Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > A poil, tout le monde à poil !

A poil, tout le monde à poil !

Souvenez-vous, en 1981 il ne fallait surtout pas voter pour François Mitterrand. Avec le programme commun qui unissait le PS et le Parti communisme de Georges Marchais, c’était sur, à peine le nouveau Président élu, les chars russes allaient envahir les Champs-Elysées.

Tremblez braves gens, la droite ne reculait devant rien pour garder le pouvoir. Faire peur aux électeurs était son arme principale face à l’adversaire.

Plus de 30 ans après, on ne change rien ou presque. Le mur de Berlin étant tombé, on ne peut plus suspecter la gauche française d’être communiste. D’ailleurs, vu la politique économique qu’elle mène personne ne pourrait croire à une telle ineptie de nos jours.

Alors que faire pour effrayer le peuple.

Eh bien faire peur aux familles en prenant les enfants en otage.

Et ceci même si Sarkozy est surement le Président qui a le plus fait pour affaiblir le niveau scolaire français avec sa semaine de 4 jours, une hérésie mondiale, faisons du pouvoir actuel l’ennemi de la famille et des enfants.

Personne n’avait osé jusque là, et c’est pourtant ce que fait une partie de la droite de la façon la plus immonde.

Après les mails envoyés aux parents ou l’on disait que l’on allait enseigner la masturbation à la maternelle, c’est aujourd’hui le leader de l’UMP, Jean-François Copé, qui affirme qu’un livre intitulé, "Tous à Poil" , est « recommandé aux enseignants » pour les classes primaires.

Et Copé de continuer "« Il y a un moment où il va falloir qu’à Paris on atterrisse sur ce qui est en train de se faire dans ce pays », ajoutant : « Le rôle des responsables de l’UMP, c’est de dire ça suffit », accusant le gouvernement d’être « pétri d’idéologie ».

Sauf que la recommandation qu’évoque le président de l’UMP n’émane pas du gouvernement et ne s’adresse pas aux enseignants. Elle a juste pour vocation à être diffusée à l’échelle nationale dans les médiathèques et plus généralement les lieux de lecture.

On est encore dans le mensonge, dans le besoin de faire peur, et pour cela Mr Copé n’hésite pas à prendre les enfants français en otage. Est-ce une façon de procéder de la part d’un responsable politique ? Mais pour certains la fin justifie les moyens,fussent-ils abjects.

Il fut une époque, pas si lointaine, ou Pierre Perret pouvait chanter une telle chanson…

On est en droit de penser que d’ici peu, des politiques et des associations trop bien attentionnés, demanderont que l’on débaptise les quelques écoles Pierre Perret de notre pays. Que ses chansons que l’on apprend dans les écoles y soient désormais interdites .

Il y a quelques décennies, cette chanson passait à la radio sans problème, tous les enfants de France, et peut-être aussi un certain Jean-François Copé qui ne devait pas être bien vieux, reprenaient cette chanson tous en cœur sous l’oeil amusé de leurs parents.

On voit ou nous en sommes aujourd’hui.

Et demain ?


Moyenne des avis sur cet article :  3.42/5   (48 votes)




Réagissez à l'article

87 réactions à cet article    


  • zygzornifle zygzornifle 11 février 2014 08:14

    Il ne faut plus voter ni pour les opportunistes de droite ni pour ceux de gauche, depuis des années qu’on les connait la France s’écroule un peu plus à chaque élection ce qui prouve bien que le changement en mieux n’est plus dans les urnes mais dans la rue .....


    • Mendosa Mendosa 16 février 2014 18:23

      Ce n’est une preuve de rien du tout... qui vous dit que la situation n’évoluerait pas dramatiquement plus rapidement plus mal en mettant quelqu’un d’autre au pouvoir ?
      Les politiciens n’ont pas de baguettes magiques...


    • Robert GIL ROBERT GIL 11 février 2014 08:31

      Cope essaye de surfer sur la rumeur et mensonge, les deux mamelles de l’extreme droite integriste, pour faire parler de lui. Mais tout ce qu’il a raconté est faux...pas de chance !


      • Aldous Aldous 11 février 2014 11:36

        Quel Tartuffe ce Rober Gil ! Et quel Troll. Alors a Troll, Troll et demi :

        Cachez moi cette théorie du genre que je ne saurais voir !

        Pourtant elle etait assumée il n’y a pas longtemps par les même qui jurent leur grand Architecte qu’elle n’existe pas. Y’a l’feu à la loge ?


        « Un genre androgyne

        Depuis qu’il existe, l’être humain se manifeste à travers le genre masculin et le genre féminin, qui incluent respectivement les hommes et les femmes. De nos jours encore, ces deux genres sont très marqués sur le plan psychologique, en ce sens qu’il y a des façons de penser et de ressentir plutôt masculines, et d’autres plutôt féminines. Sous l’effet de l’évolu- tion, les hommes et les femmes en viendront à vivre au diapason de pensées et d’émotions communes. Autrement dit, ce que Jung désignait sous les mots « animus » et « anima » s’équili- brera à travers un genre androgyne. Précisons que cet androgynat n’aura rien d’anatomique, car aussi longtemps qu’ils vivront sur Terre, les hommes seront de sexe masculin et les fem- mes de sexe féminin. »

        J’attends tes arguments Tartuffe ! 



      • 65beve 12 février 2014 08:46

        Et le Copé, il était pas à poil dans la piscine de Takieddine ?


      • Aldous Aldous 12 février 2014 08:53

        Pas d’arguments, Taruffe fait juste de la propagande.


        « Circulez, y’a rien à voir ! » La théorie du genre ne doit plus exister, on en a honte au Parti Sociétal...

        Cette théorie existe, pire c’est un outil d’ingenierie sociale. Son but n’est pas de promouvoir l ?égalité entre bisounours mâle et bisounours femelles mais de construire un Homme Nouveau, « arraché à ses déterminismes familliaux » pour citer Peillon, qui veux imposer sa « morale » totalitaire à tous.


      • howahkan howahkan Hotah 11 février 2014 09:19

        la fausse opposition gauche droite est un leurre mondial total, Valls vient de le démontrer sans le vouloir, faute majeure d’un idiot devenu inutile au système maintenant..

        je dis : ceci est génial smiley

        il reste alors la société marchande de profit qui est toute les guerres depuis 5000 ans ou autre chose....le autre chose demeure à être « inventé »..ce sera un genre de tous ensemble par et pour tous de toutes façons.....sinon les 5000 dernières années seront les 5000 prochaines et si on ne veut pas aller aussi loin, mieux «  »veaux«  » se soumettre de suite et laisser l’empire faire tout ce qu’il veut....

        après tout perdre sa liberté d’être soi même(mais de quoi tu parles toi ??) en échange d’une voiture et d’un tel portable ca « veaux » le coup non ? smiley


        • paulau 11 février 2014 09:32
          Les enfants, après « Papa porte une robe », voici « Tout le monde à poil » ! A votre âge, 5 ans, il est grand temps de vous émanciper du carcan nuisible de l’éducation réac de vos parents et de vous tourner vers la seule lumière qui soit, vers la gauche progressiste !



          • Pere Plexe Pere Plexe 11 février 2014 21:32

            Évoquer la nudité, donc aussi la pudeur, à des enfants poserait donc problème... ?


          • Mortargent 17 février 2014 06:13

            @ Paulau : sincèrement, avant de parler de ce que vous ne connaissez pas, apprenez. Avez-vous lu « papa porte une robe » ? Non. Vous ne savez peut-être même pas de quoi parle le livre. Mais peu importe, vous suivez bêtement ce que vos gourous vous disent. Si demain ils vous informent très sérieusement que le gouvernement implante des gènes mutants dans les cantines pour forcer tous les enfants à voter PS allez vous non seulement retirer vos enfants de l’école mais aussi les sacrifier parce qu’étant déjà irrémédiablement contaminés ils voteront de toute manière PS ( ce que vous ne supporteriez pas ) ?????

            Papa porte une robe raconte l’histoire d’un père, boxeur, qui est obligé de changer de métier et de devenir danseur pour continuer à nourrir son fils après le décès de sa mère. CF en lien une interview de l’écrivain : http://www.liberation.fr/societe/2014/02/11/papa-porte-une-robe-c-est-un-pere-qui-veut-elever-dignement-son-fils_979331

            Oui, j’ose croire que pour vous, l’histoire d’un père qui se bat et fait ce qu’il peut pour élever son fils est une ignominie totale. J’imagine bien que pour vous cette histoire va tellement pervertir vos enfants que vous préfèreriez les égorger pour éviter qu’ils en entendent vaguement parler ( le livre n’est même plus édité, ils ne pouraient pas le lire ).
             
            Mais bon, puisque vos maitres à penser et vos maitres tout court ont dit « Vade retro bouquinas », vous allez dorénavent bruler tout ce qui ressemble de près ou de loin à un livre chez vous, on ne sait jamais.... C’est pour moi infiniment plus effrayant de voir une telle génération de décérébrés qui suivent stupidement les paroles de leurs maitres ( des hommes politique en plus ), que de lire Papa porte une robe...

            Je vous suggèrerai bien un petit lien venant du site et du programme de vos maitres qui propose exactement la même chose que le gouvernement actuel mais vous allez encore rater le coche. Quand vos maitres en 2011 utilisaient à peu de chose près les mêmes termes, les mêmes propositions, les mêmes idées que ce gouvernement, je suppose que cela ne vous dérangeait pas. Il n’est de pire sourd que celui qui ne veut entendre et de pire aveugle que celui qui ne veut voir. A vous lire on pourrait rajouter il n’est de pire sot que celui qui ne veut comprendre et qui suit religieusement les paroles et les dires de ses maitres.


          • Fergus Fergus 11 février 2014 09:49

            Bonjour, Fatizo.

            « Sauf que la recommandation qu’évoque le président de l’UMP n’émane pas du gouvernement et ne s’adresse pas aux enseignants. Elle a juste pour vocation à être diffusée à l’échelle nationale dans les médiathèques et plus généralement les lieux de lecture. »

            D’après un journaliste qui tient une rubrique sur Europe 1 destinée à démêler le vrai du faux dans l’information, l’origine est bien L’éducation nationale, le livre en question figurant dans une liste d’ouvrages pouvant être recommandés aux enseignants, non comme support de cours, mais comme lecture annexe aux cours sur l’ABCD, l’Académie de Grenoble ayant été la seule à inscrire ce bouquin sur sa liste adressée aux enseignants qui dépendent d’elle.

            Y a-t-il un problème avec ce bouquin au titre provocateur ? Pas Sûr. J’observe que tout le monde en parle, mais sans évoquer le contenu. Un contenu qui ne doit pourtant pas être sulfureux, ce livre étant, grâce à Copé, au 4e rang des meilleures ventes en librairie !

            Anecdote amusante : j’ai écrit en janvier 2009 un article intitulé « Vivre à poil  ». Rien de sulfureux là non plus !


            • Pere Plexe Pere Plexe 11 février 2014 21:35

              C’est là 


            • Aldous Aldous 12 février 2014 08:59

              Si tu veux du sulfureux voilà deux citations de Peillon :


              « C’est au socialisme qu’il va revenir d’incarner la révolution religieuse dont l’humanité a besoin. 

              Et évidemment, l’école sera le temple de cette nouvelle religion :

              C’est bien une nouvelle naissance, une transusbtantiation qui opère dans l’école et par l’école, cette nouvelle Église, avec son nouveau clergé, sa nouvelle liturgie, ses nouvelles tables de la Loi. »


              Ca s’appelle une secte.



            • JL JL 11 février 2014 09:53

              ’’Alors que faire pour effrayer le peuple. Et bien faire peur aux familles en prenant les enfants en otage.’’

              La question est : qui prend les familles en otage ? Est-ce ceux qui légifèrent, ou bien ceux qui appellent à manifester contre les lois ou amendements prévus ?

              Ma réponse : les deux mon général. C’est un duo parfaitement au point et dont les duettistes sont le PS et l’UMP. En même temps se joue sur notre dos une partie de poker dont l’enjeu est évidemment le pouvoir de placer ses copains.


              • howahkan howahkan Hotah 11 février 2014 09:54

                le truc est que ca devient de + en + dur de cacher les vrais seuls motifs de cette société qui ne nous y trompons pas pas est : tout pour ma gueule ,les autres qu’ils crèvent  !!! bien sur on peut le dire avec talent et poésie,mais la forme je m’en tape pour le coup...alors n’ayant rien a dire ni a faire sauf de voler partout ou c’est possible, ce qui implique de + en + de violence , des sujets dérivatifs sans aucune importance en eux même sont jetés au bon public comme on jette un os pour 10 chiens....bagarre assuré pendant ce temps business and war as usual...

                le chacun pour sa gueule doit devenir tous ensemble, sinon rien ne va changer en profondeur....l’autre n’est pas un ennemi,ma vie de merde c’est de ma faute pas celle des autres....ceci est une vérité.


                • fcpgismo fcpgismo 11 février 2014 10:00

                  La droite Française est composé d’opportunistes dont le gnome en chef barbotteur adorateur des marchands d’arme.

                  La nudité c’est l’égalité la mort de leur idéologie à ces gnome du capitalisme.

                  • JL JL 11 février 2014 10:51

                    ’’nous Homosexuelles homosexuels LGBT on se reproduit pour anéantir par l’amour ton obscurantisme.’’ signé fcpgismo,


                  • JL JL 11 février 2014 10:56

                    Si j’ai bien compris l’article, le naturisme n’a rien à faire dans ce débat. Pas plus que les Poilus, les Pictiens ou les Pixiens, d’ailleurs ou d’ici.

                    ps. ça c’était pour Fergus. smiley


                  • Fergus Fergus 11 février 2014 11:41

                    Bonjour, JL.

                    J’ai bien compris la nature du débat.


                  • Aldous Aldous 11 février 2014 11:42

                    « tous à poil » fut un des mots d’ordre de l’ideologie des NAZIs : la Freikörperkultur

                    « Culture du corps libre »

                    Ah ! Les NAZIs, une beau moment « d’égalité, face aux gnomes du capitalisme. »


                  • JL JL 11 février 2014 13:12

                    Mais je n’en doutais pas, cher Fergus.

                    Et vous aurez compris que je faisais appel à votre humour, mais la précision n’était pas inutile : d’autres que vous pourraient l’avoir perçu différemment.


                  • trevize trevize 11 février 2014 20:26

                    @aldous

                    Les nazis, je crois qu’ils respiraient de l’air aussi, alors si on suit votre raisonnement, on est tous nazis ?


                  • Aldous Aldous 16 février 2014 11:45

                    Je dis juste qu’il y a des préjugés sur ce qui est progressiste.


                    La nudité et la libido ont largement été exploité par les propagandes totalitaires du XXe siècle notemment le nu homosexuels qui est un genre à part entière dans l’art nazi et le réalisme socialiste soviétique.

                    Les gens sont amnésiques.

                  • Xenozoid Xenozoid 16 février 2014 12:18

                    tien Aldou un petit cadeau pour toi au hasard, et y’en a des milliers

                    http://img.alibaba.com/photo/11222632/Ancient_Statue_Of_Greek_God_Zeus.jpg


                  • Mendosa Mendosa 16 février 2014 18:31

                    tien Aldou un petit cadeau pour toi au hasard, et y’en a des milliers

                    http://img.alibaba.com/photo/112226...


                    ou encore : http://tinyurl.com/kv929bq


                  • Aldous Aldous 16 février 2014 22:31

                    Hé, les gars vous croyez quoi ?

                    Que j’ai jamais mis les pieds au musée ? smiley
                    Tâchez de comprendre ce que je dis : 

                    La nu-di-té-n’est-pas-ré-ser-vée-aux-dé-mo-cra-tes.

                    Ok ? La libido est même l’argument principal des propagandistes, politiques comme publicitaires.

                  • paulau 11 février 2014 10:22

                    Ne pas oublier : la pudeur est fasciste.


                    • Aldous Aldous 11 février 2014 11:45

                      Inculte ou propagandiste ?


                      Les Nazis, dans leur recherche de l’Homme nouveau on développé la Freikörperkultur « culture du corps libre » valorisant la nudité publique la mixité et l’absence de pudeur.


                    • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 11 février 2014 20:10

                      @paulau
                      Aldous a raison sur ce point ...la pudeur est une valeur morale surtout judéo-chrétienne.
                      Il faut donc la mettre en relation avec notre religion, le thème du péché et toutes ces choses qui n’ existaient pas dans la Grèce antique...
                      La mythologie allemande païenne et bien antérieure à sa récuperation nazie célèbre également la nature et la beauté des corps...
                      Voici une photo d’ angela merkel nue ( à l’ époque où elle vivait en RDA) qui n’ a choqué personne outre-rhin
                      http://www.leral.net/Voici-la-photo-nue-de-la-chanceliere-allemande-Angela-Merkel-Regardez-_a88807.html


                    • take five take five 12 février 2014 19:07

                      Culte du corps qui a perduré en RDA où le nudisme était très courant.


                    • take five take five 12 février 2014 19:09

                      au temps pour moi, commentaire redondant...


                    • paulau 11 février 2014 11:47

                      En réalité, çà n’est pas l’idée de nudité qui me gêne , c’est l’idée que l’on IMPOSE SES idées aux autres. Concernant l’éducation des enfants, les socialistes se mêlent de ce qui ne les regardent pas. Le rapport à la nudité est de nature intime. En ce qui concerne les mœurs et l’éducation familiale, nos enfants n’appartiennent pas à l’état fut-il « socialiste ».
                      Dans sa course en avant sociétale totalement hystérique, ce gouvernement sans boussole révèle une face totalitaire qui devient chaque jour plus inquiétante.


                      • howahkan howahkan Hotah 11 février 2014 11:49

                        + beaucoup.... smiley


                      • Aldous Aldous 11 février 2014 11:54

                        « En ce qui concerne les mœurs et l’éducation familiale, nos enfants n’appartiennent pas à l’état fut-il « socialiste ». »


                        On peut ajouter « Fut-il national socialiste ou international socialiste... » car manifestement le totalitarisme existe en une plusieurs option, selon les goûts, comme la lessive. 

                      • viva 11 février 2014 13:15

                        Je me méfie de types qui ont une résidence ou qui ont tendance à aller régulièment en vacances au Maroc.


                      • Olivier Perriet Olivier Perriet 11 février 2014 13:32

                        "Et ceci même si Sarkozy est surement le Président qui a le plus fait pour affaiblir le niveau scolaire français avec sa semaine de 4 jours, une hérésie mondiale, faisons du pouvoir actuel l’ennemi de la famille et des enfants."

                        Une oeuvre que poursuit l’actuel gouvernement, en transférant la charge d’amuser les gamins 4h/semaine aux communes


                        • Trelawney Trelawney 11 février 2014 15:20

                          Quand j’étais enfants pendant le peu de temps que je suis allé à l’école, j’ai lu un livre intitulé « Papa lit et maman coud ». Il est vrai qu’à cette époque papa rentrant du travail pouvait se reposer dans son fauteuil en lisant son journal. Tandis que maman pouvait se reposer à des taches pas très compliquées pour sa petite cervelle de femme ; comme repriser les chaussettes, repasser et plier le linge ou même pour les plus téméraires, aider ses enfants à réviser les leçons.

                          De nos jours, ce livre n’existe plus. Il n’aurait d’ailleurs plus d’utilité, puisque maman comme papa travaillent. Ils travaillent pour se payer toutes les belles choses qui les aideront à compenser leur manque de culture (comme un ordinateur, un smartphone, une voiture avec un GPS dedans etc). Et s’ils restent un peu d’argent, maman pourra se faire faire de jolies seins (en évitant les prothèses PIP), voir même aller chez l’esthéticienne pour se faire enlever tous ses poil disgracieux y compris et surtout sur le sexe. Avec son joli corps de déesse (comme celles que l’on voit dans tous les magazines) elle pourra plaire à papa ou plus si affinité.

                          Elle pourra même montrer son joli corps sur la plage, histoire d’exposer aux yeux de tous ses signes extérieurs de richesse, de bon goût et d’opulence. Mais avant cela, elle prendra soin d’offrir à ses enfants un livre « tout le monde à poil » pour lui apprendre que ce n’est pas grave d’être nue ou presque nue sur la plage, surtout lorsque l’on a un joli corps (qui a couté cher) comme maman.

                          La fille lorsqu’elle atteindra l’âge de l’adolescence, elle refusera son corps qui ne ressemble pas à ceux des magazines. Développera des complexes à en attraper une névrose. Ce n’est que lorsqu’elle tombera par hasard sur le livre de son enfance « tout le monde à poil » qu’elle comprendre avec sa conscience d’adolescente ce qu’elle n’avait pas compris à l’enfance, car la société et ses parents se sont acharnés à lui faire croire le contraire à savoir : l’apparence comme la nudité, comme le corps n’est pas ce qu’il y a de plus important dans l’être humaine.


                          • Aldous Aldous 12 février 2014 08:57

                            Ta mère t’a éduqué ingrat. C’est pas une activité de neuneu. 

                            Les femmes faisait cela mieux que les « pédaguogues » prod’aujourd’hui.

                          • Prudence Gayant Prudence Gayant 13 février 2014 14:19

                            par trelawney,

                            pendant ce temps, papa vieillissait lentement mais sûrement dans ce même vieux fauteuil. Aujourd’hui il ne lit plus le journal ses yeux ne voient plus guère. Les enfants sont partis, le fils écrit sur AV pour passer le temps et la fille dieu sait ce qu’elle fait encore celle-là !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès