Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > TF1 : La forteresse vide

TF1 : La forteresse vide

Lorsque le 14 juillet 1789, les révolutionnaires sont entrés dans la Bastille, ils ont compris que la prison qui leur inspirait tant de peur était vide : 82 invalides et 32 soldats suisses détachés du régiment de Salis-Samade étaient chargé de la défendre (1).

Certains considèrent TF1 comme la dernière Bastille à prendre, comme le symbole du pouvoir. Et si TF1 était déjà une forteresse vide ? On disait que pour gagner une guerre, il fallait contrôler les images, la télévision. Aujourd’hui, est-ce que cela a encore un sens ?

En août 2005 la France comptait près 13,2 millions d’abonnements haut débit, en augmentation de 49% sur un an (2). D’un autre côté, une enquête canadienne révèle que les jeunes Canadiens passent plus de temps sur l’Internet qu’à regarder la télévision (3).

Rapidement, et de manière irréversible, Internet prend le pas sur la télévision comme « fenêtre » sur le monde. Tout cela ne signifie pas que la télévision va disparaître, cependant on comprend qu’Internet devient le lieu où se fabriquera l’opinion.

D’une autre côté, la confiance envers la télévision ne cesse de diminuer. En 2005 : plus d’un Français sur deux déclare ne pas être « satisfait » des programmes télé.(En augmentation de cinq points par rapport à l’année dernière). Ceux qui disposent d’un accès Internet sont sensiblement plus critiques à l’égard de la télévision (58 % sont insatisfaits et 61 % estiment que le niveau se dégrade) (4).

Ne comptez pas sur la télévision ou les professionnels de la publicité pour en parler (il est étrange de constater qu’en France aucune émission sur une télévision nationale n’est consacrée à Internet) : il s’agit peut-être de ne pas affoler les actionnaires.

Remarquons qu’en 2005, pour la première fois, le groupe TF1 verra son chiffre d’affaires publicitaires diminuer (5).
____________________________________________
(1) Source wikipedia
(2) source médiamétrie
(3) Ipsos Reid Canada
(4) Sondage télérama
(5) Source Yahoo


Moyenne des avis sur cet article :  3.86/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • (---.---.42.180) 8 novembre 2005 17:21

    Mais c’est balaise de parler d’Internet !!! D’abord ce n’est pas un sujet à part entière, mais plutôt une couche de services sur laquelle s’appuyent des sujets (emploi, cuisine, porno, jeux....), donc le meilleur moyen de traiter d’Internet est d’avoir une rubrique dans une émission et de plus en plus d’émission le font (d’accord, c’est plutôt le pire du web, mais faut bien commencer par quelque chose).

    De la à parler de concurrence, c’est tellement vague de caractériser cette concurrence et de la quantifier, qu’il vaut mieux surfer sur des vagues que de se croire expert en Internet ;) (ce n’est pas une critique, j’ai longtemps cru être expert du Web et je me complet à savoir surfer et anticiper...). Il ne faut surtout pas croire que les TV attendent calmement de se faire croquer, mais elles ont toujours un coup d’avance, et 3 à 4 fers au feux, donc nos opérateurs nationaux auront toujours des perspectives de rebonds, soyons-en rassurés !

    Et puis quoi qu’on en dise : la TV c’est fédérateur . TF1 sur le Web c’est peau de balle, mais la télé (toutes chaines confondues) c’est un max de personnes. La Presse Régionale sur Internet c’est peanuts aussi, mais sur le papier c’est 18 millions de lascars tous les matins : autant dire autant que sur le Web en un mois ;) c’est pour dire !!!


    •  laurent (---.---.98.214) 8 novembre 2005 18:52

      On est en grande partie d’accord.

      OK pour agarder la télé « nationale » comme média pour fédérateur. Comme elle va passer à l’avenir sur le même canal qu’internet, les deux (TV + Internet) risquent de se mélanger.

      Ce que je disais c’est que le POUVOIR de TF1 comme endroit ou se contruit l’opinion disprait au profit de quelque chose de nouveau.

      18 millions de personnes n’iront peut être pas sur des blog, mais les leader d’opinion : hommes politiques, chefs d’entreprises, simple citoyen ou journalistes, se rencontreront et se feront leur OPINION sur Internet. Enfin il me semble.


      • Sylvio (---.---.19.252) 8 novembre 2005 19:42

        Je suis développeur Web (c’est mon travail à temps complet).

        En réponse au commentaire précédent : c’est normal que la TV soit encore bien devant : primo, la tv à 50 ans, 90% des gens en sont équipés, c’est facile d’accès et « cons » à utilisé (il suffit de se calé devant). Internet, haut débit illimité n’a que 5 ans environs (le 56k limité est une horreur pour le grand public), le taux d’équipement commence seulement à devenir important et les gens commencent seulement à savoir l’utiliser.

        Seulement : depuis 1 an ou 2, Internet a pris une empleure extraordinaire à tout point de vue : tout les gens peuvent avoir un intérêt à l’utiliser, les gamins pour msn, counter strike, les skyblogs et j’en passe, les adultes pour se divertir (jeux flash, vidéos à la cons, jeux de rôles multijoueurs, passions), s’informer de manière indépendante(agoravox, blog), orientée (libé, le monde, figaro, etc) ou générale (yahoo news...), pour communiquer (MSN, mail avec photos numériques, téléphonie par internet, salon de discussion, rencontre), consommer, débattre, explorer l’art et découvrir des cultures (p2p) et j’en passe. Comme la TV mais en mieux.

        Seulement :

        Internet demande un effort « supplémentaire » par rapport à la TV, primo il faut avoir le courage de s’y mettre après 50 ans d’abrutisation télévisuelle". Secondo, il ne suffit pas de presser un bouton ou tourner son télé7jours pour choisir son flux d’informations.

        Et c’est là l’avantage suprème d’Internet outre ces avantages techniques : la communication bi-directionnelle
        - Cela permet à chacun de s’exprimer sur ce média contrairement à beaucoup de média (tv, journaux).
        - Cela permet d’associer moyen d’information et moyen de communication (comme si le téléphone et la tv ne faisait qu’un : l’exemple : ces commentaires)
        - Cela évite la censure, encourage le dialogue entre les communautés (au moins là on est forcé de dialogué sans se taper dessus).

        Il ne faut pas croire que c’est un phénomène de mode, il faut prendre conscience que c’est comparable à l’invention de l’imprimerie.

        Ce n’est que le début soyez-en conscient, même les chaînes tv sont déjà intégrés à Internet dans les abonnements très haut débits, la prochaine étape est de les intégrer au web.

        La Tv (et la fm) même si elle possède de nombreuses émissions intéresantes a assez abrutit les gens et les jeunes (j’ai 26 ans et je trouve une partie de mes ami(e)s plus absorbés par la starac que par le devenir de leur pays ou du monde). Place à un média où l’on peut vraiment choisir ses informations (quelle différence entre le JT de LCI, I-TV, TF1, F2, F3, M6 - le seul un peu différent est celui de Arte) , avoir plusieurs points de vues, avoir un dialogue.

        A bas là TV, à bas la TNT (bon je sais j’y vais un peu fort). A ce propos pourquoi le gouvernement veut-il autant voir la TNT dans chaque foyer ? Est-ce un bon cadeau électoral, une reprise de controle de l’information ? Les politiques ont-ils peur d’Internet ?


        • Sylvio (---.---.19.252) 8 novembre 2005 19:44

          Je ne répondais pas au commentaire précédent qui est apparu quand je l’écrivais. Je répond au 1er commentaire et aussi à cet article évidement.


          •  laurent (---.---.98.214) 8 novembre 2005 19:51

            > Les politiques ont-ils peur d’Internet ?

            Oui ceux qui sont ont été élevé avec les télé et qui ne « feront pas l’effort » de se remettre en question.

            Jospin, Lang, Lepen, Chirac, Sarkozy, DSK doivent leur pouvoir à la télé. Ils ont une relation d’intéret avec TF1 et les autres médias.

            Pour la jeune génération, beaucoup sont multi-média : de la télé pour toucher le maximum et un blog pour dialoguer. Il n’en a pas beaucoup pour le moment mais a la vitesse ou s’est développé le blog, cela va déménager ... dans 3 à 5 ans. Tant mieux :)


            • nirvador (---.---.119.111) 8 novembre 2005 19:59

              Contrairement à ce qui est dit plus haut, les politiques commencent à prendre la mesure d’internet comme outil de pouvoir. Tapez en ce moment sur google les mots « émeutes », « banlieue » ou même « parti socialiste » et vous trouvez un lien vers un site de soutien à la politique du ministre de l’intérieur. Ce genre de soutien ne se trouve pas à la tv...Pas encore


              •  laurent (---.---.98.214) 8 novembre 2005 20:06

                Concernant cette pub, c’est aussi honteux que le sarkospam ... et aussi maladroit.

                Encore une tentative de coloniser l’espace médiatique internet.

                Un moyen de réagir : clickez, clickez, clickez, clickez, clickez, ... allez encore un petit effort ;) clickez, clickez,


                • Sylvio (---.---.19.252) 8 novembre 2005 20:50

                  Heureusement ces coups marketing : « mots-clés google (apparament »racaille« en faisait partit il y’a peu), sarkospam et freesbees » le décrébilise plus qu’autre chose (enfin j’espère).

                  Les français ne sont pas si dupe que ça j’espère, quelquesoit le parti qui fasse ces actions marketing. J’espère que ce n’est pas le début d’une prise de contrôle (médiatique, politique, marketing) d’Internet. Mais a terme forcément, les politiques devront passés par ce média, et sur Internet, je ne vois pas comment contrôler leur temps de paroles ou leurs dérives. Heureusement sur ce média, les internautes peuvent répondre et communiquer facilement !


                  • RIVALLAN (---.---.241.127) 9 novembre 2005 07:40

                    Je viens de découvrir Agoravox et le moins que je puisse dire est que je ne suis pas déçu, premier article TF1 ! Tout un symbole, depuis que cette chaîne existe elle détruit chaque soir, chaque matin , pendant les week-ends et les vacances ce que je fais en tant qu’enseignant. Faire en sorte de capter l’attention des élèves, leur apprendre à respecter les autres, les inciter petit à petit à avoir un esprit critique même vis à vis de ce que je dis etc.. Tout cela est broyé par la mentalité TF1 ; fournir des cerveaux libérés aux annonceurs. Hier matin, j’entendais le chanteur Akhenathon dénoncer l’apparition d’un seul vrai pouvoir celui de la télé, là où les incendiaires bêtement veulent voir leur oeuvre. Avant-hier, j’ai été profondément choqué par le fait suivant, 20h journal télé, le premier ministre va parler, eh non, PPDA s’installe, minaude à son habitude et fait mariner Monsieur de Villepin pendant vingt minutes avant de lui donner la parole, mais j’hallucine, j’ai voté Chirac en 2002, mais jamais PPDA, ni Martin Bouygue le copain du produit dérivé de la châine, le boute-feu. Le pire pour la télé , c’est que les autres chaînes, audience oblige copient plus ou moins la télé de Lelay. Mais il existe une parade, TF1 ne vit que de la pub, il suffirait , grâce à Internet que l’on publie chaque jour la liste des produits qui font l’objet d’une promotion sur la chaîne bas de gamme et hop les lecteurs oublieraient d’acheter lesdits produits. Imaginons que cela concerne 5 ou 10 % de la clientèle, quelle serait l’attitude des annonceurs, continueraient-ils de faire des dépenses promotionnelles sachant que dans le même temps ils vont perdre une partie de leurs ventes ? ET NON !


                    • Didier Vincent Didier 9 novembre 2005 09:15

                      > Laurent, TF1 est elle une forteresse ? Non elle un outil. Est elle vide ? Non, il suffit hélas de regarder son taux d’audience ’notons au passage que selon les sondages, la TV préférée des Français est Arte mais quelle est celle qui fait de l’audience ?). Rapprocher TF1 et la Bastille ne tient que dans l’ordre symbolique et encore est ce un peu insultant pour nos pères qui eux voyaient en la Bastille le symbole d’un pouvoir qu’ils subisaient alors qu’aujourd’hui personne ne force vraiment personne à regarder TF1 - passons.

                      Ce que je ne comprends pas c’est cette manie chez certains « spécialistes du Net » d’opposer TV et Internet. Tout nous montre qu’ils sont des outils différents. Approche individuelle active d’un côté, approche collective passive de l’autre.

                      Est ce sujet que tu voulais traiter ?


                      • (---.---.37.162) 9 novembre 2005 10:08

                        Les habitants du 9ème, quartier de la haute, n’ont pas encore compris que le boulevard Hausmmann sera peut être bientôt le lieux des prochain combats.

                        Le neuf trois c’est à 6 stations de RER de l’opéra. Ils sont pas con les « jeunes ».

                        Pour TF1, comme le disait le commentateur précédant, c’est prendre les gens pour des con. Je n’ai pas non plus voté pour PPDA, ni pour Patrick Le Lay.

                        Paris9, c’est facile de causer, bien au chaud derrière ton PC en ADSL. Viens faire un tour chez nous.


                        • (---.---.250.90) 15 novembre 2005 23:59

                          > Ce que je ne comprends pas c’est cette manie chez certains « spécialistes du Net » d’opposer TV et Internet.

                          Pour parler de mon expérience personnelle, moi qui n’ai jamais beaucoup regardé la télé avant Internet, je ne la regarde plus du tout depuis plusieurs années maintenant. Ma femme et moi « surfons » beaucoup en revanche. Les soirées se passent souvent derrière les claviers et la télé prend la poussière. Il doit donc quand même bien y avoir un lien entre les deux...


                          • Sylvio Sylvio 16 novembre 2005 00:42

                            Une professeur d’université en communication par l’image nous a passé en cours (il y’a 2 ans lors d’un DESS de commerce électronique) la star academy ainsi que diverse pub tel que « Gemey Rip Curl » et les guignols de l’info.

                            Selon elle, qui fait des recherches sur la télévision, TF1 est un vrai pouvoir, TF1 inculque des valeurs au français. Canal+ a lui aussi un certain pouvoir et inculque des valeurs bien différentes. Le service publique est plus neutre et M6 plus axé vers la musique et les jeunes (là je ne vous apprend rien).

                            2 exemples :

                            - le jeune de la starac qui se fait réprimé par le prof filmé en plan rapproché et en contre-plongée pour bien mettre en avant le coté autoritaire du prof sur l’elève (et du point de vue identification, le prof c’est en quelquesorte TF1 et l’élève c’est nous). Pour elle, c’est évidement un jeu d’acteur (avec un scénario plus ou moins dicté à l’avance), vu, entre-autre, que le camera-man est (comme par hasard, déjà) accroupi à coté d’eux et non caché quelquepart en train de filmer tout ce qu’il se passe.

                            - le PPDA des guignols qui part toujours d’une réalité/vérité quand il annonce un sujet, c’est pour cela que l’on peut savoir ce qu’il se passe par les guignols.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès