Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Voici le temps d’Internet 2 !

Voici le temps d’Internet 2 !

Ce n’est pas la moindre qualité du livre d’Alain Lefebvre, Les réseaux sociaux, Pivot de l’Internet 2, que de définir les mots qu’il utilise. Ainsi, dès l’introduction, une note en bas de page nous explique qu’Internet 2.0 « désigne commodément le renouvellement des espoirs, usages et services Internet, après la bulle financière de l’an 2000 (avant, c’est l’Internet 1.0). Dans l’Internet 2.0, les consommateurs deviennent aussi, peu à peu, des producteurs. Ainsi serait réalisé le rêve des pionniers du Net. Dans les paradigmes de l’Internet 2.0, on trouve notamment le partage et la collaboration. »
Par la suite, beaucoup d’autres notes en bas de page apportent les précisions, dévoilent les acronymes, et fournissent les références qui permettent aux profanes, dont je suis, de peu à peu pénétrer le langage particulier que pratique cette nouvelle industrie, sans être découragé d’emblée.
Mais le livre va beaucoup plus loin. Il explique avec clarté les changements décisifs que sont en train d’introduire dans le monde de l’Internet les nouveaux « logiciels sociaux » en les situant et en les évaluant historiquement les uns par rapport aux autres, sans négliger l’analyse sociologique qui les justifie et les explique.

Je ne résiste pas au plaisir de citer un extrait qui, en termes simples, décrit sinon la révolution, du moins les changements que nous prépare cette nouvelle technologie :
« En tant que professionnel, j’ai déjà pu savourer quelques succès dans ma carrière et j’ai pu me rendre compte combien le fait d’être présenté à la bonne personne au bon moment pouvait être important ; les relations en somme !
Pourtant, quand j’étais jeune, je détestais cette notion de relations qui m’évoquait surtout la classe sociale à laquelle je n’appartenais pas : être bien né, dans le milieu adéquat et ainsi avoir le privilège d’être naturellement mis en contact avec des gens influents... Je rejetais complètement ce principe du coup de pouce relationnel car je ne voulais être jugé que sur mes propres mérites.
J’étais jeune et idéaliste mais surtout, je ne pouvais pas compter sur ce coup de pouce relationnel. Depuis ce temps-là, l’idée de faire bouger ce domaine figé des relations professionnelles m’a toujours paru séduisante, comme un révolutionnaire pouvait caresser l’idée du grand soir.
Et voilà que, tout d’un coup, grâce aux réseaux sociaux sur Internet, cela devient possible ! Oui, vous tous, individus professionnels, mes frères, vous qui ne serez jamais admis au sein d’un Rotary ou d’une loge maçonnique, voilà enfin l’occasion de faire plus et mieux pour votre carrière !
Une fois de plus, l’Internet va aider à faire bouger un domaine qui était resté bien (trop) traditionnel jusqu’alors. Les réseaux sociaux sur Internet vont contribuer à changer le rapport entre les gens tout comme le Web a redéfini bien des secteurs de la distribution commerciale. On peut dire que les logiciels sociaux ont donné le coup d’envoi de l’Internet 2.0. Et c’est bien pour cela que ces services sont importants et vont durer au-delà de l’effet de curiosité. »
Et à la fin de son livre, après avoir démontré, de manière argumentée et convaincante, cette affirmation, il ajoute : « Les logiciels sociaux sont aussi importants pour l’Internet 2.0 que les sites marchands ont pu l’être pour l’Internet 1.0. (...) Il y a dix ans, les sceptiques professionnels vous disaient : « les gens ne vont pas acheter sur un écran, les consommateurs aiment parcourir les rayons » ou « les gens ne vont pas payer on-line avec leurs cartes bancaires, ils n’auront pas confiance ». Aujourd’hui ce sont les mêmes qui vous disent que les gens veulent des rencontres physiques, mais ce n’est pas vrai (et pas forcément possible) pour tout le monde... »
Les réseaux sociaux est le cinquième livre d’Alain Lefebvre. Mais surtout il a été le cofondateur de SQLI, une SSII passée de 4 à 700 personnes. Récemment, il a créé avec Alain Mathecowitsch, 6nergies, l’un de ces nouveaux réseaux sociaux qu’il connaît ainsi de l’intérieur. Son livre est doté d’un site Web, www.lesreseauxsociaux.com.
Certains parleront d’évangélisation à propos de ce livre. Et sans doute Alain Lefebvre est-il convaincu de ce qu’il avance. Mais son propos est autrement objectif et démonstratif. Il dresse un portrait impartial de cette industrie, et donne la place qui convient à ses concurrents. Il ne nous cache ni les risques ni les dérives possibles, mais il en montre en même temps l’immense potentiel.
Il s’agit donc d’une lecture irremplaçable, notamment, mais pas exclusivement, pour les gestionnaires de fonds d’investissements ou les investisseurs privés, en particulier français, qui ne souhaiteraient pas cette fois encore laisser le bénéfice des plus-values que génèrera l’Internet 2 à leurs collègues anglo-saxons ou allemands, comme ils leur ont laissé celui de l’Internet 1, ne commençant à intervenir que quand déjà la bulle commençait à éclater...


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (3 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès