Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Un dimanche chez nos voisins européens, l’image de notre (...)

Un dimanche chez nos voisins européens, l’image de notre président

En ce beau dimanche de février, je me décide à faire un petit tour des sites web des journaux de nos pays voisins que j’arrive à comprendre... Surprise, presque tous présentent en première page un article sur Nicolas Sarkozy, petite visite guidée.

Commençons par elpais.com. Le site du quotidien espagnol de référence a très vite repris l’information du Parisien, et titre donc, « Sarkozy : "¡Pírate, pobre gilipollas !" »

[Casse-toi pauvre con]. Le journaliste explique que cet excès du président est certainement lié à sa « chute libre dans les sondages », il rappelle qu’il avait déjà eu de tels mots lors de sa visite chez les pêcheurs bretons, et ne manque pas de se moquer du « bonjour, merci » que le président semble répéter sans cesse au Salon de l’agriculture. Ce n’est pas le seul journal espagnol à faire l’écho de cet « événement  », elmundo.es, titre « Sarkozy ya no pierde la sonrisa ni cuando insulta » [Sarkozy ne perd pas le sourire même pendant qu’il insulte], ce journal fait aussi le lien avec les pêcheurs du Guilvinec.

Du côté italien, ce ne sont pas les insultes du président qui font la une, mais sa femme. Le Corriere della serra s’intéresse au premier acte de Carla Bruni en tant que « première dame  ». Le site revient aussi sur ce célèbre SMS, « si tu reviens, j’annule tout » notamment en mettant un lien vers le clip de Jeanne Cherhal qualifié de « hit ». C’est cette chanson qui fait la une de la rubrique « persone » du site repubblica.it. « Se torni, annullo tutto » titre le quotidien italien qui trouve la phrase encore plus romantique en français. On peut voir sur ce site une très belle galerie de Carla Bruni lors de la rencontre avec la famille d’Ingrid Betancourt. Les critiques sont beaucoup moins virulentes que ce que l’on peut lire dans les quotidiens espagnols.

En Suisse, on joue l’originalité, La Tribune de Genève s’intéresse à la société qui fabrique les mêmes bagues que celles que Nicolas Sarkozy a offertes à Cécilia et Carla, plus sérieusement, les articles sur Nicolas Sarkozy sont nombreux. On retrouve un édito qui se dit «  surpris » de la nomination de Christine Ockrent à la tête de France Monde critiquant l’incompatibilité de son statut de numéro deux de l’audiovisuel extérieur avec celui de femme de son ministre de tutelle. Bien sûr, on retrouve des articles sur le Salon de l’agriculture et sur le SMS...

Il est moins facile de trouver sur le site du quotidien allemand de référence, le sueddeutsche.de, un article sur Nicolas Sarkozy. Rien en « une ». L’article le plus récent est intitulé « Verrat im Namen des Vaters » [trahi au nom du père]. Il s’intéresse à Jean Sarkozy donc. Pour eux, la scène qui se déroule à Neuilly est une sorte de « farce à la fois fascinante et horrifiante » pour les Français. Le site du Frankfurter Allgemeine Zeitung s’attache surtout à présenter le couple Bruni-Sarkozy, la rédaction spécule sur le lieu où aura lieu la nuit de noce...

L’humour belge est en une du site du soir.be : une vidéo parodique de Nicolas Sarkozy ventant les mérites du Viagra. On trouve sinon beaucoup d’articles sur Neuilly « son univers impitoyable », le journaliste parle de « situation ridicule ». La Libre Belgique quant à elle met en doute l’intérêt du plan Espoir Banlieue du président, le journaliste ne semble pas conquis, il trouve que l’on est loin du Plan Marshall annoncé pendant la campagne par notre président.

Pour finir, je me suis logiquement rendu sur les sites de la presse anglaise. The Guardian, tout d’abord, s’intéresse à la nouvelle dynastie qui est en train de se lever en France. Stephen Bates, explique que la diction et le comportement de Jean Sarkozy sont totalement similaires à ceux de son père. Le qualifiant d’ « acteur à mi-temps », l’auteur montre que le jeune Sarkozy a déjà de nombreux privilèges, il revient notamment sur les moyens colossaux que la police avait mis en œuvre pour retrouver son scooter volé. Du côté du Financial Times, on peut lire que « Sarkozy farce fails to amuse voters » [La farce de Sarkozy n’a pas réussi à amuser les votants]. Ce titre fait bien sûr référence à Neuilly-sur-Seine. Le journaliste se moque ouvertement de Nicolas Sarkozy notamment en reportant ces propos qu’il aurait tenu à David Martinon : « I gave you my son and I gave you my town and you have left me in the shit. You could say sorry. » [Je vous ai donné mon fils et je vous ai donné ma ville et vous m’avez laissé dans la merde. Vous pourriez dire pardon.]

Oui, oui, Nicolas Sarkozy a raison, la France est bien de retour en Europe, aucun doute.


Moyenne des avis sur cet article :  4.7/5   (66 votes)




Réagissez à l'article

43 réactions à cet article    


  • tvargentine.com lerma 25 février 2008 10:05

    De nombreux pays aimerait bien voir la puissance économique et politique de la France se réduire en Europe.

    Rappelons nous bien ici,que sans la France,il n’y aurait pas de fusée ARIANE,pas d’AIRBUS,pas de TGV....

    Bref,l’Europe n’existerait pas

    En ce qui concerne la vision que prétende avoir la presse étrangère,il faut savoir qu’à l’etranger la popularité de la France,de son Président dynamique et de sa compagne,représente bien souvent de la jalousie

    Oui,la France est belle et dynamique et personne ne pourra dire le contraire

     


    • spartacus1 spartacus1 25 février 2008 10:10

      @Lerma :

       

      On peut aussi lire dans "the Observer" que le couple présidentiel nous prépare une jolie visite en Angleterre, les anglais commencent déjà à se tordre de rire :

      A Buckingham, Carla Bruni chantera-t-elle une chanson ?

      Et quel présent offrir à ce “jeune couple” tellement kitsch ?

      Les 26, 27 et 28 mars prochain [selon Buckingham Palace], lors de la visite d’Etat de Nicolas Sarkozy et de sa nouvelle épouse, Carla, en Grande-Bretagne, il faudra à Sa Gracieuse Majesté tous ses talents de diplomate pour les accueillir avec le sourire. Selon un proche de la cour, leur séjour chez les Windsor n’est pas sans inquiéter la famille royale. “Sa Majesté jouera à la perfection son rôle d’hôtesse, comme toujours, mais il est indubitable que certains craignent que nous ne soyons utilisés comme décor d’exception pour le prochain épisode du soap opera du président français”, me dit-on. Car les informations venues de France agacent de plus en plus Buckingham.


      Dans une interview donnée récemment, Mme* Sarkozy a trouvé “grisante” l’idée de sa prochaine rencontre avec la reine, avant de décrire le couple qu’elle forme avec le président français comme vivant “up tempo” [“Les amoureux, on le sait, ont leur propre temps. Le nôtre est up tempo”, interview dans L’Express du 13 février 2008].


      Dans une autre publication, on apprend par ailleurs qu’elle souhaiterait emporter sa guitare pour jouer à la souveraine une chanson qui dit notamment “Mon monde est meilleur quand tu es avec moi parce que tu es ma reine”. Selon mon informateur, Elisabeth II n’est pas particulièrement enthousiasmée par la récente union de Nicolas Sarkozy et a décidé de ne pas envoyer de cadeau de mariage, ce qui pourrait bien être jugé méprisant, surtout à la veille d’une visite officielle.


      Dans le monde de la symbolique royale, on cogite aussi intensément sur ce que pourrait être le cadeau de bienvenue offert au président français. Comme l’explique un porte-parole, “il n’est pas dans les habitudes de la reine d’offrir des cadeaux de mariage lorsqu’elle ne connaît pas personnellement les mariés. Et nous n’avons pas encore décidé de ce que nous offririons au couple présidentiel à son arrivée à Londres.” Le premier jour sera le moment le plus délicat de la visite, la reine devant recevoir le président et la première dame pour un déjeuner privé. Ensuite, le protocole reprendra ses droits pour régir plus strictement le déroulé des événements. Et puis, si Carla finit vraiment par sortir sa guitare, au moins sait-on que Sa Majesté est passée maîtresse dans l’art d’accueillir avec courtoisie les spectacles les plus incongrus.


      Olivier Marre The Observer

       

      Décidément un nouveau dicton voit le jour : "À chaque week-end sa sarkonerie !"


    • breizhnana 25 février 2008 11:02

       Ah Lerma, décidément vous arrivez quand même toujours à nous faire rire !!

      Oui oui, "la puissance économique et politique de la France"... hum hum... c’était sous quel roi ???

      Effectivement, sans "Airbus, Ariane, TGV, l’Europe n’existerait pas", ah on est bien peu de choses en ce bas monde !!!

      Allons allons, pour une fois reconnaissez quand même qu’on est dans une situation de plus en plus ridicule ! Bon je vous l’accorde, il parait que ça ne tue pas. Mais il faut juste des années pour s’en remettre. Et si maintenant on a un président qui nous traite de "pov’con"... Effectivement, l’image de la France à l’étranger... ça va pas être facile !! 


    • Forest Ent Forest Ent 25 février 2008 11:40

      Airbus, Ariane et le TGV ont été créés par des démarches interventionnistes, à peu près le contraire de ce que proposent aujourd’hui l’UE, l’UMP et Sarkozy.


    • Juliette Darembert 25 février 2008 13:13

      Super article, vachement bien écrit !

      Bises.


    • Gilles Gilles 25 février 2008 13:20

      Oui et puis Airbus et Ariane sont des projets européens et non franco-français. Sans nous, ils existeraient quand même ; Les allemands savaint trés bien faire des avions et ont même inventé les premières fusées à longue portée

      Quant au tgv, les allemands on le leur aussi !


    • roOl roOl 25 février 2008 14:41

      @ Juliette

       

      Bizoo kikoo lol ?

      asv smiley


    • Yvance77 25 février 2008 17:25

      Ayé c’est fait, j’ai mon marteau et mon burin. Maintenant c’est ou que je lui fais une statue à lerna.

      Dans la chambre à coucher de son Nico p’tet

      Il est la preuve vivante que le ridicule ne peut pas tuer


    • jrr 25 février 2008 10:46

      L’image du Président français ? Réveillez-vous ! C’est l’image de la France - ou ce qu’il en reste - qui est en jeu !

      Une certaine presse européenne de "centre-gauche" reprend le lynchage médiatique du Président français, démocratiquement élu, par les charognards de la presse française - des journaleux qui hurlent en même temps à la censure de la presse...

      Ne vous méprenez pas : c’est bien l’image de la France qui est en jeu. Un pays au bord de la faillite, où la gauche défend l’assistanat en tant qu’institution nationale et la droite défend des privilèges de caste d’un autre âge.

      C’est la presse française qui se ridiculise, en Europe et dans le monde. L’Europe va devoir prendre des mesures pour éviter la contagion par cette peste nauséabonde qui infecte la France.

      Courage SARKO ! La meute des charognards - gauchistes et reliquat de la chiraquie défendant ses privilèges - ne comprend qu’un langage : main de fer dans un gant de velours. Alors que les pays d’Europe accueillent volontiers les entrepreneurs français toujours plus nombreux à fuir le pays des veaux et des charognards de la françafrique.

       


      • jrr 25 février 2008 10:53

        Et il est vrai que certains pays d’Europe espèrent probablement voir diminuer encore l’influence de la France qui, grâce à de Gaulle, dispose de l’arme nucléaire et de la technologie de l’électronucléaire - un atout qui fait de l’ombre tant à l’Est qu’à l’Ouest... tout ces facteurs représentent un cocktail explosif...

        COURAGE SARKO ! La France à besoin de toi face à ces menaces tant extérieures qu’intérieures ! Quant aux charognards de tous bords, il faut utiliser le seul langage qu’ils comprennent... 

         


      • Eve 25 février 2008 13:22

        Un complot de la centre-gauche "européenne" contre Sarkozy.

        Bientôt un complot mondial.

        A quand un complot interplanétaire ? 

        Il est temps de consulter les scientologues (sans aucune garantie et seulement si vous êtes nanti financiièrement).

        La paranoïa s’est emparée des sarkozystes à l’instar de leur gourou.


      • Gilles Gilles 25 février 2008 13:26

        jrr, the Times, El Mundo, the Daily Telegraph sont des journaux de droite dans leurs pays respectifs et ils se gaussent aussi, voir plus

        D’ailleurs en France même dans le Figaro, Sarko en prend plein la gueule de la part des lecteurs. Regarde les commentaires aux articles....édifiant

        En fait il aura réussi le tour de force de s’aliéner non pas ses opposants naturels mais ceux qui étaient ses partisans et soutiens. A l’Ump ça gueule et il ne reste(ra) bientôt plus que les beni oui oui typiques pour le soutenir contre vents et marées. Les barons de l’UMP le lachent et risquent même de jouer contre lui, comme par exemple en soutenant Fillon lors des prochaines élections....vous pariez ?

        Jrr, Black Ader, lerma...ne resteront que les crypto fasco et la droite ultra conservatrice dans son camps.


      • ThatJazz ThatJazz 26 février 2008 00:18

        Dis donc JRR, pour ce qui est de la françafrique je te signale que ton copain Nic’ est allé taper dans le dos d’Idriss Déby et de Khadafi entre autre, alors pour la politique africaine saine on repassera.

        Et puis t’es quoi, déclinologue professionel ? Dis j’espère que t’habites plus dans cet horrible pays de gauchistes, de veaux et de charognards que tu habites parce que tu risques de te faire un ulcère !


      • Dolores 28 février 2008 20:54

         C’est ben vrai ça !

         Plus d’assistanat ! lLaissons crever tous ces salauds de pauvres !

         Et remplississons les poches de tous ces riches si malheureux.

         Les "charognards de la presse française se contentent (parfois) de rapporter les manquements à l’intelligence d’un homme politique entre deux "cirages de pompes" et sa contribution à faire se moquer de notre pays par l’Europe et le monde.

         Nicolas Sarkozy peut s’en prendre qu’à lui-même .....et vous êtes aveugle !


      • Numero 19 Numero 19 25 février 2008 11:11

        Il y a quelques semaines, j’aurais volontiers classé cet article au rang d’acharnement contre un president qui essaie de faire son boulot. TSS sans recul, aurais-je pensé.

        Bon, ces derniers temps je me suis rendu a l’evidence : quel genre de president est-ce pour se faire larguer par sa femme, et qui ne prend ni la peine d’etre poli, ni d’etre courtois, ni de donner une bonne image de son pays a l’etranger ?

        Poussons donc un cri haineux et vengeur dans le vide interstellaire de l’internet :

        un président, ca sert son pays, pas l’inverse... et si c’est notre nico national qui est censé représenter le francais moyen a l’etranger... ben... rien. Pas de commentaire.


        • Forest Ent Forest Ent 25 février 2008 11:41

          Et avant les élections, vous auriez dit quoi ? Parce que tout ça, on l’a dit à l’époque. Et je ne vois toujours pas en quoi Sarkozy est différent de ce qu’il était il y a un an, et en quoi il n’applique pas son programme.


        • arretsurlesmots arretsurlesmots 25 février 2008 16:45

          Votre commentaire semble très populaire et je ne voudrais pas trop aller contre mais tout de même, bien que Nicolas Sarkozy ait fait campagne sur la rupture il ne nous avait pas dit qu’il médiatiserait son divorce et son remariage. Bien qu’on le savait nerveux, je ne pensais pas qu’il traiterait un citoyen de pauvre con, ou qu’il provoquerait un pêcheur avec des mots ridicules. Je ne crois pas non plus que "restauration du népotisme" soit une proposition de campagne ; après ce n’est que mon avis...


        • La Taverne des Poètes 25 février 2008 12:00

          Sans grand intérêt.


          • spock spock 25 février 2008 16:46

            Si, on apprend que les espagnols sont fatigués de Juanita Carlos.


          • Black Ader 25 février 2008 13:24

            Ouais, c’est sur que pour la presse de gauche, le Sarkozy il est pas bon : qu’elle découverte !

             

            Bein ils vont encore plus gueuler bientôt, lorsqu’on va faire les réformes promisent, et alors ? On les payent pour ca.


            • arretsurlesmots arretsurlesmots 25 février 2008 14:27

              Je trouve votre commentaire infondé :

              El Pais,est un journal proche du PSOE (gauche), El Mundo, est proche du PP (droite), Corriere della serra est proche de Romano Prodi (gauche), la Tribune de Genève (c’est pas facile à dire), le Süddeutsche Zeitung est un journal libéral mais il s’oppose au CSU, La libre Belgique bien qu’évoluant beaucoup est un journal que le peut encore qualifier de catholique conservateur (droite), The Guardian est censé être aussi neutre que le Monde, on le dit quand même un peu de centre gauche, Le Financial Times est dans la même posture mais il est écrit et lu majoritairement par des conservateurs...

              des journaux de gauche donc ?


            • tvargentine.com lerma 25 février 2008 13:54

              OUI,maintenant la censure c’est : "ARTICLE NON LIE DIRECTEMENT A L’ACTUALITE

              VOILA

               

               

               

               

              Voila donc la nouvelle censure qui consiste à exclure des articles car non compatibles avec le discours haineux du TSS

              Et vous osez la ramener pour un sale con qui insulte un Président de la République alors que la censure s’abat ici ?????????????

              Il faut remettre les choses en place en vite !

               

               


              • Traroth Traroth 25 février 2008 14:19

                Avant vous parlez constamment de Sarkozy, maintenant vous parlez constamment de vous-même. Je ne suis pas sûr que ça soit un progrès.


              • Harald 25 février 2008 14:30

                SITE OPTIMISE POUR LE NAVIGATEUR FIREFOX il y a marqué en bas.


              • Spyder974 Spyder974 25 février 2008 14:35

                Rien de nouveau, egale à lui même, la représentation de la France dans le monde est plus que déplorable.

                Le problème est que pour lui, on doit faire ce qu’il dit, mais pas comme lui !!! Il demande au enfants d’être respectueux envers les auters, et lui si on ne lui dit pas "bonjour" on est traité de con ....

                Wait and see (juste 10 mois)


                • tvargentine.com lerma 25 février 2008 14:40

                  Il est évident que plus nous approcherons de la Président Français de l’Europe,les anti-français vont se déchainer jusque dans les caniveaux

                  Ce qui fait peur au ultra libéralisme européen c’est la conception de développement économique de la France (le Colbertisme) qui s’oppose au libéralisme exacerbé.

                  Nicolas Sarkozy avait sauvé ALSTOM de la ruine et du dépeuçage,demain la Présidence Française recadrera l’Europe dans une société structurée avec des gardes fous dans le domaine économique,social et de sécurité

                  C’est cela qui fait peur aux libéraux anti-interventionistes et à ces représentants d’une presse libérale en Europe

                  De plus,il n’est pas donné à tout le monde d’avoir comme femme un top model !

                  Voila donc la jalousie

                   


                  • Zalka Zalka 25 février 2008 15:04

                    Voici le genre de propos de Black Ader :

                    "Mon pauvre.. Tu n’es qu’un immigrés. Ce n’est pas ta faute. Entre français, nous avons des sous entendus. Ne t’en fait pas, tout va bien, tout est normal. Et puis en plus ton grand pére devait être un rien du tout. C’est grâce à la colonisation que tu es là. La colonisation, il n’y a que ca de vrai. D’ailleur, je suis pour que la France revienne en Algérie, chez elle. Aprés tout, c’est un non pays, un non peuple. "

                    Qu’AgoraVox prenne ses responsabilités et supprime le compte de ce dangeureux raciste.


                    • Black Ader 25 février 2008 15:23

                      Je ne vois rien de raciste dans ce post (? ??). au contraire, j’y célébre le mélange des "races" !

                      Bon, c’est la pratique habituel des étrangers de gueuler à la xénophobie, alors même que ce sont eux les xénophobes, puisqu’ils ne se conduisent pas conformément aux traditions et coutumes françaises..


                    • Zalka Zalka 25 février 2008 16:15

                      Tu es tellement con que tu ne te rend même pas compte que tu me traites comme un animal. Hors traiter un être humain de cette manière en fonction de critère raciaux ou ethniques, c’est par définition de la xénophobie. Tu es juste trop fin de race dégénéré pour comprendre le sens des mots.

                      Et dis, moi, ça fait combien de temps que tes aïeux baisent épousent leurs soeurs dans ta famille ? 1000 ans au moins vu ton niveau de "pureté" raciale et ton intellect.


                    • Sébastien Sébastien 25 février 2008 16:41

                      Je ne remets pas en doute la veracite de votre article mais plutot sa portee. OK, vous faites une revue de presse des unes du jour. Et ? Demain les gens auront deja oublie, surtout les europeens...

                      En revanche, l’image des francais, qui dure elle dans le temps, est plutot lamentable. On est vu comme des faignants, aigris, racistes, vivant sur des acquis d’il y a 200 ans et ressassant la revolution francaise a qui veut bien encore nous entendre. Ouais, la France est has been.


                      • kraken kraken 25 février 2008 17:11

                        Il y a ce qu’on lit dans la presse étrangère (qu’elle soit de gauche ou de droite)

                        Il y a aussi ce qu’on entend dans la rue, au bistrot, dans les foyers ... à l’étranger. Et ce, sans aucune considération bipartiste réductrice.

                        Entendu en Suisse ce jour :

                        "Et bien vous les français ! (grand éclat de rire)

                        Après l’histoire de votre président avec Carla Bruni, vous n’avez pas de chance (sous entendu la dernière actualité en date au salon de l’agriculture) ... courage, encore quatre ans (rire) !

                        Chez nous, le président du conseil fédéral est élu pour un an seulement, juste ce qu’il faut pour lui éviter de faire des conneries. Et de toute façon il n’a aucun pouvoirs"

                        Voilà, Sarko fait rire. On y croyait plus depuis Coluche : avoir un amuseur public comme Président.

                        Plus sérieusement, je n’apprécie guère souffrir des quolibets destinés à celui sensé être mon représentant à la plus haute fonction de l’état.


                        • arretsurlesmots arretsurlesmots 25 février 2008 17:48

                          Par rapport aux infos d’aujourd’hui, c’est assez représentatif !


                        • kraken kraken 25 février 2008 17:54

                          Blablabla Mage blablabli génère 5 commentaires indentiques. Arthur Mage serait-il un spammeur ?


                        • Abraracoutrix 25 février 2008 18:44

                          ...Il s’agite dans tous les sens et il apparait partout, mais il n’est nulle part ! Mais après tout, nous n’avons que ce que nous méritons, et nous avons des dirigeants politiques à notre image .


                          • brieli67 25 février 2008 20:43

                            to be or not to be en grec 

                            avec links des quotidiens grecs

                            http://histologion-gr.blogspot.com/2005/11/blog-post_07.html


                            • brieli67 25 février 2008 20:50

                              http://ethnikismos.blogspot.com/2007/05/sarkozy-royal.html

                              NS "va montrer montrer son slip" slang grec............ il sera obligé de dévoiler son vrai faux-mauvais visage sous entendu d’extrémiste de doite


                            • vivelecentre 25 février 2008 21:45

                              RIEN sur les municipales.....

                               

                              juste Blabla bla sarkozy blablabli sarlkola

                               

                              ou encore :

                               

                              blablabli sarko a fait blablabla sarko a dit

                               

                              sortez de vos obsessions saarkoziennes

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès