Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > « 23 étrangers, nos frères pourtant »

« 23 étrangers, nos frères pourtant »

Il y a 70 ans, le 21 février 1944 étaient exécutés au Mont-Valérien 23 résistants de la FTP-MOI, le groupe Manouchian que la propagande nazi rendit célèbre par l’ « Affiche Rouge ». Je crois nécessaire aujourd’hui de leur rendre hommage.

JPEG - 205.1 ko
http://www.clg-mistral-lunel.ac-montpellier.fr/blog/local/cache-vignettes/L400xH267/armee-du-crime-8f9d3.jpg

C’est d’autant plus nécessaire quand, 70 ans après leur sacrifice, la « bête immonde » ressurgit en France. De la « manif pour tous » au « Jour de Colère », en passant par la « Journée de Retrait de l’Ecole », la droite la plus réactionnaire envahit et sature l’espace public et médiatique. Parallèlement, l’extrême-droite incarnée par Marine Le Pen est au plus haut dans les sondages, tandis que la droite traditionnelle se durcit et lui court après.

Alors oui, je souhaite rappeler qui furent les 23 résistants de la FTP-MOI exécutés au Mont-Valérien, « 23 étrangers, et nos frères pourtant » selon le Poème de Louis Aragon « Strophe pour se souvenir ». Ils étaient des Francs Tireurs et Partisans – Main d’Oeuvre Imigrés. Ils étaient donc communistes pour la plupart, étrangers, juifs parfois. Ils furent arrêtés et livrés aux nazis par des soldats français, qui collaboraient. La propagande nazi tenta d’exciter les instincts nationalistes ou racistes pour faire haïr ces résistants « L’affiche qui semblait une tâche de sang, parce qu’à prononcer vos noms sont difficiles, y cherchait un effet de peur sur les passants » (Louis Aragon, Strophe pour se souvenir). L’affiche eu le résultat inverse.

Alors oui, quand la droite réactionnaire manifeste à Paris, quand un candidat du FN se révèle porter un tatouage néo-nazi à son bras, j’ai envie de rendre hommage à ces étrangers, communistes pour la plupart qui ont sacrifié leur vie pour un idéal de liberté.

Article initialement publié sur le blog de Pingouin094

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.31/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

39 réactions à cet article    


  • Massada Massada 22 février 2014 11:45
    Ne vois tu pas que tu déranges avec tes histoires de résistants juifs ?
    Ne vois tu pas qu’il n’y a pas que les gamins des banlieues qui détestent savoir que leurs héros ne sont pas ceux qu’ils croient ?

    « Etant l’auteur d’un livre sur le sujet, j’étais invité pour en parler devant des élèves d’un lycée professionnel de Mantes-la-Jolie. Avant que je n’entre dans la classe, la prof m’a pris à part. »Je pense que ce serait mieux si vous vous absteniez de dire qu’ils étaient juifs. Vous pourriez vous contenter de dire qu’ils étaient immigrés et étrangers. Vous comprenez, avec la Palestine et tout ça…« . J’ai tout de suite compris. Et avant qu’elle me suggère de dire que les combattants de la FTP-MOI étaient, comme ses élèves, »issus de la diversité« , j’ai tourné les talons. »


    • OMAR 22 février 2014 16:05

      Omar33

      @Massada

      Gaston Ghrenassia  alias Enrico Macias avait trahi son véritable pays, l’Algérie, pour se déclarer.....pieds-noirs  smiley  smiley  smiley , puis...français  smiley smiley smiley

      Mais voila, il ne s’est jamais senti français mais ....israélien smiley smiley smiley
      Son cœur ne bat que pour cet état-voyou, jamais pour la France..
      http://www.dailymotion.com/video/x1cpj smileyec

      Alors, Masssada, basta la fourberie des gus de ton genre....


    • soi même 22 février 2014 20:04

      Vue les conneries que vous débitez à longueur de temps Massada.
      Il est évident que vos propos passe à la trappe.
      Le meilleur comme le pire, je ne h’aime pas !


    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 24 février 2014 09:37

      LES FACHOS COLLABOS DE PETAIN SONT BIENTOT PLUS ENCENSES

       QUE LES FFI OU FTP §§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§ILS SONT PARTOUT MEME

       A AGORAVOX !!!!!!!!!!!!!!!!!!


    • Gavroche Gavroche 22 février 2014 13:23

      « Utiliser le sacrifice d’authentiques Résistants (et patriotes) à de médiocres fins de propagande électorale... »

      C’est d’autant plus vrai qu’en ce moment « pingouin094 » est en pleine campagne électorale, candidat PCF dans sa commune. Il faut battre le rappel des « anciens » qui votaient communiste les yeux fermés auparavant et qui ont tendance ces derniers temps à voter blanc voire FN.



    • Pingouin094 Pingouin094 23 février 2014 23:53

      Aucune propagande électorale en la matière.

      Une envie de réagir face à la montée du FN, oui. Car j’ai envie de rappeler que les vrais valeurs de la France ne sont pas celles que ce parti défend, c’est vrai.

      Mais sans relation avec la campagne municipale actuelle et surtout pas dans ma commune.


    • Pingouin094 Pingouin094 24 février 2014 16:39

      « Ma France », c’est celle du Poême éponyme de Jean Ferrat ; et je me sens parfaitement à l’aise dans ses valeurs là.

      Mais vu le torrent de commentaires haineux que mon modeste billet provoque, je me dis qu’il y’en a beaucoup qui ne sont pas si à l’aise que ça avec cette France là, la France oui, des lumières, je le revendique, la France qui a abolit la Monarchie, la France de la Commune, la France du Front Populaire, la France du CNR, la France de mai 68 ... La France Patrie des Droits de l’Homme...

      Mais si ça ne vous plaît pas, cette France là, quittez là ! Allez donc faire joujou avec les nationalistes ukrainiens qui font des « quenelles inversées » (c’est à dire d’authentique salut nazi), ce nationalisme là à l’air de vous plaire.


    • foufouille foufouille 22 février 2014 12:04

      c’est pour veauter PSOUMP ?
      le PCF a vendu son immeuble de bureau ?


      • César Castique César Castique 22 février 2014 12:57

        « 23 étrangers, et nos frères pourtant »


        Pourtant... Pourtant quoi ? Des vrais frères, c’est par le sang, autrement, c’est par le biais d’une démarche intellectuelle, d’une posture... C’est de l’ersatz de frères. 

        Si mon frère était parti combattre le communisme sous l’uniforme SS ; au sein de la division Charlemagne - dont nous dit-on, un candidat Front national s’était fait tatouer le franchouillard insigne à fleurs de lys et aigle monocéphale de l’empire romain-germanique - il resterait mon frère infiniment plus que des FTP/MOI, plus ou moins Arméniens, dont on ne sait pas s’ils se battaient pour la libération de la France ou pour celle de l’URSS en faisant ce qu’il fallait pour fixer en France, des troupes qui faisaient défaut sur le Front de l’Est.

        • taktak 22 février 2014 21:22

          On a bien compris votre choix : celui de la milice, des SS et des nazis. Celui de la collaboration et de l’asservisement de la France

          Voila un post qui démontre bien que fascisme et anticommunisme c’est bien la même chose...
          Voilà un post qui vous démasque comme ce que vous êtes un authentique nazillon, souhaitant la victoire de l’allemagne nazie sur l’URSS

          Moi je n’oublie pas que je dois ma liberté, la libération du pays, aux résistant (très majoritairement communistes) de ce pays et aux peuples de l’Union Soviétique, notamment à Stalingrad.


        • César Castique César Castique 23 février 2014 00:06

          « On a bien compris votre choix... »

          Le jour où vous serez à même de comprendre intelligemment quelque chose, cela transparaîtra dans vos interventions. Mais comme je suis essentialiste, je ne me fais guère d’illusion. 

          Les pommiers ne donnent pas des poires, et on n’a jamais vu non plus une pomme se transformer en poire au fur et à mesure de son mûrissement. Je crains que vous ne soyez donc condamné rabâcher, comme jusqu’à présent, le catéchisme que vous inculque le commissaire politique de votre cellule.

           « Voilà un post qui vous démasque comme ce que vous êtes un authentique nazillon, souhaitant la victoire de l’allemagne nazie sur l’URSS. »

          Quand je dis que vous êtes incapable de comprendre intelligemment quelque chose… On est en plein dedans smiley

          Souhaiter la victoire de l’Allemagne nazie sur l’URSS reviendrait à souhaiter la domination de l’Allemagne nazie sur l’ensemble de l’Europe, puisque toute la partie ouest du continent, à l’exception de la péninsule ibérique et de la zone nono jusqu’au 11 novembre 1942, était, je vous le rappelle, déjà occupée par les troupes allemandes.

          Or, il est humainement impossible de choisir entre deux totalitarismes et, à plus forte raison, lorsqu’on se trouve en présence de deux totalitarismes aussi délirants l’un que l’autre, l’un prétendant unifier tous les peuples de la Terre, indépendamment de la « planète » sur laquelle ils vivent, l’autre prétendant les hiérarchiser tous après s’être installé – on n’est jamais si bien servi que par soi-même - au sommet de la pyramide. Moi, les dingos, ils peuvent m’amuser quand ils sont en cage, mais pas en liberté.


        • César Castique César Castique 23 février 2014 10:42
          Excellente synthèse, Patriote, que j’ai déjà copiée, collée et archivée, mais à laquelle je voudrais ajouter quelques compléments. 

          De nombreux intervenants ont, par le passé, souligné le fait que le parti hitlérien s’appelait national-socialiste, mais il est beaucoup plus rare qu’on fasse remarquer que vers la fin du XIXe et au début du XXe, Hitler aurait fort bien pu être de gauche, étant antisémite comme Marx, Toussenel, Bakounine et pas mal d’autres, eugéniste comme Francis Galton, H.G. Wells, et là aussi pas mal d’autres « progressistes » et racistes comme Engels*, colonialiste de choc, Jules Ferry, Hugo ou Schölcher, l’anti-esclavagisme bien connu.

          « ...je rappelle aussi que l’« anti-facho » staline avait interdit l’homosexualité et l’ivg ;) et était un vrai conservateur et nationaliste dans sa politique et propagande. »

          à quoi il faut ajouter l’ethnicisme, tant il est inimaginable qu’après le déclenchement de l’opération Barberousse, le poète Ilya Ehrenbourg ait pris sur lui de lancer un appel aux Juifs d’Amérique**, et que l’écrivain Alexis Nikolaïevitch Tolstoï ait fait de même, de son propre chef, en direction des peuples slaves***.

          *
          "En somme, à notre avis, c’est très heureux que ce chef arabe [Abd-el-Kader] ait été capturé. La lutte des bédouins était sans espoir et bien que la manière brutale avec laquelle les soldats comme Bugeaud ont mené la guerre soit très blâmable, la conquête de l’Algérie est un fait important et heureux pour le progrès de la civilisation. (...) le bourgeois moderne avec sa civilisation, son industrie, son ordre, ses « lumières » relatives, est préférable au seigneur féodal ou au voleur maraudeur, avec la société barbare à laquelle ils appartiennent.« 

           »...est-ce un malheur que la splendide Californie soit arrachée aux Mexicains paresseux qui ne savaient qu’en faire  ? Est-ce un malheur que les énergiques Yankees, en exploitant rapidement les mines d’or qu’elle recèle...« 

           **

            »Je m’adresse aux Juifs d’Amérique en tant qu’écrivain juif et russe. L’océan ne vous protégera pas. Entendez le bruit des armes alentours. Entendez les cris des femmes russes et juives persécutées à Berditchev. Ne bouchez pas vos oreilles. Ne fermez pas les yeux.« 


          *** 
           »Peuples slaves ! Russes, Ukrainiens, Biélorusses, Polonais, Tchèques, Slovaques, Serbes, Croates, Macédoniens, Monténégrins, Bulgares, Slovènes, Ruthènes et tous ceux qui parlent des langues sœurs descendant du slavon et qui formaient jadis un groupe de tribus parentes et qui luttèrent pour leur indépendance, leur culture et le droit de vivre dans la paix."

          On ne saurait prendre plus nettement ses distances à l’égard du manifeste et de ses prolétaires de tous les pays.

        • epicure 23 février 2014 20:54

          Tu as oublié de rappeler que le gouvernement de collaboration de Pétain a été formé par des gens uniquement de militaires, de gens de droite et d’extrême droite qui étaient contre le front populaire.

          Voilà la composition du premier gouvernement de collaboration avec les étiquettes politiques en fonction des informations disponibles, parcours politique, positons sur les sujets importants ou commentaires extérieurs sur les personnages :

          • Chef de l’État Français, président du Conseil1 : maréchal Philippe Pétain ( réactionnaire ).
          • Vice-président du Conseil et secrétaire d’État aux Affaires étrangères à partir du 28 octobre 1940 (renvoyé le 13 décembre 1940) : Pierre Laval  ( gouvernements et politiques de droite dans les années 30 et contre le front populaire et les cartels des gauches)
          • Garde des Sceaux et ministre secrétaire d’État à la Justice (jusqu’en janvier 1941) : Raphaël Alibert (monarchiste)
          • Ministre des Finances (jusqu’en avril 1942) : Yves Bouthillier (réactionnaire)
          • Ministre des Affaires étrangères (jusqu’au 28 octobre 1940) puis ministre-secrétaire d’État à la présidence du conseil (28 octobre 1940-2 janvier 1941) : Paul Baudouin (famille de droite)
          • Ministre du Ravitaillement et de l’agriculture, puis ministre de l’Agriculture (décembre 1940-avril 1942) : Pierre Caziot
          • Ministre de la Production industrielle et du Travail (jusqu’en février 1941), puis ministre du Travail (jusqu’en avril 1942) : René Belin ( syndicaliste anticomuniste )
          • Ministre de la Défense nationale (renvoyé du gouvernement dès septembre 1940) : général Maxime Weygand (ensuite délégué général en Afrique du Nord et commandant en chef des forces françaises en Afrique du Nord jusqu’en novembre 1941) ( réactionnaire )
          • Secrétaire d’État à la Guerre (armée de terre) (renvoyé du gouvernement dès septembre 1940) : général Louis Colson (militaire)
          • Secrétaire d’État à l’Aviation (renvoyé du gouvernement dès septembre 1940) : général Bertrand Pujo (militaire)
          • Secrétaire d’État puis ministre la Marine : amiral François Darlan (militaire centriste)
          • Ministre de l’Intérieur (renvoyé du gouvernement dès septembre 1940 car ancien parlementaire)  : Adrien Marquet  (néo fasciste en 1940)
          • Ministre de l’instruction publique et des Beaux-Arts (renvoyé du gouvernement dès septembre 1940 car ancien parlementaire) : Émile Mireaux (droite parlementaire)
          • Secrétaire d’État à la Famille et à la Jeunesse (renvoyé du gouvernement dès septembre 1940 car ancien parlementaire) : Jean Ybarnegaray ( pro nazi )
          • Secrétaire général aux Communications (renvoyé du gouvernement dès septembre 1940 car ancien parlementaire) : François Piétri (centre droit)
          • Secrétaire d’État aux Colonies (renvoyé du gouvernement dès septembre 1940 car ancien parlementaire) : Henri Lémery (anticommuniste, membre de gouvenremnt de droite avec pétain et laval )
          "

          Ils sont où les 90% de collabos de gauche ?
          Alors que dans le gouvernement, c’est à dire le plus important, celui qui a orienté la politique de collaboration , mesures fascisantes et racistes comprises , ils sont 0% à gauche, mais sont de droite et encore plus d’extrême droite (sauf 2 centristes), ou le sont devenus s’ils ne l’étaient pas dans les années 20.
          Ce n’est pas une carte de parti qui fait la position politique, mais les idées énoncées ou mises en pratiques.

          Laval ça fait plus de 10 ans qu’il n’est plus de gauche, depuis la fin du premier cartel des gauche, Laval n’a gouverné que dans des coalitions de droite (centre droit et droite alliés pour faire des gouvernments), il a mené des politiques économiques de droite avec pétain comme compagnon de gouvernement en 34 (d’où la relation pendant la guerre), et s’est positionné contre le front populaire, qui lui a bien rendu (campagnes de presse contre lui, maurras et doriot).
          Donc tes histoire de laval homme de gauche c’est un mensonge. Il y a assez d’informations sur le sujet facilement trouvable pour savoir ce qu’il en est.

           tu as oublié de mentionner que les Partis communistes et SFIO, ont organisés des réseaux de résistances parmi les plus importants, et qu’ils représentaient la majorité des adhérents de ces partis. et ça aussi tu ne peux pas l’éviter avec une pirouette. et que même beaucoup d’autre réseaux de résistance avaient une forte composante de gauche (ne me fais pas dire que je dis tous les réseaux ).

          tu as oublié de mentionner que le programme de la révolution nationale de pétain c’était le programme de l’extrême droite d’avant la guerre, antisémitisme compris.

          Bref pas la peine d’essayer de désinformer les gens avec ta propagande mensongère sur la collaboration.
          les faits sont assez clairs et trouvables quand on ne se limite pas aux site de propagande d’extrême droite ( genre fdsouche ).


        • epicure 23 février 2014 21:05

          @@Par Patriote (---.---.159.88) 23 février 00:52

          Vraiment tu as de gros problèmes en calculs puisque je compte 8 membres dirigés ou créés par des gens d’extrême droite sans passé de gauche, hors il n’y a pas 88 mouvements ou noms dans cette liste mais uniquement 13.
          Ah zut du coup dans chercher dans le parcours des personnes nommées on tombe à moins de 50% de personnes qui ont un passé à gauche ( mais qui s’en sont éloignées ).
          Il suffit de lire, ce qu’il y a marqué.

          de toute façon les personnalités qui ont été à gauche dans cette liste ont adopté les idées de l’extrême droite, donc elle sont d’extrême droite.

          mais c’est sûr que quand on a une inculture politique de ton niveau, et qu’on se contente de faire de la propagande on ne peut pas s’en rendre compte.

          Donc tes chiffres sont totalement faux et mensongers.


        • Pingouin094 Pingouin094 23 février 2014 23:59

          Si mon frère était parti combattre au côté des nazis, je l’aurais renié. Mais il est vrai que je dis « au côté des nazis » quand vous dîtes « combattre le communisme ». On comprend bien à cela que nous ne sommes pas dans le même camp. Normal que nous n’ayons pas les mêmes valeurs.

          Quant aux FTP-MOI, bien sûr qu’ils se battaient pour la libération de la France. Lisez la dernière lettre de Missak Manouchian à sa femme. Elle était sincère, en aucun cas destiné à la postérité qu’elle reçue.

          Mais visiblement, que des étrangers se soient battus pour la libération de la France, tandis que des français se battaient pour la maintenir asservi vous reste en travers de la gorge.

          Car la police de Vichy ne faisait pas dans le détail, elle traquait tous les résistants, qu’ils soient étrangers, communistes ou bien français depuis 4 générations et de droite .... 


        • epicure 24 février 2014 01:28

          @ PAs trés hor

          je te le répètes déballer tes mensonges , les répter ne les rendra aps plus vrai.
           tu es incapable de distinguer la gauche de al droite. A partir de là tout le reste ne repose sur rien.
          J’ai démontré noir sur blanc ta supercherie ailleurs que tu mettais à gauche des gens qui n’avaient milité que dans des partis de droite.

          Bien sûr que pétain a une couleur politique : réactionnaire, renseignes toi un peu au lieu de faire le débile manipulateur.
          Au sujet du parcours de laval tu es un gros menteur et le le répètes puisque ses gouvernement post 1925 ne sont que des alliances qui contiennent des partis de centre droit et de droite. Et il a mené des politiques de droite sous ces gouvernements, et en plus il était contre le front populaire.
          Donc tu prouves encore ta mauvaise fois à refuser les évidences et à arranger les choses comme tu veux.


        • epicure 24 février 2014 03:57

          Bon oui faisons le décompte , mais vu tes difficultés en calculs je sais aps si ça va servir à quelque chose.

          De plus tes rpésupposés sont faux, ce n’est pas là où ont été les gens il y a 10-15 ans qui comptent mais là où ils sont « aujourd’hui ».

            • es deux principaux partis collaborationnistes :

              ED ( extrême droite) 1 - ExG 0 (ex de gauche)

              • Rassemblement national populaire (ou RNP), fondé en 1941 et dirigé par Marcel Déat, ancien député socialiste SFIOpuis, néo-socialiste, parti de classes moyennes, plus « modéré » que le PPF. Maximum de 20 000 à 30 000 membres.

              • aller soyons sympa parce que celui là essaye d’embrigader des gens de gauche
                ED ( extrême droite) 1 - ExG 1 (ex de gauche)
            • Satellites du RNP :

              • Ligue de la pensée française, fondée en 1942 par René Château, ancien député radical-socialisteLe mouvement le plus étonnant, constitué de sincères intellectuels républicains favorables à la Collaboration pour que, en échange, l’Allemagne permette à la France de rétablir la République.

              • "Compte tenu de ses positions républicaines et de gauche, la LPF est opposée au pétainisme qualifié de « réactionnaire » (catholicisme, régionalisme, retour à la terre). La LPF est également plus ou moins mal vue du petit monde collaborationniste car soupçonnée d’être une résurgence de la Ligue des droits de l’homme et de la Ligue de l’enseignement."
              • Ceux là étaient pour la collaboration dans l’espoir que le sort de la France s’améliorerait
              • ED ( extrême droite) 1 - ExG 2 (ex de gauche)

            • Partis collaborationnistes « moyens » (plus de 1 000 membres) :

              • Parti franciste, fondé en 1933  Fondé et dirigé parMarcel Bucard, réactionnaire de droite passé par toutes les ligues. Membres : 5 500 à 8 000 maximum). 

              1 Mouvement fondé par l’extrême droite, parti fasciste fondé par marcel buccard issu de l’action française et fondateur de la LVF, le MSN n’existe plus à cette époque. C’est bien le parti fasciste formé par un gars d’extrême droite qu’il s’agit


            • donc déjà tu triches


            • ED ( extrême droite) 2 - ExG 2 (ex de gauche)

              • Mouvement social révolutionnaire (ou MSR), issu de la Cagoule, fondée en 1936 par scission de l’Action française. Fondée et dirigé par Eugène Deloncle, ancien membre de l’Action française, puis dirigé en 1942-1944 par Georges Soulès, socialiste SFIO membre du cabinet de Charles Spinasse dans le gouvernement du Front populaire. Parti de comploteurs d’extrême-droite. Membres : vers 1 500 à 16 000 membres maximum selon les sources. 5

              • Là encore tu triches fondé par un gars d’extrême droite et en plus c’est écrit noir sur blanc que c’est un parti d’extrême droite, il est issu de la cagoule.

              ED 3 - Ex G 2


            • C’est sûr qu’en mettant à gauche des partis fondés par des réactionnaires ou fascistes tu peux arriver à n’importe quel résultat, mais c’est la preuve de ta malhonnêteté,mais j’ai l’habitude de tes techniques de manipulation des chiffres


            • Déjà on est mal parti pour les 90%

              • Jeunes de l’Europe nouvelle (issu de la branche jeunes du groupe Collaboration). Dirigé par Marc Augier, ancien organisateur du Centre laïque des auberges de jeunesse et membre de cabinet de Léo Lagrange dans le gouvernement du Front populaire, puis, par Jacques Schweizer, président des JNS, successeur de la ligue d’extrême-droite des Jeunesses patriotes, 1 500 membres maximum). 

              • issu du groupe collaboration, donc il suffit de voir c’est quoi le groupe collaboration, :
              • « 
                Collaboration regroupe des intellectuels et des bourgeois cultivés, conservateurs, aux fortes tendances antidémocratiques. » Donc ce sont des gens d’extrême droite et le deuxième dirigeant comme par hasard est aussi d’extrême droite
              • Donc c’est un mouvement d’extrême droite, qu’un dirigeant ait été dans un gouvernement de gauche importe peu, le mouvement défend des idées d’extrême droite et est l’émanation d’un mouvement d’extrême droite

              donc : ED = 4 Ex G = 2

              • Les jeunes du Maréchal, créés par Jacques Bousquet, professeur de lycée, puis pris en main par Jean-Marie Balestre et Robert Hersant (ex militant des jeunesses SFIO). Membres : 1 400 maximum.

              • Adeptes de la révolution nationale , donc extrême droite, bousquet n’a jamais été à gauche

              ED = 5 Ex G = 2  66% d’extrême droite pour l’instant

              Cosntantitini = extrême droite ancien membre des ligues

            • ED = 6 Ex G = 2

            • Groupe Collaboration (dirigé par Alphonse de Châteaubriant, écrivain réactionnaire. Groupe de notables conservateurs spécialisés dans les conférences à thèmes sur la collaboration. Audience : 33 comités en zone sud et un nombre inconnu en zone nord.

            • Donc celui ci est d’extrême droite, ce qui confirme ce que je disais au dessus
            • ED = 7 ExG = 2

            • Comité d’action antibolchévique (CAA), dirigé par Paul Chack, officier de marine et écrivain d’extrême-droite, membre de l’Action française jusqu’en 1939. Groupe de soutien à la LVF). Membres : vers 1 000 mais qui appartiennent aussi à d’autres organisations collaborationnistes.

            • Alors celui là tu triches puisque c’est indiqué qu’il est d’extrême droite, la manipulation est grossière tu es pris la main dans le sac à manipuler les informations et puis la LVF c’est pas de gauche puisque c’est pour combattre le bolchévisme du côté des armées nazi.

              ED = 8 Ex G = 2


            • Parti ouvrier et paysan français (POPF), dirigé par Marcel Gitton, ancien no 3 du PCF puisMarcel Capron, député-maire d’Alfortville élu en 1936 sous l’étiquette PCF. Parti regroupant d’anciens communistes passés à la collaboration. Membres : 300 en zone nord.

            • Oui celui là tu as de la chance c’est un cas à part puisque ce sont des élus et notables du parti qui étaient contre le pacte germano-soviétique qui vont ensuite rejoindre la collaboration... vraiment des fois l’itinéraire de certains est incompréhensible et n’a aucune logique. Doriot et déat dérivaient vers l’extrême droite depuis des années voire y avaient déjà le pieds dedans

            • ED 8 ExG = 3
            • Comité ouvrier de secours immédiat (Cosi), dirigé par Georges Yvetot, figure historique du syndicalisme français, puis par René Mesnard, socialiste passé au RNP, et Jules Teulade, ancien communiste passé au PPF. Organisation « caritative » pour les ouvriers bombardés, en fait, instrument de propagande collaborationniste envers les milieux ouvriers.

            Yvetot n’a jamais collaboré, mais les deux autres ont un parcours de glissement à droite vers l’extrême droite depuis la moitié des années 30

          • De toute façon PPF c’est un parti fasciste donc d’extrême droite , on ne peut pas classer teulade à gauche.

          • Mais je suis sympa : ED = 8 ExG = 4

          • ED = 9 ExG = 4

          Donc on a 2 fois plus de mouvements fondés par des gens d’extrême droite que d’ancien de la gauche qui ont reniés leurs idées pour rejoindre la collaboration.

          30% d’ex Gauche ça fait pas beaucoup comparé aux 90% que tu annonçais

          Donc majorité d’extrême droite comme pour le gouvernement fondateur de la collaboration de laval .

          Tes affirmations sont donc fausses.

          Apprends à lire avant d’avancer des chiffres fantaisistes, faux et manipulateurs.

          Ou alors retournes au CP pour apprendre à compter.


        • epicure 24 février 2014 22:25

          @Pas trés hot

          au sujet de l’origine du fascisme français, le premier mouvement fasciste hors Italie :
          *

          Le Faisceau fut fondé au terme d’une réunion salle Wagram le 11 novembre 1925 par Georges Valois, à la suite d’une scission avec l’Action française dont ils jugeaient les positions archaïques.

          En 1925 avec les capitaux de deux industriels milliardaires, le parfumeur Francois Coty (1874-1934) et le producteur de cognac Hennessy (Jean Hennessy)4. Valois fonde un nouveau mouvement, Le Faisceau, premier mouvement fasciste non italien,
          « 

          Action française LE mouvement de l’extrême droite en France dans la première moitié du 20ème siècle
          Bref voilà pas la peine d’en sortir des tonnes

          Quand à mussolini :
           » il crée le Parti national fasciste (PNF) en 1921 et se présente au pays avec un programme politique nationaliste, autoritaire, antisocialiste et antisyndical, ce qui lui vaut l’appui de la petite bourgeoisie et d’une partie des classes moyennes industrielles et agraires. [...] .ce programme est libéral et expansionniste en 1921« 

          Ce qui caractérise une idéologie d’extrême droite.

          Même s’il a été a gauche plus jeune, après la guerre il ne l’est manifestement plus.

          la chose qu’on peut constater c’est que les deux fondateurs des partis fascistes ont adhéré aux idées d’extrême droite quand ils ont créé leur partis respectifs.

          En fait ce n’est pas la Gauche , qui est responsable des dérives vers le fascisme à partir d’une jeunesse ouvrière et une pratique syndicale, mais un mouvement bien précis qui dans sa logique interne et repliée sur elle même contenait les ingrédients pour cette dérive vers un système autoritaire, et finalement antisocialiste : »le syndicalisme révolutionnaire" . Sur des bases de gauche, bien intentionnées, l’émancipation des ouvriers vis à vis du capital, il a développé une logique révolutionnaire spéciale, qui est devenu l’émancipation du mouvement ouvrier vis à vis du socialisme, de l’état démocratique, et de la démocratie en s’orientant vers un système autoritaire et une société organique. Donc au final en s’orientant vers les bases de l’extrême droite.

          Chez sorel le basculement à l’extrême droite a été assez tôt avant la guerre ( Action Française ), pour d’autres c’est le choc de al première guerre mondiale qui va créer le basculement, pour finir parfois sur des positions opposées à celles de départ ( du pacifisme vers le nationalisme expansionniste par exemple ).

          Mais tous cela se rejoindront par un rejet des valeurs de la gauche et du socialisme.

          En tout cas ce n’est ni le socialisme, ni le marxisme qui sont à l’origine du développement du fascisme. Ni la défense des valeurs de a gauche qui sont à l’opposé de celles du fascisme.


        • epicure 24 février 2014 22:44

          @pas trés hot
          "

          et epicon t’as supprimé un truc en gras sous-merde, pourquoi tu supprimes des passages ? parti issue d’une milice créé par Gustave Hervé ex cgt et sfio, mouvement issue d’un mouvement issue de la gauche. ensuite marcel bucard sera colistier d’andré tardieu en 24, issu de la « Fédération des gauches ».
            • Mouvement social révolutionnaire (ou MSR), issu de la Cagoule, fondée en 1936 par scission de l’Action française. Fondée et dirigé par Eugène Deloncle, ancien membre de l’Action française, puis dirigé en 1942-1944 par Georges Soulès, socialiste SFIO membre du cabinet de Charles Spinasse dans le gouvernement du Front populaire. Parti de comploteurs d’extrême-droite. Membres : vers 1 500 à 16 000 membres maximum selon les sources. 
          Mouvement fondé par l’extrême-droite et dirigé jusqu’à sa mort par un mec issue de la gauche, à sa mort le mouvement avait une politique et direction issue de la gauche. bon va te faire plaisir

            ED 0 - Ex G 4


            "


          tu es vraiment débile c’est écrit noir sur blanc la plupart des mouvements qu’ils sont d’extrême droite,, comment peux tu mettre 0 Ed quand il est marqué que le mouvement est d’extrême droite ou que son fondateur ou dirigeant appartient à un des courants d’extrême droite.
          Là c’est vraiment la mauvaise foi et la manipulation manifeste.

          Comme je te dis nier les faits ne rendra pas tes affirmations plus vrai.
          Moi je regardes ce qu’il y a derrière les mots, les noms, contrairement à toi qui reste sur une approche simpliste, bornée.


          Si j’ai supprimé un truc c’est qu’en fait cela n’avait aucune importance :

          1 ) le mouvement cité n’existe plus, donc il ne fait pas partie de la collaboration

          2) bucard a toujours été d’extrême droite, et a participé au faisceau avec sorel , donc la création de son mouvement n’a rien à voir avec le fait que l’autre ait changé de camps pour virer fasciste.

          Donc c’est bien un mouvement de collaboration d’extrême droite, sauf quand on est un idiot borné dogmatique comme toi qui refuses les faits , la réalité.


          Le MSR a été fondé par al cagoule dans une optique de défendre des idées d’extrême droite donc c’est encore bien un mouvement d’extrême droite.

          Voilà ceci prouve comme pour les autres fois que tu ne fais que mentir.

          Bon je m’arrête ici, pas al peine de perdre du temps en plus avec une bourrique comme toi qui ne comprend rien à ce qu’il lit.

          Il n’y a que 4 mouvement qu’on peut attribuer exclusivement une gauche qui a viré vers la collaboration pour des raisons diverses , pour certains ce n’était ni pour soutenir pétain, ni pour soutenir les nazis , et essayant d’attirer des gens de gauche à la collaboration. pas plus. Des 4 seul le MTP a prit une orientation d’extrême droite proprement dite.

          le reste sont des mouvements d’extrême droite , fasciste, fondés la plupart par des gens d’extrême droite, ou formés majoritairement par des gens d’extrême droite (le PPF). au moment de la collaboration.


          Voilà les faits quand on réfléchit, qu’on étudie les informations, ai lieu de jouer au crétin qui ne comprend rien et qui ne veut rien comprendre.

          C’est une période trop compliquée pour quelqu’un à l’esprit aussi étroit et borné que toi. Et tu le prouves à chacune de tes réponses.




        • epicure 25 février 2014 03:51

          @pas trés hot
          "

          et epicon t’as supprimé un truc en gras sous-merde, pourquoi tu supprimes des passages ? parti issue d’une milice créé par Gustave Hervé ex cgt et sfio, mouvement issue d’un mouvement issue de la gauche. ensuite marcel bucard sera colistier d’andré tardieu en 24, issu de la « Fédération des gauches ».
            • Mouvement social révolutionnaire (ou MSR), issu de la Cagoule, fondée en 1936 par scission de l’Action française. Fondée et dirigé par Eugène Deloncle, ancien membre de l’Action française, puis dirigé en 1942-1944 par Georges Soulès, socialiste SFIO membre du cabinet de Charles Spinasse dans le gouvernement du Front populaire. Parti de comploteurs d’extrême-droite. Membres : vers 1 500 à 16 000 membres maximum selon les sources. 
          Mouvement fondé par l’extrême-droite et dirigé jusqu’à sa mort par un mec issue de la gauche, à sa mort le mouvement avait une politique et direction issue de la gauche. bon va te faire plaisir

            ED 0 - Ex G 4


            "


          tu es vraiment débile c’est écrit noir sur blanc la plupart des mouvements qu’ils sont d’extrême droite,, comment peux tu mettre 0 Ed quand il est marqué que le mouvement est d’extrême droite ou que son fondateur ou dirigeant appartient à un des courants d’extrême droite.
          Là c’est vraiment la mauvaise foi et la manipulation manifeste.

          Comme je te dis nier les faits ne rendra pas tes affirmations plus vrai.
          Moi je regardes ce qu’il y a derrière les mots, les noms, contrairement à toi qui reste sur une approche simpliste, bornée.


          Si j’ai supprimé un truc c’est qu’en fait cela n’avait aucune importance :

          1 ) le mouvement cité n’existe plus, donc il ne fait pas partie de la collaboration

          2) bucard a toujours été d’extrême droite, et a participé au faisceau avec sorel , donc la création de son mouvement n’a rien à voir avec le fait que l’autre ait changé de camps pour virer fasciste.

          Donc c’est bien un mouvement de collaboration d’extrême droite, sauf quand on est un idiot borné dogmatique comme toi qui refuses les faits , la réalité.


          Le MSR a été fondé par al cagoule dans une optique de défendre des idées d’extrême droite donc c’est encore bien un mouvement d’extrême droite.

          Voilà ceci prouve comme pour les autres fois que tu ne fais que mentir.

          Bon je m’arrête ici, pas al peine de perdre du temps en plus avec une bourrique comme toi qui ne comprend rien à ce qu’il lit.

          Il n’y a que 4 mouvement qu’on peut attribuer exclusivement une gauche qui a viré vers la collaboration pour des raisons diverses , pour certains ce n’était ni pour soutenir pétain, ni pour soutenir les nazis , et essayant d’attirer des gens de gauche à la collaboration. pas plus. Des 4 seul le MTP a prit une orientation d’extrême droite proprement dite.

          le reste sont des mouvements d’extrême droite , fasciste, fondés la plupart par des gens d’extrême droite, ou formés majoritairement par des gens d’extrême droite (le PPF). au moment de la collaboration.


          Voilà les faits quand on réfléchit, qu’on étudie les informations, ai lieu de jouer au crétin qui ne comprend rien et qui ne veut rien comprendre.

          C’est une période trop compliquée pour quelqu’un à l’esprit aussi étroit et borné que toi. Et tu le prouves à chacune de tes réponses.




        • cedricx cedricx 22 février 2014 13:03

          « j’ai envie de rendre hommage à ces étrangers, communistes pour la plupart qui ont sacrifié leur vie pour un idéal de liberté. »

          Je suis sûr que pas un ici n’attache plus d’importance aux origines étrangères ou religieuses de ces hommes qu’à leur sacrifice suprême pour la libération de la France ! Je me joins modestement à cet hommage, j’ai une pensée émue et sincère à l’évocation du groupe Manouchian et de tous les autres hommes libres morts pour la liberté de leur pays.


          • Ouallonsnous ? 22 février 2014 21:40

            « Alors oui, quand la droite réactionnaire manifeste à Paris, quand un candidat du FN se révèle porter un tatouage néo-nazi à son bras, j’ai envie de rendre hommage à ces étrangers, communistes pour la plupart qui ont sacrifié leur vie pour un idéal de liberté »

            Pingouin, si vous voulez leur rendre hommage, ne l’associez pas dans cet article, aux mouvements de protestations que vous identifiez à ceux qui les ont fusillés, et qui ne sont que la réaction au pouvoir de ceux justement qu’ils ont combattus ; « les Manouchians » !


          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 22 février 2014 13:10

            Article trop long ,me suis endormi dans les heures les plus sombres avant la fin .


            • Pingouin094 Pingouin094 24 février 2014 00:00

              Alors écoutez TF1. Tout ce qui est plus compliqué vous passera largement au dessus de la tête.

              Parceque question longueur, il est plutôt très, très, très court cet article.


            • claude-michel claude-michel 22 février 2014 14:06

              Les 75.000 fusillés du PCF sont en fait un millier...ou l’on trouve des communistes des juifs des résistants et des otages...Source le gouvernement après la guerre... !


              • claude-michel claude-michel 22 février 2014 14:08

                heu..j’ai oublié de souligner que les communistes (dans ces fusillés) étaient minoritaires...source toujours le gouvernement De Gaulle après la guerre... !


              • claude-michel claude-michel 23 février 2014 08:09

                Voila la preuve qu’il y a des cons même chez les communistes.. !


              • soi même 22 février 2014 14:10

                La tarte à la crème du PCF, qui c’est bien garder de les protéger et qui après guerre n’a pas chômer pour les réabilités.

                http://www.lafauteadiderot.net/spip.php?page=imprimir_articulo&id_article=320


                • Pinkette234 Pinkette234 22 février 2014 19:56
                  1. le FN n’existait pas il y a 70 ans :
                  2. Il n’y a plus que les gentils gauchistes qui ont le droit de manifester...
                  3. Les autre doivent la fermer,sinon ,ils sont taxés de fachos et autres noms d’oiseaux,c’est honteux !

                  • soi même 22 février 2014 19:59

                    Création du Front National

                    Le Front National a été le principal mouvement de la Résistance clandestine et cette formation a été reconnue à Londres en 1943.

                    L’appel initial à la formation de ce front a été lancé par le parti Communiste en mai 1941. Il concrétise l’appel du 10 juillet 1940 dans lequel le Parti Communiste proclame : "Jamais un grand peuple comme le nôtre ne sera un peuple d’esclaves... ...C’est dans le peuple que résident les grands espoirs de libération nationale et sociale."

                    Pour voir l’Appel de 10 juillet 1940, Cliquez sur le lien ci-dessous

                    Appel du 10 juillet 1940

                    Le manifeste du 27 mai 1941 proclame que le Parti Communiste est prêt à soutenir tout gouvernement français... allant dans le sens d’une lutte véritable contre l’oppression nationale et pour la libération du pays.

                    Il se déclare pour :

                    - L’indépendance.

                    - La culture française.

                    - La libération du pays.

                     

                    L’organisation va se bâtir sur deux axes :

                    - La création de comités locaux, départementaux, de localités, d’entreprises.

                    - La volonté de structurer les différentes couches de la population, ce qui lui confère un aspect original.

                     

                    Pierre VILLON devient le Secrétaire National de ce front en 1943.

                    Vont se mettre en place :

                    Le Front National  

                    des Intellectuels  du spectacle

                    des médecins  de la jeunesse

                    des universitaires  des paysans

                    des étudiants  des combattants

                    des musiciens  de la justice

                    des techniciens  de la police

                    des arts  de la gendarmerie

                    du cinéma

                     

                    Le long travail de rassemblement très pluraliste pour converger vers la lutte contre l’occupant va permettre un bouillonnement d’idées entre gens d’origine et de formation très diverses, et il va être un apport important au sein du CNR.


                    http://libeptt.org/historique%20fn.htm





                  • Irina leroyer Irina leroyer 23 février 2014 03:21

                    tu as raison pinkette, c’est de la récupération et de l’amalgame !


                    honteux !

                    Irina

                  • epicure 23 février 2014 21:08

                    @Par soi même (---.---.55.146) 22 février 19:59

                    sauf que ce n’est pas le même front national.

                    D’ailleurs des fondateurs du FN actuel ont dû être ennemis du front national des années 40, puisqu’il y a des anciens collabos en nombre dans les fondateurs du FN actuel.


                  • Pingouin094 Pingouin094 24 février 2014 00:02

                    Sauf que le « Front National » de la résistance n’était en rien le « Front National » actuel. C’est le même nom pour deux organisations totalement différente.

                    Je me souviens même avoir entendu dire que les résistants du « Front National » avait tenté un procès à Jean Marie Le Pen pour lui interdire d’utiliser le nom « Front National ». 


                  • arnulf arnulf 22 février 2014 20:15

                    Se servir de l’affiche rouge pour faire avaler tout et n’importe quoi. C’est une minable manipulation.
                    Je vous respecte très très peu.


                    • Constant danslayreur 22 février 2014 20:28

                      « Je vous respecte très très peu. »

                      J’aime beaucoup comme formule, c’est extrêmement puissant tout en restant courtois, bravo.


                    • zygzornifle zygzornifle 23 février 2014 10:12

                      Faut aller faire un tour au Qatar voire nos frères en bonne santé rouler dans des voitures de luxe, brimant leurs épouses , faisant crever leur main d’oeuvre étrangère et faire ramper nos politiques le pantalon baissé cul à l’air en agitant des Dollars devant leur têtes hallucinées....A moi....A moi....A Moi le pognon....


                      • Xenozoid Xenozoid 23 février 2014 16:55

                        Patriote, t’es pas un peux obsèdé ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès