Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > A quoi sert Mélenchon ?

A quoi sert Mélenchon ?

A la veille de la grande marche du Front de Gauche dans Paris, il n’est pas incongru de se poser la question : « à quoi sert Jean-Luc Mélenchon ? » Depuis 2008, année où il a quitté avec fracas le parti socialiste à qui il doit pourtant l’essentiel de sa carrière de mandataire public, Jean-Luc Mélenchon essaie tant bien que mal de jouer sa propre partition à l’extrême gauche de l’échiquier politique. Je dis « tant bien que mal » non par jugement de valeur ou parti-pris politique négatif, mais bien parce qu’il y a des données objectives qui démontrent clairement que Jean-Luc Mélenchon peine à mobiliser les Français autour de sa personne.

Regardons les chiffres. Mélenchon stagne autour des 12% des intentions de vote comme l’atteste un sondage publié cette semaine. Ce résultat peut paraître intéressant. Il ne doit cependant pas faire illusion. En effet ce pourcentage est certes au-dessus des 9% représentant la somme exacte des suffrages communistes et trotskistes à l’élection présidentielle de 2007 mais il est quasiment identique aux 11,23 % que l’extrême gauche (PCF et chapelles trotskistes) a obtenus à la présidentielle de 1988. Il est en tout cas inférieur aux 13,94% de 1995 et aux 13,81% de 2002. Bref, je constate qu’il n’y a pas de progression électorale significative de la « gauche de la gauche » malgré le talent oratoire et les coups de gueule de Jean-Luc Mélenchon. Ce dernier ne parvient donc pas à ramener à gauche les voix de l’électorat ouvrier qui, depuis 1984, ont abandonné le PCF pour se reporter quasi-systématiquement sur le Front National. Ce retour était l’une des grandes ambitions politiques de Mélenchon et c’est en train de devenir l’un de ses échecs les plus cuisants. J’ai, en effet, le sentiment que plus Jean-Luc Mélenchon se manifeste médiatiquement avec sa verve, sa gouaille, son culot, son sens de la formule et de la répartie, plus Marine Le Pen progresse dans les intentions de vote. C’est comme si la présidente du FN récoltait sans effort les fruits de l’agitation permanente du coprésident du Parti de Gauche.

Il est donc normal dans ces conditions de s’interroger sur l’utilité politique de Jean-Luc Mélenchon. Je n’aurai évidemment pas le ridicule de lui contester sa place et son rôle dans la vie politique française même si je le critique beaucoup sur ce blog. Je reconnais que Mélenchon contribue incontestablement au débat public. Il rappelle avec force la prégnance des injustices, notamment sociales, et la nécessité de les réparer. Il dénonce avec véhémence la folie du système capitaliste et du monde de la finance. Il renoue avec les envolées lyriques des discours de la gauche traditionnelle, du temps où celle-ci n’était pas disposée à faire le moindre compromis avec un système qui imposait une servitude économique au plus grand nombre de gens en les condamnant irrémédiablement à la pauvreté. Par ses outrances verbales, il a aussi cassé les codes convenables de l’énarchie de gauche.

Cependant, tout ceci reste à la surface des choses. Tout ceci n’est que formel. Mélenchon, en dépit de ses efforts et de l’énergie déployée pour sortir du relatif anonymat qu’il a connu pendant 30 ans (car la notoriété de l’apparatchik Mélenchon ne dépassait pas le cadre somme toute étroit du parti socialiste), n’a aucune crédibilité en termes de gouvernement, abstraction faite d’une expérience ministérielle sans éclat particulier de deux ans dans le gouvernement Jospin. Son insistance répétée à vouloir devenir premier ministre démontre son besoin de crédibilité. Pourquoi n’y parvient-il pas ? On touche là, un point sensible de l’extrême gauche et les plaies de son identité. Si Mélenchon ne parvient pas à être crédible pour les Français, c’est que ces derniers ne croient pas à une rupture avec le capitalisme et qu’ils ne conceptualisent pas la « révolution citoyenne » proposée par le Front de Gauche. C’est aussi parce que l’extrême gauche française n’a jamais eu le courage et l’honnêteté intellectuelle de faire son aggiornamento et de dresser un bilan (économique, politique, social, humain) du communisme qui reste l’une des plus grandes tragédies du XXe siècle avec le fascisme et le nazisme. En refusant de voir son passé en face, en refusant même l’idée d’une responsabilité morale dans cette catastrophe et en refusant de réformer sa grille d’analyse doctrinale, l’extrême gauche se condamne elle-même non seulement à ne jamais séduire les Français mais aussi à ne pas pouvoir les rassurer sur ses intentions. C’est un autre des échecs cuisants de Mélenchon qui est incapable d’inciter le Front de Gauche à amorcer une révolution intellectuelle dans ses propres rangs.

Comment se fait-il donc que l’extrême droite progresse alors que son idéologie rappelle aussi des heures sombres de notre histoire ? Comment se fait-il qu’elle soit forte alors qu’elle manque aussi de crédibilité ? Tout simplement parce qu’elle s’est apparemment assagie alors que Mélenchon s’est objectivement durci. Cependant, que l’on ne me fasse pas dire ce que je n’ai pas dit : il y a toujours bien entendu à l’extrême droite des crânes rasés, des adeptes de la barre de fer ou de la batte de baseball, des agités des sacristies ou des nostalgiques de l’Etat pétainiste qui, tous, représentent un danger pour la République et la démocratie. C’est incontestable. Mais ces éléments les plus extrémistes sont cependant marginalisés par la figure de Marine Le Pen qui est parvenue à faire oublier les excès verbaux de son propre père et de ses propres troupes. Autrement dit, la puissance de l’extrême droite résulte de la relative bonhommie de Marine Le Pen tandis que l’impuissance de l’extrême gauche provient de l’agressivité permanente de Jean-Luc Mélenchon. Pour le dire autrement, Marine Le Pen réussit un tour de force, celui de rassurer alors que Jean-Luc Mélenchon inquiète. Ce constat est encore un échec cuisant pour Mélenchon.

Et puis enfin, s’interroger sur l’utilité politique de Mélenchon, c’est aussi relever l’extraordinaire faiblesse de l’extrême gauche. Celle-ci a beau être très active dans les mouvements sociaux, elle demeure cependant totalement tributaire des personnalités qui la représentent. Il est important de rappeler à cet égard que l’extrême gauche a toujours été dans la détestation d’une personnalisation de pouvoir. Or que constate-t-on ? Que sans le clown Georges Marchais, le PCF s’est effondré (phénomène également favorisé par l’effondrement du bloc communiste). Que sans le beau gosse Olivier Besancenot, le NPA est redevenu un groupuscule trotskiste. Que sans la passionaria Arlette Laguiller, Lutte Ouvrière ne suscite plus la sympathie amusée des électeurs. On sent donc bien que sans l’agité Jean-Luc Mélenchon, ce qui reste de l’extrême gauche végéterait dans les profondeurs de la marginalité.

Je n’aime pas beaucoup faire de la politique fiction. Mais je ne serais pas étonné de constater dans les prochains mois un étiolement rapide de Jean-Luc Mélenchon qui risque de s’enfoncer inexorablement dans les excès comme un promeneur imprudent dans des sables mouvants. La manifestation du 5 mai dont l’extrême droite entend bien profiter, les appels tonitruants et grotesques à une constituante pour jeter les bases du VIe République, les attaques répétées contre François Hollande et le gouvernement de Jean-Marc Ayrault, l’incapacité de l’extrême gauche à être mesurée à l’égard de la majorité et donc du PS, font que tout ceci participe à relativiser fortement l’intérêt politique de Jean-Luc Mélenchon. Car la politique, ce ne sont pas que des mots, des belles phrases, des one men shows sur les estrades de meetings. Ce sont aussi et surtout des actes, des décisions, des réformes, bref du concret nécessitant du temps et de la patience. Ce qui implique l’exercice du pouvoir !

A quoi sert vraiment Mélenchon ? Il est temps de répondre à cette question. Moralement, Mélenchon sert à incarner les scrupules de conscience de cette extrême gauche qui aimerait changer la vie le plus vite possible sans concession, mais qui se heurte aussi à la réalité des choses tout en refusant paradoxalement de la voir. Politiquement, il sert surtout à Marine Le Pen et au FN. Ce qui est finalement plutôt triste et inquiétant pour la société française.

______________

(Billet initialement publié sur Le Blog de Gabale)


Moyenne des avis sur cet article :  2.16/5   (86 votes)




Réagissez à l'article

64 réactions à cet article    


  • Joshua 6 mai 2013 11:03

    Mélenchon sert à diffuser un discours politique qui se tient, qui donne de l’espoir et qui ouvre de nouvelles perspectives - pendant que la plupart des autres délirent par incompétence, par intérêt déclaré ou par hypocrisie.

    Il est peu probable que sa cote décline - malgré les charges massives qui sont lancées contre lui.

    C’est une analyse de forme qui cache les différences de fond.
    Vas plutôt l’écouter avant d’écrire ce genre d’article.


    • Ariane Walter Ariane Walter 6 mai 2013 12:15

      La quenelle, tu écris avec...


    • appoline appoline 6 mai 2013 12:56

      En fait Mélenchon ne sert à rien, enfin si, il sert à leurrer ceux qui pensent encore que le partage est la solution. Effectivement, nous avons vu ce que cela avait donné en Russie soviétique, tous ont été égaux, sauf qu’il en avait des plus égaux que d’autres........ Certains ont pris le pouvoir, ont écrasé le peuple, s’en sont mis plein les poches. L’être humain est ainsi fait et Méluche en est la parfaite illustration


    • latortue latortue 6 mai 2013 14:14

      Le grand show Mélenchonien, se poursuit, ça fait la joie des médias, le nombre de cars affrétés par la CGT dans les provinces pour transporter tout ce beau monde à Paris, ainsi que les trains remplis de CGTistes, communistes et gauchistes de tous poils voyageant à prix réduits et convergeant sur Paris, ainsi que les écolos de province tout ce beau monde pour flatter l’égo du tribun comme il le dit lui même je le cite ’’pour porter le message que le FDG porte il faut un tribun’’ a peine gonfler la tête du mec méluche !!!!!!!!!mais que serait il sans l’aide de tout ce qui compose le front de gauche ,le parti communiste ,la ligue communiste révolutionnaire ou GU ,le parti de gauche ,république et socialisme,la federation pour une alternative sociale et écologiste,convergence alternative,le parti communiste des ouvriers de France,la gauche anti capitaliste ,et les alternatifs.Tout ce petit monde réunis représente 11% aux élections pas grand chose en somme mais individuellement que sont il 2% pour les communistes aux élections de 2007

      Le balayage intempestif pour créer une 6ème république, c’est surtout pour effacer son cocufiage grâce aux socialos avant le 6 mai 2012. N’oublions pas que ce petit sans culottes avait pourtant appelé à voter Hollande au second tour de la Présidentielle. Mélenchon n’est qu’une pâle copie du Stalinisme et ne sera jamais un petit père des peuples avec son patrimoine de Bourgeois mal acquis dans les hémicycles de la tromperie et qu’il continue a nourrir a la soupe du parlement Europpéen.
      Mélenchon Phrygien va battre le pavé de Paris tel un aristo politicard en goguette pour refaire le coup des baïonnettes. Il n’arrivera pas à tromper son monde . Malgrés la couleur rouge gorge de sa cravate qui promet d’étrangler la Liberté réelle, celle des vrais citoyens à exister d’eux mêmes. Cessons de croire en cet avatar qui vocifère beaucoup trop

      La dialectique du sieur Melenchon est bien connue, mélange de populisme ultra gauchiste et de marxisme primaire... Il oublie simplement de dire qu’il appartenait il y a encore quelques mois à cette majorité au pouvoir qu’il conteste avec tant de véhémence et d’outrance aujourd’hui. Melenchon n’est qu’un apparatchik qui souffle sur les braises d’une crise qu’il sera incapable de résoudre s’il était au pouvoir comme le dit Besancenot. Les communistes n’ont jamais démontré la moindre capacité à résoudre les problèmes sociaux économiques Ils peuvent changer de nom, léninistes, staliniens, maoïstes, trotskistes, melenchonistes... La recette est invariablement toujours la même : frappés d’amnésie salvatrice, ils prétendent toujours revenir aux fondamentaux d’un marxisme sensé libérer les peuples du joug des nations et du capitalisme... que Melenchon aille vivre son bel idéal en Corée du Nord, nous n’en voulons pas ,nous n’avons pas confiance .

      allez y moinssez vous n’êtes capable que de ça moinsser et insulter



    • Plumdanslcu* 6 mai 2013 14:58

      tout ce que vous savez faire insulter et moinsser

      comme ca ?
      Le balayage intempestif pour créer une 6ème république, c’est surtout pour effacer son cocufiage grâce aux socialos avant le 6 mai 2012. N’oublions pas que ce petit sans culottes avait pourtant appelé à voter Hollande au second tour de la Présidentielle. Mélenchon n’est qu’une pâle copie du Stalinisme et ne sera jamais un petit père des peuples avec son patrimoine de Bourgeois mal acquis dans les hémicycles de la tromperie et qu’il continue a nourrir a la soupe du parlement Europpéen.

      aller pour la peine je ne te moinsse pas :D


    • Anaxandre Anaxandre 6 mai 2013 17:39

        Cet article n’explique rien concernant l’étonnante faiblesse des scores des auto-proclamées « Vraies Gauches en ces temps de crises ». J’avance ici deux raisons essentielles :

        1) le peuple a plus ou moins compris que « d’autre Europe » il n’aura point et que l’euro est une arme de destruction massive de notre économie productive ;
        2) le peuple, majoritairement, ne veut plus de ces politiques immigrationnistes folles : même les français « récents » !
        Et malheureusement pour ses scores électoraux (et sa crédibilité !), Mélenchon est un internationaliste européiste, pro-euro et immigrationniste. Ça fait beaucoup pour un petit ouvrier blanc au chômage perdu dans la jungle d’une cité de banlieue...

    • appoline appoline 6 mai 2013 18:44

      @ Parkway,


      Parlez pour vous. Faites l’historique de ce que nous a apporté la gauche, inutile de parler de Staline,
      5ème semaine, l’économie pouvait-elle nous le permettre, non
      35 h, non plus
      ah oui, on a eu une grande pyramide qui nous a coûté la peau du cul, j’oubliais.
      quelques morts qui auraient dû rester vivants si Miterrand n’avait pas souffert d’intolérance à la frustration
      quelques empoisonnés dus à Monsieur Fabius et sa bande
      une couverture sociale pour beaucoup d’étrangers (oui, ça ne bosse pas tout ça) due à l’ivrogne de Lille (qui ne peut pas se soigner vu qu’elle est encore dans le déni)

    • latortue latortue 7 mai 2013 09:26

      plumedansicu il ne faut pas confondre dire une vérité et asséné des insultes comme vous le faites a longueur de temps, quand vous avez en face de vous un contradicteur ,la bataille des idées vous connaissez ? non je ne crois pas ,quand vous êtes a cours d’argument ,et c’est presque toujours car rare son ceux ou celles qui savent de quoi ils parlent ,vous stigmatisez ou vous insultez ,idem a votre gourou mégalo d’ailleurs qui agit comme un dictateur ,vraiment ça ne donne pas envie ,pourtant je suis comme beaucoup de Français je cherche un homme politique vers qui me tourner ,un message cohérent ,un programme réaliste pas une tartine beurré irréalisable et qui flatte l’oreille qui l’écoute,la plupart des intervenants pro méluche sur ce site sont ou des fonctionnaires ,retraités de la fonction publique ,anciens profs ou encore en activités je peux vous en donner la liste .
      Mélenchon est dans la politique depuis quarante ans et il n’a encore rien compris il va continuer a hanter les couloirs de la politique dans l’espoir de laisser une trace comme tout bon mégalo ,la politique c’est pas ça c’est être au service de la France et des ses habitants .au lieu de dépenser des centaines de millier d’euros si réellement il avait envie que ça change il organiserait des grèves le blocage général des grandes entreprises et transport en utilisant ce fric pour indemniser les salariés en grève ,un vrais moyen de pression pour faire céder le pouvoir mais en a t’il vraiment envie je ne pense pas, il préfère battre le pavé et bouffer des mergez en picolant comme le 5 apres la manif ils ont bien arrosé les quidams méluche compris .si vous voulez que ça change les gars il faut agir pas défiler pas la révolution par les urnes surtout sans la proportionnelle bref tout ce qu’il dit est débile, et vous vous buvez ses paroles comme des veaux que vous êtes .prenez donc un peu de recul sur le bonhomme devenez critique et vous grandirez salut bonne journée


    • Scual 6 mai 2013 11:35

      Et bien on trouve dans cette tribune à charge tout les mensonges habituels de la propagande mensongère que le FdG doit affronter. Le mensonge le plus insupportable étant bien entendu le grotesque classement du FdG à l’extrême-gauche. Pitoyable.


      • Extra Omnes Extra Omnes 6 mai 2013 12:01

        Si Mélenchon ne sert a rien pourquoi cette logorrhée ?


        • appoline appoline 6 mai 2013 12:58

          Pour le faire comprendre, le français est dur à la détente


        • appoline appoline 6 mai 2013 18:46

          Ne vous inquiétez pas pour mon cerveau Parkway, il va très bien, le QI a passé allègrement la moyenne. Quant à mon âge, très cher, il ne faut pas être crédule et croire tout ce qu’on stipule


        • Mmarvinbear Mmarvinbear 6 mai 2013 12:08

          Mélenchon est un arriviste, un carriériste qui a tout raté ou presque dans sa vie.


          Les Français ne sont pas (trop) dupes quand au personnage quand on voit son incapacité à progresser dans l’ opinion publique. On aime les grandes gueules, mais on ne va pas jusqu’à leur confier les clés.

          Sincèrement, qu’a t-il fait dans sa vie ? Rien, ou presque. Son expérience professionnelle est très limitée ( quatre ans ) avant d’entrer dans un cabinet municipal. Depuis, il fait de la politique. 20 ans de Sénat.

          A l’heure actuelle, il n’a qu’un mandat de député européen pour exister. Pas étonnant qu’il se mette sur les rangs pour un poste qui n’est pas à pourvoir en ce moment.

          Son caractère et son humeur ont plus à voir avec le fait qu’il soit parvenu trop tard sur un trop petit sommet qu’une réelle indignation sociale.

          • Mmarvinbear Mmarvinbear 6 mai 2013 14:40

            C’est un Adolf contrarié quoi... ^^


            Même pas. Même Adolf avait une vision politique. Jean-Luc n’a qu’une vision personnelle.

          • Plumdanslcu* 6 mai 2013 15:03

            Une vision politique mon cul ,
            Renseigne toi même le bouqin qu’il a écrit il l’a pompé sur d’autre, il reprend des passages entier du livre de Henri forde « le péril juifs » ....

            mais ses copins de l’aristocratie allemande et américaines eux oui des idées politiques et anti sociales ils n’en manquaient pas ....


          • Cocasse Cocasse 6 mai 2013 16:24

            qu’a t-il fait dans sa vie

            Bin il a un chouette appartement dans le 15e (218m2 selon le canard), deux résidences secondaires de bon calibre, quelques tutures.

            Mais la question importante est « a t-il une rolex ? »

             smiley

             


          • agent orange agent orange 6 mai 2013 19:23

            Mais la question importante est « a t-il une rolex ? »


            Au nom de l’amitié socialiste et des souvenirs de « lutte » dans l’Essonne, il devrait demander à son pote Julien Dray de lui en donner une... lol


          • jean 9 mai 2013 18:07

            Plumedanslefion, précisez svp que vous parlez du livre d’Adolf


          • Traroth Traroth 6 mai 2013 12:11

            « le parti socialiste à qui il doit pourtant l’essentiel de sa carrière » : et alors ? Il devrait quelque chose au PS ? Un politique ne se doit qu’aux électeurs !


            « Mélenchon stagne autour des 12% des intentions de vote » : Les sondages ne sont pas des élections.

            « les scrupules de conscience de cette extrême gauche » : Mais de quoi parlez-vous ? Pourquoi l’extrême-gauche aurait-elle des scrupules de conscience ?

            « il est quasiment identique aux 11,23 % que l’extrême gauche (PCF et chapelles trotskistes) a obtenus à la présidentielle de 1988 » : 1988 ? Pourquoi pas 1920 ?

            « [le] communisme qui reste l’une des plus grandes tragédies du XXe siècle avec le fascisme et le nazisme » : Sans doute. Mais les capitalistes, c’est quand qu’ils font leur aggiornamento ? Parce qu’en matière de tragédie, ils sont imbattables !

            « Politiquement, il sert surtout à Marine Le Pen et au FN » : ça reste toujours à démontrer. Corrélation n’est pas causalité. Vous affirmez que sans Mélenchon, Le Pen serait mois haute dans les sondages ? Démontrez-le, puisque ça constitue le fondement de votre article !



            • Lairderien 6 mai 2013 21:26

              Inutile de répondre à gabale, ex soutien inconditionnel de ségolène royal, devenu hollandôlatre après les primaires et comme le disent certains, un « blogueur de gouvernement » aujourd’hui.

              Je ne sais ce qu’ont pu lui promettre les solfériniens de sa campagne ardéchoise, mais lui qui mettait son énergie à combattre sarkoko, ne parvient plus à voir que hollande fait la même politique avec pour seule différence, sa « normalité ».

              A le lire ici ou la (y compris dans ses commentaires sur le blog de juan ex sarkofrance, lui aussi ex soutien de ségolène et critique hypervirulent de sarko, puis soutien hollandôlatre) les solfériniens du parti ex socialiste dont il est membre ont du lui promettre un bel os à ronger, pour qu’il soutienne ainsi sans aucune distance, ce gouvernement de Droite complexée pire que la Droite UMP décomplexée.


            • Ariane Walter Ariane Walter 6 mai 2013 12:16

              Même pas envie de répondre. Vous l’avez dans l’os. Geigniez tant que vous voulez. 


              • appoline appoline 6 mai 2013 13:00

                Tiens, ça lui coupe le sifflet à l’agrégée. Ce n’est pas un mal


              • Le chien qui danse 6 mai 2013 15:30

                Le LG, je paierais pour le baffer, comme ça pour le plaisir, je pensais que c’était gelonne le pire dans la connerie, mais là nous avons une vedette... peut-être c’est un club et sont en compétition...
                Vu le ton on a envie d’être de votre coté, votre femme (si pas homo) doit s’amuser tous les jours la veinarde...
                J’espère qu’ils ont pas de gosse, sinon j’appelle frigide...


              • agent orange agent orange 6 mai 2013 20:00

                On ne peut être pas d’accord avec Mélenchon et ses partisans (comme je le suis), cela n’autorise pas pour autant les insultes.

                J’espère que votre com’ ne sera pas censuré par la modé pour que tout le monde puisse constater votre niveau...


              • agent orange agent orange 6 mai 2013 20:04

                Mon message précédent était destiné à Lg.




              • BOBW BOBW 6 mai 2013 22:10

                @ lg  : Ariane n’’insulte personne tandis que vous ,vous l’utilisez un peu facilement et faîtes preuve d’incivilité( voir ) en transgressant la charte de correction du site. Aussi,pour la première fois je me suis donc permis de signaler un abus à votre propos peu ragoutant.


              • BOBW BOBW 7 mai 2013 19:42

                 Lg : «  je ne donne pas chère de vous suivant les temps qui courent mon ami.

                 C’est très très, Léger
                Votre » Appréciation-cotation« me fait exploser de rire et vous répondre bêtement :
                 »Producteurs sauvons nous nous même«  : Comme Candide ,tranquillement je cultive mon jardin, en particulier à 78 ans, je sue à faire pousser des légumes sans pesticides,ni OGM, et à obtenir des oeufs par quelques poules qui courent librement dans un petit carré d’herbe, ce qui me permet de faire »bonne chère" pour effectivement vivre pas cher (je circule à vélo ,même dans les manifs) sans emprunt ni crédit...
                 smiley

              • jaja jaja 6 mai 2013 12:16

                « Je n’aime pas beaucoup faire de la politique fiction. » nous dit l’auteur qui fait de Mélenchon un politique d’extrême gauche ce qui est bien loin de la réalité.... il se définit lui-même comme keynésien et n’envisage qu’une Révolution citoyenne par les urnes et non par la violence révolutionnaire de masse....

                Tout cet article ne repose donc que sur la fiction, le ressenti de l’auteur étant bien éloigné des réalités...

                PS : Besancenot est bien toujours au NPA et à sa direction (qui n’est pas un parti trotskiste comme vous l’affirmez) et qui s’intéresse un tant soit peu à la politique pouvait encore le voir hier à la manif... ou chahuter certains ministres comme ce fut le cas pour Le Foll hier soir sur BFMTV...

                http://www.npa2009.org/npa-tv/all/all/37054

                Bref mieux vaut se renseigner avant d’affirmer de fausses vérités.


                • Plumdanslcu* 6 mai 2013 12:34

                  En tout cas on peut remarquer que les loups sont de sortie , ceux la même qui d’habitude s’égosillent à répéter qu’ agoravox est « infestée de gaucho mélanchonesques » depuis hier déjà 4 articles à charge.

                  Que fait la modération d’extrémistes trotskistes ... :D


                  • onvalefaire onvalefaire 6 mai 2013 14:03

                    Et gabale, il sert à quoi ???


                    • alinea Alinea 6 mai 2013 14:34

                      Ah ! le beau roman national qu’ils sont nombreux et puissants à faire admettre !
                      Le dernier chapitre, c’est « l’union nationale » ! Le prochain, on marie Le Pen à Besancenot, Boutin à Mélenchon et Copé à Nathalie ! Nous sommes tous frères, sauf ceux qui ne le sont pas, tenons-nous la main et qui dira le contraire sera un vilain !
                      Un roman, ou une pièce burlesque ; pour que l’idiot comprenne bien : Mélenchon c’est l’extrême gauche, on fait de lui un homme seul, autant dire Stalline ! La marine, c’est pas la tempête, le mal de mer est exclu : elle plaît parce qu’elle ne dit rien ! Que voulez-vous, les français sont des veaux ( sauf ceux qui s’expriment et le dénoncent, ça va de soi), ailleurs ils sont même des rats et des chiens je crois !
                      Le plus curieux c’est l’appropriation de la parole « mainstream » comme dirait easy, posée comme le fruit d’une profonde réflexion ! Pitoyable, est peut-être le mot qui convient


                      • aura aura 6 mai 2013 17:24

                        avec ce que vous considérez pitoyable, dans le temps, LES FRANÇAIS ONT CHANGE DES LOIS ET ILS ONT DONNE DES DROITS AU PEUPLE, dont vous êtes l’utilisateur aussi, aujourd’hui hui ; mais on se moquait pas de la solidarité, fraternité...

                        les lois de la FRANCE ont inspiré tous les nations de l ’Europe et la majorité des pays ont appliqué chez eux...

                        dommage... que les vraies valeurs universelles sont détruites si simplement avec qqs mots bien écrits dans un français impeccable...par ceux qui exactement écrivent impeccablement leur langue... qui par le fait... refusent ces valeurs...

                        c est beaucoup plus simple de diviser que de rassembler... mais c ’est criminel de détruire ce qui commence bouger, pour rassembler...attendez votre moment de décision, mais ne commentez pas si vous n’aidez pas au rassemblement...

                        TOUS CEUX QUI SONT AU POUVOIR AUJOURD HUI ONT UN LAVAGE DE CERFS VEAUX...
                        QUI EST UN PEU INTELLIGENT FERA LE CHOIX... LAISSEZ FAIRE... CAR UN AUTRE CHOIX FINAL SERA AU RENDEZ VOUS... SINON LE CHAOS...
                        ET CA EST ARRANGEANT POUR CEUX QUE PERSONNE NE VEUT SUR LA PLANETE...


                      • alinea Alinea 6 mai 2013 19:10

                        aura : pour moi le rassemblement ne pourra être qu’un élan vital du peuple mais en aucun cas l’obéissance aux désirs des têtes de droite qui crèvent de ne pas gouverner, vous ne pensez pas ?


                      • wesson wesson 6 mai 2013 14:58

                        bonjour l’auteur,

                        Mélenchon sert à quelque chose de primordial : il sert à faire savoir qu’il existe une alternative à la politique ultralibérale actuelle, et qu’il existe des gens pour l’appliquer.

                        Car c’est ça l’essentiel : tirer le constat qu’un système ne fonctionne pas, ça ne sert à rien si vous n’avez pas à coté un programme prêt à lui substituer.

                        Et ce que Mélenchon fait aujourd’hui, c’est de discréditer avec succès toute velléité d’un discours « TINA » (There Is No Alternative). Sans Mélenchon, nous y aurons droit toute la journée. 


                        Et si d’aventure les choses se mettaient à très mal tourner en Europe et en France, pour ma part j’aimerai bien que ce soit le programme du FdG qui soit choisi, plutôt que celui du FN - comme il le fut choisi dans les années 40 - .

                        • Michèle 6 mai 2013 19:01

                          Moi ce qui me sidère, c’est qu’en fin de compte peu de personnes ont intégré l’idée qu’il n’y a plus de politique française !!!

                          Il n’y a plus que la politique de BRUXELLES et parler de « programme du FdG », la belle affaire, foutaises, mensonges ! Tant que la France ne sera pas sortie de l’UE, AUCUN GOUVERNEMENT, quel qu’il soit, ne pourra changer quoi que ce soit puisque nous sommes d’ores et déjà pieds et poings liés à Bruxelles. Notre Président de la République a le devoir de mettre en place les décisions de Bruxelles, il a signé, il ne lui reste plus comme pouvoir décisionnaire que le mariage homo. Et ça, tant que les français ne l’auront pas compris, nous aurons des mélanchon et compagnies pour se relayer et pour abuser de la crédulité du citoyen. D’ailleurs Mélanchon l’a bien compris, il est député européen... Alors parler de programme du FdG, de quel programme réalisable, parlez vous ??? Nous n’avons plus maintenant que des présidents d’une république bananière à la solde de Bruxelles et des US. Internet est là, informez vous tous azimuts et allez au fond des choses.

                          Donc le seul espoir qui reste aujourd’hui est un homme qui ne ferait pas partie de ces équipes de pieds niklés vendus à Bruxelles, et je n’en vois qu’un :

                          https://www.facebook.com/notes/fran%C3%A7ois-asselineau-union-populaire-r%C3%A9publicaine/-d%C3%A9cryptage-dune-nouvelle-escroquerie-politique-la-vie-r%C3%A9publique-de-m-m%C3%A9lenchon/10151376565682038


                        • agent orange agent orange 6 mai 2013 21:14

                          Michèle


                          Pas mieux.
                          Cela rejoint ma position qu’une énième constitution ne résoudra rien tant que l’état français n’aura pas révoqué les différents traités européens, sorti de l’euro et de l’OTAN.
                          Tant que nous resterons inféodés à Bruxelles, au Pentagone, à Wall Street et Tel Aviv, Mélenchon (et les autres ?) continueront de « nous faire marcher ».


                        • lambda 6 mai 2013 21:41

                          @ appoline et agent orange

                          D’accord avec vous

                          Parmi les adorateurs de Mélenchon, il y en a qui ne veulent pas de l’Europe et pourtant Mélenchon en est un fervent défenseur et il a même accepté sans élever la voix que soit instauré à Bruxelle un parlement juif européen constitué de 47 pays (voir lien)

                          On aurait aimé qu’il nous en parle !!! 

                           
                          http://911nwo.info/2012/02/29/communautarisme-leffarante-inauguration-a-bruxelles-dun-parlement-juif-europeen/










                        • agent orange agent orange 6 mai 2013 22:41

                          On aurait aimé qu’il nous en parle !!! 


                          Sans doute comme le « diner du Siècle ».... Il ne doit pas être au courant. (lol)


                        • babeuf babeuf 6 mai 2013 15:04

                          a quoi sert le parti solférinien, a tromper le peuple de gauche depuis 30 ans

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès