de « l’esprit » des Français du XXI siècles...Les vaches mangent du foin..nous (une large majorité) la merde servit par les politiciens-mafieux... !

      • philoxera philoxera 3 mars 2014 17:32

        Des sujets qui prennent une place si importante au point d’inoculer les autres informations et les débats méritants une médiatisation plus conséquente, c’est parfois le but même de la maneuvre dans certains cas. 


        lapin compris la phrase

        • baldis30 4 mars 2014 09:46

          Et lorsqu’on a plus rien , on parle dans le même journal du réchauffement climatique et des grands froids de l’Amérique du Nord. On peut d’ailleurs éviter cette contradiction en comparant le PSG et Monaco.

          Surmédiatisation scientifique : les neutrinos supraluminiques de plus teintés d’antisémitisme.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

themadson

themadson
Voir ses articles







Palmarès