Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Un long dimanche de fiançailles

Un long dimanche de fiançailles

Walpole a renoué avec le JDD en cette journée dominicale. Il est revenu à ses premières grandes amours : lire avec ses amis d’AgoraVox les nouvelles distillées par le journal du Frère Lagardère. Pour ce dimanche, il y a ajouté un exemplaire de La Croix.

Le JDD fait marcher les instituts de sondage. Un sur le travail du dimanche, un autre sur la confiance des Français dans l’hôpital public. Luc Chatel et Roselyne Bachelot mènent les débats démocratiques en de remarquables monologues. Walpole tient à signaler au Frère Lagardère qu’il travaille dur les dimanches en planchant sur le contenu de son journal. Et que… si Walpole a des maux de têtes, des maux d’estomac, des mots qu’il digère mal à la lecture et aux analyses des journalistes, il a toute confiance en l’hôpital public, comme 59 % des Français.

En page 3, ce sous-titre : « Nos multinationales à la merci des prédateurs ». Il ne viendrait même pas à l’idée de ce Nicolas Prissette que les prédateurs, ce sont justement… les multinationales.

Walpole a noté que si la chancelière Angela était revenue à des intentions unitaires, c’était grâce au charisme de Little Nikos. Mais Walpole croit plus volontiers que c’est le cadeau enivrant que notre président a livré à la première dame d’Allemagne qui a brisé sa résistance : cinq bouteilles des différents millésimes de grands bordeaux. Un connaisseur que notre Little Nikos, grand buveur d’eau minérale devant l’Eternel ! Mais peut-être a-t-il reçu les conseils de Bernard Arnault, patron des cépages d’Yquem et Saint-Emilion ?

Les médias allemands ont affublé Little Nikos d’un autre surnom que celui donné par Walpole : « Le Louis de Funès de Neuilly » ! Il y a de grandes chances que notre président, en grande vadrouille entre Paris, New York et Colombey-les-Deux-Eglises, n’ait pas apprécié d’être au générique du Corniaud.

Quant à Mme Merkel, elle a été dénommée la « Bécassine du Brandebourg ». Walpole, toujours respectueux avec les dames, veut lui faire un cadeau à son tour en lui offrant les premières paroles de la célébrissime chanson de Chantal Goya : « Elle est née un beau matin en RDA/ Son père et sa mère n’en revenaient pas/ De voir cette enfant rose dodue à la fois/ Avec un nez qu’on ne voyait pas ».

Jorg Haider est mort à 58 ans à la vitesse de 142 km/h. Il allait rejoindre Papa nazi de la première heure et Maman, 90 ans, membre des Jeunesses hitlériennes. Le couple, écrit Le JDD, n’a pas renié son passé. A l’enterrement, comme habit de deuil, il sera obligatoire de venir en Chemise brune.

Le JDD nous apprend que Jean-Michel Apathie (sic), Jean-Pierre Elkabach et Alain Duhamel se sont réconciliés au restaurant parisien le Divellec, célèbre pour son poisson. Puissent-ils rester un long moment... muets comme des carpes !

Premier avril avant l’heure : JEAN-CLAUDE JUNKER dit avoir pour les banquiers une « considération proche de zéro » dans une interview à La Croix. Que ne l’a t-il dit du temps où il applaudissait le lauréat de la Fondation Edmond Israël, premier président de la Chambre de compensation Clearstream, grande amie des banques et des banquiers ?
Et que ne l’a-t-il claironné à ce banquier proche du zéro qu’était le gouverneur de la Banque mondiale ? Et à ce gouverneur du Fonds monétaire international ? Et encore à ce gouverneur de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement ? Celui qui a deviné de qui il s’agissait pour ces trois derniers sera plus proche du 20 sur 20 que du zéro ! La réponse exacte ? Trois fois… Jean-Claude JUNKER !

Mme CHIRAC Bernadette est restée très combative et magnifiquement altruiste. Elle poursuit la promotion de la douzième édition de la campagne « Plus de vie » grâce à sa Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France qu’elle préside.
Fondation qui subit depuis août un premier contrôle de la Cour des comptes dont le premier président-inspecteur n’est autre que… Philippe Seguin ! Walpole se demande si ce cher Philippe ira jusqu’à enquêter jusqu’aux coffres-forts japonais d’un autre président ?

Walpole vous en dit encore plus sur http://www.pensezbibi.com

Documents joints à cet article

Un long dimanche de fiançailles Un long dimanche de fiançailles Un long dimanche de fiançailles

Moyenne des avis sur cet article :  4.16/5   (19 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès