Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Accueil du site > Actualités > Politique > Affaire Kerviel la Société Générale en difficulté

Affaire Kerviel la Société Générale en difficulté

En 2008, la banque Société Générale a annoncé avoir perdu 4,911 milliards d’euros.

La Société Générale se déclarait victime d’une escroquerie et accusait son employé, le trader Jérôme Kerviel.

Le Conseil d’État a permis par le passé la déduction fiscale de pertes issues de détournements commis par les salariés d’une entreprise.

La Société Générale a donc déduit 2,2 milliards de ses impôts à partir de 2008, avant même que sa plainte contre Jérôme Kerviel ait été jugée.

Une disposition légale qui ne s’applique que pour les innocents a été utilisée par la Société Générale, avant même qu’elle soit déclarée innocente par la justice, alors même que les preuves de la faute de la Société Générale s’accumulent.

En juillet 2008, la Banque de France lui inflige un blâme et une amende de 4 millions d’euros pour carence grave du système de contrôle interne.

Je cite : « Les lacunes du contrôle engagent la responsabilité de la direction. » En 2014, la Cour de cassation reconnaît que la faute revient à Jérôme Kerviel et à la Société Générale.

Aujourd’hui, un nouveau procès en appel débute pour déterminer, non pas l’innocence de la Société Générale, mais la part exacte de sa culpabilité.

En 2015, la commandante de police chargée de piloter cette affaire, Nathalie Le Roy, déclare au juge Le Loire : « J’ai la certitude que la hiérarchie de Jérôme Kerviel ne pouvait ignorer les positions prises par ce dernier. »

La semaine dernière, c’est la magistrate Chantal de Leiris qui témoigne : « La Société Générale savait, c’est évident ».

Je peux comprendre qu’en 2008, le Gouvernement ait laissé faire pour sauver une banque qui semblait victime d’un escroc.

Aujourd’hui, la coresponsabilité de la Société Générale est confirmée de toutes parts.

Monsieur le ministre, vous avez déclaré hier attendre un jugement définitif pour récupérer les 2,2 milliards.

La logique voudrait que vous récupériez l’argent dès maintenant, quitte à permettre une déduction après jugement définitif !

La Société Générale a déduit 2,2 milliards € de ses impôts à partir de 2008, avant même que sa plainte contre Kerviel ait été jugée !

 

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.83/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • Donbar 22 février 16:47

    Ne dit-on plus « s’entendre comme larrons en foire » ?


    • Le421 Le421 22 février 20:54

      Essayez donc d’avoir 100€ de découvert non autorisé à la Société Générale, vous allez voir si ils ne voient rien.
      J’avais deux comptes à la SG, les gags en tous genres se sont succédés à cadence infernale !!
      Et j’ai malheureusement été obligé de garder le compte pro à cause d’un crédit à la con que je ne peux pas rembourser par anticipation, compte pro que j’ignorais ne pas être tenu d’ouvrir en tant qu’autoentrepreneur.
      Bref, entre autres frais, ils me piquent 100€ tous les ans pour ne rien faire.
      Voleurs & Co


      • lisaf74paca lisaf74paca 23 février 15:20

        Merci pour cet article.
        Je suis à la Société Géniale, et les agios sont géniaux, eux aussi -_-
        Mais en même temps, nous savons tous que les banques ne sont pas là pour nous aider, seulement pour gérer l’argent qu’on leur confie de notre plein grès. Si vous connaissez une banque qui ne magouille pas et qui ne prend pas des frais exorbitants, faites moi signe ^^


        • Shawford Heaven Sent 23 février 15:33

          @lisaf74paca

          Ben moi pour l’instant je suis au Crédit Bâillonné ( smiley smiley ) où on essaye d’y limiter ces frais en tous genres, mais je ne doute pas qu’une somme de cerveaux de bonne compagnie non malfaisante serait là aussi trouver un juste milieu.

          Au plaisir j’espère smiley


        • lisaf74paca lisaf74paca 23 février 20:40

          @Heaven Sent
          Pas mal, je ne connaissais pas le Crédit Bâillonné ^^
          Avis à la populace, si vous avez un humour comme nous, à deux balles, venez donc pourrir l’article très sérieux de monsieur l’informateurdejesaisplusqueldepartementautrequelemien ;)


        • Jeekes Jeekes 23 février 19:18

          Ben les gars, y’a des banques en ligne.


          Pas meilleures ni plus propres que les autres, mais au moins sans frais !

          • lisaf74paca lisaf74paca 23 février 20:37

            @Jeekes
            Voui, je sais bien mais j’aime bien un endroit ou qu’y a des zumains et où je peux aller gueuler si nécessaire. Pas que ce soit forcement super efficace, mais j’ai acquis la conviction par expérience, que lorsqu’on soule les gens, on fini par avoir plus ou moins gain de cause. Et souler, dans son bon droit, soyons réalistes, par téléphones interposés ça n’a pas le même impact.
            De plus je ne sais pas si c’est du à mon grand age (j’ai passé la 40aine, sic) je n’ai pas confiance en les banques en ligne. J’ai déjà pas confiance en celles qui sont en bas de chez moi, mais bon je ne peux pas fonctionner avec le système bas de laine, ou paquet sous le matelas, si ?!


          • mimi45140 23 février 23:09

            @lisaf74paca
            Je suis comme toi, mais cela me gène car je ne comprend pas du tout pourquoi j’ai plus confiance en mon banquier que la banque en ligne du même groupe, dans peu de temps le personnel d accueil sera remplacé par un robot qui traitera 80 % des demandes , pour les 20 % restantes il faudra demander un rendez vous. A ce moment la je ferai surement le pas .

             Déjà aujourd’hui je me demande pourquoi nous sommes si accro aux banques , le petit fils emprunte à la banque avec difficulté , le grand père place ses économies avec un rendement ridicule et des risques , nous devons être dérangés pour préférer notre banque à notre famille .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès