Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > 22 avril 2007 ou le triomphe « forcé » du bipartisme

22 avril 2007 ou le triomphe « forcé » du bipartisme

22 avril 2007, 20 heures, les résultats du premier tour des élections présidentielles sont tombés. Nets et sans bavure. Qualifiant ainsi largement Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal pour le second tour. Une sorte de plébiscite pour l’UMPS compte tenu d’une participation historique, bien aidée en celà par l’affluence du vote utile. Et pourtant...

Que penser des résultats de ce premier tour si ce n’est qu’il officialise à 90% l’élection de Nicolas Sarkozy ? Si ce n’est qu’il confirme les médias et les sondeurs dans leurs pronostics (volontairement ?) tournés vers un duel inévitable Sarko-Ségo ? Si ce n’est que, malgré tout, François Bayrou réalise un score historique et pour le moins inespéré tant la participation a été tonitruante ?
Force est de constater que l’appel au vote utile a su convaincre les Français. Force est de constater que ces mêmes Français ont soudain craint pour leur traditionnel duel droite-gauche dont ils avaient été privés par surprise en 2002. Force est de constater que, avec le recul, François Bayrou et encore moins Jean-Marie Le Pen ne pouvaient espérer même de loin une qualification au second tour. Et pourtant... de la poudre dans les yeux que fut cet appel au vote utile ! Et dire que monsieur Hollande relevait ces derniers jours une forte crainte, une menace Le Pen, criant ainsi son désarroi à peine masqué que ce soit à la radio ou sur les plateaux télé... Que dire de cette fumisterie à peine déguisée finalement destinée à réduire le potentiel électoral de François Bayrou ?
Ne soyons pas dupes, François Hollande et le PS en son entier savaient très bien que Le Pen ne serait pas au second tour. Tout simplemenet parce que Nicolas Sarkozy a réussi là où Jacques Chirac avait échoué : marginaliser le FN, non pas en le diabolisant mais en respectant ses électeurs, en reprenant quelques-unes de ses idées phares et en les "démocratisant" dans des discours certes musclés mais au final considérés comme républicains. Sarkozy savait très bien ce qu’il faisait en parlant d’identité nationale ou d’amour de la France, il savait pertinemment qu’il était en train de s’assurer là une facile qualification au second tour avec plus de 25% des voix tout en éliminant les forces du FN.
Mais tout ceci, le PS le savait aussi. Cependant, surfant sur les souvenirs de 2002, ils ne purent s’empêcher d’appeler au vote utile. Officiellement donc pour annihiler l’extrême droite, mais plus certainement avec l’objectif de barrer la route à François Bayrou. Certains médias renforçant ainsi au passage "l’obligation" d’un duel droite-gauche au second tour, sous couvert d’une alliance UMP-PS à peine masquée puisqu’un tel deuxième tour arrangeait leurs perspectives.
Ainsi, autant l’UMP que le PS avaient pour intérêt commun de brandir l’excuse Le Pen et les souvenirs de 2002 non pas pour éviter une terrible redite, mais pour marginaliser François Bayrou et l’exclure ainsi d’un possible second tour. Mission accomplie ! Et, avec le recul, cette mission fut d’une simplicité enfantine, tant il suffisait d’agiter la peur des extrêmes au nez des Français, tant il suffisait d’attiser leur envie de s’offrir un "vrai" débat (sous-entendant au passage que François Bayou ne pourrait en être en prétextant son absence supposée de projet)... Ainsi le PS se sauve en présentant Ségolène Royal au second tour et l’UMP s’assure la victoire avec un Nicolas Sarkozy pratiquement assuré d’être élu, leur véritable menace nommée François Bayrou désormais écartée.
Au final, les Français ont choisi, et en masse, de voter pour les deux principaux partis. Une réaction fortement compréhensible tant UMPS, médias et sondages ont su être convaincants. Tant François Bayrou s’est retrouvé seul face à tous ces pouvoirs. Tant les Français semblent intimement attachés à ce bipartisme historique lorsqu’une menace extrême guette. Même si, au final, on peut se poser des questions...
Et s’il n’y avait pas eu l’incident du 21 avril 2002 ? Que se serait-il passé cette année ? On ne saurait trop faire d’hypothèses mais probablement que François Bayrou aurait atteint le second tour, probablement que Nicolas Sarkozy n’aurait pas dépassé les 25%, probablement que Ségolène Royal aurait terminée 3e, fortement menacée par un Le Pen au-delà des 15%. Mais ceci nous ne le saurons jamais...
Néanmoins, cet appel douteux au vote utile et à un renforcement de la bipolarisation aura eu un double effet bénéfique non négligeable sur la démocratie : une participation quasi-record et un recul du vote FN. Même si celui-ci représente probablement 1/6e du score de Nicolas Sarkozy. Ne manquons pas de saluer tout de même l’excellent score de François Bayou qui, malgré cet isolement forcé, a réussi à dépasser les 18%, ce qui constitue une sorte d’exploit dans ces conditions. Nul doute désormais qu’il sera l’arbitre incontestable du second tour et qu’il aura son mot à dire dans les cinq années à venir. Et qui sait ce qui se passera en 2012... où on ne pourra probablement plus agiter le vote utile en excuse ! Ce n’en sera d’ailleurs que plus intéressant à suivre...

Moyenne des avis sur cet article :  3.2/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • jeannich 23 avril 2007 13:20

    Ce bipartisme a ete forcé tout simplement par les medias et le lavage de cerveaux a la Sarko-Sego qu’ils nous ont fait subir pendants des mois et des mois.

    Pour ma part je ne pense vraiment pas que les Francais __voulaient__ un affrontement UMP-PS au second tour. Et croyez moi, nombreux ceux qui ont voté « utile » (mais utile pour qui en fait ?Le PS ?) mais qui ont vite dechanté en voyant le discours de Ségolene Royal : telle une marionette dans sa cours d’école récitant un texte fouillis lu sans aucune conviction.

    Je peux vous assurer que nombre de personnes, au moins dans mon entourage, se sont sentis manipulées et se seraient bien passé de ce duel droite-gauche soit-disant demandé par les Francais.

    Maintenant c’est sur, le PS va se faire ecraser par Sarkosy , et les voteurs « utiles » de Segolene se demanderons longtemps pourquoi ils ont fait ce choix !


    • PasKal 23 avril 2007 15:10

      IL EXISTE UNE FACON DE CONTINUER A ETRE PRESENT AU 2nd TOUR POUR LES ELCTEURS DE FRANCOIS BAYROU SANS SE RENIER ET EN AFFIRMANT PLUS QUE JAMAIS NOTRE PRESENCE !

      L’abstention n’est PAS la solution. Le devoir civique nous impose de voter au 2nd tour.

      Mais RIEN NE NOUS OBLIGE A VOTER POUR LE CANDIDAT DE GAUCHE OU POUR LE CANDIDAT DE DROITE :

      François Bayrou est le SEUL candidat dont le programme pronait la reconnaissance ...du « VOTE BLANC » ou « NUL » !

      Utilisons-le... !

      VOTONS « BLANC » (enveloppe vide) ou VOTONS « NUL » (ex : un papier inséré dans l’enveloppe avec le seul nom de « FRANCOIS BAYROU ») !!!

      Ainsi, nous confirmerons notre refus de la bipolarisation PS/UMP qui a entraîné notre Nation, notre Patrie dans le fossé et là où nous en sommes ; et nous confirmerons par notre vote le mantien de notre position en faveur de la démarche et du projet de François Bayrou, ...sans reniement d’AUCUNE sorte.

      OUI, AINSI, PAR CE VOTE ’POSITIF’ NOUS PARTICIPERONS NEANMOINS ACTIVEMENT A CE 2nd TOUR SANS NOUS RENIER !

      De plus, en VOTANT « BLANC » ou « NUL » nous SERONT EFFECTIVEMENT PRESENTS malgré tout au 2nd tour et les 2 candidats de la bipolarisation de malheur pour notre Pays ne pourront l’ignorer, et NOUS ignorer.

      Imaginez seulement : 5, 6 ,7 ou 8 millions de Bulletins « Blancs » ou « Nuls », comme autant de Bulletins de Voter clamant « NOUS MAINTENONS NOTRE VOTE DU 1ER TOUR EN FAVEUR DE FRANCOIS BAYROU »... La tête des 2 autres candidats et tous ceux qui soutiennent encore cette ’bipolarisation’... Ils en seront pour leur frais !

      En agissant ainsi, de plus, nous continuons de montrer notre force et nous positionnerons clairement et crânment face au PS et à l’UMP comme une 3ème force avec laquelle il faudra compter à l’avenir et lors des prochaines échcéances, que cela leur plaise ou non !!

      smiley

      IL FAUT VOTER AU 2nd TOUR

      IL FAUT VOTER « POUR FRANCOIS BAYROU » A NOUVEAU

      ...EN « VOTANT BLANC » OU EN « VOTANT NUL » !!!

      SOYONS IMAGINATIFS ET REVOLUTIONNONS LA DEMOCRATIE EN FRANCE AFIN DE RENOUVELLER LA REPUBLIQUE, COMME NOUS LE VOULIONS. NOUS EN AVONS LES MOYENS, Y COMPRIS LORS DE CE 2ND TOUR.

      Pour ma part, JE GLISSERAI DANS L’ENVELOPPE POUR CE 2ND TOUR UN BULLETIN PORTANT LE NOM DE « FRANCOIS BAYROU ».

      Plus que jamais : « JE VOTE FRANCOIS BAYROU » AU 2ND TOUR !!!!

      JUSQU’AU BOUT ! - R.E.V.O.L.U.T.I.O.N. C.I.V.I.Q.U.E. !


    • Dominique Dutilloy Dominique Dutilloy 23 avril 2007 20:15

      PasKal, j’aurais tendance à vous donner totalement raison... et... vous n’avez pas tort du tout ! Pour le 2ème tour, j’avais décidé d’aller voter, MAIS DE VOTER BLANC !

      Mais, au sujet de l’Europe, il y a eu deux positions diamétralement opposées :

      Nicolas Sarkozy veut nous imposer, par la voie parlementaire, le Projet de Loi portant Création d’une Constitution pour l’Europe, que nous avions rejeté par Loi référendaire !

      Ségolène Royal, qui respecte la décision du référendum populaire veut soumettre à notre approbation le Projet de Loi portant création d’une Constituion pour l’Europe, que nous avions rejeté par loi référendaire !

      Par ailleurs, Ségolène Royal veut une autre Europe, qui ne sera plus basée sur le pouvoir du CAC40 ou de la mondialisation non contrôlée, mais qui le sera sur un libéralisme beaucoup plus social... Ce que ne prévoit pas Nicolas Sarkozy !

      Alors, il convient de faire barrage à Nicolas Sarkozy : malheureusement, ce n’est pas un vote blanc ou nul qui se chargera de faire ce barrage ! Bien au contraire ! Tant que les instituts de sondage ne reconnaîtront pas les votes blancs et nuls, nous en serons toujours là !

      Aussi, l’électeur de François Bayrou que je suis, votera au Second tour des Présidentielles pour Ségolène Royal, mais, votera aux Législatives pour son Candidat UDF !


    • PasKal 24 avril 2007 09:04

      Je te comprends... Et finalement, APRES REFLEXION, après 1 journée de ressassement de ma déception que François Bayrou ne soit pas en mesure d’apporter dès maintenant LA seule solution possible pour sortir le Pays de là où le bipartisme stérile l’a plongée, après 1 journée de rancoeur, après t’avoir lu, et après (aussi !) avoir entendu Fillon hier soir au journal de France-2, J’AI DECIDE MOI AUSSI FINALEMENT(fusse sans enthousiasme débordant au moins au début ; mais cela viendra peut-être au fil des jours qui nous sépare du 2nd tour !) de ...VOTER ROYAL !

      J’ai bien écouté tes arguments ; ils sont justes et tu as raison !

      J’ai bien écouté aussi FILLON hier soir sur FRANCE-2 : il a fini de me décidé à ne pas voter pour son candidat ; ce, sous AUCUN prétexte !

      Hier soir, F. FILLON a dit devant Pujadas : « L’UDF est la bien venue ...mais le projet de l’UDF ne s’est pas qualifié pour le 2nd tour ; ...ses idées n’ont donc pas à être représentée au 2nd tour ! »(sic)

      En gros cela veut dire que c’est un ’DIKTAT’ : « Vous pouvez vous ralliez à NOS idées mais les votres, vos idées, ce que vous pensez, ce que vous voulez, on s’en contrefout ; on vous chie dessus ! Circulez y’a rien à voir. VOUS (l’UDF) ÊTES TOUT JUSTE BONS A NOUS APPORTER VOS VOIX ET A FERMER VOS SALES GUEULES DE DEMOCRATES ! ».

      Et il a ajouté en plus sa ’menace’ : « Si l’UDF ne se rallie pas, ...ça se paiera aux Législatives ! ».

      En gros : « ZI L’UDF NE ZE RALLIE PAS ZANS CONDITZION AU PRODJECT DE MEIN FUHRER, ACHHHH..., VOUS Z’ALLEZ LE REGRETTER ET LE PAYER, SCHWEINE DEMOKRATEN ! NOUS Z’AVONS LES MOYENS DE VOUS Z’ABATTRE ET DE VOUS Z’ELIMINER ! FERSCHTANDEN SCHWEINE UDF ??!! »

      QUEL MEPRIS POUR LES AUTRES - QUEL ARROGANCE - QUEL CRACHAT ENVERS LES 7 MILLIONS D’ELECTEURS QUI ONT VOTE POUR LE REDRESSEMENT DE LA FRANCE VIA LA CANDIDATURE BAYROU !!!

      MAIS QU’EST-CE QUE C’EST QUE CES « MENACES DE ’TROUS-DU-CUL’ FASCISANTS » ???!!!

      Fillon préfigurait en fait hier soir ni plus ni moins que ce que serait le pouvoir ’personnel’ du petit merdeux de Vichy-sur-seine s’ils parvenait à ses tristes fins : « Ché né veux voir qu’une seu-le tê-te ! Ché vous z’ordonne de penser comme moi ! Ché n’autorize personne à émet-tre la moin-dre z’autre pensé-e qué la mien-ne ! Vous dévez vous rallier à moi sans condizionne où zinon zé vais vous faire abbat-tre ! ...Schweine Démokrate ! ...Schweine UDF ! ».

      Et bien aux petits « Poutine » et autres « Pinochet » de merde en culotte courte de l’Extrême-Droite (« UMP = Union-pour le retour du régime du Maréchal Pétain » ?), je dis ceci : « ALLEZ VOUS FAIRE FOUTTRE ! JE VOUS FAITS UN BRAS D’HONNEUR ET JE VOUS EMMERDE ! ». Et c’est (de loin) la réponse la plus polie que j’ai à vous dire, sans quoi...

      PLUTÔT ROYAL QUE LA GUERRE CIVILE ET LE POUVOIR PERSONEL sousjaceants que ce ’demeuré’ (Merkel dit : ’cinglé’, elle) de Vichy-sur-seine ne pourrait qu’engendrer en France s’il parvenait à ses fins !

      Sarkosy ?, pour avoir ma voix ? , ...il peut toujours CREVER ! JAMAIS il ne l’aura !!!

      De toute façon, même si le programme de Royal ne me va pas sur un certains nombre de domaines, il est évident qu’il y a plus de points communs ou de rapprochements possibles entre le programme de Royal et le centre-gauche ET même le centre-droit dont je suis, même si à la base je viens du Gaullisme (raison de ma haine pour tous les ’Sarkoso-Pétainistes’ qui rêvent d’un pouvoir personnel ’extrême-droitisant’ et qui menacent la République aujourd’hui et la Démocratie demain).

      Alors, OUI, OK, VA POUR un ’ticket ROYAL/DSK’... !

      Après réflexion, après avoir lu tes arguments sur l’Europe et autres, après avoir entendu l’autre ’crétin’ au journal de France2 hier soir :

      JE VOTERAI « POUR ROYAL » de par les points d’accord possibles existants de fait entre le programme de l’UDF et celui du PS et pour son appel à l’OUVERTURE et au RASSEMBLEMENT REPUBLICAIN DE LA NATION.

      JE VOTERAI « POUR ROYAL » car JE RECONNAIS EN ELLE une FEMME REPUBLICAINE et DEMOCRATE qui ne présente pas un danger pour la Démocratie dans notre Pays, mais projette au contraire de respecter les opposants d’où qu’ils viennent et de leur permettre d’accéder à une représentation juste et normale dans toute Démocratie (Parlement et autres instances).

      JE VOTERAI « CONTRE SARKOSY » compte-tenu de son REFUS D’OUVERTURE et SES DIKTATS façon « SOUMETTEZ-VOUS SANS CONDITION A ’MES’ IDEES OU JE VOUS ABATS ! VOS IDEES N’ONT PAS D’IMPORTANCE, JE M’EN CONTREFOUTS, JE ME CONTREFOUTS DE VOUS ET DE CE QUE VOUS VOULEZ OU PENSEZ, JE FERAI CE QUE ’MOI’ JE VEUX, VOUS N’ETES AUTORISES QU’A VOTER POUR ’MA PERSONNE’ ET A FERMER VOS SALES GUEULES ! ».

      JE VOTERAI « CONTRE SARKOSY » car il représente l’archétique du « FOU » qui ne rêve que « D’UN POUVOIR PERSONNEL et AUTOCRATIQUE » sans limite et sans contrôle et parce qu’il est de-facto UN REEL DANGER POUR LA REPUBLIQUE, SON UNITE« et un DANGER PIRE QUE LE-PEN POUR LA »DEMOCRATIE" !

      JE VOETERAI « CONTRE SARKOSY » car JE LUI DENIE LE DROIT DE SE PRETENDRE UN « REPUBLICIAN » et un « DEMOCRATE » !

      CE SALE TYPE EST UN (TROP) GRAND DANGER POUR LA REPUBLIQUE OU LA DEMOCRATIE....

      ROYAL, ELLE AU MOINS, EST UNE REPUBLICAINE ET UNE DEMOCRATE, même si je n’approuve ni n’adhère pas intégralement à une partie de son programme.

      JE VOTERAI EN CONSCIENCE « POUR » ROYAL...

      JE CHOISIT LE CAMP « REPUBLICAIN » et « DEMOCRATIQUE » EN VOTANT FINALEMENT « POUR ROYAL » !


    • sarah 23 avril 2007 13:22

      Je concois que les electeurs de Bayrou, comme vous, soient decus. Cependant, il faut arreter de croire que l’appel aux votes utiles soit l’unique raison d’un second tour Sarkozy-Royal ! Pourquoi ne pas admettre que la plupart des votants ont reflechis, et au final voter pour un programme et des idees qui leur correspondent, point barre. C’est trop facile de dire maintenant que certains ont « vote utile » et que s’ils n’avaient pas eu le couteau sous la gorge (menace du FN), ils auraient vote Bayrou ! Bayrou aura effectivement beaucoup de poids sur le second tour et sur les 5 annees a venir... Suivant ce qu’il montrera, peut-etre sera-t-il pret pour 2012, mais pour 2007, il ne l’etait definitivement pas ! Et apparemment, je ne suis pas la seule a le penser... N’etre ni de droite ni de gauche, cela peut-etre certe une bonne chose mais c’est loin d’etre suffisant !


      • BIGARADE 23 avril 2007 14:51

        Le centrisme ce n’est pas être ni de droite ni de gauche , le centrisme c’est être un peu de droite et un peu de gauche, c’est être une synthése pragmatique entre un courant social et un courant libéral, c’est être pour une sociale economie et surtout rompre avec le poids des appareils et des clivages stériles. Maintenant sur le vote utile, ce n’est pas une raison je suis d’accord car si il y avait eu un vote utile nous aurions eu BAYROU au second tour !


      • PasKal 23 avril 2007 17:58

        ELECTEURS DE BAYROU : MAINTENEZ VOTRE COHERENCE DU 1ER TOUR EN REFUSANT CETTE BIPOLARISATION ET CE CLIVAGE GAUCHE/DROITE QUE LES MEDIAS, SONDEURS ET PARTIS POLITIQUES CONSERVATEURS ET FRILEUX DE GAUCHE ET DE DROITE VEULENT VOUS IMPOSER DE FORCE !

        VOTEZ AU 2nd TOUR POUR « FRANCOIS BAYROU » (rien de plus simple : il suffit d’inscrire son nom : « François Bayrou » sur un papier et de le glisser dans l’enveloppe !)

        Ainsi vous confirmerez votre refus de la bipolarisation, sans vous renier par rapport au 1er tour, et plus nous serons nombeux à le faire, plus ces millions de vote « François Bayrou » (qu’ils soient comptabilisés ’blancs’ ou ’nuls’) pèseront de TOUT leur poid et le vote Bayrou ne pourra pas ainsi être occulté, ni par la classe politique de gauche et de droite (PS, UMP et tous les autres), ni par les médias prostitués et soumis au ’fric’ et aux ciseaux de censure dans la main !

        OSEZ LE VOTE PACIFIQUE REVOLUTIONNAIRE AU 2ND TOUR !

        OSEZ MONTREZ QUE VOUS EXISTEZ ET PESEZ DANS LA VIE POLITIQUE FRANCAISE, Y COMPRIS LORS DE CE 2ND TOUR !

        OSEZ ETRE FIERS DE VOUS ET DE VOTRE REFUS DU CLIVAGE « DROITE/GAUCHE » !

        OSEZ LORS DE CE 2ND TOUR LE « VOTE CIVIQUE ET SALUTAIRE » en faveur de « FRANCOIS BAYROU » !

        NE VOUS LAISSEZ PAS INTIMIDER ET RESISTEZ AUX PRESSIONS, D’OÙ QU’ELLES VIENNENT !

        PLUS NOUS SERONS A LE FAIRE, MOINS « ILS » POURRONT NOUS OCCULTER ET PLUS « ILS » SERONT CONTRAINTS DE PRENDRE EN COMPTE NOS 8 MILLIONS DE VOIX, QUE CELA « LEUR » PLAISE OU NON !

        NE VOUS FAITES PAS AVOIR UNE FOIS ENCORE COMME LORS DU 2ND TOUR DE 2002 !!!

        POUR MA PART : JE VOTE « BAYROU » A NOUVEAU LORS DU 2EME TOUR !


      • non666 non666 23 avril 2007 13:26

        L’election n’est pas jouée.

        Moi aussi, j’ai sous-estimé la force de 5 ans de propagande unilaterale avec un Sarkozy qui occupé le devant de la scene de façàon inimterrompue.

        Mais soyons lucide que reste t’il de cette election ?

        1) A l’extreme gauche, il s’est passé exactement ce qui etait previsible. Parti divisé, le PC a finit d’exploser, Besancenot consacre la LCR comme parti dominant de la mouvance « anti ».

        Oui, a court terme , ils vont soigneusement se ranger derriere Royal. Ce faisant, ils vont aussi continuer a faire porter a Sarkozy le costume qu’il a lui-meme choisit de porter : un ersatz a Lepen. Mais a terme, ce n’est plus a un PC complasant, avec qui on peut s’accomoder aux elections que les socialistes vont jouer, mais avec eux. Et Eux, ils ont bien le couteau entre les dents...

        2) Au centre, l’election va se jouer sur la drague aux electeurs de Bayrou. Après avoir chanter la Marseillaise et agiter des drapeaux bleux blanc rouge, les deux danseurs de claquette vont surencherir de moderation d’europeisme. Car Bayrou est le choix obligatoire pour Segosarko. Mais il se fait aussi au detriment de leurs electorats potentiels « extreme »

        Il va surtout y avoir les premières trahisons affichées.

        Pour Bayrou, malgrès les sourires, ce n’est pas aussi simple non plus. Demander a rallier sego ou sarko, après avoir chanter l’independance des deux comperes est d’autand plus difficile que jusqu’après, il y a les legislatives. Quelque soit son choix de ralliement, il risque de perdre des electeurs venus de l’autre camps.

        Sans choix, il va au casse pipe car il lui faudra des accords de desistement reciproque aux legislatives.

        3) l’electorat FN. La defaite n’est pas si importante que ça, au fond. Il y a encore 3,8 millions d’electeurs qui ne se laissent plus bluffer. Si on compare avec le score du premier tour de 2002, la perte est finalement de moins de 10%. Si on admet que cette defaite est liée a la reprise du fond de commerce de Lepen par Sarkozy et en partie par Royal alors ce n’est plus si grave.

        Car quand on achete un electorat sur des idées qui ne sont pas celles de son camps, on en est comptable. Pour Sarkozy c’est 1/3 a 1/2 de ses voix qui ont été seduites par son apparence autoritaire.

        Mais que vont ces electeurs devenir si dès la semaine prochaine, il se met a faire la danse du ventre aux Bayrouthins ? Si il ne resout pas plus dans les 5 années qui viennent les problèmes de l’immigration que ceux de l’insécurité ?

        « Aux loups, aux loups, aux loups » ont ils chanté pour la troisieme fois.

        Mais il y a bien un moment ou plus personne ne les croira. Soyons simplement patient. Dès que le traitre validera le TCE, tout le monde saura ce qu’il etait et pourquoi et grace a qui il a prix le pouvoir.

        Et puis, on peut encore decider de le torpiller en votant pour l’idiote ou lui faire supporter une cohabitation.


        • at974 at97434 23 avril 2007 14:45

          Vous semblez en vouloir beaucoup au PS de la non qualification de F.BAYROU au second tour. C’est peut-être faire l’impasse sur la crainte que SARKOZY éprouvait de trouver F.BAYROU en 2me place avec de grandes chances d’être élu, d’où certainement l’ampleur des prises de position dans les médias.
          Ce que vous ne traitez pas, c’est de la position de F.BAYROU. Voilà quand même quelqu’un qui est de Droite, qu’il est de l’UDF dont des membres sont au gouvernement, qui a voté largement les textes de lois de la droite, sans trop rechigner et qui d’un coup, pour ces élections devient une troisième voie. Je crois qu’il aurait été préférable que cette position sur l’échiquier politique soit prise plus tôt pour être plus crédible.
          Ce candidat a aussi eu la particularité de voir les autres figures de son parti rejoindre l’autre candidat sans trop s’émouvoir (3me tour). Convenez que cela manque de constance dans l’effort. Je crois aussi qu’à moins d’un renfort qui ne peut venir de l’aile droite du PS, F.BAYROU va s’isoler sans que sa voix ne serve à faire avancer les affaires de la Nation. Nous verrons bien.


          • BIGARADE 23 avril 2007 15:06

            Il faudrait ne pas dire de bêtises ! BAYROU a refusé de rentrer dans l’UMP dés sa création en 2002 ! Je rappelle que BAYROU est allé voir CHIRAC le lendemain de son election pour lui dire qu’il avait la responsabilité au vue de ce qui c’etait passé d’ouvrir largement sa nouvelle gouvernance et CHIRAC lui a répondu que sa réponse serait la création de l’UMP ! Rappelez vous de l’intervention de BAYROU à TOULOUSE lors du congrés fondateur de l’UMP ou il avait déclaré sous les sifflets = Si nous pensons tous la même chose alors nous ne pensons plus ! Cela fait donc 5 ans que le schisme avec l’UMP existe et BAYROU est tout sauf un opportuniste ! en 2002 il a fait 6.5 % des votes si il avait été carriériste il serait rentrer dans les rangs et pris un poste au gouvernement de RAFFARIN comme Mr DE ROBIEN. C’est un homme de conviction et sa non election au 2 eme tour n’est pas le fait du PS on est d’accord, d’ailleurs si il y avait du avoir un vote utile anti sarko nous savons tous que bayrou serait qualifié à cette heure. Mais il faut comprendre une chose pour moi et beaucoup de centriste l’enjeu de maintenant c’est pas le 2 eme tour c’est de concrétiser l’existence d’un parti du centre autonome et novateur


          • anonymous 23 avril 2007 15:26

            UDF ce n’est pas l’UMP, on est tous d’accord. n’empeche que l’UDF reste un parti de droite qui a voté des lois de politique de droite et a participé à des gouvernements de droite.


          • BIGARADE 23 avril 2007 15:44

            Oui l’UDF etait un parti de droite modérée et a donné une fin de non recevoir à l’UMP depuis le vote de censure de 2006 ! La campagne de BAYROU a permi de vraiment le recentrer et de l’equilibrer avec une ouverture d’eprit sur la gauche ( c’est le moins que l’on puisse dire, d’aiileurs certains y ont répondu je crois !) Maintenant il appartient au PS de proposer un contrat de gouvernement aux centristes, si c’est pour avoir la même démarche que l’UMP je vois pas l’intérêt !


          • anonymous 23 avril 2007 17:25

            La censure a été voté par 11 députés UDF sur 29 ( même pas la majorité) et il y a encore en 2007 un ministre UDF au gourvernement, le meme gouvernement ou on trouva un certain Nicolas Sarkozy. Cette censure, à moins d’un an des l’elections, n’est qu’une posture pré-electorale pour ratisser à gauche. Seul espace disponible pour l’UDF pour pouvoir exister , et cela a bien marché 18 %. Mais dire que l’UDF et Bayrou ne sont pas de droites, c’est tres rigolos... Au fait il vas voter pour qui A.Bebag au second tour ?

            Vous vous rappelez Giscard en 74 ? ni de droite ni de gauche aussi. Lui cela a marché ( mais il fut aidé par un certain J.Chirac qui avait tué Chaban) Et tout le monde sait Giscard est un homme de droite. Peut être que F.Bayrou espérait, il y a un an que J.Chirac fasse la même chose avec Sarko. C’est raté...


          • Hansi Kürsch 23 avril 2007 17:23

            Je n’ai pas voulu accabler le PS ni les électeurs ayant choisi les deux principaux candidats dans cet article. J’ai juste voulu essayer de comprendre et d’expliquer d’où sont venus de tels écarts et une telle participation.

            Je pense que les chiffres parlent d’eux-même, mais que les propos tenus lors de la dernière semaine avant les élections, que ce soit par François Hollande que par certains journalistes par exemple, ont quelque peu aiguillé le choix des électeurs. Que François Hollande lance ces appels au vote utile, soit, il en a parfaitement le droit et c’était justement là son rôle, mais qu’il agite la peur de « Le Pen au 2nd tour » sachant très bien que Nicolas Sarkozy avait déjà largement marginalisé le leader frontiste, cela s’appelle pour moi de la désinformation voire même de l’arnaque. Idem pour les journalistes essayant de nous faire croire que François Bayrou n’avait pas de projet et qu’il mettrait (indirectement) en péril le débat du 2nd tour s’il y était.

            Bref, aujourd’hui nous en sommes là parce qu’avant tout, il est vrai, les français l’ont voulu. Mais l’ont-ils tous voulu par pure conviction ? Permettez-moi d’en douter...


            • Internaute Internaute 24 avril 2007 08:34

              Vous exagérez fortement le syndrome du 21 avril et le vote utile. Je n’ai pas du tout ressenti cette pression et cette peur. La seule pression qu’il y a eu, assez normale dans le contexte, est une prédominance de Ségolène et de Sarkozy dans les médias. Cette élection consacre le marketing politique. Les gens on voté ségo-sarko comme ils auraient acheté de la crème Nivéa, uniquement sur l’emballage et sans s’intéresser au contenu.

              Maintenant il nous reste le choix entre la France métissée avec une europe soviétique par référendum ou bien la discrimination positive avec une europe soviétique par vote du parlement. Autant dire entre la peste et le choléra. Bonne chance.


              • arturh 24 avril 2007 08:50

                Il faut être pragmatique.

                Il y a un triple constat :

                1 : les sondages ne se sont pas trompés et expriment donc bien la volonté de la majorité des gens.

                2 : Si Bayrou avait été au second tour, selon les sondages, il aurait été élu.

                3 : Il n’a pas pu accéder au second tour.


                • arturh 24 avril 2007 10:09

                  Comme la gauche et l’extrême gauche nous l’avait prédit, Sarkozy est déjà en train d’appliquer les idées de Le Pen en exploitant les quelques immigrés africains qui n’ont pas encore été expulsés :-0 ...

                  http://www.sarkozy.fr/home/


                  • Matthieu BOLLEA Matthieu BOLLEA 24 avril 2007 10:19

                    AVIS AUX LECTEURS

                    Désireux de plus d’informations ? Lisez l’article de Marianne sur Nicolas Sarkozy. Arrêtez France Télévision ou TF1 ! Formez votre opinion ! La mienne est faite : je suis résident français en Belgique, et j’y reste !

                    Lien pour l’article : http://download.yousendit.com/D50330FB1B42562A


                    • Inarius 24 avril 2007 10:21

                      Amusant que vous criez autant au loup après les media, qui auraient « forcé » le duel Sarkozy-Royal...

                      D’après vous, si ces mêmes sondages et media n’avaient pas été omniprésents dans la campagne, François Bayrou aurait il pu décoller dans les sondages ?

                      C’est en dénonçant les media qu’il est devenu médiatique, mais si ces media ne l’avaient pas empéché de parler au début de la campagne,....il ne serait pas devenu si populaire, et donc n’aurait pas connu son essor dans les sondages

                      Et personne ne sait si il aurait été élu au 2nd tour...on ne peut jamais en être sur. D’autant plus que, pour la suite, rien ne dit non plus qu’il aurait gagné les législatives !


                        • Fanfan la tulipe 24 avril 2007 11:40

                          Post pour le 2eme tour : Bonjour à tous, je m’adresse principalement au votants de Bayrou concernant leur choix possible de 2eme tour je laisse libre chacun de choisir, ce que je vais vous dire n’est qu’une idée personnelle. En premier, les personnes voulants absolument voter pour le PS ou l’UMP, je respecte parfaitement leur choix, en deuxième je m’adresse principalement aux indécis (ceux qui réfléchissent encore) et aux abstentionnistes. Suite aux manipulations du PS avec des phrases « il n’a pas de programme », « jamais d’alliance avec l’UDF », « il est de droite », « c’est la droite molle », aux manipulations de l’interprétation des sondages (le fameux vote utile), à certains articles par exemple « Le Monde » juste avant l’élection, je pense qu’il faudrait voter pour l’UMP. Pourquoi ? oui je sais, il est « monstrueux », « manipulateur », etc. ( bon bien sur une partie n’est issu que des ragots de la gauche, mais je pense personnellement que la droite a fait un peu la même chose, mais ce n’ait que mon avis), comme le disait Bayrou, démolissons les deux forteresses, comme nous n’avons pas réussi ce coup, nous pouvons quand même en avoir un bout, attaquer celle qui est la plus faible, c’est-à-dire le PS, parti affaiblie par ses tensions internes visibles, sa non présence depuis 12 ans au gouvernement, sa défaite en 2002 face à l’extrême droite. Aidons là à faire sa fin par le vote vers l’UMP, le résultat serait un troisième mandat sans le PS à la présidence donc 17 ans, la claque de 2002 et la claque du vote utile (la ou je pense à Bayrou mais aussi aux autres candidats de gauches) qui n’aurait pas servi à grand-chose. Donc pendant 5ans la gauche devra bien réfléchir à son avenir, ainsi en plus pendant 5 ans l’UMP sera scruté partout par la gauche et une partie du centre, il devra prouver qu’en 5 ans il sera capable de faire toutes ses promesses, une union de la France du plus petit au plus grand, qu’il provoquera des changements, qu’il sera juste et fera l’ordre, qu’il évitera les problèmes du type CPE et beaucoup d’autres encore, dans le cas contraire nous démolirons la 2ème forteresse en 2012. Moi c’est ce que je vais faire entre la peste et le choléra si on peut en tué un, ça sera déjà pas mal, et beaucoup d’autres autours de moi sont sur cette optique là. Bien sur, je reste attentif à ce qui pourrait être dit par les candidats et surtout l’avis de Bayrou. Car rien n’est joué d’avance, il se peut que les lignes changent, mais le plus probable pour moi actuellement est cette méthode. J’espère que Bayrou ne donnera pas de consigne de vote, laissera ses électeurs choisir, qu’il donnera des lignes possibles dont personne n’aurait pensé avant le 2eme tour. Car pour une fois c’est des électeurs qui dirigent en très grande partie un parti et non l’inverse, donc il serait dommage de ne pas les laisser libre de choisir. Pour les législatives attendons un peu déjà finissons les présidentielles, mais nous pouvons quand même songer déjà y préparer le terrain.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès