Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Affaire Granié : l’UMP demande de nouveau à Martine Aubry la (...)

Affaire Granié : l’UMP demande de nouveau à Martine Aubry la démission de l’élu socialiste

Le Parti socialiste réclame à grands cris la démission d’Eric Woerth sur la base des révélations parues dans la presse. Pourtant, Martine Aubry reste depuis 3 ans et demi silencieuse sur la situation de Bernard Granié, important élu socialiste des Bouches-du-Rhône incarcéré deux mois en préventive en 2007 et condamné pour corruption le 20 janvier 2010 à un an de prison ferme. Ayant fait appel, l’élu trouve normal de se maintenir à son poste ; qu’en pense Martine Aubry ?

Lettre ouverte à Martine AUBRY, Première Secrétaire du Parti socialiste.
 
 
Madame la Première Secrétaire,
 
La lettre que je vous avais adressée le 31 janvier 2010 est restée sans réponse.
 
Vu le contexte, je me dois de vous en rappeler la substance.
 
En janvier 2007, Bernard GRANIÉ, président socialiste du SAN Ouest-Provence (Bouches-du-Rhône), a été mis en examen puis incarcéré aux Baumettes à Marseille, soupçonné de corruption, avec un dossier suffisamment lourd pour que le juge des libertés prenne cette grave décision qu’est l’enfermement préventif durant presque deux mois.
 
Le 15 novembre 2009, Bernard GRANIÉ comparaissait devant le TGI d’Aix-en-Provence et devait répondre de corruption passive et trafic d’influence commis par une personne exerçant une fonction publique et atteinte à la liberté d’accès et à l’égalité des candidats dans les marchés publics.
 
Le 20 janvier 2010, il a été reconnu coupable et condamné en première instance à une peine de un an de prison ferme, 100 000 euros d’amende, 5 ans de suppression de son éligibilité (avec exécution provisoire) et 5 ans d’interdiction d’exercer une fonction publique (avec exécution provisoire).
 
Durant toute cette période, aussi bien d’incarcération que jusqu’à aujourd’hui en l’attente du procès en appel, Bernard GRANIÉ a farouchement refusé de démissionner. Derrière les barreaux, il est resté président en exercice de l’une des plus riches intercommunalités de France.
 
Persuadés que la lutte contre la corruption n’est pas une lutte partisane mais doit rassembler tous les bords politiques, nous avons interpellé la fédération socialiste départementale, ainsi que vous-même, afin d’obtenir enfin la démission d’un élu dont le maintien à son poste nuit gravement à l’image et au développement de notre territoire local.
 
Comme indiqué en propos liminaire, j’attends toujours votre réponse et votre réaction publique.
 
Constatant votre acharnement à exiger d’un membre du Gouvernement qu’il démissionne à l’aune du soupçon et de la rumeur, je me demande quels auraient été vos propos si ce ministre avait passé 52 jours en préventive, avait été condamné en première instance, et était ensuite resté en poste durant plus de 3 années et demie.
 
Il est des citoyens de gauche, de droite, et surtout beaucoup qui ne sont ni de gauche ni de droite, qui attendent de la première secrétaire du Parti socialiste autre chose que des silences partisans et des indignations sélectives.
 
Jusqu’à quand allez-vous soutenir le maintien à son poste de Bernard GRANIÉ ?
 
Dans l’attente de votre réponse, je vous prie d’agréer, Madame la Première Secrétaire, l’expression de toute ma considération.
 
 
Vincent GOYET
Mouvement Populaire
13e circonscription des Bouches-du-Rhône
Commission Ethique

Moyenne des avis sur cet article :  2.85/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • impertinent3 impertinent3 8 juillet 2010 10:32

    Bonne tactique de diversion !

    Mais cela dit, je partage absolument votre point de vue, cette personne, a été condamnée, même s’il y a appel. Elle devrait s’abstenir de toute activité publique.

    Un soupçon, étayé par quelques preuves, d’illégalité devrait entrainer, automatiquement, de la part d’un élu, un retrait, fusse-t-il temporaire, de la vie publique. C’est ce qui se passe, notamment, dans les pays nordiques, et ils font partie des pays les moins corrompus du monde. La France, malheureusement n’occupe pas un rang bien flatteur.

    Alors, ne pensez-vous pas qu’un certain ministre devrait prendre un peu de recul ?


    • LeGus LeGus 8 juillet 2010 10:33

      C’est ce qu’on appelle un contre feu.
      Il y a quand même une légère différence entre ces affaires, le Granié en question est condamné et emprisonné !


      • Lavande & Coquelicots Lavande & Coquelicots 8 juillet 2010 11:05

        Non : Bernard Granié a fait appel, il est toujours en place. Depuis 3 ans et demi. Notre démarche n’est en rien un contre-feu : nous profitons de l’affaire Woerth pour tenter d’obtenir enfin du Parti socialiste qu’il se prononce sur cette situation locale.


      • impertinent3 impertinent3 8 juillet 2010 11:40

        Vous vous contredisez totalement lorsque vous dites :

        « Non : Bernard Granié a fait appel, il est toujours en place. »

        Et que dans l’article vous écrivez :
        « ... jusqu’à aujourd’hui en l’attente du procès en appel, ... ».

        Pour parler d’appel, je m’étais fié à vos écrits. Mais si ceux-ci sont faux, alors, ce n’est plus de la diversion comme je l’écrivais, mais de la désinformation.


      • LeGus LeGus 8 juillet 2010 11:53

        Bon je ne connais pas l’affaire, mais votre texte le dit et le répète : il est incarcéré.

        C’est un contre feu.


      • Lavande & Coquelicots Lavande & Coquelicots 8 juillet 2010 12:04

        Janvier 2007 : il est incarcéré deux mois en préventive. Sous-entendu : deux mois plus tard, il est dehors, en l’attente du procès puis du jugement.

        Janvier 2010 : il est condamné à un an ferme. Il fait appel, donc n’est pas incarcéré.

        Depuis janvier 2007, malgré son incarcération durant 2 mois, il est resté et demeure aujourd’hui président en exercice du SAN Ouest-Provence. Il a refusé de démissionner. Il ne la trouve pas logique.

        Peut-être comprendrez-vous alors qu’indépendamment de l’affaire Woerth, nous souhaitons attirer l’attention des médias (un peu trop parisianistes à notre goût) sur ce cas qui touche directement les employés des collectivités locales, les entreprises, les citoyens.


      • LeGus LeGus 8 juillet 2010 13:05

        Peut-être comprendrez-vous alors qu’indépendamment de l’affaire Woerth,....blabla

        Pour faire indépendamment il faillait commencer par ne pas citer l’affaire en début d’article.
        Ne nous prenez pas pour des andouilles, vous ne nous apprenez rien sur l’affaire, vous faites un parallèle avec Woerth en attaquant les socialistes. Il n’y arien d’autre dans votre article.

        C’est donc bien un contre feu définitivement.


      • Waldgänger 8 juillet 2010 14:25

        C’est de bonne guerre, on met en application chez soi ce qu’on demande aux autres.


      • Fergus Fergus 8 juillet 2010 10:39

        Bonjour, Bouquet coloré.

        Vous avez peut-être raison dans cette affaire Granié que je ne connais pas, mais cela ne vous autorise pas à mentir de manière aussi éhontée qu’une Nadine Morano ou un Xavier Bertrand.

        Vous ont-ils dicté vos arguments ? Car à aucun moment le PS (avec lequel je n’ai rien à voir) n’a demandé la démission d’Eric Woerth, et a fortiori avec « acharnement ». Ce que demande le PS : des éclaircissments sur les questions que pose les conflits d’intérêts avérés.

        Votre lettre, manifestement dictée par l’animosité, perd par conséquent beaucoup de son intérêt et dénature le combat, peut-être juste, que vous entendez mener dans les Bouches-du-Rhône. Dommage pour votre cause !


        • Lavande & Coquelicots Lavande & Coquelicots 8 juillet 2010 11:47

          Concernant l’affaire Woerth, vous devriez peut-être réécouter les propos de Benoît Hamon, porte-parole du Parti socialiste, Arnaud Montebourg, Christian Paul, ou encore Ségolène Royal, quand on leur demande si le ministre doit démissionner.

          Concernant l’affaire Granié, sur laquelle j’interpelle Martine Aubry (silencieuse depuis 6 mois) et le Parti socialiste (silencieux depuis 3 ans et demi), j’ai bien conscience que les citoyens français n’ont pas tous connaissance de ce qui se passe ici dans les Bouches-du-Rhône. Je vous engage donc à vous renseigner sur le sujet, qui est celui de l’article, et à ne pas focaliser uniquement sur l’affaire Woerth.

          La question de cet article est donc : d’après le Parti socialiste, un élu qui a fait 2 mois de préventive et a été condamné en première instance à un an de prison ferme pour corruption peut-il se maintenir à son poste de président d’une des plus riches intercommunalités de France ?


        • dhbasse dhbasse 8 juillet 2010 10:41


          "Mouvement Populaire
          13e circonscription des Bouches-du-Rhône
          Commission Ethique"

          une erreur est cachée dans ce texte, saurais tu la découvrir ?

           smiley


          • ffi ffi 8 juillet 2010 10:42

            Il y a certes un problème de cohérence au PS, mais remarquez-donc que votre position souffre du même travers, puisque vous réclamez la démission d’un maire corrompu tout en réclamant le maintien en fonction d’un ministre corrompu !


            • Lavande & Coquelicots Lavande & Coquelicots 8 juillet 2010 11:15

              Eric Woerth n’a pas passé 52 jours en prison préventivement, et n’a pas été condamné pour corruption à un an de prison ferme. L’affaire Woerth n’est pas anodine, mais on en est encore au stade de l’enquête. Je comprends parfaitement que le Parti socialiste attaque le Gouvernement sur ce sujet, mais encore faudrait-il qu’il le fasse sur la base d’éléments fondés. Surtout, si le Parti socialiste se permet d’attaquer Woerth sur la base d’éléments encore fragiles, expliquez-moi comment il peut se permettre d’être muet sur l’affaire Granié depuis maintenant 3 ans et demi ?

              Notre but est moins l’affaire Woerth que d’obtenir enfin la démission de Bernard Granié. Et je pense que les citoyens de gauche comme de droite, comme ceux qui ne sont nulle part précisément, peuvent trouver notre position parfaitement justifiée.


            • leypanou 8 juillet 2010 11:16

              « Le Parti réclame à grands cris la démission d’Eric Woerth ... » : c’est bizarre, je n’ai pas entendu Martine Aubry demander la démission d’Eric Woerth. La seule lecture de la première ligne de votre article la décrébilise complètement. Il est certain qu’avec l’UMP, on est habitué aux approximations ou même pire aux contraires de ce qu’elle dit : quand elle parle de réforme, c’est putôt régression sociale qu’il faut entendre ; quand elle parle de sauvegarde le système de retraite par répartition, c’est plutôt le « cassage » qu’il faut entendre, etc, etc. Heureusement qu’il y a encore Internet où on n’est pas obligé de « gober » vos propagandes honteuses souvent entendues à la télé évidemment avec la complicité de quelques journalistes de révérence.


              • Lavande & Coquelicots Lavande & Coquelicots 8 juillet 2010 11:55

                Le porte-parole du Parti socialiste l’a fait, et il n’a pas été le seul au sein de son courant (cf. supra).

                Chacun admirera (ou pas) la précision de votre terme « cassage » pour caractériser une réforme, qui montre bien à quel point vous êtes soucieux de ne pas tomber dans les prétendues approximations que vous dénoncez par ailleurs.

                Enfin, notons que vous ne dites pas un mot sur l’affaire concernée par cet article : Bernard Granié, malgré deux mois de préventive et une condamnation à un an ferme pour corruption en première instance, est toujours en poste, soutenu par le Parti socialiste qui refuse de se prononcer sur cette question. Martine Aubry est-elle aujourd’hui disposée à s’exprimer sur le sujet ?


              • LE CHAT LE CHAT 8 juillet 2010 14:16

                salut mon ami ,
                j’en ai parlé l’autre jour de ce pourri , qui à peine sorti des baumettes plastronnait sur la place du marché à Fos sur mer ! il n’y pas une droite pourrie et une gauche honnête , les deux sont à mettre dans le même sac ! il n’y a pas que l’affaire Woerth pour faire le lit de l’extrême droite , la preuve , avec l’exemplarité de Granié et son sens profond de la moralité et du bien public , le FN a fait 25% à Fos sans qu’on y voit le moindre colleur d’affiche !


                • Dominitille 8 juillet 2010 14:58

                  Gauche Droite, même combat ! c’est à celui qui lavera plus blanc que blanc à présent.


                  • Lafayette 13 Lafayette 13 8 juillet 2010 15:27

                    Bonjour,


                    Félicitations pour cet article !

                    Le socialiste Bernard Granié devrait être en prison depuis des décennies et je pense qu’il y retournera sous peu. Tous les gens du coin en sont persuadés.

                    Pour le reste, effectivement, Madame Aubry est très prompte à enflammer la rumeur (sans aucune preuve au passage) concernant un ministre de droite, mais quand il s’agit de son petit copain taulard socialiste condamné pour corruption et qui refuse de démissionner de ses mandats c’est silence radio depuis plus de trois ans.

                    Je vous encourage à continuer d’exiger une prise de position de nos socialistes de haut vol (sans jeu de mots hein smiley) au sujet de tous ces socialistes corrompus et condamnés dont bizarrement la presse et les médias parlent bien peu préférant LES RUMEURS ministérielles...

                    • foufouille foufouille 8 juillet 2010 15:39

                      http://www.lexpress.fr/actualite/po...

                      la bonne soupe UMPSs ploutocratique


                      • foufouille foufouille 8 juillet 2010 16:18

                        UMP = Union Masturbatoire Populaire.


                        • foufouille foufouille 8 juillet 2010 16:33

                          objet obligatoire pour tout UMPiste
                          - une copie du tabouret de voyage de sarkozy


                            • Redj Redj 8 juillet 2010 16:55

                              Joli contre feu !

                              Mais, ce n’est pas parce qu’on dénonce son voisin qui a aussi fait caca dans son pantalon qu’on a les fesses plus propres pour autant !

                              Tous les pourris en taule, point barre !!!!


                              • Lavande & Coquelicots Lavande & Coquelicots 8 juillet 2010 17:10

                                Sur le contre-feu : si vous pensez que cette affaire va faire passer celle de Woerth aux oubliettes, vous vous trompez lourdement. J’utilise sciemment le contexte national pour obliger le Parti socialiste local et national à sortir enfin de leur léthargie coupable sur le cas de Bernard Granié, point barre. Le reste suit son cours.

                                Pour votre seconde assertion, j’y souscris à 100%. Sauf qu’Eric Woerth n’a pas passé 52 jours en préventive, ni été condamné pour corruption. Il n’y a pas même de plainte à son encontre. Comment le Parti socialiste peut-il être aussi véhément dans un cas et aussi silencieux dans l’autre ?

                                Mystère.


                              • Redj Redj 8 juillet 2010 17:24

                                Alors je vous donne raison, il faut que tous ceux qui se font prendre la main dans le sac soient punis, un point c’est tout ! C’est la seule façon de redonner un peu de crédibilité à la politique, parce que là elle en a pris un sacré coup !!!!

                                Mais je ne me fais pas d’illusions, la pieuvre est au sommet de l’état !!!


                              • LE CHAT LE CHAT 9 juillet 2010 13:29

                                J’ai vu Granié hier soir venu bouffer à l’oeil aux chromatiques de Fos , j’en ai de la chance !  smiley

                                il va bientôt avoir de la bonne compagnie ! le PS des BDR est vraiment un clan mafieux !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès