Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Vous ne savez rien sur Ben Laden, nous non plus

Vous ne savez rien sur Ben Laden, nous non plus

C’est une grande victoire pour la démocratie a dit Alain Juppé après la liquidation de Ben Laden par un commando américain. « Justice a été faite » a déclaré l’Elysée, parlant au nom du peuple américain. Drôle de justice, sans aucun procès. Les coupeurs de cheveux sémantiques en quatre diront qu’il s’agit d’une vengeance suite à exécution comme on les pratique dans les pays qualifiés de totalitaires, à qui les Etats-Unis et ses alliés savent donner des leçons de droit de l’homme, s’indignant notamment quand des opposants au régime disparaissent. Tout cela semble contradictoire, sauf dans un univers manichéen. Quand un opposant à une dictature est éliminé, ce n’est pas bien. Par contre, éliminer un opposant à la démocratie, c’est légitime et c’est nécessaire, surtout quand cet opposant est un ennemi déclaré des grandes puissances démocratiques et utilise des moyens terroristes. Finalement, il n’y a rien à redire à cette exécution assez sommaire de Ben Laden, sauf si l’on est sourcilleux des formes peu cavalières prises par les événements. On pourra même gloser sur les obsèques improvisées de Ben Laden rejeté tel un sac d’ordure dans la mer et privé d’une sépulture et d’un enterrement effectué avec les rites de la religion à laquelle il appartient. Il se trouvera bien quelque Antigone de circonstance pour crier au scandale, pour pointer le sinistre symbole d’une fin de vie réalisée sans les rites funéraires établis depuis des millénaires. On jauge les sociétés à la manière dont elles traitent les morts. Oui mais Ben Laden n’est pas un homme comme les autres. Faut-il traiter un ennemi de l’humanité en respectant les règles de l’humanité ? Vieux débat sans réponse, comme faut-il interdire l’expression à ceux qui sont contre la liberté d’expression ? A la Maison Blanche, on est certain que la dream team du Pentagone ne s’est pas posée cette interrogation, l’éthique étant secondaire quand on veut régler un problème avec le moins d’emmerdements possibles. A ce compte-là, l’exécution de Ben Laden par un commando se justifie aisément. Le capturer et le mettre en détention, ç’eut été prendre le risque de prises d’otages dans le monde entier et d’avoir quelques cadavres de plus liés à cette guerre menée par des groupuscules opposés à l’Occident.

Les formes diplomatiques ont été respectées. Hillary Clinton a fait savoir que les Etats-Unis ont bien essayé de capturer Ben Laden vivant mais que ce n’était pas possible, chose confirmée plus tard par le conseiller anti-terroriste d’Obama, arguant que les membres du commando ne pouvaient risquer leur vie face à une riposte de l’ennemi public number one. Tout comme Mesrine, ennemi public numéro un exécuté en pleine rue car il était armé et menaçait le commando venu l’interpeller. C’est ce qu’a déclaré la version officielle du ministère de l’intérieur, thèse combattue entre autres par le groupe de métal français Trust à qui on doit une célèbre chanson. Ennemi public numéro un mondial, Ben Laden méritait bien ce qualificatif et d’ailleurs, comme pour le 11 septembre, tout le monde était américain ce 2 mai quand fut annoncée la mort de Ben Laden, même les officiels pakistanais qui pourtant devraient répondre de l’hébergement offert pendant des années au chef d’Al Qaïda. Ils ne savaient pas disent des diplomates mais cette version est difficile à croire si l’on sait la structure politique du Pakistan, pays doté d’un Etat dans l’Etat avec ses militaires et ses services secrets. On en sait un peu plus sur ce sujet après avoir écouté deux experts militaires sur les ondes de France Inter. On sait qu’on ne sait rien. Il y a une duplicité de la part des parties prenantes dans ce conflit atypique issu des attentats du 11 septembre, mêlant l’Irak, l’Afghanistan, l’Otan, les Etats-Unis, et par contiguïté le Pakistan, l’Inde et un peu plus loin la Russie qui elle aussi pratique un double jeu, craignant que le pétrole de la mer Caspienne ne fasse un détour par un port afghan mais dans ces jeux économiques, la Chine intervient aussi et pourrait bien financer un terminal pétrolier, à moins que le marché ne décide que l’oléoduc direct avec l’Orient soit l’option la plus économique. Si bien que le pétrole ne serait plus tellement un enjeu mais disons, les terres rares dont regorgerait l’Afghanistan et dont se fout apparemment le Pakistan qui lui, voudrait plutôt récupérer le Cachemire. Bref, tout ça pour dire qu’on ne comprend rien à toute cette affaire, qu’aucune source, officielle ou non, n’est infaillible. Alors, quand le soleil se lève et qu’on prend son café, chaque jour nous invite à regarder les médias d’un œil désinvolte, à ne pas craindre plus que de raisonnable la menace terroriste ou nucléaire ou génétique, et à espérer le lendemain voir le soleil se lever à nouveau et apprécier un café de plus, qu’on prendra sans forcément écouter les nouvelles à la radio. Ni lire la presse pour s’informer sur…

L’exécution de Ben Laden : les questions que vous vous posez. Tel est l’intitulé d’un article paru sur le site Rue89 invitant le lecteur à cliquer en espérant y trouver des réponses non sans connaître avant les questions essentielles qui ont été posées. Ce sont des marrants, à Rue89, comme si on avait les réponses. J’ai joué le jeu, cliquant pour connaître le rôle du Pakistan. Première phrase, ce rôle reste flou. Si tel est le cas, autant ne pas lire la suite. Et d’ailleurs, tout est flou, voire flouté, dans cette affaire qui d’ailleurs, n’a jamais commencé de manière claire puisqu’on ne sait pas grand-chose sur le 11 septembre, sauf que deux avions se sont écrasés sur des tours qui ensuite se sont effondrées. Là c’est certain. Le reste, je n’en dirai rien, chacun croyant à la version qu’il veut. Trancher sur ce point s’avère plus compliqué que résoudre les antinomies kantiennes ou établir l’équation de Schrödinger. Et comme l’a dit Elise Lucet au JT, il reste des zones d’ombres après l’intervention du commando américain.

On ne saura donc rien de plus que ce qui est contenu dans l’annonce officielle. Ce 2 mai 2011, nous sommes certains d’une chose, c’est que tôt le matin en horaire GMT, donc tard dans la nuit à la Maison Blanche, le président Obama a annoncé au monde entier un faire-part de décès, celui de Ben Laden. Dans les pages d’un quotidien de province, nous pouvons aussi lire que Claude Dupontin est décédé dans la nuit du 30 avril. La différence, c’est que seuls, quelques milliers de lecteurs sauront que Claude Dupontin est décédé et que parmi eux, quelques dizaines sont affectés par ce décès car ils connaissaient Claude Dupontin. Par contre, des milliards de gens connaissaient Ben Laden. Ce qui méritait une annonce depuis la Maison Blanche. Logique puisque le président a suivi en direct la mort de Ben Laden sur son écran. Du coup, des tas de gens ont été soulagés et des milliers de patriotes ont fêté cet événement. L’année dernière, des milliards de gens ont été attristés par la mort de Michaël Jackson qui elle, a été annoncée depuis un hôpital par les autorités médicales qui ont constaté le décès.

L’usage veut qu’on fasse un commentaire après le décès des célébrités. Evidemment, il faut être correct. On a dit que Michael Jackson a révolutionné la musique. Même si ce n’est pas vrai, ce commentaire est dans la tonalité convenable. Par contre, même si c’est vrai, on ne dira pas que Ben Laden a révolutionné le terrorisme, ce serait d’un très mauvais goût.

La mort de Ben Laden a également montré les tendances et les travers de notre époque qui veut tout savoir, qui exige de la transparence, qui place partout ses micros. Mais cette transparence est devenue un mythe, voire une supercherie. Après le décès de Ben Laden, tous, journalistes, analystes, experts, officiels, politiciens, gens de la rue, ont livré un commentaire, une analyse mais sur le fond, nous ne saurons rien, ni sur les rouages menant du 11 septembre 2001 au 1er mai 2011, ni sur les menaces terroristes, ni sur ce qui se trame dans les coulisses de la guerre globalisée, ni sur cette intervention qui a été filmée mais dont les images restent filtrées. Drôle de paradoxe que cette société où les moyens de communication sont considérables mais où l’on ne sait rien. Chacun s’exprime sur ce sujet et d’ailleurs, les gens en redemandent. Il faut leur donner leur dose d’info quotidienne, même si au final, les informés ne savent rien de tangible. On connaît juste le nom des otages français retenus par les émules de Ben Laden. Dernière dépêche ce 3 mai 2001 : selon Alain Juppé, le Pakistan manque de clarté. Zut alors, encore une zone d’ombre. Un conseil. Si un jour votre téléviseur n’a plus d’image, vérifiez avant de le jeter que le JT ne retransmette pas une zone d’ombre.


