Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Tuerie de Toulouse : la dictature de l’immédiateté

Tuerie de Toulouse : la dictature de l’immédiateté

L’affaire des tueries de Toulouse et Montauban nous amène à réfléchir sur la façon dont, pendant près de deux jours, les médias et le monde politique ont réagi à cet évènement, faisant preuve d’une impatience exagérée, multipliant les conclusions fausses et les mises en cause sans fondement.

Dès la fin du premier jour de la tuerie de l’école juive, dans l’affliction collective compréhensible dans ce type d’évènement, la pression journalistique se tournait vers la recherche d’une explication crédible pour le grand public. Des informations avaient circulé pour expliquer que les militaires tués étaient antillais et d’origine nord-africaine musulmans, sans autre détails (on sait depuis que l’un d’entre eux était en fait catholique). Dès lors, plusieurs journalistes émettaient l’hypothèse d’un acte motivé par un individu raciste, appartenant à « l’ultra droite », s’en prenant à la fois aux communautés juives et musulmanes. Le procureur de Toulouse était même interrogé sur ces hypothèses, mais refusait de les commenter. Le lendemain, le tohu-bohu médiatique continuait, reportages devant les écoles confessionnelles, interview des communautés juives et musulmanes, tous les commentaires allant dans le sens de l’acte d’un extrémiste raciste. Parmi ceux-là, David Pujadas dans son 20h présentait ainsi une statistique montrant l’évolution des actes de racisme en France, tandis que le très à droite Eric Brunet sur RMC info essayait de convaincre son auditoire que, au contraire de ce qui était sous-entendu depuis un jour, la France n’était pas raciste.

Les politiques, malgré une affliction sans doute sincère mais sur-jouée, n’ont pas été de reste. S’il est vrai que le Président a su éviter les conjectures et s’en est tenu à attendre les conclusions de l’enquête, on remarquait la saillie de François Bayrou estimant que la tuerie s’enracinait "dans l'état d'une société" malade de ses divisions, accusant les responsables politiques qui "montrent du doigt" en fonction "des origines" et font "flamber les passions", visant par là délibérément Nicolas Sarkozy. François Hollande lui, parlait d’un acte « raciste », ciblant là plus le racisme supposé d’une extrême droite dont le Président de la République essaie de séduire les électeurs, que celui finalement avéré d’un extrémiste musulman envers les juifs et l’occident.

Ils ont gardé une bonne occasion de se taire. Sans doute auraient-ils du se souvenir des attentats de Madrid en 2004, où une classe politico-médiatique à l’unisson et dans la précipitation condamnait l’ETA pour des attentats qui devaient se révéler l’acte d’Al Qaïda ? Le premier ministre Aznar y perdit son poste de premier ministre.

Est-il difficile d’attendre quelques jours avant de tirer des conclusions, avant d’accuser tel mouvement ou telle personne ou telle catégorie de la population ? Les journalistes ne peuvent-ils pas réfléchir à toutes les hypothèses au lieu de courir comme des moutons affolés vers celle qui leur parait la plus probable ? Ne sont-ils pas capables de faire un vrai travail d’analyse et de réflexion dans le temps, au lieu de réagir bêtement dans l’immédiateté et l’approximation ? Enfin, les politiques ne devraient-ils pas prendre un peu de hauteur et de recul face à l’enchainement des évènements ?

Ils sont sans doute tous soumis au mal de ce temps : la dictature de l’immédiateté.


Moyenne des avis sur cet article :  4.6/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • JL JL1 22 mars 2012 10:26

    Il sera difficile de savoir ce qu’il s’est réellement passé.

    Une chose parait sûre : les armes utilisées dans les trois crimes sont les mêmes. Qui peut affirmer pour autant qu’il s’agit du même meurtrier ?

    On nous dit qu’on ne sait pas à cette heure s’il est vivant ou mort. 300 robocops surentrainés, disposant de moyens ultramodernes faisant depuis des heures le siège d’un appartement sans portes ni fenêtres, sans eau ni électricité, occupé par un homme seul, dont on nous dit qu’on ne sait même pas s’il est mort ou vif ?

    Mais c’est quoi ce délire ?


    • spartacus1 spartacus1 22 mars 2012 10:28

      En plus, comme Stavisky, j’imagine que le meurtrier va se suicider par 3 balles tirées dans le dos. Voila ce que c’est d’en savoir trop.


    • xray 22 mars 2012 19:01


      Les faits divers magiques 

      C’est devenu incontournable.  Chaque élection ou décision politique importante va de paire avec son fait divers dramatique. 

      Sarkozy sera réélu. Les US ont besoin de lui pour porter la guerre en Syrie et en Iran. 

      Les faits divers magiques 
      http://mondehypocrite.midiblogs.com/archive/2009/06/21/les-faits-divers-magiques.html 

      L’énigme du vol AF 447 ? (La disparition de l’Airbus RIO-PARIS) 
      http://n-importelequelqu-onenfinisse.hautetfort.com/archive/2011/10/24/l-enigme-du-vol-af-447-la-disparition-de-l-airbus-rio-paris.html 



    • Croa Croa 22 mars 2012 22:28

      Merci Xray, enfin un commentaire à la hauteur !

      «  Chaque élection ou décision politique importante va de paire avec son fait divers dramatique. // Sarkozy sera réélu. Les US ont besoin de lui pour porter la guerre en Syrie et en Iran.
       »

      Le mot « dramatique » porte ici tout son sens. Nous ignorons en métropole ce qu’est la violence dont nos soldats sont capables, en Afganistan, en Libye et ailleurs et cette émergeance du normal ailleurs nous rebondit en pleine figure. Moi ce qui me débecte c’est cette récupération en lieu et place d’une saine réflection qui sera prétexte à plus de surveillance et en effet de porter encore la guerre chez des supposés moins civilisés, voire barbares... C’est qui les barbares ? Ce qui me débecte aussi c’est de voir les larmes de crocodile à Monsieur Sarkozy à la télévision, lui qui a fait tuer plus d’adultes et d’enfants (avec ses guerres) que le vengeur fanatique ne pourrait jamais en tuer s’il courrait encore !

      Les vieux qui ont connu l’Algérie doivent être surprit de tout ce tapage : Ils savent à quel point la violence la plus détestable peut être banale parfois.

      Avec ces cons, soyons assurés d’une chose : On reverra ça. smiley 


    • Lorelei Lorelei 22 mars 2012 11:06

      Et moi j’ai vu des commentaires sur le huff et ailleurs parfois dans la direction racistes, d’autres affirmant une haine de l’autre, mais j’ai aussi lu des commentaires de gens qui avaient captés que c’est l’acte d’une personne venant d’un de ses camps d’entrainement, et ils avaient eu une tres bonne analyse....tuez des militaires français en 1er lieu n’avaient rien d’anodin


      • Soi Même 22 mars 2012 11:27

        Le but de l’immédiateté est une stratégie de choc pour éliminé un problème.
        Le but n’est plus informé mais bien de manipulé en profondeur l’opinion publique à entretenir des super héros.
        Cela par la même occasion efface momentanément tous les contradictions, et surtout cela fait appel aux instincts les plus bas, les plus grégaire que notre typer Président est irremplaçable, c’est l’homme de la situation. A ce demandez si va pas nous refaire le coup du médiateur qui c’est attribuer le mérite d’avoir parlementé avec un preneur d’otage.

        http://www.dailymotion.com/video/x1upjn_sarkozy-faux-heros_sport

        http://www.dailymotion.com/video/kGvl2MgeIPKpD7cMM3?start=87#from=embed

        Affaire De La Maternelle De Neuilly

        Et en même temps quelle aubaine pour les chaînes d’informations pour faire des sous à peut de frais.

         


        • Wazix23 22 mars 2012 13:59

          Ils veulent le scoop avant que l’évenement se soit produit, et puis les questions ridicules des journalistes plus le défilé des cretinologues.


          • Alliance Rebelle citoyen du sud 22 mars 2012 14:04

            Soral prévoit la tuerie de Toulouse + d’1 mois à l’avance http://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/soral-prevoit-la-tuerie-de-34399


            • Scual 22 mars 2012 14:21

              Le problème c’est surtout la bêtise et la malhonnêteté profonde et absolue des médias...

              On tue des militaires ? Ça doit être un règlement de compte au sein de l’extrème-droite... on en sait rien du tout ? C’est pas grave on le dit quand même. Ça fera parler et donc de l’audience.

              Ah on nous signale qu’on a tué des enfants juifs ? Bon c’est surement des islamistes radicaux. On en sait rien ? Bon ben on le dit quand même ça fera parler et donc de l’audience.

              Bien sur tout cela, on l’a tous pensé au fur et à mesure des informations que l’on avait, comme on le fait naturellement dans n’importe quel thriller. On cherche le coupable dans ce qui n’est rien de plus qu’un Cluedo macabre et voyeuriste. Au final la dernière hypothèse s’est révélée juste... même si certains ont encore rajouté une couche de débilité en parlant de terrorisme alors qu’on savait déjà que ce n’était pas le cas... mais on s’en fout ça fait parler et donc de l’audience.

              Franchement, est-ce que la manière dont ça s’est passé est vraiment du journalisme ? Depuis quand sont-ils policiers et mènent ils l’enquête en déclamant ouvertement suppositions et hypothèses ?

              La police n’a pourtant jamais rien dit d’absurde, elle a mené l’enquête jusqu’à trouver le coupable. Tout le reste c’est du vent, de la communication de la part des journalistes et des politiques. Un feuilleton sordide. On parle beaucoup de l’ignoble récupération politique, mais on oublie que ceux qui ont fait leur blé là-dessus, encore plus que les politiques, c’est les médias !

              Résultat aujourd’hui tout est embrouillé, on attribue toutes les débilités souvent contradictoires qu’on a entendu pendant des jours à tout le monde et on en conclu que tout le monde est con... tout le monde ayant déja oublié qui a dit quoi quand comment et pourquoi... peu importe, ça fait parler et donc ça fait de l’audience. « On » a entendu ça alors que. « Il » se disait que. « On » a cru que.

              Super, ça relève le niveau ! Non seulement ils accusent implicitement tout le monde de bêtise, de préjugés etc, mais sans en assumer leur responsabilité car c’est eux qui ont fait croire aux gens les absurdités qu’ils disaient. Certains avaient raison depuis le début mais c’était au jeu de la chance, car on n’en savait rien. Personne n’en savait rien à part le tueur !

              Au final on a juste rangé le recul, l’objectivité et l’intelligence au placard. On est dans le règne de la réaction émotionnelle immédiate et sans réfléchir. Un peu comme les animaux quoi...

              Aujourd’hui le discours dominant dans les médias c’est qu’on pointait l’extrème-droite alors que c’était les islamistes parce qu’on pointe toujours du doigt l’extrème-droite alors que ce sont les islamistes. C’est oublier que les islamistes sont d’extrème-droite même si c’est celle « des autres » prouvant un mode de pensée bien représentatif de « leur » extrème-droite. Sauf qu’en réalité et tout le monde le sait, c’est bel et bien toujours les islamistes, voir même l’islam tout court qui est pointé du doigt systématiquement. Bref on assiste à l’élévation d’un exemple unique en une généralité totalement fausse ! De la pure propagande d’ « extrème-droite », dans les méthodes comme sur le fond ! Tout ça pour ça !

              Qui a oublié qu’il y a si peu de temps à Oslo c’est pas vraiment l’ « extrème-droite » qui a été pointée du doigt avant qu’on sache quoi que ce soit ?

              A vrai dire c’est la première fois depuis des décennies qu’on accuse l’extrème-droite d’un attentat quel qu’il soit en France avant confirmation et c’est probablement uniquement à cause de l’affaire Breivik.

              Franchement vivement qu’on change le système médiatique parce que celui là est d’autant plus dangereux qu’il marche super bien... ça fait effectivement parler et ça fait effectivement de l’audience. Malheureusement cette audience est au service des publicitaires et des politiques, et elle est l’ennemie de la vérité et de la démocratie.


              • Croa Croa 22 mars 2012 22:39

                Tout à fait, ce sont les médias qu’il nous fallait pour lancer une bonne guerre. Aujourd’hui les larmes de Sarkozy, demain ses sujets en chair à canon ! (Quoique ce soit surtout les arabes en face qui vont encore déguster.)


              • morice morice 22 mars 2012 23:41

                Qui a oublié qu’il y a si peu de temps à Oslo c’est pas vraiment l’ « extrème-droite » qui a été pointée du doigt avant qu’on sache quoi que ce soit ?

                c’est FAUX, le premier tracé est vers... les islamistes !!!! 



                ah parce que Breivik était de Gauche ?

                C’est quoi à votre avis Gates Of Vienna ? un site gauchiste ????

              • Scual 23 mars 2012 08:57

                Oui c’est bien ce que je dis. Dès l’explosion on a entendu de manière unanime et au niveau international que c’était des islamistes... mais finalement non, c’était un pur illuminé de l’extrême-droite identitaire européenne.

                Donc quand ils disent que l’extrème-droite est systématiquement pointée du doigt alors que c’est toujours les islamistes (sic M le représentant des flics à C dans l’air) c’est complètement faux. Et j’ai même envie de dire que c’est les islamistes qui le sont systématiquement alors qu’ils ne sont pas toujours coupables.


                • robin 22 mars 2012 16:25

                  Je note avec un certain agacement l’énorme différence de traitement médiatique entre l’assassinat certes atroce de 7 personnes dont 3 enfants, et l’assassinat de 16 personnes dont femmes et enfant par un G.I en Afghanistan.

                  Mais il est vrai que l’Afghanistan c’est loin, peuplé de non occidentaux et victime d’un « gentil » G.I.

                  Je pense que la différence se retrouvera aussi dans le chatiment comparé des deux criminels.


                  • appoline appoline 22 mars 2012 20:17

                    Robin, vous n’avez pas encore compris que le prix de la vie n’est pas le même selon le pays où l’on est né. Ne voyez vous pas que l’on montre sans pudeur les tripailles d’un africain déchiqueté à la machette alors que l’on dissimule le corps d’un français accidenté. La vie n’a pas le même prix, à croire qu’on meurt mieux ailleurs, sans souffrance.


                    Nos deux compères ont été lamentable, comme d’habitude, Hollande n’est qu’un idiot à faire ses amalgames, le pauvre a la langue aussi lourde que son cul.

                  • PANDORERH 22 mars 2012 17:10

                    Je n’ai pas beaucoup aimé le bal des « m’as-tu vu » avec tous ces soi disant spécialistes sur les chaînes de télévision, d’autant que certains d’entre eux sont peu recommandables. A QUI PENSEZ-VOUS ?

                    Christian PROUTEAU l’homme des basses oeuvres de MITTERRAND condamné par la justice pour toute ces années d’écoutes téléphoniques illégales. On ne peut pas juger respectable des gens qui ne le sont pas !


                    • joelim joelim 22 mars 2012 18:04

                      Ce grave fait divers est une bouée de sauvetage pour le concept de choc des civilisations. 

                      Tout l’argent dépensé notamment aux USA pour la « sécurité » et les « armes » pour établir la « démocratie » dans des pays de gens basanés (vision occidentaliste), et il n’y avait rien de bien consistant à se mettre sous la dent pour justifier ces dépenses (quelques pseudo-attentats à la chaussure piégée).

                      Même si le cas est minime (au niveau mondial), c’était tellement le désert des tartares pour trouver même un petit terroriste un tant soi peu honnête...

                      Enfin un se pointe alors c’est normal que ça réveille l’espoir des médias aux ordres. Puisque la réalité va enfin dans le sens de leur discours. Même s’il n’y a qu’un seul poisson, et qu’il est déjà consommé. 

                      Mais c’est pas grave, il vont en parler à rallonge, et de toute manière ce qui compte est que cela arrive au « bon » moment pour « recentrer » le débat sur le business du choc des civilisations, qui est l’ossature actuelle de la droite française. Ça va au moins leur donner quelques pourcents à l’élection et c’est tout bonni !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès