Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Wikipedia : abus et dangers collatéraux

Wikipedia : abus et dangers collatéraux

En 2004, les chercheurs IBM du Watson Research Center sur le projet History Flow avaient produit des résultats impressionnants sur l’efficacité de l’encyclopédie collaborative Wikipedia (qui fonctionne comme le futur projet de C. Newmark sur le principe de "la sagesse des foules" ou "wisdom of crowds").

Ces chercheurs avaient montré qu’ils fallaient en moyenne (en temps médian pour être 100% exact) 5 minutes à une page "vandalisée" pour être restaurée à son état initial correct. Jimmy Wales , le fondateur, avait confirmé "officiellement" cette étude.

Eh bien, certaines valeurs extrêmes sont bien loin de cette médiane : dans son éditorial sur USA Today, John Seigenthaler dénonce un excès de Wikipedia (abus ?) à propos de sa biographie, des dégâts "collatéraux" résultants et du temps qu’il a fallu pour restaurer la situation.

John Seigenthaler était au début des années 1960, l’assistant de Robert, procureur général et frère du président John F. Kennedy. Il a été brièvement soupçonné de complicité dans les assassinats de John et Bobby Kennedy. Rien n’a jamais été prouvé.

J. Seigenthaler raconte donc que sa "biographie" (il met lui -même le terme entre apostrophes pour en dénoncer la valeur dans ce cas) sur Wikipedia l’a décrit pendant 132 jours, du 29 mai au 5 octobre (elle a été retirée à cette date) comme suspecté d’assassinat. Encore une fois, rien n’a été prouvé. Ce contenu s’est ensuite disséminé conformément aux conditions de reproduction très libérale de Wikipedia vers Answers.com ou Reference.com. Les 3 sites ont finalement retiré cette biographie ; pour Wikipedia, c’est conforme à une interview de J. Wales sur C-Span qui dit que l’organisation se sent responsable (socialement - la loi US la dégage d’une responsabilité juridique) du contenu du site.

J. Seigenthaler a donc tenté de remonter à la source (via BellSouth, le FAI de ce "biographe" anonyme) et activé ses avocats pour obtenir le meilleur recours. La conclusion : il doit porter plainte en justice pour que BellSouth, qui respecte les lois US sur la protection de la sphère privée, soit obligée de livrer le nom à la justice dans le cadre d’une assignation à comparaître.

En conclusion, J. Seigenthaler met en exergue le fabuleux potentiel de Wikipedia pour la propagation du savoir. Cependant, au vu de son histoire personnelle, il ajoute la restriction qu’un tel système offre aussi malheureusement une fabuleuse tribune (des millions de visiteurs chaque jour sur Wikipedia) à des diffamateurs mal intentionnés.

J’aime beaucoup la métaphore maternelle de son enfance, qu’il utilise pour décrire les méfaits de telles rumeurs : « Si tu déchires un oreiller, ses plumes vont se disperser irrémédiablement aux quatre vents sans que tu puisses les remettre dans l’oreiller. Il en va ainsi pour les médisances que tu disperses sur les individus. »

Mon opinion  : aucun système n’est idéal. Mais je trouve que les avantages de Wikipedia surpassent toujours ce genre de diffamations, bien sûr regrettables. Un cas comme celui-ci n’est donc pas une bonne raison pour stopper la diffusion en 2006 de Wikipedia par d’autres canaux (DVD, papier, etc.) même si de telles erreurs ne seront pas faciles à corriger sur ces supports moins "réactifs".

Au titre de la liberté d’expression, le révisionnisme et le négationnisme ont toujours aussi eu leurs tribunes, et la "sagesse des foules" a toujours parfaitement fonctionné sur ces thèmes. Donc, elle jouera toujours aussi sur Wikipedia, et certainement mieux et plus vite, car cette encyclopédie est équipée (voir ci-dessous) de tous les moyens de traçabilité du monde électronique.

PS : dans la même veine, même en plus léger, Rogers Cadenhead rapporte que Adam Curry, la star du podcasting, s’est fait attraper la main dans le sac : il a corrigé 4 fois l’article de Wikipedia sur le podcasting afin de s’attribuer plus de mérite sur le sujet, au détriment de D. Winer considéré comme le père du RSS et du podcast. Ouh, l’affreux tricheur mégalo !!.... ;-))


Moyenne des avis sur cet article :  1/5   (1 vote)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • Henri Masson 2 décembre 2005 18:59

    Il semble utile de rappeler que la version en anglais de Wikipedia n’a été lancée qu’en 2001. Donc c’est une toute jeune encyclopédie à laquelle on peut pardonner quelques erreurs de jeunesse. Il faut considérer cette affaire, certes regrettable, comme une leçon utile. Wikipedia devient un formidable outil de référence et ne cesse de s’enrichir. Wikipedia, les logiciels libres, AgoraVox et l’espéranto sont des démarches nées d’un même esprit.


    • Didier Durand Didier Durand 3 décembre 2005 09:03

      Bonjour Henri,

      Je ne peux être que d’accord avec vous : je suis un grand fan de Wikipedia. Mes articles (celui-ci en est un vivant exemple) sont en général truffés de liens vers Wikipedia.

      Par souci d’objectivité, il me fallait quand même rapporter ce cas.

      Sur le fond, je suis persuadé que la communauté Wikipedia saura (comme je l’ai écrit) - à travers « la sagesse des foules » et les moyens électroniques de l’Internet - rapidement juguler ce genre de phénomènes anecdotiques (sauf pour la victime bien entendu)


      • Alexandre Santos (---.---.183.195) 3 décembre 2005 11:23

        La question soulevée par J. Seigenthaler est intéressante, mais la réponse erronnée.

        Si quelqu’un colle une affiche diffamatoire sur les murs d’un batiment, est-ce que moi, victime de cette diffamation, peut attaquer en justice le propriétaire du batiment, pont, mur, parce qu’il n’a pas enlevé l’affiche ?

        Il me semble que plutôt que d’attaquer en justice les pourvoyeurs de services qui ne devraient pas être responsables de l’utilisation qui en est faite (cette responsabilité incombe aux utilisateurs eux-mêmes), il aurait pû corriger lui-même le problème, ou à défaut avertir les administrateurs de wikipédia pour qu’ils banissent l’utilisateur indélicat ou bloquent la page pour la protéger de vandalisme.

        Visiblement J. Seigenthaler ne comprend pas encore la nature d’internet ni de wikipedia. Faire de la diffamation sur internet a autant de crédibilité que de lire les graffitis enflammés sur les murs de béton.


        • Didier Durand Didier Durand 3 décembre 2005 12:11

          Bonjour Alexandre,

          Je n’ai peut-être pas été 100% dans mon texte :

          J. Seigenthaler n’a pas (ou ne va pas) attaquer ni Wikipedia ni le FAI mais bien Mr X qui a écrit ceci.

          Ce que je voulais dire : il faut qu’il y ait cette plainte contre Mr X (et pas le FAI ou Wikipedia) pour que ce FAI soit obligé de livrer le nom.

          Et la conclusion de Seigenthaler est positive (relire USA Today) par rapport à Wikipedia : il vante l’outil mais « digère » difficilement d’en avoir été la victime

          J’espère ainsi avoir mes premiers propos. Désolé !

          Cordialement

          didier


        • (---.---.141.32) 3 décembre 2005 22:06

          ce que je ne comprends pas c’est que Seigenthaler a bel est bien été suspecté de complicité dans les assassinats. Donc où est le mal qu’une biographie rappel ces faits ? l’article en question ne l’accusait pas d’assassinat mais rappelait qu’il était suspecté.


          • Emile Red (---.---.91.181) 4 décembre 2005 15:22

            Quand on lit les encyclopédies commerciales, on peut y trouver des tas d’affirmations péremptoires qui n’ont aucune base réelle, mais allant dans le sens idéologique de leurs auteurs.

            Cependant les incriminés étant souvent décédés, il y a peu de chance de rétablissement de la vérité, et aucun contrôle externe n’est autorisé.

            Là est la grande force de Wikipedia qui reste et demeure une source en perpétuelle remise en question...


          • Pierre (---.---.154.133) 7 décembre 2005 10:02

            Etant contributeur régulier de Wikipedia (francophone principalement), je me permets de préciser quelques points :

            * Les contributeurs sont parfaitement conscients des faiblesses de wikipedia, seuls les lecteurs qui manquent d’esprit critique ne se rendent pas compte du nombre d’erreurs. C’est cependant notre rôle d’améliorer la visibilité des avertissements. Ca fait déjà quelques temps que nous discutions de la possibilité de les rendre plus visibles (mais toute prise de décision est très lente).

            * Comme vous le dîtes, Wikipedia est très jeune et est encore très loin d’être au niveau d’une encyclopédie. C’est un projet qui mettra probablement une vingtaine d’années à produire une encyclopédie (mais si le projet va jusqu’au bout, elle sera probablement beaucoup plus exhaustive que toutes les encyclopédies payantes actuelles).

            * A terme, Wikipedia sera obligée de faire vérifier ses articles par des « experts » (des vrais s’entend, pour l’instant la plupart des contributeurs sont des amateurs qui se documentent) et devra restreindre la possibilité de modifier les articles ayant atteint un niveau académique.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès