Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Affaire Amesys : Sarkozy et son gouvernement ont-ils cautionné (...)

Affaire Amesys : Sarkozy et son gouvernement ont-ils cautionné l’espionnage de Kadhafi ?

Le parquet de Paris vient de donner le feu vert à l’ouverture d’une information judiciaire visant Amesys, société française filiale de Bull, pour "complicité de torture".Elle est censée permettre de comprendre l'implication exacte d'Amesys dans l'utilisation par la Libye de Kadhafi de son logiciel Eagle, un système d'espionnage en ligne.

Cette enquête fait suite à une plainte avec constitution de partie civile déposée par la Ligue des droits de l’Homme (FIDH) et la Fédération internationale des droits de l’Homme (LDH) auprès du doyen des juges d’instruction du Tribunal de Paris le 19 octobre 2011.

Une première plainte avait été déposée à Aix-en-Provence. Le 12 septembre 2011, l’association Sherpa de lutte pour les droits de l’homme avait porté plainte contre Amesys pour atteinte à la vie privée, et vente de matériel d’écoute sans accord ministériel. Le parquet d’Aix-en-Provence avait ouvert une enquête préliminaire. Or, le 13 mars 2012, elle a été classée sans suite. Selon le procureur de la République les matériels "livrés ne sont pas soumis à autorisation préalable d’exportation, car non considérés comme matériels de guerre",

Il a fallu attendre 7 mois avant que cette information judiciaire soit ouverte. L'enquête a été confiée "au pôle spécialisé dans les crimes de guerre, crimes contre l’humanité et génocide, nouvellement créé au sein du TGI de Paris".

Tout d'abord posons-nous cette question : quel était le degré de connaissance du gouvernement des activités commerciales de la société Amesys sur le sol libyen ?

La question est pertinente, d'autant que, comme le soulignait Owni en septembre, la directrice de la communication de Bull est, depuis janvier 2011, Tiphaine Hecketsweiler, la fille de Gérard Longuet !

En octobre, le ministre de la Défense avait affirmé que le"ministère n'a pas eu à donner son avis" sur la vente du matériel Eagle, qui n'aurait pas besoin, selon lui, de l'autorisation de la commission interministérielle d’exportation de matériel de guerre, nécessaire pour vendre des armes.

Pour expliquer pourquoi il n'y aurait pas eu d'autorisation délivrée, Gérard Longuet avait assuré "qu'il y avait eu détournement d’objet" de la part d'Amesys. Il s'alignait sur la ligne officielle d’Amesys qui prétend que Eagle ne serait en effet censé servir qu'à traquer les pédophiles, les trafiquants ou les terroristes. On se demande d'ailleurs de quel détournement parlait Gérard Longuet en sachant que le régime libyen, formé par des équipes françaises, compilait des documentations où apparaissaient des listes d'opposants écoutés tant sur le sol libyen que sur le sol britannique et américain.

Une autre question importante me taraude : est-ce que la livraison d'Eagle s'est faite avec le cautionnement du gouvernement ?

Le système Eagle, me semble-t-il, peut-être considéré comme du matériel de guerre technologique dont l'exportation est soumise à l'autorisation du Premier ministre. D'ailleurs fin 2011, le député Hervé Féron avait saisi le ministre des affaires étrangères sur le rôle de la France dans la vente et l'emploi d'armes technologiques destinées à la surveillance de l'internet en Libye. Selon lui, l’exportation de ces outils devaient obtenir l'autorisation, et donc l’accord, des autorités françaises.

Début septembre 2011 Owni avait joint le Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN), qui lui avait confirmé "la nécessité d’une autorisation CIEEMG (Commission interministérielle pour l’étude des exportations de matériels de guerre, qui autorise ou non l'exportation de matériel de guerre) pour les produits d’Amesys". Tout en ajoutant "ne rien savoir de cette affaire".
 
Or, le 13 mars 2012 Alain Juppé avait répondu , pulvérisant les accusations du député Féron, en reléguant le commerce du Deep Packet Inpsection (DPI) comme un produit grand public. Il a écrit que : "Les systèmes informatiques auxquels il est fait référence sont développés sur la base de produits du marché grand public. A ce titre, ils n'entrent pas dans la catégorie des matériels de guerre ni dans celle des biens à double usage. Ils ne font donc l'objet, selon les réglementations française et européenne, d'aucun contrôle préalable à l'exportation.Si un tel matériel a été exporté vers la Libye depuis la France, l'exportateur n'avait donc pas besoin d'obtenir une autorisation à cette fin, ni d'en informer l'administration. Le ministère des Affaires étrangères et européennes ne dispose pas d'informations ou de statistiques concernant les exportations de ce type d'équipements par des entreprises françaises".
 
Toujours est-il qu'un faisceau d'éléments permet pourtant de s'interroger sur la validité des dénégations ministérielles sur cette affaire.
 
Notamment la participation de Takieddine comme intermédiaire en 2007 lorsque l'installation d'Eagle a été négociée avec la Libye. Le 1er septembre, Lefigaro.fr publiait le témoignage anonyme d'un des hommes ayant assuré la formation des Libyens, à partir de l'été 2008. Il assurait que le contrat s'élevait à 10 millions d'euros, l'article stipulait que l'intermédiaire commercial était Takieddine.
 
Le témoignage, très détaillé, racontait comment "tout le pays" avait été mis sur écoute. Dans un premier temps l'article stipulait qu'il était attribué à un militaire français, membre de la Direction du renseignement militaire. Mais dans les jours suivants sa parution, l'article du Figaro.fr a été modifié. Il indique désormais que le militaire interrogé, ainsi que ses collègues ayant participé à la formation, étaient tous "retraités".

Cette nouvelle version ne contredit plus la thèse de l'ignorance gouvernementale quant aux activités d'Amesys en Libye… Quoi qu'il en soit, retraités ou non, ces militaires formateurs n'auront jamais les honneurs du Figaro papier, qui a simplement ignoré les révélations de son site web.

Le 7 septembre 2011,Le Canard enchaîné et Le Monde confirmaient que, "de juillet 2008 à février 2011", "des officiers de la Direction du renseignement militaire et des services techniques de la DGSE ont ainsi supervisé la mise au point des équipements d'espionnage électronique vendus au colonel libyen par plusieurs industriels français et autres".

Le dossier est donc éminemment politique et sujet à toutes les manipulations. La défaite de Sarkozy a-t-elle débloqué le dossier ? Avant l’élection de François Hollande, la justice avait freiné des quatre fers avant l’ouverture d’une information judiciaire. Si le parquet de Paris avait réagi plus promptement l’affaire aurait éclaté en pleine campagne présidentielle. Nicolas Sarkozy et son gouvernement aurait eu alors droit à une nouvelle casserole !


Sources : Le Figaro, owni.fr, Libération, fidh.org, owni.fr, asso-supelec.org, Le Figaro, reflets.inforeflets.info pcinpact.com, owni.frassemblee-nationale.fr, Rue 89, Arrêt sur images, Arrêt sur images,

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.63/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • Leviathan Leviathan 24 mai 2012 09:03

    Ce que les gens ne réalisent pas, c’est qu’il se pourrait que que ce système EAGLE soit utilisé chez nous en France en toute illégalité par l’Etat... Un système d’espionnage digne de la STASI...


    • Jean Valjean Jean Valjean 24 mai 2012 15:20

      Il faudrait être vraiment naïf pour croire que ce type de système ne soit pas utilisé en France
      que ce soit « légal » ou pas.

      A partir du moment ou on se connecte à Internet on est fliqué !

      La STASI en a rêvé, Amesys l’a fait smiley


    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 24 mai 2012 09:45

      Beau travail d’investigation qui honore le site après le travail soutenu d’Imohtep, une autre question me taraude :
      Kadhafi a payé 4.000.000 d’euros un 4X4 ultra sophistiqué traité indétectable aux radars, ne serait ce pas ce piège qui l’a perdu puisqu’il a été détecté immédiatement au premier mouvement par les drones ennemis ? http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=4x4%20ultra%20sophistiqu%C3%A9%20ind%C3%A9tectable%20aux%20radars&source=web&cd=1&sqi=2&ved=0CGUQFjAA&url=http%3A%2F%2Flindigne.blogspot.com%2F2011%2F10%2Fque-seraient-les-tyrans-africains-sans.html&ei=U-a9T4b_BIOy8gPSl7Q-&usg=AFQjCNEPWTP9Wsk_pjxYPMwrdnvnkLixTQ&cad=rja


      • martin55 24 mai 2012 09:54

        Monsieur menou69, je salue votre connaissance du dossier. A mon sens, si vous voulez aller plus loin, je pense que vous pouvez explorer intellectuellement les 2 pistes suivantes :

        * la société Amesys a fait, depuis 2006, le pari de se différencier des autres fournisseurs de grandes oreilles par un argument massue : « nous sommes les seuls à tout intercepter et tout stocker. Vous, client, êtes ensuite libres d’aller regarder ce qui s’y trouve et si cela peut être intéressant. » Donc, on peut le dire, c’est une incitation à s’asseoir sur tous les principes constitutionnels de respect de la vie privée, qui veulent qu’un début d’élément ou de soupçon à l’encontre d’un individu déclenche une écoute à son endroit. Et la base de la coopération policière et juridique internationale est justement avant tout de promouvoir les normes ainsi établies dans les pays dits développés (mais parfois je me demande quels sont vraiment les pays développés). Difficile alors de prétendre qu’on se place sous les auspices de la coopération internationale et que ce sont ces méchants sauvages qui ont fait n’importe quoi avec notre bel outil bien civilisé.
        * Vous mentionnez le contrôle de ces outils. L’analyse juridique est formelle : un tel outil n’avait pas besoin de passer par une procédure d’autorisation. Si infraction il y a eu, c’est peut-être si l’outil en question embarquait des moyens de chiffrement non-déclarés. Mais de vous à moi, je pense qu’ils ont été déclarés aux services compétents smiley Cela renvoie donc à 2 réflexions :
        a/ évidemment, il faut renforcer le contrôle à l’export de ces outils, pour s’assurer qu’ils ne permettent pas tout et n’importe quoi (pour faire bref)
        b/ le contrôle doit avoir lieu BIEN EN AMONT : un tel projet, avant d’être ouvert chez l’industriel (soit 2 ans avant sa vente en moyenne), doit passer sous l’oeil d’une commission « ad-hoc », composée de sachants et d’élus. Quand la société Amesys a lancé son projet, extrêmement innovant et coûteux en R&D, il est évident que cela a été un choix structurant pour elle, il est donc facile de contrôler ce genre d’opération. Nos sociétés contemporaines ne devraient pas laisser ce genre d’initiative à la seule appréciation de chefs d’entreprise, dont la qualité principale n’est sans doute pas l’humanisme ... 

        • Emmanuel Aguéra LeManu 24 mai 2012 13:55

          ...ah ? Et vous dites que la fille du ministre s’est faite embauchée par cette boîte très recommandable ? Il y a de ces coïncidences... quel hasard fortuit !


        • dawei dawei 24 mai 2012 10:56

          tiens ... moi je vais attaquer en justice Black & Decker pour genocide car ils ont vendu à LeatherFace une tronçonneuse à l’aide de laquelle il a fait un massacre !

          C’est débile de condamner des vendeurs d’outils faits pour une certaine application qui quand elles sont détournés par des malades, peuvent être dangereuses ... tout outil , depuis la découverte du feu peut être excessivement dangereux ! Il faudrait aussi condamner Prométhé pour toutes les personnes mortes brulées et d’ailleur aussi pour avoir crée l’Homme mortel, ce qui est le plus grand des genocide !
          D’ailleurs quand je parle d’outils ... ça inclut les mythologies et les livres dits « sacrés » ...


          • martin55 24 mai 2012 11:28

            1/ apparemment vous n’avez jamais vécu en Libye

            2/ je sens poindre dans votre derniere proposition a propos de « livres sacrés » un truc assez nauséabond. Je vous ferai remarquer que la doctrine des civilisations supérieures a subi une claque aux dernieres elections et a donc rejoint les poubelles de l’histoire.

          • Emmanuel Aguéra LeManu 24 mai 2012 13:53

            Dawei n’est pas immoral. Il est amoral. La responsabilité n’existe pas. Niée. Quand à comparer un système d’interception de communication à une tronçonneuse, dawei est aussi un rapide. Et il s’y connaît surement en outils. Et en dangers. Et en dogmes, apparemment bien, vu le ton.


          • Scuba 24 mai 2012 13:57

            votre analogie avec la tronçonneuse est foireuse : une tronçonneuse est faite d’abord pour couper du bois, pas pour assassiner quelqu’un, même si on peut l’utiliser à autre chose. Un logiciel conçu pour espionner les gens n’est par définition pas conçu pour faire autre chose qu’espionner les gens !!!


          • dawei dawei 24 mai 2012 14:15

            waw , la c’est le point godwin le plus rapide de l’ouest !!! C’est même plus un racourcis, c’est un court circuit !!
            Je ne vois pas ce que vient foutre ici l’idéologie du choc des civilisation, ideologie que , si mon avis vous intéresse, je conchie ... Je ne viens encore moins faire de l’islamophobie ou même de hierarchiser des civilisations, etant plutot islamophile, christianophile, judeophile, laicophile ou plus globalement humaniste ! Donc je vais vous décoder ma pensée, car votre décodeur semble tres défaillant  :

            Pour moi, on ne peut qualifier les « outils », qu’ils soient technologiques ou ideologiques (religions, politiques, philosophiques) d’être dangereuses ou bénéfiques , ce sont ceux qui les manipulent qui seront jugés en fonction de l’utilisation qu’ils en font.

            Tout ça pour dire que si des personnes telles Kadafi ou autres se servent de Eagle pour traquer de simples dissidents politiques et les torturer par la suite, ils seront qualifiés à juste titre de dictateurs tortionnaires et méritent d’etre jugés pour ces crimes, mais si des gens se servent de Eagle (ce qui etait prévu initialement) pour déjouer des réseaux criminels tels que pédophiles ou terroristes, alors aurait pu juger que ces utilisateurs en ont fat un bon usage .

            Lorsque je parlais de « livres sacrés », j’entendais que ces « outils » idéologiques sont sur le même principe : on peut se servir de la Bible, du Coran ou autre Torah par exemple pour les idéologies religieuses monothéistes , ou du « Capital » ou de la « route de la servitude » pour l’ideologie politico-economique par exemple pour justifier de faire les pires atrocités (inquisitions , obscurantisme, manipulations, guerres ...) ou pour en faire son usage prévu initialement , faire réfléchir, méditer, communier, s’organiser harmonieusement, partager, s’aider, se respecter, philosopher, tenter de comprendre le monde voire l’univers, tenter d’y trouver un sens ... cet usage en simplement l’usage bénéfique .
            Donc , ne condamnons pas les outils mais bien les hommes qui se servent d’outils de façon criminelle . Le problème reste le même : trouvons ce que nous avons de bon à partager, et de mauvais à exorciser.
            Merci donc de soigner votre Pavlov aigu et déviant !


          • dawei dawei 24 mai 2012 14:42

            concernant l’amoralité et l’immoralité, il me semble que c’est très pertinent ... à part que c’est moi que vous jugez d’amoral ... et pas l’outil .
            En effet il est bien question d’amoralité et d’immoralité :
            - l’outil est amoral , il n’a pas conscience lui même du bien et du mal.
            - l’utilisateur est soit immoral lorsqu’il fait le mal, soit moral, lorsqu’il fait le bien. cqfd


          • dawei dawei 24 mai 2012 14:51

            quelqu’un peut il me donner son avis sur les méthodes Wikileaks ou Anonymous ?
            De mon point de vue, leurs outils et méthodes sont grosso mode les meme que pour l’utilisation d’Eagles, extorquer des infos par le net ... mais la finalité n’est pas la même . D’ailleur qui vous dit qu’ils ne sont pas équipés eux même d’Eagle ou d’une version pirate ?...
            Lorsque Wikileaks révèlent des choses non diffusées sur ce qu’il se passe réellement dans les zones de conflits, qu’ils mettent en ligne des rapport complets de jugement graves (Dutrou ...) , ou qu’Anonymous traquent la mafia mexicaine (drogue, crimes et proxénétisme) et bien je dis qu’ils utilisent des méthodes d’espionnage pour de bonnes causes (traquer les criminels et diffuser l’information) ce qui me semble ... moral.


          • martin55 24 mai 2012 17:16

            Votre avis m’intéresse ... parce qu’il est sociologiquement intéressant.


            En effet, il est intéressant de savoir que dans une démocratie, l’une des plus abouties au Monde, que malheureusement le nabot a un peu emboutie (désolé, c’était trop tentant !), dans cette démocratie, qui porte au plus haut les valeurs de respect de la vie, qui a mis en place tous les garde-fou nécessaires à la préservation des citoyens contre l’arbitraire, qui a légiféré comme il le faut pour cela (art.11 DDHC qui je le rappelle fait partie du bloc de constitutionnalité, loi 91-646 codifiée dans les articles 100 à 100-7 CPP, art. 226 CP, sans parler du pouvoir du juge qui en général n’aime pas trop qu’on badine avec ces principes), dans cette démocratie donc où finalement chacun est libre de faire ce qu’il veut de son cerveau du moment qu’il ne contrevient pas à la Loi, et qu’une action à son encontre ne peut être initiée que si l’on dispose d’éléments sérieux qui laissent à penser que la Loi a été violée, dans cette démocratie disais-je, on va donc trouver - après tout, c’est statistique - des individus qui trouvent tout à fait normal que des systèmes existent qui viennent fouler tous ces principes ...

            Je vous le redis donc en langage pour les mal-comprenant : Amesys a conçu pour la Libye un système qui, par construction, viole tous les principes mentionnés ci-dessus. Même Blanche-Neige aurait pu postuler au hall of fame du KGB si elle avait utilisé cet outil ! Il suffit d’appuyer sur un bouton pour avoir le nom, les discussions, l’adresse de la petite amie, du gars complètement inconnu de la police qui a un moment donné envoie un message à un copain en disant que ça lui ferait plaisir de discuter avec lui des dérives autoritaires de son pays. Ca imprime un peu, là ? Vous pensez vraiment que c’est le genre d’outil qu’on a le droit de fabriquer, comme ça, parce que ca rapporte de la thune ? Puisque vous aimez les métaphores domestiques, et bien, essayez d’imaginer que en 2006, alors que tous ses concurrents proposaient des paires de ciseaux, Amesys fabriquait tranquillou des tronçonneuses, avec option lance-flamme, et option bombe sale moyennant la formation appropriée.

            Alors oui, votre avis m’intéresse. Mais le reste, votre raisonnement, ou plutôt devrais-je dire la juxtaposition de poncifs et de scories de rédaction de collège, vous pouvez vous les garder !!!

            Ah, j’ai failli oublier : grâce à Dieu, le nabot n’est plus au pouvoir. Spécial dédicace, MDR ...



          • dawei dawei 24 mai 2012 18:24

            oui et bon débarras smiley ! Je ne vois pas en quoi vous pourriez croire que ça m’attriste smiley, Sarko est de loin le pire président qu’on ai jamais eu, et je l’ai toujours crié même avant qu’il soit Président !

            D accords, j’aurais pu dire des évidences que tout le monde connait du genre les armes c’est mal, les dictateurs sont pas gentils .. mais la valeur ajouté de ce genre de commentaire frôle le zero absolu.
            Je rappelle simplement que Kadafi, s’il a bien utilisé cet appareil pour torturer (ce qui reste à prouver) , est le principal gars condamnable, car je le répète, sur le papier, officiellement entant que client, cet outil a été commandé pour se renseigner sur les réseaux criminels !
            Eh oh, réveillez vous !!! Toutes les dites « grandes démocraties », que j’appellerais perso des democratures, ont des équipements de ce type ( Echelon ... ) !! Et surtout depuis le 11 septembre ! Je n’ai jamais dit que j’approuvais ce genre d’appareil (et encore moins que j’approuvais le nabot qui représente la quintescence de ce que l’Homme peut engendrer de mauvais, apres Hitler Mussolini, Staline, Bush et Berlusconi biensur ...) ! Je me fait juste l’avocat du diable en rappelant que , dans l’absolu, ce n’est pas une arme, mais effectivement un instrument d’espionnage qui effectivement peut devenir dangereux si on en fait mauvais usage. Mais ce n’est pas cet instrument qui tue, ni encore moins ceux qui l’ont fabriqué. Et je reconnais que les gens qui ont décidés de vendre ça à Kadaf sont pas nets et sont de faux naifs (faut pas le dire trop haut, car le pdg ... est mon pdg) + takiedine etc ... et surement Sarko . Je dis juste que si des gens intègres avaient eu cet instrument dans la main, ils en auraient fait probablement meilleur usage comme essayer de démanteler des réseaux mafieux, criminels et/ou pédophiles.


          • menou69 menou69 24 mai 2012 18:53

            L’espionnage est une arme, les logiciels qui le permette sont donc des armes !


          • dawei dawei 24 mai 2012 19:47

            admettons ...
            alors à quel moment doit on condamner le fournisseur ?
            - à partir du moment ou le client s’en est servit à mauvais escient ?
            - à partir du moment ou le client repasse dans la liste des discidents de l’Empire de la Democrature ?
            - à partir du moment ou il devient encore plus performant (Bull est chamion européen entre autre des supercalculateurs ... et du cloud computing) que les fournisseurs agrées de l’Empire de la Democrature ?
            - à partir du moment ou le dictateur ne peut plus s’expliquer car executé sommairement par l’Empire ?
            - à partir du moment ou les chiens de garde des media ont commencé à aboyé car leurs maitres ont montré la cible ?
            - ou juste à partir du moment ou il a à développé ce genre d’outil ?

            Je rappelle que les plus grands donneurs de leçon du monde que sont les français, les americains , les anglais et les israéliens sont aussi les plus grands fournisseurs d’armes non létales et surtout d’armes létales ... mais sont aussi leur plus grands utilisateurs !

            Je rappelle qu’Israel et l’Amerique utilisent des armes interdites et/ou radioactives continuellement (bombes à phosphore,uranium appauvri )
            Je rappelle que seule l’amerique est passé à l’acte , et deux fois, vis à vis de la plus dangereuse des armes létales : la bonmbe nucléaire ... et sur des civils.
            Je rappelle qu’Israel, un des plus grands fournisseurs d’arme, n’a toujours pas déclaré son matériel nucléaire, car n’a toujours pas signé le traité de non proliferation, mais fait parti des grands donneurs de leçon ... comme nous.

            Pour conclure, c’eusse été plus courageux de faire l’inventaire des armes létales et non létales achetées, vendues et surtout utilisées par les pays de l’Empire, et de les condamner réellement ... car là il y a du boulot .... et du monde !
            Pour en finir avec mes détracteurs, je n’ai jamais cherché à défendre ce type de méthode (espionage), encore moins à sa vente, je ne cherche pas à défendre Kadafi ou Bull/Amesys, je veux juste dire que si on veut vraiment ouvrir la boite de pendore il faut le faire jusqu’au bout, équitablement et en condamnant tous ceux qui vendent, achètent et surtout utilisent ces outils à des fins de traquer leur discidents et de leurs oter leurs droits.
            Je rappelle juste que ce sont les américains qui sont à l’origine de cette polémique ... et que les américains pratiquent intensivement l’espionnage à des fins de tortures et de suppressions de droits des dissidents politiques, partout dans le monde ! Echelon et Haarp.
            La CIA emploie 25000 personnes essentiellement dans l’espionnage pour traquer la dissidence, et ce n’est que le nombre officiel. Bref, quand vous en aurez assez de tirer courageusement sur l’ambulance, peut être passerez vous à de plus gros poissons !

            -question subsidiaire : quand est ce que le procés d’IBM pour complicité dans le plus grand genocide de l’Histoire commence ?


          • Emmanuel Aguéra LeManu 25 mai 2012 23:40

            @Martin55...

            J’en ai encore mal aux cotes de rire... !
            Vous m’avez tué, là... (mais je ne pense pas que vous déstabiliserez Dawei... y’en a des comme ça...).
            Merci et à la votre !


          • agent orange agent orange 24 mai 2012 13:13

            La FIDH devrait être rebaptisée Fédération Internationale De la Honte.
            C’est cette organisation financée par la NED qui fut à l’origine du mensonge des prétendues exactions de Kadhafi contre son peuple. 
            Elle ne risque pas d’être d’être poursuivie en justice pour les 50 000 à 100 000 victimes libyennes à cause de ce mensonge, pas plus de la destruction du pays d’Afrique le mieux développé (selon l’indice des Nations Unies) en proie maintenant à des milices islamistes qui font régner la violence, la peur et la chariah.
            Aujourd’hui cette organisation participe à la campagne de mensonges contre le régime de Bashir el Assad en Syrie.
            Que l’hypocrisie cesse !


            • Pyrathome Pyrathome 24 mai 2012 14:36

              Bel article, merci !!

              Évidemment, tout ceci n’a pas été fait pour rien, on devine que le retour sur investissement fût le financement de la campagne 2012 ?? et ces 50 millions d’euros qui trainent ??..
              Il est évident que ce système est aussi à l’œuvre en France....


              • Aleg 24 mai 2012 15:49

                excellent reportage sur la Lybie et la surveillance des systèmes informatiques :

                http://cyphercat.eu/videos


                • Zobi Aldo Rifort 24 mai 2012 22:30

                  Ce n’est plus un pays, c’est une quincaillerie !


                  • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 25 mai 2012 00:56

                    « Sarkozy et son gouvernement ont-ils cautionné l’espionnage de Kadhafi ? »

                    Et oui. D’ailleurs c’est le moment de relire les articles du Canard Enchaîné et de Morice sur le sujet.


                    • lebreton 26 mai 2012 15:58

                      @peachy


                      Et Joffrin qui cautionne BHL ,c’est dire l’ état de la droite et de l’info en France ,dans tous les cas les proches de kadhafi ne pourrons pas pas parler ,sinon ils sont retrouvé sans vie et kadhafi à été le premier de quoi tenir sa langue encore quelques temps ,bien que les choses parfois se précipites en fonction d’autres évènements ,on peut le souhaiter !la révoluton arabe quelle révolution celle qui met en place ,tous ces gens qui prônent la charia , pour donner une autre occasion de déclencher une nouvelle guerre ? cherchons dans ce cas a qui profite le crime !!!!!!!!!!personne ne parle du cout de la guerre en afganistan depuis dix ans .

                    • chantecler chantecler 25 mai 2012 09:10

                      Pour reprendre la question posée en tête de l’article je dirais pour ouvrir que notre pays et d’autres « démocraties » ont soutenu et parfois armé toutes les dictatures du Maghreb .
                      Libye, certes , Tunisie évident cf Mam ,Maroc , Egypte , Irak à l’époque de SH, et probablement bien d’autres . (Algérie, je ne sais pas ...)
                      Comme elles ont soutenu plus ou moins directement Franco pendant la guerre d’Espagne .
                      On peut alléguer des raisons idéologiques : lutte contre le communisme, l’islamisme mais aussi des raisons plus prosaïques : l’argent des dictateurs qui présente quelque intérêt .
                      Et tant pis pour les peuples qui subissent le joug de ces dictateurs souvent sanglant vis à vis de toute velléité d’opposition ....Ce qui explique en partie que l’opposition se concentre sur des partis religieux , puisque l’opposition démocratique a été éliminée .


                      • Bulgroz 25 mai 2012 19:38

                        Vous nous aviez promis de partir définitivement, Imhotep, et on vous retrouve dans les mêmes enfermements mentaux.

                        Retournez dans votre sarcophage.


                        • citoyenrené citoyenrené 26 mai 2012 10:14

                          merci à l’auteur pour cet intéressant et détaillé article

                          on constate plusieurs choses :

                          - la dépendance de la justice sous la clique sarkozienne

                          - de tels logiciels, s’ils ont été vendus à la Libye, doivent être opérationnels en France depuis belle lurette

                          - dans le commerce des armes, notre pays est un pays sale 

                          - le pouvoir de décision, au moins de contrôle, des citoyens est nul


                          • Bulgroz 26 mai 2012 11:11

                            Monsieur menou69, je salue votre connaissance du dossier dit l’un
                            Beau travail d’investigation dit l’autre
                            merci à l’auteur pour cet intéressant et détaillé article dit un autre encore

                            Mais l’auteur de cet articulet (Minou alias Imhotep) n’a rien fait d’autre que de repomper ce qu’il a pu consulter ailleurs.

                            Nul voyage, nul déplacement, pas même un coup de téléphone, pas de consultation d’archive in situ, non, uniquement du re-pompage internet, vissé sur son tabouret. Et une mise en forme laborieuse d’infos glanées ici et là. Rien de neuf, rien de prouvé.

                            Imhotep fait des articles comme d’autre s’adonnent aux jeux de boules, enfermé dans ses convictions obsessionnelles et psychotiques.

                            Du bourrage de crane (le sien et ceux des autres) car le procureur Imhotep est convaincu que le monde devrait être à son image. Une image du gars vissé sur son tabouret qui ne fait rien d’autre que d’accuser les autres.


                            • menou69 menou69 27 mai 2012 10:36

                              @ Bulgroz

                              Je suis profondément choqué par votre commentaire, et je vais vous expliquer pourquoi :

                              Tout d’abord je ne suis pas Imhotep, je suis menou69 et non pas Minou comme vous le dites, je suis lyonnais et ai fait mes premières armes d’écriture dans Le Post. Un site très formateur, qui m’a appris à me servir des informations lues dans la presse écrite, dans la toile et aussi dans des archives journalistiques de ma ville afin d’essayer d’en informer les visiteurs de la toile, surtout ceux qui n’ont pas le temps de piocher toutes les informations du fait de leur emploi du temps et qui sont intéressés par mes sujets.

                              Je n’ai pas une carte de journaliste et n’ai donc pas les possibilités d’investigation qui est la prérogative de cette profession. Je suis un simple citoyen lambda passionné par ce qui se passe dans son pays et qui essaye avec ses faibles moyens de retranscrire les informations qui l’ont interpellé.

                              Vous dites que la mise en forme de mes billets est laborieuse, c’est sûrement vrai, peut-être que vous êtes bien meilleur que moi sur ce terrain, mais j’essaye de m’améliorer à chaque rédaction.

                              Quand je rédige un billet c’est que je suis touché par ce sujet. J’écris après avoir beaucoup compulsé divers articles cela représente un énorme travail nécessitant des heures et quelquefois des jours sur le sujet. Quelquefois je commence un article et n’ayant pas assez d’informations je l’abandonne. Je mets toujours au bas de l’article mes sources afin que les lecteurs puissent les consulter ce qui leur permet d’approfondir le sujet car il m’est impossible de tout détailler dans le billet qui deviendrait trop long et indigeste.

                              Les lecteurs qui ont peu de temps peuvent se contenter de mon écrit qui est en quelque sorte un résumé, une mise en bouche. Par contre les lecteurs qui ont plus de temps et qui sont intéressés par le sujet peuvent cliquer sur les articles cités.

                              Moi, menou69, je mets rarement dans mon article mes convictions personnelles et si je le fait c’est en fin du billet sans étalement mais avec parcimonie. Autrefois je ne le faisais jamais, mais on me l’a reproché ! De toute façon si j’indique le fond de ma pensée c’est que le sujet a déclenché chez moi une réaction épidermique.

                              Je lis la presse écrite mais il est difficile de rapporter ses articles, car comme les dirigeants du Post nous l’imposaient il faut toujours que le site puisse vérifier vos propos afin qu’il puisse se couvrir en cas de plainte, car toutes allégations mensongères peuvent être source d’une plainte en justice. Alors j’indique d’où je tiens mes informations et ces dernières ne peuvent être vérifiables par les responsables du site, hélas, que sur la toile. Je ne peux pas, par exemple, m’inspirer d’un article du Canard Eenchaîné car ses articles ne paraissent pas sur la toile et donc pas vérifiable immédiatement., à moins que les responsables du site aient devant eux le journal.

                              Je vous le répète je ne suis pas IMHOTEP d’ailleurs mon adresse IP le prouve, alors laissez moi la paternité de mes pauvres billets qui sont les fruits d’un grand travail qui me passionne mais qui aussi me prend énormément de temps et que je veux partager avec d’autres.

                              Je vous souhaite un bon week-end de Pentecôte et espère un peu plus d’indulgence à mon encontre.

                              Cordialement


                            • Bulgroz 27 mai 2012 14:46

                              Votre pic est un minou, alors je vous appelle minou

                              Vos articles suitent l’antisarkozisme (Sur 25 articles, 24 articles antisarkozistes, un article pro bayrou) comme votre double. Etrange, non ? 

                              Vous confirmez que vous faites de la recopie d’infos sans y apporter aucune valeur ajoutée, comme votre double.

                              Vous recopiez des infos antisarkozistes pour faire des articles antisarkozistes, comme votre double.

                              Bref, du bourrage de crane comme votre double.


                            • menou69 menou69 27 mai 2012 16:54

                              @ Bulgroz

                              La photo de mon avatar est mon petit chat, il vous plait ?

                              Vous dites que mes articles suintent l’anti-sarkosiste, je ne le nie pas. Ce que je reproche à sa politique c’est d’avoir mis la France dans un état déplorable en dressant les français les uns contre les autres, les riches contre les pauvres, les français d’origine étrangère contre les français dit « de souche », et inversement, les français qui ont la chance d’avoir un travail et ceux qui sont au chômage, les salariés du privé et les salariés du public etc, etc.....

                              Ce que je reproche à Nicolas Sarkozy c’est l’image détériorée de la France qu’il a laissé dans le monde entier. Incapable de flair politique ( la révolution du jasmin) incapable de faire évoluer l’Europe ( paillasson de Merkel), incapable de respecter le peuple de France (casse-toi pauvre con), incapable d’une ligne politique stable en faisant passer un nombre incalculable de lois sous l’effet de l’émotion de faits divers.

                              De plus le pouvoir et l’argent sont ses deux seuls moteurs dans la vie. Il est capable de tout pour eux, se contredire, mentir et cela avec un aplomb digne de tous les dictateurs qui ont sévit depuis la nuit des temps dans le monde.

                              Que vous ne partagiez pas mon analyse politique c’est tout à fait respectable mais que vous insultiez mon travail ne l’est pas. Si je m’inspire, et ne recopie pas comme vous le dites, des articles de journalistes français ou étrangers, car je lis beaucoup la presse européenne, c’est pour compiler différentes informations qui sont souvent incomplètes. Cette démarche est faites à l’intention de ceux qui n’ont pas le temps d’ouvrir les journaux ou de surfer sur le net pour s’informer de façon le plus complètement possible.

                              Si vous avez le temps de lire la presse alors ne lisez pas mes textes, je ne vous en voudrais pas, mais ne critiquez pas ceux qui ne peuvent le faire et qui lisent mes billets que j’essaie d’être le plus complet possible .

                              Vous dites que mes billets sont semblables à ceux du rédacteur Imhotep, or vous vous contredisez en spécifiant que ce dernier donne une opinion très tranchée, obsessionnelles et psychotiques, alors que me concernant je n’apporte aucune opinion !

                              Je ne connais, ni n’ai lu aucun article de ce fameux Imhotep, mais je suis très heureux de savoir que j’ai un double, un jumeau de pensée donc, c’est bien de ne pas se sentir seul dans l’analyse politique de ce monde très troublé !

                              Quand au bourrage de crâne, personne ne vous oblige à lire mes textes, et je vous le déconseille d’ailleurs car cela n’est pas bon pour votre santé, ils vous mettent dans un tel état !!!!

                              Désolé mais je vais continuer d’écrire si certains sujets m’inspirent, ne m’en voulez pas et puis j’attends de vous lire dans un article qui chantera les louanges de notre ex-président, ce que vous n’avez pas encore fait hélas, car sous votre avatar aucun article ne figure dans le site d’Agora Vox !

                              D’ailleurs vous allez rapidement en avoir l’occasion car votre leader va bientôt réapparaître en première ligne dans les journaux, il aime tellement çà « faire parler de lui », et puis il a loué (payé par les contribuables d’ailleurs) un immense appartement pour y installer ceux qui vont avoir à le défendre devant la justice ( que nous allons payer également) pour les multiples affaires illégales qu’il a sur le dos. Alors préparez votre stylo pour le défendre !

                              Je vous souhaite une bonne fin d’après-midi et vous dis à bientôt !

                              Cordialement,

                              menou69

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès