Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > 2012 : L’Année BAYROU ?

2012 : L’Année BAYROU ?

Qui n’a pas conscience que le bipartisme et son jeu d’alternance est désormais éculé, tant il à fait montre de son incapacité à résoudre les problèmes du quotidien de nos concitoyens. Pire, depuis quelques décennies, ce système contribue à lourdement les aggraver.

Le manichéisme politique est à bout de souffle. Que pouvons nous espérer d’une alternance de couleurs en 2012, si ce n’est que la poursuite du déclin abyssal de notre pays au détriment de son peuple promis à la disette et ce même si une panoplie sociale de papier vient à travestir le sacro saint principe de réalité.

Dans ce contexte propice à la perplexité , nourrit du sentiment d’exaspération devant des élus de la République de tout bord, plus prompts à nous appeler aux sacrifices qu’a revoir à la baisse leurs confortables indemnités, la vision ni droite ni gauche de François BAYROU trouvera, à n’en pas douter, un écho favorable.

L’ascension de François BAYROU en 2007 reposait moins sur la solution qu’il pouvait représenter que sur la timide dynamique du PS pour sa candidate. Ainsi, parmi les 18% de votants s’étant orientés vers le Béarnais, il ressort qu’au moins 8% venaient d’électeurs socialistes intoxiqués par le dénigrement constant que subissait Ségolène ROYAL de la part de ses « camarades ».

A l’inverse, en 2012, et après avoir gouté à l’amère potion du SARKOZYSME, sans doute peu convaincu par la social démocratie sans surprise que porte François HOLLANDE, le vivier d’électeurs percevant en François BAYROU une solution nouvelle méritant d’être éprouvée, est susceptible de grossir. Pour peu que BORLOO, De VILLEPIN et HULOT, (aux ambitions ruinées ou orphelins de mentor) décident de rejoindre le patron du MODEM, 2012 pourrait bien être l’année BAYROU.

Politique fiction diront certains, Pourtant si les Français rejettent le sortant, ne croient que modérément aux capacités novatrices du candidat socialiste, réfutent l’esprit révolutionnaire dont se targue MELANCHON, ou fustigent les thèses nauséabondes de Marine Le PEN, qui reste en lice ? BAYROU et sa doctrine centriste qui au demeurant est loin d’être absurde à un moment ou une alliance nationale saura s’affirmer comme rempart aux méfaits de la crise à l'image de l'Italie ou de la Grèce.

Une chose est sure. Qu’on le moque ou le marginalise, BAYROU n’en a cure. Il poursuit son chemin convaincu d’avoir un destin national, et finalement il a peut-être raison. Qui vivra verra

Che64 aussi sur Twitter @che64000


Moyenne des avis sur cet article :  2.91/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • Nanar M Nanar M 18 novembre 2011 10:49

    Croyez-vous vraiment que les électeurs qui en ont raz le bol des 2 partis dominant vont voter pour un gus qui ce situe, théoriquement, en plein milieu de ces 2 partis ?
    Encore pire s’il est rejoint par des girouettes du style borloo.


    • Abou Antoun Abou Antoun 18 novembre 2011 19:15

      Croyez-vous vraiment que les électeurs qui en ont raz le bol des 2 partis dominant vont voter pour un gus qui ce situe, théoriquement, en plein milieu de ces 2 partis ?
      Et qui file doux quand on lui propose un os à ronger.
      Bayrou bénéficie simplement de l’effet d’oubli qui marche pas mal en France. tout président qui se tait gagne en popularité, tout président qui parle ou agit plonge dans les sondages. Chirac l’a compris assez vite, Sarko très tard (vraisemblablement trop tard).
      Bayrou donc, peut apparaître comme neuf parce qu’on ne l’a pas vu aux affaires depuis longtemps. Mes souvenirs de son ministère de l’Éducation correspondent à un politicien standard, dévoré par l’ambition et à la morale assez élastique.


    • Imhotep Imhotep 18 novembre 2011 21:17

      Par Abou Antoun (xxx.xxx.xxx.88) 18 novembre 19:15

      Croyez-vous vraiment que les électeurs qui en ont raz le bol des 2 partis dominant vont voter pour un gus qui ce situe, théoriquement, en plein milieu de ces 2 partis ?
      Et qui file doux quand on lui propose un os à ronger.
      Bayrou bénéficie simplement de l’effet d’oubli qui marche pas mal en France. tout président qui se tait gagne en popularité, tout président qui parle ou agit plonge dans les sondages. Chirac l’a compris assez vite, Sarko très tard (vraisemblablement trop tard).
      Bayrou donc, peut apparaître comme neuf parce qu’on ne l’a pas vu aux affaires depuis longtemps. Mes souvenirs de son ministère de l’Éducation correspondent à un politicien standard, dévoré par l’ambition et à la morale assez élastique.


      Ceci n’est que du blabla, de l’argument d’autorité sans démonstration, du délit de sale gueule autrement dit, des poncifs pour quidam sans réflexion qui répète ce qu’il a entendu et qui est fier de taper dans le tas. Aucun argument, juste des mots qui se suivent.


    • Abou Antoun Abou Antoun 18 novembre 2011 23:13

      Ceci n’est que du blabla, de l’argument d’autorité sans démonstration
      Vous voulez des faits :

      • Attaque contre la loi Falloux
      • Relations particulières avec un dirigeant du SNES (Vuaillat), sans préciser la nature.
      • Écriture de succès de librairie (a-t-on le temps quand on est ministre de la république ?)
      • Utilisations des revenus parallèles pour se lancer dans l’élevage des chevaux.
      C’est le profil d’un homme politique intègre, çà ?
      Je passe évidemment sur les détails de ’navigation’ du bonhomme dans le paysage politique français.
      Enfin, il n’y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir.
      Bayrou est un cheval de retour, pas un homme neuf. Rien dans son passé de combinard ne laisse à penser qu’il puisse être l’homme d’une situation difficile.

    • LOKERINO LOKERINO 21 novembre 2011 17:32

      vous pouvez rajouter au parcours de « saint Bayrou »
       
      sa tricherie avec les comptse de campagne en 2002 :
       plus de 100000€ de depenses privée , 40000€ de costume -modeste, le bearnais....-  : avion privée, le bus au colza , c juste pour la amuser la galerie et auto achat de ses grands succes d’ecivain..
      http://www.conseil-constitutionnel.fr/conseil-constitutionnel/francais/les-decisions/depuis-1958/decisions-par-date/2002/compte-bayrou-2002/decision-compte-bayrou-2002-du-26-septembre-2002.699.html
       
      sic, resic et reresic !

      et sa propention a allez chercher des conseils quand d’autre vont chercher des malette de billets avant le premier tour des presidentielles ! hypocrisie sans limite..

      http://www.dailymotion.com/video/x1ku0r_bayrou-et-la-francafrique_news


      Beneficier du statut msa pour echaper a l’impot sur la fortune en faisant l’agriculteur une fois tout les 5 ans pous paris Match !!



    • Voltaire Voltaire 18 novembre 2011 11:48

      L’argumentaire me parait un peu simple.

      On constate actuellement que F. Bayrou ne bénificie pas de la mauvaise popularité du chef de l’Etat ni de l’abandon de JL Borloo. Les électeurs semblent, en cette période de crise, se focaliser plus sur un vote « utile », ou sur un vote de rejet (ce qui dessert aussi la candidate écologiste).

      Pour autant, il faut se méfier des sondages tant que la campagne n’est pas vraiment lancée, et François Bayrou a démontré son savoir faire en la matière.

      En 2007, FB avait pu bénéficier d’un rejet important de l’électorat de centre-gauche envers la canddiate socialiste, en raison d’un évident manque de crédibilité de celle-ci (et des divisions internes au PS), tandis que l’électorat modéré était aussi effrayé par Sarkozy. En 2012, l’espace politique se situe sans doute plus au centre-droit, avec un rejet important du président par l’électorat de droite modérée et la crédibilité indiscutable de Bayrou sur les questions d’équilibres financiers. On constate d’ailleurs que plusieurs « pointures » dans ce domaine ont rejoint Bayrou ces dernières semaines (Arthuis, Lambert...). Pour autant, les difficultés nouvelles de Hollande avec ses alliiés, la pression de son aile gauche et certains éléments indéffendables de son projet pourraient aussi bénéficier in fine à Bayrou.

      Mais pour percer véritablement et concurencer M Le Pen comme challenger crédible, il manque encore à Bayrou quelques positions plus radicales que réformistes. Les justesses d’analyse de Bayrou sur la situation de la société française et ses problèmes ne sont plus à démontrer, et il a été le premier à souligner de nouveau la nécessité de produire en France pour résoudre notre déséquilibre budgétaire. Il lui reste quelques mois pour proposer une véritable transformation de la société avec un programme réellement de rupture qui puisse à la fois redonner espoir aux français et nous sofrtir d’une spirale destructrice, car de simples réformes à la Fillon ou à la Hollande ne suffiront pas. Seul un modéré peut faire de telles propositons de rupture de façon crédible, il lui faut maintenant oser.


      • Jean 18 novembre 2011 13:48

        Un parti sans étiquette pourrait rafler les voix des abstentionnistes, déçus etc.
        (y a du monde) ; un président alors élu est chef de la police et des armées, en outre il peut dissoudre les assemblées, donc bousculer l’ oligarchie et instaurer une nouvelle constitution, à la Suisse (même en mieux).

        On peut imaginer dans les petits bourgs, un conseil municipal sans élus, mais constitués des citoyens eux-mêmes, le maire est élu pour un court mandat en tant qu’ exécutant, et contrôlé.

        Les grandes villes ...un conseil de « tirés au sort », un maire élu (court mandat et non renouvelable ? ou une fois) exécutant et contrôlé.

        Idem au niveau de l’ Etat, un président élu (court mandat non renouvelable) exécutant des décisions d’ une constituante de "tirés au sort", aidé de ministres, et aux pouvoirs limités (par ex. urgence militaire avec compte à rendre), et très contrôlé.

        Plus de place aux lobbies, plus de prises pour eux, plus de pouvoir personnel, de corruption (pas le temps, etc.)

        Bien étudier les thèses (liens) qui font leur chemin

        Manifestement un nouveau parti à voir...http://www.lepf.fr/

        Depuis des siècles, nous sommes conditionnés à être dominés par des rois, pouvoirs personnels, ...

        On se fait croire à nous-mêmes qu’ il n’ y a pas d’ autres solutions (encouragés par l’ oligarchie et les obscurantismes religieux qui font bon ménage), des exemples contraires existent de plus en plus (démocraties même partielles) dans le monde, même si encore rares.

        Il faut en finir par la démocratie, et non un ersatz.

        http://www.democratiedirecte.fr/

        http://www.dailymotion.com/video/xl...

        http://www.dailymotion.com/video/xi...


        • LE CHAT LE CHAT 18 novembre 2011 15:34

          après avoir vendu du Ségolène , vu le pitoyable score aux primaires , on se rabat sur un autre bourrin ? l’auteur ne manque pas d’opportunisme ......


          • LE CHAT LE CHAT 18 novembre 2011 15:39

            Dans sa fiche l’auteur prétend en m^me temps faire sa reconversion vers la gauche radicale , Bayrou serait il un crypto marxiste ?  smiley  smiley difficile à croire , vu que cet ancien membre de la trilatérale européiste acharné et politicard archiusé en est à des années lumières ...


            • moebius 18 novembre 2011 21:49

              Bayrou a déja eu son année, il va pas nous remettre ça. Il n’est plus vierge pour jouer ce role du « troisiéme homme » dans ce duel. On a déja donné, merci bien. 


              • Berboral 18 novembre 2011 22:17

                Tout a fait d’accord avec vous , on a déjà donné pour le troisième homme, il fera donc second ou premier surtout comme vous l’écrivez : dans un duel


              • moebius 18 novembre 2011 21:50

                Miser sur ce cheval est un mauvais calcul


                • Berboral 18 novembre 2011 22:23

                  Vous êtes certainement turfiste et voulez gagner tout seul le gros lot.
                  Il a fini 4ème dans l’avant dernière et troisième dans la dernière. Il a la capacité énorme d’être un cheval inattendu et surtout non dopé 
                  Finalement vous êtes un petit malin vous désirez gagner tout seul ...


                • LOKERINO LOKERINO 21 novembre 2011 18:03

                  « Qui n’a pas conscience que le bipartisme et son jeu d’alternance est désormais éculé, tant il à fait montre de son incapacité à résoudre les problèmes du quotidien de nos concitoyens. Pire, depuis quelques décennies, ce système contribue à lourdement les aggraver. »« 

                  il y a toujours la même confusion ( volontairement entretenue ?) entre le bipartisme et la bipolarité de la vie politique française

                  Le premier est faux , il existe plusieurs formation a droite comme a gauche, le vrai combat devrait être de lutter contre l’hégémonie de l’ump d’un coté et du Ps de l’autre
                  A gauche le ps n’a pas toujours eu le leadership
                  A droite si Sarko échoue , il est vraisemblable que les courants libéraux, démocrates chrétiens , gaulliste , centriste reprennent de l’autonomie et se rapproches des autres formations indépendantes , modem, radicaux, , nationaliste ( dupont aignan)

                  La bipolarité de la vie politique française est une réalité , elle résulte d’un scrutin majoritaire. Tant que ce modèle est conservé , l’hypothèse avancée par le modem est irréaliste pour ne pas dire volontairement fausse
                  Pour que cela soit diffèrent , il faudrait un scrutin proportionnel, ce n’est ni d’actualité , ni vraiment souhaitable ( générateur d’instabilité politique et d’alliance de circonstances contraires aux idées et valeurs

                  La démarche de Bayrou est donc intellectuellement malhonnête car son élection conduirait non pas a une majorité nouvelle de prétendu bonne volonté , mais a la cohabitation !!
                  Croyez vous vraiment que le ps ou l’ump largement majoritaire feraient allégeance à Bayrou 1er ?
                   
                  Oui je comprends que cela puisse être désespérant de se retrouver encore avec un président Ump ou Ps . Mais qu’on fait les autres formation pour concurrencer les leaders
                   
                  Qu’a fait Bayrou a part ne songer qu’a son destin au lieu de construire un grand parti centriste et de financer les élections intermédiaires ? Non , pas de budget sauf les présidentielles pour sa g...

                  Savez vous quelle a été la gestion » démocratique" de Bayrou du modem, écoeurer toute les personnalités qui ne faisaient pas allégeance , de Quiterie Delmas a bien d’autre, annuler toute motion autre que la sienne dans les débats internes, éliminer toute rivalité pour arriver a des scores internes stalinien de 99,7%

                  On a les partis que l’on mérite , les opposants que l’on mérite..


                  • panpan 23 novembre 2011 22:32

                    Bayrou
                    Il a plein de sous
                    parce qu’il paye pas d’impôts
                    parce qu’il élève des chevaux

                    Qu’il aille élever ses chevaux !


                    • LOKERINO LOKERINO 8 décembre 2011 22:11

                      D’après la légende selon le dévot « Imhotep » F Bayrou a arrêté ses études pour soutenir l’exploitation agricole
                      Même si le nombres d’agrégé et certainement inférieur a celui des cap boulangers.. quoique , cela n’a rien d’exceptionnel et surtout , c est après avoir échoué au concours de l’École normale supérieure

                      A savoir l’agregé n’ a que 12 heures de cours par semaine a assurer dans un lycee !

                      f

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès