Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Abstention, remontée du FN : oui, mais pourquoi ?

Abstention, remontée du FN : oui, mais pourquoi ?

Le premier tour des élections régionales a été marqué par une abstention massive de 52%. Et hélas, un retour sur la scène politique du Front National, même si ce retour est accentué par l’opinion générale. Oui, mais comment peut-on expliquer ces deux phénomènes ?

Un désintérêt politique suscité par notre système

L’abstention peut trouver différentes raisons ou sources que l’on ne pourrait recenser entièrement. Il est probable que face à des politiciens avides de polémiques (affaire Soumaré, affaire Frêche), certains électeurs soient dégoutés de ce que peut être la politique.

Mais il faut aussi analyser le système sur lequel repose notre Ve république.

Un président fort, une Assemblée Nationale effacée (qui l’est certes de moins en moins) et une décentralisation que peu de gens peuvent considérer comme effective.

 Il faut ajouter à cela, la façon dont gouverne notre président, Nicolas Sarkozy. L’omniprésident veut montrer tous les jours qu’il peut tout gérer. De l’usine Renault au conflit d’Afghanistan, en passant par la suppression de la taxe professionnelle et la libération des infirmières Bulgares. Il y a un tel présidentialisme que personne ne saurait croire qu’un président de région puisse faire le poids face à ce gouvernement.

Toutefois, ce phénomène n’est certainement pas imputable qu’au seul personnage Sarkozy. En effet, on peut comprendre la très faible abstention qui a marqué les dernières élections présidentielles justement grâce à ce présidentialisme et surtout à la personnalisation du débat politique. Les Français avaient le choix entre trois monarques, trois personnages politiques qui ont montré qu’ils pouvaient tout contrôler : Ségolène Royal, Nicolas Sarkozy et François Brayoux.

Ainsi, l’on comprend que certains voient dans l’élection présidentielle, l’intérêt certain qu’ils ont à voter, surtout si l’élection d’un parti devient celle d’un Homme. Et le désintérêt qu’ils peuvent avoir à voter, comme l’ont confirmé les chiffres pour les élections européennes, municipales ou régionales.

Qui peut croire à la décentralisation ?

Oui elle existe, et les présidents de régions ont des compétences qui n’ont cessé de croître depuis 1982 (Transport, Lycée…). Mais comment peut-t-on faire croire aux français que voter pour un parti opposé à L’UMP pour les régionales, représenterait un moyen de lutter contre la crise et accessoirement contre Sarkozy ? Quand on sait qu’il y avait 20 régions socialistes sur 22 depuis 2004 et que personne n’a réellement vu un moyen de freiner la politique du gouvernement à travers les régions. Une cacophonie s’est donc installée sur l’utilité du président de région et l’utilité de voter contre le gouvernement, qui n’a pu que démotiver les quelques électeurs à donner de la voix.

Le Front national : Un retour bien que symbolique.

A en croire l’opinion générale, le FN a fait son come back politique et médiatique. Pourtant, le FN ne retrouve pas sa position atteinte en 2004 (14,7% au premier tour des régionales) contre 11,5% aujourd’hui. Si le FN ne progresse pas dans les urnes, il faut tout de même analyser son retour symbolique et idéologique qui n’est pas négligeable. En effet, jusqu’à maintenant on ne parlait de ce parti que pour énoncer ses déboires financiers ou la vente du célèbre paquebot du FN.

Et si le FN devait son retour à l’UMP ?

Depuis le premier tour du 14 mars, le FN réussit à faire croire qu’il est la quatrième force politique de la France. Ceci n’est qu’une apparence, un leurre, compte tenu de l’abstention. Mais la politique est justement faite d’apparences, d’intuitions et de symboles.

Tout le temps qui a précédé ces élections, l’UMP n’a eu de cesse de fleureter avec le pire, de fleureter avec les idées du parti extrémiste pour, disait-t-on au sein de l’UMP, récupérer les électeurs du FN.

Un arroseur bien arrosé

Or, l’UMP, en jouant le jeu du FN n’a fait que redorer le blason de ce parti en lui donnant encore plus de crédibilité. Pour la première fois en France, lors par exemple des débats sur l’identité nationale, on pouvait entendre de la bouche de maires de droite ou de gauche des rhétoriques racistes et haineuses réservées auparavant au seul Le Pen et autres personnages du même genre.

Tous ces dirigeants UMP, Besson le premier, n’ont été que des porte-voix des idées extrémistes en ouvrant cette boîte de Pandore que l’éthique des hommes politique précédents exigeait qu’elle reste fermée. Et les électeurs du FN n’ont pu que constater la légitimité incroyable que l’UMP accordait aux idées de Le Pen. Tel un véritable plagiat idéologique.

Voilà qu’à trop approcher ses mains de cette flamme frontiste, on se brûle. Comment comprendre d’ailleurs que des militants UMP acceptent que leur représentant soit prêt à tout pour récupérer les voix du FN ? Cela reste un mystère…

Il faut à espérer que l’UMP trouve un autre moyen pour cela, s’il ne veulent pas que le FN fasse un véritable come back politique en 2012. Si l’on ne veut pas revivre un 2002.

D.Perrotin

Autres articles sur http://www.acturevue.com


Moyenne des avis sur cet article :  2.23/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

49 réactions à cet article    


  • Loukastre Loukastre 20 mars 2010 11:28

    Même situation qu’en 2002.......... Le « mec du PS » a dû aller voter CHIRAC !!! smiley


  • Arafel Arafel 22 mars 2010 00:01

    Le chomage, l’insécurité, la misere des salaires, la précarité, ect...c’est le FN qui est au pouvoir ?
    Dans 20 régions sur 22, c’est le FN qui est au pouvoir ?
    Dans les 2 autres régions c’est le FN ou l’UMPS ?
    Les conseils régionaux, les municipalités, c’est l’UPMS ou c’est le FN ?
    L’Assemblée « nationale » et le sénat, c’est l’UMPS ou le FN ?
    Les gouvernements de ces 50 dernieres années, c’est l’UMPS ou le FN ?

    Gauche...droite...droite...gauche...il y a encore une majorité de gens dans notre pays qui avalent encore les conneries de ces parasites.....


  • Bill Grodé 20 mars 2010 10:57

    Vous avez bien écrit : François BRAYOUX !
    Son moral , certainement déjà affecté par les résultats de son parti au premier tour , va en prendre un coup.
    Voilà que maintenant un rédacteur en chef oublie jusqu’à l’orthographe de son nom...
    De façon moins anecdotique, bon article. A quoi a servi la droitisation de l’UMP et tout le baratin sécuritaire, si même le siphonnage des voix du FN ne marche plus. Inquiétant.


    • fredo74 20 mars 2010 11:53

      l’article ne vaux que pour son auteur,,,,

      J’ai le sentiment que je lis là ce que l’on retrouve dans la plupart des médias traditionnel, la pensée universelle.
      Le FN est un mauvais parti alors que les autres sont irréprochable,,,,,,sans parler de ces électeur qui ne savent bien sur pas pour qui il votent......ou bien qu’il sont facho ou xenophobe dans le meilleurs des cas.....ou le pire.
      Donc aucune objectivité dans cette article, Que le FN remonte ou pas , quel importance je vous le demande, que des électeurs vote pour ce parti plutot qu’un autre c’est qu’il y trouve son compte.
      Se qu’il faut voir c’est le desespoir d’une population qui a perdu ses repéres, qui ne crois plus en ses élus,,,,et Là est le véritable probléme. Demandez vous pourquoi Le FN est encore là, il doit forcément y avoir une raison, vous ne croyez pas ? Cela fait 30 ans qu’il existe, et il n’a pas été endigué comme les restos du coeur.....Peut etre que les gens ne sont pas aussi idiot que l’on veux bein le faire croire.....


      • Hybo 20 mars 2010 13:58

        Je m’apprêtais à commenter le début d’article, qui dit : « Et hélas, un retour sur la scène politique du Front National. » Pourquoi donc « Hélas » ? Le journalisme ne doit-il pas être neutre et objectif ? Je ne suis pas de ces gens qui stigmatisent le FN parce qu’on leur a toujours rabattu les oreilles en disant de ce parti que c’était un mauvais parti, le parti du « racisme », mais avez-vous jamais pris la peine de vous rendre sur leur site internet, et de lire leur programme ? La question de l’immigration est peut être un problème, mais que ce soit à l’UMP comme au PS, d’autres questions posent problèmes, et pourtant, on n’en fait pas tout un plat. 


      • Iren-Nao 20 mars 2010 12:23

        Article d’un conformisme nauseabond.

        Ce conformisme lamentable justifie a lui seul l’existence du FN.

        Iren-Nao


        • Dinu pass Dinu pass 20 mars 2010 14:00

          Cela me rappelle une conférence d’un éditorialiste d’un journal régional qui ne voyait dans la politique actuellement qu’un seul danger : le retour du Front National alors qu’il y a un fasciste de première à l’Elysée... Quand les choses vont sérieusement se gater pour nous tous (guerre, violence, chomage,...), je me demande si le rédacteur de cet article verra toujours dans le FN le seul danger à dénoncer ...c’est triste ! 


          • Pie 3,14 20 mars 2010 22:38

            Calmos, le chaton haineux a deux mots dans son vocabulaire : « bobo » et « Mitterrand ». Avec cela il peut tenir des heures...


          • fredo74 20 mars 2010 14:35

            Ce qui d’autant plus troublant que l’auteur qui se dit journaliste engagé contre la bétise humaine ne se rend pas contre de la sienne.
            Je me suis amusé a lire ce rédacteur et tout ces articles, tous ont le méme profils.
            Quel dommage d’avoir une vue si étroite de la vie en général, étre formaté pour paraitre aux mieux, et etre heureux de se voir critiquer par les autres.....ce qui doit etre pour l’auteur jouissif.
            L’obscurantisme n’est pas ma tasse de thé,,,,


            • ddacoudre ddacoudre 20 mars 2010 16:18

              bonjour pink floyd
              tous les français ne veulent pas du FN, sinon il voteraient pour lui. ton point de vue n’est qu’un légitime reflet de tes conviction et il n’y a rien a redire, mais pour analyser un vote il faut dépasser sa propre opinion. s’il t’intéresse de connaitre l’opinion des français qui ont conduite à cet élection analyse cette étude.Le Baromère de la confiance politique du CEVIPOF

              cordialement.


            • morice morice 20 mars 2010 16:21

              inutile de tourner autour du pot. vous avez voté UMP.... ah ah ah !!


            • ddacoudre ddacoudre 20 mars 2010 14:58

              bonjour acte vue

              il n’y a ni retour, ni succès pour qui que ce soit globalement tous ont perdu des électeurs ce ne sont pas les taux qu’il faut comparer mais le nombre de voies voire en tenant compte de l’augmentation de l’électorat, c’est en fait une Bérézina. seul le monde de la communication et de la manipulation poussent à distordre la réalité.

              nous connaissons l’opinion des français ont les sondes assez pour cela mais bien sur il ne faut pas se construire un sondage sur mesure.
              http://www.agoravox.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=71772
              ttp ://www.agoravox.fr/ecrire/ ?exec=articles&id_article=71913

              cordialement.


              • ddacoudre ddacoudre 20 mars 2010 19:46

                bonjour par ton père

                on peut le dire comme cela puisque il votent le plus pour ceux qui les ont mis dans la merde.

                cordialement.


              • fredo74 20 mars 2010 15:02

                C’est juste PINK FLOYD mais l’essentiel n’est pas là, 

                Les francais en general ,don je fais parti , en on marre d’étre pris pour des imbéciles, les théses du FN touchent pour beaucoup certaines vérités, mais pas seulement,,,,trop d’affaires ont entachées la vie politique,,,,,,,et nous sommes beaucoup aujourd’hui a voir ce qui se passe.....
                Les médias ne peuvent plus faire comme si de rien n’était,,,,les journaux télé sont formatés mais avec l’émergence du net, et ces forums,,,,tout vas tres vite,,,,,,
                Maintenant reste a savoir si tout le monde a un regard objectif sur notre société, se qui n’est pas le cas pour cette auteur...... qu’il se rassure, il n’est pas le seul !!!! 


                • Elisa 20 mars 2010 16:19

                  Mais foncièrement l’UMP et le FN partagent beaucoup en commun : de l’identité nationale à la politique de chiffre sécuritaire, de la chasse aux immigrés à la vindicte portée sur l’Islam, du refus de l’intégration turque à l’Europe au discours de Dakar sur les Africains "sans sens historique" et on pourrait en ajouter bien d’autres !

                  Les seules différences portent sur sur leur base de recrutement : le FN chasse essentiellement sur deux électorats distincts et complémentaires. Le père vise les couches moyennes principalement d’Alsace et de Paca plutôt âgées et principales victimes de la mondialisation et de la disparition du petit commerce. Il a pris le relais des poujadismes successifs et des nostalgiques de l’Algérie française. La fille prospère sur la misère économique et les friches industrielles, profitant de l’aubaine d’une gauche social démocrate convertie au libéralisme et d’un PC qui a perdu prise sur le mouvement ouvrier et populaire.


                  Que ce soit le père ou la fille, les deux s’appuient sur la peur des immigrés et la désespérance engendrée par l’absence d’alternative politique au sein de ce qui devrait être l’opposition. De là une banalisation du discours raciste et du « tous pourris ». Les deux également s’en prennent à tout ce qui peut tisser de la solidarité : l’opposition entre les français de souche maltraités et sacrifiés et les immigrés privilégiés et profiteurs sont un bon moyen de créer un affrontement entre les plus démunis afin de faire oublier ceux qui sont les véritables privilégiés du système.


                  On voit ici combien il y a plus une « division du travail » entre FN et UMP qu’une véritable opposition.

                  Et la seule chose qui n’est pas pardonnée à Le Pen c’est le franchissement de la ligne rouge avec ses « petites phrases ».



                  • fredo74 20 mars 2010 16:56

                    Elisa

                    Soit vous etes Naive ou vous le faite expres. 
                    Quand on veux faire un article ou repondre, ne faite pas comme ddacoudre,,,qui est un partisan sans dire son nom.
                    Vous dite que L’UMP est le cousin proche du FN,,, et bien disons que si vous etes quelque peu malin ou intelligent on prefére toujours l’original a la copie.
                    Dire que le FN et rasiste ou autre, bon tres bien,,,pourquoi pas,,,mais cela reste reducteur,,,,,cela reviens a dire que ces electeurs sont de la meme trempe,,,sans meme que vous les connaissiez, alors eux non pas droit de citer.
                    Je suis de ceux qui regarde de part et d’autre de tout les partis,,,,,,,certains ont de bonne idées et d’autres moins,,,,,,je dis bien tout les partis,,,,,,ne pas etre sectaires, ce qui n’est pas le cas des socialos ni de l’ump, qui refuse d’écouter les electeurs du FN , alors ou est le faschisme je vous le demande.....


                  • non667 20 mars 2010 17:11

                    aà élisa
                    « Et la seule chose qui n’est pas pardonnée à Le Pen c’est le franchissement de la ligne rouge avec ses »petites phrases« . »
                    même s’il ne les avait pas dites on l’accuserait de les avoir pensées. c’est comme les armes de destruction massive ,le pouvoir peu tout se permettre quand les gogos + les appointés sont majoritaires 


                  • Arafel Arafel 22 mars 2010 17:40

                    La gaaaaauuuuuche peut tout se permettre, il n’y a jamais rien à lui pardonner.
                    Lorsque l’on sait les millions de morts dont est coupable le communisme, et bien cela n’empeche pas la gaaauuuuuche de s’unir comme si de rien n’était !


                  • fredo74 20 mars 2010 17:10

                    Fn et UMP sont semblable. Tiens premiére nouvelle ELISA
                    Demandez vous pourquoi le FN existe alors,,,,si ils sont freres jumeaux. je préfére l’original a la copie.
                    Croyez vous une seconde que se soit la peur qui motivent le vote de certain citoyent mais plutot le ras le bol d’etre pris pour des imbéciles.
                    Etre pisse and love a ces limites .


                    • furio furio 20 mars 2010 17:41

                      Quelle remontée ? le fn est passé de 14% à 11.42% entre 2004 et 2010 perdant UN MILLION de voix ! Où est l’avancée, la poussée de cette fange de la politique.

                      Ps : fn qui n’a toujours pas jugé utile de s’excuser pour le comportement anti-français et pro-allemand de l’extrême droite au cours de la 2 éme guerre !!


                      • fredo74 20 mars 2010 17:55

                        Je ne voie pas le rapport,,,,,,,FURIO , le FN n’exité pas, de quoi devrait il s’excuser, ,,,
                        Le FN n’est pas un parti nazi ,,,,,,ou alors 12% de la populasse est elle méme nazi,,,,un peu de serieux ,,,,,,,et d’objectivité,,,,,,,pourquoi dans ce cas ne pas demander a la gauche de s’éxcuser pour les atrocitées faite dans les pays sovietiques ex urss.
                        Ou en italie du temps de musolini , du Faschisme pure et dure, NON,,,,,,et on peu pas dire que c’était l’extreme droite......


                      • furio furio 20 mars 2010 21:10

                        @fredo du 74 pseudo d’un intervenant du fn.

                        Un peu d’histoire car vous me semblez à des lunes de vous imaginer du passé nauséeux de l’extrême droite en France.

                        « 1936 l’extrême droite complote contre la France, création par deloncle du CSAR (la cagoule) c’est une organisation »française" clandestine d’extrême droite qui tenta, entre 1935 et 1937, de renverser le régime parlementaire par une série d’attentats !!
                        Violemment anticommuniste, antiparlementaire et antisémite, la Cagoule fit assassiner entre autres les frères Rosselli, militants antifascistes italiens réfugiés en France.

                        Fondée le 29 mai 1961 à la fin de la guerre d’Algérie par des militaires dépités et des colonialistes énervés, l’OAS avait déjà pour emblème la croix celtique, et pour objectif de garder l’Algérie française. Cette organisation para-militaire, dirigée par le général Raoul Salan (un des 4 généraux putschistes) et son conseiller Jean-Jacques Susini, dont Les Commandos Deltas et autres activistes s’occupèrent de commettre des attentats en Algérie comme en France, fit de nombreuses victimes, principalement civiles. L’OAS fut décapitée avec l’arrestion de son chef, le 20 Avril 1962. Salan, malgré les talents de son avocat, Maître Tixier-Vignancourt, fut condamné à la prison à vie le 23 mai 1962. La plupart de ses camarades terroristes furent condamnés à mort."


                      • fredo74 20 mars 2010 21:56

                        Désolé pour vous mon cher,,,

                        Mais le FN n’est pas un parti d’extreme droite, c’est là qu’est votre erreur
                        Ce sont les médias qui a l’époque l’on nommé ainsi.
                        De plus , vous me sitez en exemple une tranche de l’histoire ou un parti a sévis, qui lui était extreme.
                        Maintenant si cela vous arange de le croire, libre a vous d’etre Hypocrite est de rester sur des idées toutes faites.
                        Que des formations extrémes aient commis des atrocitées , je suis d’accord, mais dire que le FN en ai commis ,,C’est fort le café....
                        L’histoire demontre que toute les racines des partis ont des choses a se reprocher, encore aujourd’hui....les socialos font quoi de mieux a part vouloir faire taire les gens du FN comment appelez vous ca........
                        Je l’ai dit mais je n’interviens plus apres, des gens qui ne savent pas regarder ailleurs que
                        eux méme , ou méme refuse d’écouter les autres, c’est là que commence le faschisme...
                        Et oui..... je suis FN, et mon pseudo ne cache rien......et j’écoute tout le monde sans apriori
                        et tout m’intérrésse, il y a des tranches de l’histoire que je connais mal, en revenche je sais quand une personne fait preuve de mauvaise fois.....se qui est votre cas ... ! 


                      • Pie 3,14 20 mars 2010 22:56

                        « Le FN n’est pas un parti d’extrème-droite »... non bien sûr, c’est une droite modérée et humaniste, presque centriste.

                        Vous votez FN dites-vous, ayez au moins le courage de vos opinions et reconnaissez qu’elles sont d’extrème-droite.


                      • fredo74 21 mars 2010 09:12

                        OUI oui, oui,,,,,,je revendique le fais que je vote FN, et m’en cache pas, je le revendique surtout pour une question de bon sens , n’en déplaise a certain.
                        Je n’ai pas la prétention de voter juste, mais en tout cas c’est le seul parti qui dit les choses comme elles doivent étre dites.
                        Les véritées n’étant pas toujours bonne a dire,.
                        J’ai voté dans la premiére mandature Mittérand, et apres 14 ans de pouvoir , je ne me suis plus retrouvé dans ces valeurs.
                        L’époque était faste, enfin pas pour tout le monde mais était plus juste, certains petit malin s’en sortaient mieux que d’autre. Et puis cela a dérapé, les affaires se sont accumulés. Dans la deuxieme mandature, la situation s’est empirée. Lepen n’était qu’a 4 %, et je me suis intérréssé a eux, a vouloir connaitre leur programme, mais comme cela se passe aujourd’hui,, il n’avait pas droit a la parole.Sans parler des ces électeurs !
                        Ce qui me fappais a l’époque, se sont les médias. Je me souviens d’une anne Sinclair qui avait refusé de le recevoir a son emision de l’époque 7/7 et s’était faite remplacé par un autre présentateur.......Heureusement , cela a quelque peu changé !


                      • furio furio 21 mars 2010 11:53

                        Ah ! mais Fredo, le fn est un parti d’extrême droite ! Ce que vous semblez ignorer. Un parti qui d’ailleurs devrait être interdit d’élections puisqu’il véhicule clairement des valeurs anti-républicaine et anti-démocratique.
                        De plus vous semblez croire que la fn ferait mieux que les autres ? Mais il ferait pire ! 
                        Ce ne sont pas les déclarations populistes de ses « führer » qui doivent vous laisser à penser que les choses pourraient changer avec eux !! Au contraire le fn est tout à fait dans la lignée libérale. Il ne va pas, par exemple, taxer les plus riches de ce pays. Il continuerait à faire la politique pour les plus riches.
                        Il y a un autre populiste célèbre c’est sarkosy...il a fait quoi sarkosy ? Enterrer la France ! Car lui en plus il n’aime pas la France car il se sent étranger.

                        L’économie et la fiscalité au fn ..ce qui suit date de 4 ans.

                        Le programme économique du Front National mélange l’ultra-libéralisme, en voulant effectivement réduire l’Etat à ses fonctions régaliennes, et une volonté protectionniste.

                        Un « protectionnisme raisonné » avec l’abandon de l’Euro, la surtaxe des produits étrangers, avec « des contingents d’importation » à certains types de produits et de biens, la reconquête du marché intérieur mais l’aide aux entreprises françaises sur les marchés extérieurs ;
                        le « Pacte fiscal pour la prospérité française » ( !) passe par la réduction des dépenses publiques de 11,5 milliards d’Euros par an sur dix ans, la suppression progressive de l’impôt sur le revenu, la suppression des droits de succession au sein de la famille, la suppression progressive de la C. S. G. et du C. R. D. S., la réduction de l’impôt sur les P. M. E. et P. M. I., l’instauration du quotient familial pour les cotisations sociales de prévoyance, la suppression de l’I. S. F. Il est à noter que la seule recette proposée est la mise en place d’un impôt sur les mouvements spéculatifs de capitaux qui est dit compenser la suppression de l’impôt de solidarité. 

                        Ce qui frappe évidemment dans ces propositions, c’est d’abord l’irréalisme

                        C’est en fait, une destruction des emplois qui suivrait l’application éventuelle d’un tel programme !. La sortie de l’Union Européenne serait encoreplus catastrophique, la grande majorité de nos échanges se font à l’intérieur de l‘Union Européenne. Les délocalisations abusives doivent être combattues – mais, l’essentiel ne pourra que passer par une harmonisation du droit européen.

                        La suppression des deux seuls prélèvements fiscaux progressifs (l’I. R. P. P. et l’I. S. F.) et, encore, la C. S. G. et le C. R. D. S. montre une volonté d’alléger et, à terme, de supprimer la fiscalité progressive pour privilégier les ménages dans les situations les plus favorables.

                        C’est la solidarité qui est évidemment visée. Le programme parle d’ailleurs de « l’illusion et de la nocivité de la redistribution fiscale ».
                        Le Front National prétend favoriser « les classes moyennes ». Mais, le texte même du programme rappelle que ce sont 20 % des contribuables qui acquittent 8 % de l’impôt sur le revenu. Si l’on ajoute la suppression des droits de succession au sein de la famille, il s’agit bien d’annuler tout principe redistributif entre les générations. C’est une société figée dans ses inégalités que nous dessine le Front National. La puissance publique serait privée de tout moyen de redistribution. C’est le but !. Le protectionnisme étant censé répondre aux besoins des Français…

                        AUX EMEUTES entre « races » s’ajouteraient alors les émeutes entre CLASSES.
                        VOILA LE PROGRAMME fn. Epouvantable. 

                        Fredo, je vais, moi aussi abonder dans votre sens pour mettre en garde contre un programme qui pourrait viser à faire devenir ennemis des gens qui se cotoient, à l’école, sur le stade, à l’usine, etc... Des gens qui seraient amenés à s’entretuer !!!

                        On ne peut pas dire que le Front National fasse preuve d’originalité en matière de politique de sécurité. Son argumentation s’appuie, en grande partie, sur les travaux du Club de l’Horloge, qui a publié en 2002 les travaux de son colloque tenu en 1998, intitulé : « Rétablir la sécurité ». Beaucoup des thèses et propositions développées par le Front National sont assez proches de celles de l’U. M. P.

                        Mais, le constat développé par le Front National est apocalyptique. Nous assisterions à une « explosion de la délinquance et de la criminalité », les chiffres officiels étant le plus souvent « trafiqués ». L’immigration est considérée par le Front National comme la cause principale de cette situation. Il reprend également les thèses de Marie-Laure Rassat, sur le « lyssenkisme judiciaire ». La société française serait victime d’un « sida mental », faisant du délinquant une victime de la superstructure socio-économique ». L’idéologie « soixante-huitarde » est bien entendu visée.

                        Ils pourraient bénéficier d’une plus grande facilité pour l’utilisation de leurs armes à feu et quiconque oserait critiquer les forces de l’ordre ferait l’objet de poursuites pénales.
                        N’étant cependant pas à l’abri d’aucune contradiction, le Front National, qui veut réduire le nombre de fonctionnaires et diminuer fortement les impôts, propose d’augmenter le budget de la Justice à la hauteur de la Loi de Finances (1,86 % en 2004, soit 5,284 milliards ¤) et d’accroître « fortement » le nombre de magistrats. Mais ceux-ci devront prouver, comme du temps de Vichy, qu’ils n’appartiennent à aucune obédience maçonnique, ni à un « syndicat politisé ». Considérée comme le foyer de dangereux « gauchistes », l’Ecole Nationale de la Magistrature sera supprimée.

                        « Tolérance zéro », « rétablissement de la peine de mort », « expulsion des délinquants étrangers », rétablissement d’une peine « prompte et incompressible » : on le voit, la politique sécuritaire du Front National n’y va pas par quatre chemins. 13 000 nouvelles places de prisons devront être construites, prisons qui verront recréer en leur sein des Quartiers de Haute Sécurité.

                        Comme vous le voyez, il s’agit d’un programme catastrophique pour le pays.


                      • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 20 mars 2010 18:54

                        D’un côté vous dénoncez le leurre démocratique qui a installé un président omniprésent qui éfface toutes les autres institutions et d’un autre côté vous tombez dans le jeu mesquin qui diabolise une partie de l’électorat français !

                        En quoi le FN ou ses électeurs permanents ou même ses électeurs de circonstance dérangent-ils les autres Français ? Les idées du FN ? Mais vous appelez donc à l’Idée Unique du Socle Unique du Président Unique ! Que voulez-vous enfin ?

                        Si le Front National est diabolique, il faut l’interdire, il faut organiser un réferendum populaire. Mais tant que cette formation politique existe légalement, l’esprit démocratique aussi pale soit-il en France vous interdit de l’utiliser comme bouc émissaire à chaque cirque électoiral : Si j’étais le responsable de ce parti, je déposerais plainte contre toute personne qui nourrit à dessein la propagande nauséabonde non pas pour s’opposer à un parti légal mais surtout pour dissimuler les abérrations des autres formations politiques périmées  !

                        Choisissez Français, ou vous balayez d’un coup le leurre démocratique pour enfin instaurer la Vraie démocratie, ou vous persisitez dans la douillette utopie « qu’un jour tout pourra s’arranger » !

                        Mohammed MADJOUR. http://www.republic.unblog.fr/


                        • fifilafiloche fifilafiloche 20 mars 2010 20:09

                          Je suis d’accord pour une fois avec le commentaire le plus populaire...L’incapacité des énarques socialodémago à faire émerger une personnalité charismatique nous mène tout droit à une finale de personnalités fortes avec un non choix entre un républicain et un populiste...de droite.


                          Pourquoi les régionales sont elles différentes des élections nationales ? On ne le répétera jamais assez, parce qu’on vote pour des personnalités locales, des gens de proximité que l’on connait plus ou moins. On vote moins pour un parti que pour un homme. Toutes les tentatives d’interprétation au niveau national sont des supercheries médiatiques.

                          • candide candide 20 mars 2010 22:00

                            Le FN n’a qu’un défaut, celui d’avoir raison bien avant les autres......... !

                            J’ai moi-même voté à Gauche (PS) et maintenant je vote FN sans complexe car je retrouve en eux le même amour de la France et des français qu’avait à son époque le général De Gaulle.

                            Les autres, c’est à dire l’UMPS n’ont qu’un seul but : satisfaire l’Amérique, se coucher devant elle.

                            A croire que ça paie bien ... !....

                             


                            • ousuisje 21 mars 2010 10:23

                              OK pour l’avis sur l’UMP. Le PS n’a qu’un but : le pouvoir, même sans projet.

                              Et faire référence à De Gaule alors qu’il a trahis et abandonné 3 départements Francais, il y a mieux...
                              Je ne suis pas convaincu que le président du FN, qui était présent durant ces évènements, ne cautionne vos propos.


                            • moebius 20 mars 2010 22:32

                               L e FN pour les incultes et pour ceux qui pensent qu’un mouvement politique nait dans les choux ou sur un canapé a eu son heure de gloire sous le gouvernement de Pétain , c’est a la faveur de ce boulversement politique et social de la « défaite » que ce mouvement minoritaire qui n’est pas né dans les choux ni sur votre canapé prend le pouvoir.
                               On comprend , du moins il faut l’espérer un peu pour ne pas se défenestrer illico, pourquoi ce mouvement de droite, parmi d’autre mouvements de droites issu du boulangisme n’a jamais eu les faveurs du gaullisme et aussi pourquoi Sarkosy, cet inculte qui s’inscrit plus dans la tradition de « Salut les copain » a rompu avec le gaullisme et ne s’est pas embarassé (a ses dépend et plus par inconscience d’ailleurs) de notre culture politique commune qui n’est pas né dans les choux ni sur votre canapé
                               


                              • Arafel Arafel 22 mars 2010 17:47

                                Le FN existait déja sous Pétain ?
                                Et on ne nous avait pas averti ?


                              • galien 25 mai 2010 15:12

                                Oui enfin l’extrême droite ne se résume pas à une mouvance, elle est composite, le succès de Le Pen c’est justement d’avoir réussis à fédérer toutes ces mouvances aussi diverses et bordéliques qu’a l’extrême gauche. 

                                Néanmoins depuis quelques années le FN ne se limite plus vraiment à un assemblage hétéroclite et réactionnaire mais cristallise toute la défiance que les Francais on à propos du cirque bipartisant et après le viol démocratique du référendum sur le TCE. 
                                On a un exemple en accéleré aux US, c’est les Tea party.

                              • epapel epapel 20 mars 2010 23:11

                                A-t-on le droit de ne pas aimer le FN sur Agoravox ?

                                Il est permis d’en douter.


                                • epapel epapel 21 mars 2010 14:04

                                  J’ai quand même l’impression que les fachos sont les plus nombreux.


                                • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 22 mars 2010 17:52

                                  Oulalala !

                                  Vous pensez réellement qu’on est soit un facho soit un gauchiste ?

                                  Les nazislamistes vous les mettez où par exemple ?

                                  Faut sortir du binaire ou alors, si vous restez dans ce registre, vous devriez penser à élargir votre table de vérité ... il y a plus que deux entrées !

                                   smiley smiley smiley smiley smiley smiley
                                   smiley smiley smiley smiley smiley smiley
                                   smiley smiley smiley smiley smiley smiley




                                • galien 25 mai 2010 20:09

                                  A t’on le droit de penser sans toujours en revenir au point GodWin.
                                  Vous ne semblez pas vous l’autoriser.


                                • moebius 20 mars 2010 23:22

                                  ? ???? tout le monde ici et ailleurs détestent ce mouvement qui est la détestation méme....et c’est bien là, la raison pour laquelle certain parfois vote pour lui...pour manifester leur haine, leur frustation et leur détestation....souvent légitime, il faut le dire. Mais qui n’a peut etre qu’un rapport lointain avec la haine « historique » revendiqué par ce mouvement qui vient de loin et poursuit un objectif qui n’est pas née dans les choux ni dans les replis de votre canapé


                                  • moebius 20 mars 2010 23:28

                                    12-10, grand chelem. mais ceci n’a aucun rapport avec le patriotisme, Sedan, Verdun... ? et si vous ne comprenez pas ça , c’est pas bien grave.....de toute maniére personne ici ne pense parce que pour penser il faut regarder l’autre et c’est bien pour cela que je laisse mon chien parler


                                    • ousuisje 21 mars 2010 10:16

                                      Arrêtons de maquiller le problème de fond derrière de faux alibis !!!!
                                      Il y a un vrai problème de sécurité dans certaines régions de France au moins, et une dérive certaine dans l’accueil et le traitement social de certaines populations...
                                      Il y a un réel ras le bol de la population, qui n’est pas raciste, mais qui ne le supporte plus.

                                      Il est interdit en France de parler des vrais problèmes. Il suffit de voir les réaction aux propos de Zemmour (certe souvent provocateur) quand il affirmait une vérité objectif : nos prisons sont peuplées d’une majorité de personnes appartenant à certaines minorités.
                                      Et le dossier sur l’identité nationale a été une boufonerie, puisque l’on avait pas le droit de parler des problèmes pour que ça reste bien dans l’axe du politiquement correct.
                                      La montée du FN est donc logique, presque salutaire tant qu’il n’obtient pas de pouvoir, parce qu’il est devenu un indicateur du ras le bol ....

                                      Pour ce qui est de l’abstention, arrétons de chercher les raisons phylosophiques !!!!
                                      Notre président est nul, et si on votait UMP pour bloquer la gauche, il se serait mis en avant en affirmant que sa politique était soutenue par les français. Donc :
                                      1 premier tour pour crier que plus vite il partira mieux ce sera
                                      1 deuxième tour pour tenter d’arrêter la gauche
                                      En espérant que la droite limite les dégâts et que le gouvernement fasse profil bas...

                                      Et contrairement à ce que dit l’auteur : contrairement à d’habitude, les français ont préféré, par protestation, s’abstenir que voter FN. Ceci montre bien, qu’il y a toujours une gène à voter FN quand on adhère pas à la cause.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès