Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > A propos de réduction ou de crédit d’impôt(s)

A propos de réduction ou de crédit d’impôt(s)

J'ai mis en photographie pour illustrer ce point de vue une affiche de l'UNSA :

- Beaucoup de syndicats font de la syndicalisation comme l'UNSA mais n'ont pas le courage de l'UNSA

- Je suis syndiqué depuis 48 ans, syndicaliste jusqu'à ma retraite, toujours adhérent aujourd'hui comme retraité, je défends et soutiens le syndicalisme, c'est pourquoi je suis pour leur indépendance.

Lettrasso a écrit un excellent article sur la question, je vous en conseille la lecture

http://www.loi1901.com/intranet/a_news/index_news.php?Id=2034

Je suis d'accord avec cet article mais je souhaite faire la différence entre les dons aux associations et les dons aux organisations syndicales ou politiques.

Nous avons tous rempli notre déclaration d'impôts sous forme papier ou par voie électronique....

L'arrivée de la « gauche » au pouvoir a apporté quelques changements avec pour les cotisations syndicales le passage de la réduction d'impôts au crédit d'impôts.

L'année dernière, chaque contribuable ayant opté pour une déclaration sans frais réels pouvait obtenir une réduction d'impôts égale à 66% du montant de la cotisation plafonnée à 1% revenu brut imposable relevant de la catégorie des traitements, salaires, pensions et rentes viagères à titre gratuit.

Cette année, la réduction d'impôts est transformée en crédit d'impôts, c'est à dire que les personnes non imposables syndiquées recevront un chèque du trésor public correspondant à 66% de la cotisation syndicale.....

On pourrait dire qu'il s'agit là d'une justice sociale puisqu'avant seuls les imposables étaient favorisées...

La discussion est ouverte.

Personnellement et pour mettre d'accord tout le monde contre moi : je suis opposé à ce crédit d'impôts ou à cette réduction d'hier :

L'engagement syndical est un acte militant et le syndicat doit être indépendant du gouvernement quel qu'il soit, c'est une question de principes.

On pourrait en arriver à des appels à la syndicalisation de ce type : syndiquez vous, il ne nous en coûtera que le tiers du prix !

LES DONS AUX PARTIS POLITIQUES

« dons au profit d'un ou plusieurs candidats : pas plus de 4.600 € par élection,

  • dons au profit d'un parti ou d'un groupement politique : pas plus de7.500 € par parti ou groupe de partis.

Attention : le montant des dons et des cotisations versés aux partis et groupements politiques ouvre droit à la réduction d'impôt dans la limite de 15 000 € par an et par foyer fiscal.

Calcul de la réduction d'impôt

Limite de la réduction

La réduction est égale à 66 % des sommes versées dans la limite de 20 % du revenu imposable. »

C'est une aubaine pour les partis politiques qui peuvent disposer d'une troisième source de « revenus », la première étant les cotisations, la deuxième le versement fait pas l’État en fonction du nombre de voix recueillis (avec un encadrement précis)et le troisième avec cette réduction d'impôts.

C'est un manque à gagner pour l’État, pour son budget donc l'école, la solidarité, les investissements.

Certains préférant verser au parti plutôt qu'au trésor public.

Je ne vais pas me faire des amis, mais tant pis....

 

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  3.77/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • spartacus spartacus 22 juin 2013 09:20
    Les ressources des syndicats sont proche de 4 milliards par an.

    1.4 milliard sont des mise a disposition de fonctionnaires d’état.
    1,2 milliard des entreprises, des entreprises publiques (EDF, SNCF, RATP etc...)
    0.6 milliard des entreprises privées.
    0.6 milliard des subventions publiques directes ponctionnées sur les contribuables pour acheter la paix sociales (conseils généraux, régionaux, mairies etc...)
    0.6 milliards du paritarisme (1% logement, sécu, unédic, caisse de retraite)

    Les ressources des cotisations c’est que 3%. a peine 100 millions d’€uros.....
    Les cotisations ne représentent rien du tout dans le syndicalisme.

    syndicats indépendants ? De l’état et ses obligés ? C’est a mourir de rire....
    Quand la CGT est un paravent du parti communiste ?
    Quand les syndicats se prononcent politiquement lors d’élections ?
    Quand 90% des adhérents sont des abonnés de régimes protégés ?
    Indépendants quand les comptes ne sont pas certifiés ? 
    Quand leurs interventions n’entraînent que des longues et stériles ? 
    Quand leur intransigeance n’entraîne que la destruction d’entreprises, hier Lip, Manufrance, Seafrance, demain la SNCM... ?
    Le port de Marseille en déconfiture économique à cause de eux, là ou les ports Hollandais comme Amsterdam sont devenu plateforme de l’Europe ?
    Que penser de l’impunité du syndicat du livre lorsque qu’on découvre qu’ils envoient à Cuba des tonnes de papier sur le dos de leurs employeurs ?
    Quand leur représentativité n’est qu’un pouvoir de nuisance des gens qui ont la sécurité de l’emploi ?

    • tutti frutti tutti frutti 22 juin 2013 09:37

      Quand leur intransigeance n’entraîne que la destruction d’entreprises, hier Lip, Manufrance, Seafrance, demain la SNCM... ?



      une étude sur 1000 individus tirés au hasard a démontré qu’ on ne peut 
      être intransigeant ET intelligent en même temps . 

      C ’est l’ un ou l’ autre .

    • Akerios 22 juin 2013 12:34

      Spartacus

      .................

      .................

      La fraude fiscale vers les paradis fiscaux représente plus de 90 milliards d’euros elle est réelle et officielle dans sa quantification.

      .......................

       Tu nous parle de 4.8 milliards de ressources des syndicats .Est ce que tu inclus les syndicats patronaux ?

      Je te cite : « 0.6 milliards du paritarisme (1% logement, sécu, unédic, caisse de retraite) » .........la vraiment les salauds de pauvres exagèrent ! 

      90 milliards d’euros  ! Sans même parler de la dette et de la résolution bancaire...........

       

      Je te cite Spartacus « 

      Que penser de l’impunité du syndicat du livre lorsque qu’on découvre qu’ils envoient à Cuba des tonnes de papier sur le dos de leurs employeurs ?
      Quand leur représentativité n’est qu’un pouvoir de nuisance des gens qui ont la sécurité de l’emploi ?
      .......................................
       »
      Une fois encore pour bien rigoler : Ah ! les salauds de pauvres qui donnent du papier a d’autres salauds de pauvres ...........sur le dos de leurs employeurs !
      "
      Un grand merci de nous prévenir Spartacus.
      Désormais nous allons nous méfier de tous ces salauds de pauvres qui dilapident les milliards
      de bénéfices de leurs employeurs . 
       
      Et bien l’horrible résultat... Spartacus c’est que les employeurs de ces salauds de pauvres
      ne savent plus ou cacher l’argent qu’ils ont honnêtement détourné ou volé !
      ..............
       
      Plus de 90 milliards d’euros par an c’est officiel .
      ....................
      Nous avons en Europe 12 paradis fiscaux..........pour........cacher l’argent honnêtement détourné ou volé ! 
       
       
       

       

       


    • spartacus spartacus 22 juin 2013 16:22

      @Akerios.

      Non effectivement cela n’inclus pas les syndicats « patronaux ». On doute aussi de la représentativitédes syndicats patronaux. 

      Non un chiffre de « fraude » ne peut être officiel
      Actuellement votre chiffre double tous les mois, les politiciens adorent vous faire croire un « trésor caché » qui renflouerait les caisses...Si y’en a 6 milliards, et que la France en récupère 1, estimez vous heureux. 
      Hélas la poudre aux yeux du trésor caché de la fraude fiscale ne cachera qu’un temps les 1800 milliards de dettes qui ont servi a acheter des votes auprès des groupes de pression clientélistes.

    • Akerios 25 juin 2013 12:19

      @ spartacus 

       

      Que penses tu de la bulle spéculative du notionel (marché de gré à gré de la finance) ?

      Le FMI , la BRI et d’autres avancent des estimatios de :

      600.000 à 1.000.000 milliards d’euros ! et a cause de cette bulle F. Hollande et A. Merkel sont en train de travailler sur la résolution bancaire ? 

      Résolution bancaire = prendre les dépôts des comptes client des banques (actifs) pour compenser la dette de la spéculation financière ( passif ) 

       

      En gros mon analyse  : des profits spéculatifs ce sont des bénéfices pour les actionnaires des banques , si ce sont des dettes gigantesques on paie avec las dépôts des clients  ?

       

       

      Au fait  : 600.000 milliards cela fait quoi ?.......ET BIEN  :

      600.000.000.000.000. d’euros ! et pour moi qui en travaillant 1 moiS a gagné 1.500 euros ?

      C’est un cauchemard ?

      En gros 600.000 euros pour chaque habitant de la planète la bulle . !

      ...........................................

      Nos dirigeants en ce moment travaille la dessus et s’occupent de tout sans nous demander notre avis  !..........danger !....

      ..........................................

       

       

       

       


    • Féraud 22 juin 2013 09:22

      Les élus ont des indemnités, très très peu taxés à la source.
      S’ils font des dons à des partis politiques, c’est autant de réductions d’impôts alors que ces sommes là n’ont pas été déclarées en rentrée sur la feuille de déclaration.


      • CHALOT CHALOT 22 juin 2013 09:36

        spartacus ! Vous êtes hors sujet. Votre syndicaphobie est trop forte, ELLE vous fait écrire n’importe quoi ; à la fois dénoncer les aides publiques et à la fois l’intransigeance de syndicats qui jouent leur rôle puisqu’ils combattent la destruction d’usines et d’emplois.


        • spartacus spartacus 22 juin 2013 16:33
          Accepter l’aide publique et nous faire croire que les syndicats sont indépendants ?
          Non, dans les autres pays il y a plus de syndiqués et ils refusent les aides publiques.

          Si les syndicats défendaient autre chose que les privilégiés des services public nous le saurions.

          En Italie, en Suède les syndicats se sont battus pour des systèmes de cotisations et retraites soient identiques et pour la fin des statuts, car ils ont pris conscience que les financements différenciés par les cotisations des un, se font mécaniquement au détriment des autres. 

        • tutti frutti tutti frutti 22 juin 2013 09:41

          90 % des abonnés sont issus de régimes protégés , 


          et Monsieur Chalot  non endoctriné notoire surgit de la boite en disant 
          hors sujet . 

          Si 90 % des abonnés sont issus de régimes protégés à quel endroit 
           l’ auteur est-il hors sujet ?

          de quel sujet ? à quelle hors ?

          • tutti frutti tutti frutti 22 juin 2013 09:46

            Mais comment les syndicats arrivent à avoir 4 milliards d’ euros 

            alors que les cotisations s’ élèvent à peine à 100 millions ? 

            D ’ou vient cet argent ? A qui le prend-on ? 

            On s’ offusque des divers scandales en France , éclairez nous Monsieur Chalot .

            • tutti frutti tutti frutti 22 juin 2013 12:11

              Si on lit les déclarations de cet idiot villageois Démosthène les syndicats arrivent à avoir 4 milliards d’ euro car , 

               
              tout simplement parce que vous êtes des bouffons qui vous nourrissez de vos affirmations péremptoires pour ensuite vous ridiculiser sans même en avoir conscience, mais qu’attendre d’autre de votre part...

              On voit ci que intransigeance et intelligence font un ménage parfait ... smiley

              à l’ asile des fous ils parlent mieux .
               

              • Akerios 22 juin 2013 12:39

                C’est bien vrais...ça........

                 tutti frutti  :  va faire taire tous les salauds de pauvres et les boufons

                Nous sommes rassurés.

                 

                 

                .

                 


              • Akerios 22 juin 2013 12:55

                Pour revenir  :

                sur le sujet de l’article :

                 

                ..............«  A propos de réduction ou de crédit d’impôt(s) » ..........

                 

                Oui ! pour assainir la fiscalité il faudrait en passer par la. C’est la base même du bon sens

                Mais nous sommes en approche d’un cataclysme financier gigantesque causé par une bulle spéculative du notionel.

                Cette réforme serait juste mais qu’elle est sa portée maintenant ou je vous invite a consulter le lien suivant :

                http://www.agoravox.tv/actualites/europe/article/traite-europeen-de-stabilite-39642?debut_forums=0

                 

                Je ne pense pas que nous ayons un  Laurent Louis en France......pas un !

                 


                • Akerios 22 juin 2013 13:02

                  Oui une réforme logique et juste mais dans un contexte ou elle n’a pas ou plus sa place.

                   

                   

                  Je vais même aller plus loin : par rapport a l’essentiel elle participe à l’enfumage qui précède le plus grand.............. Hold Up...........financier de notre siècle. 


                  • tutti frutti tutti frutti 22 juin 2013 13:09

                    Et la différence entre les 400 millions de cotisations et les 

                    ressources de 4 milliards  , rassurés  les bouffons des commentaires
                    bidons ?

                    • Akerios 22 juin 2013 13:40

                      Tiens ... tutti frutti.........mais il enfume vraiment avec sa loco !.


                      • Akerios 22 juin 2013 15:13
                        La grande finance , les banques , l’Europe et nos comptes bancaires. Union bancaire : désaccord sur les banques en faillite le 22 juin 2013 à 11:39...................................................................... ................  Tous sont d’accord pour prélever l’argent de nos comptes et payer avec la perte générée par la spéculation financcière..................................cela leur semble normal et a accepter au plus vite !...................http://www.liberation.fr/economie/2013/06/22/union-bancaire-desaccord-sur-les-banques-en-faillite_912945?xtor=rss-450

                         

                        Parlons vite d’autre chose......faut oublier.....et rigoler pour que le ciel ne nous tombe pas sur la tête


                        • Akerios 22 juin 2013 15:20

                          La grande finance spécule  : les comptes des salariés et entreprises seront débités des pertes....................

                          Les fonds de garantie sont insignifiants et font rire jaune les économistes car ils ne couvrent même pas 5 % des dépôts bancaires en Europe !

                           

                           

                          Nos gouvernants se battent pour faire voter en urgence les textes.......c’est le Hold Up annoncé !


                          • Akerios 22 juin 2013 15:25

                            Alerte ! en date du 22 juin 2013 à 11:39......................................................................

                            .......

                             !...................http://www.liberation.fr/economie/2013/06/22/union-bancaire-desaccord-sur-les-banques-en-faillite_912945?xtor=rss-450.

                             

                             

                            Pour une fois les entreprises et les salariés sont ensembles concernés  :

                            .....ils seront tous volés !


                            • Akerios 22 juin 2013 15:27

                              ....................................

                              .La résolution bancaire est l’objet des débats !

                              .....................................


                            • Gauche Normale Gauche Normale 23 juin 2013 00:55

                              En tout cas aujourd’hui, on peut dire que les centrales syndicales sont surtout payées pour signer des accords avec le MEDEF mais pas pour refléter les revendications des travailleurs et encore moins pour en défendre les intérêts. Mais cette manière de se ranger du côté du patronat tout en utilisant un lexique dont celui-ci est friand (coût du travail, compétitivité) ne fait pas l’unanimité : on l’a vu lors de la signature du scandaleux chantage à l’emploi chez Renault où des centaines de travailleurs ont fait grève tout le long de la « négociation » pour manifester leur désaccord.

                              Il faut donc que les syndicats remboursent les milliards qu’ils ont touché pour ne pas défendre les intérêts des travailleurs. C’est valable aussi pour le patronat qui, d’après un récent rapport, touche carrément entre 50 et 100 milliards d’euros d’aides publiques mais dont on se demande bien en quoi cela a créé de l’emploi (nombre record de chômeurs aujourd’hui).

                              • eric 23 juin 2013 09:26

                                On se croirait dans les harmonies économiques de Bastiat......


                                • nico31 24 juin 2013 13:50

                                  La réduction d’impôt, et a fortiori le crédit d’impôt consenti aux adhérents des syndicats et des partis politiques ou au soutien des associations d’utilités publiques sans but lucratif est une manière pour le contribuable d’orienter une partie de la dépense publique dans le sens qui lui convient.

                                  Ce serait injuste si seuls certains contribuables avaient ce droit ou si la liste des syndicats, partis, associations habilités a recevoir des fonds était trop limitative ou trop orientée. Mais ce n’est heureusement pas le cas.

                                  Le système est donc juste : chaque contribuable peut, moyennant une mise de fond de 34 % du don orienter la dépense publique vers une cause politique, syndicale, charitable, ... auquel il est sensible. Et la somme et la diversité des sensibilités rend le système équitable et auto-controlé, bien plus que la subvention par les pouvoirs publiques qui sera toujours suspecte d’arrière-pensées politiques ou de copinage.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès