Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > TF1, la chaîne black blanc... beurre

TF1, la chaîne black blanc... beurre

PPDA parti bronzer, TF1 a confié depuis hier les clefs du camion du JT de 20 heures à Harry Roselmac, efficace journaliste venu de Canal+ et I-Télé. Efficace, séduisant, compétent et... noir. Une couleur qui n’en est pas une, mais éclaire ce choix marketing.

C’est l’événement télévisuel de l’été. Pas une série zodiacale, pas Lost le retour, pas Interville, même pas le Tour de France, non, l’événement, c’est le drapeau noir hissé au sommet du 20 heures le plus regardé de France, celui de TF1.

Jusqu’à une date récente, c’était Thomas Hugues, le « fils spirituel de PPDA » (intronisé comme tel par Poivre lui-même) qui prenait la place chaude du mentor pour présenter le 20 heures de l’été. Seulement voilà, il y a quelques mois de ça, les deux têtes pensantes (sic) de la chaîne en béton ont décidé d’envoyer un « signal fort au pays » (c’est Thomas Hugues en personne qui le racontait chez Pascal Clark sur Canal+) en titularisant en lieu et place de Poivre un jeune homme noir nommé Harry Roselmac, qui oeuvrait jusqu’à présent avec brio sur I-Télé et Canal+.

Thomas Hugues mit du temps à s’en remettre, lui qui se voyait presque calife à la place d’Iznogoud, et qui se retrouvait une main devant, et Ferrari derrière, à ne savoir que faire. Finalement, sa femme quittait à son tour le navire, et le petit, nerveux, mais pas antipathique Thomas devait à son tour plier bagage et rengainer ses armes pour aller se faire audimater ailleurs.

C’est qu’à TF1 , on ne rigole pas avec cette chose-là, l’audimat. Et en matière de journal télévisé, le meilleur, c’est Poivre d’Arvor, que ce soit dans sa version vieux réac à 13 heures (Jean-Pierre Pernaut) grenouille de bénitier le week-end (Claire Chazal) ou donc jeune cadre qui en veut de temps en temps (Thomas Hugues), avec quelques exceptions belliqueuses quand Laurence Ferrari (la femme de Thomas, pas la voiture) s’était immiscée dans les habits de Claire (l’amante de Patrick, disent les mauvaises langues).

Tout à TF1 est question de Poivre, quand il s’agit d’infos. Un peu de Poivre, du vrai ou du moulu, parfois du surgelé, mais peu importe, pourvu que la courbe d’audience soit suffisamment relevée.

Or, bon, Thomas Hugues il était bien gentil, et le dimanche avec sa femme c’était mignon tout plein le « 7 à 8 », mais manifestement, ça ne volait pas suffisamment haut, c’était une sorte de Pujadas sans les bourdes, ce qui n’est déjà pas mal, mais ça ne suffisait pas.

Alors Le Lay et Mougeotte se sont mis à réfléchir, avec leur temps de cerveau disponible, c’est-à-dire entre la bière et le fromage. Jamais pendant la pub, ça leur rapporte trop !

Et quand ces deux-là réfléchissent, en général, ça fuse ! Cette fois-ci comme les autres : le coup de la discrimination positive, les jeunes des quartiers à Sciences po, tous ces simagrées pour montrer que le gouvernement fait des efforts, comprend la société et tente de maîtriser ses maux, c’est pas tombé dans les oreilles de deux sourds. TF1, boîte à pouvoir, devait s’y mettre, elle aussi. Cette chaîne ne pouvait pas laisser le gouvernement de M. Sarkozy seul face aux problèmes de la société de racaille française. Seul avec son Kärcher. Il fallait l’aider.

Donc, M. Le Lay et M. Mougeotte convoquent M. Thomas Hugues, qui n’en peut plus, et comprend dans sa petite tête qu’enfin ça y est, c’est bon, il va signer un fameux contrat, mieux que ceux de de Mesmaeker dans Gaston Lagaffe !

Eh bien non, et laissons-nous aller à une reconstitution digne de Charles Villeneuve, expert ès menaces imaginaires montées en épingle et filmées en caméra cachée, et écoutons ce qui s’est réellement passé dans le bureau des chefs :

« Mon petit Thomas, on t’aime beaucoup, c’est pas ça, mais, vois-tu, le pays a besoin d’un signal fort, comment dirais-je, on ne remet pas en cause tes qualités, mais vois-tu, tu n’es pas assez dans l’air du temps, tu sais... »

Et là le petit Thomas Hugues ne voit rien du tout.

« Tu n’es pas assez noir », tranche Le Lay, qui n’aime pas trop quand ça dure, les sentiments.

Fin de la reconstitution. Hugues encaisse, déprime, fulmine, rattrape sa Ferrari, qu’il aurait juré mieux garée que ça, et quelques mois plus tard...

Quelques mois plus tard, c’était hier soir. Des rockets du Hezbollah plein la une du journal, des victimes innocentes et des coupables qui se renvoient les balles, des envoyés spéciaux sous tension qui essaient de démêler le très embrouillé, et puis après, quand même les sujets nationaux, la canicule, les personnes âgées, un peu de Sarkozy aussi, qui sort un livre, un peu de Tour de France, parce que c’est juillet.

Et voilà. Harry Roselmac est passé, repassera demain. Il avait la bouche un peu sèche, le cadrage un peu plus serré que d’habitude comme pour bien signifier aux ménagères de moins de cinquante ans de TF1 que oui, il est vraiment noir, mais pour le reste c’était le même journaliste impeccable, clair et efficace qu’on connaissait sur I-Télé.

Sarkozy aurait bien aimé être de cette première-là, mais « l’état major » de la Une en a décidé autrement, craignant que ça se voie trop, et avait préféré inviter l’agité de l’Intérieur la veille.

On connaîtra ce matin les chiffres de l’audimat, sacro-saintes tables de la Loi de TF1, comme de toutes les autres chaînes d’ailleurs. On saura alors si l’ami Harry, né à Tours, aura convaincu le ménager autant que la ménagère, s’il n’aura pas été trop noir à leur goût.

Parce qu’on en est là, finalement, à créer un événement (douteux) autour d’une péripétie : l’arrivée d’un jeune et talentueux journaliste sur la chaîne la plus regardée de France, pour présenter ce qu’on appelait du temps d’Ockrent « la grand-messe du 20 heures ».

Mais ce journaliste est plus que ça donc, c’est un « signal fort » c’est un enjeu économique et politique pour TF1, ça vaut le beur de service dans les gouvernements, et c’est d’ailleurs potentiellement un peu plus de beurre dans les épinards pour la chaîne de Le Lay, qui crée l’événement en devançant une fois de plus sa concurrente France 2 tout en s’achetant une conduite. Tout ça, très bankable.

Beaucoup de cynisme autour d’une messe, fût-elle grande, et beaucoup de courage à souhaiter à ce cher Harry, pour l’instant épargné dans ce panier de crabes qui ont parfois comme fâcheuse coutume de dévorer leurs petits.

Quelle que soit leur couleur.

image : http://morandini.canalblog.com


Moyenne des avis sur cet article :  3.48/5   (129 votes)




Réagissez à l'article

125 réactions à cet article    


  • daniel milan 19 juillet 2006 12:57

    Peu importe la couleur du présentateur, de toute façon il a pour mission de nous servir la même propagande !


    • Zamenhof (---.---.79.247) 19 juillet 2006 14:47

      exact

      (cinq caractères)


    • zorgi (---.---.184.70) 19 juillet 2006 23:55

      Absolument exact, de l’information consensuelle ou nombriliste.En noir ou blanc, cela passe pareil.


    • Adolphos (---.---.59.170) 19 juillet 2006 13:32

      Entre le Skin Head noir et l’idiote de France2, « L’argent c’est mal », on est gaté cet été !


      • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 19 juillet 2006 13:49

        « Skin Head noir »

        Toujours très fin, les posts d’Adolphos... Mais à part ça, il paraît que vous n’êtes jamais insultant...


      • Adolphos (---.---.59.170) 19 juillet 2006 13:59

        Je ne vous insulte pas, quant à l’autre, il n’a qu’a assumer ses choix.


      • Adolphos (---.---.59.170) 19 juillet 2006 14:27

        « Mon cher Adolphos, vous ne m’insultez pas, mais vous insultez un journaliste non pas sur ses compétences mais sur son physique. »

        Arf ! Tout le monde sait qu’il a été choisie uniquement sur ce critére, sur sa couleur de peau.

        « Une insulte envers moi-même ou une toute autre personne reste une insulte, adolphos. Si vous n’êtes pas capable de poster autres choses que des propos insultants, arrêtez de poster. »

        Je suppose que les journalistes plus compétants mais qui n’avaient pas la bonne couleur noir et n’ont « donc » pas été engagés se sentent aussi insultés : vous devriez aussi faire la lecon à harry..


      • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 19 juillet 2006 16:10

        Il n’a pas été choisi parce qu’il était « skin head » pour reprendre votre mot. Et le fait qu’il soit noir ne cache pas qu’il ait fait des études pour avoir ce poste. D’après les réactions, il est compétent. Pour quelle raison un noir devrait davantage justifier sa compétence ??? On recrute bien des incompétents type Pernaut ou Pujadas, sans que cela ne choque personne !


      • harakiri26 (---.---.210.81) 19 juillet 2006 23:01

        Adolphos n’aime pas les blacks ...

        Why not ...

        Moi j’aime pas Adolphos. Y doit être sinistre ...


      • harakiri26 (---.---.210.81) 19 juillet 2006 23:05

        Finalement TF1 a bien joué ...

        Les pro et les anti sont devant le petit écran pour trouver l’argument ultime ...

        Et sinon ... quelqu’un sait à combien sont les écrans de pub avant et après la prestation de notre nouvelle mascotte ? Passque ... finalement ... c’est bien là la seule question intéressante ... Vos états d’âmes, TF1 s’en tamponne le coquillard ...


      • Adolphos (---.---.59.170) 19 juillet 2006 23:08

        « Adolphos n’aime pas les blacks ... »

        Bof, c’est pas le probléme, et ce harry semble sympa. Mais suis-je le seul à voir ce qui arrive ?

        "Why not ...

        Moi j’aime pas Adolphos. Y doit être sinistre ..."

        Non, je ne suis pas « sinistre » (<=de gauche)


      • harakiri26 (---.---.210.81) 20 juillet 2006 00:50

        « Ce Harry semble sympa »

        Tiens ... Ya du mieux ...

        « Sinistre => De gauche » ... Mouais ... A argumenter ...

        A+


      • veridian (---.---.56.87) 20 juillet 2006 10:42

        sinister = gauche, en latin.


      • Ben Ouar y Villón Brisefer 19 juillet 2006 13:36

        ...« une couleur qui n’en est pas une » ???? mais comment peux-tu écrire ça ? qu’est-ce que ça veut dire ???

        Un conseil Lilian l’écrivain, relis-toi, et sois plus concis. c’est toujours bien écrit, mais on ne peut pas aller au bout surtout si ça commence par des bourdes dans ce genre là.


        • Jean-Louis Lascoux Prosope 20 juillet 2006 10:44

          hun, c’est cruel ce que je vais sortir, je le sens, je le vois venir... l’article est à l’image de ce non-événement et si la référence chromatique est clairement l’explication de cette « couleur qui n’en n’est pas une », je m’interroge sur l’article lui-même.


        • Transatlantic (---.---.0.250) 20 juillet 2006 11:29

          Du point de vue de la physique, il y a plusieurs « couleurs » qui n’en sont pas... En gros, c’est celles qui n’apparaissent pas dans la décomposition du spectre d’une lumière blanche (ou qu’on ne verra jamais dans un arc en ciel). C’est le Noir (absence de lumière), le Blanc (mélange de toutes les couleurs), le Marron (mélange de rouge et de vert), etc... Curieux que les humains se définissent pas des non-couleurs. En revanche, les Schtroumpfs peuvent fièrement arborer leur vraie couleur bleue !


        • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 19 juillet 2006 13:51

          Ce qui me fait marrer, c’est que quand le 13h de France 2 était présenté par Rachid Ahrab, on n’en faisait pas un tel foin...

          D’ailleurs, curiosité : est-ce vraiment à une chaîne privée de faire valoir les diversités ????


          • Jesrad (---.---.20.126) 19 juillet 2006 15:17

            On voit bien là le danger de la discrimination positive : ça ne renforce qu’un peu plus le racisme ambiant, en donnant à n’importe qui l’échappatoire ultime à sa propre médiocrité : « ils l’ont pris plutôt que moi parce que c’est un noir/un arabe/un handicapé/une femme/un blanc/un chinois qui travaille pour un bol de riz seulement/etc... ».

            Thomas Sowell, noir de Harlem devenu l’un des plus respectables professeurs d’économie des US, a bien dénoncé ce piège, qui transforme « droit à la différence » en « droits différents ».

            Harry m’a paru très pro et très compétent, les sujets du JT étaient plus divers et mieux traités qu’habituellement. Ca justifie pleinement de l’avoir choisi lui plutôt qu’un autre.


          • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 19 juillet 2006 16:12

            C’est cela qui est effectivement très dangereux. Rachid Ahrab et Audrey Pulvar sont d’excellents journalistes qui doivent à leur compétences d’être là. En parlant de discrimination positive pour Roselback, on donne un sentiment d’incompétence qui n’est pas le cas. (Et puis, franchement, on aura du mal à trouver plus incompétent que Pujadas et Pernaut...)


          • Gourouni (---.---.38.140) 19 juillet 2006 16:28

            @ Jesrad. c’est bien là la dérive. Les citoyens en france sont égaux en droits et devant la loi (pas de distintion d’origine ethnique ou religieuse donc). c’est la base des droits de l’homme et du citoyen de 1789. c’est pourquoi la discrimination positive brise ce consensus. Apres les associations de defense des interets des noirs (CRAN), il est fort a parier que l’on assiste a la naissance d’associations de defense des interets des blancs, des asiatiques, des magrhebins... si on veut suivre le developpement d’une logique communautaire et le dicton « Black, Blanc, Beur ». Aussi, en echo, les blancs pourraient se sentir une communauté ou composante de la societe française comme une autre avec des interets et des droits specifiques à defendre. Mr Sarkosy n’y est pas étranger. Mais les USA n’ont pas la meme histoire que la france...


          • Internaute Internaute 19 juillet 2006 13:59

            Un fois de plus, la télé tient lieu de Grand Messe avec ses prêtres qui montent en chaire pour nous dire ce que nous devons faire et penser.

            On oublie un peu vite que le poste de présentateur du JT n’est pas un petit boulot comme un autre est que d’une certaine manière il est à l’image que la France cherche à donner d’elle-même.

            Cette nomination fait suite à une série d’actes de propagande tous conditionnés par le nouveau dogme du métissage obligatoire. « LA FRANCE DOIT ETRE UN PAYS METISSE » qu’on se le dise et si vous n’en êtes pas encore convaincu, regardez bien les reportages que l’on vous sert. Le français tel qu’on peut encore le rencontrer dans la rue devient une personne à montrer le moins possible, sauf lorqu’il est inculpé de quelque chose. Le français blanc doit traîner une image négative et celui de couleur doit véhiculer une image positive. C’est comme cela que fonctionne la télé.

            Cette nomination est un acte raciste dans la droite ligne de la politique de Chirac. Ce brave Monsieur n’a été choisi que pour la couleur de sa peau. Ce genre de manoeuvres ne fait qu’exacerber une rivalité entre les communautés dont on pourrait bien se passer.

            La discrimination positive c’est la discrimination du français tout court et cela est inacceptable.


            • Internaute Internaute 19 juillet 2006 20:44

              Je ne parle pas de l’individu mais du choix de la télé. je suis certain qu’il est tout à fait compétent mais il y en a aussi plein d’autres qui le sont et qui restent dans l’ombre.


            • Toxique (---.---.251.60) 19 juillet 2006 14:24

              Non mais qu’est ce qu’on s’en fou !Un topic pour s’émouvoir ou non de la couleur d’un présentateur de JT !...on s’en TAPE !! Seul compte sa compétance !


              • Yann (---.---.141.54) 19 juillet 2006 15:11

                Pour ma part je préfère les yeux sublimes de Carole Gaessler, il en faudra des siècles de métissage forçé pour qu’une antillaise et des yeux couleur de lagon... Mais le petit Harry est pas mal non plus et il à des plus beaux cheveux que Poivre.


                • Jesrad (---.---.20.126) 19 juillet 2006 15:21

                  Moi je fonds pour Karine le Marchand !

                  Au fait, il a quel âge notre PPDA national ?


                • odlhp (---.---.63.161) 19 juillet 2006 15:45

                  Il a 58 ans notre ppda national, si je ne me trompe pas. Concernant Harry, non seulement il est un excellent journaliste, avec une bonne élocution mais en plus, il est très beau.


                • armand armand 21 juillet 2006 10:45

                  Ouiiiiiii ! Comme elle nous manque, Carole ! Dommage, toujours (et bien) mariée, il paraît. Mais j’aime autant Audrey - elle me fait penser à la petite Indienne médecin dans « Urgences », notamment par son petit sourire amusé.


                • armand armand 21 juillet 2006 11:04

                  Je vais essayer de mettre tout le monde d’accord : depuis quand les présentateurs sont-ils choisi uniquement en fonction d’une compétence difficle à évaluer (concours ?). C’est copinage, politique et compagnie, sans parler de népotisme. Et ça ne les empêche pas d’être performants. D’acord, Marie Drucker c’est la-nièce-de, mais c’est une excellente présentatrice et belle à damner un saint (comme Carole Gaessler et Audrey Pulvar... pour les hommes je laisse l’appréciation aux dames). Alors si on veut faire intervenir la diversité dans un métier qui est justement une question d’apparence, pourquoi pas. Le seul reproche que je ferais à Harry c’est le crane rasé : je sais que c’est tendance de ressembler à Monsieur propre avec, à l’occasion, la boucle d’oreille, mais ça fait franchement abruti, voire comique, voire les deux- (sauf si on a l’air vraiment intelligent, comme notre Harry, « l’ami qui nous veut du bien ».)

                  Plus sérieusement, comme souvent en France, on a raté la cible : je vous donne un exemple : aux USA il y a une banque en pleine croissance, Wachovia, qui fait figurer dans ses brochures les habituelles images de couples, jeunes ou moins jeunes, et c’est seulement en y regardant par deux fois qu’on s’aperçoit qu’ils sont blancs, noirs, métis. Ici, c’est toujours le stéréotype : un noir est sportif, ou « people », mais on ne le représente jamais comme français de tous les jours, en famille, pour vendre des prêts immobiliers ou des assurances-vie. Et c’est seulement à ce moment-là qu’on pourra parler d’intégration véritable.


                • marrant (---.---.138.166) 19 juillet 2006 15:21

                  au denomé yann ignorant... j aime bien le gars qui n a jamais mis ses pieds la bas et qui se permet de critiquer ... le jour ou tu comprendras le concept de ’’chabine’’ tu t eveillera..mais bon d ici la...il y a des siecles comme tu dis


                  • Yann (---.---.141.54) 19 juillet 2006 15:42

                    marrant désolé je ne voulais pas te contrarier et je n’ai critiqué personne, je serai d’ailleurs heureux de rencontrer une des ces chabines que l’on doit sans doute aux bienfaits de la colonisation. Je trouve Karine Lemarchand trés belle également de même qu’audrey pulvard, dans leur cas je signe des deux mains pour la discrimination positive en plus elles font mieux leur boulot que celles qu’elles ont remplacées, Harry sans doute aussi mais dans son cas c’est plus simple il remplace un vieux beau avec des cheveux en plastique qui n’a jamais pris la peine d’articuler correctement...


                    • Stef 19 juillet 2006 15:54

                      Juste une touche d’humour, Quoi que !!!

                      Il ressemble trop à Fantomas, p’t enfin la preuve que nous sommes manipulés par des extra terrestres


                      • Gourouni (---.---.38.140) 19 juillet 2006 16:00

                        Je ne vois pas en quoi ceci est un evenement...Dans une france ou les antilles sont françaises depuis le 18 eme siecle, il est normal qu’il y aient des personnes de couleur a la Tv nationale. il y a 30 ans il y avait des speakrines antillaises et c’était normal. Non evenement donc !!!


                        • Malcolm (---.---.131.160) 19 juillet 2006 16:07

                          Le fait que ça constitue un événement signifie tout simplement qu’il y a un problème d’intégration qui ne se fait pas, donc qui ne se fera jamais. Un ethnique au TJ reste une anomalie, quelque chose qu’il faut expliquer en long et en large, et justifier en large et en long.

                          Je me marre... smiley)


                        • Malcolm (---.---.131.160) 19 juillet 2006 16:02

                          La France est un pays de timbrés. Alors que les Français supportent de moins en moins d’en voir tout le temps et partout, ils ne trouvent rien de mieux que d’en mettre un pour célébrer la grand-messe télévisée du 20 heures.

                          Par ailleurs, il faut être un Licreux, ou un Mrapeux, pour croire que le Français qui n’a rien à redire contre Roselblack, il est prêt à partager son palier avec un Malien, ses dix femmes, et ses vingt-cinq chiards...

                          Roselblack, il ne représente pas la réalité en matière de bruits et d’odeurs dûment constatés par les escourdes et le tarin présidentiels.

                          On est donc dans un registre qui n’a rien à voir avec la cohabitation. A la limite, Roselblack, c’est un ethnique virtuel.


                          • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 19 juillet 2006 16:07

                            « La France est un pays de timbrés »

                            Effectivement, votre post le confirme. J’aime bien cette tendance des nationalistes qui consistent à dire ’tout le monde pense comme moi’. Ils étaient combien, aux dernirèes élections, à rejeter le borgne ? 82% il me semble.

                            Je ne suis ni de la LICRA, ni du MRAP. Tes propos insultants, tu peux te les garder. Si Roselback emmerde deux-trois nazillons de ton espèce, rien que pour cela, tant mieux !


                          • Malcolm (---.---.131.160) 19 juillet 2006 16:29

                            Il ne m’emmerde pas du tout, Naze-le-black. Son avènement, et le tapage qu’il provoque, est la preuve de l’échec cinglant de l’intégration à la française. Et ce bide justifie a posteriori quarante ans de lutte contre la libanisation de la France.

                            P.S. - Le Malien, ses dix femmes, ses vingt-cinq petits, toi-même, tu es preneur, sur ton palier ? Réponds oui, on pourrait peut-être en débarrasser quelqu’un qui, lui, ne parvient à s’y faire... smiley)


                          • Malcolm (---.---.131.160) 19 juillet 2006 16:40

                            « Et il ne t’est jamais venu à l’esprit que l’individu en question pouvait être compétent ??? »

                            Ça, c’est la question à mille euros ?

                            C’est clair que pour lire un prompteur, il faut des aptitudes phénoménales, des qualités hallucinantes, des dons exceptionnels, des talents prodigieux et des vertus mirobolantes. Et une classe ébouriffante.

                            P.S. - Le petit dernier, c’est pour que tu puisses parler de la mienne, de classe... Une perche que je te tends, comme qui dirait.


                          • tytouf (---.---.76.165) 19 juillet 2006 17:03

                            ... sauf que ces présentateurs de jt, ne font pas que présenter le jt. Ils s’occupent aussi du contenu rédactionnel.


                          • Thucydide (---.---.101.8) 19 juillet 2006 16:21

                            Ce qui est gênant, dans cette nomination de Roselmack, c’est qu’elle se soit faite aux dépens de quelqu’un d’autre, qui se fait débarquer alors qu’a priori, il faisait l’affaire, et qu’il est patent que ce soit essentiellement pour faire un « coup » ethno-médiatique. A la limite, c’est dévalorisant pour Roselmack, dont il semble admis qu’il n’ait pas besoin de ça pour briller. Alors que là, il joue le rôle du « bon noir » de service, comme dans les feuilletons américains où il en faut toujours un pour respecter les quotas. Il aurait fallu que son arrivée se fasse de manière plus naturelle, et personne n’y aurait trouvé à redire. C’est tout le problème de la discrimination positive.


                            • David A. 19 juillet 2006 16:24

                              Puis-je savoir ce qui permet de parler de discrimination positive concernant M. Roselmac ? Sinon les supputations de personnes en mal de théories du type « on va vendre la France aux immigrés » ? Sont-ce MM. Le Lay et Mougeotte qui l’ont évoqué ?

                              La discrimination positive prenant en compte la couleur, le sexe, la coiffure, prenant en compte N’IMPORTE QUOI est interdite en France, et heureusement. Ne nous mettons pas à en voir partout, ce n’en sera que plus facile pour certains de nous l’imposer en droit.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès