Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Un guide à l’intention des bloggers cyberdissidents

Un guide à l’intention des bloggers cyberdissidents

Reporters sans frontières a mis en ligne le 22 septembre un Guide pratique du blogger et du cyberdissident qui peut être téléchargé en cinq langues à partir de son site. L’organisation de défense de la liberté d’expression n’en est pas à sa première initiative en faveur de la cyberdissidence.

Dans plusieurs pays, rappelle RSF, les citoyens bloggers publient une information indépendante qui ne serait pas disponible autrement : « dans les pays où la censure est reine, lorsque les médias traditionnels vivent à l’ombre du pouvoir, les bloggers sont souvent les seuls véritables journalistes. »

Là où la norme est la censure, les simples citoyens qui osent émettre la moindre critique sur le Web le font à leurs risques et périls. Le Guide publié par RSF propose des conseils pratiques et des astuces techniques pour leur venir en aide.

Le Guide est intéressant même pour un blogger qui ne vit pas dans la crainte de l’arbitraire étatique. On y retrouve un petit lexique du blogging, des conseils pour bien choisir son outil de publication, une présentation du service Civiblog, un texte de Dan Gillmor sur l’éthique ("l’éthique est une question d’honneur"), des conseils sur le référencement, un texte de Mark Glaser (journaliste pour Online Jounalism Review) sur les principales qualités qui font qu’un blog sort du lot, des témoignages de bloggers de divers pays et enfin trois chapitres essentiels aux cyberdissidents : un sur la façon de blogger de façon anonyme, un sur le choix d’une technique pour contourner la censure, et un sur la façon d’assurer la confidentialité des courriels. Cerise sur le gâteau finale : un palmarès des champions de la censure du Net.

Un paragraphe au tout début du guide vaut la peine d’être reproduit ici puisqu’il nous interpelle tous :

...ces « blocs-notes en ligne » sont encore plus hétéroclites que la presse. Difficile de faire le tri entre les publications d’information, les tribunes personnelles, les vraies enquêtes et les témoignages bidons, difficile de séparer le bon grain de l’ivraie. Il est probable que certains bloggers développent peu à peu leurs propres standards éthiques, pour renforcer leur crédibilité et gagner la confiance de leur lectorat. Mais ne nous cachons pas les yeux, les fausses informations, les insultes et les calomnies fleuriront toujours sur Internet. Le blog donne à chacun, quelles que soient sa formation ou ses compétences techniques, la possibilité de devenir éditeur. Cette liberté ne va pas sans risques et les blogs sans intérêt, voire nauséabonds, vont se développer au même rythme que les publications de qualité.

Rien ne doit être pris pour vérité, même les écrits venant de pays qui bafouent la liberté d’expression. Il n’y a pas meilleure façon d’avoir un impact médiatique que de d’ asseoir d’abord sa crédibilité. L’intérêt de ce guide est d’aller au-delà des trucs et conseils pour aborder justement des questions qui interpellent tout journaliste citoyen.

RSF. Créez votre blog, préservez votre anonymat et contournez la censure !


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • j.lauriol (---.---.116.98) 27 septembre 2005 10:55

    Ce guide intéressant à plusieurs titre peut être fort utile à un cyber journaliste birman ou chinois, mais malheureusement il pourra aussi servir à tous les arnaqueurs, pédophiles, et autres délinquants sur le net. Il est regrettable qu’au moment où notre premier ministre veut censurer notre internet en instaurant des systèmes de filtrage incontrôlés, une telle publicité soit faite sur les moyens de détourner tous contrôles. Si les moyen de garder l’anonymat existent et sont faciles à mettre en place, il n’ont que peu de raisons d’être « légitimes » en Europe. La publicité et la rédaction de cet article devrait être faite pour la cible d’utilisateurs potentiels : les birmans, les chinois, ... mais pas la « blogosphère » parisienne.


    • Michel Monette (---.---.160.180) 27 septembre 2005 12:53

      En vérité, la liberté est un bien grand risque.


      • (---.---.168.228) 13 octobre 2005 23:28

        NE SUIVEZ PAS LEURS CONSEILS

        Comment naviguer anonymement sur internet... en association avec le ministère des affaires étrangères...

        La bonne blague... C’est une campagne de pub gratos histoire de passer pour des gens ouverts et au courant des dernières technologie...

        Plus sérieusement,

        NE SUIVEZ PAS LEURS CONSEILS

        Personne ne s’amuse à sortir un couteau devant la police anti-émeute....

        Quelques conseils de bons sens :

        Tout les mail sont ouverts, lus par des automates pour rechercher les spam (et autres choses). Donc pour envoyer des informations par internet, il faut mettre au point un code simple qui rend le contenu du mail anodin, comme pour le téléphone.

        Sutout NE PAS CRYPTER, les mails ne sont jamais cryptés, votre mail sera tout de suite repéré et considéré comme suspect.

        Pour le reste, ce sont des techniques réservées aux professionnels, elles sont extrèmement surveillées et une simple sécrétaire qui bricole sont proxie dans son coin a 99% des chances d’avoir de sérieux soucis.

        Croire qu’internet n’est pas surveillé est puéril...

        Et il ne faut pas oublier que si un pays ne bloque pas l’accès à certains sites internets, cela ne veut pas dire que la censure ne sévis pas... On appel ça de la communication. Nous c’est les gentils eux ce sont les méchants...

        Quand des gens désignent les méchants en se posant comme les défenseurs des gentils, ça devient douteux... Personne n’a le monopole de la vérité...

        Essayer de lancer un débat sur les juifs en france... Allez, juste pour rire...

        La liberté et la défence de la démocratie est un combat de tous les jours, rien n’est gagné...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès