Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Un samedi sans Zemmour

Un samedi sans Zemmour

Téléthon oblige, Laurent Ruquier a pu se coucher tôt samedi soir, nous privant du numéro de plus en plus couru d’Eric Zemmour, polémiste piquant, nouvelle tête de turc des ségolénistes de tout poil, de toute couleur, de toute race, qui pigent pour les Inrocks ou Télérama. Un samedi bien terne, donc.

Pour tous ceux qui ont passé l’âge d’aller s’allumer sur les comptoirs ou les pistes désenfumées de boîtes de nuit assourdissantes, mais qui néanmoins ont gardé jeune leur âme de sale gosse tout ouvert à quelque énormité si elle est bien énoncée, pour tous ceux qui n’avalent pas la bien pensance en grosse gorgée d’un litre par paquet de seize, pour tous ceux là, donc, qui ne prennent ni Henri Lévy pour un philosophe ni Dieudonné pour une enflure, pour tous ces gens plus très nombreux, donc, le samedi soir, c’est Zemmour. Eric Zemmour, l’hétéro droite évangélique de Ruquier, qui secoue le cocotier des pensées nobles et des sentiments les plus purs, à coup de chroniques rageuses, parfois imprécises, parfois tiédies, mais souvent suffisamment pleine de mauvaise foi et de lucidité mêlées pour s’élever bien au-dessus, sans peine, des élucubrations habituelles des soi disant critiques qui nous servent le monde comme d’autres la soupe, sans âme, sans frisson, sans émotion et sans conviction. Eric Zemmour, lui, enfourche chaque fois le même cheval de bataille, mais galope presque toujours, de ruades en hennissement, jusqu’à agacer à l’extrême l’invité mielleux ou le chanteur débile, l’acteur raté ou l’écrivain bidon. Un polémiste made in Figaro peut-être, mais lisible, pourtant, mais lettré, mais habile dans ses dénonciations et parfois cinglant dans son cynisme. 

Mais malheureusement, samedi dernier, tandis que Miss France dévoilait ses nouvelles fesses sur TF1, le Téléthon déroulait son cortège de trémolos et d’appel au don, de remerciement et de moments historiques, d’émotionalité surexposée comme le service public sait tant nous en vendre, chaque mois que la redevance fait. Un compteur à faire grimper, donc pas de Ruquier, donc pas de Zemmour. Et comme ça tombait bien au bout de cette semaine où ce pauvre chroniqueur à tête d’oiseau mal nourri, mais sympa quand même, avait subi les foudres de la censure de centre gauche qui galope et envahit les médias, depuis, dirait-on, des lustres. Monsieur Zemmour cloué au pilori, jusque dans les blogs, pourtant si mal écrits, si piteusement commentés, Zemmour crucifié pour quelques propos jugés scandaleux sur l’existence de « races », concept tenu très à l’écart depuis qu’un certain Adolf d’Allemagne tenta de savoir si toute concentration est bonne à l’homme. Les races existent, a proclamé Zemmour, une race noire, une race blanche, peut-être une race jaune, ou verte, peut-être même une race Zemmour, allons savoir. Que n’avait-il pas dit ? Les Inrocks s’en retenir même difficilement de dégueuler, évoquant « la nausée » qui les étreignit en entendant les propos de ce salaud, donc, de Zemmour. « La nausée » article sous écrit d’une journaliste des Inrocks sans intérêt, qui nous explique que ce chroniqueur de droite là est la pire créature qui soit, une ordure nourrie au biberon d’Alain Soral, autre crapule selon les Inrocks, pourtant remarquable auteur d’un « Abécédaire de la bêtise ambiante » que certains devraient encore relire aujourd’hui. Soral, depuis, il est vrai, a perdu l’inspiration dans les jupes de Marine Le Pen. Zemmour, lui, n’en n’est pas encore là, mais il est à pendre, selon beaucoup, à pendre et sans pincettes. A pendre, par les pieds, en place publique, ce fasciste, ce raciste, ce néo nazi, que sais-je encore de tous ces qualificatifs dont on affuble grosso modo tous ceux qui ne pensent pas la même chose que les bienheureux. 

Samedi soir, donc, tous ces messieurs, les mêmes qui regrettent avec la nomination du Président de France Télévision par l’Elysée « le retour de l’ORTF » et qui se comportent pourtant comme le dernier ministre de l’information de De Gaulle, tous ces jeunes gens propres comme il faut, tantôt indignés par des fouilles trop près du corps, tantôt scandalisés par la bague de Rachida Dati, tantôt secoués par l’effondrement des banques, tantôt bouleversés par des attentats en Inde, ces bobos sans imagination qui nous expliquent à longueur de colonnes péniblement remplies comment sauver les ours polaires, tous ceux-là donc ont respiré un grand coup samedi soir, en constatant qu’en lieu et place de l’horreur Zemmour quelque chanteur sur le retour ou présentateur décérébré tentait de convaincre la ménagère de plus de cinquante ans de donner ses économies récemment placées sous son matelas à quelque enfant victime d’un manque de bol. A moins qu’ils n’aient fini par zapper sur le porno mensuel de Canal+. 

On peut reprocher beaucoup de choses à Eric Zemmour, une certaine imprécision dans ses flèches, parfois, une certaine légèreté dans le compliment, une non absence de remords qui fait parfois retomber ses soufflets aussi vite qu’on les devinait monter. On peut reprocher à Zemmour de parfois s’excuser, ou de trop s’expliquer, comme il l’a fait dans l’hebdo « Vendredi », où il répondait à certains blogueurs pseudonymés, lâches et inutiles, qui l’accusaient de tous les maux. Pourquoi s’excuser ? Pourquoi se justifier ? C’est toujours le même cirque dans ce genre de lynchage : dans un premier temps éclate le scandale, dans un deuxième temps les chiens aboient, dans un troisième temps les amis de l’accusé prennent fait et cause pour lui, en expliquant qu’évidemment il n’est pas raciste. Alors qu’on s’en fout. Zemmour est suffisamment intelligent pour avoir pensé ce qu’il a dit, suffisamment malin pour deviner que ça partirait en sucette, suffisamment cabot pour ne pas avoir voulu ce déferlement médiatique toc. Alors, qu’il ne s’excuse en rien, qu’il ne revienne en rien sur ses propos, qu’il ne s’explique en rien. Qu’il reste méchant jusqu’au bout. Naturellement méchant. C’est comme ça qu’il est bon. Et puis, tant qu’il a du talent, le salaud n’encombre rien.  

Raciste, homophobe, traditionaliste, phallocrate, « essayiste réac » pour reprendre les Inrocks, peu importe ses étiquettes, Eric Zemmour est un polémiste valable, intéressant et pertinent, détonant dans un service public obnubilé par la disparition de sa publicité et dont la ligne éditoriale ressemble à un épisode de « Plus belle la vie ». Un polémiste racé, au pays de Candy.


Moyenne des avis sur cet article :  3.1/5   (126 votes)




Réagissez à l'article

148 réactions à cet article    


  • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 8 décembre 2008 10:09

     Eric Naulleau, qui n’est pourtant pas du même bord politique que Zemmour, et qui admet volontiers que le trublion soit critiquable - ce que je pense aussi, n’ayant ni estime ni affection particulière pour ce, malgré tout, brillant journaliste -, et bien sûr qu’il l’est, a pris la défense non de son confrère mais d’une cible facile à qui l’on fait un mauvais procès. Raciste, il ne l’est pas. Ce procès d’intention est aussi ridicule que misérable. Sinon, toujours aussi agréable à lire, Lilian Massoulier. Mais considérer l’Abécédaire de la bêtise ambiante comme un essai à relire absolument, c’est quand même léger. La production écrite de Soral ne vaut pas mieux que celle de Zemmour. Je conseille plutôt le Dictionnaire des idées reçues de Gustave Flaubert.


    • kingofshifumi 8 décembre 2008 13:48

      "Je conseille plutôt le Dictionnaire des idées reçues de Gustave Flaubert. "

      Certes, c’est à lire, mais le piège avec les oeuvres anciennes, c’est qu’on se positionne toujours avec le recul historique suffisant pour se dire qu’à l’époque, on aurait été entièrement d’accord avec l’auteur. Or on sait très bien que le destin des polémistes est toujours difficile et qu’ils sont vilipendés par les médiocres de leur temps. Il vaut donc mieux prendre position par rapport à des polémistes vivants, c’est un pari plus intéressant. Le temps donnera raison à ceux qui ont vu juste, et donnera tort aux autres. Chiche on revient dans 100 ans ?


    • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 8 décembre 2008 15:48

       Flaubert n’a pas polémiqué pas dans son Dictionnaire. Il a relevé les clichés de son époque sur à peu près tous les sujets, ce qu’il était convenable de dire et de "penser" pour ne pas déplaire en société. Il n’a rien perdu de son actualité.


    • John Nada John Nada 8 décembre 2008 16:25

      Certes je suis en désaccord avec les propos de Zemmour sur les races. Je ne suis pas non plus de son bord politique. Et ce que je lui reproche le plus, c’est bien son omniprésence sur les plateaux de la lobovision. Preuve absolue qu’il ne nous sortira jamais une information gênante pour le pouvoir médiatico-financier-sarko-néocon aux manettes depuis l’élection de miniBush.

      Ceci étant dit, je m’oppose à toute velléité de censure de ses propos. Il y a eu débat dans l’émission elle-même et ses idées ont été discutées par des contradicteurs. Zemmour est un type plutôt au-dessus du niveau de ce que l’on voit d’habitude, mais c’est un raciste qui s’ignore. A l’image de beaucoup de gens qui le défendent aujourd’hui, qui sont pourtant les premiers à approuver ou réclamer ici et ailleurs la censure de tout propos critiquant Israël.

      C’est l’arroseur arrosé. A force d’entendre hurler à l’"antisémitisme rouge brun" (Philippe Val et sa petite bande de salariés des néocons du cercle de l’Oratoire) contre toute idée s’écartant du dogme religieux obligatoire islamophobe pro-israël pro-guerre, certains, qui parlent avant d’avoir réfléchi, n’ont rien trouvé de mieux à faire que d’imiter les 3 petits singes !



    • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 8 décembre 2008 16:58

      "omniprésence sur les plateaux de la lobovision", "information gênante pour le pouvoir médiatico-financier-sarko-n&eacut e ;ocon aux manettes depuis l’élection de miniBush", "un raciste qui s’ignore", "la censure de tout propos critiquant Israël", "Philippe Val et sa petite bande de salariés des néocons du cercle de l’Oratoire", "dogme religieux obligatoire islamophobe pro-israël pro-guerre"

      Qu’il est doux d’être un penseur libre... Vous n’avez pas dû beaucoup lire Gresh ou Boniface, vous...


    • sisyphe sisyphe 8 décembre 2008 17:41

      par Cosmic Dancer (IP:xxx.x20.63.123) le 8 décembre 2008 à 16H58

       
      Qu’il est doux d’être un penseur libre... Vous n’avez pas dû beaucoup lire Gresh ou Boniface, vous...

      Il y en a qui feraient mieux de moins lire des théoriciens fumeux, et de regarder la réalité autour d’eux, en s’en tenant AUX FAITS...

      Mais il est tellement plus confortable de s’autosatisfaire d’enculage de mouches réthorico-théoriques, que d’avoir le courage de confronter ses idées au réel...
       smiley

    • William7 8 décembre 2008 10:10

      Comme d’habitude, on fait passer un réactionnaire et un droitier démago (en gros un sbire de l’idéologie dominante) pour une victime du "politiquement correct" et de la bien-pensance.

      C’est une stratégie bien minable pour les dominants de se faire passer pour les victimes.


      • sisyphe sisyphe 8 décembre 2008 10:12

        Pauvre chou !
        Privé de sa ration du réac Zemmour pendant toute une soirée...
         smiley
        Repassez vous les anciennes émissions en boucle ; affichez son portrait sur votre écran TV ; relisez ses livres (même si vous les connaissez par coeur) ; je sais, c’est dur, le manque...

        Quand je pense qu’il y a des auteurs qui ont voté pour cet article passe sur AVox.... 
        Grandeur et décadence...


        • neyotic etsilanruoj 8 décembre 2008 10:53

          	 	 	 	

          @Sysiphe,

          Je ne suis pas sûr que vous ayez réellement compris le propos de Massoulier comme d’habitude.

          Ce que j’aime chez Massoullier c’est son style et comme il le dit pour Zeymour :
          "Alors, qu’il ne s’excuse en rien, qu’il ne revienne en rien sur ses propos, qu’il ne s’explique en rien. Qu’il reste méchant jusqu’au bout. Naturellement méchant. C’est comme ça qu’il est bon. Et puis, tant qu’il a du talent, le salaud n’encombre rien."

          La seconde de ses qualité appréciable,c’est de ne pas commenter ses commentateurs, quel besoin d’en rajouter tout est dit dans ses textes. smiley


        • sisyphe sisyphe 8 décembre 2008 11:22

          Ca, c’est sûr ; tout est dans ses textes : la polémique à 2 balles, les clichés éculés, l’apologie de la réaction, le mépris pour des opérations de solidarité, au profit de la présence d’un petit chroniqueur sans importance, la trivialité du propos...

          Quant à ses non-interventions suite aux commentaires, on peut prendre ça, soit :

          - pour de l’incapacité à contre-argumenter

          - pour du mépris vis à vis des intervenants

          - pour de la suffisance et de la forfanterie

          Au choix. smiley

          Il n’en reste que cet article n’élève vraiment pas le niveau d’AVox. (c’est un euphémisme)
          A quand un article éploré sur l’insuffisante présence d’Alain Minc dans les médias ? 
           smiley



        • Le péripate Le péripate 8 décembre 2008 11:34

           Parce que un commentateur qui menace de casser la gueule à tout ce qui bouge élève le niveau d’Avox... Il est mignon celui-là..... smiley


        • sisyphe sisyphe 8 décembre 2008 10:15

          Mais malheureusement, samedi dernier, tandis que Miss France dévoilait ses nouvelles fesses sur TF1, le Téléthon déroulait son cortège de trémolos et d’appel au don, de remerciement et de moments historiques, d’émotionalité surexposée comme le service public sait tant nous en vendre, chaque mois que la redevance fait. Un compteur à faire grimper, donc pas de Ruquier, donc pas de Zemmour.

          Ben voyons !
          Le téléthon, cet exercice larmoyant, (sic) qui a privé l’auteur de son petit Zemmour !
          Si c’est pas une honte, mâme Massoulier... 


          • sisyphe sisyphe 8 décembre 2008 14:19

            Hola !
            A voir les moinssages et les commentaires, on voit qu’il y a une race qui n’est pas près d’être en voie de disparition : les zemouriens !!
             smiley smiley
            C’est comme le chiendent, ça ; ça s’accroche partout...


          • Le péripate Le péripate 8 décembre 2008 14:36

             Mille excuses, Sisyphe, je viens de te moinsser.... C’est que j’étais le 15 eme, et, clic, tu as disparu smiley. Mais, bon, promis, je ne le referai plus. Mais qu’est-ce que c’était bon !!!!!


          • Cobalt-59 8 décembre 2008 14:42

            Pfiou ! Un « c’est celui qui dit qui est » de niveau CM2... imparable !
            Que puis-je répondre face à cela ?

            Je ne peux que m’avouer vaincu.

            (ou peut-être devrais-je barder mes posts de smileys pour montrer à mes contradicteurs toute mon assurance et mon dédain ?)


          • hihoha 9 décembre 2008 16:44

             smiley smiley smiley smiley

            Quelle jouissance virtuelle péripate...


          • Gazi BORAT 8 décembre 2008 10:18

            @ L’auteur

            • "ségolénistes de tout poil, de toute couleur, de toute race, qui pigent pour les Inrocks ou Télérama "
            Il manque à votre caricature "bobos-bien-pensants".

            Si l’on suit votre pensée, qu’en est-il alors du fan-club d’Eric Zemmour ?

            Serait-il composé de sako-lepenistes blancs au poil ras et qui pigeraient pour le Figaro Magazine, Présent ou Le Choc du Mois ?

            On nage dans la subtilité dès l’introduction..

            gAZi bORAt

            • kabreras kabreras 8 décembre 2008 10:24

              Siné, Zemour, qui sera le suivant dans la cabale ridicule de la recherche du racisme qui au final ne fait que le légitimer !

              Il faut arreter, prononcer le mot race ne fait pas le racisme, ce n’est qu’un racourcit pour "origine ethnique", terme bien aprecié et qui ne défraie pas la polémique...


              • prince2phore prince2phore 8 décembre 2008 10:44

                Que d’amalgames...
                Non le mot race n’est pas un "simple" synonyme d’origines ethniques. il a une histoire et l’utiliser "naïvement" est réservé aux ados, quand zemmour l’emploi, il fait montre soit d’une inculture (scientifique) notable, soit d’un volonté de propager encore l’idéologie qui va avec (qui n’est pas le nazisme mais simplement une vision du monde disons... de droite).
                Non les mêmes personnes, comme moi, qui trouvons lamentable qu’on débate encore autour de ce mot ne sont pas forcément ceux qui linchent zemmour.
                Moi aussi j’ai bien ce type et son style. Pur pas d’accord que je suis souvent avec ses propos, j’aime l’opposition et il est tellement facile à combattre...
                Donc pauvre zemmour oui, mais pauvre intellectuellement et tellement prévisible.
                En faire un neo-nazi est largement exagéré, tout comme en faire une victime.
                J’attends donc aussi avec impatience son retour, pour rigoler comme d’hab, tout en me désespérant qu’on ne lui trouve personne de valable à mettre en face, il y en aurait tellement !
                je ne dirai rien sur le téléthon ici, mais je n’en pense pas moins.

                PS : j’ai donc validé cet article, au demeurant bien écrit et stimulant :)


              • kabreras kabreras 8 décembre 2008 11:16

                Il reste que origine ethnique est le politiquement corect pour parler de race, ce qui en soi n’a rien d’insultant. C’est uniquement devant l’histoire et un petit allemand moustachu que ce mot est devenu une insulte.


              • Cobalt-59 8 décembre 2008 11:34

                L’orgine ethnique n’a rien à voir avec la race. Voir notamment Wikipédia : "Une ethnie est un groupe humain possédant un héritage socio-culturel commun, comme une langue, une religion ou des traditions communes. Elle diffère en ceci du concept de race qui partage des caractéristiques biologiques et morphologiques liée à des ancêtres communs."


              • Gazi BORAT 8 décembre 2008 10:42

                Le camp réactionnaire français souffre d’un manque criant d’intellectuels.. Il est donc obligé d’aller les chercher dans les émissions de Laurent Ruquier !

                Pour ceux qui désespèrent de cette pénurie de penseurs aux idées droites, qu’ils se rassurent, on en trouve sur le net :

                gAZi bORAt

                • snoopy86 8 décembre 2008 15:01

                  La gauche elle peut être fière : elle compte en ses rangs de brillants esprits comme Gazi, Sisyphe, Morice ou Maugis smiley


                • Gazi BORAT 8 décembre 2008 15:16

                  @ SNOOPY

                  Je ne vais, ni sur les plateaux de télévision, ni ne m’exprime à la radio, ni même ne tiens un blog pour diffuser au monde ma pensée..

                  Quant à être "de gauche", puisque vous me qualifiez ainsi, je ne puis que l’accepter du moment que vous vous définissez comme étant "de droite". Par contre, si vous considérez le PS français comme un parti "de gauche", je récuserai ce qualificatif..

                  Pour en revenir à Eric Zemmour, il a parfaitement sa place dans une émission dite "de divertissement", doit bien vivre de ses interventions, et bénéficie d’une excellente tribune, si tant est qu’il ait un message à transmettre..

                  gAZi bORAt


                • snoopy86 8 décembre 2008 15:50

                  Je vous dois effectivement des excuses : je vous considère effectivement comme moins con, donc potentiellement beaucoup plus dangereux que les autres "auteurs" cités smiley


                • Gazi BORAT 8 décembre 2008 16:22

                  @ SNOOPY86

                  • "potentiellement beaucoup plus dangereux "

                  Merci du compliment !

                  Mais je vous trouve injuste vis-à-vis de Maugis, qui est un véritable marxiste orthodoxe et que vous devriez logiquement craindre plus que moi !

                  gAZi bORAt

                • snoopy86 8 décembre 2008 16:27

                  @ Gazi

                  Maugis, c’est "Jurassic Park"....ça distrait les enfants...

                  Son idéologie est à peu prés dans le même état que la prostate de son idole Castro...


                • snoopy86 8 décembre 2008 16:28

                  J’observe aussi avec un brin de satisfaction que vous n’avez rien dit sur les deux autres smiley


                • Gazi BORAT 8 décembre 2008 16:43

                  @ SNOOPY86

                  Mais oui, c’est vrai ! Et en plus, ce sont deux rédacteurs (ce que je ne suis pas) et Morice, dans cette catégorie, est ultra-productif (quoique moins actuellement qu’auparavant).

                  Sysiphe publie plus de commentaires que moi..

                  La dangerosité est donc bien partagée !

                  Mais je mettrais des bemols sur cette dangerosité car, étant donné l’habitude de certains de recourir aux avatars multiples, le fait que l’on croise toujours les mêmes sur ce site, l’impact d’Agoravox est, somme toute, limité !

                  gAZi bORAt


                • snoopy86 8 décembre 2008 17:31

                  Perso, j’aimerais bien que Gazi nous fasse un nartic sur "la danse du ventre"...


                • sisyphe sisyphe 8 décembre 2008 17:44

                  par snoopy86 (IP:xxx.x07.225.232) le 8 décembre 2008 à 15H01

                  La gauche elle peut être fière : elle compte en ses rangs de brillants esprits comme Gazi, Sisyphe, Morice ou Maugis

                  C’est vrai que face à des penseurs comme Snoopy, huhuhuhu, Seraphin Lampion, Maxim et autres, on ne fait pas le poids !
                   smiley


                • snoopy86 8 décembre 2008 19:02

                  Sisyphe

                  C’est vrai que la pensée autoroutière à 12 euros la page ça enfonce Zemmour


                • sisyphe sisyphe 8 décembre 2008 19:45

                  C’est gentil de me faire de la pub ! smiley

                  Mais je parlais de toi, là, entre autres... 
                  Il ne me souvient pas avoir jamais lu la moindre contribution intelligente de ta part à un quelconque débat, mais peut-être les réserves tu à ta sphère privée...
                  Laisseras tu à la postérité autre chose que la trace de ton Q dans ton 4x4 ? 
                   smiley


                • snoopy86 8 décembre 2008 19:54

                  Des traces comme les tiennes on préfère les effacer smiley

                  Quant aux miennes, elles permettent à quelques familles de vivre aujourd’hui...

                  Pas de 4x4, un coupé allemand avec malus maxi smiley


                • sisyphe sisyphe 8 décembre 2008 20:18

                  Comme quoi.... 
                  On peut très bien être con, et réussir.... à gagner du fric...
                  Rien de nouveau sous le soleil...
                  Chacun sa gloire....
                   smiley


                • snoopy86 8 décembre 2008 22:45

                  Comme quoi on peut aussi être con et tenter de survivre en faisant de la biographie de menagère de plus de .... et commenter sur agoravox quand la rombière se fait rare....

                  Nihil novi sub sole smiley


                • sisyphe sisyphe 8 décembre 2008 23:22

                  Commentaire fidèle à ta connerie coutumière.
                  Belle persévérance...

                  On attend toujours UN post intelligent de ta part...


                  Faut dire qu’à l’impossible, nul n’est tenu...
                   smiley



                • snoopy86 8 décembre 2008 23:33

                  Je préfère de loin me régaler de la profondeur de ta pensée ....

                  Pauvre comique smiley

                  Passe une mauvaise nuit en te disant que ce sont les cons cyniques comme moi qui gouvernent le monde. Et réfléchis à 2/3 appels à la révolte pour demain....

                  Moi je pars pour ma villa de Biarritz

                  Le monde est injuste smiley


                • sisyphe sisyphe 9 décembre 2008 09:28

                  par snoopy86 							 														 (IP:xxx.x5.15.193) le 8 décembre 2008 à 23H33 							 							
                  							

                  															
                  							
                   								

                  Passe une mauvaise nuit en te disant que ce sont les cons cyniques comme moi qui gouvernent le monde.

                  Moi je pars pour ma villa de Biarritz

                  Snoopy maître du monde ! smiley smiley smiley

                  Si tu savais ce que je m’en bats l’oeil, ducon, de ta bagnole, ta villa de Biarritz, ton chateau, ton haras, et.. ton Q !
                   smiley

                  Pour en faire un tel étalage de nouveau riche, faut croire que tu as un sacré complexe à compenser....
                  Enfin, si ça peut te rassurer.. smiley

                  Sinon, pour le monde, c’est quoi ta prochaine décision ? smiley


                • Gazi BORAT 9 décembre 2008 13:43

                  @ SNOOPY et LEON

                  Un "artic" sur la danse orientale ?

                  Pourquoi pas ?

                  Avec photo du strip tease historique d’Ayşe Nana dans une discothèque de Rome en 1961 ?

                  Pourquoi pas ?

                  gAZi bORAt

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès