Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Un point sur AgoraVox

Un point sur AgoraVox

Depuis le lancement d’AgoraVox en 2005, le journalisme citoyen est toujours sujet aux mêmes critiques. Cela ne nous empêche pas, n’en déplaise à certains, de progresser et de nous porter plutôt bien… En effet plusieurs éléments, tant qualitatifs que quantitatifs, demeurent très encourageants. Cela dit, afin d’optimiser notre démarche, de nombreux projets doivent encore être finalisés et nous n’allons pas nous arrêter en si bon chemin. Ils ne pourront l’être que dans le cadre de la Fondation AgoraVox et de la future société des rédacteurs (SDR).

Evolution qualitative
J’entends parfois certains dire que la qualité des articles d’AgoraVox aurait sensiblement baissé par rapport à un lointain passé (« le mythe de l’âge d’or ») ou par rapport à d’autres sites d’information (« l’herbe est toujours plus verte chez le voisin »).

Je lis AgoraVox quotidiennement depuis presque 4 ans, et la qualité du contenu me semble être, dans la multiplicité des écrits, des opinions, des styles et des sujets, d’un niveau très honorable. Voici quelques éléments tangibles qui montrent que la qualité des articles de nos rédacteurs est saluée à plusieurs niveaux :

  1. Yahoo France pour la troisième année consécutive a renouvelé son accord avec AgoraVox afin de reprendre, chaque jour, une sélection d’une dizaine d’articles sur Yahoo Actualité, premier site de news en France. Si l’accord ne prévoit pas de contrepartie financière, il est sûrement intéressant en termes d’image et de visibilité, tant pour AgoraVox que pour les rédacteurs quotidiennement sélectionnés. 
     
  2. Les fondateurs du nouvel hebdomadaire Vendredi, qui publie chaque semaine "les meilleures infos du net", ont demandé notre accord afin de pouvoir publier certains de nos articles sur papier en nous rémunérant. A chaque fois que Vendredi sélectionne un de nos articles, nous contactons l’auteur pour avoir son accord et celui-ci décide soit de récupérer l’intégralité de la rémunération, soit de la verser (en partie ou intégralement) à la Fondation AgoraVox.
     
  3. Par ailleurs, nous avons été récemment contactés par les services du Premier ministre et plus précisément par le secrétariat d’Etat chargé de la prospective, de l’évaluation des politiques publiques et du développement de l’économie numérique. Il s’agit du cabinet d’Eric Besson qui a, entre autres, en charge un exercice de prospective collaborative afin de définir les évolutions majeures auxquelles la France sera confrontée d’ici à 2025. Et dans le cadre de cette démarche, les responsables du cabinet ont remarqué et salué la qualité de nombreux articles et commentaires issus d’AgoraVox qui se situent assez souvent dans une logique prospectiviste. Ainsi, à la manière de ce que l’on fait avec Yahoo, le cabinet nous a demandé s’il pouvait publier régulièrement sur leur site une sélection des meilleurs articles à caractère prospectif, c’est-à-dire ceux qui présentent une description de la France, de l’Europe ou du monde à moyen ou long terme (5-20 ans) concernant des sujets aussi variés que l’économie, l’organisation sociale, les relations internationales, l’énergie et les ressources naturelles, le rôle de l’Etat ou les innovations et leur impact sur la vie quotidienne. Indépendamment des opinions et des sympathies politiques des uns et des autres, je trouve personnellement l’exercice intéressant et gratifiant. J’ai donc donné un accord de principe. Mais bien entendu, comme pour Yahoo et Vendredi, c’est le rédacteur qui aura le dernier mot et pourra toujours refuser de faire reproduire son article sur le site France 2025. Pour pousser encore plus loin les synergies, je pense même qu’il serait intéressant que certains des experts qui collaborent à cet exercice de prospective puissent venir de temps en temps sur AgoraVox pour expliquer leur démarche et recueillir ainsi nos réactions.

 
Au-delà de ces trois points, il ne faut pas oublier nos enquêtes participatives ainsi que les RDV de l’Agora qui ont été souvent salués par la presse. Signalons au passage que certains rédacteurs sont également sollicités directement par les médias en raison de la qualité de leurs articles. A ce sujet, s’il y a des rédacteurs volontaires et motivés qui se sentent à l’aise devant la presse, la radio ou la TV, n’hésitez pas à vous manifester afin qu’on puisse vous contacter dès qu’un journaliste souhaite interviewer des rédacteurs ou recueillir des témoignages. La semaine dernière par exemple, quelques rédacteurs et moi-même avons été interviewés par France 2 dans le cadre de l’émission Complément d’enquête. 

De même, si parmi vous il y a de brillants orateurs, sachez que nous sommes régulièrement sollicités pour participer à des débats, des conférences, des forums ou des tables rondes. Et hélas, nous sommes parfois obligés de décliner les invitations faute de temps. Iannis Pledel est récemment intervenu, par exemple, à Lyon avec Rue89 et MediaPart ainsi qu’aux assises internationales du journalisme. Quant à moi, je devrais intervenir en décembre aux Immédiatiques de Brest ainsi qu’à Sciences Po. Là aussi n’hésitez pas à vous manifester si vous êtes intéressés car nous cherchons des volontaires motivés et habitués à cet exercice.

Evolution quantitative
En ce qui concerne les indicateurs statistiques, ils sont eux aussi à la hausse. Comme vous le savez, nous avons enregistré nos plus fortes audiences pendant la présidentielle 2007. Cela était assez naturel vu les enjeux et vu la manière dont les médias et la classe politique observaient de près tout ce qui se passait sur internet et notamment sur AgoraVox. On a pu ensuite constater un certain tassement des visites tout de suite après les élections et ce probablement pour deux raisons. D’une part, beaucoup de lecteurs ont voulu souffler après la profusion de polémiques politiciennes (très violentes parfois) liées aux élections. D’autre part, le succès d’AgoraVox a donné plein d’idées à certains médias et à des journalistes qui se sont lancés dans des projets de médias plus ou moins participatifs. Toutefois, la tendance s’est inversée depuis quelques mois et nous avons à nouveau, pour le réseau AgoraVox, une audience similaire à celle que l’on observait pendant la présidentielle à savoir presque un million de visiteurs par mois (source Google Analytics). Octobre est ainsi devenu le meilleur mois de l’année 2008. Selon le classement Wikio, AgoraVox continue à être un des médias les plus cités par la blogosphère.

Par ailleurs, le nombre de rédacteurs et modérateurs ne cesse également de grimper : le nombre de personnes qui se sont inscrites pour proposer un article ou uniquement pour commenter dépasse les 40 000. Parmi eux, presque 10 000 ont publié au moins un article et environ 2 000 peuvent potentiellement participer à la modération et voter les articles en tant que modérateurs, puisqu’ils ont déjà publié au moins 4 articles. Le nombre d’articles proposés ne cesse de croître également et pour cette raison nous publions également une édition le samedi et souvent aussi les jours fériés. 

Pour toutes ces raisons, vous l’aurez remarqué, bien que nous ayons régulièrement pris des serveurs à chaque fois plus puissants, le site subit des ralentissements importants de temps en temps. Pour pallier ces problèmes de performances, une nouvelle version devrait voir le jour d’ici à la fin de l’année. Cette nouvelle version proposera de nouvelles fonctionnalités (qui ne sont pas toutes arrêtées d’ailleurs) et un nouveau design. Mais surtout elle reposera sur une modification et une optimisation de notre architecture actuelle (qui sera basée sur une nouvelle version de Spip). Les performances (et les fonctionnalités) seront donc nettement améliorées. Profitez de l’espace de commentaires, ici, pour vos éventuelles suggestions.
 

Projets et nouveautés
Vous le savez, depuis quelques mois AgoraVox est devenue officiellement une fondation en Belgique. Dans un prochain article, je reviendrai plus en détail sur son fonctionnement, sur son mode de financement et sur les actions envisagées pour 2009. Parmi les actions engagées par la Fondation, il y a bien entendu le fait d’étendre AgoraVox au reste de l’Europe. Depuis la création de la fondation, nous avons consacré beaucoup d’énergie pour lancer AgoraVox en Italie. Le site connaît un succès impressionnant tant au niveau du public que des médias depuis l’inauguration qui a été faite en octobre dans un cinéma de Rome. Si une version anglophone existe depuis 2006, celle-ci devrait être complètement refondue. Là aussi, nous cherchons des volontaires qui pourraient être intéressés par le pilotage du projet et par la création d’une véritable communauté anglophone. 

Avec la fondation, nous avions évoqué aussi que les rédacteurs les plus actifs et motivés puissent se fédérer dans une société des rédacteurs (SDR). A mon avis cela devient une urgence, ne serait-ce que pour coordonner les points que j’évoque dans cet article (relation avec la presse, conférences, nouveaux projets). Parmi les points à débattre dans le cadre de la société des rédacteurs, il y aura bien entendu la gestion des commentaires. Avec une nouvelle embauche, nous venons de renforcer et optimiser la gestion des abus. Désormais, les abus signalés sont traités beaucoup plus rapidement qu’auparavant. Si la société des rédacteurs le souhaite réellement, je ne suis pas contre qu’elle prenne en charge elle-même la gestion et la responsabilité de cette lourde et délicate tâche.  

Je sais que, depuis mon dernier article, certains rédacteurs avaient commencé à discuter entre eux de manière informelle de ces questions. Ce serait bien s’ils pouvaient nous faire part ici ou dans un article de l’état de leurs avancements. La SDR devrait s’occuper de tout ce qui est en liaison avec la production des rédacteurs comme par exemple le choix et le financement des enquêtes participatives, le lancement de nouveaux ouvrages collectifs ou les projets individuels qui pourraient nécessiter une aide collective. 

Sur ce dernier point, Forest Ent m’a récemment contacté pour me faire part de son manque de temps pour tenir à jour son indispensable site qui détaille, un peu comme une énorme base de données, ceux qui détiennent réellement les médias en France (« La Forêt des médias  »). Pourquoi, au lieu de le faire disparaître, ne pas intégrer ce site dans AgoraVox sous forme collective (wiki modéré ou autre) afin de l’enrichir tous ensemble et de décharger ainsi, au moins en partie, Forest Ent de cette tâche énorme ?

Y a-t-il des volontaires pour la mise en place d’un wiki par exemple ou pour aider à mettre à jour cette base de données indispensable ?


Moyenne des avis sur cet article :  4.57/5   (102 votes)




Réagissez à l'article

369 réactions à cet article    


  • Ludewic Mac Kwin De Davy 14 novembre 2008 10:01

    Agoravox est un initiative formidable qui permet à chaque reporter citoyen de donner son point de vue sur de nombreux sujets..

    Il offre egalement la chance de faire passer à la une des sujets souvents negligés par de nombreux medias, et meme si la polemique et les joutes sont presque toujours aussi fortes voir vulgaires, on y retrouve de vraies reflexions et d’enrichissants echanges..

    Pour tout cela, je voudrais remercier le fondateur de cette plate-forme citoyenne, le personnel devoué qui se donne pleinement à mettre en ligne nos articles, les nettoyant de fautes et autres erreurs au passage, mais aussi aux redacteurs exceptionels qui donnent envie de revenir encore et toujours s’abreuver à cette source d’information..

    Merci..

    Ludewic..


    • Emile Mourey Emile Mourey 14 novembre 2008 10:14

      D’accord avec Ludewic


    • La Taverne des Poètes 14 novembre 2008 10:34

      Je confirme. L’équipe est de plus en plus réactive aux demandes de correction des fautes résiduelles qui sont inévitables...


    • Avatar 14 novembre 2008 14:18

      A Georges Cake,

      Je suis d’accord avec votre analyse de l’évolution inquiétante d’Egoravox, contrairement à ce qui est écrit aujourd’hui dans l’article autopromotionnel de son directeur .


    • lisca lisca 14 novembre 2008 15:35

      "Las, la vanité et l’ego surdimentionnés des rédateurs/censeurs les ont rendus acides et intolérants, préférant appliquer leur nouveau pouvoir de dictateurs et censurer les articles qui ne soutiennent pas la mouvance suiviste à l’égard des médias officiels comme du politiquement correct, et mépriser voire insulter les auteurs de tout commentaire qui contredirait leur self-assurance hautaine.
      (...) Consternant de beaufitude et d’autocélébration vaniteuse."

      Entièrement d’accord. Et bien sûr, ce commentaire qui précède est moinssé par les beaufs s’autocélébrant qui démolissent activement ce site et ses talents !
      Monsieur Revelli, quatre ou cinq de mes articles ont été censurés successivement. Je sais écrire. J’ai une plume caustique. Je ne suis pas politiquement correcte (je ne plais pas à la ploutocratie qui nous opprime, nous fait taire et nous réduit à la portion congrue). Mes articles traitent de l’actualité, ils cherchent à informer ou établir une vérité. Ils parlent de sujets intéressants, de société ou internationaux, qui importent au peuple éduqué, celui qui parle français, apprécie cette belle langue et son esprit bien connu, et qui aime lire en français. Je vois passer des articles médiocres en quantité sur Agoravox, à côté d’articles approfondis, pas forcément très lus d’ailleurs, mais qu’il importe de continuer à publier.
      La tendance conformiste qui commence à sévir sur le site d’AV est la même que celle qui a coulé Le Monde, Libération, etc. Et devrait parvenir à terme au même résultat. Ne rien dire pour ne pas vexer tel ou tel, ou (surtout) parce que tel ou tel financier ou publicitaire ou salopard haut placé, ou le fils de ... va se fâcher, ça finit par faire perdre des parts de marché et faire couler l’entreprise et ses journaleux.
      J’en appelle à Carlo Revelli.
      Qui décide de la publication ? Les rédacteurs médiocres ? Les censeurs un peu dérangés de type morice (un collectif ?) ? Les courtisans du pouvoir en place ? Les minorités réunies (groupes d’intérêts) au point de vue éternellement opposé à celui de l’individu pensant ? La Halde par exemple, parfaitement illégitime car nommée par Chirac donc en contradiction avec la séparation des pouvoirs judiciaire et exécutif, inscrite dans la constitution  ? Nous devons le dire !
      Dites-le, une bonne fois pour toutes, M. Revelli. Si vous n’avez aucun pouvoir de décision parce que les groupes d’intérêt ou les copains bien installés sur le site, ou les polices politiques déguisées sous de grands principes magiques, dégoulinants de niaiserie affirmée et subventionnée, vous en empêchent, prévenez-nous. Nous nous le tiendrons pour dit, nous les rédacteurs qui avons quelque chose à dire, quelque injustice à combattre. Et nous irons écrire ailleurs. Ou encore nous nous résignerons à vivre sous la dictature des pantoufles.
      Et surtout, ayez le courage de décider, vous, en votre âme et conscience, de la qualité d’un article avant de refuser ou d’accepter sa publication, pour les seules raisons qui importent : qualité rédactionnelle, forme respectée, fond propre à intéresser les internautes, recherche de vérité. Les jalousies de rédacteurs peu talentueux, franchement, ça ne devrait JAMAIS entrer en ligne de compte.
      Je suggère une rubrique poésie, où on pourrait se lâcher poétiquement sur les sujets d’actualité, et déplaire en termes rimés à untel ou untel, qui se le méritent, y compris sur AV. La causticité, ça manque actuellement en littérature. Que du léchage de bottes, partout.
      Merci, monsieur Revelli, si vous m’avez lue.


    • Frédo45 Frédo45 14 novembre 2008 18:32

      Je serai moins catégorique que vous sur le sujet même si je lui prête une part de vérité. Ce que je trouve ennuyeux, c’est que certains articles soient refusés parce qu’ils ne sont pas "intelligents" mais qu’il s’agit d’articles de conseils (en cuisine, en jardinage, en bricolage, en consommation...). Pourquoi AgoraVox n’aurait-il pas vocation à mettre sur la toile ce type d’échange ? Cela relève peut-être de l’égocentrisme ou bien faudrait-il favoriser ce type d’article.

      Enfin, un regret pour AgoraVox : on a souvent l’impression d’être sur un site de "mecs". Peu de femmes, il me semble, trop peu c’est évident !


    • Carlo Revelli Carlo Revelli 14 novembre 2008 23:07

      Y a un truc que j’adore quand on lis les commentaires de certaines personnes. En fonction du prisme qu’on utilise les râleries varient sensiblement....  smiley

      • Si les modérateurs me refusent un article, AgoraVox devient un site de censeurs fascisants qui sont contre la liberté d’expression...
         
      • Si les modératers refusent un article d’un ami à moi, AgoraVox devient un site de pseudo intellos, select et qui se la pètent...
         
      • Si le modérateurs acceptent les articles d’un rédacteur que j’aime pas, AgoraVox est un site poubelle qui publie n’importe quoi sans aucune sélection....

    • lisca lisca 15 novembre 2008 13:02

      Merci pour votre réponse, monsieur Revelli !
      Je crois que nous n’appartenons pas au même camp : recherche de la vérité, bien qu’autrefois vous eussiez pu en être. Vous avez bien réussi, restez bronzé ! Agoravox n’a plus grand intérêt comme site populaire, les meilleurs d’entre nous le désertent, et donc sa qualité et le chiffre de son lectorat suivront forcément. Pour l’information, il y en a d’autres, plus spécialisés, moins fréquentés, sincères et documentés. Pour les commentaires, un fait : plussée hier à 8, je passe aujourd’hui à moins 6 ou 7 ! La gros des censeurs incultes ou copains ou les deux, qui n’agit qu’en bande bien fournie est passé ! CQFD. smiley


    • lisca lisca 15 novembre 2008 13:05

      "Agoravox est un initiative formidable qui permet à chaque reporter citoyen de donner son point de vue sur de nombreux sujets."
      Meuh non. A moins que "citoyen" signifie "agréable au pouvoir en place".
      N’est-il pas question d’effacer les articles passés sur le site ,
      Ils étaient, continuent d’être dérangeants, pour certains.
      Alors on efface tout, on recommence.


    • Carlo Revelli Carlo Revelli 15 novembre 2008 13:29

      Lisca ce que je veux dire avec cette boutade qu’il faut pas qu’on trouve AgoraVox génial quand on nous passe nos papiers et nulissime dés qu’on nous les refusent. Et hélas trop souvent c’est comme ça. J’ai aucune idée pourquoi vos papiers ont été votés négativement. Ce sont les règles du jeu. Personnellement, j’avais aimé votre article sur Ron Paul (j’y avais même incrusté dedans la vidéo de la chanteuse) mais je ne participe pas aux votes depuis plusieurs mois. Demandez à la rédaction.


    • lisca lisca 15 novembre 2008 14:15

      M. Revelli, merci pour votre réponse. Justement, AV aurait besoin d’une direction, d’un capitaine ou d’un arbitre. Un comité de cinq personnes, par exemple, qualifiées et cultivées mais surtout impartiales et non rédacteurs. sinon, évidemment, les egos se déchaînent. C’est la tradition entre écrivains !
      Actuellement on sombre dans la dictature du groupe et le rapport de force, hélas une situation trop banale. On appelle ça du communautarisme, qui privilégie l’adhésion aux valeurs du groupe sur toute autre considération, ce qui bien sûr tue la créativité, l’esprit critique et la fantaisie. Ce communautarisme peut être politique ou de simple copinage (le club : entre anciens, on se ménage, on se soutient). Avec le temps, ce travers ne peut que s’accentuer.
      Il serait dommage de perdre l’état d’esprit indépendant du début de votre site.
      Et mes meilleurs voeux pour l’avenir de ce site auquel on doit des apports, dans un passé récent, de contributeurs très pointus, parmi les commentateurs du 911 en particulier. il a connu une véritable démocratie participative, sans aucun homme politique pour la forcer sur le vrai peuple. C’est tout à votre honneur !


    • Carlo Revelli Carlo Revelli 15 novembre 2008 14:28

      Lisca mais en faisant comme vous dites, on recrée un journal identique à tous les autres avec une politique éditoriale définie par un petit groupe et avec un comité de rédaction avec son orientation idéologique ou politique. Bref, ce qui existe partout dans les médias.

      Ce qu’on essaye de faire sur AgoraVox c’est quelque chose de totalement différent. C’est justement de ne pas avoir de politique éditoriale définie au début ou plutôt de tenter d’utiliser l’intelligence collective de nombreux rédacteurs et lecteurs. Ainsi, la politique éditoriale du site variera en fonction du temps. AgoraVox n’est rien d’autre qu’un baromètre de l’opinion de ses utilisateurs. Pour plus d’info sur notre mode de fonctionnement cf http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=8843


    • Avatar 15 novembre 2008 16:17

      A Lisca,

      Je vous rejoins dans vos questionnements concernant la situation actuelle du site.

      Et malheureusement, l’article autopromotionnel de son directeur en dessous duquel nous écrivons, n’apporte guère de réponse ...


    • Voltaire Voltaire 14 novembre 2008 10:12

      L’évolution satisfaisante d’Agoravox est un élément très positif, et même rassurant. Il démontre l’intérêt de ce modèle, et l’importance d’un tel espace de liberté rédactionnelle.

      Le fonctionnement pratique d’Agoravox est en amélioration lente mais constante. Et la diversité des articles demeure un gage d’intérêt.

      Je demeure plus dubitatif sur deux éléments :

      - les enquêtes participatives demeurent balbutiantes. Le concept est intéressant mais le choix des sujet, l’organsisation des enquête et leur crédibilité sont autant d’éléments qui doivent être améliorés. Je serais d’ailleurs partisant d’associer des associations de consommateurs à ce type d’enquête, qui ont une expérience pratique appréciable.

      - le lien avec les autres sites du réseau agoravox demeure flou, et parfois perturbant. Il devrait être clarifié.

      L’idée d’une société des rédacteur est excellente et doit être rapidemment mise en oeuvre ; cela permettra un meilleurs contrôle du système. De la même façon, un wiki sur les média serait aussi fort utile.

      Enfin, il serait utile de prévoir un système d’enregistrement unique pour les sites en langue différente ( des auteurs peuvent écrire en plusieurs langues, et il semble inutile de leur demander de se réenregistrer) ; ceci aurait d’ailleurs pour effet de démultiplier l’influence d’Agoravox au lieu de le compartimenter. 


      • Carlo Revelli Carlo Revelli 14 novembre 2008 10:43

        Bonjour Voltaire,

        Au sujet des enquêtes participatives, je suis d’accord elles sont à leurs balbutiements. A l’avenir, je pense que la SDR devrait donner son accord et son aide pour trouver des éventuels mécènes pour les financer. Aussi d’accord avec l’idée d’associer, quand c’est possible, une association de défense des consommateurs style UFC Que Choisir ou similaires.

        En ce qui concerne les autres sites, c’est assez simple désormais. La Fondation coordonne tous les sites géographiques (français, italien et anglais) ainsi qu’AgoraVox.tv et Naturavox. Dans la prochaine version du site on va essayer de clarifier les passerelles entre ces sites et surtout de mettre en place un mot de passe universel qui permette de passer de l’un à l’autre sans devoir se créer un nouveau compte à chaque fois. Ca parait simple à dire, en réalité c’est un enfer informatiquement parlant. Mais on va le faire car indispensable  smiley


      • stephanemot stephanemot 14 novembre 2008 10:57

        Je rejoins Voltaire sur les enquetes participatives (concept a ameliorer : seul le sourcing est participatif) et sur la nebuleuse AV. En vrac :

        - AgoraVox.com compte quelques plumes de qualite, mais il pousse le 1er amendement un peu loin (plus dans le sens extreme-droite - histoire de compenser le .fr ?).

        - SportVox est en train d’etre euthanasie par l’emergence des forums du partenaire Amaury. Il faut a mon avis faire un choix editorial entre les 2 plateformes. Pour moi, soit ca rejoint l’ombrelle l’Equipe, soit il faut mettre un terme au partenariat.

        - Un identifiant unique sur l’ensemble des plateformes faciliterait la vie.

        Par ailleurs, le site-mere a pas trop mal fait le menage (ex moins de trolls), et la machine parvient a gerer une masse croissante, mais l’ecart qualitatif se creuse vis a vis la concurrence en raison de l’absence de pilotage editorial.

        Je constate que la priorite demeure donnee aux outils (plateforme) et au volume (annonceurs) sur le contenu. L’expertise metier est technique, pas editoriale.

        AgoraVox est un media participatif a succes, mais le terme de journalisme participatif ne colle pas.


      • Gasty Gasty 14 novembre 2008 19:31

        Oui ! Et pourquoi l’indispensable GastyVox n’est pas repris comme source pétillante naturelle ??? Non mais ! smiley 


      • ZEN ZEN 14 novembre 2008 10:17

        Bonjour Carlo
        Deux ou trois points seulement, pour l’instant :


        - Le contact par les services du premier ministre me laissent songeur...J’y vois un piège , quand on note que nombre d’articles ne sont pas particulièrement favorables à qui vous savez . De plus, ils peuvent entrer chez nous comme dans un moulin...Je ne vois pas l’intérêt.


        - La référence à l’article de l’anonyme précité . Vous n’évoquez pas les questions de fond important qu’il a légitimement suscitées.


        - On n’a toujours pas accès à la page "rédacteurs" > la rubrique a été rétablie , mais je tombe sur un page blanche..


        • ZEN ZEN 14 novembre 2008 10:19

          D’accord pour la proposition de Forest ,son site est extraordinaire , mais il doit rester maître du projet


        • Carlo Revelli Carlo Revelli 14 novembre 2008 10:27

          Salut Zen,

          Pour le premier point c’est juste pour une reproduction de certains articles à nous (pour les auteurs qui sont d’accord). Je n’y vois pas de gros risques.

          Au sujet de la personne qui est en charge de la gestion des abus, il faut savoir que c’est un salarié qui travaille chez nous. Il a été embauché pour répondre aux critiques de lenteur dans la gestion des abus. Il va faire un article prochainement pour reprendre les points importants suscités par les commentaires. Mais la gestion de commentaires devrair faire partie, à mon sens, des préoccupations de la société des rédacteurs et comme j’ai dis je ne suis pas contre à une prise en charge de sa part si cela correspond aux souhaits de la SDR.

          Je comprends pas ton bug. Tu peux m’expliquer ?

          Quant à la forêt des médias, j’ai aussi demandé à Forest qu’il soit le modérateur responsable de ce wiki.


        • Carlo Revelli Carlo Revelli 14 novembre 2008 13:47

          Bien vu. Merci. Réparé. Une fois de plus, quand vous voyez un bug, le plus simple c’est toujours le formulaire de contact plus que les commentaires qu’on voit pas toujours (sauf bien sûr si c’est sur un article à nous).


        • appoline appoline 14 novembre 2008 14:28

          @ Zen,
          J’abonde dans votre sens. D’avoir été contacté par les services du premier ministre, me laisse septique. Je me demande si leur démarche tire ses racines dans l’information. Dérangerions-nous par hazard ? Je tends plutôt à pencher vers cette probabilité.

          Je pense qu’il faut qu’Agoravox reste très prudent avec ce genre d’alliance, vu que nous restons un des seuls garde-fous aux logorrhées médiatiques qui n’ont pour but que d’abrutir les gens. Prenons garde de conserver toute notre indépendance malgré des sollicitations apparemment de plus en plus nombreuses. Le pouvoir dénature souvent les choses.


        • Avatar 14 novembre 2008 14:54

          @ Zen & Appoline,

          Je partage votre septicisme quant à une éventuelle collaboration du site avec un cabinet du gouvernement actuel...


        • civis1 civis1 14 novembre 2008 23:42

          Je suis absolument d’accord avec Zen. Je suis très dubitative concernant la probité et les motivations concernant cette demande de la part des membres de l’actuel gouvernement . Que l’on puisse même l’envisager me paraît sinon paradoxal dumoins assez surprenant de la part d’agoravox.
          Je ne crois pas une minute à une demande de participation désintéressée de la part de gens qui utilisent les médias comme des supports de propagande et dans une démarche de manipulation de l’information. Cette demande habile concernant la prospective leur donnera l’opportunité de se prévaloir d’une participation à AV.
          Je pense qu’il s’agit d’un piège ou AV risque d’y perdre son image et jusqu’à ce qui fait sa raison d’être.
          Cette demande coincide avec cette démarche d’avoir envoyé un staff impressionnant pour observer la campagne d’Obama et la façon dont il a gagné les élections grâce à internet en organisant des réseaux de mobilisation militante d’un genre nouveau. L’appel d’offre concernant la veille sur internet est faite dans le même esprit . Haro sur internet !


        • La Taverne des Poètes 14 novembre 2008 23:48

          L’objectif, c’est pas France 2025 mais plutôt Sarko France 2012.


        • La Taverne des Poètes 14 novembre 2008 23:52

          Carlo écrit : "que certains des experts qui collaborent à cet exercice de prospective puissent venir de temps en temps sur AgoraVox pour expliquer leur démarche et recueillir ainsi nos réactions." Ils ne vont pas être déçus du voyage... Viendront pas !


        • civis1 civis1 15 novembre 2008 02:03

          Pour la Forêt des médias : la proposition faite ici me paraît d’autant plus essentielle que personnellement, c’est en lisant Forest et en cliquant sur son site que je me suis décidée à m’inscrire sur agoravox.
          C’est bien sur ce fond là d’une presse complètement alignée qu’Agoravox tire toute sa raison d’être. 
          J’avais cette impression là depuis longtemps que peu à peu les médias perdaient de leur diversité éditoriale. Les clefs du pouvoir sont là et ceux qui voulaient s’en emparer ont prévu leur coup depuis longtemps en rachetant tous les supports médiatiques. 

          Merci à Carlo d’avoir créé cet espace qui est l’unique que je connaisse dans le genre.
          J’ essaie d’y participer dès que je le peux et me fais un devoir de modérer aussi .

          Sur des sujets qui réclament un travail de compilation important ne pourrait-on pas envisager de lancer sur une thématique, une écriture en collaboration avec signature collective ? 

          Trésors aux oubliettes : Classement de conservation et de suivis des contenus ( de référencement donc) pourrait aussi faire l’objet d’une réflexion. Thèmes et rubriques à revoir et demander éventuellement aux modérateurs de donner leur avis de classement aussi. 

          Trouver un moyen de retrouver plus facilement les fils auxquels on a participé en cliquant sur un bouton direct "vos derniers commentaires, avis, post ? "




        • civis1 civis1 15 novembre 2008 02:15

          je suis allée mettre encore mes post là où je ne voulais pas ! Toutes mes excuses .Je les reprends ici en fin de fil pour ceux qui éventuellement le suivent.

          Je suis absolument d’accord avec Zen. Je suis très dubitative concernant la probité et les motivations concernant cette demande de la part des membres de l’actuel gouvernement. Que l’on puisse même l’envisager me paraît sinon paradoxal du moins assez surprenant de la part d’agoravox.
          Je ne crois pas une minute à une demande de participation désintéressée de la part de gens qui utilisent les médias comme des supports de propagande et dans une démarche de manipulation de l’information. Cette demande habile concernant la prospective leur donnera l’opportunité de se prévaloir d’une participation à AV.
          Je pense qu’il s’agit d’un piège ou AV risque d’y perdre son image et jusqu’à ce qui fait sa raison d’être.
          Cette demande coïncide avec cette démarche d’avoir envoyé un staff impressionnant pour observer la campagne d’Obama et la façon dont il a gagné les élections grâce à Internet en organisant des réseaux de mobilisation militante d’un genre nouveau. L’appel d’offre concernant la veille sur Internet est faite dans le même esprit. Haro sur Internet !

           

          Pour la Forêt des médias : la proposition faite ici me paraît d’autant plus essentielle que personnellement, c’est en lisant Forest et en cliquant sur son site que je me suis décidée à m’inscrire sur agoravox.
          C’est bien sur ce fond là d’une presse complètement alignée qu’Agoravox tire toute sa raison d’être.
          J’avais cette impression là depuis longtemps que peu à peu les médias perdaient de leur diversité éditoriale. Les clefs du pouvoir sont là et ceux qui voulaient s’en emparer ont prévu leur coup depuis longtemps en rachetant tous les supports médiatiques.

          Merci à Carlo d’avoir créé cet espace qui est l’unique que je connaisse dans le genre.
          J’essaie d’y participer dès que je le peux et me fais un devoir de modérer aussi .

          Sur des sujets qui réclament un travail de compilation important ne pourrait-on pas envisager de lancer sur une thématique, une écriture en collaboration avec signature collective ?

          Trésors aux oubliettes : le classement et le suivi des contenus (de référencement donc) pourrait aussi faire l’objet d’une réflexion. Thèmes et rubriques à revoir et demander éventuellement aux modérateurs de donner leur avis de classement aussi.
          Trouver un moyen de retrouver plus facilement les fils auxquels on a participé en cliquant sur un bouton direct "vos derniers commentaires, avis, post


        • Je suis Fantomas 14 novembre 2008 10:23

          @ Carlo R.

          Merci pour vos precisions.

          Cependant, le principal probleme d’agoravox est à mon avis sa crédibilité :

          De nombreux articles sont de qualités, c’est vrai.
          Mais certains diffusent parfois des mensonges, des approximations, des "on-dit".
          Certains auteurs attaquent quotidiennement les memes cibles. On est à la limite de la propagande, voir du racisme. Et on s’eloigne du journalisme.

          Je ne parle pas des publi-informations et articles bidons de 10 lignes...

          De meme, si agoravox est un espace de discussion, certains auteurs ne l’ont pas compris puisqu’ils insultent les lecteurs qui demandent des precisions ou qui veulent entamer un debat.
          La modération est très "selective" voir inaccessible pour le lecteur lambda. Ou est l’aspect citoyen ?

          Beaucoup est fait pour l’auteur, très peu pour les lecteurs.
          Voila les points qui à mon avis , nuisent au developpement d’agoravox.

          Cordialement smiley


          • Zalka Zalka 14 novembre 2008 10:47

            ", voir du racisme."

            Seb, ça, c’est vraiment l’hôpital qui se fout de la charité !


          • Je suis Fantomas 14 novembre 2008 13:46

            Ou fascisme ou pensée unique compatible-bobo , si vous preferez zalka ...

            Pour le reste , silence radio de l’interessé... smiley 
            Comme quoi agoravox ne change pas et reste une "fondation" de blogueurs adultes qui s’auto-congratulent ... smiley


          • Carlo Revelli Carlo Revelli 14 novembre 2008 13:51

            La qualité des articles, je le répète, est à mon sens globalement bonne. C’est ce que j’essaie d’expliquer dans l’article. J’admet volontiers qu’elle soit inégale comme partout. Cela est lié aux articles soumis et aux votes de modérateurs.


          • Zalka Zalka 14 novembre 2008 14:05

            Le terme fascime s’applique plutôt aux partisans de l’épuration ethnique considérant les non blancs comme des êtres inférieurs se reproduisant comme des animaux.

            C’est ce genre de sortie qui vous a valu votre exclusion. Faut évitez de venir pleurnicher après...


          • appoline appoline 14 novembre 2008 14:41

            @ Carlo Revelli,
            La plupart des articles d’Agoravox sont de très bonne qualité, bien construits, bien étayés, ils contribuent à véhiculer la véritable information non celle, diluée, épurée que l’on peut regarder dans la presse et les médias.
            Je n’ai pas pour habitude d’écrire en prose et en vers, j’utiise une écriture simple et lisible de tous mais si mes modestes moyens peuvent aider, je reste à votre disposition, vous avez mes coordonnées.
            Merci à vous.


          • thomthom 14 novembre 2008 10:33

            Bien dit ! Et longue vie à Agoravox.... les medias "traditionnels" font souvent bien pâle figure face à la qualité des articles, analyses ou opinions, publiés sur Agoravox ! Il n’y a guerre que des émissions TV comme C Dans l’Air pour tenir la comparaison. La plupart des medias sont maintenant de simples relais d’infomations... et encore.. quand ils arrivent à recopier les communiqués de presse sans faire d’erreurs !

            Ici, au moins on a de vrai analyses, des opinions construites et argumentées, une vision critique du monde et des évènements.

            Sans parler de l’apport immense que représente la possibilité de commenter et d’échanger sur les articles publiés, car c’est en confrontant nos visions et nos analyses que leur qualité s’améliorera encore.

            Alors, bien sur, tout n’est pas parfait :

            - il n’y a rien de plus frustrant que de proposer un article et de le voir refuser par le commité rédactionnel... c’est le jeu mais c’est frustrant quand même. Mon premier article sur ce site a été tout d’abord refusé, de maniere totalement injustifiée... j’ai insisté et il a finalement été publié et apprécié. Le deuxième a été refusé et avec le recul, je reconnais que c’était justifié... mais sur le coup, ca fait ch....

            - Meme si on comprend que ca poserait des problèmes, il est gênant de ne pas pouvoir retoucher ses articles une fois qu’ils sont publiés. Ne serait-ce que pour corriger les fautes de francais qui auraient pu passer inapercu avant la publication... et même pourquoi pas pour corriger des erreurs d’analyse ou préciser des élements mis en lumière par les commentaires. Mais se pose alors la question de la "dénaturation" de l’article d’origine et du controle rédactionnel. Ne serait-il tout de même pas possible d’autoriser l’auteur à créer un nombre limité de révisions de son article (1, 2, 3...quelques choses comme ca), et de laisser accessible en ligne au moins 2 versions  : l’originale et la derniere révision... avec possibilité de basculer facilement de l’une à l’autre et présentation de la derniere révision "par défaut ?

            - Autre point, un petit détail d’ergnomie. Depuis quelques mois, lorsque l’on clique sur le nom de l’auteur d’un commentaire, on arrive sur une page présentant tous les articles et commentaires de l’auteur. Ca manquait diablement et c’est super ! Serait-il possible cependant d’accéder à cette page sans passer par le clic sur un commentaire, mais directement à partir de son propre "espace rédacteur" (pour pouvoir facilement accéder aux commentaires que l’on a écrit, et pouvoir suivre les réponses qui y sont faites). Si cette possibilité existe aujourd’hui, je n’ai pas trouvé comment.

            - enfin, la modération des commentaires est, comme sur tout forum actif, une problématique difficile à aborder. La solution mise en place sur Agoravox est pas mal, mais aucune n’est parfaite. Il arrive trop souvent que des articles intéressants soient pollués par une proportion de commentaires "parasites" importants.... enfin... si il y avait une solution miracle face à cette problématique ca se saurait.... trop de modération dérive vite vers de la censure, pas assez de modération vers l’anarchie, les dérives juridiquement préjudiciables (propos racistes, injurieux, diffamants...) et la noyade des propos intéressants au milieu d’une masse de commentaires non constructifs.

            Mais entre Agoravox et la majorité des autres media, mon choix est fait, clairement. Marre de la manipulation, du bourrage de crane, ou simplement de l’imbécilité du JT de 20h -par exemple- (je le regarde toujours, certes, mais je ne le considère plus du tout comme une référence ou comme crédible sur les sujets sérieux et complexes)

            Longue vie à Agoravox


            • Trashon Trashon 14 novembre 2008 10:34

              Comment comptez-vous faire pour conserver indépendance et autonomie, en vous associant ou collaborant avec un grand groupe de presse financé essentiellement par la pub et le gouvernement en place ?


              • Carlo Revelli Carlo Revelli 14 novembre 2008 10:36

                De qui vous parlez ?


              • Trashon Trashon 14 novembre 2008 12:04

                Oups, donc : Yahoo, un grand groupe, relatant l’actualité, financé en majeure partie par la publicité et une antenne gouvernementale : France 2025.


              • Carlo Revelli Carlo Revelli 14 novembre 2008 12:13

                Primo, dans les deux cas on ne gagne pas un radis. Ils reprennent juste nos contenus. D’ailleurs, les articles étant sous CC n’importe qui pourrait le faire (en nous citant). Prenons le cas de Yahoo. Ils prennent nos article depuis 2006. Vous pensez que cela a influénce notre politique éditoriale ? Vous croyez qu’il y a pas eu des articles polémiques sur eux (cf. la Chine) ? Pensez-vous vraiment qu’à partir de demain il n’y aura plus aucun article critique sur le gouvernement ou sur tel ministère ?


              • Trashon Trashon 14 novembre 2008 13:08

                Je ne suis pas si extrémiste dans mes raisonnements.

                Mais les sociétés telles que Yahoo sont loin d’être des sociétés philanthropiques, donc lorsqu’elle vous offre une forte augmentation de lisibilité, est-il déraisonnable d’imaginer qu’elle puisse vous en demander certaines contreparties un jour ou l’autre ?

                Peut-être suis-je un peu trop parano....

                Par contre la collaboration avec Besson la je trouve que ça pue sérieusement et personnellement je trouve qu’avox n’a pas grand-chose à faire sur cette espèce de blog.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès