Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > 2012 : l’escroc Mélenchon se démasque tout seul

2012 : l’escroc Mélenchon se démasque tout seul

Le masque est enfin tombé. Certains, les plus éclairés, avaient déjà relevé l’escroquerie qu’est aujourd’hui le discours de Jean-Luc Mélenchon. Le doute venait du fait que, à gauche de l’échiquier politique, l’agitation grotesque et contradictoire de ce dernier ne servait qu’à agiter le drapeau de la révolte sous le nez des ouvriers afin de mieux les rallier au camp socialiste dès le second tour, maintenant ainsi un semblant de vote contestataire dans le pays.

Mais les gens ne sont pas dupes. Lors du débat très attendu organisé sur BFM TV et RMC ce lundi, Marine Le Pen est parvenue à faire sortir de la bouche du députe européen la vérité sur la finalité de son action : rejoindre ses amis du PS au second tour.

« Contre vous, on fera tous bloc à gauche » a ainsi lâché Jean-Luc Mélenchon dans son excitation théâtrale. Quel plaisir d’entendre de sa bouche le véritable projet de son parti. « Pour vous taper dessus, on sera tous d’accord » diabolisait-il de plus belle. On l’avait bien compris, et cela rejoint parfaitement l’analyse qu’en avait fait Alain Soral il y a quelques semaines : pour que l’escroc Mélenchon appelle à voter PS en 2012, il faudra le diable fasciste en face. Un diable de confort qui, afin d’assurer sa présence au second tour pour un 21 avril à l’envers, dispose du total soutien des médias dominants qui l’invitent régulièrement.

Interpellée par cet aveu bienvenu, Marine Le Pen a eu la bonne idée de persister dans cette voie en relançant son adversaire du jour. Tentative fructueuse. « Depuis 200 ans, la gauche se regroupe » a-t-il constaté avant d’essayer maladroitement de se dégager des cordes : « S’il [DSK] est candidat, c’est moi qui serait le premier au second tour ». Jolie mais trop tardive pirouette. Le masque est tombé.

Qu’est-ce qu’il est jouissif de prendre un imposteur à son propre jeu. Car cette « Yvette Horner de la politique », comme l’a gentiment surnommé Marine Le Pen, prétend depuis trop longtemps défendre les travailleurs tout en promouvant à l’excès l’immigration massive, tout en se satisfaisant de l’euro et de l’Europe. La différence se voit aussi bien dans les intentions de vote des ouvriers que dans les positions d’un MEDEF discrètement ravi de ces positions libérales.

Comme il avait appelé à voter Chirac en 2002, Mélenchon et ses amis appelleront à voter PS en 2012 dans le cadre d’un 21 avril à l’envers, et même pourquoi pas dans le cas d’un classique UMP-PS. Le mensonge et la tromperie n’ayant pas de limites…

Grâce à ces révélations en direct, le grand révolutionnaire montre enfin son vrai visage, celui d’un rabatteur socialiste. Comme si un homme politique, sénateur depuis 1986, avec 27 ans de Parti Socialiste et 2 ans de Ministère derrière lui pouvait être un anti-système crédible.

Pour conclure sur un clouage de bec en règle de la part de Marine à propos du populisme commun qui semble les rapprocher, Jean-Luc Mélenchon a cette différence qu’il n’est qu’un « populiste sans peuple », et désormais, c’est certain, un rabatteur avoué.

Chris Lefebvre (blog)

___________________________________________________________________________________________
Sources : BFM TV, RMC


Moyenne des avis sur cet article :  2.17/5   (281 votes)




Réagissez à l'article

331 réactions à cet article    


  • Gabriel Gabriel 14 février 2011 11:01

    Encore un article à la gloire du FN ! Cela ne vous provoque t-il pas des crampes d’avoir toujours le bras tendu ?


    • ZEN ZEN 14 février 2011 11:14

      Un « bonapartiste » avoué a plutôt le bras derrière le dos... smiley


    • Cocasse cocasse 14 février 2011 12:15

      Cela ne vous provoque t-il pas des crampes d’avoir toujours le bras tendu ?

      Lamentable.
      Pour n’avoir que ce genre de pensées à la tête, les opposants au mouvement national me font l’impression de véritables extrémistes, finalement en accord avec les critiques qu’ils aimeraient faire à d’autres.


    • posteriori 14 février 2011 12:27

      Qu’est ce qu’i dit le titanic ?


    • Emmanuel Aguéra LeManu 14 février 2011 12:39

      Rien, rien... pas faire attention...
      Candidat suivant, Simone ?


    • Marinoise 14 février 2011 14:50

      Vous avez tout à fait raison. 


      Les vrais fachos aujourd’hui ne sont pas ceux qu’on désigne à la vindicte populaire (le FN pour parler clairement) mais bien ceux qui tentent de faire croire à la dangerosité de ce parti.

      Ca ne prend plus, les VRAIS dangers pour notre démocratie et nos libertés sont bien l’UMPS et leur politique de traîtres à la Nation.

      Mélenchon est un menteur en plus d’être un escroc.

      Merci Marine, vous pouvez compter sur mon total soutien ! 

    • Marinoise 14 février 2011 14:51

      Vous avez tout à fait raison. 


      Les vrais fachos aujourd’hui ne sont pas ceux qu’on désigne à la vindicte populaire (le FN pour parler clairement) mais bien ceux qui tentent de faire croire à la dangerosité de ce parti.

      Ca ne prend plus, les VRAIS dangers pour notre démocratie et nos libertés sont bien l’UMPS et leur politique de traîtres à la Nation.

      Mélenchon est un menteur en plus d’être un escroc.

      Merci Marine, vous pouvez compter sur mon total soutien ! 

    • FrancaisETfier 15 février 2011 06:10

      Mdr je vote FN et ma femme n’est pas d’origine Française,alors que logiquement je suis un fachiste,je devrais la quitter tout de suite et aller me recueillir sur la tombe d’un nazi....Vous êtes vraiment que des guignols,j’enmerde les nazis et hitler...Vive la France,vive la république et vive MOI...lol


    • Deneb Deneb 15 février 2011 06:21

      Français et Fier : « je vote FN et ma femme n’est pas d’origine Française »

      C’est normal, les françaises ne supportent pas ton machisme pueril, t’es obligé d’aller chercher ailleurs où les femmes sont moins difficiles.


    • L’Ankou 15 février 2011 09:56

      L’auteur se qualifie de bonapartiste réactionnaire. Tout est dit.

      C’est curieux : on a déjà un bonapartiste réactionnaire au pouvoir et tout le monde constate que ça foire... Vite changeons ! Pour qui ? Ben... allez... si l’on suivait les conseils éclairés de ce bonapartiste réactionnaire pour mettre au pouvoir une bonapartiste réactionnaire... hein ?

      Après tout, comme disent les shadoks : « Ce n’est qu’en essayant continuellement que l’on finit par réussir. Autrement dit : plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. »


    • Danielle2 17 février 2011 21:47

      quand on s’appelle marina c’est normal qu’on vote FN - ma pauvre enfant, tu ne connais pas le FN peut être parce que tu es trop jeune et tu ne connais pas l’histoire de ce parti, mais tu pourrais réfléchir un peu et te demander pourquoi tout le monde le rejette ; s’il était si bien il serait allé au pouvoir une ou deux fois,là jamais :: pourquoi ??? pas parce que les gens sont pas gentils de ne pas reconnaitre leurs mérites, mais parce qu’il a toujours fait peur !!! oui peur !!! parce que c’est un parti d’extrémistes, raciste, haineux, et même si la blonde marine fait la gentille qui sourit tout le temps, le fonds reste le même ; attention !!!! une autre solution c’est que tu sois comme elle, raciste, détestant les arabes et aussi tous les étrangers... alors là tu as raison vote pour elloe


    • kingfausto kingfausto 20 mars 2012 16:58

      Aaah mais on est pas forcément raciste quand on vote au FN ! On peut etre aussi un gros con tout simplement ! Ce qui est déjà plus civilisé qu’un gros con raciste !

      Croire que sa candidate a le dessus quand elle baisse les yeux est quand même la preuve d’une sacré mauvaise foi !


    • LE CHAT LE CHAT 14 février 2011 11:06

      eh eh , on y voit plus clair !

      et avec Eva Joly qui déclare aussi être prête à appeler à voter DSK , tout devient limpide !

      le seul vote d’opposition est un vote massif pour Marine !


      • FRK44 FRK44 14 février 2011 11:13

        Escroc, imposteur, pour quelles raisons ?

        Parce que la gauche est contre la droite, surtout extrême ?

        Voilà un ’étudiant’ qui vient de découvrir l’opposition idéologique !


        • Rounga Roungalashinga 14 février 2011 11:26

          Voilà un ’étudiant’ qui vient de découvrir l’opposition idéologique !

          Il s’agit plutôt d’opposition épidermique, étant donné que si Mélenchon allait au bout de ses idées, il se rendrait compte qu’il est en réalité plus proche idéologiquement de Marine Le Pen (critique du libéralisme mondialisé, étiquette « populiste », sauvegarde des acquis sociaux, défense du service public) que de Strauss-Kahn (mondialiste ultra-libéral, patron du FMI).

          Si la gauche est contre la droite extrême, elle doit donc logiquement être contre Strauss-Kahn, véritable homme d’extrême-droite.


        • FRK44 FRK44 14 février 2011 11:53

          Ce n’est par parce que les constats sont les mêmes (critique du libéralisme mondialisé, étiquette « populiste », sauvegarde des acquis sociaux, défense du service public) que l’on va se rassembler.
          C’est dans les solutions proposées pour un objectif de société que se fait la divergence d’idées.
          Un exemple ? interdire le syndicalisme pour certains, c’est à dire le droit de se défendre collectivement ( car il n’y a que les imbéciles ’libéraux’ pour se croire plus fort seuls qu’en groupes ) .

          DSK n’est sûrement pas un socialiste, on est d’accord.
          Mais la droite extrême est un nid de groupuscules haineux et surtout anti-démocrates ( royalistes, intégristes catholiques, nazillons ) cachés derrière une foule de pauvres gens.


        • Cocasse cocasse 14 février 2011 12:20

          Mais la droite extrême est un nid de groupuscules haineux et surtout anti-démocrates ( royalistes, intégristes catholiques, nazillons ) cachés derrière une foule de pauvres gens.

          Un grand classique des collabobo facho-gauchistes islamophiles.
           smiley


        • Cocasse cocasse 14 février 2011 13:16

          Étant donné le raz de marrée d’insultes diverses déversées ici par tout ces gens pourtant « modérés et tolérants », je me suis autorisé une petite saillie humoristique.
           smiley


        • Rounga Roungalashinga 14 février 2011 13:24

          Mais la droite extrême est un nid de groupuscules haineux et surtout anti-démocrates ( royalistes, intégristes catholiques, nazillons ) cachés derrière une foule de pauvres gens.

          Pas faux, mais je pense que Marine Le Pen va de moins en moins réussir à fédérer ces groupuscules, chose que seul le talent de son père avait réussi à accomplir. Marine Le Pen veut rentrer dans le système, elle souhaite acquérir de la respectabilité médiatique, ce qu’elle a en partie obtenu, et elle ne pourra continuer qu’en se débarrassant de quelques indésirables, qui partiront eux-mêmes car ils comprendront vite qu’ils se sont fait avoir.


        • Gabriel Gabriel 14 février 2011 13:29

          Cher Cocasse, vous qui aimez l’humour, allez donc voir les fréquentations européennes de votre cher parti le FN, vous verrez il y en a quelques uns qui sont gratinés au niveau raciste, fascisme et autres joyeusetés du même tonneau (Bref des cons dangereux) (http://www.visa-isa.org/node/439). Mais bien sur il faudrait pour cela que vous soyez un minimum honnête et objectif …


        • lebreton 14 février 2011 13:30

          les cimetieres sont peuplés de gens dit indispensables ,si les posts ici sont parfois limites ,vous pouvez poster sur le site du figaro ça vous ira trés bien ,la pollution perso ça me gène !!!! Quand certains articles d’ailleurs me donnent envie de gerber ! 


        • Miss Fischer-Brown 14 février 2011 19:38

          Gabriel, le site que vous signalez me semble des plus partials ou ces gens sont amnesiques. En effet, sur leur site ils nous vendent un document intitulé :

          FN, le pire ennemi des salarié-e-s
        • les analyses de VISA
        • des initiatives...
        • L’association VISA vient de publier une brochure intitulée : 
          « FN, le pire ennemi des salarié-e-s »
          Son but est d’aider les militants syndicaux à expliquer et démonter le discours du FN qui trompe les salarié-e-s au moment où ces derniers, fragilisé-e-s par la crise, le chômage, la précarité... peuvent facilement se faire piéger (19 % des ouvriers et 16 % des chômeurs ont voté FN aux régionales de 2010 !).
          Alors qu’il prétend défendre les salarié-e-s, le programme du FN sur les retraites, l’emploi, les salaires, le temps de travail, le droit du travail et les syndicats est purement antisocial et particulièrement régressif.
          Cette brochure décrypte le programme du FN sur ces thèmes et livre aux militants syndicaux des arguments pour combattre les idées d’extrême droite sur leur lieu de travail.

          ---

          Honnêtement, même si on sait que le Fn n’a jamais défendu les salariés, surtout les plus pauvres, comment peut-on affirmer que le Fn est le pire ennemi des salariés. Le pire ? 


  • ffi ffi 15 février 2011 05:21

    @FRK44.
    Vous vous trompez. Je suis personnellement venu au royalisme par la gauche, en considérant les choses suivantes :
    - La République a aboli toute les structures de protections ouvrières (loi Allarde, loi Le Chapelier).
    - La République a aboli la propriété du métier de l’ouvrier, ouvrant la voie à la généralisation du prolétariat.
    - La République a permis aux grandes entreprises de postuler à tous les marchés locaux, ouvrant la voie à une concentration toujours plus accru du capital.
    - La République a diminué le nombre de congés (190 fêtes religieuses sous l’ancien régime).
    - La République a aboli les prés communs.
    - La République a légalisé l’usure.

    Bref, pour des raisons de cohérence, j’ai tenu pour vrai que s’indigner de la situation ouvrière et encenser la Révolution est intrinsèquement contradictoire, chose que pourtant les partis de gauche font systématiquement. De plus proposer, à la Marx, pour solution au déni de droit de propriété ouvrier, l’abolition de la propriété pour tous est, en fait, pervers.

    Il y a, chez les Royalistes, des gens très à gauche, à la limite de l’anarchie (mais + 1 pour garantir le bien commun), et d’autres très à droite. Cela dit les royalistes généralement ne sentent pas d’un parti en particulier. Ils se sentent « au-dessus » de la mêlée, en position d’arbitrage. Ils ne se sentent pas besoin de défendre un camp plutôt qu’un autre. Ils jouissent de la liberté d’exprimer fidèlement ce qu’ils pensent, tout en s’attachant à penser fidèlement ce qui est vrai.

    Mais il est vrai que le « compromis nationaliste » de Mauras (Orléaniste) en a poussé une partie dans le camp national.


  • JL JL 14 février 2011 11:15

    Comment cet article a-t-il pu être mis en ligne aussi rapidement ? Rappelez moi à quelle heure a eu lieu ce débat ?

    Populisme est le mot novlangue donné par les possédants à tout discours qui promeut l’intérêt des peuples, que ce soit par démagogie ou par humanisme.

    Le front national fait du populisme par démagogie, c’est clair, dans le but de rameuter les mécontents de l’UMPS, afin de stériliser l’opposition de gauche.

    Ceci dit, la différence entre l’UMP et le PS, c’est que le premier est peut-être moins internationaliste que le second.

    Jean-Luc Mélenchon a tort de ne pas dénoncer DSK, et s’il ne le fait pas, il risque de perdre la sympathie qu’il a suscité jusqu’ici.

    A ce sujet, je voudrais dire que, invoquer la real politic ce n’est ni plus ni moins que se ranger au principe qui veut que la fin justifie les moyens, un principe haïssable donc.


    • Yaka Yaka 14 février 2011 13:20

      Mélenchon passe son temps à dénoncer DSK pour son rôle à la tête du FMI, il l’évoque à chaque fois qu’on le questionne là-dessus et dans de nombreux posts sur son blog :

      http://www.jean-luc-melenchon.com/2010/12/strauss-kahn-et-larnaque-socialiste/


    • JL JL 14 février 2011 13:51

      @ yaka,

      oui, vous avez raison.

      Ce que c’est tout de même que la propagande frontiste mensongère : même les plus fidèles à la vraie gauche s’y laissent prendre. Il nous faut sans cesse dénoncer les mensonges de ces sirènes populistes de droite qui, à force de répéter leurs mensonges finiraient par leur donner la couleur de la vérité.


    • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 14 février 2011 11:18

      Du grand n’importe quoi que cet article. Le FN ne véhicule que la haine et il est normal de lui faire barrage. Cela étant, Mélenchon est contre Strauss-Kahn. Il suffit d’ailleurs de voir comment les strauss-kahniens parlent de lui, le comparant à... Le Pen. Ni le FN, ni DSK, ni Sarkozy. Qu’ils s’en aillent tous !


      • Cocasse cocasse 14 février 2011 12:17

        Habituel discours haineux de tentative de disqualification du FN.


      • Cocasse cocasse 14 février 2011 13:17

        « bouffon, décérébré, racaille ».

        Vous avez une piètre opinion de vous même.
        Vous devriez consulter.
         smiley


      • Traroth Traroth 14 février 2011 13:18

        Le FN est un parti qui ne prospère que sur la haine de l’autre. Hier, la haine des Juifs ou des homosexuels, aujourd’hui, la haine des Arabes, des musulmans, des Noirs et plus généralement des immigrés et de leurs descendants.


        Le problème, c’est que pour dire très clairement les choses, les personnes que le FN vous dit de haïr ne sont pas vos ennemis. Ils ne sont pas responsables de vos malheurs. Ce n’est qu’un nouvel écran de fumée afin que, encore une fois, vous ne vous en preniez pas aux vrais coupables. Ce qui fait clairement de Le Pen et du FN les complices de la finance mondiale qui affame la planète.

        Personnellement, je n’ai aucun doute sur le fait que si Le Pen était élue, elle s’accommoderait très vite de l’Europe et du libre-échange, et en resterait à ses fondamentaux d’intolérance, simplement pour caresser son électorat dans le sens du poil.
        Exactement comme... Sarkozy !

      • le poulpe entartré 14 février 2011 15:12

        Le nono "

        Etudiant, bonapartiste réactionnaire« n’en pouvait plus. Faite donc un effort de compassion, il se retenait depuis si longtemps. Il fallait bien qu’il se soulage et ça lui a fait du bien. Il s’est fini tout seul comme un grand sur son clavier et plus avec sa main droite.

        Sa démonstration ....ne démontre rien et certainement pas l’idée qu’il voudrait visser dans la tête de tout un chacun à savoir : Jean Luc Mélanchon roule pour DSK, sur l’air de : »je vous l’avais bien dit« .

        Prenant pour des décervelés les internautes sans distinction, il a recourt aux vieux trucs de l’extrême droite : l’insulte ( »escroc« ) et la calomnie. Son maître à penser, le docteurJoseph Goebbels l’avait consigné dans son ouvrage de propagande »Der Angriff« . Pour faire vite en résumé  : Dite et raconter n’importe quoi ( les baleines parlent latin au fonds du pacifique par exemple) et même si c’est carrément con et énorme, les gens en croiront malgré tout 5%.

        Le bien brave Chris a essayé : il a foiré comme un débutant. Plus drôle encore, l’étudiant encore pour très longtemps étudiant, s’est coaguler le neurone en direct. Son article nous apprend une chose cependant, c’est qu’il manque de discernement, d’esprit d’analyse, de méthodologie dans la présentation de son argumentation, d’incapacité dans l’évaluation des éléments à prendre en considération. Tout à l’air extrêmement confus dans son esprit au point de fausser son jugement. Ses conclusions reflètent avant tout ses orientations politiques et ne sont pas le résultat d’un raisonnement construit à partir des des déclarations de Jean Luc Mélanchon. Il interprète les faits pour valider ses conclusions qu’il a déjà établi au préalable. Pas très sérieux ça.

         Il y a de fortes chances que cela provienne du manque de motivation à ’effectuer un véritable travail que demande toute analyse ou réflexion politique et surtout une grosse flemme.

        L’édito qui se voulait accrocheur à la façon des tabloïdes : »Escroc / Démasqué" se résume à des théories politiques de stratèges de chambre de bonnes. Un bon moment de distraction mais ce type d’article est il indispensable sur Agoravox ?


      • Castel Castel 14 février 2011 18:30

        Le FN est un parti qui ne prospère que sur la haine de l’autre. Hier, la haine des Juifs ou des homosexuels, aujourd’hui, la haine des Arabes, des musulmans, des Noirs et plus généralement des immigrés et de leurs descendants.


        Vous ne semblez pas avoir beaucoup évolué depuis la seconde guerre mondiale...
        Sérieusement, vous n’en avez pas marre de voir des racistes partout ? ne croyez vous pas que la politique s’occupe de l’intérêt général et qu’au lieu de considérer des partis comme exprimant des points de vue égoïstes, certains essayent de s’occuper exclusivement de l’intérêt de tous ? Les opinions de Marine le pen semble aller de ce coté-là, je peux me tromper, mais, dire que le FN est un parti raciste qui se moque de l’intérêt général, alors qu’il est le seul à critiquer le problème réel que pose l’immigration actuellement (valeur de gauche traditionnel = protection des travailleurs, dans un pays où le chômage explose), ça me semble vraiment paradoxal !

      • Traroth Traroth 15 février 2011 02:42

        @Castel : le problème que poserait l’immigration est essentiellement un fantasme de l’extrême-droite. D’ailleurs, la majorité des Français s’en foutent !


      • breizharmor 15 février 2011 08:55

        Je suis entièrement d’accord avec Olivier, rien à ajouter.



      • Castel Castel 15 février 2011 13:43

         le problème que poserait l’immigration (...) D’ailleurs, la majorité des Français s’en foutent !

        Cela s’appelle véritablement un fantasme. Alors dites moi, comment faites-vous pour assimiler des étrangers quand il n’y a un taux de chômage très élevé comme en France ? L’assimilation passe par le travail et s’il y a très peu de travail à offrir, il est totalement logique que des mafias s’organisent dans les ghettos ! D’où l’augmentation de la violence en France, tout se tient, si vous aviez la capacité de l’analyser !


      • Elisa 14 février 2011 11:20

        Tout est bon pour se rallier à une personne qui considère que les ennemis principaux du « peuple » sont ceux qui sont plus pauvres qu’eux.

        On oublie trop qui est Madame Le Pen. C’est bien la fille de son père qui axe sa campagne dans le tout sécuritaire et le racisme latent d’une partie de la population.

        D’ailleurs ne nous y trompons pas, Sarko et l’UMP ont le même fond de commerce et cibleront la prochaine campagne sur le tout sécuritaire.

        Le Pen (père et fille) et Sarko, même combat !


        • Castel Castel 14 février 2011 18:32

          Cela ne s’appelle pas des amalgames ?


        • dawei dawei 14 février 2011 11:20

          oui et alors ???????
          On apprend que Meluche est contre le FN et alors , normal pour un Vrai gauchiste non ??????
          Le FN n’est pas qu’un parti populiste pretendu antisystem, c’est surtout un parti de la droite dure et liberale, et dont la colonne vertebrale historique est celle que l’on connait ... et Melanchon ne peut en rien soutenir ça car forcement à l’opposé de ce que lui défend.

          Deplus, et vous l’avez tres bien relevé (involontairement peut etre), le FN est rentré dans le systeme deja depuis Jean Marie mais encore plus depuis La Marine nationale.
          JLM est surement un pion du Grand echiquer, mais au moins autant que le FN, donc 1 partout balle au centre ... ne voyez surtout pas ça comme un appel a voter Bayrou !!

          Enfin, et la vous oubliez de citer Soral, or c’est tres interessant, Marine sert la soupe au neoconservateurs sionistes (US/UK/Zion)en jouant le « choc des civilisation » qui consiste à stigmatiser le mechant musulmans contre les gentils chretiens et juifs ... Deplus, cette position nouvelle n’est pas compatible avec l’antimondialisme qu’elle pretend incarner .... il y a certe une forme d’imposture chez Melanchon, mais je crois que celle du FN elle est plus grande encore
          2 à 1 pour la gauche


          • Fergus Fergus 14 février 2011 11:20

            Bonjour, Chris.

            Je voterai Mélenchon (ou éventuellement Joly) au 1er tour, mais également socisliste au 2e tour, quel que soit le candidat de ce parti, fût-ce en traînant les pieds. Et Mélenchon est parfaitement dans son rôle qui consiste, avant tout, à faire barrage à un nouveau mandat de la droite.

  • Ajouter une réaction

    Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

    Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


    FAIRE UN DON

    Auteur de l'article

    Jean Lannes

    Jean Lannes
    Voir ses articles

    Inscrivez-vous pour participer à AgoraVox

    Derniers articles de l'auteur

    Tous les articles de cet auteur


    A lire dans la même rubrique

    Politique
    Voir tous les articles de la rubrique


    Les thématiques de l'article


    Palmarès

    3 derniers jours

    Articles les plus lus

    1. Pas de prime de Noël ? Le gouvernement n’a toujours pas annoncé la reconduction de la prime de Noël
    2. Fin de la séparation des pouvoirs en France
    3. L’erreur fatale de Mélenchon
    4. En Syrie, la fête est finie pour les charlatans
    5. Dimanche 7 mai 2017 : Marine Le Pen vs Jean-Luc Mélenchon au second tour des présidentielles en France
    6. Embauché par la société qu’il avait fait subventionner.....
    7. Entretien avec Aude Lancelin, prix Renaudot de l’essai - De la servitude des médias
    8. Jacqueline Sauvage : pour une « grâce totale »
    9. Les gens du voyage, des citoyens d’exception encore et encore …
    10. Emmanuel Macron, ramasse-miettes du système politique français

    Derniers commentaires