Moyenne des avis sur cet article :  3.53/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

49 réactions à cet article    


  • Taverne Taverne 4 mai 2011 10:05

    Qui Obama a-t-il fait exécuter sommairement en violant l’intégrité du territoire d’un autre état et sans avertir ce dernier ? Qui ? Puisque cela ne peut être Ben Laden, sans quoi la preuve aurait été apportée rapidement. Et d’ailleurs, il est mort depuis longtemps.

    La presse française est à vomir. Elle reprend avec un grand zèle la thèse officielle que les Américains imposent à l’opinion mondiale. En rajoutant même. La thèse officielle qui est, je le rappelle, « Ben Laden a pris une femme comme bouclier, n’a pas pris une femme comme bouclier, était armé et a menacé de tirer, n’était pas armé, la femme est morte, pas morte. Ben Laden a été exécuté ». Et en définitive, ce ne sera pas Ben Laden ?

    Ah ! On ne peut pas vous montrer les preuves, vous êtes de grands sensibles, c’est pour ça…

    La question demeure : qui le président des Etats-Unis s’est-il cru autoriser à abattre sans aucune forme de procès ? Un leader terroriste ? Un magnat de la drogue ? Un trafiquant d’armes ? Un opposant politique ?

    Ben Laden est depuis longtemps décédé, peut-être des suites d’une maladie des reins. Il a été maintenu en vie par les USA pour justifier leur occupation de l’Afghanistan. Aujourd’hui les USA se servent de sa mort pour justifier la préparation de la sortie du bourbier afghan et pour soulager les Américains, relancer la croissance de leur pays et faire monter la Bourse.

    L’opération menée au Pakistan par les va-t-en-guerre américains avait un autre but que l’on ignore. Elle a servi en même temps a mettre en scène l’exécution sommaire du cadavre de Ben Laden.

    Obama ne vaut finalement guère mieux que George Bush. C’est un manipulateur prêt à tout pour se faire réélire. Nos politiciens ne valent guère mieux : ils relaient la parole de l’Oncle Sam, le plus grand menteur de tous les temps. Il ne faut pas s’étonner que l’on n’ait plus envie d’aller voter…

    Obama n’a pas stoppé Ben Laden. Il n’a pas plus mérité le titre de héros que celui de prix Nobel de la paix attribué avant même qu’il ébauche la moindre action de paix.

    Obama, menteur, Obama imposteur !


    • Bovinus Bovinus 4 mai 2011 12:15

      Taverne :
      Ben Laden est depuis longtemps décédé, peut-être des suites d’une maladie des reins. Il a été maintenu en vie par les USA pour justifier leur occupation de l’Afghanistan. Aujourd’hui les USA se servent de sa mort pour justifier la préparation de la sortie du bourbier afghan et pour soulager les Américains, relancer la croissance de leur pays et faire monter la Bourse.

      Faire monter la bourse, je pense que c’est mal barré, mais pour l’Afghanistan, je suis d’accord avec vous. Ils ne pouvaient tout de même pas s’en aller comme ça la queue entre les pattes, alors ils ont subitement « trouvé » et « abattu » Ben Laden pour justifier le désengagement. Cette occupation ne menait à rien et commençait à coûter cher. Dommage pour les plans grandioses des US pour l’Asie Centrale.

      Ce qui est effarant, c’est la stupidité de ceux qui sont aux commandes des États-Unis. L’Union Soviétique avait pourtant déjà tenté d’occuper l’Afghanistan, elle s’était mieux préparée, n’avait pas l’inconvénient logistique de l’éloignement et avait même un meilleur prétexte (soutenir un régime communiste authentique qui suppliait Brejnev depuis au moins 3 ans de lui apporter un soutien militaire). Rien n’y fit, L’Afghanistan fut le tombeau de l’URSS. Sera-t-il aussi celui du bloc occidental ?


    • Abou Antoun Abou Antoun 4 mai 2011 14:41

      La presse française est à vomir. Elle reprend avec un grand zèle la thèse officielle que les Américains imposent à l’opinion mondiale.
      La presse française, incluant tous les médias, sert la soupe gouvernementale sans rechigner depuis des années. Alors si on demande de relayer directement l’info US, c’est sûr que personne ne va se rebiffer.
      Plus serviles que nos journalistes ça n’existe pas, même aux États-Unis ou il existe quelques ’contestataires’. En France tout le monde vient manger dans la main de Sarko (y compris July).
      Nos journalistes ne font preuve d’un peu d’esprit d’indépendance que quand il se font virer de leur chaîne ou de leur canard, alors ils ’balancent’ un peu, mais trop quand même faut bien penser à se recaser.


    • Abou Antoun Abou Antoun 4 mai 2011 15:08

      Sera-t-il aussi celui du bloc occidental ?
      C’est ce qu’ont pronostiqué les russes lors de l’invasion.
      Les russes avaient engagés d’autre moyens humains en Afghanistan. sans compter que, de gré ou de force, le soldat Ivanov de base est plus efficace que Johnson et Dupont réunis. Sans compter aussi que là-bas les familles ne feront pas un procès à l’état pour chaque décès peu ou mal justifié, sans compter aussi qu’il n’y avait à cette époque aucune presse d’opposition (pas d’ennemi de l’intérieur donc). Et pourtant les russes ont perdu. Les occidentaux appliquent leur stratégie, en Afghanistan, comme en Irak. L’armée vit totalement retranchée dans des ’bunkers’, les opérations se limitent à des largages de bombes de très haut, sur des positions supposées ennemies. Il y a donc beaucoup de dommages collatéraux et une impopularité de plus en plus grande des troupes d’occupation.
      Les ’casualties’ sont donc le résultat d’attentats ou de rares engagements classiques que l’état major cherche à éviter au maximum pour ménager les opinions publiques (occidentales).
      Il semble que l’Amérique vienne de comprendre qu’on ne peut gagner ce genre de guerre. Sarkoléon a-t-il compris la leçon ? (pas sûr..).


    • Madoff Madoff 4 mai 2011 15:51

      Bravo Taverne je ne pensais pas un jour être d’accord avec vos propos ...
      Mais là ... Je bois du petit lait ...
      Encore bravo tout est dit !!


    • Assurancetourix Assurancetourix 4 mai 2011 10:06
      « Les formes diplomatiques ont été respectées. Hillary Clinton a fait savoir que les Etats-Unis ont bien essayé de capturer Ben Laden vivant mais que ce n’était pas possible, chose confirmée plus tard par le conseiller anti-terroriste d’Obama, arguant que les membres du commando ne pouvaient risquer leur vie face à une riposte de l’ennemi public number one. »

      La version officielle américaine vient de changer : Ben Laden n’était pas armé au moment de l’assaut !


      • slipenL’air 4 mai 2011 10:44

        La mort d’Oussama Ben Laden constitue « le premier miracle » de Jean Paul II
         béatifié dimanche à Rome,
        déclare Alan Garcia,président du Pérou.


        • yvanstanislas 4 mai 2011 13:20

          et peut-être va t’il réssusciter !

          Non pas jean paul ,...... l’autre.

        • Taverne Taverne 4 mai 2011 10:45

          Le Monde, perroquet de son maître, qui diffuse en permanence les thèses officielles du gouvernement américain sans se poser la moindre question, sans faire aucun travail de journaliste, publie un article pour se moquer des complotistes. Lire ici : http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2011/05/04/complot-ben-laden-nest-pas-mort-le-minute-par-minute/


          • Abou Antoun Abou Antoun 4 mai 2011 14:46

            Le Monde, perroquet de son maître,
            « Le Monde » c’est des tas de conneries rédigées en (à peu près) bon français. Ce qui distingue un journaliste du Monde d’un journaliste de France Dimanche c’est uniquement son niveau de langage.
            « Le Monde », modèle du ’politiquement correct’, c’est le monde vu par les bobos.


          • le journal de personne le journal de personne 4 mai 2011 11:11

            kill Bin 2 

            Le scénario qui sort de l’eau :
            Quelques minutes avant l’irruption des américains dans l’intimité de l’ennemi public numéro 1…
            Oussama écoutait pour la dernière fois sa profession de Foi… à la gloire d’Allah.

            http://www.lejournaldepersonne.com/2011/05/kill-bin-2/


            • Bulgroz 4 mai 2011 11:11

              « Justice a été faite » a déclaré l’Elysée, parlant au nom du peuple américain ». Citation incorrecte. Et commentaire biaisé.

              Communiqué officiel de l’Elysée.
              http://www.elysee.fr/president/les-actualites/communiques-de-presse/2011/mort-d-oussama-ben-laden.11290.html
              « Pour ces victimes, justice est faite. Ce matin, la France pense à elles et à leurs familles. »

              En clair, le Président de la République Française s’adresse aux victimes au nom de la France (et non pas au nom du peuple américain).

              On a aussi le transcript officiel du discours d’Obama.
              http://www.whitehouse.gov/blog/2011/05/02/osama-bin-laden-dead
              « So Americans understand the costs of war. Yet as a country, we will never tolerate our security being threatened, nor stand idly by when our people have been killed. We will be relentless in defense of our citizens and our friends and allies. We will be true to the values that make us who we are. And on nights like this one, we can say to those families who have lost loved ones to al Qaeda’s terror : Justice has been done. « 

              Dans le 2 cas, la formule « Justice est faite » s’adresse spécifiquement aux victimes.

              Si cette locution de « Justice est faite » n’ agrée pas certains ou si elle dérange les certitudes d’autres, il suffit de demander à ces mêmes victimes ce qu’elles en pensent.

              Nous pouvons également demander aux 8 victimes de Marrakech.


              • Taverne Taverne 4 mai 2011 11:59

                « Justice est faite » a dû penser aussi ce type qui a descendu un même de 15ans qui venait de voler chaparder chez lui. Ben quoi, Obama et Sarkozy l’on dit.


              • Taverne Taverne 4 mai 2011 12:00

                Correction :

                « Justice est faite » a dû penser aussi ce type qui a descendu un môme de 15ans qui venait de chaparder chez lui. Ben quoi, Obama et Sarkozy l’ont dit.


              • rocla (haddock) rocla (haddock) 4 mai 2011 12:08

                Justesse est fite , voilà qui est mieux .




                • dogon dogon 4 mai 2011 14:38

                  Justesse et Fist (F...) ?  smiley


                • Yohan Yohan 4 mai 2011 12:18

                  Justice est faite et bien faite. Taverne estime peut-être qu’un psychopathe qui a fait assassiner des milliers de gens, dont la dernière en date, une petite gamine de 10 ans, privée de sa vie, mérite un procès digne. On marche sur la tête. J’approuve sans réserve le choix d’Obama, et encore Ben Laden a de la chance, il n’aura pas souffert, contrairement à ceux qui ont péri carbonisés ou qui se sont jétés vivant du haut du WTC. Il n’y aura pas grand monde pour le regretter sauf les marioles qui tentent ici de discréditer les américains. Pauvre monde qui ne sait plus faire la part des choses


                  • Taverne Taverne 4 mai 2011 12:28

                    Taverne pense qu’Obama a descendu un type qui n’est pas Ben Laden. Donc dire « justice est faite » est un odieux mensonge.


                  • Yohan Yohan 4 mai 2011 12:38

                    Ah ouais ! je te précise qu’il y avait des témoins dans cette baraque, des enfants, des femmes, la sienne. Elles vont peut-être témoigner que le mec avec qui tout ce monde vivait était un faux Ben Laden. Taverne, t’es vraiment pitoyable


                  • Taverne Taverne 4 mai 2011 14:03

                    Dans un monde normal (libre), ces témoins seraient déjà devant les micros des journalistes. Mais tous les témoins sont séquestrés par la CIA. On les prépare ou on les achète. Ou bien ils disparaîtront...


                  • Abou Antoun Abou Antoun 4 mai 2011 15:12

                    Ah ouais ! je te précise qu’il y avait des témoins dans cette baraque, des enfants, des femmes, la sienne.
                    On n’en sait rien du tout.


                  • Abou Antoun Abou Antoun 4 mai 2011 15:13

                    Dans un monde normal (libre), ces témoins seraient déjà devant les micros des journalistes.
                    C’est exact !


                  • boris boris 4 mai 2011 15:25

                    Yohan il croit encore que les américains c’est des gentils gars, l’assassin de Kennedy c’est juste LHO qui passait par là et lui seul, la United Fruit c’est une gentille coopérative fruitière, la baie des cochons un endroit touristique dans les Caraïbes, Prescott Bush un gentil papy gateau qui fricotait dans les affaires avec de gentils allemands à la fin des années 30, l’opération Northwood un gentil film hollywodien, la baie du Tonquin un autre endroit touristique.
                     
                    Enfin, il est heureux de vivre sa vie, il s’endort tranquilou berçait par les gentils GI’S qui tous les soirs dans son lecteur hd projette sur sa télé la vérité vraie au travers de films propagandistes lui donnant le sentiment d’être dans le camp de la vérité vraie. 


                  • Madoff Madoff 4 mai 2011 16:03

                    Bah si comme d’hab’ Yohan il sait ...


                  • ourston 5 mai 2011 03:17

                    « Taverne pense... » Mais ça ne se voit pas !


                  • tchoo 4 mai 2011 12:19

                    La démocratie na triomphé de rien !
                    la justice n’est pas passée
                    et je ne suis soulagé de rien
                    il y a bien longtemps que Ben Laden n’est qu’un symbole, si il n’a jamais été autre chose (ses soi disant vidéos attestant de sa revendication des attentats du 11/09 sont plutôt équivoque et les américains ne l’ont jamais inculpé de cela)

                    Alors le terrorisme va continuer, et on nous servira que c’est par vengeance de la mort de B L(sans H)


                    • Yohan Yohan 4 mai 2011 12:20

                      De plus ton parallèle avec le gamin de 15 ans tué à la carabine est consternant. Bayrou sera content d’avoir des soutiens comme le tien


                      • paul 4 mai 2011 13:08

                        Dugué aime bien le Westerns, surtout en « live » .

                        15 courageux justiciers,déposés en territoire ennemi, plein de musulmans, dégomment le méchant barbu .Puis ils lui accordent ,suprême bonté, le rite funéraire de sa religion .

                        La mort d’un homme venge tout un pays, qui crie son allégresse : America fuck yeah !

                        AH, heureux temps de la potence et de la guillotine où le bon peuple pouvait voir l’immanente justice s’accomplir sous ses yeux .Tout se perd, tout se perd ,sauf au pays de la liberté .


                        • Cochonou 4 mai 2011 13:24

                          la france a donc des assassins a sa tete , ils l avouent eux memes !!


                          • Cochonou 4 mai 2011 13:25

                            et dugué est complice....


                            • paoum 4 mai 2011 14:28

                              justice....ptdr !

                              c’est cela même, la nouvelle conception de la justice des beaux démocrates ricains qui en connaissent un rayon sur ce qui est juste et ne l’est pas !

                              inutile de rappeler les horreurs des opérations en amérique du sud, en irak, justice ?
                              quand l’armée américaine et la cia déposent ou tuent des démocrates pour installer des dictateurs ( chili, argentine, honduras, salvador, yemen, bahreïn, iran (mossadegh remplacé par le shah), oui le mot c’est justice, bien sûr !

                              quelle avanie, quelle honte !
                              comment peut-on applaudir ces criminels ?

                              ceux qui ne trouvent rien à redire, je ne leur souhaite pas d’avoir maille à partir avec un gros balèze qui considère que se faire justice soi même, c’est normal !

                              nul ne peut être condamné sans un procès équitable, c’est précisément ce qui différencie la barbarie de la civilisation !
                              ceux qui se réjouissent d’un meurtre sont des barbares, comme ceux qui se réjouissent d’une guerre !
                              et les centaines de milliers d’innocent irakiens et afghans dont on ne parle pas, c’est justice aussi ? smiley
                              pauvres fous !

                              obama prix nobel de la guerre et de l’asservissement des peuples.


                              • boris boris 4 mai 2011 15:09

                                Hé l’auteur !

                                Au cas où vous ne le saviez pas BL est mort depuis belle lurette.


                                • SEPH 4 mai 2011 15:38

                                  On apprend des responsables US qu’il y avait dans la villa 7 femmes et plusieurs dizaines d’enfants. Que sont-ils devenus ?

                                  Dans les premières dépêches de la maison blanche, il n’y avait aucun survivant à l’assaut. Alors les enfants et les femmes ont été assassinés ?????? 

                                  De plus, les autorités US nous ont dit hier que Ben Laden n’était pas armé. Pourquoi, l’avoir tué !!! Pour qu’il ne parle pas et nous apprenne des choses inavouables qui ébranleraient les USA ???

                                  Tout cela ressemble de plus en plus a un assassinat en règle. En effet, tout ceci a été vu par Obama et ses conseillés en liaison directe avec le commando. Obama dit avoir donné l’ordre de tué. Alors pourquoi tué un homme désarmé, de 2 balles dans la tête pour le défigurer et le rendre méconnaissable ???

                                  Cette opération de communication tombe à pic pour l’élection d’Obama en 2012.

                                  De plus, l’accusation du Pakistan de complicité avec Ben Laden, va permettre aux forces armées des USA d’entrer sur le territoire Pakistanais en toute légitimité tout en violant , une fois de plus, le droit international. Cela tombe bien n’est-ce pas !!!

                                  Au fait, est-ce bien Ben Laden qui a été tué ????? Il y a eu tellement de mensonges de la part des dirigeants Us qu’il est difficile maintenant de les croire.


                                  • byle 4 mai 2011 15:59

                                    d’ailleurs apres cette mascarade, je propose qu’on remette le sujet de la peine de mort sur le devant de la scene. si ben laden est responsable du 9/11 et que tout le monde est d’accord pour dire que c’etait un enfoiré de premiere, et qu’il meritait de mourir, pourquoi ne pas reconsiderer le sort reservé aux enfoirés de premiere qui violent et tuent des gosses tous les jours un peu partout dans le monde.. ?? perso, ces mecs là me degoutent, et pourtant, ils vivent, bien peinard apres avoir purgé leur peine.. 2 poids 2 mesures alors ? on commence a etre habitué..


                                    • Taverne Taverne 4 mai 2011 16:36

                                      Il faut envoyer BHL pour faire toute la lumière et la vérité : alleluiah !


                                      • flesh flesh 4 mai 2011 19:20
                                        La conclusion (moment d’extase après le crescendo) :

                                        Le message envoyé par l’occident est clair, terroristes du monde entier, vous pourrez frapper tant que vous voudrez, nous finirons par vous trouver, jusqu’au fond de vos trous, nous vous vaincrons.

                                        La lutte continue.

                                        Bonne idée d’avoir ouvert un blog sur Le Monde, Bruno, car votre soupe propagandiste (que vous en soyez conscient ou pas) est assez tiède pour vous faire remarquer pas les journalopes. Bonne chance.

                                      • lloreen 4 mai 2011 19:23

                                        Qui est Omar Sheikh ?
                                        « L’homme qui a assassiné Ben Laden » dixit Benazir Bhutto.
                                        http://www.youtube.com/watch?v=MslmPtZoJXQ
                                        Vidéo sous-titrée en français, à sauvegarder parce qu’à mon humble avis elle risque d’être censurée bien vite...
                                        Il y a maintenant un problème de plus (encore un ? Comme s’il n’ y en avait déjà pas assez...) :
                                        Il va falloir libérer Omar Sheikh...il est innocent !
                                        Au fait ? où est Omar Sheikh ?
                                        Une chose est sûre : tous les menteurs sont dans les gouvernements.


                                        • Antoine Diederick 4 mai 2011 20:33

                                          Je crains en effet que nous ne saurons rien....sauf si un jour, quelqu’un parle...quelqu’un qui a participé...


                                          • Taverne Taverne 4 mai 2011 20:41

                                            Je défie Obama d’apporter la moindre photo (non truquée) du prétendu cadavre de Ben Laden.

                                            Obama a faire pire que Nixon : il a dupé l’opinion publique mondiale en montant de toute pièce une opération d’exécution pour faire croire qu’il est l’exterminateur de Ben Laden.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès