Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Télévision, je t’aime !

Télévision, je t’aime !

Un site internet a été créé par la Société des journalistes (SDJ) de France 2 concernant la suppression de la publicité sur France Télévisions prévue par le président Sarkozy et son gouvernement.

SauvonsLaTele.comOn trouve en particulier sur ce site une pétition demandant le “gel du projet tant qu’il n’y a pas de financement viable” du groupe public France Télévisions.

On y trouve aussi des informations sur le sujet, une revue de presse, une tribune libre, des déclarations politiques d’élus et du gouvernement, des prises de position de présentateurs connus et autres professionnels de la télévision et de la publicité, des personnalités de la société civile, des articles de quotidiens et de revues hebdomadaires, etc.

Bref un site assez complet et qui traite le sujet de la suppression de la publicité avec l’importance qu’il mérite.

Comme chacun sait, la décision de supprimer la publicité sur le service public profitera évidemment aux chaînes privées. Et pour Alain de Greef, ancien directeur des programmes de Canal+, “si on doit en rester là, en laissant le service public dans le périmètre actuel, ça me paraît une aberration économique. Cela veut dire que la publicité perdue sur ces chaînes ira grossir les bénéfices de TF1 et de M6, qui n’en ont pas besoin et qui se tailleront la part du lion. Aujourd’hui, TF1, avec 30 % de part d’audience, ramasse 55 % de la pub télé ; demain, avec 45 % de l’audience des chaînes ayant accès à la pub, TF1 ramassera 70 % de la pub télé.” (dans Libération du 13 février 2008)

En ce 14 février, jour de la Saint-Valentin, je vous conseille de clamer votre amour pour la télévision que nous aimons, la télévision propre, la télévision de qualité (je sais, ce n’est pas toujours le cas... mais quand même !), bref, déclarer votre amour à la télévision publique ! Allez donc vite porter votre belle parole, votre tendre flamme sur le site SauvonsLaTele.com et signer, tout comme moi, la pétition ! Cliquez ici...


Moyenne des avis sur cet article :  4.11/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • tvargentine.com lerma 18 février 2008 13:35

    Franchement ,ils devraient avoir honte de se prétendre "journaliste" dans ce syndicat,car il ne représente que du corporatisme ,qui ne cire que les chaussures d’un pouvoir politique en place et quelque soit la couleur politique,quand à l’esprit critique,il suffit de voir les "critiques" sur le film "ASTERIX aux jeux olympiques" pour comprendre qu’ils n’en ont pas mais qu’ils pratiquent le publi-reportage

    Nicolas Sarkozy a raison de remettre les choses en place,d’ailleurs,il y a trop de gens qui se prétendent "journalistes" et qui ne représentent que leur petite entreprise de sous-traitance du service publique

    Et visiblement ils se remplissent bien (et trop) les poches pour nous diffuser de la m....

     


    • anuck 18 février 2008 14:07

      Lerma

       

      On vous a déjà dit, au lieu d’écrire des conneries, allez chercher du travail !!!!!!


      • ninou ninou 18 février 2008 14:38

        Quand P. Le lay avoue qu’il vend des parts de cerveau disponible à Caca Colé tout le monde s’offusque. Mais quand, enfin, on propose de supprimer la pub sur les chaînes publiques, ce qui est une décision de gauche, (Là, je sens mon Lerma qui frémit...) on crie au loup parce que c’est l’hyperprésident qui la prend.

        Vu toutes les anneries compulsives qu’il nous sort de son chapeau à tours de bras, on pourrait peut-être se dire qu’on peut tirer parti de celle-ci !!

        Si les chaînes privées s’enrichissent, on s’en fout. La qualité n’est pas (qu’) une question d’argent ! Soyons aux aguets pour ce qui est du mode de financement...


        • Icks PEY Icks PEY 18 février 2008 15:41

          J’avoue ne pas comprendre cette démarche.

          Cela fait des années qu’on nous bassine avec le fait que la télévision publique doit s’affranchir des règles d’audience à tout prix afin de retrouver une vraie liberté dans sa grille des programmes et lorsque Sarko annonce cela, une bonne partie de la gauche crie au complot pour renflouer TF1 ou à l’assassinat des salariés de la régie publicitaire de France Télévisions !

          C’est vraiement de la mauvaise foi !

          C’est une opportunité géniale pour le service public d’être en mesure de proposer à nouveau aux français des émissions qui concilient à la fois l’intérêt du public et un certain niveau culturel et intellectuel sans devoir constamment regarder l’audimat.

          Bien sûr, il faudra que l’audimat soit un peu au rendez vous car le service public doit être regardé et regardable par le plus grand monde, mais quel changement par rapport aux objectifs d’audience qui existent implicitement aujourd’hui !

          Vive la télévision populaire de qualité !

          Icks PEY


          • sto sto 18 février 2008 17:05

            c’est pourtant très smple :

            il n’ya pas d’argent pour le faire.

            c’est au mieux un effet d’annonce pourri jusqu’à l’os, au pire une mise en faillite délibérée d’entreprises publiques, donc une dilapidation de nos impôts. Suivez mon regard, qui pointe vers des spécialistes en la matière.

            je passe sur le prétendu aspect qualité, etc... 


          • Icks PEY Icks PEY 18 février 2008 17:26

            Votre réponse est un peu rapide à mon avis.

            Sarko a dit qu’il voulait remplacer la pub par un financement au moins équivalent prélevé sur d’autres sources. Laissez lui au moins le bénéfice du doute en attendant de savoir quel sera le financement proposé !

            C’est bien françs, ce réflexe de toujours critiquer avant même de savoir ce qui sera servi.

            Icks PEY


          • jamesdu75 jamesdu75 18 février 2008 18:55

            Faut voir aussi ou il prend ses sources.

             

            Par exemple payé une taxe sur les ordis telephone ect.... Pour la redevance ????

             

            Dans ces cas je vais payé une taxe sur mes piles pour aider la filiéres fromagére. C’est surtout qu’il veut une Tv privée a fond. AVec une Tv privée et un ami a sa tpete c’est plus simple que dans le public. Prenez exemple sur Berlusconni, une des idoles de notre petit president.

            C’est pas une question du benefices du doute. C’est comme au echecs, anticipé au max ses mouvements pour pas avoir uniquement ses yeux pour pleurer en fin de mandat et un gros pot de vaseline.

            Pourquoi mettre commentaire constructif - 2 a Icks PEYalors que son post est constructif et qu’il ne dit que ce qu’il pense et pas un truc demago de l’environnement Aggoravoxien. ?

            Pitié expliquez moi ca deviens de pire en pire sur ce site, qui est censé differencier d’un skyblog ou d’un reportage TF1


          • poissonpilote22 19 février 2008 09:26

            sand dout, mais que faites vous des 320 salariés qui ont appris leur licenciement à la télévision  !!


          • Icks PEY Icks PEY 19 février 2008 10:20

            @ poisson pilote 22

            C’est avec ce genre de réflexion qu’il est impossible de réformer la France.

            Ce sont donc ces 320 salariés en danger qui vont bloquer une réforme d’envergure qui concerne 62 milions de français ?

            Rappelez moi, le service public de la télévision, il est au service du public ou au service de ses salariés.

            Icks PEY


          • Icks PEY Icks PEY 19 février 2008 15:18

            Certes, Sarko parle un peu vite. Sarko pratique la méthode : « quand on veut, on peut ». Alors, effectivement, il balance des objectifs, charge pour son gouvernement de voir la faisabilité. Et parfois, il tombe sur un os.

            En cela, je pense qu’il est gaullien dans sa façon de voir au-dessus des contingences matérielles.

            Que préférez-vous ? Des hommes politiques qui tergiversent, qui hésitent, qui papotent, qui parlementent ... pour quel résultat ?

            C’est sûr que sa méthode de gouvernement peut déranger les habitudes et les ron-ron habituels, mais, moi, en tant que citoyen, je suis ravi de voir un président qui fait acte de volontarisme, même si, je le reconnais, il ne s’agit parfois que d’effets d’annonce : mais au moins aura-t-il tenté de faire bouger les choses.

            Pour le remplacement d’un fonctionnaire sur deux ... c’est pareil : il fixe un objectif, démmerdez vous pour l’atteindre. Et entre nous soit dit, il existe de nombreux services publics où il ne sera pas un mal de tailler un peu dans le gras.

            Icks PEY


          • poissonpilote22 27 février 2008 12:57

            ce ne sont certainement pas ces salariés qui bloquent France télévision puisqu’ils ont tous le statut de salariés du privé.

            Mais votre réflexion indique bien que rien n’est réfléchi dans cette annonce.

            Pour laver pluis blanc mo, Sarkosy veut non pas empecher de salir mais retirer le linge...............

            La pub n’a jamais empeché france2 de faire les reportages qu’il voulait......

            maintenant vous aurez le ministre ou le président qui appelera directement le directeur de la chaine (de droite ou de gauche faut pas se leurrer) pour dire : ça j’en veux pas etc etc........


          • naudin 19 février 2008 01:14

            Personne n’a jamais imaginé qu’on pourrait s’abonner aux chaines T.V. à l’unité, privées et publiques confondues, pub ou pas pub. La liberté de choix, enfin ! Parce que les personnes qui ne regardent que TF1 ou M6, financent avec leur redevance la télé publique, non ?


            • poissonpilote22 19 février 2008 09:24

              ouaf ouaf,

              le SNJ ne repréente que lui même, c’est normal qu’il défende les siens mais pas qu’il parle de morale ou de défense du servcie public.

              De plus dans leur démarche ils se fichent complètement des 320 salariés de France Télévision Publicité qui vont perdre leur travail.

              ON VOIT ICI LES LIMITES DES SYNDICATS CORPORATISTES


              • Martin Lucas Martin Lucas 19 février 2008 13:15

                Alors que presque toutes les émissions diffusées sur leur canal sont achetées à 4 fois leur valeur à des maisons de production privées ?

                Ce sont ces maisons qui devraient s’inquiéter, pas les employés de France Télévisions.

                Arte est l’exemple même d’une télé de qualité sans pub, qui n’a aucun mal à se maintenir financièrement à flot.

                Les émissions les plus coûteuses sont, comme par hasard, les plus mauvaises, hormis quelques fictions historiques, adaptations de romans du 19ie siècle, qui tirent un peu leur épingle du jeu, mais semblent totalement muselées par une espèce de doctrine "qualité france", qui obligent les acteurs à jouer mal, les réalisateurs à faire dans le "réalisme historique" à tout crin, tout en évitant de salir les costumes...

                Une bonne télé n’a pas besoin de tant d’argent que ça...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès