Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > TF1, champion de l’audimat

TF1, champion de l’audimat

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 98 des 100 meilleures audiences de l’année 2006 ont été réalisées par TF1, qui règne sans partage sur le PAF.

2006 a été un excellent cru pour TF1 : 98 des meilleures audiences ont été captées par la chaîne privée. Difficile de faire mieux, surtout dans un contexte de concurrence audiovisuelle accrue avec l’arrivée de la TNT et la démocratisation des bouquets de chaînes (notamment via ADSL). Autant dire que TF1 confirme bel et bien son rang de première chaîne européenne. La concurrence est littéralement écrasée. Il suffit de comparer les meilleures audiences 2006 de chaque chaîne :

  1. TF1  : 22 199 760 téléspectateurs - Demi-finale France/Portugal(5 juillet)
  2. France 2  : 11 492 300 - Les Choristes (25 avril)
  3. France 3  : 9 137 780 - Louis la Brocante & Louis et le Mystère du viager (10 janvier)
  4. M6  : 7 500 000 - Prison Break (8 novembre)
  5. Canal + : 3 800 000 - Interview de Zidane par Denisot (12 juillet)
  6. France 5 : 2 242 400 - Ripostes spécial Nicolas Sarkozy (10 décembre)
  7. Arte : 2 240 000 - Croc-Blanc (5 novembre)

Certes, l’effet Coupe du monde y est pour beaucoup, me direz-vous, la chaîne a en effet porté sa part d’audience à plus de 70 % (!) lors de certains matchs alors que celle-ci en apprivoise généralement 30-35 % , tout programme confondu, mais TF1 a également réalisé un excellent score en 2005 où il s’est octroyé 97 des meilleures audiences ! Avec ou sans événement sportif majeur, TF1 règne sans partage sur les audiences. Mais cela a évidemment un prix : 110 millions d’euros investis rien que pour la Coupe du monde, tout en sachant pertinemment que cette somme n’allait pas être rentabilisée par les recettes publicitaires malgré des prix exorbitants (plus de 250 000 euros les trente secondes de pub), et des programmes à la qualité discutable faisant la part belle aux séries américaines et à la téléréalité.

Et l’emprise de TF1 sur notre paysage audiovisuel ne cesse de s’accroître : prise de participation dans la chaîne monégasque TMC, acquisition de 33,5 % pour 230 millions d’euros d’AB Groupe, propriétaire de RTL9, XXL, AB1 et NT1, une des chaînes les plus performantes de la TNT gratuite ; lancement d’un service de vidéo à la demande (VOD).

Tous ces actes traduisent l’appétit croissant de TF1 qui cherche des relais de croissance face à la montée en puissance de nouveaux acteurs. Mais en attendant, TF1 a encore de beaux jours devant elle : elle s’attend à engranger 100 à 120 millions d’euros de recettes publicitaires supplémentaires cette année grâce à l’ouverture du marché au secteur de la grande distribution, ceci au détriment de médias plus modestes, comme la presse et la radio.


Moyenne des avis sur cet article :  3.32/5   (210 votes)




Réagissez à l'article

75 réactions à cet article    


  • bouli (---.---.85.5) 4 janvier 2007 11:38

    Dis donc, ça en fait des temps de cerveau disponibles pour Coca Cola ! (je rappelle que c’est Mougeotte, patron de TF1 qui l’a dit)


    • jak (---.---.46.179) 6 janvier 2007 16:08

      Désolé, mais c’est Mr Lelay PDG de TF1 l’auteur de cette bévue,et non pas Mougeotte.Lorsque l’on communique une info, il est préférable qu’elle soit exacte


    • bouli (---.---.119.196) 7 janvier 2007 20:27

      mea culpa


    • Charles (---.---.8.95) 13 janvier 2007 10:54

      Ce n’est pas Etienne Mougeotte qui a parlé de temps de cerveaux disponible mais le président de la chaîne, Patrick Le Lay, dans un livre d’entretiens écrit par un journaliste. Ne nous laissons pas tromper par cet extrait sorti du contexte de l’entretien, ce dernier étant très intéressant à lire pour comprendre la logique commerciale de TF1 dont le but, louable et nécessaire, est de gagner de l’argent. Bref, ne jugeons pas trop vite et ne nous laissons pas abuser par la médiacratie de la presse écrite réglant ces comptes avec la télévision.


    • LE CHAT LE CHAT 4 janvier 2007 11:40

      l’audimat ne mesure malheureusement que la quantité et pas la qualité , et Endemol rend les neurones plus molles smiley


      • LE CHAT LE CHAT 4 janvier 2007 11:43

        ps , j’aime bien ton chat potté de shreck


      • paul martin (---.---.1.136) 5 janvier 2007 09:30

        pourquoi trop d emission vers le bas je compte les emissions enrichissantes instructives pour toutes les chaines les francais une majorite est decevante ce n est pas etonnant que la france s enfonce quand on voit leur choix c est mon avis ie souhaite que ca change quelle vulgarite negative abetissant


      • alpo47 (---.---.217.98) 4 janvier 2007 11:49

        Après avoir listé les meilleurs audimat des chaînes, (j’avoue, j’ai moi aussi regardé France/Portugal), comme vous le faites, il faut tout de même ensuite s’interroger sur la nature des programmes présentés par TF1, puisque cette chaîne truste les meilleurs résultats tout au long de l’année.

        Comme nous l’avait indiqué Patrick le Lay, il y a peu : « le but c’est de fournir du temps de cerveau aux annonceurs... » et là TF1 « pêche large ».

        Emissions grassement racoleuses, stimulation des instincts les plus bas et médiocres des spectateurs, émissions « questionnaire » du niveau, disons 5e de rattrapage, absence de vraies informations, relais d’opinion populiste...etc. (j’en oublie certainement de plus flagrants) .

        On peut se demander à cette affligeante énumération, quel peut bien être le but réel de la chaîne la plus regardée ?

        En tout premier lieu, me semble t-il, coller à son public, pour le fidéliser et « faire rentrer du cash », c’est le but d’une entreprise commerciale.

        De manière flagrante aujourd’hui, j’ajoute, travailler l’opinion pour faire passer un message populiste, actuellement totalement au service d’un seul candidat.

        Il est pour mon évident que cette chaîne sert de relais d’opinion (et elle n’est pas la seule), en donnant du temps d’antenne de manière partisane. Ceci pour le(s) candidat(s) qui servent les intérêts du « grand capital »...

        Je termine que en précisant que c’est son droit, cependant l’ambiguïté tient au fait que cela n’est jamais clairement formulé, et que ces dirigeant essaient, de plus en plus maladroitement, de maintenir la fiction d’une chaîne pluraliste et tout public.


        • Bruno B. Bruno B. 4 janvier 2007 16:02

          C’est pour cela que j’ai explicitement précisé que cette suprématie se faisait parfois, voire plus fréquemment pour certains, au détriment de la qualité des programmes diffusés : qualité discutable des émissions, sur-utilisation de la TV-réalité et des séries américaines et gros moyens financiers pour couvrir les événements majeurs, tels la Coupe du Monde, pour couvrir le public le plus large. Oui, TF1 est d’abord une entreprise avant d’être une chaîne TV...

          Je tiens à rappeler que cet article n’est en aucun cas une propagande destinée à montrer la puissance de TF1 ou pour dire bêtement que cette chaîne est la meilleure, bien au contraire smiley Je n’ai pas voulu donner un avis personnel et subjectif dans cet article, chacun est libre d’interpréter ces résultats d’audience selon ses propres convictions : certains seront impressionnés, d’autres consternés...

          Cet article est donc avant tout un état des lieux de l’année 2006 permettant à chacun de prendre conscience de l’ampleur de ce phénomène (c’est-à-dire les audiences faramineuses que réalise TF1), et non pas un plaidoyer en faveur de TF1, bien que je n’ai rien contre cette chaîne... smiley


        • Stef (---.---.229.129) 4 janvier 2007 16:09

          TF1 représente le meilleur des mondes, c’est pas avec ça qu’on va cultiver notre jardin.

          Cette chaine, comme toutes les autres, nous assomment de leur bétise....et de leur volonté d’uniformisation de pensée vers le bas.... Méthode des plus grand systèmes totalitaires pour assouvir la domination du pouvoir sur le peuple !!!

          Désolé, pour le négativisme, mais on est en plein dedans


        • poufpouf (---.---.146.158) 4 janvier 2007 16:48

          Je pense que tu fais une erreur:si TF1 a abandonné le film du dimanche,pour des séries, c’est pour nous gaver de deux fois plus de pub. Ensuite,je ne sais pas si tu l’avais remarqué,mais les films de TF1 étaient systématiquement charcutés,c’est à dire qu’on les avait amputés de 10 voire 15 minutes à les rendre incompréhensibles (saut d’une séquence à une autre sans lien)tout cela,je suppose, pour accélérer l’arrivée de la pub.« le jour le plus long » sur TF1 était réglé en 1h45...Phénomène que j’ai souvent constaté, dénoncé par quelques journaux ,mais pas sur ceux des programmes TV:quelle pudeur ! C’est ce qu’on appelle le mieux disant culturel...Au fait qui a privatisé TF1 ? smiley


        • Bruno B. Bruno B. 4 janvier 2007 16:53

          « C’est intéressant, mais ça aurait été plus objectif de comparer cette audience aux années précédentes. Un résultat brut ne donne rien si on n’a rien pour comparer en référence. »

          Difficile de comparer les années entre elles : des événements ponctuels (le plus souvent sportifs) viennent doper les audiences. Donc comparer 2005 & 2006 n’est pas objectif du tout ! Pareil pour France Télévisions d’ailleurs, qui tous les 2 ans diffusent les JO avec succès. Et puis TF1 a réalisé 97 des meilleures audiences 2005 comme je l’ai dit, donc peu de différence avec 2006 malgré la coupe du monde, et pas grand chose à comparer. Le but est de comparer les chaînes entre elles, on s’en fou que TF1 ait 2 ou 3 millions de téléspectateurs.

          Peut-être que les gens cherchent à s’amuser en rentrant du boulot en regardant des programmes « débiles » plutôt que de regarder des émissions plus intellectuelles ! J’avoue qu’en tant qu’étudiant, quand je rentre chez moi à 18h, je préfère 20 fois regarder les élèves de la Star Ac se crêper le chignon que de regarder un reportage sur l’expansion de l’univers smiley (même si ça peut être intéressant et que je préfère le regarder pendant les vacances, mais ça ne correspond pas à ce que je recherche pour me changer les idées).


        • Philippe (---.---.80.130) 4 janvier 2007 16:58

          J’avais lu il y a deux ans dans le canard enchaîné que la chaîne réalisait des sondages, des enquêtes d’opinion pour savoir quels sujets dévellopés dans ses JTs. L’information sur mesure ! C’est ainsi que lors de la trés politico-médiatisée affaire des voiles concernant une centaine de gamines la moitié du temps d’antenne était consacré à celà ainsi qu’aux religieux musulmans dans les banlieues.

          Pour l’audimat, les chiffres de la télémétrie ne me semble pas trés précis même s’il est incontestable que dans ce domaine TF1 domine largement le PAF. C’est encore plus vrai dans la population agée, pour qui souvent il n’existe qu’une seule chaîne.

          Enfin TF1 n’est pas une chaîne de télé mais bel et bien une entreprise. Si vous avez des doutes relisez les promesses faites lors de sa privatisation.


        • poufpouf (---.---.146.158) 4 janvier 2007 20:59

          @ Ludovic:je te garantis que je n’ai pas d’hallucinations:les films ont été longtemps charcutés.C’est pour cela que je me suis arrété de les regarder.Tu me dis que sur la 6 c’est pareil,c’est probable.C’est dommage qu’« un long dimanche de fiançailles » ait été boudé car je trouve ce film magnifique,comme « le hussard sur les toits » et beaucoup d’autres...Chalut !


        • Vilain petit canard Vilain petit canard 4 janvier 2007 12:09

          Décidément, il va bientôt être plus facile de compter le temps de cerveau indisponible que le contraire.

          Hier j’écoutais l’émission de Colombe Schneck sur France Inter, consacrée aux seniors... Il semble que plus de la moitié des téléspectateurs ait plus de 50 ans (TF1 et France 2 surtout) ! Cette télé de m... semble donc consommée principalement... par des seniors, et pas qu’aux heures tradiitonnelement réservées aux maisons de retraite (Derrick, Les Zamours, Les Feux de l’Amour et Amour Gloire et Beauté). Ca fait réfléchir...


          • poufpouf (---.---.146.158) 4 janvier 2007 21:07

            Mais c’est logique:les seniors représentent un marché juteux:pognon,logements confortables pour une majorité,donc améliorations possibles,petits problèmes de santé ,optimistes et souvent un brin autistes,pigeons idéals pour la pub... smiley


          • caramico (---.---.211.139) 4 janvier 2007 12:11

            Belle-maman adore Jean-Pierre Pernault, Foucault, surtout ne les lui enlevez pas, c’est sa seconde famille qui lui fait supporter sa solitude.

            A part elle je ne connais personne qui regarde la télé.


            • T.B. T.B. 4 janvier 2007 12:21

              Les chiffres parlent d’eux-mêmes ... à condition qu’ils soient justes !

              Se méfier des chiffres données par l’audimat. D’ailleurs, l’auteur distille lui-même un doute : « 110 millions € investis rien que pour la Coupe du Monde, tout en sachant pertinemment que cette somme n’allait pas être rentabilisée » ... 110 millions d’euros de pub (pour amortissement sans marges) touchant 22,2 millions de téléspectateurs (droit d’exclusivité de diffusion moooooodial de la chaîne) qui ne rapportent pas ... cela signifie, peut-être, que le chiffre de 22 millions de téléspectateurs était volontairement sur-estimé, pour appâter les « annonceurs » qui n‘ont pas suivi à la hauteur des espérances de TF1.

              Et je m’en réjouis ! Finalement 2 français sur 3 n’ont pas regardé cette demi-finale (pourtant hyper médiatisée pendant que, en catimini, les députés envoyaient la sauce en urgence, sans même la sacro-sainte 2ème lecture au Sénat, pour voter l’inepte et liberticide DADVSI ).

              Les fouteux sont minoritaires, contrairement à tout ce qu’on nous annonçe ... « La France entière blablabla » . Sans ce matraquage intensif en général et le financement des clubs de foot avec l’argent de TOUS les contribuables en particulier, le ballon rond se dégonflerait très vite. Le foot dans les stades avec l‘argent des supporters d‘accord, mais pas avec le mien et pas à la télé et encore moins aux JT, merci.


              • alpo47 (---.---.217.98) 4 janvier 2007 14:26

                A ma connaissance, une grande partie des revenus du foot aujourd’hui, provient de Canal+, donc d’abonnés, et pas du contribuable ... Ceci dit, les sommes en jeu dans ces « jeux du cirque » sont bien trop considérables ... Un gachis ...

                Bah, il y a 2000 ans, on jetait des morceaux de pains et provoquait des mises à mort devant les citoyens de Rome pour les contenter, aujourd’hui, on a le petit écran, le stade, le loto, la starisation, etc...

                Peu de changements, en définitive ...


              • T.B. T.B. 4 janvier 2007 14:50

                http://www.lexpansion.com/art/17.0.63808.0.html , ..... 27/11/2002

                Alpo47, Ce que vous coûte vraiment votre club de foot L’Expansion... Exclusif : « L’Expansion » a passé au crible toutes les aides, directes et indirectes, versées par les villes à leur équipe.

                Si t’es fier d’être lensois, tape dans tes doigts », clament en choeur 40 000 supporters lors de chaque match des Sang et Or. Mais ils doivent surtout taper dans leur porte-monnaie. Car Lens est une grande équipe de football pour une petite ville : à peine 36 000 habitants supportent les coûts pharaoniques du club. Au final, l’addition est salée : 117,50 euros par foyer fiscal et par an. C’est la somme la plus élevée de tous les clubs de Ligue 1. Ce record de France est une des surprises de notre enquête exclusive sur le vrai coût des clubs de foot professionnels. Pour déterminer cette contribution, nous avons pris en compte les subventions officielles - sponsoring et publicité, achat de places (voir nos encadrés) -, mais aussi les dépenses indirectes assumées par la ville : construction et entretien des stades, exonérations de loyers et de taxes sur les spectacles...

                Les résultats sont surprenants. Ainsi, la ville de Troyes a versé cette année à son club de foot, l’Espérance sportive Troyes-Aube-Champagne, un peu moins de 61 000 euros de subventions. Autant dire rien. Mais avec les coûts indirects, ce sont en tout 2,5 millions d’euros qui sont à la charge de la collectivité. Soit une dépense annuelle de 110 euros par foyer fiscal, pour s’offrir un club qui est lanterne rouge du championnat de France. A l’inverse, certaines équipes ne coûtent presque rien. C’est le cas du Football Club de Sochaux-Montbéliard, dont tous les frais sont payés par son propriétaire, le constructeur automobile Peugeot.

                Et, contrairement aux idées reçues, ce ne sont pas forcément les clubs les plus riches qui coûtent le plus cher. A Marseille, chaque contribuable débourse 17,90 euros pour son équipe, contre 78,70 à Guingamp.

                Etc etc ... (ce sont des exemples parmi tant d’autres qu’on peut trouver aisément sur le web).

                J’ajouterai, pour faire bonne mesure, les sur-éclairages puissance maxi sur les pelouses désertes des stades, avec la complicité d’EDF et de son nucléaire... payé ensuite par tous les contribuables ou sur chacune de nos factures sous la douce forme de « contribution au service public d’électricité ». En atterrissant de nuit sur n’importe quel aérodrome de France vous remarquerez que les premières, et de loin, lumières visibles sont celles de l’éclairage éblouissant (sympa pour les oiseaux migrateurs) des stades ... la plupart du temps déserts ... !!!


              • (---.---.217.98) 4 janvier 2007 15:10

                Et bien, vous m’apprenez quelque chose, merci. Pour ma ville ce sera plutôt le rugby, mais les données seront sans aucun doute les mêmes. (Ce sont les jardiniers de la ville qui entretiennent stade et pelouse).

                Tous les états, toutes les collectivités ont intérêt à continuer ces « grandes messes collectives », sinon ... la vindicte populaire se traduira dans les urnes. Hélas.


              • ZEN zen 4 janvier 2007 17:27

                @TB

                Intéressantes, tes informations.Je vis non loin de Lens et je me sens concerné .Quand tu dis :« Lens est une grande équipe de football pour une petite ville : à peine 36 000 habitants supportent les coûts pharaoniques du club. Au final, l’addition est salée : 117,50 euros par foyer fiscal et par an. », je pense que les dépenses sont assurées aussi par le Conseil Général et le Conseil Régional , ce qui reste tout de même lourd. Je vais m’informer...


              • (---.---.200.130) 4 janvier 2007 19:09

                Il y a aussi à Lens la réunion des témoins de Jéhova...


              • Rocla (---.---.233.213) 4 janvier 2007 19:22

                Chez moi ils ont sonné les témoins de Jéhovah , ils voulaient que je les rejoigne mais j’ avais pas vu l’ accident .

                Rocla


              • T.B. T.B. 4 janvier 2007 20:15

                @Zen. les dépenses sont assurées aussi par le Conseil Général et le Conseil Régional. Cela reste à la charge de tous à travers les impôts locaux, taxes d’abitation etc.

                Par ailleurs, ces chiffres sont donnés par le journal « l’Expansion » et datent de 2002. Il existe sur le web d’autres sites qui dénoncent ce détournement d’argent public sans concertation citoyenne.

                Renseignes-toi et tiens-moi au courant ...


              • (---.---.162.15) 4 janvier 2007 12:47

                Je suis étonné que l’on croit aux chiffres de l’audimat et qu’on les prenne pour des références. Enfin quand même, ce sont des télespectateurs plutôt givrés qui participent à ces mesures d’audience !...

                Comme pour n’importe quel sondage, la représentativité des sondés n’est pas du tout évidente. Et c’est bien pire que pour les sondages politiques, car il n’y pas les résultats des élections pour faire des correctifs...

                Les mesures d’audience ADSL, comme celles de Free, sont beaucoup plus fiables, elles reflètent même la réalité d’écoute, hormis le nombre de téléspectateurs par terminaison.

                Justement TF1 et M6 font leur entrée sur le bouquet gratuit de Free demain 5 janvier, il y aura de quoi comparer en temps réel avec A2 et les autres chaînes... Sans passer par les personnes téléphages un peu givrées qui acceptent de participer au mécanisme de l’audimat...

                Am.


                • Charles (---.---.8.95) 13 janvier 2007 11:22

                  Votre commentaire ne fait que révéler l’ignorance que vou avez des systèmes de mesures.

                  Avec Free dont vous parlez, savez vous qui regarde la TV ? Savez-vous si le poste de TV es allumé ? Savez-vous même s’il y a quelqu’un derrière le poste de TV ?

                  A toutes ces questions la réponse est non.

                  De plus, les opérateurs Adsl vous recommandent de ne pas éteindre votre box. En conséquence, une mesure comme celle de Free continue à enregistrer la connexion de la dernière chaîne regardée même s’il n’y a plus personne derrière l’écran. C’est comme cela que l’on trouve avec la mesure de Free des forts taux de connexion à des chaînes porno tôt le matin smiley.

                  Il faudra un jour accepter de comprendre ces systèmes de mesure plutôt que de les juger hativement.


                • Peanut (---.---.24.48) 4 janvier 2007 12:56

                  J’y suis pour rien, je n’ai regardé aucun des programmes cités. (sauf peut-être les Choristes, je sais plus) En tout cas moi ça me fait peur des chiffres pareils. smiley


                  • (---.---.56.165) 4 janvier 2007 13:48

                    Quelle surprise !!! J’m’en fous je regarde pas « La boite à cons », comme l’appelait les guignols. Tant pis pour eux, ils ont la télé qu’ils méritent...


                    • Jeff Lebowski (---.---.164.54) 4 janvier 2007 13:54

                      Bravo pour ce joli article de propagande tout à la gloire du média dominant. Le service de com de TF1 aurait difficlement pu mieux faire !! Vous oubliez cependant un détail important : la part d’audience de TF1 a, pour la première fois, reculé. La pda moyenne de TF1 sur 2006 est ainsi de 31,6%, contre 32,3% en 2005. LA raison ? La concurrence des chaînes de la TNT, contre laquelle TF1 s’est toujours battue et dont elle n’a pas anticipé le succès. C’est aussi ce qui explique le rachat d’une partie du capital d’AB, qui va l’aider à se positionner sur ce nouveau marché. Alors, méfiez-vous des communiqués de TF1...


                      • (---.---.200.130) 4 janvier 2007 19:20

                        TF1 est aussi pour moitié de France 24


                      • Bruno B. Bruno B. 4 janvier 2007 19:38

                        Essayez de lire les articles avant de les critiquer ! Je suis tout a fait d’accord avec ce que tu dis, mais comme je le répète (voir un peu plus haut), cet article n’est en aucun cas un plaidoyer à la gloire de TF1.

                        Lisez les articles en entier, et si possible les commentaires qui vont avec pour éviter de répéter 100 fois la même chose, avant de faire un commentaire et ne vous contentez pas de lire le titre pour fonder votre argumentation !!


                      • titinu (---.---.163.205) 4 janvier 2007 14:04

                        triste PAF .... une chaîne qui prend les téléspectyateurs pour des crétins .. émission du 31 mise en boîte en octobre, des best off revus et repassés, des questions du type quelle est la couleur du cheval blanc d’henry IV, etc ... le tout avec des sommes astonomiques distribuées ... qu’en pensent les SDF ils leur faudrait si peu !


                        • jako (---.---.21.70) 4 janvier 2007 14:06

                          oui donc c’est plutot une bien triste nouvelle, la lobotomisation du peuple avance correctement


                          • (---.---.56.165) 4 janvier 2007 14:17

                            La lobotomisation est en général pratiquée par un tiers. Ce qui est plus grave encore, c’est que le téléspectateur moyen jette lui même un cerveau dont il ne voit pas l’utilité...


                          • Nanard (---.---.229.236) 4 janvier 2007 15:14

                            Une nouvelle défaite sanglante du service public payé par nos impots, avec tout plein de fonctionnaires dedans (ils ont toujours les équipes des journeaux des années 60, payé à ne plus rien faire depuis ce temps..) ridiculisé par une chaine gratuite !

                            Enfin, au moin le service public s’est fait construire un superbe batiment -trop petit- et fustigé par la court des comptes. Comme quoi, le service public, c’est vraiment de la merde en barre : Vive l’Entreprise Privé, Vive la Télé Libre !


                            • T.B. T.B. 4 janvier 2007 16:21

                              Source wikipédia TF1

                              " En 1986, Jacques Chirac (à nouveau premier ministre dans le cadre de la première cohabitation) propose la privatisation de la première chaîne publique.

                              Le 6 avril 1987, La Commission nationale communication et liberté (CNCL) autorise le groupe repreneur mené par le Groupe Bouygues (associé à Pergamon Média Trust Pic, la GMF, la Fnac, les éditions mondiales, la Société générale, Maxwell Média, le groupe Bernard Tapie, Financière Faltas, Indosuez, le Crédit lyonnais) à prendre une participation à hauteur de 50 % dans le capital de la chaîne (contre un chèque de 3 milliards de francs remis le 16 avril) et à diffuser pour une durée de dix ans, autorisation qui lui est renouvelée par le CSA le 26 mars 1996. Les 50 % restants sont mis en vente en Bourse en juillet 1987.

                              Suite au rachat de la chaîne, Francis Bouygues en devient président et Patrick Le Lay vice-président, et les deux hommes s’engagent par écrit devant la CNCL à respecter la qualité des programmes, avec un cahier des charges ambitieux. Mais les salariés de la chaîne subissent ce changement de statut de leur employeur avec suspicion : nombre de journalistes usent de leur clause de conscience pour la quitter, et la plupart des animateurs-vedettes de TF1 (Patrick Sabatier, Patrick Sébastien, Stéphane Collaro, Marie-France Cubadda) partent sur la Cinq à la rentrée 1987. A commencer par Patrick Sabatier, ils reviennent tous quelques mois plus tard, confortant l’hégémonie de la chaîne. Le quotidien Le Parisien titre alors à sa une une interview des dirigeants de la chaîne disant que « Si Patrick Sabatier frappe à la porte de TF1, je lui ouvrirai ». En 1988, Francis Bouygues confie la présidence à Patrick Le Lay.

                              Depuis TF1 règne en maître sur les audiences françaises, se tenant à l’affût des nouveautés lancées par sa principale concurrente (M6) pour la contrer sur son propre terrain.

                              Fin 2005, la chaîne offre aux internautes la possibilité de voir ou revoir certains de ses programmes via le service TF1Vision. Enfin, depuis le 19 décembre 2006, TF1 est inclus sur le bouquet CanalSat."


                            • ZEN zen 4 janvier 2007 17:32

                              Oui, je me rappelle avec émotion Bouyghes affirmant, devant la commission d’examen des projets, être « le mieux disant culturel ! »... smiley


                            • Nanard (---.---.229.236) 4 janvier 2007 20:19

                              « Même Léotard a publiquement admis que la privatisation de TF1 était une erreur »

                              Ah HA AH AH !! Qui ca ???

                              Sinon, aucune différence entre TF1 et France2, sauf qu’on paye pour les conneries pontifiantes des fonctionnaires de F2, et pas pour celles de TF1 (qui au moins ne se la pête pas « Devoir du Servie public », même s’ils en font parti, du Service Public).

                              Bref, Il FAUT privatiser France Télévision, d’urgence. Qu’on s’en débarasse ! Vite !


                            • ZEN zen 4 janvier 2007 20:48

                              @Nanard

                              « Même Léotard a publiquement admis que la privatisation de TF1 était une erreur »"

                              Léotard, l’ex-copain de Le lay ? Pas possible ! Vous avez vu leur complicité dans « Pas vu pas pris » ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès