Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Toutefois, le comité de rédaction n’a pas validé sa publication...

Toutefois, le comité de rédaction n’a pas validé sa publication...

Interviewé par plusieurs personnes au cours de la journée AGORAVOX du 24 mars sur ma participation au journal citoyen, j’ai noté une question qui revenait régulièrement : « Vous a t-on déjà refusé un article ? »

A part les plus blasés, nous avons tous un petit pincement au cœur en ouvrant notre messagerie pour voir si notre papier a été accepté et se trouve en ligne.

Et, parfois, le texte suivant tombe :

« Nous vous remercions d’avoir soumis votre article sur AgoraVox. Toutefois, le comité de rédaction n’a pas validé sa publication.

Nous vous encourageons, à l’avenir, ...

N’hésitez pas à vous inspirer de la politique éditoriale disponible à l’adresse suivante : http://www.AgoraVox.fr/article.php3?id_article=60

C’est le « sombre » message que de temps en temps nous recevons effectivement. Et pourtant, nous l’avions travaillé cet article !

Il pouvait être la conséquence d’un évènement, d’un coup de gueule, d’une réaction épidermique ...

Nous l’avions pensé, aimé et parfois détesté car de l’oral à l’écrit les mots ne chantent jamais de la même façon.

Nous avions commencé à le rédiger, le relire, le modifier puis dans certains cas... le ré écrire complètement. Dans le même temps, Il aura fallut le réduire du tiers puis de la moitié tout en lui gardant sa cohérence.

Pour certains, il avait fallu quelques jours pour la bibliographie ou la collecte des liens pertinents et indispensables à la compréhension du texte.

Certains l’avaient fait lire par des proches ou même lu à haute voix à leur entourage et découvert que le message ou l’impact du texte n’était pas à la hauteur de leurs espérances. Dans ce cas, retour au clavier pour adapter ou changer le contenu.

Et enfin pour d’autres, l’émotion était encore plus grande puisque c’était leur premier texte !

Et pourtant : « Nous vous remercions d’avoir soumis votre article sur AgoraVox. Toutefois, le comité de rédaction n’a pas validé sa publication ... »

Quelle est votre réaction en ce cas ? me demandait un universitaire

Abattement, peine, incompréhension, colère, utilisation de noms d’oiseaux, soupçon de complot ...

Bien entendu que nos réactions sont malhonnêtes, mais écrire relève beaucoup plus de la passion que du mercantilisme et la passion aveugle toujours un peu (voir beaucoup).

Car, à y bien regarder, avions-nous une attitude différente face au professeur qui nous collait un 6/20 à une rédaction ou dissertation ? Combien d’entre nous croient encore qu’un fonctionnaire sadique de l’Education nationale a mis fin à une vocation littéraire ?

La réalité, c’est qu’écrire pour les autres demande beaucoup d’humilité et l’échec en fait partie. Un comité de rédaction est comme l’arbitre d’un match. Or doit-on remettre sans cesse en cause les décisions de l’arbitre ?

La réalité bien souvent, c’est d’accepter que son ego soit mis à mal. La meilleure des thérapies, je le pense, consiste à essayer de revoir son papier ou en composer un nouveau sur un autre thème.

Car, enfin, lorsqu’on connaît la durée éphémère d’un article, les propos, réactions ou sanctions des internautes, comment peut -on conserver un ego intact ?

Bien souvent, devant un refus :

Ne faut-il pas se relire encore une fois et se demander si en prenant quelques heures de plus le sens de l’article n’aurait pas été tout autre ?

Ne faut-il pas se dire qu’on est plus fait pour des papiers de fond (relativement intemporels) plutôt que de la « réaction à chaud » sur des actualités qui sont trop souvent archicommentées dès leur sortie ?

Ne faut-il pas, en fin de compte, se dire avec philosophie : « C’est le métier qui rentre » ?

Crédit image

Gotlib


Moyenne des avis sur cet article :  4.4/5   (80 votes)




Réagissez à l'article

45 réactions à cet article    


  • Marie Pierre 3 avril 2007 14:28

    Bravo Jean Claude ! Un texte que tous les rédacteurs devraient afficher sur leur écran.

    Il faut bien, effectivement, oublier son ego, faire preuve d’humilité. Et, comme vous le dites si bien, la durée d’un article est bien courte, hélas.

    J’en profite pour redemander à la rédaction si des sujets hors actualité brûlante, ne devraient pas rester en première page. Il doit bien y avoir de la place !


    • La mouche du coche La mouche du coche 3 avril 2007 14:37

      Cet article est très bien et montre bien ce que je suis seul à dire mais que je dis : Ceux qui se mettent en avant en écrivant des articles, en cherchant à convaincre un public ou/et des électeurs n’ont pas d’égo. Ils sont humbles et ce sont les écouteurs ou liseurs ne faisant rien et critiquant qui ont de l’orgueil. smiley


      • meridien meridien 3 avril 2007 14:56

        d’accord avec vous Demian,qui écrivait énormément,

        voir + loin mon exemple adressé à l’auteur ( meridien) et je me demande si on lit et qui lit vos articles

        meridien


      • JC BENARD (---.---.251.35) 3 avril 2007 17:58

        Demian,

        Cela fait des années que votre performance se limite à être celui qui a le plus commenté. A chacun son titre de gloire !!!

        Maintenant, si on aime votre habituelle logorrhée on sera de votre avis en ce qui concerne mon article.

        Si vous étiez venu le 24 vous auriez pu discuter avec d’autres rédacteurs et constater que le sujet du refus est celui qui les concerne. mais ... auriez vous accepté de dialoguer


      • seb59 (---.---.180.194) 4 avril 2007 09:21

        @ dw

        Cet article parle des redacteurs, donc vous ne devriez pas vous sentir concerné.


      • LE CHAT LE CHAT 3 avril 2007 14:42

        vous inquiétez pas , grâce à word , même une écriture de chat peut finir par être publiée ! smiley

        plus sérieusement , il ne faut pas se décourager et si les articles très polémiques ont un taux d’echec supérieur à la moyenne , un article de fond de qualité a toutes ses chances . je ne suis pas du tout professionnel du journalisme et j’étais même pas une pointure en français pendant ma scolarité .C’est comme au loto , tous les gagnants auront tenté leur chance ....


        • aixetterra... aixetterra 4 avril 2007 00:20

          @ Le Chat,

          Alors il ne devrait y avoir aucun refus de ce type puisque Denis Robert, hier, dans son article « AV, la censure et moi » y déclare nous trouver un peu mou du stylo : « pas assez polémiques ».

          Chat m’étonne un peu...

          Aixet...


        • aixetterra... aixetterra 4 avril 2007 00:23

          @ L’auteur,

          J’ai adoré : le dessin de Gotlib / la première partie du texte.

          J’ai plus de défiance à l’égard du reste.

          Aixet...


        • tregodan (---.---.68.88) 3 avril 2007 14:48

          Eh oui, voilà bien les limites du 5è pouvoir !!! L’expression pour tous, l’espression de tous... Mais à condition de se conformer à l’orthodoxie enseignée dans les écoles de journalisme. Résultat : à part une élite de journalistes, ou de profs qui a la parole ? En quoi il y a-t-il une différence entre les paroles d’experts d’AgoraVox et celles des médias ? L’appartenance ou non à un groupe de presse sous contrainte. Certes...

          Mais la parole n’est-elle pas plus libre dans ses formes dans des publications plus micro-locales ?

          Je trouve très salutaire de souligner cela dans cet article plein d’humilité.


          • meridien meridien 3 avril 2007 14:51

            je dois sans vouloir vous décevoir vous informer que je me demande parfois si quelqu’un ,(et qui ?) lit votre article Ex : ce jour j’écris un message de 3 lignes à C.Revelli pour donner ,en interne, mon avis sur un projet de thèmes à mettre en chantier (WIKI AGORAVOX)qui me tenait à coeur depuis longtemps et qui finalement a été adopté. Or ’les rédacteurs’ ou un logiciel de fonction me réponds « votre article est trop court et est refusé à la publication » Ce que je n’avais jamais demandé et pour cause...voyez vous !!! , meridien


            • alberto alberto 3 avril 2007 15:47

              A quand une cellule « psy » au commité de validation pour assécher les gros chagrins ?


              • Liberté planétaire Liberté planétaire 4 avril 2007 11:31

                Très bonne idée, sauf que par principe de réciprocité, la cellule psy devrait aussi s’occuper du comité de validation !


              • Vilain petit canard Vilain petit canard 3 avril 2007 15:54

                Salut Jean-Claude

                C’est bien de faire un article sur les refus d’articles... Car c’est ce qui nous attend tous, ou qui nous est à tous arrivés. Eh oui c’est le métier qui rentre !

                Une bonne disposition d’esprit, qui évite les coups de mou trop prononcés après un refus, c’est de se dire que l’article ne nous appartient plus dès lors qu’on l’envoie : il appartient aux lecteurs. Dans ce mot « appartenir », je mets bien entendu de côté la question un peu chaude des rétributions des auteurs.

                Un truc curieux, je me suis fait déjà refuser pas mal de choses dans ma vie, des textes, des dessins, des plats préparés, des embauches et de tendres rapprochements. Eh bien curieusement, avec le recul, c’est le refus de texte qui fait le plus mal, ça vexe profondément, je l’ai constaté avec moi (au début), mais aussi avec de nombreux auteurs (amateurs, les pros ont plus de philosophie). A croire qu’on laisse dans ses mots plus d’ego qu’on ne veut bien se l’avouer...

                Heureusement, on s’y fait sans trop de problèmes.

                Etonnant, non ?


                • jco4667 (---.---.34.226) 3 avril 2007 16:16

                  Je trouve ça dommage que l’expression sur Agoravox soit au final assimilée à un métier. La boucle et bouclée. On est passé à côté.


                • JC BENARD (---.---.251.35) 3 avril 2007 18:01

                  Salut VPC,

                  Merci pour ta contribution qui correspond bien aux discussions que nous avons tenu le 24.

                  Au plaisir de lire ton prochain papier

                  JC B


                • Vilain petit canard Vilain petit canard 5 avril 2007 13:55

                  @ jco4667

                  Quand je parle du « métier », c’est une simple expression, qui me permet en plus de faire une fine allusion à la BD de Gotlib mise en incipit : « c’est le métier qui rentre, petit ... », il n’est pas question de professionnaliser Agoravox. Mais c’est comme quand on fait la cuisine : on est pas pros, mais faut utiliser les mêmes trucs qu’eux, sinon, ça marche pas..

                  @ JC B

                  A bientôt !


                • JC BENARD (---.---.92.11) 5 avril 2007 14:20

                  @ VPC

                  A bientôt


                • Vincent 3 avril 2007 17:03

                  Oui j’ai eu des articles refusés, pour manque de précisions, j’ai précisé, j’ai été publié. Par contre le dernier article « la campagne que vous souhaitez » commençait comme cela :

                  « Aujourd’hui RTL, à mis en ligne un concours de slogans concernant la campagne présidentielle. »

                  Réponse : « refusé parce que article à caractère commercial. »

                  Alors qu’il ne se passe pas une journée sans que l’on ne site Google ou une autre multinationale beaucoup plus puissance.

                  Ceci dit j’ai supprimé RTL.

                  Refait le chapeau comme suit :

                  « Récemment le site d’une grande radio a mis en ligne un concours de slogans concernant la campagne présidentielle. »

                  Et hop publié quelques jours plus tard.

                  Autre exemple à propos des 2000 € de gains annuel représentant 4% de prélèvements sociaux :

                  « article qui aborde une question très complexe (nécessite plus d’information) »

                  Dans cet article que je n’ai pas souhaité modifier, je ne faisais que refaire les calculs et prouver que 2000 € représentaient 4% de 50 000 € et que ce n’était pas franchement le salaire moyen et/ou médian des français.

                  Par ailleurs en début se semaine il me semble le même genre d’article a été publier sans plus de détails que l’article original que j’avais présenté.

                  Je pense que ces exemples de refus et les quelques exemples d’articles récents dont celui paru hier par exemple concernant un concours de discours, montre que ce site a de plus en plus de mal à digérer le nombre de propositions de publication et accorde ou refuse peut-être trop rapidement certain articles.

                  Les modérateurs qui donnent le sésame de parution doivent probablement être en surchauffe, par rapport au succès de ce site.

                  Ce n’est que la rançon du succès.

                  Je continuerai donc à proposer épisodiquement des articles, en espérant toujours être publié. Car, oui, je retire une certaine fierté d’être publié sur Agoravox d’autant plus quand l’article est relayé sur Yahoo et/ou Google actualités.

                  Et évidemment une grosse déception lorsque mon article est refusé.


                  • Ornithorynque Ornithorynque 3 avril 2007 18:15

                    moi, j’aurai refusé cet article. non, je déconne !

                    bien vu en tout cas.


                    • Pierre R. Chantelois Pierre R. - Montréal 3 avril 2007 19:34

                      Une option que l’auteur a négligé, il me semble. Il y a la possibilité de proposer l’article à d’autres forums, comme Mariane ou 100papiers. Je n’ose imaginer qu’il n’existe qu’Agoravox pour satisfaire les goûts d’un citoyen ou d’une citoyenne en mal d’écrire. Deuxième avenue : éditer notre propre blog. Et souhaiter évidemment que sa fréquentation ne tarde pas trop smiley

                      Dernière avenue : après dix refus d’affilée, avoir l’humilité de comprendre que nous ne sommes pas un bon écrivain. Et nous orienter vers d’autres formes de communication.

                      Merci à l’auteur pour ses excellentes réflexions.

                      Pierre R.

                      Montréal (Québec)


                      • JC BENARD (---.---.251.75) 3 avril 2007 20:01

                        Pierre,

                        En ce qui me concerne, j’ai publié plusieurs articles sur CENT PAPIERS et je publie sur 4 autres sites et je possède un blog.

                        Ce n’est pas pour cela que j’ai toujours un petit mouvement d’humeut lorsqu’un de mes papiers est refusé. Mais comme je l’ai dit, on écrit pas pour soi même mais pour les autres ...


                      • dugenou (---.---.229.143) 6 avril 2007 13:45

                        a d’autres !!!! pas convaincu du tout


                      • Forest Ent Forest Ent 3 avril 2007 19:54

                        La plupart de mes premiers articles ont été refusés. J’ai persévéré, et fini par comprendre un point, que j’ai toujours beaucoup de mal à mettre en pratique : un article doit être rédigé.

                        Ca m’a du coup permis de comprendre que ce que je prenais jusqu’ici professionnellement pour de bons papiers scientifiques était en fait parfaitement illisible.

                        L’écriture est un métier. Quand on n’y a comme moi que peu de talent ni appétence, on peut au moins travailler ...


                        • Bernard Dugué Bernard Dugué 3 avril 2007 22:13

                          L’adulescence affligée du Démian nous afflige d’un manque d’à propos flagrant, y compris en délire luminescent qui abat jure devant tant de pénombre

                          Il y a parfois des bons articles refusés par Avox et parfois des mauvais articles qui passent mais de là à crier au complot et à la secte.


                        • (---.---.100.207) 4 avril 2007 08:07

                          sympathique programme buddy


                        • (---.---.100.207) 4 avril 2007 08:13

                          et va dire ça à 187... pardon je vois deja quelque chose de top... mais l’intimité de la famille quand même !! ??


                        • Michaël (---.---.2.130) 3 avril 2007 21:28

                          @ Demian, Je suis d’accord avec toi. Ce n’est pas parce que l’on envoie son manuscrit à l’éditeur et qu’il le refuse que son contenu est mauvais. il est tout simplement peut être pas adapté à la politique éditoriale de la maison d’édition.

                          Il faut juste se mettre à leur place, ils essayent de constituer chaque jour un journal cohérent, et AgoraVox fonctionne de la même façon qu’une rédaction classique, certains sujets sont bons mais jugés hors sujet par le rédac chef, car le rédac chef à une vision globale de son magazine, il confectionne son chemin de fer et place chaque article comme une gare qui doit amener le lecteur à la fin d’un voyage littéraire.


                          • Ark EvoluVeur (---.---.209.56) 3 avril 2007 23:09

                            Marrant cette idée, sachant comment je « surfe » d’un article à l’autre, avec moteur de recherche et bookmarks en ligne...pas un instant je n’avais soupçonné cette aberration de journaliste : une ligne directrice pour une suite redactionnelle : de l’ultra-professionalisme...à la manque oui ! (()) J’ose supposer que ce n’est qu’une idée... et que les articles ne soient pas ainsi sappé sous ce prétexte ! Cela reviendrai à dire que cet agoravox est un outil double couverture : paraissant democratique, laissant la parole à qui ne dérange pas et taisant qui ferait trop de bruit... ! J’ai eut un premier article refusé...pour cause de trop subjectif !!! parce que je donnais mon avis intuitif ! ...j’en revenais pas !

                            moi-même pas assez compétent sur un sujet sur lequel je discutais...allant de forums en forums...je sais aujourd’hui que cette errance est de l’insatisfaction à trouver « l’outil idéal » et que bien loin des premiers jours de satisfaction, je peux dire que ce « journal » ci est devenu un autre journal...aussi peu constructif que tout autre : de l’info parfois, oui...et des critiques d’évènements identiques sur toutes les chaines de fait !

                            de l’alternatif ?

                            pas...du synthétique ?...non plus mais des copier-collers et des raisonnements tordus, et des remarques entendues oui aussi...pas aussi bas qu’un forum de france television mais pas si haut que ça...

                            Je soutiens aujourd'hui que le wiki et le traitement de thématiques argumentées et surtout structurées seraient bien meilleurs pour notre comprehension globale du monde dans lequel nous vivons !

                            L’info n’est plus la dépèche de l’AFP, ça c’est du mini-scoop et du tilt ! Ce qui est écrit doit rester...et même mes propres commentaires sont parfois de trop lorsqu’ils veulent voler la place de l’article [1]...quand je pense que je survivais sur mon blog EvoluVe après quelques détours de manifestes

                            PS : [2] chez SPIP)


                          • Bernard Dugué Bernard Dugué 3 avril 2007 22:09

                            Bonsoir Jean Claude

                            Nous sommes tous passé par la joie et la déception, entre acceptation et refus. Je crois qu’il faut admettre le bon côté de ce comité qui permet de trancher sur la qualité des articles. J’avoue être étonné sur la manière dont fonctionne leur jugement. Mais le principe est plus qu’acceptable. S’agissant de mon expérience, je peux dire que le passage du blog a Agoravox m’a permis de progresser dans l’écriture et donc, l’expérience est positive, même si quelques articles refusés ont titillé ma corde sensible. N’ayant pas l’intention d’être modérateur, je tiens à les saluer pour ce travail qui j’imagine doit être prenant.


                            • JC BENARD (---.---.92.11) 4 avril 2007 10:14

                              Bonjour Bernard et merci d’ajouter ce commentaire. Au plaisir de lier ton prochain papier


                            • Youri (---.---.206.135) 3 avril 2007 23:40

                              Pour remédier au soucis de transparence et de démocratie d’Agoravox, je suggère que le site propose par exemple un petit lien (même un tout petiot) vers une page où les articles refusés seraient édités, pour info.

                              On peut même imaginer un système de vote qui permettrait à un article d’être publié s’il atteint un certain succès.

                              Aucun problème technique à cela.


                              • aixetterra... aixetterra 4 avril 2007 00:09

                                @ Youri,

                                Félicitations !

                                Solution simple et, me semble-t-il, radicale.

                                En ajoutant toutefois - pour une meilleure lisibilité -la date de post en plus de celle de publication.

                                Aixet...


                              • Tristan Valmour 3 avril 2007 23:46

                                Globalement, la politique éditoriale est plutôt explicite, et les décisions du comité de rédaction plutôt fondées au regard des articles publiés. Quelques réserves pourtant :

                                -  « Article trop long » : des articles longs sont publiés. Il faut expliciter ce vocable (idem pour article trop court). Long = faible densité du contenu informatif ?
                                -  Il y a aussi des refus pour insuffisance d’argumentation, et ça c’est assez litigieux, puisque la fonction argumentative se retrouve dans des textes narratifs et descriptifs. Donc, c’est assez compliqué à déterminer.
                                -  Des fictions sont publiées (22 avril 2007 de Birenbaum ; 28 avril 2007, le conseil constitutionnel annule le premier tour des présidentielles de Dugué). Ce n’est pas une critique contre ces auteurs - surtout que je suis un inconditionnel de Bernard Dugué, de l’homme autant que de l’auteur -, mais si on peut publier des fictions, alors pourquoi ne pas tout publier ?

                                Sinon, félicitations aux modérateurs, même si à la lecture de certains articles (ah ce jeune étudiant d’Oxford qui a des maisons dans les plus grandes capitales du monde), je ne comprends pas toujours leurs décisions.


                                • aixetterra... aixetterra 4 avril 2007 00:04

                                  @ L’auteur,

                                  Je me permettrait d’ajouter à votre liste de frustrations :

                                  1) Les articles refusés pour « actualité déjà largement commentée », verdict qu’on accepte volontiers à condition que le billet en question ne soit pas restée 8 jours en gare de trie, tel celui que j’ai posté le 28 mars sans réponse à ce jour...

                                  2) Les articles refusés pour « non concordance avec l’actualité », et qui pourtant seraient tombés pile-poil à condition de les traiter sous 48H00.

                                  De deux choses l’une, soit le comité de rédaction d’AgoraVox manque de relecteurs, et alors il faut en recruter (DW, Marsu, moi...), soit il là s’agit d’une vraie volonté politique - et c’est son droit - auquel cas, il serait plus sain de la revendiquer clairement.

                                  J’ajouterais que préciser en entête la date de post d’un article mettrait fin à pas mal de controverses.

                                  Ce qui semble assez consensuel, c’est qu’après cette déferlante de plaintes sur ce même sujet - y compris lors de la journée du 24 - il faudrait être sourd ou de très mauvaise foi pour ne pas remettre à plat cette question cruciale en engageant un grand débat démocratique après les élections.

                                  Nous verrons... smiley

                                  Aixetterra.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès