Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > A vous de juger, « A vous de juger » du 14.10.2010 avec Mme (...)

A vous de juger, « A vous de juger » du 14.10.2010 avec Mme Aubry

Une fois de plus la rédaction de France 2 comme les autres d’ailleurs a laissé un leader politique mentir délibérement aux Français sans rappeler la Constitution et poser une question que se pose pourtant plus de 80% des Français...

« A VOUS DE JUGER » du 14.10.2010 n’a pas donné , une information « exacte, impartiale, digne de confiance » … !
 
Depuis le vote de la Constitution il y a plus de 2 ans, la quasi totalité des politiciens et des journalistes parle de « référendum d’initiative populaire ou citoyenne » quand elle évoque l’article 11 de la Constitution alors que pourtant cette procédure sui generis n’a rien à voir avec un référendum d’initiative populaire, dans lequel les citoyens font la proposition et si le seuil de signatures est atteint elle est systématiquement soumise au peuple dont le vote à force de loi.

Dans l’article 11, d’une part l’initiative n’appartient pas aux citoyens mais à 20% de parlementaires (184 députés et sénateurs) et leur proposition de loi , une fois avalisée par le Conseil constitutionnel, et après avoir reçu la signature de soutien de 10% des inscrits( # 4,5 millions !) n’est pas soumise au peuple , MAIS au Parlement et ce n’est que si le Parlement ne « l’examine pas » dans le délai qui sera fixé par une loi organique que le Président de la République soumet la proposition de loi à référendum.
 
On ne voit vraiment pas pourquoi la majorité ne « l’examinerait » pas dans les deux chambres, il n’y a même pas besoin d’un vote de rejet pour écarter un référendum toujours dangereux pour le Pouvoir en place.
Pour la réforme des retraites en tous cas, c’est certain , l’état actuel du droit ne permet ni aux citoyens, ni à l’opposition parlementaire d’obtenir un référendum sur le sujet de leur choix.
 
En effet, M. WOERTH interrogé sur la question a déclaré sur Europe1 le 05.10.2010 :
« Ca n’a pas de sens un référendum(…) quand on ne sait pas quoi faire, on appelle à un référendum et là c’est le cas. »
 
De plus le PS a déposé la semaine dernière au Sénat une « motion référendaire » demandant au Président de la République un référendum sur la réforme des retraites ; elle a été rejetée par 181 voix contre 145.
 
Pour l’émission « A VOUS D JUGER » du 14 .10.2010, nous ayons écrit à M. Arlette CHABOT et M. Gilles BORNSTEIN pour leur demander de ne pas laisser M. AUBRY dire, une fois de plus, qu’elle ne pouvait pas lancer un RIP car la loi organique fixant les modalités pratiques de l’Article 11, n’a toujours pas été votée.
Ils n’en ont rien fait.
 
La question a poser était pourtant simple.
 
1° Le PS a déposé au Sénat une « motion référendaire » demandant au Président de la République un référendum sur les retraite elle a été rejetée par 181 voix contre 145.
 
2° L’article 11 dispose qu’une proposition de loi initiée et SOUMISE AU Conseil constitutionnel, par 20% des Parlementaires , puis soutenue par 10% des inscrits n’est soumise à référendum que seulement SI la majorité refusait de « l’examiner » même sans vote à l’assemblée nationale et au Sénat.
D’une manière générale on ne voit vraiment pas pourquoi la majorité refuserait « d’examiner » la proposition ce qui lui permet d’écarter le recours au référendum.
En tous cas pour les retraites – même avec les lois organiques - le référendum serait écarté par « l’examen » de l’éventuelle proposition socialiste.
En effet, M. WOERTH interrogé sur la question a déclaré sur Europe1 le 05.10.2010 :
« Ca n’a pas de sens un référendum(…) quand on ne sait pas quoi faire, on appelle à un référendum et là c’est le cas. »
 
LA SEULE POSSIBILITE pour le PS et ses alliés d’obtenir l’abrogation de la loi sur les retraites et de nouvelles « négociations » est de commencer par mettre à l’ordre du jour de l’Assemblée nationale d’une proposition de loi réaliste en faveur du RIC qui permettra aux citoyens d’imposer un référendum. Comme l’ont fait les SUISSES qui en disposent le 07 MARS 2010 en abrogeant une loi qui aurait entrainé une baisse de leurs retraites. Le gouvernement devra revoir sa copie.
 
Pourquoi au moins depuis 2002 cette proposition de loi n’a pas été déposée, et qu’attendez vous pour la déposer ?
 
La campagne médiatique serait facile :
1° 82 à 88% des Français sont pour le RIC et la loi est censée être l’expression de la volonté générale.
2° N.Sarkozy a été élu député en 1993 en ayant le RIP promis dans l’année 93… !
3° A la fin de son discours d’investiture de 2007 il évoque :
« ce peuple français qui ne veut pas que l’on décide à sa place, et qui par-dessus tout ne veut plus que l’on pense à sa place…“ ( Voir extrait vidéo http://www.ric-france.fr/videos/ns.wmv )
 
Un journaliste digne de ce nom ne doit-il pas rétablir la VERITE FACTUELLE et ne pas laisser mentir les gens à qui il donne la parole.. ! 
 
 « La démocratie se reconnait dans la capacité d’un peuple à contrôler son destin. » J. Attali
« Rien n’est plus fort qu’un idée dont l’heure est venue. » Victor HUGO

Moyenne des avis sur cet article :  4.48/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • jakback jakback 16 octobre 2010 13:14

    Les tartuffes se fichent de l’opinion de la plèbe, voir le résultat concernant l’U.E. Mise a part des postures électorales, nos politiciens brillent par leur suffisance, moins par leur honnêteté vis a vis des citoyens.

    1

    • ELCHETORIX 16 octobre 2010 14:44

      Les médias ne sont plus que les relais dociles au pouvoir économique et financier , et leurs marionnettes politiques de l’UMPS qui s’entendent pour confisquer le pouvoir et rejeter toute autre contestation légitime !
      Ces gens se rencontrent tous les mois dans l’organisation « le SIECLE » et sont donc complices de cette situation proche d’un système totalitaire !
      Je souhaiterai voir dans les débats des personnes comme François ASSELINEAU ,
      Eva JOLY , jacques CHEMINADE et bien d’autres personnalités ostracisées de ces médias , pour ne pas dire tous les médias , sauf sur le web !
      En 2012 , les gens « avertis » voteront pour un candidat , anti - mondialisation , contre cette Europe marchande , pour la création monétaire non privée etc ..
      RA .


      • YVAN BACHAUD 17 octobre 2010 10:10

        Bonjour,
        Je n’ai jamais entendu Mme EVA JOLY, ni M. CHEMINADE demander l’instauration du référendum d’initiative citoyenne et ils n’ont jamais répondu à mes lettres depuis de nombreuses années ! M. François ASSELINEAU est dans le système et donc lui aussi contre le RIP/RIC.

        EN 2012 j’espère que les gens avertis voteront pour moi à la Présidentielle et aux deux tour ! et pour les candidats du RIC aux législatives !

        Car il est hors de question de voter pour des partis pouvant avoir des élus SI le référendum d’initiative citoyenne n’a pas été instauré AVANT. Ce qui n’est pas gagné..
        Mais il faut dénoncer le fait qu’entre deux élections de même niveau les citoyens ne puissent pas reprendre la parole pour DECIDER DE CE QUI LES REGARDE..


      • Neptune 16 octobre 2010 23:02

        Merci à l’auteur. Je ne savais pas toutes ces informations.
        A part Ségolène Royal qui le réclame à grand bruit depuis le début - puis jean luc mélenchon-, je trouvais très étrange que la gauche toute entière ne s’organise pas davantage pour organiser ce fameux réferendum d’initiative populaire.


        • YVAN BACHAUD 17 octobre 2010 10:13

          Bonjour,
          Il n’y a PAS de RIC/RIP il faut relire mon article !

          MAIS la gauche peut déposer une proposition de loi en sa faveur et le mettre a l’ordre du jour de l’ A.N !

          On verra si l’UMP refuse de voter ce qu’il promet depuis 1993.. et alors que N.SARKOZY a évoqué dans son discours d’investiture : « ce peuple français qui ne veut pas que l’on décide à sa place... »
          A+
          Yvan


        • YVAN BACHAUD 17 octobre 2010 10:41

          Bonjour,
          Il ne sert en effet à RIEN de voter puisque l’on ne peut pas CHOISIR nos représentants par le vote préférentiel qui existe pourtant dans 18 PAYS de l’Union sur 27
          ET SURTOUT puisque l’on ne pourra pas les contrôler pendant 5 ans !

          Mais alors il faut vous présenter aux législatives avec le RIC ! non pas pour être élu, MAIS pour atteindre 75 candidats et pouvoir accéder a la campagne officielle et « exiger » le RIC et le vote préférentiel.. et appeler à l’ABSTENTION au second tour aussi longtemps qu’on ne sera pas en démocratie !

          OR, il n’y a pas de DÉMOCRATIE si on ne peut véritablement choisir ses représentants et les contrôler par RIC.


        • EddieLeRouge 17 octobre 2010 18:28

          A Musina, 

          J’ai aussi regardé l’émission « on n’est pas couché »

           et je n’ai pas compris la même chose que vous.

           

          Vous dites « les  détounements d’argent les aides illicites ,la pression des élus , tout çà est un cirque devenu normal…

           

          Un cirque ???

           

           Non, je pense juste que les deux Eric dénoncent plutôt l’impuissance de la justice et la soumission des journalistes au pouvoir.

           

          Seulement une provocation….

          Quand le peuple français réagira-t-il ?

           

           

           

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès