Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Accès aux soins, droit au logement : MOBILISATION GENERALE !

Accès aux soins, droit au logement : MOBILISATION GENERALE !

Droit à la santé, droit au logement....Mobilisation nationale !

JPEG

Depuis plus de 20 ans les services publics sont malmenés par les pouvoirs publics au nom de la rationalisation ou de l'application des directives européennes instaurant la « concurrence libre et non faussée »

Face au délitement et à la disparition de nombreux services publics dans les zones rurales et dans les quartiers dits sensibles de nos villes, des citoyens et des organisations se sont organisés pour défendre l'existence même des services publics et leur développement.

Des coordinations regroupent des associations nationales comme la plate-forme logement des mouvements sociaux et d'autres rassemblent à la fois des collectifs locaux et à la fois de grands réseaux, c'est le cas de la coordination nationale de défense des hôpitaux de proximité.

Il s'agit de résister, de défendre des principes comme l'accès aux soins pour tous et le droit au logement, de se préoccuper de l'intérêt des familles et notamment des plus vulnérables.

Le changement si nécessaire et tant attendu ne découlera pas des politiques menées par un gouvernement qui a oublié le social.

Le changement ne sera possible que si une mobilisation forte et d'ensemble s'appuie sur les principales revendications de réduction des inégalités.

Un mouvement social puissant ne se décrète pas, il ne pourra être que la résultante de nombreuses actions unitaires fortes.

De nombreux rendez vous sont déjà fixés comme les manifestation de défense des hôpitaux publics qui auront lieu dans de nombreuses villes le 6 avril ;

Mais dès maintenant dans de nombreuses villes comme à Paris, la plate-forme logement des mouvements sociaux organise une marche le 1er avril.

« Respect du Droit à l’hébergement et au logement, arrêt des expulsions, réquisition des logements vides, baisse des loyers … 

 

Marche Lundi 1er Avril,

RV 14h Place du palais Royal

 

Sans abris, fini l’hiver : dehors !

A partir du 1er avril, les centres d’hébergement d’urgence commencent à fermer, et beaucoup de sans abris sont priés de faire leur bagages.

Or la loi prévoit que toute personne hébergée doit être maintenue jusqu’à une orientation vers une structure de stabilisation ou un relogement.

 

Locataires en galère : sur le trottoir !

Les expulsions sans relogement reprennent dès le 2 avril, et des milliers de familles et de locataires vont être jetés à la rue, sans même un hébergement, dans la plupart des cas.

Une circulaire du 27 octobre 2012 a tout de même prévu que les prioritaires DALO menacés d’expulsion seraient relogés. Mais sera t’elle respectée par les Préfet ?

 

Prioritaires DALO : circulez, il n’y a rien pour vous !

En Ile de France, 25 000 ménages et familles, dont 17 000 à Paris, mal logés, sans logis ou en instance d’expulsion sont prioritaires DALO et ne sont pas relogés.

 

Habitants de bidonville : disparaissez !

Le Gouvernement a décidé de leur envoyer la police et les bulldozers en guise de solution, , alors que des lois prévoient leur relogement.

 

Logements vacants : toujours plus nombreux !

Tandis que les réquisitions annoncées paraissent au point mort, et resteront marginales le nombre de bureaux et de logements vacants ne cesse de grandir … comme celui des mal logés et des sans logis…

 

Nous exigeons :

- L’arrêt des expulsions sans relogement, y compris des habitants de bidonvilles ;

- Le maintien de tout les sans abris dans les CHU et les hébergements, 24h sur 24, en attendant leur orientation

- Le relogement dans les délais des prioritaires DALO,

- La réquisition massive de logements et bureaux vacants et la mise à disposition des biens publics vides,

- La réalisation de 200 000 vrais logements sociaux, grâce : au rétablissement du 1% et de la TVA à 5%, au doublement du Livret A et à la mobilisation des terrains publics

- La baisse des loyers, des charges de l’énergie, et le respect du Droit à un logement stable et décent pour tous et toutes…

 

A l’appel de DAL, … Plate forme logement des mouvements sociaux, 115 juridique »

 

Il n'y a pas de jours fériés qui tiennent... Le 1er avril de nombreux militants et militantes manifesteront car il y a une urgence :

s 'opposer aux expulsions qui vont redémarrer le 2 avril....

 

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  3.61/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 29 mars 2013 10:11

    pépère hollande...la mère duflot et pépé delanoé n’ont toujours pas Controlé LES IMMEUBLES

     INSALUBRES AUX LOYERS SUREVALUES DE 40% A PARIS........

    ILS ATTENDENT LE DEGEL JE LEUR DEMANDE D ATTENDRE JUSQU AU 14 JUILLET POUR LES EXPULSIONS.........
    PAQUES AUX TISONS.........LES POLITIQIUES SONT DANS LES STATIONS DE SKI ET S EN FOUTENT COMPLETEMENT DES « EXCLUS »

    LE ROSE DU PS BLANCHIT DE PLUS EN PLUS...


    • La mouche du coche La mouche du coche 29 mars 2013 13:23

      L’auteur n’ose plus dire qu’il était très fier de voter pour ce gouvernement. Qu’il s’en débrouille maintenant. Ses articles sentent la vaseline et c’est drôle. smiley


    • bnosec bnosec 29 mars 2013 12:53

      Désolé, le 1er avril j’ai piscine...


      • CHALOT CHALOT 29 mars 2013 13:25

        Lamouche du coche est un analphabète politique : On ne vote jamais pour un gouvernement


        • Mr Dupont 29 mars 2013 13:26

          Moi le 1 er Avril je fais des blagues à mes amis

          J’en ai bien le droit

          Monsieur Hollande en fait et en raconte toute l’année pour tout le monde

          Mes amis rient de mes blagues (ça arrive)

          Par contre de moins en moins de monde rie des blagues et gags de Monsieur Hollande


          • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque (Courouve) 29 mars 2013 13:43

            Il n’y a à payer ni franchise médicale ni participation forfaitaire ni forfait hospitalier ni ticket modérateur ni forfait 18 € si l’on bénéficie de l’Aide médicale de l’État aux clandestins étrangers.


            • TESTANIERE TESTANIERE 30 mars 2013 07:00

              Je vous souhaite, Monsieur, de n’avoir jamais à bénéficier de l’aide médicale de l’État et à ne pas vous trouver en situation forcée de devenir « clandestin étranger »....

              Pour compter, dans mes contacts et relations, quelques Grecs qui, en quatre ans ont tout perdu, emploi, maison, statut ...et estime du soi, je trouve vos affirmations totalement déshumanisées.

              « Il faut connaître chaque jour le déshonneur qui est, pour un être humain, de voir dormir par terre son semblable son frère et de pas lui tendre la main. Il faut vivre dans cette abjection quotidienne d’un système qui nous rend tous mauvais ! ».


            • CHALOT CHALOT 29 mars 2013 13:49

              Sénatus Xénophobus !

              Toute personne, qu’elle soit française ou étrangère sans moyens de paiement et de subsistance
              est soigné et peut avoir accès à l’hôpital....
              Les hommes ne sont pas des chiens, on ne les laisse pas crever dans les rues !
              Votre remarque m’a énervé et même écoeuré !


              • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque (Courouve) 29 mars 2013 15:20

                En revanche ne sont toujours pas rétablies les indemnisations des déplacements en voiture particulière (supprimées par Xavier Bertrand) pour les malades en A.L.D. (affections de longue durée) se rendant en consultation ou en examen dans un hôpital public (le gouvernement ne corrige donc pas le décret n° 2011-258 du 10 mars 2011).

                L’hypertension artérielle sévère (H. A. S.) sort de la liste des A.L.D., le recours en Conseil d’État contre le décret Bertrand n° 2011-726 du 24 juin 2011 ayant été rejeté, et le gouvernement socialiste n’entendant pas revenir sur cette disposition. Là encore, le « changement », c’est la continuité.

                Marisol Touraine, qui a le sens des priorités ..., qui vient donc d’accepter que l’H. A . S. ne soit plus une A. L. D., et à laquelle les fonds publics ne semblent pas faire défaut, déclara le 21 octobre 2012 qu’elle espérait lancer l’expérimentation des salles de consommation de drogues dures (dites salles de shoot) avant la fin de l’année 2012 (elle a ensuite annoncé cette expérimentation pour courant 2013).

                Il n’y a à payer ni forfait hospitalier, ni forfait 18 € si l’on relève du régime d’Alsace-Moselle, régime pour lequel le ticket modérateur diffère de celui du régime général.


              • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque (Courouve) 29 mars 2013 15:21

                Poussons les murs pour loger l’Afrique !!


                • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 29 mars 2013 17:49

                  Gageons qu’il y aura moins de monde le 1er avril que dans la dernière manif contre Hollande (et accessoirement le mariage Gay)...


                  Je trouve toutefois dommage que certains traitent ce sujet par dessous la jambe ou que d’autres en profitent pour en ajouter une couche dans l’égoïsme xénophobe...

                  Mais je ne suis pas sûr de l’utilité des pétitions de principe et des « nous exigeons » quand on n’a aucun moyen d’exiger.

                  Et si la situation de la plupart des mal logés est dramatique, il arrive que certains soient inconscients. Je connais par exemple (en province) une jeune mère de famille abandonnée par les pères de ses enfants, qui est susceptible d’être expulsée du pavillon qu’elle occupe actuellement et dont elle n’a pas les moyens de payer le loyer (malgré l’aide de ses parents de condition modeste qui n’ont plus d’économies à force de l’aider). Et bien, elle s’obstine à vouloir habiter une « maison » et refuse d’être logée en appartement dans un immeuble.


                  • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque (Courouve) 29 mars 2013 17:56

                    Il est inepte de confondre le souci du peuple français avec la xénophobie.

                    Le 5e alinéa de l’article 2 de la Constitution dispose :

                    « Son principe [celui de la République] est : gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple. »

                    Pour le peuple, pas pour la Terre entière !


                  • CHALOT CHALOT 30 mars 2013 00:11

                    Le peuple, ce n’est pas la terre entière, c’est tous ceux et toutes celles qui sont en France, on ne fait pas de distinction de religion, de couleurs, d’origines.


                    • HELIOS HELIOS 30 mars 2013 04:50

                      ... merci Chalot pour ce rappel.

                      Mais dans ce cas, ne serait-il pas pertinent de controler la porte d’entrée de notre pays.
                      C’est bien beau d’etre republicain, mais il faut bien etablir une regle, on ne rentre pas en France comme dans un moulin pour y etre soigné !

                      Je sais bien qu’on ne peut oublier l’humanité qui est en nous, mais quand on a plus les moyens, comment doit on faire ?

                      Vous avez l’explication ? partager notre nouvelle pauvreté ? fermer la frontiere ? Où se trouve donc la limite « acceptable » ?


                    • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque (Courouve) 30 mars 2013 12:12

                      « on ne fait pas de distinction de religion, de couleurs, d’origines »

                      Mais on fait une distinction selon la nationalité.

                      Le peuple, c’est le peuple français, la nation.

                      « Le concept juridique de »peuple français" a valeur constitutionnelle [...] la Constitution, laquelle ne connaît que le peuple français, composé de tous les citoyens français sans distinction d’origine, de race ou de religion." Conseil constitutionnel, décision 91-290 DC du 9 mai 1991, considérants 12 et 13.


                    • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 30 mars 2013 02:04

                      Ces droits sociaux sont inscrits dans la Déclaration des Droits de l’Homme. Certains préfèrent oublier ces articles. D’autres sont là pour les leur rappeler.
                      Il y a parmi ces commentaires quelques uns qui sont parfaitement écoeurants, parce que violents et haineux. Ce n’est pas le malheur des uns qui pourra soulager le malheur des autres.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès