Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Actualités > Médias > Zemmour enfin fasciste !

Zemmour enfin fasciste !

Un fasciste, c’est quoi, au fait ? Un journaliste qui dit que « la plupart des trafiquants de drogue sont des noirs ou des arabes » ? Un homme politique qui dit que les chambres à gaz sont un détail de la seconde guerre mondiale ? Un cinéaste qui voit dans le 11 septembre un complot de la CIA ? Un comique qui invite un professeur condamné pour révisionniste à son spectacle ? C’est quoi un fasciste ? Un bloggueur anonyme qui prétend que l’armée israélienne est une armée « occupante » ? Un écrivain qui déclare son amour inconditionnel pour Céline ? C’est quoi un fasciste ? Rien de tout cela en fait, bien sûr, un fasciste, c’est depuis hier soir... Eric Zemmour. C’est son tour d’endosser l’honteuse tunique, l’étoile noire. C’est son tour d’entrer dans la confrérie des infréquentables fascisants du PAF. Il a gagné, enfin, Zemmour, et c’est Benamou qui est venu porter la bonne parole, la saine insulte, souvent proférée par des gens dits de gauche, d’ailleurs. Ces gens, qui, comme Benamou, ont servi la soupe à leur commandant suprême des années 80, Mitterrand, qu’on n’a pas le droit de critiquer en quoi que ce soit sous peine d’être traité de « vulgaire » par Martine Aubry. Ces gens de gauche, comme Benamou, qui ne voyait pas le problème, quand François Mitterrand recevait et servait la soupe à René Bousquet ou fleurissait la tombe de Pétain. Ces gens de gauche, comme Benamou, qui aujourd’hui donnent des leçons avec trompettes et hautbois en commettant des pensums pénibles que les « rebelles » qui ont résisté en 40. Ces gens de gauche qui furent nombreux à collaborer, comme le rappelle Zemmour, à l’époque, et qui furent les premiers aussi, plus tard, à traiter De Gaulle, comme on se retrouve, de « fasciste ». 
De Gaulle fasciste, presque l’homme à abattre à l’époque, pour certains, comme…Eric Zemmour aujourd’hui. Zemmour, parce qu’il a dit ce qu’il a dit sur les noirs et les arabes, remarque jugée d’ailleurs de bon sens et fondée par certains, dont le magistrat Bilger, qui n’a rien trouver à redire à la saillie zemmourienne. Zemmour que Benamou accuse de « rester dans son lit en pestant contre les barbares qui envahiraient les rues dehors. » N’importe quoi bien sûr, et un refus complet du débat : une fois que vous avez traité votre interlocuteur de fasciste, ou de nazi, ce qui en général, vient après, plus rien ne peut être dit. Ah, oui, c’est vrai, Zemmour a aussi pris certaines positions « contre » l’avortement qui ont « révulsé » Benamou. Qui, du coup, bien conseillé sans doute par ses petits copains socialistes est venu se payer la bête médiatique à la télévision. Pathétique. 
 
Benamou, notons le, n’en est pas à son coup d’essai, c’est lui qui était venu boxer Nabe, tout jeune auteur alors, après l’avoir entendu chez Pivot défendre Céline et Rebatet. Le poing dans la gueule ou l’insulte facile, voilà la méthode, les règles du débat édictées par cette aile de la gauche là, médiocre et peu cultivée, qui mélange tout et tente d’exister avec tantôt une politique du « care », ou le retour d’un assistanat démagogique et dangereux, tantôt le repli sur de vieux tabou, avec cette impossibilité d’exprimer la nation, la famille, la patrie, sous prétexte de relents nauséabonds. Cette gauche « bénamouiste » là, dont les maîtres à penser sont à chercher du côte de Gérard Miller ( !!) ou Stéphane Guillon ( !!!!!) est sans doute la pire solution à la crise actuelle, tant elle végète dans de vieux principes dont on ne fait même plus les pipes, tant elle se recroqueville tant la réalité l’effraie. Hier soir, c’était l’éclatant et triste spectacle du retour des années Mitterrand, avec la petite main jaune et zéro solution, avec des œillères et des boules quiès, qui prend du bruit pour de la musique et du vandalisme pour de l’art. Depuis quelques temps déjà, et notamment à cause de guignols comme Guillon, on voit se repointer une dictature des bons sentiments insupportables. Une dictature oui, qui, comme son nom l’indique, cherche à exclure le plus radicalement tous ceux qui ne rentrent pas dans son moule, en menant campagne contre eux, ou en les traitant de fascistes. Zemmour s’en remettra, bien sûr, et nous aussi. Benamou n’est rien. Mais on ne peut pas continuer comme ça, avec ce grand écart incommode entre d’un côté une liberté sans bornes et qu’on cherche, peut-être à raison à maîtriser un peu, sur Internet, et de l’autre un débat « public » à visage et nom découverts dans lequel plus rien n’est possible de dire, d’exprimer…enfin sauf si c’est pour dire du mal de Sarkozy, de son gouvernement (surtout d’Eric Besson) et donc d’Eric Zemmour. Une époque à l’image du comique d’Inter Stéphane Guillon, et de François Morel aussi, qui officie une fois par semaine sur la même antenne : pas drôle, scolaire et convenue.
 


Sur le même thème

Amenuisement et ressassement : quand pour les médias, le "Je" d'un Zemmour est "un autre"
Qu'arrive-t-il à Eric Zemmour ?
Zemmour VS Modiano
Zemmour et Pétain : la question de la collaboration
Ce n'est pas Pétain qui a sauvé des juifs, Zemmour !


Les réactions les plus appréciées

  • Par faxtronic (---.---.---.45) 31 mai 2010 10:49
    faxtronic

    « un homme qui dénigre sa propre constitution : c’est quoi, sinon un facho  »

    Cretin des alpes va. Denigrer sa constitution, son gouvernement ou autre est un droit dans une democratie, et en avoir une vue critique est un devoir. Je suis certes contre la peine de mort, pour l avortement ,pour l euthanasie, pour les mariages et les adoptions gay, mais je n empeche personne d etre contre mes idees.
     

  • Par Polemikvictor (---.---.---.201) 31 mai 2010 10:07
    Polemikvictor

    Voir du fascisme chez ceux dont on ne partage pas l’opinion est la forme la plus répandue du fascisme.
    C’est une facilité émotionnelle qui evite d’argumenter.

  • Par sycander (---.---.---.141) 31 mai 2010 10:28
    sycander

    Fasciste = Homme qui dénigre sa constitution ?

    Fascisme va devenir, au même titre que Racisme, un mot poubelle, et son concept, clairement défini dans les dictionnaires ne sera plus qu’un vague souvenir.

    « N’oublions jamais ». On n’oubliera pas l’histoire, mais la langue qui la compose, et fatalement...

    Je vous laisse présager de la suite.

  • Par Tassathée (---.---.---.220) 31 mai 2010 10:10
    Tassathée

    Je n’aime guère Zemmour, mais au moins, je lui reconnaît une qualité, celle du dialogue.
    Cette qualité là, Benamou et Miller (entre autres) ne l’ont pas.
    Il est plus efficace d’apporter des arguments démontant les idées d’un interlocuteur avec qui l’on est en désaccord (qui que ce soit) plutôt que de lui prêter les joyeux sobriquets à la mode « fasciste, raciste, antisémite » afin de tenter d’invalider son droit d’expression.
    Je pense au contraire qu’utiliser ses 3 qualificatifs à tord et à travers les banalise et peut-être même risque de discréditer tout simplement leur sens.
    Zemmour, dit un tas de conneries, beaucoup carrément fausses historiquement, certaines douteuses moralement, d’autres encore semble surgir d’un autre temps ; et alors ? n’en-a-t-il pas le droit ?
    Concrêtement, plus on parle de lui en terme de « buzz », plus il se donne en spectacle, mais moins on parle de fond.
    Le fond et la forme...

Réactions à cet article

  • Par Polemikvictor (---.---.---.201) 31 mai 2010 10:07
    Polemikvictor

    Voir du fascisme chez ceux dont on ne partage pas l’opinion est la forme la plus répandue du fascisme.
    C’est une facilité émotionnelle qui evite d’argumenter.

  • Par HELIOS (---.---.---.193) 31 mai 2010 10:08
    HELIOS

    eh, oui... sur le coup Benamou vient d’offrir 2 a 3 points de vote en 2012 pour sarko et Cie !
    C’est bien ou c’est mal, ça, docteur ?

  • Par Tassathée (---.---.---.220) 31 mai 2010 10:10
    Tassathée

    Je n’aime guère Zemmour, mais au moins, je lui reconnaît une qualité, celle du dialogue.
    Cette qualité là, Benamou et Miller (entre autres) ne l’ont pas.
    Il est plus efficace d’apporter des arguments démontant les idées d’un interlocuteur avec qui l’on est en désaccord (qui que ce soit) plutôt que de lui prêter les joyeux sobriquets à la mode « fasciste, raciste, antisémite » afin de tenter d’invalider son droit d’expression.
    Je pense au contraire qu’utiliser ses 3 qualificatifs à tord et à travers les banalise et peut-être même risque de discréditer tout simplement leur sens.
    Zemmour, dit un tas de conneries, beaucoup carrément fausses historiquement, certaines douteuses moralement, d’autres encore semble surgir d’un autre temps ; et alors ? n’en-a-t-il pas le droit ?
    Concrêtement, plus on parle de lui en terme de « buzz », plus il se donne en spectacle, mais moins on parle de fond.
    Le fond et la forme...

    • Par jesuisunhommelibre (---.---.---.27) 31 mai 2010 12:28
      jesuisunhommelibre

      @ Tassathée,

      Vous me l’enlevez de la bouche.

      Et juste une précision, celui qui dirait que tout les noirs et les arabes sont des dealers, lui, pourrait être qualifié de raciste. Mais pas celui qui constate que la plupart des dealers sont des noirs ou des arabes.

      Dans le premier cas, il s’agit d’un généralisation imbécile, dans l’autre une constatation de faits.

      Enfin , le terme d’antisémite me choque, c’est comme si je disais que je suis contre ces p*tains de grossièretés. Soit, en prend le sens biblique de sémite (descendant de Sem, fils de Noé) et dans ce cas, les arabes sont des sémites. Soit il défini une race, ce qui est l’essence même du racisme. Et traiter quelqu’un d’antisémite est faire preuve de racisme.

    • Par genjakano (---.---.---.110) 31 mai 2010 14:11
      genjakano

      Oui effectivement, traiter quelqu’un de fasciste, de raciste ou d’antisémite etc, est un procédé douteux.
      En revanche en ce qui concerne certains propos de zemmour, il faut reconnaitre qu’ils sont loins d’êtres fins ...
      Je m’explique : à la base chez ardisson, une intervenante faisait remarquer que les noirs et les arabes se font sans cesse contrôler ; ce à quoi zemmour retorque, c’est normal, la plupart des dealers sont noirs ou arabe ... c’est absurde, car justement si la police ne se focalise que sur les noirs et les arabes, il est logique que ce soient des noirs et des arabes que l’ont retrouve dans les tribunaux...
      Si la police arrétait systématiquement des blancs, alors on dirait que la plupart des criminels sont des blancs ?

      En bref il justifie une cause (les contrôles au faciès), par sa conséquence (on ne retrouve que ces faciès dans les prisons), ce qui est absurde.

      Et le plus ahurissant c’est que beaucoup s’y font prendre ; combien de fois ai je pu lire « zemmour a raison, c’est normal qu’on arrete des noirs et des arabes, puisque statistiquement, ce sont eux que l’on retrouve en prison », ça parait logique, sauf que c’est de la contre logique ...
      je me répéte : si les statistique disent qu’une certaine population se retrouvent en prison, c’est bien parce que ceux qui les y amènent, concentrent leurs effort sur cette population.

      Ce qui est répréhensible, ce sont les comportements, et non les appartenances ethniques, le délit de faciès c’est juste stupide.

    • Par alibaba (---.---.---.104) 6 juin 2010 18:39
      alibaba

      @ Genjakano qui écrit « c’est absurde, car justement si la police ne se focalise que sur les noirs et les arabes, il est logique que ce soient des noirs et des arabes que l’ont retrouve dans les tribunaux... ». En Suisse c’est comme en France. Mais si les statistiques ethniques sont interdites en France elles ne le sont pas en Suisse. Un exemple : à la prison de Champs-Dollon, dont le rapport pour 2009 sur la population carcérale porte sur 3 240 détenus il est dit pour les religions qu’il y a 56,6 % de musulmans pour 21,5 % de catholiques, 9,9 % d’orthodoxes, 1,9 % de protestant, 5,3 % de sans religion et 4,8 % d’autres religions. Et du coté ethnique les Suisses représentent seulement 9,3 % des détenus, contre 68,9 % d’étrangers résidant à l’étranger (clandestins et autres) et 21,8 % d’étrangers résidant en Suisse. Voici les détails : Balkan/Caucase : 29,3%, Maghreb : 17,9%, Afrique noire : 17,9%, Europe (sans Suisse) : 13,8%, Suisse : 9,3%, Moyen Orient : 6,9%, Amériques : 3,6%, Asie : 1%, Apatride : O,3%. C’est on ne peu plus clair.

  • Par corsaire7mers (---.---.---.246) 31 mai 2010 10:16

    J’aimerais savoir ce que Tasseathé entend par des « conneries » douteuses moralement ???
    L’article est excellent et qui plus est intelligent, ce qui se fait de plus en plus rare, par les temps de pensée unique qui courent. Traiter quelqu’un de fasciste dans ce cas dénote déjà un manque de culture et un propos irrationnel démagogique. Ce qui est grave c’est que dans les soi-disant insultes on a oublié « Leniniste » Staliniste Maoiste, Bovéiste, Mamériste, Pol Potiste, Castriste, Chaviste et autres noms de tyrans redoutables, autant qu’Hitler le fut. Alors si Zemmour est Fasciste, moi j’adhère.

  • Par mac (---.---.---.188) 31 mai 2010 10:19

     Eh bien moi, je n’ai pas aimé ne sachant pas vraiment où vous voulez en venir.
    L’auteur critique sans doute, la gauche bien pesante, la gauche caviar quoi ?
    Pourrait-il nous préciser s’il estime qu’entre cette gauche et la droite UMP actuellement au pouvoir, il y a beaucoup plus que l’épaisseur d’une feuille de papier à cigarette ?
    Quant au gaullisme, on peut tout à fait considérer qu’il est mort en 1973 tant beaucoup estiment que les dirigeants de l’époque ont offert le pouvoir aux banques sur un plateau.
    Enfin, laissez les bouffons faire leur travail, rien ne vous empêche de dire le contraire de ce qu’ils disent .Les vrais régimes fascistes ce sont toujours caractérisés par le musellement des bouffons...

  • Par corsaire7mers (---.---.---.246) 31 mai 2010 10:21

    À la fin j’ai sauté le propos de Tassethé : « douteuses moralement ? » Serait-ce parce qu’il s’insurge contre l’avortement ? Parce que Zemmour aime la France, de faire preuve de Bon-sens ? Oui ! En effet ce sont des valeurs d’autres temps ? Ou des valeurs nécessaires pour les temps à venir ? Certainement que la morale n’a rien à voir ci-dessus. Ou ce serait faire preuve de manque de moral de suivre « La pensée Unique » ?

  • Par morice (---.---.---.179) 31 mai 2010 10:24
    morice

    Benmou ne vaut guère mieux que Zemmour, qui est réellement facho...


    « Je n’aime guère Zemmour, mais au moins, je lui reconnaît une qualité, celle du dialogue. »
    ah ah ah la meilleure...

    regardez sa notion de « dialogue » sur la peine de mort !


    un homme qui dénigre sa propre constitution : c’est quoi, sinon un facho ?
    • Par faxtronic (---.---.---.45) 31 mai 2010 10:49
      faxtronic

      « un homme qui dénigre sa propre constitution : c’est quoi, sinon un facho  »

      Cretin des alpes va. Denigrer sa constitution, son gouvernement ou autre est un droit dans une democratie, et en avoir une vue critique est un devoir. Je suis certes contre la peine de mort, pour l avortement ,pour l euthanasie, pour les mariages et les adoptions gay, mais je n empeche personne d etre contre mes idees.
       

    • Par morice (---.---.---.139) 31 mai 2010 11:55
      morice

      vous confondez « vue critique » et négationnisme, visiblement : je suis du Nord, pas des Alpes.

    • Par le voluptueux Roungalashinga (---.---.---.123) 31 mai 2010 13:46
      Rounga

      vous confondez « vue critique » et négationnisme

      Vous pouvez développer ? Parce que là, je ne vois qu’un amalgame hallucinant, réduisant le fait de déplorer le consensus autour de la peine de mort à du négationnisme. Le rapprochement est tellement fulgurant qu’il faut qu’on nous explique. Allez-y morice, nous sommes tout ouïe.

  • Par morice (---.---.---.179) 31 mai 2010 10:25
    morice

    Parce que Zemmour aime la France, de faire preuve de Bon-sens 


    Zemmour aime la France peuplée de blonds aux yeux bleus, ça rappelle trop quelqu’un...
  • Par TSS (---.---.---.50) 31 mai 2010 10:27


    @l’auteur

     amalgame !aimer Celine ne fait pas du lecteur un antisemite ! j’ai bien lu Mein Kampf et je ne

     suis pas fasciste.

     en ce qui concerne de Gaulle en 58, il est arrivé au pouvoir par un coup d’état (qui n’a pas dit son

     nom ...mais quand même !!)
     
     ne me traitez pas de bobo-gôcho-socialo ! ma devise c’est « ni dieu ni maitre »

    • Par le voluptueux Roungalashinga (---.---.---.123) 31 mai 2010 10:31
      Rounga

       amalgame !aimer Celine ne fait pas du lecteur un antisemite ! j’ai bien lu Mein Kampf et je ne

       suis pas fasciste.

      L’auteur faisait une subtile référence à Nabe, cogné par le même Benamou pour avoir défendu Céline, et pas seulement celui du Voyage, celui de Bagatelles aussi.

    • Par mac (---.---.---.188) 31 mai 2010 10:36

       Un coup d’état, bien sûr.
      Un dictateur tant que vous y êtes !
      Il faut dire que la France de 1958 était dans un bel état ?
      En attendant, de Gaulle respectait le suffrage universel qu’il a instauré. Ce qui n’est pas évident concernant certains de ces successeurs.
      Au fait le coup du traité « simplifié »de Lisbonne après le référendum de 2005, vous appelez ça comment vous ?

    • Par morice (---.---.---.139) 31 mai 2010 12:11
      morice

      ça fait deux fois que vous en faites la pub ici, Gelone, or ça, je vous rappelle qu’en France, c’est toujours condamné par la loi. Vous pouvez être suisse n’y changera rien : faire la promotion de cet ouvrage vous condamne , et au passage condamne Agoravox...

    • Par Traroth (---.---.---.125) 31 mai 2010 12:35
      Traroth

      Personnellement, j’ai lu les 100 premières pages de Mein Kampf. Après, ça m’a paru tellement débile que j’ai laissé tomber. L’enfance de Hitler et sa pauvreté intellectuelle ne me passionne pas tant que ça. Le type a un problème avec des Juifs, et au milieu d’une page, balance un truc genre « et c’est à ce moment que j’ai compris l’infériorité des Juifs », comme ça, boum, et c’est la seule explication qu’il donne à sa « pensée ».
      Quand on voit ce qu’il en est advenu, et ce que des millions de gens ont fini par faire au nom de ces conneries, ça fait frémir quant à la capacité des hommes à utiliser leur intelligence !
      Quelque part, je ne peux pas m’empêcher de penser que, vu la pauvreté du propos, il ne leur fallait vraiment pas grand-chose pour être convaincus !

    • Par galien (---.---.---.96) 31 mai 2010 12:36

      Vous connaissez beaucoup de dictateurs qui partent après avoir perdu un referendum ?
      Un dictateur comme ça, en 2005, 55% des français auraient voté pour.
      Encore une fois cette accusation de Gaulle dictateur est ridicule.

    • Par Massaliote (---.---.---.32) 31 mai 2010 13:23

      Dans les années 60, des manifestations paysannes assez violentes eurent lieu dans le Nord. Un ancien des CRS m’a juré qu’il avait vu blèmir son colonel qui venait de rcevoir le télégramme suivant : Si l’ordre n’est pas rétabli à 23H, tirez. Et c’était signé par l’homme qui n’était pas un dictateur. smiley Le colonel a fait charger ses hommes sans repit, à 23H l’ordre était rétabli.

    • Par TSS (---.---.---.50) 31 mai 2010 13:27

      @marc gelone

      si,si ,traduction française et je l’ai toujours... !!

    • Par TSS (---.---.---.50) 31 mai 2010 13:36

      @où etiez en 58 parce que moi j’etais là  !!je vous signale qu’en 58 il n’y a eu aucune election !!

      le fameux consensus national n’etait pas réel ,personnellement comme beaucoup j’etais

      Mendesiste et mon grand père ancien des tranchées de 14 l’appelait le trouillard.... !!

    • Par Floriang (---.---.---.228) 31 mai 2010 14:21

      @ mac


      « Un coup d’état, bien sûr.
      Un dictateur tant que vous y êtes ! »


      Et bien en fait je veux pas te decevoir mais c’était le cas, une dictature c’est pas forcement un dirigeant de l’état qui fait des atrocités, et qui se fait élire par son seul souhait. C’est tout simplement un dirigeant ou un groupe de dirigeant qui possède la totalité des pouvoirs, et ça a été le cas mon amis. ^^
      Il faut l’admettre, même si je suis aussi pour ma part un Gaulliste :)
    • Par rastapopulo (---.---.---.197) 31 mai 2010 14:51
      rastapopulo

      Moi ce qui me fâche tout court !!!!!!!

      ...c’est que Main Kampf ne soit que idéologiquement, historiquement et idéologiquement que du copié collé des papiers de Ford (en personne) dans son journal.

      Il est parfois difficile de trouver une filiation complète avec les anglo-saxons mais là, avec son portrait sur son bureau (« mon meilleur ami » disait Hitler), sa plus haute distinction jamais donné à un non-allemand et ses papier antisémite, Ford est clairement l’inspirateur de la politique génocidaire.

      Le comment du pourquoi c’est beaucoup plus de spéculation mais ça c’est avere.

  • Par sycander (---.---.---.141) 31 mai 2010 10:28
    sycander

    Fasciste = Homme qui dénigre sa constitution ?

    Fascisme va devenir, au même titre que Racisme, un mot poubelle, et son concept, clairement défini dans les dictionnaires ne sera plus qu’un vague souvenir.

    « N’oublions jamais ». On n’oubliera pas l’histoire, mais la langue qui la compose, et fatalement...

    Je vous laisse présager de la suite.

    • Par Shaytan666 (---.---.---.64) 31 mai 2010 10:31
      Shaytan666

      Un fasciste c’est quelqu’un qui ne pense pas comme Morice, tout le monde, enfin presque, ici sait celà !

    • Par Traroth (---.---.---.125) 31 mai 2010 12:36
      Traroth

      Racisme, un mot poubelle ? Vous rigolez ?

    • Par sycander (---.---.---.141) 31 mai 2010 13:15
      sycander

      Non, pourquoi ?

    • Par Canine (---.---.---.81) 31 mai 2010 17:42
      Canine

      "Fascisme va devenir, au même titre que Racisme, un mot poubelle, et son concept, clairement défini dans les dictionnaires ne sera plus qu’un vague souvenir."

      S’il y a bien une chose que prouve les vociférations de Benamou, c’est que c’est déjà le cas.

    • Par le voluptueux Roungalashinga (---.---.---.123) 31 mai 2010 10:43
      Rounga

      Cela signifie en gros que toute la philosophie asiatique du Juste Milieu est conne et qu’elle s’adresse donc à pas moins d’un milliard et demi de cons ! Ça laisse perplexe quand on se rend compte tous les jours que l’un des plus gros problèmes des occidentaux est précisément d’être incapable de trouver le juste milieu. L’occident est malade de ses « pas assez » (dépression) et de ses « trop » (surchauffe). L’idée que le juste milieu est juste une position tièdasse est une distorsion handicapante dans notre culture des excès en tout.

      Je crois que vous vous trompez complétement. J’adhère entiérement à la citation de Nabe sur le Juste Milieu. En effet, la culture confucianiste chinoise met en valeur cette idée de Milieu, mais selon Confucius, c’est une posture véritablement extrême, de par l’exigence et l’intransigeance qu’elle recquiert. Or aujourd’hui que voyons-nous : des mollassons se réclamant du Juste Milieu comme d’un prétexte pour rester paresseusement dans leur prêt-à-penser tiédasse, et pour ne jamais prendre véritablement position sur rien, de peur d’être taxé d’extrêmiste ou de fasciste. L’exemple le plus flagrant est Bayrou, qui cultive son impuissance politique à trop vouloir incarner le juste milieu entre droite et gauche. Voilà, je pense, le sens de cette citation.

    • Par oncle archibald (---.---.---.173) 31 mai 2010 11:45

      Pas du tout d’accord, voluptueux melons, le centre n’est pas necessairement le ventre mou qui vous decrivez. Relisez les propositions de Bayrou pour sa campagne des présidentielles, elles n’avaient rien de mou. Un peu moins d’idéologies mal comprises et détournées de leur sens, un peu plus de simplicité et de pragmatisme ferait beaucoup de bien à notre Société en débandade. Or une fracture absolument artificielle entre français est sciemment entretenue par tous ceux qui y ont interet pour garder leur fond de commerce. Bayrou n’etait sans doute pas à la hauteur de son ambition et il s’est pris les pieds dans le tapis. Il faut bien avouer que tout le reste de la classe politique avait tout fait pour qu’il en soit ainsi. Les aspirants à une egstion saine et sans idéologie exacerbée sont encore légions, mais l’offre électorale correspondant à leurs espoirs n’existe pas.

    • Par rastapopulo (---.---.---.197) 31 mai 2010 14:59
      rastapopulo

      Hahaha relier Bayrou à Confucius... pour le fantasme du centre qui veut tout dire !

      Ou quand le blabla l’emporte sur tout.

      Pour avoir analyser son discours sur la finance qu’il soutient à 100%, je sais qu’il soutient cette fable de société post-industrielle (produire beeurk c’est bon pour les pays pauvres) en sursis qui croît que, à la londonienne, privatiser, délocaliser et profiter de l’immigration économique comme seul vecteur de profit grâce à la prépondérance de la finance et des services est autre chose que du court terme et ben non c’est du court terme.

      Il est où le protectionisme social, la régulation de la finance, la séparation des Banque d’investissement et de dépôt,...

    • Par le voluptueux Roungalashinga (---.---.---.123) 31 mai 2010 15:21
      Rounga

      Hahaha relier Bayrou à Confucius... pour le fantasme du centre qui veut tout dire !

      Dans mon commentaire je les oppose, au contraire. La voie du Juste Milieu est escarpée, demande énormément d’effort et de temps. Confucius lui-même disait qu’il avait mis 60 ans à y parvenir. Ceux qui se contentent d’être « à mi-chemin » entre deux camps font fausse route, car ils définissent le Juste Milieu a priori, comme si c’était aussi simple de le trouver. Ils aboutissent souvent à ne pas se mouiller du tout.

  • Par Tassathée (---.---.---.220) 31 mai 2010 10:36
    Tassathée

    Moralement car pour moi son regard sur la place de la femme est d’un autre temps, ses déclarations sur les noirs et les arabes qui peuplent les prisons sont incomplètes, on pourrait en dire autant des blancs et de la pédophilie et ou de la fraude financière ou des ventes d’armes ....
    Et oui je lui reconnait la qualité de dialogue car lui ne renvoie pas un interlocuteur dans les cordes en l’injuriant.

    • Par rastapopulo (---.---.---.197) 31 mai 2010 15:02
      rastapopulo

      Dieudo s’en charge parfaitement.

      Même si je trouve qu’il abuse comme même (j’aime bien les gens du livre moi !) son envolé avec les noms des familles juives qui possédait des bateaux d’esclave est un grand moment d’histoire.

  • Par bercav (---.---.---.33) 31 mai 2010 10:43
    bercav

    Même si on est pas d’accord avec Zemmour, Benamou, lécheur patenté de tout ce qui a du pouvoir, a eu un comportement d’une crétinerie rare avec son « vous êtes à la droite de Pétain » d’entrée de jeu. On passera sur ce débat, car aller résister à Londres n’était pas donné à tout le monde, il y avait 40 millions de français qui n’avaient nulle part où aller...

    Mais Zemmour concernant sa chronique sur l’avortement a donné le chiffre de 7 millions d’avortements environ, à remettre en perspective. Certes, mais il n’est pas allé jusqu’au bout de son raisonnement : la loi Weil date de 1974. Donc environ 200 000 enfants par an sont avortés, les chiffres augmentent sans arrêt depuis 20 ans. Pourtant la population française est en constante augmentation aussi, compensée par les flux migratoires. Après-guerre en France, les familles de 4, 5, 6,7 enfants étaient chose courante. Maintenant chez on sait bien que c’est terminé, on est à deux enfants, rarement plus.

    Le regroupement familial a été voté en 1976...

    Avortement en 74, regroupement familial en 76... Certains -je trouvais cela exagéré à une époque mais c’est ainsi-, parlent de « remplacement de la population ». Force est de constater que ça y ressemble beaucoup.
    Et quand on voit à qui profite ce système, qui paye les pots cassés et les risques sociaux pour le pays, on se dit que les décideurs sont ou des fous ou des inconscients ou d’immondes salopards.
     



    • Par rastapopulo (---.---.---.197) 31 mai 2010 15:14
      rastapopulo

      En dehors de l’aspect idéologie anglo-saxonne qui délocalise et importe de la main d’œuvre bon marché comme à l’époque de la naissance du libre échange esclavagiste (ça vient de là le terme free trade)...

      Au de là du vol des meilleurs éléments des nations d’origine qui les appauvrissent et retardent des exigence démocratique (infrastructure, élection,... pas besoin puisqu’ils s’en vont)...à notre charge de partager les technologies sans but commercial à court terme ceci dit...

      Il reste que l’état réel de la nation est en plus masqué !

      Sans immigration de masse nous devrions nous inquiétés des personnes malades, du manque de volonté de certains vu que nous aurions besoin d’eux,... mais là pas de soucis de toutes façons le vide sera comblé de l’éxtérieur.

      Pour moi ça déresponsabilise totalement d’aspirer les force vives des autres.

    • Par non667 (---.---.---.209) 31 mai 2010 18:02

      à berclav
      « ou d’immondes salopards. » d’immondes salopards ,il n’y a pas photos !
      le mots le plus doux que l’on puisse leur appliquer quand ils sont de gauches c’est « vendu » (au libéro -mondialo-capitalisme )

  • Par armand (---.---.---.210) 31 mai 2010 10:43
    armand

    Cri de colère salutaire - et plein d’humour aussi.
    On oublie facilement que les Miller et autres rescapés de la Gauche Prolétarienne défendaient le totalitarisme intégral, pour peu qu’il fût rouge, il y a trente ans, et que, surtout, ils revendiquent haut et fort leurs passions (?) de jeunesse tout en se permettant de vilipender ceux d’en face.

    En revanche, la position de Nabe, défendant Rebatet et Céline, ordures nazies, méritait largement le coup de poing de Benamou. Nuance subtile, néanmoins, si j’admets le coup de poing indigné, je refuse la censure. Une solution pour Zemmour, proposer à Benamou de régler leur différent mano a mano...

    • Par le voluptueux Roungalashinga (---.---.---.123) 31 mai 2010 10:57
      Rounga

      En revanche, la position de Nabe, défendant Rebatet et Céline, ordures nazies, méritait largement le coup de poing de Benamou.

      Parce que dire que Les Deux étendards est un chef-d’oeuvre (et se demander pourquoi personne n’en parle), de même que Bagatelles, dans lequel Céline « avait parfaitement raison d’appeler les gens à se révolter contre la guerre, à laquelle la SDN nous poussait », ça mérite un pain ?

    • Par sisyphe (---.---.---.7) 31 mai 2010 11:34
      sisyphe

      Pour Céline, si on ne peut lui dénier un incontestable génie littéraire, comment occulter son sinistre et violent antisémitisme, qui alla jusqu’à la collaboration, et au soutien de l’Allemagne nazie ? 

  • Par Tassathée (---.---.---.220) 31 mai 2010 10:45
    Tassathée

    @Musima
    Dieudo ne peut plus s’exprimer en France depuis un moment donc on peut déjà s’interroger sur l’hygiène mentale de notre pays.

  • Par COVADONGA722 (---.---.---.137) 31 mai 2010 10:57
    COVADONGA722

    heu un fasciste ça serait pas par exemple un gus qui ne tolere aucune contradiction ?
    un gus qui injurie ment diabolise et detourne les propos des autres ?un type qui procede par allusions et demie verité , un type qui tient des fiches un type qui balance à la. .à heu agoravox, pasque si c est ça un fasciste on en as un ici ,YEP.

    • Par Traroth (---.---.---.125) 31 mai 2010 12:39
      Traroth

      « un gus qui ne tolere aucune contradiction », « un gus qui injurie ment diabolise et detourne les propos des autres ? », « un type qui procede par allusions et demie verité »...

      SARKOZY, JE TE VOIS !!! smiley

  • Par sisyphe (---.---.---.7) 31 mai 2010 11:16
    sisyphe

    Article confus et amalgamique, qui pratique l’exclusion qu’il feint de dénoncer. 

    Il faut sauver le soldat Zemmour ? 

    Pour Zemmour, je rejoins (pour une fois) l’avis de Dieudonné qui, en réponse à la saillie zemmourienne, disant à une auteure ; « Ben oui, il y a des races ; vous êtes noire, je suis blanc », a pointé le fait que, s’il faut reconnaitres les différences raciales, Zemmour n’a rien d’un « blanc », mais tout du phénotype du juif sépharate, sémite ; donc, rien à voir avec, par exemple... un suédois ! 

    Zemmour est un représentant de la droite la plus réactionnaire, rétrograde, raciste, et il est bon de le lui renvoyer, logiquement, puisque lui-même ne cesse d’étaler une vision communautariste. 

    Pour ma part, je préfère être du côté de Miller ou de Benamou, que celui de Bilger, Zemmour, Nabe, et autres chantres de la « décadence » française. 

    S’il y a une « aile » de la gauche médiocre, peu cultivée, qui « mélange tout », c’est la droite entière qui est fidèle à elle-même ; réac, raciste, ségrégationniste, anti-avortement, mysogine, et qui préfère les petites cochonneries faites en douce, en pronant hypocritement le retour aux « valeurs » traditionnelles... celles qui l’ont toujours fait se ranger du côté des exploitants, des égoïstes, du pseudo « ordre moral », quand elle livrait les clefs de la ville aux ennemis de la nation. . 

    Quant au couplet sur Mitterrand, Bousquet et Pétain, il a déjà largement été démonté, mais on voit les tenants de la vieille droite s’y accrocher, y revenir, comme un vieil os à ronger ; ce qui leur permet d’occulter les responsabilités de tous les gouvernements de droite sur la situation actuelle ; avec, notamment, les accords scélérats de 1973, confiant les clefs du pouvoir aux banques et organismes privés. 

    Certes, la gauche de gouvernement a eu, plus tard, ses propres responsabilités dans cette dérive, mais ça ne venait qu’après cette véritable trahison, allégeance aux puissances financières. 

    Alors ; que Zemmour soit qualifié de fasciste ou non, ça ne change rien à sa réalité de petit porte-parole de la droite réactionnaire et raciste ; ça, c’est un fait.

    Un article pour le petit bout de la lorgnette... 


    • Par Firedog (---.---.---.65) 31 mai 2010 11:23
      Firedog

      Tout à fait d’accord, je n’aurais pas mieux dit.

    • Par le voluptueux Roungalashinga (---.---.---.123) 31 mai 2010 11:27
      Rounga

      Zemmour est un représentant de la droite la plus réactionnaire, rétrograde, raciste, et il est bon de le lui renvoyer, logiquement, puisque lui-même ne cesse d’étaler une vision communautariste. 

      De quelle « vision communautariste » parlez-vous ?

      Pour ma part, je préfère être du côté de Miller ou de Benamou, que celui de Bilger, Zemmour, Nabe, et autres chantres de la « décadence » française. 

      Ca me fait drôle de voir deux êtres aussi opposés que Zemmour et Nabe dans la même phrase.

      S’il y a une « aile » de la gauche médiocre, peu cultivée, qui « mélange tout », c’est la droite entière qui est fidèle à elle-même ; réac, raciste, ségrégationniste, anti-avortement, mysogine, et qui préfère les petites cochonneries faites en douce, en pronant hypocritement le retour aux « valeurs » traditionnelles... celles qui l’ont toujours fait se ranger du côté des exploitants, des égoïstes, du pseudo « ordre moral », quand elle livrait les clefs de la ville aux ennemis de la nation. . 

      C’est ce genre de discours qui me fait désespérer de l’humain. Aucune nuance, aucune finesse. On empile tous les adjectifs déshonorants (et tant pis pour la rigueur), et on les assigne à une catégorie. Et là ce n’est pas une partie de la droite qui est désignée, non : c’est « la droite entière » ! « Petit bout de la lorgnette », j’ai entendu ?...

    • Par MarkMallow (---.---.---.74) 31 mai 2010 11:35

      Tout passe toujours beaucoup mieux quand on évoque des phénotypes plutôt que des races.

      Reste que le fond du message est identique et que s’attacher à la terminologie ressemble à de l’enfilage de brachycères.

      L’article est bon et sain, merci.
    • Par sisyphe (---.---.---.7) 31 mai 2010 11:39
      sisyphe

      Par le voluptueux Roungalashinga (xxx.xxx.xxx.123) 31 mai 11:27

      Zemmour est un représentant de la droite la plus réactionnaire, rétrograde, raciste, et il est bon de le lui renvoyer, logiquement, puisque lui-même ne cesse d’étaler une vision communautariste.

      De quelle « vision communautariste » parlez-vous ?

      Il vous faut un traducteur ? 

      Quand il parle de races, renvoyant une interlocutrice à sa race « noire » ; quand il affirme que tous les dealers et délinquants sont des noirs et des arabes, quand il prône le retour aux valeurs « traditionnelles » de la France ; bref, dans chacune de ses interventions. 

      D’autres questions ? 

    • Par MarkMallow (---.---.---.74) 31 mai 2010 11:47

      C’est aussi un peu comme parler de « la droite » en général pour la dézinguer mais n’évoquer que de certains hommes et femmes de gauche pour la dédouaner, au moins, ça situe « à qui on a affaire ».

    • Par sisyphe (---.---.---.7) 31 mai 2010 11:55
      sisyphe

      « Parler de la droite en général pour la dézinguer » ; c’est un pléonasme ; ses actes, et les résultats, le font tout seuls... 

       smiley 

    • Par le voluptueux Roungalashinga (---.---.---.123) 31 mai 2010 11:56
      Rounga

      Quand il parle de races, renvoyant une interlocutrice à sa race « noire » ;

      Dire qu’il y a des blancs et des noirs, et appeler cette distinction par le mot « race », c’est tout à fait correct (amusant, que vous mettiez « noire » entre guillemets, et pas « race »). De plus je ne vois pas le rapport avec le communautarisme, puisque le communautarisme c’est rester entre soi. Or Zemmour parle toujours de la Nation et de la République une et indivisible. C’est donc un contre-sens que vous faites.

      quand il affirme que tous les dealers et délinquants sont des noirs et des arabes,

      Il n’a pas dit « tous », il a dit « la plupart », chose que n’importe qui confirmera pour peu qu’il ait fait un peu de terrain.

      quand il prône le retour aux valeurs « traditionnelles » de la France 

      Quel rapport avec le communautarisme encore une fois ? Vous êtes sûr que toutes ces notions sont bien claires dans votre tête ?

    • Par MarkMallow (---.---.---.74) 31 mai 2010 11:56

      ...ou quand il ne reste que l’humour...

    • Par sisyphe (---.---.---.169) 31 mai 2010 12:27
      sisyphe

      votes : -1
      Par le voluptueux Roungalashinga (xxx.xxx.xxx.123) 31 mai 11:56

      Quand il parle de races, renvoyant une interlocutrice à sa race « noire » ;

      Dire qu’il y a des blancs et des noirs, et appeler cette distinction par le mot « race », c’est tout à fait correct De plus je ne vois pas le rapport avec le communautarisme,

      Ma foi, si ça vous convient d’en rester au XIXème siècle, mon vieux, ça vous regarde... Mais pas que... parce que continuer à entretenir, aujourd’hui, la notion de « race » quand tout individu un minimum éclairé, sait qu’il n’y a qu’une race ; la race humaine, c’est non seulement continuer à affirmer que la terre est plate , mais, de plus, entretenir, VOLONTAIREMENT le racisme

      Par ailleurs, si vous ne voyez pas le rapport avec le communautarisme, qu’est-ce que je peux pour vous ? Vous conseiller d’acheter des lunettes ; parce que pour des neurones, ça ne se fait pas encore... Désolé... 

      Et sinon, alors, puisque vous croyez aux « races » ; Zemmour, c’est un blanc, ou un sémite ? 

       smiley 

    • Par Traroth (---.---.---.125) 31 mai 2010 12:45
      Traroth

      @Rounga :

      "Dire qu’il y a des blancs et des noirs, et appeler cette distinction par le mot « race », c’est tout à fait correct«  : Non. Parce que les mots ont un sens, y compris le mot »race" !

      Si vous ne connaissez pas, ouvrez un dictionnaire.

    • Par le voluptueux Roungalashinga (---.---.---.123) 31 mai 2010 13:24
      Rounga

      On ne va pas remettre sur la table le débat sur l’utilisation du mot « race », mais je tiens à mettre les choses au clair une fois pour toute.
      Le mot « race » désigne plusieurs choses. Il désigne aussi bien un groupement d’individu selon des critères extérieurs, ce qu’on peut appeler phénotype ; mais aussi la notion de lignée, de famille, d’ascendance. Il ne faut pas avoir fait polytechnique pour remarquer que les personnes à la peau noire, au nez applati et aux cheveux crépus ont des ancêtres africains, que les jaunes aux yeux bridés et aux cheveux raides sont de descendance asiatique, etc, etc, etc. Les scientifiques ont établi huit groupements génétiques correspondant à diverses régions du globe. Remarquer ce fait, qui correspond tout à fait au sens du mot « race » n’est en rien raciste, puisque le racisme consiste non pas à reconnaître l’existence des races, mais à établir une hiérarchie entre elles. Dire qu’il n’y a qu’une seule race, la race humaine, est un lieu commun dénué de sens, qui confond race et espèce. Toutes les espèces animales comportent des races, il n’y a aucune raison pour que l’espèce humaine soit une exception.

      Par ailleurs, si vous ne voyez pas le rapport avec le communautarisme, qu’est-ce que je peux pour vous ? Vous conseiller d’acheter des lunettes ; parce que pour des neurones, ça ne se fait pas encore... Désolé... 

      Quand vous comprendrez que la voie de l’assimilation défendue par Zemmour est anti-raciste par excellence, car n’importe quel individu, quelle que soit sa couleur de peau et ses origines, est considéré avant tout comme un français à partir du moment où il s’est assimilé, et que dans cette optique toute forme de communautarisme est abolie car la seule communauté à laquelles les individus se sentent attachés c’est la communauté nationale, vous aurez fait un grand pas.

    • Par sisyphe (---.---.---.169) 31 mai 2010 13:58
      sisyphe

      Et l’autre Gélone, qui nous ressert invariablement, pour la xième fois, les porpos de beauf aviné du « philosophe » Steiner ; les mêmes, exactement, que ceux de Chirac, sur « le bruit et l’odeur », et son vieux couplet sur les races, qui a été totalement démonté depuis des lustres ; mais on ne transforme pas un chien de Pavlov en roseau pensant, surtout lorsqu’il a son vieil os fossilisé du racisme dans la gueule... 

      Et, dis moi, Gélone, quand tu vois un chat noir et un chat blanc, c’est deux races différentes ? smiley smiley 

    • Par Traroth (---.---.---.125) 31 mai 2010 14:41
      Traroth

      @Marc Gélone :

      "Les gènes d’un individu permettent de déterminer son origine géographique, il y a des problèmes de compatibilité pour les greffes d’organes entre individus du races différentes"

      Vous avez des références scientifiques pour vos affirmations bidons ?

    • Par sisyphe (---.---.---.169) 31 mai 2010 14:51
      sisyphe

      Preuves scientifiques ? Pffffff.... 

      Gélone a bien mieux que ça ; le recours à son rhinencéphale comme seul moyen de réflexion. 

      Ca vaut bien toutes les preuves scientifiques du monde, pas vrai Gélone ? 

       smiley 

    • Par Floriang (---.---.---.34) 31 mai 2010 15:09

      Franchement faut arrêter de voir du racisme partout. Ok Zemmour s’est laché sur les noirs et arabes, mais faut arrêter d’attaquer les gens pour des dires. Ce sont tout de même des accusations trop faciles, plus faciles que d’argumenter sur un sujet apparemment épineux.


      De toute façon, c’est actuellement la seule accusation que les gauchiste ont à la bouche, ils attendent que ça pour le cracher à la gueule des gens qui ne demandent qu’a exposer des faits.

      De plus je rappelle que Zemmour est un français certes mais tout de même issu si je ne m’abuse d’une famille juive Algérienne. 
    • Par sisyphe (---.---.---.169) 31 mai 2010 16:28
      sisyphe

      Gélone : 

      « Et, dis moi, Gélone, quand tu vois un chat noir et un chat blanc, c’est deux races différentes ? »

      Effectivement. Un persan (pour le blanc*) et un Bombay (pour le noir**), par exemple.


      Il est encore plus con que ce qu’on pouvait imaginer, le pauvre Gelone ! smiley smiley 

      Soutien aux proches... 



    • Par Floriang (---.---.---.34) 31 mai 2010 16:35

      Oula faut l’arrêter le Gelone !


      D’ailleurs -je ne serais retrouver ma source désolé- mais scientifiquement il a justement été démontré que un noir africaine, sera certainement plus proche génétiquement que ton voisin de palier qui est aussi blanc que toi (si il l’est :D) ! Enfin tout ça pour dire que toi faut que tu retournes à l’école. 
    • Par Traroth (---.---.---.125) 31 mai 2010 17:09
      Traroth

      J’adore vos approximations biologiques pour justifier vos théories racistes. Ça serait drôle si ce n’était pas aussi sinistre...

      En l’occurrence, ce que dit ce médecin, c’est qu’il existe une notion de proximité génétique, et que les différences de phénotype se traduisent par des différences génétiques. Ça ne change rien au fait que si vous voulez définir une « race » noire, vous allez devoir d’abord définir une « race » des gauchers, une « race » des chauves et une « race » des blonds...

    • Par Floriang (---.---.---.34) 31 mai 2010 17:10

      « Et bien, il te faut aller expliquer tout cela aux chirurgiens qui peinent à trouver des organes compatibles pour les greffes sur des patients appartenant à des minorités ethniques. Tu leur retireras une énorme épine du pied et si je ne te promets pas le Nobel de Médecine 2011, tu devrais quand même passer chez Chazal... 

      Je te ferai un petit signe de la main de devant mon téléviseur... 

      P.S. -
       Il y en a des terribles dans ces discussions du web. Tu leur parles de problèmes rencontrés par des chirurgiens tout ce qu’il y a de »pointus« , et il te ressorte des arguments à la Jacquard usés jusqu’à la corde. »


      En même temps les chirurgiens sont tous toujours d’accord, c’est bien connues, ils sont comme les historiens et les psychiatres...
      Après j’aime bien les gens qui affirme tout, après tout, d’où tu sort que cela provient d’une non compatibilité de l’ADM des « minorités ethniques » et le notre ? Car il a été prouvé que en fonction des ethnies les organes ne supportent pas les même aliments etc mais je vois pas le rapport avec l’ADM. 
    • Par Floriang (---.---.---.228) 31 mai 2010 17:19

      @Traroth


      « J’adore vos approximations biologiques pour justifier vos théories racistes. Ça serait drôle si ce n’était pas aussi sinistre... »

      D’une part je crois pas a avoir a justifier un propos raciste quel qu’il soit venant de moi, j’oserais pas.

      « En l’occurrence, ce que dit ce médecin, c’est qu’il existe une notion de proximité génétique, et que les différences de phénotype se traduisent par des différences génétiques. Ça ne change rien au fait que si vous voulez définir une »race« noire, vous allez devoir d’abord définir une »race« des gauchers, une »race« des chauves et une »race« des blonds... »

      On est d’accord. Mais j’avais pas compris ça du tout de la « bouche » de Gelone

    • Par non667 (---.---.---.209) 31 mai 2010 18:12

      à sisyphe
      « cette véritable trahison, allégeance aux puissances financières »
      en 1983 vous étiez ou ?
      ce n’était pas la gauche qui s’est vendu au mondialo- libéro-capitalisme baptisant sa trahison « poitique de rigueur » ??????

    • Par le voluptueux Roungalashinga (---.---.---.167) 31 mai 2010 18:49
      Rounga

      Ça ne change rien au fait que si vous voulez définir une « race » noire, vous allez devoir d’abord définir une « race » des gauchers, une « race » des chauves et une « race » des blonds...

      Car tout le monde sait que les gauchers viennent tous de la même partie du monde, de même que les chauves et les blonds, qui se transmettent leurs caractéristiques de père en fils.

    • Par sisyphe (---.---.---.161) 31 mai 2010 20:53
      sisyphe

      votes : 0
      Par non667 (xxx.xxx.xxx.209) 31 mai 18:12

      à sisyphe
      « cette véritable trahison, allégeance aux puissances financières »

      en 1983 vous étiez ou ?


      Vous retardez d’une guerre, vous aussi ;, mon vieux. 

      C’est en 1973 , sous Pompidou (ancien employé de Rotschkild) et Giscard d’Estaing (Ministre des finances) qu’ont été signés les accords scélérats, remettant le pouvoir de création de l’argent aux banques, et interdisant aux états de pouvoir emprunter aux banques centrales...

      Rien, mais alors strictement rien à voir avec la « rigueur » de 83 ; à côté de la plaque, mon vieux.. 


    • Par non667 (---.---.---.209) 31 mai 2010 23:18

      à sisyphe
      « Vous retardez d’une guerre, vous aussi ;, mon vieux. »
      je parle de 83 vous de 73 qui retarde ?
      plus sérieusement ,homme de gauche ,j’approuve tout le mal que vous dites de la droite accords scélerats de 73 compris , compris aussi « la constitution de 1958 est un coup d’état permanent » (dixit miterrand ) que la droite depuis pompidou soit americano -mondialo -libero capitaliste tout le monde le sait ,c’est normal, c’est la droite !je n’en parle même pas.je ne me sent pas trahi ,je ne vote pas pour elle !

      par contre la gauche au pouvoir en 1981 n’est pas revenu sur ces accords de 73 !ni sur la constitution !(législative proportionnelle ) à abandonné les nationalisations , a préparé les privatisation ,a voté pour l’europe liberale ,l’euro ,qui est encore plus scélerat que 73 (abandon du pouvoir de battre monnaie ) s’est couché devant le fmi en 83 comme la grèce actuellement  ! soit a fait en 83 un virage à 180°, est devenu devenu americano-mondialo libero -capitaliste ,personne ne le sait,ce n’est pas normal, elle se dit toujours socialiste ,j’en parle,je me sent trahi, je vote pour qui maintenant ????????

    • Par sisyphe (---.---.---.42) 1er juin 2010 00:55
      sisyphe

      @ non667 

      Entièrement d’accord pour la participation des régimes de gauche à la livraison clefs en mains des pays à la finance (encore que, en 1983, les accords européens empêchaient de revenir en arrière). 

      Et d’accord aussi pour constater qu’on n’a pas vraiment de solution politique de rechange, si on veut vraiment changer le cours des choses. 

      Si ce n’est, comme j’en parlais par ailleurs, du « pas de côté » (coopératives circuits d’échange, réseaux parallelles, banques équitables) ; donc résistance passive et active nécessaire, mais ......... difficile à réaliser. 

      Cependant, je répète, mais le seul combat perdu d’avance est celui auquel on renonce.. Je sais, c’est un peu pompeux, mais c’est vrai, aussi.. 

    • Par Traroth (---.---.---.125) 1er juin 2010 14:14
      Traroth

      @Rounga :

      "Car tout le monde sait que les gauchers viennent tous de la même partie du monde, de même que les chauves et les blonds, qui se transmettent leurs caractéristiques de père en fils"

      Précisément !
      Et pourtant, il peut y avoir une plus grande proximité génétique entre un Noir et un Blanc qu’entre un chauve blond gaucher et un chevelu droitier brun ! Merci de bien enfoncer le clou concernant l’absurdité des propos de Gélone ! smiley

    • Par le somptueux Roungalashinga (---.---.---.123) 2 juin 2010 10:19
      Rounga

      Ce que vous ne comprenez pas, c’est qu’il existe certains phénotypes qui permettent de savoir l’origine géographique des ancêtres d’une personne au premier coup d’oeil. Il existe donc des groupements humains bien précis, identifiables par certains critères. Vous vous refusez à appeler cela « race » pour des raisons idéologiques, mais objectivement ce terme convient parfaitement. Ce mot peut à la limite s’appliquer pour certains blonds (les Suédois par exemple), mais, étant donné qu’il existe des gauchers et des chauves chez tous les peuples, on ne saurait catégoriser l’ensemble des gauchers et l’ensemble des chauves en race. En revanche, dans certaines parties du monde, tous les individus ont la peau jaune, les yeux bridés et les cheveux raides, et on ne verra jamais surgir spontanément au sein de cette population un individu à la peau noire, au nez applati et aux cheveux crépus. Cela s’explique par le fait que les individus à la peau jaune appartiennent à une race, et les individus à la peau noire à une autre. Evidemment, il existe d’infinies nuances et il semble impossible de délimiter précisément la ligne de démarcation entre les diverses races, mais ça ne veut pas dire qu’elles n’existent pas. Ce n’est pas parce que l’orangé existe qu’il n’y a ni jaune ni rouge !

    • Par sisyphe (---.---.---.217) 6 juin 2010 12:55
      sisyphe

      vote : 1
      Par le somptueux Roungalashinga (xxx.xxx.xxx.123) 2 juin 10:19

      Ce que vous ne comprenez pas, c’est qu’il existe certains phénotypes qui permettent de savoir l’origine géographique des ancêtres d’une personne au premier coup d’oeil.


      Décidément, on en est toujours à la Controverse de Valladolid, avec ceux qui veulent à tout prix rester dans leurs vieux schémas frelatés. 

      Si on distingue les différences des prsonnes (couleurs, nature des cheveux, phénotypes), à l’oeil, c’est lié au phénomène D’ADAPTATION AU MILIEU ; ben oui, les gens qui sont plus au sud sont plus bronzés ; vous n’avez jamais remarqué ça quand vous allez l’été à la plage ? smiley 

      En revanche, si vous vous trouvez en présence, par exemple, du sang, ou de l’ADN d’un individu, il vous sera IMPOSSIBLE de déterminer quelle est son appartenance « ethnique » et son aspect ; s’il est noir, blanc, jaune, ou métisse. 

      C’est donc bien LA PREUVE qu’il n’existe pas de races, mais UNE race ; la race homo sapiens sapiens, avec différents phénotypes selon les critères d’adaptation au milieu. 

      Pour une transfusion de sang, on ne demande pas la couleur du donneur, mais son facteur rhésus ; vous n’êtes pas au courant ? 

      On sait ça depuis déjà plus d’un siècle, mais les imbéciles continuent toujours à dénier la réalité scientifique, pour ne pas lâcher leur petit radeau qui leur permet de s’accrocher à leur besoin de dichotomie... 0-1, 0-1, 0-1 ; noir-blanc, noir-blanc, noir-blanc ; un esprit formaté binaire... 

      Pathétique, au XXIème siècle...

      Et personne n’a répondu à ma question ; si vous croyez aux « races » ; Zemmour est-il blanc ou semite ? Un chat noir et un chat blanc (issus, parfois de la même mère) sont-ils de races différentes ? 

      Putain, et je te raconte même pas les albinos, alors : race maudite, ou race élue ? smiley smiley 


  • Par bakounine (---.---.---.59) 31 mai 2010 11:34

    Georges-Marc Benamou est né le 30 mars 1957 dans une famille juive de Saïda !!
    Nos petits fascho de base ne pourront pas dire que Sieur Benamou est antisemite.
    Concernant ses liens avec Mitterand je crois qu’ils debutent au 2eme septenat et ceux qui ont suivi ces elections savent tres bien que Mitterand ne representait plus la gauche mais uniquement lui meme et ses amis plutot friqués !!
    Donc deux personnes de meme religion mais de conception politique opposée l’un fait dans le populisme Zemmour le reac, l’autre une pseudo gauche à la DSK sic.......juste bonne pour les friqués ayant un legé sens moral et encore, seulement parce que ca leur est utile................................

    Tout cela pour lire un pauvre article d’un auteur pitoyable qui aurait trouvé là, l’argument pour vomir sur la gauche !!!

    Non il fallait juste relevé un réac face à un opportuniste ce qui donne un debat d’idées a deux sous.
    En même temps regarder cette emmission et la commenter relève deja d’une betise pure, qu’elle lesson de culture !!!

  • Par Asp Explorer (---.---.---.26) 31 mai 2010 11:37
    Asp Explorer

    Il est étonnant de voir comme même après vingt ans de régression ininterrompue tant sur le plan des moeurs et des libertés civiques que dans le domaine économique et social, les conservateurs continuent à nous ressortir le spectre d’une « dictature de gauche ». Gauche dont on attend toujours le réveil, d’ailleurs.

    Quand à cet article, il pue une incompréhensible haine.

    • Par sisyphe (---.---.---.7) 31 mai 2010 11:51
      sisyphe

      Oui ; mais étonnant, bof... 

      Plutôt consternant de logique, chez tous ceux qui, depuis toujours, ont pointé leurs doigts sur les hypothétiques responsabilités des autres, pour se dédouaner des leurs ; infiniment plus déterminantes, puisque ce sont eux qui sont, depuis toujours, les 4/5èmes du temps au pouvoir.. 

      Vieille tactique de la paille et de la poutre, des boucs émissaires, des épouvantaisl qu’on agite sur le devant de la scène, pendant qu’en coulisse, on s’emploie à démonter le pays, et à le livrer aux forces de la privatisation, de la finance. 

      Rien de nouveau, mais, face à la réalité de l’échec patent de leur politique, et du système IDEOLOGIQUE qu’ils défendent à tous crins, , des effets de la crise, de la déconstruction économique, sociale, sociétale ; recours aux bonnes vieilles recettes du pseudo-retour à « l’ordre moral » qui a toujours été celui du maître vis à vis de l’esclave. 

      Quant à la gauche, on se demande, effectivement, où elle est passée...

    • Par rastapopulo (---.---.---.197) 31 mai 2010 15:20
      rastapopulo

      comment oser remettre sur la table le gauche/droite qui ne veut rien dire !!!!

      La gauche est tout autant au pouvoir ces 30 dernières années et tout aussi responsable pour nivellement pas le bas si chêre au mondialiste.

      Si j’ai apprécié cette article c’est que :

      - il parle de l’histoire la vrai qui n’épargne pas la gauche bien pensante

      - je le prend comme un coup de balancier contre cette niaiserie de gauche/droite.

    • Par Traroth (---.---.---.125) 31 mai 2010 17:21
      Traroth

      Le PS, pas la gauche !

  • Par Traroth (---.---.---.125) 31 mai 2010 11:41
    Traroth

    Marrant comme tous les gens qu’on accuse de fascisme se défendent de la même manière. En fait, ça semble vouloir dire que le fascisme, ça n’existe pas, en réalité...

    Le problème, c’est que ça existe.

    • Par rastapopulo (---.---.---.197) 31 mai 2010 15:31
      rastapopulo

      Comment occulter que le fascisme c’est un autoritarisme ET les anglosaxon financiers ?

      Preuves :

      Mussolini : 6000€actualisé/semaine du MI5 depuis 1917 pour ouvrir un journal belliciste + 100 millions de prêt de Morgan en 26 !

      Franco : accès au réserves d’or de la banque de France en plein grouvernement socialo alors que les 3/4 serviront à payer les nazis pour Gernica (lien évident entre la bande de France et la banque d’Angleterre pronazi dans la famille royale) !

      Hitler : Ford avec la plus haute distinction, usine Ford pour les moteurs, Bush jugé pour traitrise dans l’histoire d’une banque de financement nazi à Wall Street,...

      Bulter : en 35 le coup d’état fasciste manqué aux USA contre Roosevelt (ce qui prouve que les financiers aimaient beaucoup sa politique démocratique) avorté grâce à Butler lui-même.

      Je ne comprend pas pourquoi personne ne donne pas ces détails au lieu de parler dans le vide.

      Arriver avec des millions en pleines récessions ça ouvre toute les portes et le peuple allemands n’aimait pas Hitler mais avait peur de crever de faim (ce qui ressort clairement des lettre d’époque saisit par les SS ou les rapports disent clairement que c’est pas peur de la famine qu’ils soutiennent le Reich)

    • Par Traroth (---.---.---.125) 1er juin 2010 14:16
      Traroth

      Intéressant, si c’est vrai. Vous avez des sources ?

  • Par rocla (haddock) (---.---.---.60) 31 mai 2010 11:49
    rocla (haddock)

    le fasciste c ’est l’ autre , genre celui qui heurte la sensibilité de l’ imperméable à l’ intelligence .

  • Par morice (---.---.---.139) 31 mai 2010 11:53
    morice

    vous n’êtes donc pas concerné, Haddock...

  • Par rocla (haddock) (---.---.---.60) 31 mai 2010 12:01
    rocla (haddock)

    Ah bonjour Morice , comment allez-vous bien ?

    Retirez votre imperméable et asseyez-vous ..... smiley

  • Par ficelle (---.---.---.115) 31 mai 2010 12:02

    Tiens, le gentil Ben n’est pas jardinier à Rome ?

  • Par gorio (---.---.---.139) 31 mai 2010 12:06

    J’adore cet article.

    L’auteur nous prend pour des cons, nous sort le fameux poncif, la gauche est responsable de tous les maux sur terre. Oublions que la gauche n’a gouverné que 10 ans ces 60 dernières années, oublions que les progrès sociaux viennent tous de la gauche, non la gauche c’est le mal absolue.

    les réac’ hip hip hip.....houraaaaaaaaaaaa

    • Par Floriang (---.---.---.34) 31 mai 2010 15:21
      Faut arrêter de faire preuve de mauvaise foi avec les « les progrès sociaux viennent tous de la gauche », TOUT les projets de droite ne sont pas mauvais loin de là.

      C’est sûr que 10 ans sous Mitterrand ça lui a permis d’amener de bons idéaux à l’Élysée en plus d’avoir endetté l’État, comme ça femme et ça maitresse par exemple.

    • Par gorio (---.---.---.139) 31 mai 2010 15:47

      Et bien il suffit de me citer un progrès social apporté par la droite , un seul et je reconnaitrais être de mauvaise foi.

      Quand à la dette, c’est sous Giscard que la banque de France n’a plus pu émettre d’argent et c’est dés les années 75 que la dette explose. 
      Sous Mitterrand la dette s’élevait à 3% du PIB, elle est à combien maintenant ????
       La propagande de droite marche bien je vois. Renseignez-vous, ça vous évitera de dire des conneries « vues à la télé »
    • Par Floriang (---.---.---.34) 31 mai 2010 15:59

      Ouai enfin on va pas s’amusé a comparer les dettes des années 70, 80 à la dette actuelle, déjà car si la dette évolue, ce n’est pas de la faute du parti, car elle aurait évoluée de la même façon sous la gauche ; et le nier serait vraiment ridicule car même les gauchistes en réponse a un sondage récent on répondu que le parti socialiste n’aurait guère fait mieux ; et la crise à eu des conséquence assez désastreuse sur les dettes non pas uniquement française, mais européenne, donc s’il vous plait, comparons le comparable.

    • Par Floriang (---.---.---.34) 31 mai 2010 16:06

      En plus ce ça les dettes a la fin du mandat de Giscard étaient à environ 21% ou 22% du PIB et a la fin du mandat de Mitterrand entre 55% et 56%. Et après vous dites que c’est en 74 que les dettes explosent ? Désolé de vous dire ça mais je vois une bien plus grosse évolution sur le mandat de Mitterrand.

    • Par gorio (---.---.---.139) 31 mai 2010 16:32

      C’est vous qui parlez de Mitterrand et de la dette qui explose sous ses gouvernements, moi je parlais de progrès social mais je joue le jeu et je vous donne donc les chiffres. Cela ne vous convient pas.


      Vous voulez qu’on compare avec quelle période alors , celle de Jospin, aïe, ça ne va pas vous plaire, à cette époque on était dans les clous de Maastricht, c’est à dire sous les 3%
       et combien aujourd’hui déjà ??

      Mais pour revenir à la prétendue dictature morale de la gauche en prenant comme exemple la sortie de Benahmou, je suis juste mort de rire. Vous croyez vraiment que Zemmour ne va plus pouvoir écrire dans le Figaro, ou passer à la télé sur toutes les chaines comme actuellement parce que Benahmou l’a traité de fasciste. Mais enfin, ce type n’a aucune crédibilité, il parle pour lui dans une émission de saltimbanque et l’auteur de cet article en fait un censeur officiel de la pensée de gauche, allons un peu de sérieux. 
    • Par le voluptueux Roungalashinga (---.---.---.123) 31 mai 2010 16:35
      Rounga

      Mais pour revenir à la prétendue dictature morale de la gauche en prenant comme exemple la sortie de Benahmou, je suis juste mort de rire. Vous croyez vraiment que Zemmour ne va plus pouvoir écrire dans le Figaro, ou passer à la télé sur toutes les chaines comme actuellement parce que Benahmou l’a traité de fasciste. 

      Non, mais pendant 20 ans on ne l’a pas entendu. Ce n’est que récemment, avec l’éternel retour du réel, qu’il trouve une audience.
      Un progrès dû à la droite ? Le droit de vote aux femmes.

    • Par Floriang (---.---.---.228) 31 mai 2010 16:44

      « C’est vous qui parlez de Mitterrand et de la dette qui explose sous ses gouvernements, moi je parlais de progrès social mais je joue le jeu et je vous donne donc les chiffres. Cela ne vous convient pas. »

      Oui tout à fait, j’ai parlé de Mitterrand car vous parliez des années de gouvernement par la gauche il me semble. Et j’ai répondu en donnant mes chiffres -qui montre tout autre chose que les vôtres-, après j’accepterais de me tromper.


      « Vous voulez qu’on compare avec quelle période alors , celle de Jospin, aïe, ça ne va pas vous plaire, à cette époque on était dans les clous de Maastricht, c’est à dire sous les 3%
       et combien aujourd’hui déjà ?? »

      Vous n’avez pas compris a mon avis que j’ai affirmer que la dette avait certes beaucoup évoluées depuis Mitterrand aussi -je l’ai admis de suite- mais que cela n’aurais pas été différent sous le gouvernement de gauche.

      « Mais pour revenir à la prétendue dictature morale de la gauche en prenant comme exemple la sortie de Benahmou, je suis juste mort de rire. Vous croyez vraiment que Zemmour ne va plus pouvoir écrire dans le Figaro, ou passer à la télé sur toutes les chaines comme actuellement parce que Benahmou l’a traité de fasciste. Mais enfin, ce type n’a aucune crédibilité, il parle pour lui dans une émission de saltimbanque et l’auteur de cet article en fait un censeur officiel de la pensée de gauche, allons un peu de sérieux. »

      Je ne crois pas avoir dit cela une seule fois, ou alors vous ne vous adressez pas a moi ?
    • Par gorio (---.---.---.139) 31 mai 2010 16:46

      Giscard a commencé à 0% de dette et dés le milieu des années 70 la dette augmente pour atteindre en 5 ans 20%

      Bérégovoy mars 93 quitte le gouvernement à moins de 40% soit 13 ans pour faire ce qu’avait fait Giscrad en 5ans. 
      Balladur 93-95 finit avec 56% soit plus de 15 % en deux ans.
      Jospin stabilisera autour de 58% et depuis ce moment et les différents gouvernements de droite, la progression est sans faille.
      Ca fait mal hein, mais l’explosion de la dette c’est bien un truc de droite.
    • Par le voluptueux Roungalashinga (---.---.---.123) 31 mai 2010 16:51
      Rounga

      Ca fait mal hein, mais l’explosion de la dette c’est bien un truc de droite.

      Et il est bien connu que la gauche et la droite sont des monolithes immuables en dehors desquels rien n’existe.

    • Par gorio (---.---.---.139) 31 mai 2010 16:58
      le droit de vote a été voté par le CFLN en 1944 et ce n’était pas un gouvernement de droite mais d’union nationale et pour dire la vérité ils étaient à dominante communiste.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !






Palmarès







Partenaires