Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Une semaine chez nos voisins européens : l’image de notre (...)

Une semaine chez nos voisins européens : l’image de notre président

Une fois la surprise de dimanche passé atténuée, j’ai décidé de reprendre du service et de faire sur toute la semaine une revue de presse européenne. Dans le contexte de « sarkoze obsessionnelle » ambiante, j’ai une fois de plus décidé de m’intéresser à tous les articles qui lui sont réservés dans les colonnes des journaux de nos pays voisins. Afin d’essayer d’avoir le point de vue le plus complet, j’ai choisi comme journaux : pour l’Espagne : « El Pais », journal proche du PSOE et « El Mundo » proche du PP, pour l’Italie « Corriere della serra », proche de Romano Prodi et la « Repubblica » qui s’apparente relativement au parti démocrate ; pour la Suisse j’ai parcouru « La Tribune de Genève » ; pour l’Allemagne, j’ai choisi le « Süddeutsche Zeitung » qui est un journal libéral et le « Frankfurter Allgemeine Zeitung ». Nos voisins belges sont représentés par « Le Soir » et « La libre Belgique ». Ce dernier, bien qu’ayant beaucoup évolué, est un journal que l’on peut encore qualifier de catholique conservateur. Pour compléter le panorama, nous prendrons deux journaux chez nos voisins anglais, « The Guardian » - censé être aussi neutre que « Le Monde » mais considéré comme de centre gauche - et le « Financial Times » qui est dans la même posture mais qui est écrit et lu majoritairement par des conservateurs... Tous les thèmes sont abordés, du Salon de l’agriculture aux excuses bidon, en passant par l’impopularité de notre président et la fragilité du couple franco-allemand.

Tous les journaux s’accordent pour dire que cette affaire devrait, une fois encore, se ressentir sur sa cote de popularité. Un journaliste d’El Pais pense que Sarkozy pourrait être un boulet pour tous les candidats UMP aux municipales. Pour eux, si la cote de popularité du Premier ministre remonte, c’est tout simplement parce que Nicolas Sarkozy ne correspond pas du tout à l’image que les Français ont d’un président de la République. La Tribune de Genève reprend cette idée dans un article intitulé « Pourquoi Sarkozy exaspère les Français » : selon ce journal le président n’arrive pas à « revêtir ses habits de chef de l’Etat  », « le principal ennemi de Sarkozy, c’est lui-même » insiste un peu plus le journaliste, en citant Jacques Chirac. Dans cet article, Jean-Noël Cuénod va encore plus loin, il avance l’idée qu’une « sarkophobie » serait en train de naître en France. Elle serait liée à quatre points selon lui : tout d’abord la vulgarité, qu’elle soit intentionnelle (nettoyer la cité au Karcher, parler de Carla pour faire oublier les autres problèmes), compulsive (pianotant des sms alors qu’il est en visite avec le Pape) ou encore spontanée (le « casse-toi pauvre con  » montre qu’il ne peut se contrôler). Mais aussi un égoïsme exacerbé, il a prononcé 47 fois « je veux » dans son discours sur les banlieues et ne « conçoit l’action politique qu’à travers son ego  », un étalage de la vie privée, même si pour le journaliste suisse il y a une ambiguïté entre le fait que les Français critiquent l’étalage de la vie privée du président et le fait qu’ils achètent massivement les magazines en faisant état, le journaliste affirme qu’une chose et sûre, les Français sont exaspérés de le voir fasciné par les milliardaires. Enfin, il pense que l’auto-augmentation du président a du mal à passer, surtout que ça ne l’empêche pas de voler des stylos.

Le journaliste d’El Mundo est encore plus dur, pour lui, Sarkozy n’est plus une étoile montante de la politique mais plutôt l’auteur d’un « nouveau fascisme  » dont la règle est « soit tu te soumets, soit je te méprise ». El Pais aura le dernier mot en citant Le Pen : « Sarkozy tient plus de Tintin que de de Gaulle ». Notons tout de même que La Libre Belgique préfère ironiser sur la fidélité du gouvernement, avec un titre adapté : « Il faut sauver le soldat Sarkozy ». Insulter un homme au Salon de l’agriculture, une erreur ? Pas du tout : le chef de l’Etat a simplement fait preuve d’« authenticité », a défendu lundi le grand communicant de l’UMP, Thierry Saussez. « Il n’est pas dans le double langage, pas dans l’hypocrisie. Il ne triche pas. Ce n’est plus, comme les précédents, un président sur une autre planète, dans la distance avec les Français. Mais un président qui est dans la vraie vie. » Et le porte-parole de l’UMP, Yves Jégo, de renchérir : « Je préfère un président sincère à un président hypocrite. Il n’est pas malsain que le chef d’Etat soit comme nous.  » « Il ne joue pas un rôle, il ne se laisse pas insulter, c’est tout », a complété le ministre Bertrand. Le journaliste montre qu’ils ont « osé » comparer ce lynchage des « charognards » à celui qui a poussé Bérégovoy à se suicider... Cette ironie est aussi de ton dans le Financial Times, qui se moque de la façon soi-disant « moderne » de faire de la politique. Pour ce journal, la reine d’Angleterre n’aurait jamais tenu de tels propos. Il rappelle que la dernière fois que Jacques Chirac a été insulté de la sorte, il a répondu : « Ravi de vous rencontrer, mon nom est Jacques Chirac. » Il raille aussi le fait que notre président défende l’idée que sa chute dans les sondages ne soit que liée à des événements personnels. Le journaliste conclut sur cette belle formule : « During the presidential election campaign, Sarkozy hooked France. Now he has lost the fish. » [Pendant la campagne pour l’élection présidentielle, Sarkozy avait la France au bout de l’hameçon, maintenant le poisson est parti.] Pour filer la métaphore, notons que Le Soir écrit que Marine Le Pen est comme chez elle sur le marché d’Henin-Beaumont, en allant à la pêche aux « déçus de Sarko ».

Cette impopularité n’est pas la seule à faire couler beaucoup d’encre dans les journaux européens, El Pais revient beaucoup sur la publicité interdite pour l’hebdomadaire Courrier International dont un des titres était « Vu de Madrid, Sarkozy ce grand malade ». Bien que le journaliste explique que la société Replay, qui a refusé cette pub, appartient au groupe Lagardère dont le propriétaire est un ami personnel de notre président, il pense que les annonceurs ont, en fait, été effrayés par la poursuite au pénal du journaliste du Nouvel Observateur ayant révélé le célèbre sms. Le Financial Times quant à lui consacre un article entier sur « Sarkozy’s nuclear seduction ». Le journaliste montre à quel point les livres sur Carla Bruni se vendent bien. Il explique comment « Speedy Sarko » a réussi à conquérir Carla Bruni et conclut que malheureusement le mariage n’a pas réussi à impressionner l’électorat français. Les journaux espagnols quant à eux affirment que Carla Bruni-Sarkozy a éclipsé le président lors de la visite officielle en Afrique du Sud.

L’un des autres thèmes très présents, surtout dans la presse suisse et allemande, c’est le divorce entre Sarkozy et Angela Merkel. La Tribune de Genève titre « Nicolas Sarkozy et Angela Merkel, un couple au bord de la crise de nerfs » et revient sur l’annulation à la dernière minute de la réunion entre Christine Lagarde, la ministre de l’Economie, et Peter Steinbrück, son homologue d’outre-Rhin, alors que quelques jours auparavant le président Nicolas Sarkozy et la chancelière Angela Merkel invoquaient un « calendrier chargé » pour annoncer le report au 9 juin d’un sommet prévu le 3 mars en Bavière. Pour ce journal « l’explication a tout du subterfuge  » car c’est en fait « l’exaspération qu’a provoquée en Allemagne le projet français d’Union méditerranéenne » qui a entraîné ce froid entre les deux nations. Selon le quotidien Die Welt, Merkel aurait refusé de cosigner sur ce thème une contribution que Sarkozy souhaitait voir publiée dans deux journaux de part et d’autre de la frontière. De manière plus générale, Berlin dénonce à la fois un comportement arrogant et une initiative douteuse. Le FAZ pense que le président joue avant tout son égoïsme et qu’il a oublié sa phrase de campagne, « pour la France l’amitié germano-française est sacrée  ». Il ajoute que ce ne sont pas les bises de Sarkozy à Merkel qui remplacent la cordialité. Titrant « Zwischen Pathos und Pragmatismus » [Entre pragmatisme et pathétique] le SZ affirme que Sarkozy ne pense pas à l’Allemagne en se rasant, probablement parce qu’il a bien d’autres soucis.

Enfin Sarkozy est raillé à cause de son immersion dans l’économie française, notamment dans sa volonté de voir Daniel Bouton démissionner de la Société Générale, volonté reniée à deux reprises par les actionnaires de la banque. Le FAZ se dit ébahi de voir la secrétaire nationale aux Droits de l’homme approuver l’utilisation du Malodore pour chasser les SDF de sa ville de Colombes.

Mais on ne dit pas que du mal de la France, le président du PDC suisse a même plagié Nicolas Sarkozy. En effet, son discours d’investiture reprenait mot pour mot des passages d’un texte du président français. Fabiano Forte dit « assumer totalement » ce plagiat dénoncé par ses alliés du Parti radical. « J’ai effectivement repris certains passages, parce que je me reconnais dans ces propos, qui m’ont touché. Ils correspondent à ma manière d’être. En politique, il est parfois inutile de réinventer la roue » déclara-t-il. Et si cet exemple ne suffit pas, rappelons que Marion Cotillard a été, l’espace d’une semaine, une excellente ambassadrice de la France.


Moyenne des avis sur cet article :  4.64/5   (78 votes)




Réagissez à l'article

42 réactions à cet article    


  • tvargentine.com lerma 3 mars 2008 09:54

    Vous citez une presse qui a une conception de la société et du développement dépassé

    En France,la presse ne vend plus car elle est trop chere et personne ne lit les articles tellement ils sont vides de toutes enquêtes d’investigations et d’informations objectives

    Vous nous citez ensuite la presse étrangère,mais personnellement je lisais déjà la presse étrangère voci 20 ans et je constate que le mot "SARKOZY" a été remplacé au mot "Mitterand" et que le reste ne sont qu’images d’Epinal sur la "France qui refuse les réformes...."

    Bref ce sont les mêmes clichés que cette presse étrangère ressort qu’en elle parle de la France

    C’est habituel que de voir cette presse qui est jalouse de la France (d’hier et d’aujourd’hui) et de sa bauté ainsi que de l’humeur de ces habitants

    Rien de nouveau


    • nephilim 3 mars 2008 10:13

      Cot cot cot , cot cot cot cot cot


    • dorian dorian 3 mars 2008 10:32

      Blah,blah ... presse gangrenée par les gauchistes ... blah ,blah Mitterrand ceci , sarkozy cela ....

      Quelle misère de voir la défense misérable des sarkozystes hystériques devant la catastrophe au quotidien s’étalant sous nos yeux .

      Fascinés par ce spectable obscène d’un petit chose capricieux et totalement immature qui veut absolument exposer sa carlita adorée au monde entier ( la vérité si j’mens comment elle est belle ma femme )

      la réalité , c’est que sarkozy n’en revient toujours pas d’etre président de la république et de se trimbaler un top model ...

      La réalité c’est que ce type n’est pas fiable pour des tas de raisons que nous n’étions que 47 % à connaitre , et encore sans imaginer un tel degré d’incompétence à tous les niveaux .

      La réalité c’est que nous ne sommes pas seuls à nous inquiéter gravement de cette situation ,nos voisins aussi et on les comprend , pour le coup .

      La réalité c’est qu’aujourd’hui une grande majorité de français voit enfin clair sur le personnage et que le jouet est cassé .

      La réalité ,c’est que tout cela ne pourra pas durer bien longtemps .alors finissons en !


    • Traroth Traroth 3 mars 2008 11:18

      Vous réussissez même à trouver la presse *étrangère* partiale concernant Sarkozy, Lerma. C’est phénoménal !

      Sarkozy démission !


    • CAMBRONNE CAMBRONNE 3 mars 2008 11:50

      SALUT DORIAN

       

      Vous voulez faire quoi ? Une petite révolution ? Un attentat ? Eclairez nous !

      Vous me rappelez mon état d’esprit au lendemain du 10 Mai 1981 .

      Ce n’était pas l’homme mais toute sa politique et son gouvernement qui faisaient jaser le monde . Comment , la france devenue une république démocratique , crypto communiste , même pas crypto d’ailleurs .

      Alors calmez vous Dorian , vous et vos 47%de Malins qui nous proposaient Ségo . Ségo a eu de la chance , elle n’a pas été élue , Pôvre . Le grâve c’est qu’elle risque de l’être la prochaine fois et là vous allez pouvoir mesurer ce que "tomber de charibde en scylla "veut dire .

       

      Allez , bon appétit et fratenité .


    • Pelmato 3 mars 2008 12:34

      Ségo ? ça aurait sans aucun doute été moins pire.


    • dorian dorian 3 mars 2008 13:45

      cambronne

      Je retire finissons en , effectivement , laissons sarkozy en finir tout seul avec lui meme . Voila au moins un domaine ou sa constance régulière nous apporte des résultats immédiats et efficaces .

       

       


    • Pelmato 3 mars 2008 13:47

      Bayrou aussi…ça aurait été moins pire…


    • Harald 3 mars 2008 10:45

      Extrait du cévé de l’auteur :

      Diplomé d’un IEP, je suis actuellement en master de sociologie politique IEP-ENS, je prépare un mémoire sur les comiques qui font de la politique.

      Certains, déjà, voit notre actuel président de la République en Jean Lefebvre :
      (http://www.agoravox.tv/article.php3?id_article=19836).

      Allez-vous pour chaque homme, chaque femme politique actuels, chercher de quels grands comiques ils se sont inspirés ?


      • arretsurlesmots arretsurlesmots 3 mars 2008 11:06

        j’y travaille !!! Pour être sérieux en fait je travaille sur la candidature de Pierre Dac en 1965, Coluche en 1981 (j’ai déjà fait un mémoire sur ce sujet) et Dieudonné (2002-2007) !


      • nephilim 3 mars 2008 11:53

        Cot cot cot cot, cot cot cot


      • claude claude 3 mars 2008 14:25

        @ harald,

         

         

        ne pas confrondre les personnages interprétés par nos comédiens préférés et ce qu’ils étaient réellement dans la vie...

        je crois qu’il faudrait arrêter d’insulter nos grands comiques comme de funès et et lefebvre, qui eux étaient des personnes cultivées et surtout discrètes....

        je ne crois pas qu’anouilh ou guitry, s’ils étaient encore de ce monde fréquenteraient nicolas 1°...www.defunes.com/default_ie.html

        effectivement en y regradant de plus près, sarko ressemble bigrement à don sallustre dans la "folie des grandeurs" :

        • Don Salluste est ministre du roi d’Espagne. C’est un être fourbe, hypocrite et cupide qui fait lui-même la collecte des impôts dont il détourne une partie à son profit. Il est détesté par la population qu’il pressure. (« Cette année, la récolte a été très mauvaise, alors il faut payer le double. » ; « Les pauvres, c’est fait pour être très pauvres ; et les riches, très riches. »)fr.wikipedia.org/wiki/La_Folie_des_grandeurs

      • Harald 3 mars 2008 15:04

        @ Claude (bien sûr)

        « ne pas confrondre les personnages interprétés par nos comédiens préférés et ce qu’ils étaient réellement dans la vie... »

        Cela va sans dire.

        Le rapprochement que vous faites entre le personnage de don sallustre, interprété par De Funès, m’avait inspiré aussi pour imaginer Sarkozy dans ce rôle de lâche, fort avec les faibles, faible avec les forts.

        @ l’auteur

        je plaisantais aussi bien sûr. Nos hommes et femmes politiques sont bien incapables d’avoir le talent de nos grands comiques. D’où la pertinence des candidatures de Pierre Dac et Coluche (vous m’en excuserez, je fais peu de cas du dernier que vous citez -au point même que j’en oublie le nom) : si nos hommes politiques ne nous font pas rire, ou, s’ils nous font rire malgré eux, autant voter pour des professionnels.
        Ce sera toujours cela de gagné.

        Et je signe d’un smiley qui devrait être celui du Parti d’En Rire. :O)


      • Gilles Gilles 3 mars 2008 17:27

        hi hih, hih

        "la presse etrangere ? qu est ce qu on s en fout, vous aurriez du voir la presse africaine pour etre objectif mais bon"

        Justement la presse africaine....elle n’en revient toujours pas du discours raciste et condescendent de Dakar, le soutient aux pire dictatures, les quotas d’immigrations "choisie" et même en Afrique du Sud.

        Ce sont les plus violents vis à vis de Sarkozy ! Ils chient carrément dessus

        Non, les plus pro sarko sont le Times, El Mundo..que des journaux de droite qui le soutenait et à les lire aujourd’hui , Sarko et la France (car il représente les français) s’en prennent plein la gueule, surtout les derniers des benêts qui le soutiennent encore...hein hi hih hi calmos et consort ?


      • goc goc 3 mars 2008 10:58

        Bon article

        on peut regretter que dans ces analyses etrangeres, la presse europeennne se soit refusé à nous parler de notre presse et de ses "auto-censures"

        Mais peut-etre est-ce par solidarité journalistique.

        Alors qu’elle ne s’inquiete, ca fait deja plusieurs mois qu’on n’a plus de journalistes (independants), elle peut se lacher


        • goc goc 3 mars 2008 11:01

          en tout cas, on peut deja citer Coluche

           le mois de l’année ou les hommes politiques mentent le moins, c’est Fevrier, car il n’ya que 28 jours (voir29 les bonnes années)


        • morice morice 3 mars 2008 10:59

          La honte du monde entier ??? Jean Lefebvre président est une exellente option !!! Bientôt un "j’ai glissé chef " de la part de Martinon !!!


          • Forest Ent Forest Ent 3 mars 2008 11:58

            Berluskozy avait déjà ce genre de réputation à l’étranger avant son élection, mais on n’en parlait pas trop dans les médias à l’époque. Maintenant qu’il est très impopulaire ici, ça ressort doucement.

            Nous allons maintenant entendre tous les jours de la droite "Ségo aurait été pire", parce qu’il ne lui reste plus que cela à dire, mais elle était à l’époque beaucoup mieux perçue à l’étranger, quoiqu’en ait dit TF1.

            Il me semble important de noter que Sarko est exactement le même aujourd’hui qu’il y a un an, et qu’il a appliqué son programme électoral point pour point, ce qui n’est pas si courant. Alors messieurs ses électeurs pourquoi avez-vous changé d’avis ?


            • non666 non666 3 mars 2008 18:58

              Mon petit arbre préféré, je pense soncerement que Sarkozy a été elu , faute de candidats de valeurs, quelquesoient les familles politiques d’origine.

               

              Je dirais meme que finalement, c’etait les trotsko qui avait le meilleur produit possible, vu leur potentiel electoral.

               

              C’est assez navrant de voir que nous avons eu le choix entre une idiote et un psychopathe.


            • Forest Ent Forest Ent 3 mars 2008 20:53

              Noble Seigneur des Ténèbres, roi des orques et toutes créatures sombres, ça n’explique pas pourquoi ceux qui s’enthousiasmaient pour lui il y a six mois ont autant changé d’avis : il n’est pas plus nul qu’à l’époque.


            • chmoll chmoll 3 mars 2008 12:37

              reus’ment qu’il reste élysée TV,plus connue sous TF1,pour l’pauv sarko


              • valere valere 3 mars 2008 12:40

                C’est affligeant de constater que la France est la risée à l’étranger. Tout cela on le doit à un seul homme : Nicolas SARKOZY, roi intérimaire, menteur à plein temps.

                Que Sarkozy ne se fasse plus d’illusions, nombreux sont les français à voir clair dans son jeu.

                Il n’y a que le pouvoir qui l’intéresse et par dessus tout l’ARGENT, le FRIC.

                Même son mariage avec Carla est-il sincère ? Ou lui sert-elle seulement de faire valoir ? Il faut dire que je ne sais pas comment une femme de gauche peut épouser un dictateur en herbe ???

                L’entourage de Sarko (vous les reconnaîtrez facilement, ils ont tous une brosse à cirer les pompes dans chaque main), s’évertue à défendre l’indéfendable. Ils veulent nous faire croire que Sarko n’est pas tel qu’il se montre...., mais on nous prend vraiment pour des imbéciles.

                La presse étrangère (qui n’est pas corrompue par la Sarkomania) a bien compris qui il est en réalité. Et ne se gêne pas pour le dire.

                Monsieur SARKOZY, la France va mal !!! Réagissez et arrêtez vos conneries !!!

                La France d’en bas en a ras le bol de subir pendant que la France d’en haut vit royalement !!!


                • Gilles Gilles 3 mars 2008 17:31

                  hi hihh hih

                  "La France va tres bien... arretez vos conneries.."

                  Faudrait savoir....ton Chef et son collaborateur n’arrêtent pas de déclarer, en boucle, que la France st au plus mal, en faillite et que les caisses sont vides !

                  Alors ????? Elle va bien d’après toi car son représentant est un Dieu ? Et le reste..... ?

                  Putain....qqqquelle objectivité ces jusqu’au boutistes ; Ils seraient capables de se faire enterrer vivant avec leur idole


                • Gilles Gilles 4 mars 2008 10:54

                  hi hihih

                  Allez je vous laisse consulter le niveau d ’endettement de la France et les déficits depuis 93. Vous verrez que la droite n’a rien à envier à la gauche et que certaines années, elle à fait pire. L’explosion a eu lieu entre 93 et 97 et depuis 2002, sous l’UMP. Sous Jospin, les chiffres sont bien plus cléments...........le pire c’est entre 93 et 95 (Sarko au budget) et en 2004 (aux finances), là ça a été la cata pour les finances publiques. Voir http://www.insee.fr/fr/indicateur/cnat_annu/base_2000/documentation/publica tions/modification_apportee_a_l_occasion_de_la_notification_de_finance s_publiques_de_l_automne_2007.pdf

                  Plus ridicule même, les prélèvements obligatoires ont explosé sous ...l’UMP. Sous Jospin naussi, mais ils ont aussi fortement baissé certaines années

                  L’endettement est utlisé par tous les partis politiques, notamment les plus clientèlistes qui prèfère endetter la France pour s’assurer une victoire électorale...et après on verra.

                  Mais hélas force est de constater que l’UMP a le moins respecté la la rigueur budgétaire et s’est le plus endetté. Ils sont nuls même pour les finances


                • anvil mac lipton anvil mac lipton 4 mars 2008 11:40

                  Du monsieur rigolard, lorsque vous dites :

                  "Gilles vous avez vu les caisses ?
                  la politique socialiste qui consiste a s endetter sur les generations futures c est fini
                  il fallait une bonne gestion ...... c est apres qu on recolte les fruits
                  il ne faut pas manger les graines..
                  avez vous une idee du montant des contrats que sarkozy a deja obtenu ?
                  "

                  et

                  "Sarkozy vidait les caisses il trahirait sa parole de recuperer ce point de croissanceet puis on est pas seuls
                  il y a des accords europeens, vous le savez
                  "

                   

                  Vous y croyez vraiment, ou c’est juste de la désinformation jetée dans la mêlée ?

                  Parceque’il faur rappeler que c’est facile d’utiliser l’argument "c’est la faute à la gauche"...

                  Vous vous êtes rendu compte que depuis 2002, ce n’est pas la gauche qui dirige ? Et qu’un certain Nicolas Sarkozy a été ministre des Finances - et qu’à ce moment, il a interdit de transmettrre à la Justice le dossier sur l’UIMM et DGS ...
                  Vous saviez qu’en 2002, à la fin du gouvernement Jospin, tous les comptes sociaux étaient au vert, et que la dette avait diminué, avec un budget dans les clous européens - c’est à dire en respectant les limites budgétaires de Maastricht et en réduisant l’endettement - alors qu’en ce moment, on parle de "revenir à l’équilibre" en 2010, voire 2012, et qu’on aggrave en ce moment la dette tout en vendant les entreprise publiques et les batiments publics pur générer du "cash" ?
                  Vous saviez que ce qui a vidé les caisses de l’état, ce sont les avantages concédés par l’actuel gouvernement en tout début de mandat ... 15 milliards d’euros, le paquet fiscal, et ce n’est pas la gauche qui l’a voté !

                  Donc, certes, je ne suis pas partisan de la droite, mais je sais reconnaitre de bonnes initiatives - l’indexation de l’évolution des loyers sur le coût de la vie, initiée par Villepin avec l’avis contraire de Sarkozy, le retour à la police de proximité, quel qu’en soit le nouveau nom, le retour aux "contrats emploi jeune", avec leur nouveau nom également... Il y en a d’autres, mais ce n’est pas le sujet.

                  Et enfin, "le montant des contrats que Sarkozy a obtenu"... C’est pas brillant. Et sur les "réussites de Sarkozy", environ la moitié sont à mettre au crédit du précédent gouvernement - de droite également - et dans certains cas, Sarkozy a fait capoter des "contrats". Sans compter l’échec au final des contrats du"Guide Suprême" Khadafi très contrarié de son accueil en France malgé la carpétisation du président, sans compter que les contrats en Chine sont fortement décriés par les industriels à qui on a forcé la main au nom de "la raison d’état", et qui ont du signer des contrats à perte. Sans compter que l’Inde qui était partie pour signer d’énormes contrats avec des entreprises françaises ont finalement refusé suite à la visite de Sarkozy. Sans compter le caffouillage lamentable sur les Rafales au Maroc, etc. etc.

                  Non, Sarkozy n’a même pas ramené des contrats.

                  Sans être de droite, je préfère largement un Chirac, un Villepin, une Alliot-Marien un Borloo ou même à l’extrême un Fillon qu’un Sarkozy qui ne maitrise pas les dossiers, qui fait du sensationnel, du démagogique, du médiatique, et en aucun cas de l’efficace. (cf. le fabuleux butin des 30 cars de CRS en banlieue en 2005 (?) qui a permis de ramenr ... 300 grammes de shit...).

                  Sarkozy, ce n’est pas le problème de la gauche ou du centre en ce moment. C’est surtout le problème de la droite qui va devoir soutenir ce chef qu’elle s’est choisie, ou alors finir par reconnaître qu’elle s’est trompée et dénoncer les erreurs de plus en plus manifestes au niveau économique - sans parler du reste, ce n’est pas le débat.

                  Note finale : je parle bien du rôle économique de Sarkozy qui même des points de vue de la stricte orthodoxie libérale - il impose comme ses prédecesseurs la "raison d’état" alors qu’il prône la rupture - ou de l’idéologie protectionniste, fait des erreurs. Mon meilleur ami, qui a voté Sarkozy ( ce qui a occasionné des débats sur le fond, parce que, comme c’est un ami, on peut se parler sans devoir utiliser les réactions épidermiques de "sale gauchiste" ou "sale droitiste" - notez que ce dernier terme est assez pu usité, pourquoi ?) commence à regretter son vote parce que ça ne correspond pas du tout à ce qu’il pensait, et que Fillon n’est pas libre dans l’application du programme qu’il a participé à élaborer. Une partie de la droite a voté pour Sarkozy parce qu’il y avait Fillon derrière, et c’est cette droite là qui porte les cornes en ce moment.

                   

                   


                • Parpaillot Parpaillot 3 mars 2008 13:04

                   

                  @ Auteur : Merci de votre article …

                  Cependant, je regrette une fois de plus la prolifération de ces papiers qui traitent de la forme ( l’image, etc. …) et qui oublient le fond, c’est-à-dire les nombreux et difficiles défis qu’il s’agit de relever … 

                  Pour en revenir à votre article, j’ai relevé une erreur. Vous écrivez :

                  « Mais on ne dit pas que du mal de la France, le président du PDC suisse a même plagié Nicolas Sarkozy. En effet, son discours d’investiture reprenait mot pour mot des passages d’un texte du président français. Fabiano Forte dit « assumer totalement » ce plagiat dénoncé par ses alliés du Parti radical. « J’ai effectivement repris certains passages, parce que je me reconnais dans ces propos, qui m’ont touché. Ils correspondent à ma manière d’être. En politique, il est parfois inutile de réinventer la roue » déclara-t-il. »

                  Si c’est bien M. Fabiano Forte qui a repris ces propos d’un texte de M. Nicolas Sarkozy, ce qui a été relevé dans la presse genevoise, je tiens à préciser que M. Forte n’est pas président du PDC suisse, mais uniquement président du PDC du Canton de Genève.

                  Il n’en reste pas moins qu’un plagiat reste un plagiat, même si l’œuvre originale a été écrite par le « Grand Timonier », surtout lorsque l’on sait que les propos incriminés ne figurent pas encore dans les citations latines, dans les pages roses du Larousse, rubrique à laquelle on trouve : « Assinus assinum fricat » !

                  L’article ne nous dit pas si M. Nicolas Sarkozy envisage de porter plainte contre l’helvète plagiaire afin de faire valoir ses droits d’auteur … 

                  Cordialement !


                  • keiser keiser 3 mars 2008 13:31

                    Que notre excellence ne brille pas à l’etranger , n’est pas nouveau .

                    Cela date même du debut de son mandat .

                    C’est marrant , il n’a que 9 mois d’excellentissime activité et cela ressemble deja à une longue histoire .

                    A croire qu’avec lui , les mois se transforment en années .

                     

                    Le tripoteur de neuilly ( acte 2 ) :

                    Angela Markel à contacté l’ambassade d’ Allemagne en France , à propos de l’ entente franco-allemande .

                    La chanceliére à bien spécifié que sa bonne volonté serait relative au fait que notre bien aimé president ne la tripote plus , en résumé pas de bisous !

                    Europe 1 (info de la nuit)

                    Il faut rappeler que l’acte 1 s’etait deroulé au salon de l’agriculture ( peut etre etait ce un emissaire Allemand ? )

                    Donc là pas de surprise ( pour une fois ) , on connait la réponse  : "casse toi pauvre connasse "  

                     

                     

                     


                    • Gilles Gilles 3 mars 2008 17:35

                      keiser

                      "Donc là pas de surprise ( pour une fois ) , on connait la réponse : "casse toi pauvre connasse ""

                      EN EFFET NO SURPRISE

                      Déjà le 6 mai 2007, depuis le Fouqte entre Hallyday, Virenque et quelques milliardaires douteux, Parisot en appelant Sarko pour le féliciter c’était vu envoyer un "ah non pas cette conne" .....bien dans le micro

                      Et c’est censé être une partisane.....

                       


                    • CAMBRONNE CAMBRONNE 3 mars 2008 13:56

                      BONJOUR A TOUS

                      J’ai envoyé un post modéré et je me ramasse moins douze . OK si ça vous amuse .

                      Ce matin j’ai voulu , une fois n’est pas coutume plusser Lerma . Je n’ai pas pu cela ne marche que dans le négatif . Amusant , non ?

                      Que l’on puisse reprocher plein de chose à nicolas Sarkozy je l’admets fort bien ayant de mon côté un tas de choses à lui reprocher . Que l’on se fasse tacler quand on défend la politique du gouvernement montre bien la mauvaise foi de tous les petits camarades de cette belle gôche qui nous honore .

                      Je voulais tout juste rappeler qu’en 1981 nous étions la risée du monde occidental avec tonton , sa fleur à la main et ses potes communistes . Un peu de mémoire que diable cela permet de relativiser .

                       

                      Salut et fraternité .


                      • arretsurlesmots arretsurlesmots 3 mars 2008 14:20

                        mais ce n’est pas de la censure, les trolls n’ont juste pas plus leur place sur Agoravox que les nains de jardin à Versailles...


                      • Gazi BORAT 3 mars 2008 16:22

                        @ CAMBRONNE

                        Bonjour Maréchal,

                        Je n’ai jamais personnellement jamais apprécié Nicolas Sarkozy, autant lorsqu’il planait haut dans les sondages que maintenant qu’il se rapproche du sol...

                        Par contre, je suis lassé dudit personnage mais aussi des articles Agoravox que ses bévues génèrent et des commentaires qui les commentent. En vertu de quoi, j’ai consacré mes espaces de temps libre à d’autres occupations.... car, soit je manque de patience, soit réellement la qualité des articles a baissé ces derniers temps sur ce forum mais ceux-ci m’intéressent de moins en moins..

                        Concernant ce vieux filou de Mitterrand : je ne me souviens plus des commentaires qu’il suscita dans la presse étrangère du temps de sa première élection mais je me rappelle toutefois que l’Europe d’alors était en train de connaitre une contagion sociale démocrate... qui lui a depuis passé..

                        gAZi bORAt


                      • CAMBRONNE CAMBRONNE 3 mars 2008 17:26

                        SALUT GAZI

                         

                        Comme vous avez pu le constater je me suis fait de plus en plus rare sur AVOX et en principe je vais sur des fils qui ne sont pas en prise directe sur le cas Sarkozy .

                        Pour clarifier ma position , à partir du moment où Nicolas sarkozy a été intronisé candidat de l’UMP , donc de la droite je l’ai soutenu et j’ai voté pour lui . Sincèrement je ne regrette pas encore d’avoir fait en sorte que Ségolène Royal n’ait pas été élue . Je n’y suis pour rien si le combat final s’est fait entre deux candidats qui ont plus de points communs que de différences ; Je suis sur que l’analyste fin que vous êtes ne pourra pas me contredire la dessus .

                        Une chose est sure c’est que la gauche devait gagner ces élections selon le jeu normal de l’alternance . Cette élection gagnée d’avance comme celle de 2002 a été perdue par la gauche pour raison de nullité .et surtout de discorde . Les candidats de gauche qui avaient la pointure étaient finalement plus nombreux que ceux de droite et c’est là que le bat a blessé .

                        Dernier point , j’apprécie la ligne poltique du gouvernement et Fillon me plait . Le fait qu’il soutenait Sarkozy m’a inscité à voter Sarko . C’est tout aussi simple que ça .

                        Je suis à cent lieux par ma vie , mon éthique , ma famille du personnage sarkozy . Il m’agace mais je n’ai pas envie de hurler avec les loups . Voila pourquoi je digère mal toute cette série d’articles qui sont plus emprunts de mauvaise foi que d’arguments sincères . La masse plus que la qualité occupe l’espace internautique et je pense qu’il y aura retournement pour raison de lassitude .

                         

                        Voila Mon cher Borat et à bientot .


                      • keiser keiser 3 mars 2008 14:28

                        Cambronne

                         

                        Mon General :

                        Perso , Mitterand , je m’en fous comme de ma premier chemise .

                        Pourtant j’etais à Paris le 10 Mai 81 et j’ai bien rigolé .

                        En plus on oublie Magic-Chirac , dans son genre , il etait pas mal non plus .

                        et puis avec 12 ans de presidence , plus ses deux mandats de premier sinistre Mitterand fait pâle figure à coté .

                        Les communistes c’est quoi ça ??? Connais pas .

                        Sarko n’a-t-’il pas joué avec les voix du FN , je crois que là , il y a bataille .

                         

                        Vous nous avez habitué à mieux Cambronne .

                         

                        Je trouve un peu surranée cette ouverture du tiroir à mauvais souvenir ( enfin , pour vous )

                        C’est toujours le faute des autres .

                        Bon ne vous faites pas de bile : Il reste Jospin .

                        Et ... oui


                        • Gazi BORAT 3 mars 2008 16:06

                          Loosers...

                          Apparemment, le principal looser (en termes de perte d’affection de l’opinion publique), n’est pas encarté au PS..

                          gAZi bORAt


                        • Aafrit Aafrit 3 mars 2008 18:16

                          Est ce possible : Sarko aurait lu et terminé un " comment devenir président français pour les nuls" en une journée ?


                          • goc goc 3 mars 2008 18:49

                            c’est marrant de faire la comparaison entre 1981 et 2007

                            ceux qui ont connu l’arrivé de tonton, doivent se souvenir aussi du caractere "viceral" du rejet par la droite

                            entre les fuites vers la suisse avec les valises de billets et de lingots, et la campagne hysterique pour l’ecole privée (avec les curés en premiere ligne)

                            sans oblier le succes en librairie du pseudo historien faisant une relecture des propheties de Nostradamus, expliquant que Miterrand ne rester pas longtemps ("c’est ecrit dedans")

                             

                            Alors comparer 1981 avec aujourd’hui c’est oublier la difference majeure a savoir qu’en 1981, c’est la politique "a gauche toute" du PS qui etait rejeté par la droite, alors qu’aujorud’hui c’es le personnage sarkozy qui plombe sa propre politique.


                            • CAMBRONNE CAMBRONNE 4 mars 2008 08:25

                              SALUT HUHUHUHUHU 

                               

                              Bravo pour votre post .

                               

                              Et fraternité .


                            • dorian dorian 5 mars 2008 10:28

                              Du coup , Angela Merkel devant tant de bonne volonté lui à offert le stylo avec lequel il venait de signer sachant qu’elle avait à faire à un collectionneur passionné .

                              Sympa Angela.


                            • TOTORdu60 6 mars 2008 09:51

                              Si l’on regarde bien la séquence vidéo sur www.imedias.biz à la rubrique télévision /actualité, on s’aperçoit que A.Merckel lui demande ironiquement s’il collectionne les stylos ; ce que le Président confirme avec un beau sourire d’enfant gaté.

                              Toute l’Europe est donc au courant de l’intermède roumain : il n’y a pas de quoi être fier.


                            • glauone 4 mars 2008 12:17

                              Sarkozy a trois problemes :

                              1er sur la forme

                              Tout d’abord c’est un nouveau riche avec les valeurs d’un nouveau riche... on aime ou on aime pas. Les français ont pas l’air fan du style.

                               

                              2eme sur le fond

                              il fait des reformes necessaires que personne n’a meme evoquer pendant 20 ans. Mais les francais sont des gens plutot difficiles à faire bouger. Tout cela manque de pedagogie et déborde de démagogie.

                               

                              3eme opposition ?

                              Elle n’existe que par les bourdes du gvmt ou de sarko. "son seul ennemi c’est lui même" disait chirac. La gauche va en profiter et va faire un bon score au municipale mais cela ne sera pas grâce à ses idées.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès