Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > A ceux qui n’ont pas vu venir Donald Trump

A ceux qui n’ont pas vu venir Donald Trump

Durant des mois, une écrasante majorité de médias, des experts, des spécialistes des Etats-Unis pronostiquaient une victoire d'Hillary Clinton, persuadés, sans doute d'une prédominence de l'idéologie libérale dans nos sociétés. Pourtant, des leaders d'opinion se sont fourvoyés et ont plutôt travaillé - volontairement ou non- à la valorisation de la communication plutôt qu'à celle de l'information. Désormais, le sentiment coupable de "n'avoir rien vu venir" pose des questions sur les compétences de ces comportements et sur la probité de tous ces dirigeants de la pensée. 

J’entends et lis des choses assez stupéfiantes ces derniers jours suite à l’élection de Trump, surtout de la part de gens de « gauche », essentiellement des « intellectuels » et des « journalistes » qui font part de leur stupéfaction, leur surprise, affirmant qu’ils n’ont « rien vu venir »… Je ne reviendrai pas sur ce point, étant donné les commentaires si nombreux qui ont sans doute permis de rabattre le caquet de ces prétentieux de « l’entre-soi » (qui n’est pas une spécificité de ce bord, entendons-nous bien), une caste effectivement de leaders d’opinion qui n’ont plus de leader que le nom.

C’est surtout que commencent à émerger des inepties de ce style : « Facebook a favorisé l’aveuglement en partageant des articles pro-Hillary » tout en affirmant son contraire : « Les réseaux sociaux ont permis l’émergence des fakes d’actualité mettant en lumière l’idée de complot et faisant la promotion d’idées réactionnaires ». Il faudrait savoir les « intellectuels qui savent », non ?

Enfin, il y a ces appels de plus en plus nombreux, grotesques et pathétiques de sociologues, psychologues, idéologues et autres « ogues » à tendance social-libérale (ça m’évite d’utiliser le terme de « gauche » qu’ils ont contribué à vider de sa substance) qui consistent à ajouter des contacts – sous-entendu de « droite » ou « réactionnaires » et même « à tendance fasciste »- afin de pallier la surprise engendrée par la découverte de cette large frange de la population qui en a assez du libéralisme économique et sociétal qui régit ce monde depuis 1989. Rajouter des contacts… Quel concept ! Pour faire quoi ? Les observer ? Se farcir leurs statuts contraires à ses propres principes et idées ? Pour voir « ce petit peuple de blancs frustré et mal élevé » ?

Allons allons. J’ai plusieurs milliers de contacts depuis une décennie. Des lecteurs ou simplement « potes » réels ou virtuels et figurez-vous qu’ils sont de tous bords ! Lorsqu’on écoute les pontes « démocrates » dans les médias mais aussi sur Facebook ou Twitter, toute personne de droite et à fortiori d’extrême-droite est le « Satan » qu’il faut éviter, combattre à tout prix, et éliminer du champ des débats… et toutes les personnes de gauche qui revendiquent l’anéantissement de ces élites qui gouvernent et de leurs armées de « petits soldats obéissants » de classe moyenne urbaine qui les soutiennent sont cataloguées de « fachos » ou/et « populistes » ou/et « démagos » ou/et « proto-communistes » ou/et « anarchistes violents » et/ou de « Rouges-Bruns » - J’ai tendance à être révulsé par ces mondains, ou/et urbains qui « n’ont rien vu venir » comme si, tiens, finalement, malgré leur critique formelle du Capitalisme, au fond, ils y trouvaient totalement leur compte. Nommer le Mal pour ces personnes, c’est taper sur ceux qui s’opposent à leurs idées et qui ne sont pas au pouvoir tout en laissant ceux qui nous dirigent continuer à mentir à ceux qui les financent : les citoyens de toutes classes sociales.

En fait, il ne s’agit pas de rajouter des contacts ou « d’ouvrir les yeux », cette posture étant encore une fois d’une condescendance et d’un pédant, elle ne mènera nulle part. Ceux qui se reconnaissent dans ce texte, d’une manière ou d’une autre auront compris que le nettoyage est en train de se produire de gré ou de force, qu’il est trop tard, que les questions sociétales ont submergé les luttes sociales, que l’argent public a favorisé des formes d’expressions artistiques et culturelles de façon unilatérale au point d’aseptiser et de détruire la liberté d’expression, que les pouvoirs publics interdisent des artistes de se produire par décret, que les citoyens, dans l’espace public, sont tenus à une « certaine retenue » (censure) se rabattant sur Internet pour parler comme on le faisait dans les bars, chez le coiffeurs ou le boucher du coin, sur la place publique, devant l’église ou dans les repas de famille. Une forme de « savoir-être » et une forme de « savoir-dire » ont été imposées. A cela s’ajoutent les « règles » ultra-libérales édictées par nos gouvernants et dont Bruxelles sert de plateforme interdisant la contestation radicale (donc libre) du système qui nous régit… et j’en passe… La liste est longue. Et ne parlons pas de la hiérarchisation des opinions : celui qui vend est celui qui est crédible, celui qui défend le « pouvoir d’achat » est celui qui est proche du « peuple », celui qui luttera contre « le sentiment d’insécurité » est le champion des « candidats »… Comme je l’écrivais en 2007, une révolution n’est pas nécessairement de gauche. Une révolution peut-être de droite, d’extrême-droite, islamiste, christianiste, raciste ou anti-raciste… Mais une révolution –massive et froide comme celle qui se déroule en ce moment- est la conséquence et non la cause des maux…

Léonel Houssam


Moyenne des avis sur cet article :  4.06/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

31 réactions à cet article    


  • zygzornifle zygzornifle 15 novembre 14:48

    est ce que lui même s’est vu venir ?


    • Léonel Houssam Léonel Houssam 15 novembre 14:51

      @zygzornifle Effectivement j’en doute. Je crois qu’il est totalement stupéfait. 


    • Le421 Le421 15 novembre 18:32

      @Léonel Houssam
      Pas trop de surprise si on écoute la bonne personne...

      http://melenchon.fr/2016/11/10/revue-de-semaine-6-special-elections-americaines/

      Et entre parenthèses, son analyse est exacte et l’élection de Trump était une logique évidente...

      En France, nous pouvons parfaitement avoir Le Pen au pouvoir car les électeurs de gauche, comme moi, ne voterons ni Hollande, ni Juppé et encore moins Sarkozy.
      Est-ce si compliqué à comprendre ?
      Et naturellement, Mélenchon va se faire allumer comme un pigeon d’argile au ball-trap !!
      Et Hollande et son PS « de gôche » va tout faire pour éparpiller la gauche façon puzzle...


    • JL JL 15 novembre 20:21

      @Léonel Houssam
       

       j’ai eu l’impression en voyant les vidéos, que toutes sa famille était comme complètement sonnée.

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 15 novembre 20:28

      @Le421
      Excellente, cette vidéo de Mélenchon.
      Quand je disais que la mafia Clinton avait flingué Sanders...
      Mélenchon a parfaitement compris que les peuples ne veulent plus du libre échange, de la mondialisation, du dumping salarial, du chômage, de la précarité etc.


      Ce que Mélenchon oublie, c’est que ce sont les Traités européens qui ont organisé l’entrée des pays européens dans la mondialisation !
      Il devrait en tirer les conséquences : appeler au Frexit tout de suite !

      Sauf que c’est un européiste convaincu, et qu’il ne le fera pas.
      Il restera accroché à ses illusions de « changer l’ Europe » !
      Quel gâchis !

    • Vipère Vipère 15 novembre 20:54

      @Fifi Brind_acier


      Celle ci est plus drôle : smiley


    • sampiero sampiero 15 novembre 21:37

      @Fifi Brind_acier
      « appeler au Frexit tout de suite ! »


      Pour quoi faire ? Nous c’est plutôt le EXIT ! !  70.09 % des « français » nous ont donné le EXIT smiley
      et aussi donc le Corxit

      Il va vous falloir rapatrier votre moitié de la population , vous chercher un autre porte avion naturel en méditerranée et apprendre à faire les figatelli ! smiley

      http://www.corsematin.com/article/derniere-minute/audio-sondage-europe-1-709-pour-lindependance-de-la-corse

      « Lundi, Europe 1 lançait un sondage auprès de ses auditeurs et internautes sur l’indépendance de la Corse dans le cadre de l’émission Europe Soir. Jean-Guy Talamoni était l’invité de l’émission de Nicolas Poincaré à l’occasion de la sortie de son livre Avanzà ! La Corse que nous voulons

      question  »Seriez-vous favorable à l’indépendance de la Corse ?«  a donc été en ligne durant toute la journée et la majorité a répondu oui à 70,9 %. Un grand nombre de votants ont motivé leur réponse avec un commentaire. ».

      D’accord c’est Europe1...faut pas trop en demander. smiley


    • ENZOLIGARK 16 novembre 05:55

      @sampiero ... , Bonghjornu ... TANT QUE PARLE LE FRONCAIS en terre corse ... . ... Ava basta a cumedia per tutti chi so cascadi , quelli chi si so andate  ! . ... Evviva a liberazione di Corsica * ... . Amicizia ... . ... AFF ИСС ... 


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 novembre 07:50

      @sampiero
      Traités européens = mondialisation.
      Il faut être cohérent. On ne peut pas critiquer la mondialisation et rester dans l’UE.


    • JL JL 16 novembre 09:27

      @Fifi Brind_acier
       

      ’’On ne peut pas critiquer la mondialisation et rester dans l’UE’’
       
       C’est une remarque qui mérite qu’on s’y attarde, car la réponse à la question est lourde de conséquences : L’UE est elle une réponse à la mondialisation, ou bien un moteur ?
       
       Dans le premier cas, on ne peut la quitter sans proposer une réponse alternative aux dégâts que cause la mondialisation. Sur ce point, l’UPR n’a pas de réponse.
       
       Si l’UE est un moteur de la mondialisation, elle n’est clairement pas le seul : que l’on quitte l’UE ou pas, l’Occident poursuivra à marche forcée cette mondialisation aventureuse. Dans ce cas, être dans l’un de ses wagons est-il pire que rester sur le quai ?
       
       Ps. Ceci n’est pas un plaidoyer en faveur du maintien, loin de là. Mon idée serait plutôt de quitter l’UE mais pas sans parachute : par exemple, fédérer plusieurs peuples autour de valeurs écologiques et humanistes pour envisager des politiques communes alternatives, et pouvant signer entre eux des accords bi ou multilatéraux préférentiels de libre échange. 

    • JL JL 16 novembre 13:16

      Mon idée serait plutôt de quitter l’UE mais pas sans parachute : par exemple, fédérer plusieurs peuples autour de valeurs écologiques et humanistes pour envisager des politiques communes alternatives, et pouvant signer entre eux des accords bi ou multilatéraux préférentiels de libre échange, pour une économie solidaire et écologiste, et non pas une économie hautement compétitive.


    • socrate socrate 16 novembre 16:07

      @ENZOLIGARK
      Moi à 5h55 je vais aux toilettes.
      « per tutti chi so cascadi », qui ? ceux qui sortent la nuit pour pour tirer sur quelqu’un ou racketter un pauvre bougre ?
      La Corse est entrain de vivre une révolution pacifique, j’espère que vous et les vôtres n’irez pas entraver notre avenir qui est entrain de se dessiner avec vos formules sans queue ni tête.
      Contentez vous d’aller vous aussi aux toilettes à 5h55.
      Buona cagata.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 novembre 18:44

      @JL
      L’UPR n’a pas de réponse ?
      Programme de l’ UPR par thèmes.
      Les 20 thématiques du programme de libération

      Introduction

    • ENZOLIGARK 17 novembre 02:34

      @socrate ... , Aloha * , ... mOOOsieur ( AhAhAhAhAh ... ) doit sans doute « travailler » dans le BTP pour « embellir » toujours plus ses poches et le littoral insulaire deja surgave ... !!! ( ? ) . Ou meme , sans doute pire  : un collabo ayant honte de mettre son profil minable au grand jour pour les citoyennes *** et citoyens de ce site de conversations riches et variees ... ! . ... « socrate » , ... expert en scatologie  ! . .. Pooovre Corse ... . ... A FRANCIA I COLLABO FORA ... INDIPENDENZA SOLA SOLUZIONE per a CORSICA *


    • socrate socrate 18 novembre 13:53

      @ENZOLIGARK
      Cela me fait plaisir. Depuis vos exploits de CM, vous avez enfin arrêté la coke.
      Mais on ne voit pas la différence.


    • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 15 novembre 16:47

      @Auteur : Vous même vous n’aviez pas dénoncé ces médias pourris... 

      Voir tous mes commentaires depuis le début et jusqu’au dernier...
      ----------

      Chacun de nous se souvient exactement de sa propre position mais aussi de celles des autres intervenants notamment les journalistes et les politiciens... 

      ---------

      Voici ce que je disais hier suite à cet article : 


      « »Si les maudits pays zzzzarabes ont donné l’argent des peuples misérables à la candidate de l’apocalypse, vous oubliez de dire toute l’infernale propagande franco-occidentale en sa faveur en même temps qu’une diabolique diabolisation de TRUMP !!! 


      J’espère de TRUMP sera élu parce qu’il est à lui tout seul le début d’un changement qui va bousculer la racaille politique mondiale fossilisée sur ses Koursis depuis des millénaires ! « »

      --------------

      Mais aujourd’hui c’est aux Français que je dis ceci : Il temps de destituer Toto Hollande et de revoir l’organisation de vos institutions ; il est urgent de préciser exactement la place que doit occuper dans la société LA GRANDE MERDE DES MERDIAS ET DES JOURNALISTES PERFIDES qui vous a pollués depuis de très longues décennies !!! 

      Est-ce qu’il reste encore un atome de crédibilité à vos minables experts, à vos misérables intellectuels, à vous politiciens pourris qui vous ont conduit dans les abysses de la médiocrité ? Pas un seul journalistes, pas un seul responsable, pas un seul abonné de ces nuls qui défilent régulièrement sur les plateaux des télévisions et personne n’avait donné une petite chance à TRUMP mais en plus personne ne l’avait épargné ; 

      TOUS L’AVAIENT DIABOLISÉ COMME ILS AVAIENT L’HABITUDE DE DIABOLISER LE FRONT NATIONAL !

      Mais aujourd’hui tous retournent les veste  ! TOUS N’ONT NI HONNEUR NI DIGNITÉ ET TOUS NE MÉRITENT NI LE RESPECT NI LA CONSIDÉRATION DE PERSONNE ! 

      Quand aux minables pays zzzzarabes et faux zzzarabes qui ont donné les millions de dollars pour financier la campagne de la sorcière, j’espère que TRUMP en tiendra compte...


      • QAmonBra QAmonBra 15 novembre 19:39

        Merci @ l’auteur pour le partage.

        Un bon article qui dit simplement leurs 4 vérités à ses faux culs (pseudo démocrates) qui se lamentent de la victoire de D. Trump, appellent à son assassinat, a violer sa femme et organisent déjà une « révolution » colorée. (violet)

        Ils ont tellement perverti le sens des mots pour étayer les mensonges de leur pensée unique, qu’ils ne savent même plus ce que signifie le terme fascisme. . .


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 15 novembre 20:06

          une révolution n’est pas nécessairement de gauche

          Ben si justement ! C’est l’histoire des sans dents, des laissés pour compte de la mondialisation, qui se sont débarrassés ... de la Fausse Gauche, du Parti Démocrate et de la mafia Clinton !


          Le Parti Démocrate est devenu aussi guerrier que Bush, aussi corrompu que possible, et aussi mondialiste que le souhaite l’Etat profond américain ... !

          Cette élection est d’abord la défaite retentissante de la mafia Clinton, qui a flingué en vol Sanders. C’est la même fausse Gauche mondialiste qui a sévi aussi chez nous, elle a écouté les bons conseils de TerraNova : « Laissez tomber les classes populaires, occupez-vous des minorités ! »

          Pourquoi ont-ils voté Trump ? Parce qu’il critiquait ouvertement l’oligarchie, dont il est un marginal, les médias menteurs et propagandistes, et qu’il prônait la démondialisation.

          La question est de savoir s’il appliquera son programme, pas de savoir s’il s’agit d’une révolution de Gauche ? C’est une révolution de Gauche, qui a emprunté le seul chemin qui restait une fois Sanders neutralisé.


          La question subsidiaire : que se passera-t-il si Trump ne fait pas ce qu’il a promis ?


          • QAmonBra QAmonBra 15 novembre 20:45

            @Fifi Brind_acier

            « La question subsidiaire : que se passera-t-il si Trump ne fait pas ce qu’il a promis ? »

            Probablement une révolution violente car vu le pouvoir financier des « 1% » et le nombre d’armes circulant librement dans ce pays, il y a peu de chances qu’elle soit pacifique.
            Certains pronostiquent même une seconde guerre de sécession.
            En tout cas, un éclatement du fédéralisme des U$A, tel qu’il a fonctionné jusqu’à ce jour, est a prévoir, compte tenu que certains états expriment des velléités d’indépendance dès à présent.


          • sampiero sampiero 15 novembre 21:14

            @QAmonBra


            « La question subsidiaire : que se passera-t-il si Trump ne fait pas ce qu’il a promis ? » 

            « Probablement une révolution violente car vu le pouvoir financier des « 1% » et le nombre d’armes circulant librement dans ce pays, il y a peu de chances qu’elle soit pacifique.
            Certains pronostiquent même une seconde guerre de sécession. »


            Autrement dit, comme il ne pourra forcément pas tenir ses promesses intenables, les américains, qui pouvaient s’en douter se seraient volontairement donné les moyens pour que survienne une guerre de sécession ?

            Et beaucoup en France applaudissent cette élections , certains félicitent même le gagnant ?
             On est tombés sur la tête !!

          • QAmonBra QAmonBra 15 novembre 22:15

            @sampiero

            Bien que D. Trump ne soit pas le leader idéal, pour ne pas dire son antithèse, à mes yeux de français, je ne partage pas votre avis, je respecte le choix du Peuple U$ et je considère que nous n’avons pas a nous mêler des affaires intérieures d’un pays, y compris les U$A, comme se le permettent les dirigeants occidentaux depuis des lustres, dont notre idiot de président qui, décidément, n’en loupe aucune avec ses « haut le cœur » et sa diplomatie de caniveau.

            Malgré un traitement médiatique inique, Donald Trump Président est le choix clairement exprimé du Peuple, suivant le système électoral U$.

            Outre le fait que ce soit totalement antidémocratique, la première des violences, celle qui peut enclencher tout le reste, est celle de refuser ce choix en poussant à une énième « révolution » colorée, comme semble faire l’hyper-mafia, ses relais et ses hérauts du type Soros.

            A force de chercher ce qu’ils n’ont pas a chercher, ces psychopathes vont finir par trouver, au delà de leurs pires craintes, ce qu’ils ne cherchent pas. . .


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 novembre 07:58

            @sampiero
            Balayez un peu devant votre porte !
            La mafia Obama - Clinton - Soros, c’est le PS depuis Mitterrand !


            Les électeurs ont voté Trump, puisque Sanders a été éliminé. Voici ce que disait Trump aux aux électeurs et que vous ne pouvez pas connaître, nos médias n’ont jamais traduit ces discours :

            "Il dit qu’il faut en finir avec la mondialisation qui appauvrit et qui n’enrichit plus personne.

            Qu’il faut en finir avec l’immigration y compris syrienne mais que l’on est généreux et humain et qu’on ne laissera personne mourir, mais on les protégera chez eux ! Pas aux USA  !!

            Qu’il faut en finir avec la corruption massive.

            Qu’il faut en finir avec la trahison d’une caste corrompue qui a oublié de servir le peuple pour se servir soi-même.

            Qu’il faut faire revenir les usines aux États-Unis.

            Qu’il faut évidemment refuser les traités de libre-échange !

            Bref, où que vous regardiez, Trump n’est pas un monstre, il est l’antisystème. Il pointe le doigt sur tout ce qui ne va pas mais que l’on n’a pas le droit de désigner sans être, au mieux, ostracisé et ignoré.

            Ce système, qui a soumis les démocraties, dompté les peuples, corrompu les élites, je l’appelle « le totalitarisme marchand » comme vous le savez. Ce totalitarisme marchand ne connaît ni couleur, ni religion, ni nationalité. Il est la conjonction d’intérêts privés financiers et monumentaux incarnés à travers les grandes multinationales dont le seul objet est le profit maximum même au détriment de l’intérêt général.

            Ces multinationales sont industrielles, financières ou de presse. Peu importe.

            Elles ont confisqué le pouvoir aux peuples.

            Le peuple américain est aussi perdant que le peuple français, anglais, espagnol ou italien, sans même parler des peuples du Moyen-Orient ou du Maghreb pour qui la vie devient vraiment difficile.

            Les peuples de la planète n’ont jamais été aussi peu ennemis les uns des autres en réalité. Simplement, nous nous sommes laissé confisquer notre souveraineté. Notre droit de décider de nos avenirs, de notre économie, de nos modèles nationaux et aussi de la paix ou de la guerre.

            Ceci est le jour de notre indépendance !" (...)


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 novembre 08:02

            @sampiero
            De nombreux Etats US sont ruinés, les infrastructures du pays sont dans un état désastreux, tout ça pour payer la dette et les guerres partout dans le monde...
            Ecoutez Mélenchon, qui explique comment s’est passée l’éviction de Sanders.


          • baldis30 16 novembre 22:13

            @QAmonBra

            bonsoir,

            Les USA éclateront lorsque la Californie votera sa séparation des USA. Or un référendum est envisagé sous peu dans cet état .....

            Vu l’importance de cette façade sur le Pacifique, aussi bien sur le plan économique que sur certaines formes de culture et sur la structure de sa démographie fortement latinisée, il serait étonnant que cela ne dégénérât point en conflit aigu ( et peut-être armé).

            de toute façon quel qu’ait été le résultat des élections américaines le déclin est en route à grande ou petite vélocité selon les états mais il l’est ...


          • bonalors 15 novembre 21:30

            vu venir ou pas, a mon humble avis ce debat est sterile, car finalement qui pouvait encore donner un moindre credit aux medias et hommes politiques, et les millions de fonctionnaires qui s exitent autout du cocotier, pour que les noix tombent encore ...
            Soit dit un jour il risque bien de se les prendre sur la gueule,
            Il y a deux ennemis a combattre, l etat cad nous meme, et la finance, apres l ordre importe peu, car somme toute il s agit bien de notre survie et liberte ...
            en resume nous sommes notre pire ennemi, alors soit on se fait harakiri, ou soit on commence a esayer de debuter a etre intelligent, et courageux, et ca ne risque pas d arriver ....


            • fred.foyn fred.foyn 16 novembre 08:57

              Rendez vous chez Optic 2000..y a des soldes !


              • orage mécanique orage mécanique 16 novembre 09:40

                C’est faux les médias n’ont pas donné Clinton gagnante !
                Au contraire, ils ont dis qu’il fallait se méfier.
                Par contre, Clinton était clairement la préférée des médias.


                • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 16 novembre 10:11

                  Une révolution (réaction) est la conséquence et non la cause des maux…

                  Si les médias « americans » ont présenté un pseudo mea culpa par contre en France la posture est plus sournoise, perverse .

                  Ils(les médias) font mine de..... ! En vérité ils ne baissent pas la tête bien au contraire, ils continuent avec plus de nuance mais ils sont toujours aussi déterminer à vouloir peser sur les débats et les choix........
                   
                  Comme les médias français les plus importants sont entre les mains d’un groupe restreint d’individus qui se moquent totalement des gens « de tous les jours ».
                  En vérité les morues et les phoques des matinales continuent leur propagande malsaine.

                  D’ailleurs un journaliste, une journaliste sont aux ordres de la ligne éditoriale de celui qui les rémunère . Autrement direction le chômage. 
                     


                  • Pyrathome Pyrathome 16 novembre 12:05

                    @SPQR Sono Pazzi Questi Romani
                    Comme les médias français les plus importants sont entre les mains d’un groupe restreint d’individus qui se moquent totalement des gens « de tous les jours ».
                    .
                    Pour l’instant ce n’est plus qu’un canard sans tête qui continuent à courir dans tous les sens.....
                    Il va tomber à un moment ou à un autre, c’est inéluctable...


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 novembre 18:50

                    @Pyrathome
                    65% des journaux US ont fait la campagne pour Killary, 2% pour Trump !
                    Chez nous, ça doit être ... 99%,non  ?


                    Les journaux américains se font du mouron, un peu tard !
                     Le New York Times promet d’informer plus honnêtement ...

                  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 16 novembre 15:02

                    Il y a un foisonnement d’articles sur AV...


                    Vous voulez des analyses pertinentes, déroulez mon « Tableau de bord » et vérifier un « vrais sans faute » !

                    A titre d’exemple relisez mon commentaire suite à l’article de « gruni » du 10 aout 2016 :

                    « »Trump - fou ou génie ?« »

                    que je rappelle ici :

                    « »TRUMP est Américain comme il en existe des millions ! C’est un milliardaire qui bascule vers la politique comme beaucoup l’ont fait avant lui ! C’est un candidats qui n’a pas montré un atome d’hypocrisie , il n’est ni un fou ni un génie !

                    J’ai déjà dit que dans les conditions d’aujourd’hui il est bien le « président légitime des Américains ». 

                    La Machine de la désinformation, de l’intox, et de la propagande qui alimente la Maison du Sondage veut déjà convaincre le peuple américain que « l’autre » était en avance !

                    On se demande bien pourquoi la France diabolise TRUMP et favorise les Clinton-Obama-Clinton...« »
                    ------------

                    J’ajoute et j’explique que TRUMP n’était pas le meilleur candidat et il n’est pas aujourd’hui le meilleur président mais il incarne la volonté du peuple américain et il est donc le plus légitime.
                    Est-ce que cette volonté va dans le bon sens ou est-ce qu’elle veut la continuité dans la même idéologie impérialiste : C’EST LA VRAIE QUESTION ! 

                    A voir ce qui se passe depuis la fin du cirque électoral, il semble queLES USA VONT DANS LE SENS DE LA NORMALISATION« et de l’alignement officiel du système sur la personne et sur le programme du »candidat-libre-président« : LES USA CONFIRMENT ALORS LEUR ÉCHEC ! 

                    Mais en attendant il convient de marquer une pose, il faut arrêter le déferlement des articles sur un sujet désormais classé : La suite sera la première initiative de TRUMP, ou il fera ce que OBAMA n’avait pas osé, ou il s’inscrira dans la même inertie politique ...

                    PS : L’EXAMEN QUI ATTEND LES FRANÇAIS EST AUTREMENT PLUS COMPLEXE  : La liste des prétendants vient d’être gonflée par un autre opportuniste Mr MACRON. Lui qui a mangé dans la marmite de la Goûûûche, veut cracher dans la soupe et croit pouvoir se libérer facilement des entrailles du Pendule Gauche-Droite en déclarant vouloir »rassembler non pas la Gauche et la Droite mais les Français...« 

                    Avoir le nombre de »candidats« qui veulent »rassembler les brebis égarées" autour de leur personne on se demande bien ou pourrait se situer le centre gravité de Marianne ! 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès