Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > 20h00 : Mélenchon élu président avec 54%

20h00 : Mélenchon élu président avec 54%

A gauche pour de vrai ! on a une sacrée gueule de bois ce 7 mai au matin. Jean Luc Mélenchon est élu président avec 54% des voix. Rendez-vous compte. Tout avait commencé au lendemain de la prise de la Bastille du 18 mars. Le troisième homme il était devenu. Alors la dynamique s’était amplifiée. Tellement amplifiée que le peuple de France s’est souvenu :

que c’était sous Blair, un social démocrate, que les marchés allaient devenir les décideurs politiques en Europe.

Que c’était sous Schröder, un social démocrate allemand, que l’austérité avait commencé, que la logique des marchés financiers avait été entérinée sans broncher et que cette logique s’était amplifiée sous Merkel, la représentante de la droite libérale.

Que c’était sous Papandréou, un autre social démocrate, Grec cette fois-ci, que l’entreprise de mise à genou de son pays avait démarré, toujours parce que les marchés l’exigeaient.

Que c’était sous Zapatero, encore un social démocrate, que l’Espagne avait amorcé son virage libérale, puis sa cure d’austérité pour finalement connaître un taux de chômage record, des baisses de salaires inimaginables, des privatisations massives.

Le peuple de France s’est tellement souvenu que dans un élan incroyable il avait dans un premier temps décidé de porter le Front de Gauche au deuxième tour de l’élection présidentielle. Les commentateurs, les politologues, les journalistes prédisaient tous la victoire de Sarkozy. Parce que les reports de voix des électeurs de Hollande ne seraient pas bon disaient-ils. En tous les cas pas aussi bon que si c’était aux électeurs du Front de Gauche de se reporter sur Hollande.

Mais ces électeurs se sont souvenus de tout. Donc ils se sont aussi souvenus qu’ils sont d’abord et avant tout de gauche. Alors pas une voix n’a manqué.

Et des bataillons d’abstentionistes sont venus renforcer les rangs de la vague rouge.

Mais c’est surtout lors du débat d’entre deux tours que les dés ont été définitivement jetés. Enfin une gauche différente d’une droite xénophobe et néo-libérale. Enfin une gauche qui défend d’abord les intérêts du peuple de France et en particuliers des sans emploi, des mal payés, des mal logés, des mal soignés, des mal éduqués, des mal indemnisés, bref des délaissés. Enfin une gauche qui fera réellement la guerre à la finance, pas seulement en mot mais en acte. Enfin une gauche qui enclenchera la mutation écologique et industrielle du pays et qui organisera un grand référendum sur le nucléaire. Enfin une gauche qui changera les institutions pour que le peuple reprenne enfin sa place. Enfin une gauche qui renoue avec sa puissance publique, qui recrute des profs, des infirmières, des chercheurs et qui ne fait pas que “déplacer” des stocks de fonctionnaires qui doivent rester stables en effectif. Enfin une gauche qui parle de mutation sociétale et qui instaurera, entre autre, la parité dans la constitution. Enfin une gauche qui montre à quel point la droite est à bout de souffle, sans idée, totalement aux services des marchés et des entreprises du CAC 40. Enfin une gauche qui ne parle pas comme la droite sur le terrain de l’économie, des institutions, de l’Europe…

Alors le peuple de France n’a plus hésité et il a décidé d’élire la gauche, celle qui défend le peuple et qui contraint la finance, à la présidence de la république.

Bref, Jean Luc Mélenchon est président.

Sydne93


Moyenne des avis sur cet article :  4.17/5   (164 votes)




Réagissez à l'article

206 réactions à cet article    


  • Constant danslayreur 28 mars 2012 13:04

    Ne le répétez à personne, mais même Jean Marie a fini par voter pour lui, c’est dire smiley


    • Le citoyen engagé Le citoyen engagé 28 mars 2012 16:19

      Je ne crois pas non. Et puis si par malheur frère Jean-luc était élu ce serait vraiment la gueule de bois pour les veaux qui l’auront porté au pouvoir et qui constateraient qu’il ne peut absolument rien faire de son programme car Bruxelles ne veut pas...Mélenchon pourra alors sourir d’avoir su baiser en beauté les gauchos.

      Le citoyen engagé


    • Traroth Traroth 28 mars 2012 16:39

      Et s’il le fait quand même, Bruxelles fera... quoi ???


    • mbdx33 mbdx33 28 mars 2012 16:46

      @ citoyen engagé

      Vous devriez changer de pseudo, il très prétentieux, Je vous suggère veau endoctriné qui correspondrait mieux à votre militantisme pour les idées d’extrême droite.


    • AVEC LA DROITE POPULAIRE FN/UMP NOUS AVONS UNE GOUVERNANCE....PAS UN GOUVERNEMENT.

      -et pourtant ils sont 35 ET NOUS REVIENNENT CHACUN A 17 MILLIONS D EUROS/AN

      LA GOUVERNANCE...EST AUX ORDRES DE WALL STREET


    • MdeP MdeP 28 mars 2012 22:44

      MdeP @ citoyen engagé

      Va te faire encloner.
      La France a déjà eu toute l’Europe contre elle et elle s’en est toujours sortie.

    • olivier cabanel olivier cabanel 29 mars 2012 07:02

      citoyen

      n’oubliez pas que la où il y a la volonté, il y a le chemin...
       smiley

    • elric26 elric26 29 mars 2012 10:59

      Intéressante notion de citoyen engagé, j’avoue avoir beaucoup ri de votre message. Nous ne devons pas avoir la même notion d’engagement si tant est qu’il signifie qu’il faut se résigner par exemple à une Europe néolibéral du fric.

      Si la France remet en cause la monstruosité qu’est le MES ou demande révision de cet immonde traité de Lisbonne que naboléon nous a imposé, ne croyez-vous pas que tant d’autres pays ne nous suivront pas ?

      L’Irlande elle au moins va passer par un référendum concernant le traité de pseudo stabilité. Et bien je suis de ces veaux qui soutiennent cet élan que l’on nomme L’Humain d’abord.

      Question de conviction, d’engagement justement et de valeurs humaines.


    • Balian of Ibelin Balian of Ibelin 29 mars 2012 11:18

      @le citoyen endoctriné...
      Je reprend votre propos...

      "Je ne crois pas non. Et puis si par malheur frère Jean-luc était élu ce serait vraiment la gueule de bois pour les veaux qui l’auront porté au pouvoir et qui constateraient qu’il ne peut absolument rien faire de son programme car Bruxelles ne veut pas...Mélenchon pourra alors sourir d’avoir su baiser en beauté les gauchos.« 

      Que de respect des autres dans vos propos...

      1- Je ne suis pas un gaucho, mais un citoyen de GAUCHE, la vraie gauche, celle qui a un coeur, et qui se soucie des autres... (donc pas le PS, qui a retourné sa veste depuis très longtemps, et qui »roule" pour les mêmes que Sarkozy)

      2- La gueule de bois, c’est plutôt vous qui devriez l’avoir depuis un bon moment, vu le bilan calamiteux de votre PERFORMER présidendidat Suprême Sarkozy et sa bande de mafieux, qui voient se refermer sur eux peu à peu les filets de la JUSTICE...

      3- Par ailleurs, vous n’avez rien compris à ce qui se passe actuellement, à savoir que bon nombre de citoyens ne sont plus des moutons, mais des femmes et des hommes LIBRES, cultivés, et capables de penser et de faire des choix personnels de bon sens pour leur avenir et celui de leur enfants...

      C’est pourquoi, à titre personnel, ce n’est pas Bruxelles et les mafieux qui s’y trouvent qui vont décider de mon avenir et de ma façon de vivre.
      Je vomis cette clique, et il va être temps de passer à autre chose...

      ....Une autre société, un autre modèle économique qui préserve l’environnement...
      bref, l’humain d’abord, et pas le fric...

      Restez donc dans votre clivage gauche-droite dépassé, et avec votre ultra-libéralisme...

      Bonne journée quand même, citoyen.


    • lemouton lemouton 29 mars 2012 17:29

       Le citoyen engagé —> engagé dans une ornière plutot... smiley


    • lemouton lemouton 29 mars 2012 17:30

       Le citoyen engagé —> engagé dans une ornière plutot .. smiley


    • mortelune mortelune 1er avril 2012 14:00

      @ citoyen,

      Je ne sais pas si nous nous ferons baiser mais pour le moment c’est vous les pros Sarko qui vous faites enc... par lui et ses maitres.

    • Nanar M Nanar M 28 mars 2012 13:05

      Belle anticipation, mais pour qui est capable de ressentir ce qui se passe, nous y allons tout droit !


      • illuminato 28 mars 2012 13:40

        Et oui ,et le papa noel va passer par la cheminée ,et apporter plein de cadeaux ... ;o)


        • Nanar M Nanar M 28 mars 2012 14:47

          Non ce ne sera pas un cadeau et ce sera probablement difficile vu l’emprise actuelle de la finance sur la société mais au moins nous serons les acteurs de notre destinée et non plus des figurants, voire des pions.


        • MdeP MdeP 28 mars 2012 22:47

          MdeP @ illuminato

          Erreur.
          ON VA JUSTE REPRENDRE CE QU’ON NOUS A VOLE !
          Fumier.

        • frugeky 28 mars 2012 14:00

          Faut surtout pas baisser les bras et croire la victoire acquise. Les merdias sont toujours acquis au président sortant et on ne voit chez eux que les petites phrases pour semer la discorde. C’est le programme qu’il faut marteler, pour la présidentielle et pour après. Un vrai débat est en train de naître, tant mieux mais rappelons nous que c’est surtout grâce au Front de Gauche.

          Mélenchon, présidons !

          • Traroth Traroth 28 mars 2012 16:42

            Hé oui, pas d’alternance, dans les médias ! Quel que soit le résultat de cette élection, en 2017, ils seront toujours de droite, propriété des Dassault, Lagardère, Bouygues, Bolloré, fidèles au poste, prêts à rouler pour Copé ou Fillon ou NKM ou quel que soit le candidat de l’UMP à ce moment-là !


          • MdeP MdeP 28 mars 2012 23:39

            MdeP @ Traroth

            Provoc ? Défi ?

          • Traroth Traroth 29 mars 2012 00:04

            Pingouin ? Parapluie ?


          • Traroth Traroth 29 mars 2012 00:16

            Plus sérieusement, je ne comprends pas votre question. Je cherche simplement à souligner que la droite part systématiquement avec un certain avantage dans chaque élection. Le parti des riches a beaucoup de pouvoir, et l’utilise pour organiser notre spoliation.


          • Balian of Ibelin Balian of Ibelin 29 mars 2012 11:29

            @Traroth

            Bonjour,

            Vos propos sont pleins de bon sens...

            Ce matin, miracle sur BFM pravda et I-Télé lagardère, gros titre :
            ’Sarkozy à 30% creuse l’écart..." 3 points de plus que Hollande au 1er tour...
            Quel enfumage !!!!

            Il est au même niveau qu’en 2007, comme si son bilan calamitaux n’avait aucune incidence..
            Qui peut gober ces salades ??


          • Robert GIL ROBERT GIL 28 mars 2012 14:00

            ce qui est anormal, ce n’est pas que Melenchon soit a 14%, ce qui est anormal c’est que Hollande soit a 28 et Sarko a 26. Dans un pays ou il y a huit millions de pauvres, trois millions de précaires, trois millions de temps partiels, cinq millions de chômeurs, et des salaires de misère pour la majorité des salariés, c’est Melenchon qui devrair faire 28%, suivi de Poutou et de Nathalie Arthaud....


            • illuminato 28 mars 2012 14:12

              Ce qui prouve bien que les pauvres sont c...et votent fn pour la plupart .


            • iris 28 mars 2012 14:36

              lire sciences humaine de ce mois- pourquoi les pauvres votent contre leurs interèts -par espérance d’etre riche un jour et de voter pour la droite alors ??


            • mbdx33 mbdx33 28 mars 2012 16:58

              Parce que notre système forme des gens incapables pour la plupart de faire preuve de curiosité et d’esprit critique, le formatage des médias, les problèmes sociaux-économiques récurrents depuis 40aans et la complaisance des dirigeants actuels envers la droite extrême (au nom de la démocratie) ont fait le reste.

              N’oublions jamais que Le FN qui distille son fiel haineux et joue sur les peurs depuis quarante ans est porté par un électorat qui conteste majoritairement les orientations prises par les gouvernements libéraux pour une part et/ou dont le moteur est la jalousie pour l’autre part.


            • illuminato 28 mars 2012 19:46

              Et oui, un prolo c’est un bourge qui n’a pas réussit .


            • Veniza Veniza 28 mars 2012 21:43

              Qui ne risque rien n’a rien !

              Mais il y a effectivement des pauvres qui n’y croient plus, qui pensent ben que oui il faut souffrir c’est leur lot, après tout c’est la crise....
              y’en a qui n’ont plus d’espoirs ni de rêves...


            • MdeP MdeP 28 mars 2012 23:42

              MdeP @ illuminato

              Statistiquement, il y a des c .. dans toutes les classes sociales.
              Par contre pour voter FN, il faut être un vrai salaud et, là, y’en a vraiment plus chez les « riches ».

            • MdeP MdeP 28 mars 2012 23:54

              MdeP @ Cool Mel

              Ah oui ? : « au point qu’on est légitimement en droit ». Vous avez très bien résumé la situation : cela fait cinq ans que Sarkozy et son UMP de merde s’autoproclament seuls légitimes dans ce pays.



            • Traroth Traroth 29 mars 2012 00:19

              Cool Mel, roi du raisonnement circulaire... smiley

              Mélenchon est faible dans les sondages, c’est donc qu’il n’est pas crédible, car il est faible dans les sondages. Donc s’il remonte, c’est pas normal, car il n’ est pas crédible puisqu’il est faible dans les sondages.

              Certains ont grillés des fusibles, en cherchant à penser de cette manière ! smiley


            • Benjamin Aim Benjamin Aim 29 mars 2012 04:50

              Vous croyez aux sondages, vous ?

              Vous faites de la fiction et c’est bien ce qui sépare Mélenchon (et ses admirateurs) de Bayrou (et ses admirateurs) 

              J’ai aussi de la mémoire et je ne vois pas ce qui différencierait Mélenchon des autres. C’est un prestidigitateur mais le monde est ce qu’il est. Dans un autre monde, plus solidaire et internationaliste, peut-être. Si son programme est appliqué, aujourd’hui et dans ce monde, la France du président Melenchon serait ostracisée, appauvrie et encore plus surendettée (elle sortirait de l’euro car les autres pays européens ne cautionneraient pas sa politique et la nouvelle monnaie serait dévaluée).

              Les cynismes auront décidément tout raflé jusqu’au bout. Le cynisme des politicien(ne)s (je ne dis pas « homme ou femme politique » exprès, car c’est devenu un métier et non une fonction) et le cynisme (ou l’« autruchisme ») des électeurs.

              Ensuite, les sondages n’ont aucune valeur représentative. Avez-vous déjà été contacté par un institut ? Si oui, dans quelles circonstances et avec quel message à faire passer. Si non, peut-être travaillez-vous ou avez-vous d’autres occupations que d’être chez vous en plein milieu de la journée. Ils ne servent qu’à induire des comportements et à démoraliser certaines troupes. Vous croyez vraiment qu’a part Sarkozy, Hollande et Bayrou, quelqu’un peut gagner s’il passe le premier tour ? Les autres ne dépasserait pas le 30%, et je suis large. Favoriser Le Pen et Melenchon, c’est favoriser son adversaire, en envoyant un signal inaudible : cf avril 2002.

              Les gens qui critiquent Bayrou ont raison dans leurs constats tout en n’apportant pas les bons remèdes. Ils invoquent des problèmes inhérents au système et non au programme et au valeurs. « Il est bon, mais il n’y arrivera jamais. » Et bien c’est profondément condamnable.

              Les commentateurs critiquent le même système pourri jusqu’à la moelle, faussé par les médias, faussé par les sondages, faussé par les silences et l’omerta la plus immonde. Mais ils participent à sa perpétuation en ne voulant pas voir la porte de sortie, en ayant un esprit clanique et idéologisé. Ils préfèrent continuer à couler avec l’orchestre qui continue à jouer la valse. Réveillez-vous ! Bordel !

              Personne n’a raison à 100%, mais prenez au moins celui qui à le moins tort.

              Si Bayrou faisait fasse à des électeurs sensés, sans influences et sans préjugés (bon d’accord, ça n’existe pas), il gagnerait à 60 % au 1er tour. Ce qu’il dit est juste du bon sens. Et les gens se disent (comme des c...) : "Il y a un truc-là, non ? Bon ben, je préfère me faire avoir par les autres, au moins c’est plus clair et je les connais !"

              Si les citoyens ne s’identifiaient qu’à un seul camp, ce serait toujours le même qui gagnerait. Or, il y a bien des gens modérés qui pensent qu’il y a de bonnes idées et valeurs de part et d’autre.

              Simplifier les systèmes cela les rend inopérants et non représentatifs et n’est pas un idéal de démocratie.

              La forme est un leurre et elle nous conduit toujours vers le rêve, les forfaitures, la démagogie et les extrêmes.

              Les extrêmes rapportent car ils jouent sur des peurs, des illusions, des oppositions. Si c’est votre monde idéal, bien à vous, mais n’embarquez pas les autres dans votre désespoir cynique.

              Tous les présidents qui ont gagnés ont été de fins stratèges, mais c’est bien le drame. Le fond, le sérieux, la réalité devrait être ce qui l’emporte dans une élection de ce type.

              Ce qui devrait compter avant tout, c’est le projet qui correspond aux réalités, dans un monde donné. Bayrou est le seul qui parle des causent internes et intérieures sans éviter le reste (Europe, immigration, néocapitalisme, finance internationale), mais en ne les faisant pas une priorité. Production. Education. Ethique politique. Que voulez-vous de plus clair et de plus consensuel ?

              Tous les cynismes devraient être combattus car ils ne servent qu’à nous éloigner des bonnes décisions.

              Il faut faire le ménage et remettre le pays en ordre pour reconquérir notre fierté perdue : le projet de Bayrou est le seul qui le souhaite. Sarkozy président = zéro fierté. Hollande président = zéro fierté. Mélenchon = 60% de fierté pour la forme, 20% pour le fond. Le Pen, j’en parle même pas. Bayrou = minimum 70% car il est la personnalité politique préférée et non rejetée par cette proportion de la population.

              Bayrou et son entourage n’est soupçonné d’aucune affaire, d’aucune appartenance à des lobbys quelconques. Voulez-vous que l’on nomme les scandales, les provocations verbales intentionnellement des autres ?

              Dans l’isoloir, on vote seul et on se met face à sa propre responsabilité. C’est à ce moment-là que tout se joue. Avant, c’est du café du commerce et du troupeau de mouton qui bêlent et suivent les bêtes de scène ou de foire. Voilà pour le cynisme, j’espère que la merde, ça s’enlève des yeux dans des moments déterminants et historiques comme ceux-là.

              Il suffit de vivre hors de France, d’avoir un minimum de recul, pour rire un bon coup, car notre trou, c’est nous qui nous le creusons nous-mêmes.

              Il faut arrêter d’avoir une mémoire de poisson rouge dans son bocal. Mais si les médias faisaient leur boulots EQUITABLEMENT. Si l’école instruisait au lieu de former (toujours la forme). Si. Si. Si. Ce serait un autre monde et il serait beaucoup plus respirable et prometteur.

              Il n’y a pas plus compliqué que d’expliquer des choses évidentes. Je pisse dans un violon. Pour la droite le feu mouille et pour la gauche l’eau brule. Continuons.


            • MdeP MdeP 29 mars 2012 09:22

              MdeP @ Benjamin Aim

              Fait court. Ici, c’est la récré.
              Bon ben en très court, I have e dream et c’est comme cela que l’on change les sociétés.
              Arrête de pleurer sur tes godasses. Vote de la main gauche et ça ira.

            • Waspasien 29 mars 2012 10:46

              Bien d’accord avec vous Robert ; j’ai toujours été très étonné de voir des gens payés à coup de lance-pierre, défendre des causes de nantis, un peu comme si, toucher au « spectacle » des riches tuait leurs rêves et fantasmes de le devenir.
              Pour un Gueux, voir un riche plein de Rollex et de Ferrari, c’est savoir que quelque chose existe devant sa misère ; c’est l’image de son espoir.
              Voir un espace moins brillant et clinquant devant lui, c’est en quelque sorte l’amputer de ses espoirs, sans doute parce que dans un effet de balancier, les vœux profonds d’un pauvre sont plus d’être très riche que de vivre enfin bien... « n’interdit pas les très riches ; je veux le devenir ! »

              C’est peut-être ce qui explique aussi cette mansuétude à l’égard des riches artistes et sportifs.

              Pourtant... être adulte responsable, c’est savoir choisir son camp, car même si la marge est faible, il s’agit bien de camps différents.


            • momo momo 2 avril 2012 09:59

              Méluche sera pour Hollande ce que fut Chevènement pour Jospin en 2002. Que vous avez la mémoire courte.

              2ème tour prévu grâce à Méluche : Sarko - Le Pen, seul cas de figure ou Marine peut gagner le 2ème tour.

              Marine à l’Elysée grâce à Méluche ?


            • ottomatic 28 mars 2012 14:06

              Hey, les gars faut dire stop au cigarettes magiques....


              • Walid Haïdar 28 mars 2012 14:42

                Les cigarettes magiques ne font pas de mal, surtout quand elles sont à la DMT. (en anglais c’est plus complet)


              • HELIOS HELIOS 28 mars 2012 15:16

                C’est un scenario qui n’arrivera pas !

                Non pas parce que la dynamique de Melanchon va s’arreter, non pas parce que les français n’en veulent pas, non pas parce que ... tout ce que vous voulez, mais tout simplement parceque Melanchon se trompe de cible et est un diviseur de français aussi.

                Melanchon veut gagner le pouvoir, Melanchon doit gagner pour cela et on ne gagne pas en divisant et en ecartant les français qui lui manqueront au second tour.

                Melanchon se trompe de cible, ce n’est pas le FN ni Marine Le Pen qu’il faut attaquer, mais Sarkozy et l’UMP.
                La demarche actuelle de Melanchon, qui « oublie » de mettre en evidence les defaut du PS et de François Hollande trouve rapidement ses limites. cela lui a rapporté 12, 13, ou 14%, maintenant il faut aller plus loin.

                - Il faut mordre dans les 28 % de Hollande, c’est a dire convaincre que le socialisme mou ne convient pas, il faut accueillir tous ceux qui sont a la limite du basculement et leur faire comprendre que ses propositions (celles du FdG) ne sont pas contradictoires avec celle du PS mais representent une autre alternative.

                - Il faut aussi mordre a pleine dents chez les Sarkozystes mitigés qui n’ont pas d’autre choix aujourd’hui...
                - et surtout il faut mordre dans le FN pour recuperer tous les deçus de la droite, ceux qui placent la France avant les societes financieres, ceux qui veulent une classe politique propre et ceux qui ont une vision realiste des conditions economiques et sociales sans etre pour autant communistes.

                Or, que se passe-t-il, Melanchon attaque le FN, se privant d’un quelconque report possible au second tour. on ne s’attend pas a voir les gens voter pour vous quand vous les divisez, les mettez de coté et les insultez... ils s’en souviennent toujours.

                L’equilibre est delicat, certes, mais c’est le role d’un (futur) president que de savoir gerer ces equilibres et revenir , ou au minumum se consensualiser sur des themes sensibles et parfois discutables. Un republicain elu ave 54% des voix ne gouverne pas pour ces 54% seulement, il doit tenir compte de ceux qui n’ont pas votes pour lui. s’il ne le fait pas avant, il ne le fera pas apres, et on aura un nouveau Sarkozy de gauche cette fois... euncore 5 ans de catastrophe pour la France.


                Melanchon, si tu me lis, ecoute moi, ne te trompe pas de cible, tu ne perdras aucun electeur communiste (ou si peu) en tentant de ramener a toi les egarés du FN. Soit realiste, travaille ton approche.... SOIS DEJA PRESIDENT !


                • doctorix doctorix 28 mars 2012 19:07

                  Un coup il faut mordre dans le FN, un coup il ne faut plus. Faudrait savoir, on ne sait plus ou donner de la dent, nous...


                • john_le_rouge john_le_rouge 29 mars 2012 10:48


                  @Helios,

                  en fait je pense que vous n’avez pas compris la stratégie/rélexion de JLM : parmi les 28% de HOLLANDE, combien de « vote utile » (par traumatisme de 2002) ? Tant que la pssibilité du FN au second tour sera présente, les votes utiles ne quitteront pas F.HOLLANDE. JLM doit donc assècher le FN, afin de l’écarter définitivement, avant de pouvoir espérer grignoter le PS.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès