Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Achetez des oeuvres d’art

Achetez des oeuvres d’art

Le 10 octobre dernier, un amendement socialiste, validé par la commission des finances propose d'intégrer les oeuvres de plus de 50.000 euros au calcul de l'ISF. Les œuvres d'art un peu « chères » seront-elles intégrées à la « fortune » et taxées en conséquence ? Voilà la grande question d'un gouvernement du « changement »

Il convient en premier lieu de rappeler que le régime favorable réservé aux « grandes œuvres » par le prix ne date pas d'une époque de gouvernance droitière « horrible », mais simplement et tout « normalement » d'une décision prise sous une gouvernance « fabiusienne »

Ce premier rappel effectué, il est particulièrement amusant de retrouver les positions claironnées par ceux qui aujourd'hui, détenteurs des « manettes » rechignent à « passer l'obstacle » de l'intégration à la fortune.

Remarquons que ces annonces "intempestives" juste avant l'ouverture de la FIAC, le grand marché de l'art contemporain, n'est pas très "stimulant" et sera diversement apprécié des artistes et galéristes. La crise est là pour tout le monde diront les grincheux habituels, mais quand même ...

Revenons aux acteurs politiques maladroits. Parmi ceux qui s'opposent à cet amendement du Lambertiste Christian Eckert on trouve Aurélie Filippetti. A présent ministre de la Culture, elle dit vouloir préserver "l'exception culturelle" L'exonération d'ISF pour les oeuvres d'art fait partie de l'exception culturelle. Ce serait une grave erreur que de la remettre en cause alors que la compétition internationale sur le marché de l'art est très forte. La ministre oublie de préciser au passage que, dans les rangs de l'opposition en 2011, elle avait défendu une telle taxation, parlant de "niche fiscale à 132 millions d'euros".

« Nous n’avons pas les moyens, dans le contexte budgétaire qui est le nôtre, de conserver cette niche fiscale sur les actions faisant l’objet d’un engagement de conservation, dont le coût s’élève à 132 millions d’euros,à moins que tous vos propos sur la situation de disette budgétaire de la France soient nuls et non avenus. », déclarait-elle alors.

Jérôme Cahuzac, alors président de la commission des finances à l'Assemblée, prend la défense d'un amendement en ce sens du député UMP Marc Le Fur.

Au moins sur ce sujet, nous pourrions mettre un terme à cette malédiction qui veut que les uns et les autres aient des points de vue qui changent quand ils sont dans la majorité ou dans l'opposition. (savoureux !)

Pour une fois, essayons de voter ce que nous souhaitons tous lorsque nous nous trouvons dans l'opposition.

Bref, l'idée de Jérôme Cahuzac en juin 2011 est celle proposée par Christian Eckert aujourd'hui et qu'il refuse comme Ministre du Budget !

Il faudrait toujours penser que le pouvoir, comme l'opposition ne sont que des moments passagers et en conséquence réfléchir avant de parler.

Le BLOG


Moyenne des avis sur cet article :  3.95/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • La mouche du coche La mouche du coche 14 octobre 2012 14:09

    Cette loi ne passera pas. L’art contemporain sert à défiscaliser l’argent des riches. devinez qui est au pouvoir.  smiley


    • bigglop bigglop 14 octobre 2012 18:25

      Bonjour à tous,

      Il y en a au moins un qui a anticipé cette proposition :

      The Fabulous Fabius a vendu la collection familiale de la galerie Fabius Frères pour 9,6 milloins € chez Sotheby’s


    • Piere CHALORY Piere Chalory 14 octobre 2012 14:18

      Bonjour à tous, @ l’auteur,


      Une fois de plus et comme dans tous les domaines, on constate qu’entre le discours de ’’l’opposition’’ politique du moment et celui de la même personne ayant accédé au ’’pouvoir’’, un fossé infranchissable semble séparer la parole passée et les actes présents. 

      À se demander si le pouvoir réel ne serait pas toujours entre les mêmes mains, mais je m’égare, la paranoïa m’attaque, au secours.

      • périscope 14 octobre 2012 14:21

         Pour moi, que les « supposées oeuvres d’art » soient enfermées dans une collection privée Française ou étrangère, m’indiffère.
        La seule réserve est que si c’est sur le territoire national, l’Etat, pour une merveille, peut préempter.
        Vu la crise, il n’en a pas les moyens, alors, exportons et prenons les devises des Emirs, grands capitalistes ou autre nababs.
        La fiscalisation est, ainsi, une incitation à vendre et à faire tourner ces oeuvres d’art.


        • robert 14 octobre 2012 16:17

          Wotan, et ne l’oubliez pas , la famille la plus bourgeoise de france, le FN


        • travelworld travelworld 14 octobre 2012 18:19

          Connaissant très très bien Saint Cloud et Montretout, je confirme la richesse très importante de la famille LePen !!!
          http://www.liberation.fr/grand-angle/010136780-on-aura-tout-vu-a-montretout
          Leurs fêtes sont célebres, merci chers électeurs !


        • non667 15 octobre 2012 15:55

          à robert

          1 Bernard Arnault LVMH Luxe Paris 21 200 M€ 2 Gérard Mulliez et sa famille GROUPE AUCHAN Distribution Croix 18 000 M€ 3 Bertrand Puech et famille Hermès HERMES INTERNATIONAL Luxe Paris 17 400 M€ 4 Liliane Bettencourt et sa famille L’OREAL Cosmétiques Clichy Cedex 15 300 M€ 5 Serge Dassault et sa famille GROUPE INDUSTRIEL MARCEL DASSAULT Industrie Paris 9 900 M€ 6 François Pinault et sa famille PPR Distribution, luxe Paris cedex 08 6 300 M€ 7 Pierre Castel et sa famille CASTEL FRERES Boissons Blanquefort 6 000 M€ 8 Alain Wertheimer et sa famille CHANEL Luxe Neuilly-sur-Seine 5 600 M€ 9 Margarita, Eric, Kirill et Maurice Louis-Dreyfus LOUIS-DREYFUS Services Paris 4 500 M€ 10 Emmanuel Besnier et sa famille LACTALIS Agroalimentaire Laval cedex 9 4 400 M€ 11 Vincent Bolloré BOLLORE Transport, médias Puteaux 3 610 M€ 12 Xavier Niel et sa famille ILIAD-FREE Télécoms Paris 3 590 M€ 13 Patrick Ricard et sa famille PERNOD RICARD Boissons Paris cedex 16 2 950 M€ 14 Benjamin de Rothschild et sa famille GROUPE EDMOND DE ROTHSCHILD Finance Paris 2 800 M€ 15 Jacques Servier et sa famille LABORATOIRES SERVIER Pharmacie Suresnes cedex 2 700 M€ 16 Jean-Claude Decaux et sa famille JCDECAUX COMMUNICATION Communication Neuilly-sur-Seine 2 690 M€ 17 Familles Coisne et Lambert SONEPAR Distribution Paris cedex 16 2 500 M€ 18 Famille Courtin-Clarins CLARINS Cosmétiques Neuilly-sur-Seine cedex 2 400 M€ 19 Jacques et Philippe Bouriez ainsi que leur famille GROUPE LOUIS DELHAIZE Distribution Charleroi - Belgique 2 100 M€ 20 Pierre Bellon et ses enfants SODEXO Services Issy-les-Moulineaux cedex 9 2 020 M€

          • 1
          • 2
          • 3
          • 4
          • 5
          • 6
          • 7
          • 8
          • 9
          • 10
          • Suivant

          obligé d’inventer des mensonges tant le F.N. est irréprochable !

          ressortir cette histoire de fortune ! re-faux derch !

           cette histoire de millionnairre qui ne doit rien au vol ,a l’exploitation , à la malhonnêteté (certifiée par badinter,joxe ,charasse ,dumas qui n’ont rien pu faire malgré leur désirs ! :affaire jugée ! )
          mais seulement à un don  EXTRA FAMILIAL , un don pour sympathie nationaliste qui déshéritait ses neveux mondialistes !

          s ’ils avaient volé 1€ cela aurait fait la une du canard et de tout les journaux !

          tout les cacique du ps (dsk mnef par exp ) ne peuvent pas en dire autant .

          de même il ne faut rien avoir de sensé à reprocher au F.N. pour en être réduit à sortir de telles inepties !

          pas besoins de ressortir l’histoire du droguage à l’alcool du donateur ! c’ est le dernier crachat que les opposants DÉPITÉS on trouvé et que les benêts et faux derch ressortent ,et je le répète faute d’arguments sérieux !

           


        • Romain Desbois 14 octobre 2012 18:50

          On pourrait rêver que Hollande fasse du Mélenchon mais pour cela il aurait fallu élire Mélenchon... et encore.

          j’ai découvert récemment qu’en plus la taxe sur la plus-value des oeuvres d’art est moins importante que sur l’immobilier.

          Les oeuvres d’art sont devenues une sorte monnaie défiscalisée pour riches. Comme quoi eux aussi ont leur SEL !!!!


          • ZenZoe ZenZoe 15 octobre 2012 12:23

            Je me demande bien pourquoi il y a tant de polémique sur cet amendement. Il n’est qu’une vaste rigolade et ne fera rien rentrer dans les caisses.
            Voici ce qui est proposé :
            "La commission a adopté l’amendement de Christian Eckert qui intègre à l’assiette de l’ISF les œuvres d’art qui ne sont pas exposées au public. En le modifiant un peu : seules les œuvres de plus de 50.000 euros seront taxées, alors que l’amendement initial fixait le seuil à 5000 euros."

            1) 50 000 euros l’oeuvre est une blague, sachant que l’immense majorité des oeuvres se situe au-dessous de ce seuil. Pour être crédible, l’amendement aurait du invoquer l’ensemble du patrimoine artistique.
            2) On parle d’oeuvres d’art non exposées au public. Déduction logique : il suffira pour un collectionneur de montrer sa crôute au-dessus du seuil fatidique de temps à autre (prêt à un musée, visite pendant la journée du patrimoine... ) pour être exonéré.


            • duplan 15 octobre 2012 15:18

              quand on est capable de se payer à prix fort des oeuvre d’art on est capable de payer les impôts en conséquence sinon on achète autre chose ou pas !


              • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 16 octobre 2012 11:31

                Ces opinions qui changent selon qu’un même parti politique est au pouvoir ou dans l’opposition déconsidèrent la politique et, par conséquent, la démocratie. Le plus bel exemple récent est la position de la majorité PS à propos du TSCG, avant le mois de mai et maintenant. C’est vider de tout sens le suffrage universel, aussi comment s’étonner de l’importance de l’abstention. Cela révèle aussi l’inconsistance des convictions d’un parti politique, son mépris du peuple et son cynisme.
                Je suis entrée au Parti Socialiste en 1973. Dans mon département (91), le discours, la formation, le travail des militants étaient réellement degauche et s’appuyaient sur une économie en partie de marché, mais aussi essentiellement socialiste. Il n’y avait que quelques personnalités, issues de l’ex-SFIO, qui étaient connues pour leurs opinions si modérées qu’elles attiraient les soupçons. Le parti venait de renaître et il devint vite tentant pour les carriéristes et ceux qui voulaient y trouver une place pour des doctrine différentes, telles que la « Doctrine sociale de l’Eglise » dont le but premier était de détruire la pensée socialiste. Je suis partie, dégoûtée, en 1993 : le traité de Maastricht était la goutte qui avait fait déborder le vase.
                J’ai l’habitude de dire qu’il y a eu invasion et hold-up. Ces faux socialistes ont volé la boutique,
                sa marque « Parti Socialiste », sa renommée d’héritière du mouvement ouvrier, sa clientèle trop fidèle,t sa cagnotte et tous ses biens. J’aimerais que des citoyens ou citoyennes lancent une pétition pour demander que le Parti Socialiste ait l’honnêteté de changer son nom, non pas en « social-démocrate » puisqu’il a trop trompé les citoyens pour être démocrate, mais « Parti Social-Libéral ». Je ne peux pas m’engager moi-même dans une telle action car j’y entraînerais le parti dont je suis maintenant fière d’être membre. Il faudrait que cette initiative vienne du peuple, des citoyens et citoyennes. Je lance un appel aux volontaires. Merci pour la Démocratie.


                • appoline appoline 16 octobre 2012 12:38

                  Je suis un peu juste ce mois ci 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès