Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Vos gueules, les mouettes !

Vos gueules, les mouettes !

Si le mari de Liliane revenait au monde et qu’il fût confronté à de ces journalistes qu’on trouve de nos jours en rayons ; qu’il lût les gros titres à la une des hebdomadaires, toujours plus suffisants, plus insultants à l’encontre des dirigeants que le peuple majoritairement s’est choisis, se contenterait-il du fameux « Taisez-vous, Elkabach » ?

Nous ne demandons pas des journalistes confits de déférence, obséquieux à l’ancienne comme le gendarme Cruchot devant l’adjudant Gerber. Non. Nous savons aujourd’hui apprécier les pointeurs de langue de bois, balayeurs de faux-semblants, dénicheurs de contradictions. Au besoin même un brin d’irrévérence courtoise, d’obstination polie peut, en poussant l’interrogé dans ses retranchements, faire surgir du juste, du vif, de l’humain. Quelques journalistes de cette sorte existent encore. Jusqu’à quand ?

Car l’heure est à la surenchère dans le dénigrement, au jeu de massacre, au chamboule-tout. On se paye la tête d’Hollande après celle de Sarko, celle d’Ayrault après celle de Fillon : « Est-il si nul ? », « Le voyou de la République », « Sont-ils nuls ? », « Les apprentis », « On se réveille ? », « On arrête avec les bêtises ? », « Pourquoi il n’y arrive pas ? », sur le ton que prenaient nos vieux profs pour humilier les cancres, (mais de préférence à la forme interrogative, par un restant de prudence et de tartufferie). Peu importe la tendance politique du « fou », du « voyou » ou du « nul » : après la droite visée pendant cinq ans, c’est maintenant la gauche depuis six mois, aussi outrageusement. Il n’y a plus de camp politique, juste le camp d’une petite caste endogène qui prétend se faire l’écho de l’inquiétude des Français, en fait hantée par la concurrence des « réseaux sociaux » ou taraudée par l’envie de dynamiser les ventes en dézinguant les chefs, vieille passion gauloise.

Sur les ondes, le journaliste rivalise d’insolence avec l’histrion à sabots, autoproclamé « humoriste », qu’on invite dans le journal pour mettre un grain de sel, n’est-ce pas ? dans une actualité si fade, un peu de sourire dans une conjoncture si sombre. Jubilation, quand, après le feu roulant de questions perfides et de réponses interrompues, on soumet un ministre à sa vulgaire caricature, on lui demande même d’en rire. Et nos élus de se soumettre aux injonctions de ces bateleurs qui masquent leur médiocrité dans l’abaissement du seul pouvoir légitime, qu’au fond d’eux ils jalousent.

C’est justement parce que la démocratie a besoin d’une presse intelligente, vigilante, et respectable qu’on doit dénoncer la dérive actuelle. Aux emplumés de basse-cour qui prétendent parler en notre nom en ridiculisant les responsables politiques, en montant en épingle la moindre bévue, en extrapolant le moindre lapsus, en zappant les événements au lieu de les creuser, en excitant l’inconstance naturelle de ce peuple au lieu de la tempérer par l’analyse et la réflexion, quelle personnalité (autre que M. Mélenchon) osera surenchérir sur Georges Marchais jadis et lancer en direct à ces palmipèdes infatués : « Vos gueules, les mouettes. »

ARION

 

Le BLOG


Moyenne des avis sur cet article :  3.46/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • gaijin gaijin 27 novembre 2012 11:56

    «  le peuple majoritairement s’est choisis »
    première imposture !

    ils sont bien gentils les journalistes au contraire .......
    s’ils faisaient un vrai travail d’investigation et de révélation notre pseudo démocratie n’y survivrait pas ....
    ( mais eux non plus d’ailleurs )


    • Gabriel Gabriel 27 novembre 2012 12:12

      Les grands groupes financiers à qui appartiennent 90% des médias nourrissent les hommes politiques qui jette les restes de leurs orgies aux pseudo journaleux rampants. Je suis d’accord avec gaijin le jour ou les journalistes exerceront correctement et honnêtement leur métier, les gouvernements actuels seront renversés et les citoyens ouvriront enfin les yeux devant l’ampleur de corruption de ceux ci.


      • on VOIT BIEN SUR LA PHOTO QUE SARKO ETAIT UN VAMPIRE MAIS UN VAMPIRE SUCEUR DE

         FRIC et ses 2 neveux sont -copé collé et filons ... ou il y a du fric a se faire

        BANDE D ELUS LOBBYISTES...TROP PAYES.... FAITES LA BAMBOULA PENDANT LA TREVE DES

        CONFISEURS le peuple des payés a demi salaires et qui payent un double loyer vous attend au

        tournant. 2013 SERA CHAUD POUR TOUS CES NANTIS ET VOYOUS DE LA REPUBLIQUES


      • chmoll chmoll 28 novembre 2012 08:26

        les citoyens n’ont pas besoin des journalistes (digne de se nom) pour découvrir l’ampleur de la corruption en frenchie . et agir sur cette viande avariée

        ils peuvent la découvrir par eux même ,la dernière c’était en 1789
        mais là y a du boulot ,pasque y a aussi les m’a tu vus des regions , départements,villes et villages

        tous à vos fourches !!!


        • Punkonfou Punkonfou 28 novembre 2012 11:51

          Carrément ces journalistes s’auto-congratulant ils me font passer à des scènes de pièces de Molière tellement ils sont ridicules, précieux et pédants...je ne regarde plus la télé à part les infos pour mesurer le niveau et la qualité de l’information...ben ça vole bas...et pourtant des fois y a un sursaut et puis il disparaît aussi vite qu’il est venu mais surtout quand je les entends dire « démocratie » comme ci nous en étions une...là j’ai vraiment envie de leur coller des baffes...d’ailleurs on devrait proposer un loi de ce type une fois par an nous aurions la possibilité de mettre une bonne claque dans la gueule de la personne qui nous aura le plus énervé...ça pourrait en faire réfléchir plus d’un au matin de ce jour lorsque il se retrouvera avec une bonne centaine de personnes devant chez lui, la main bien préparé...mouhahahah !! mais le pire c’est comment autant de gens encore peuvent croire les journalistes et les politiciens...ça m’attriste...mais le temps fera son œuvre...grâce aux médias alternatifs de plus en plus de personnes chaque jours s’informent autrement...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès