Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Affaire Sarkozy / Paul Bismuth : Le syndrome de la Morano-ïte (...)

Affaire Sarkozy / Paul Bismuth : Le syndrome de la Morano-ïte !

Il y a des signes qui ne trompent pas, le mal a encore frappé...

Alors qu’une énième fois, l’ex président de la république, Nicolas Sarkozy, fait face à des juges, il se trouve des « agités » pour venir défendre l’indéfendable.

Ces gens là, sont en fait de grands malades qui s’ignorent, souffrant de ce qu’on appelle en terme médical, le syndrome de la Morano-ïte.

 C’est une affection sévère, persistante, qui perturbe, de manière irréversible, la partie droite du cerveau et qui touche plus particulièrement les femmes et hommes politiques. Les personnes qui en souffrent, perdent toute lucidité ainsi que le contrôle de leurs nerfs.

Elle peut, par exemple, faire dire à certaine : la France est « manipulée par ce pouvoir socialiste sans vergogne ». Nicolas Sarkozy « a été extrêmement convaincant, il a parlé du fond » (Nadine Morano )

Ou à d’autre : 'Et j’ai vu alors les nasaux frémissant de ceux qui aiment humer l’odeur fétide des égouts'. ( Henri Guaino) le même "Sans Nicolas Sarkozy il n’y aurait plus de démocratie"

Comme souvent, ces troubles se manifestent au lendemain de toutes mises en cause, dans une affaire de justice, de Nicolas Sarkozy.

Beaucoup l’ont confondu, à tort, avec la Guaino-Ïte, autre maladie symptomatique, qui comme la Morano-ïte, survient dans le même contexte.

Ce qui les différencie est infime, à peine perceptible. Il s’agit du vocabulaire utilisé par ceux qui sont atteints. Le Guainotien utilise un verbiage plus schizophrénique, qui finit par l’emporter vers des délires linguistiques dont il est le seul à comprendre le sens.

 Alors que celui du Moranotien est plus primaire, à la limite de l’ânonnement, très proche du langage SMS. Il répète sans cesse ce qu’on lui a dit de dire comme : « Innocent, innocent, innocent… ». Et il finit par le croire.

Risque-t-on une pandémie en France ? Oui et non, tout dépendra du comportement de nos concitoyens. Toutes expositions intensives aux programmes de TF1, et la lecture de certains journaux peuvent être, en effet, terriblement contagieuses. De simples gestes de bon sens comme d’appuyer sur la zapette, devraient permettre d’y échapper…

Peut-on en guérir ? Existe-t-il un médicament miracle ?

Certes, la recherche avance, mais les résultats ne sont pas encore convaincants. Il manque surtout des fonds pour pouvoir expérimenter de nouvelles thérapies. Un Sarkothon est envisagé pour en collecter, la société Bygmalion, sollicitée pour l’organiser, mais leur téléphone ne répond plus.

Peut-on révéler le nom d’hommes ou de femmes politiques touchés par ce mal ?

 Non !

 En vertu du secret médical, il est strictement interdit de communiquer le nom des malades en souffrance. A la limite, quelques prénoms, choisis au hasard, peuvent être dévoilés. Christian, Brice, Nadine, Henri, Etc.

 La Morano-ïte est-elle une maladie ancienne ?

Là aussi, oui et non. Un temps, Michel Berger, le chanteur, l’a désignait sous un autre terme, « La groupie du pianiste ».

En fait, depuis bien longtemps, l’homme intelligent, a su s’entourer de bons apôtres pour répandre la bonne nouvelle. Certains parmi eux, allant même jusqu’à défendre, mortibus, les idées du maitre…

Verra-t-on un jour, des kamikazes Morano-Guainotien , se faire sauter le caisson, à coups de petits fours, sur la place Vendôme ?

Nul ne le sait, mais la police de Valls veille… 


Moyenne des avis sur cet article :  4.72/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • xmen-classe4 xmen-classe4 3 juillet 2014 18:18

    il fallait dire le président Sarkozy et sinon c’est ce qu’il se passe.


    • posteriori 4 juillet 2014 14:50

      Salut, tu as l’air calé, et je me posais une petite question assez pointue, ses codétenus seront ils dans l’obligation protocolaire de l’appeler Mr le président ?


    • alinea alinea 3 juillet 2014 22:06

      Ah la vache !!! qu’est-ce que j’ai ri ! Excellent pour la santé le rire ! merci !!


      • Patrice DEUMIE Patrice DEUMIE 4 juillet 2014 10:28

        @alinea

        Merci !
        Que faire d’autre que rire, devant un tel spectacle ? smiley


      • claude-michel claude-michel 4 juillet 2014 07:44

        En politique on trouve un nombre important de « Péripatéticienne »..(vous savez ces prostituées de salon).. !


        • zygzornifle zygzornifle 4 juillet 2014 09:32

          Après la bande à Bonnot la bande à Sarko .....CRIF crif crif hourra.......


          • Claudec Claudec 4 juillet 2014 12:43

            N’est-il pas inquiétant que des magistrats puissent se laisser entraîner par leurs convictions (en espérant qu’il ne s’agisse pas de ces certitudes qui donnent la mesure de la sottise de chacun) jusqu’à concevoir puis alimenter des outils d’information – d’instruction pour certains – comme le « mur des cons » ?

            Ce n’est pas en tout cas la garantie de cette sérénité que tout justiciable est en droit d’attendre de ceux qui sont en charge de la Justice.

            Et les mensonges avérés, à propos de cette affaire, aux plus plus hauts niveaux du pouvoir ?

            En tout état de cause, délibéré ou non ; signal fort adressé à la magistrature ou plus généralement l’opinion de gauche pour en stimuler l’ardeur à tirer sur le pianiste, le choix des juges désignées pour prononcer la mise en examen et en signifier les motifs à l’intéressé, ne peut relever que d’un stupidité ou d’un sectarisme qui n’ont rien de rassurant.


            • Mania35 Mania35 4 juillet 2014 14:44

              N’est-il pas inquiétant que des politiques puissent se laisser entraîner par leurs convictions jusqu’à concevoir puis alimenter des outils d’information (TF1 et Europe1 ainsi que BFM TV et I>Télé) comme le nouveau « mur des cons » exhibé à la télé en traitant de menteurs ou manipulateurs Hollande (dont Sarko conteste le statut de président), Valls, Taubira, les « dames » (remarque sexiste de ce petit nabot macho)...

              Au moins l’ancien « mur des cons » était à usage interne dans un espace semi-privé (local syndical), celui exhibé par Sarko l’a été devant 9 millions de personnes dont la réflexion politique et humaine est proche du caniveau.

              En fait je rectifie, la prestation de Sarko qui se voulait « mur des cons » ressemblait plutôt au « mur des lamentations ». 


            • posteriori 4 juillet 2014 14:56

              N’est-il pas inquiétant que des magistrats puissent se laisser entraîner par leurs convictions ? S’ils ont l’intime conviction que sarkozy a bien fait tout ce qu’ils pensent et qu’on sait qu’il a fait, alors oui, ils le condamneront, et alors j’applaudirons.


            • jefherzon 4 juillet 2014 16:41

              Quoi de plus naturel pour Nicolas Sarkozy en cette période de baccalauréat que d’être mis en examen ? Mais s’est-il rendu lui-même à la garde à vue ou est-ce son sosie Paul Bismuth ? J’avoue que mon allusion peut paraître quelque peu téléphonée.

              Mais pourquoi ce pseudonyme ? Deux explications possibles


              1) Bismuth = bis + mute Le latin donne une autre solution

              bis = 2 fois : Bis repetita placent : les visites chez le juge semblent devoir redoubler et plus si affinité

              mut : muter, changer

              Mutatis mutandis signifie littéralement : « ce qui devait être changé ayant été changé », : « Une fois effectués les changements nécessaires ». Alors quels changements ?

              2) Bismuth Le bismuth est selon wikipedia un métal peu présent dans l’environnement dont tous les sels et les vapeurs sont toxiques, … Alors attention à tous ceux qui sont dans l’entourage de ce Bismuth et qui pourraient s’en trouver intoxiqués. Nous ne pouvons que les encourager à se mettre à l’abri à cause des effets secondaires. N’est-ce pas, Mr Gaino et Mme Morano ? Le point commun de ces deux personnes est no, ce qui indique que ce sont des as ddu déni et de la dénégation.



              • Le421 Le421 5 juillet 2014 13:44

                Excellent... Surtout pour le « no » !!


              • Le421 Le421 5 juillet 2014 13:43

                La fête de la Violette...
                Pauvre petite fleur bleu/rose qui n’en demandait pas tant !!
                Comment peut-on faire aujourd’hui pour défendre un « type » (pas d’autre mot correspondant), élu sur un malentendu par des tarés idolâtres et des mamies peureuses en Cardin et autres enjoliveurs clinquants 18 carats...
                Il a pillé le pays.
                Cassé toute la structure sociale en créant une zizanie pas possible, élevant untel contre untel !! Diviser pour régner, son crédo !!
                Les corses ont cru qu’il s’appelait Sarcosi... Ils se sont fait avoir. Nagy-Bocsa, d’origine hongroise avec des ancêtres Roms a hérité de ses origines ce talent de magouilleur opportuniste invétéré qui ont fait les grands dirigeants des peuples des balkans.
                Rien à voir avec la France, que ce Sieur, visiblement, n’aime qu’à travers de la crédulité et la bêtise de son peuple.
                Comment un homme comme ça a pu être un jour Président ??
                Preuve vivante de la déliquescence de ce pays.
                Pire !!
                Je ne suis pas ce que vous pensez. Je suis du Front de Gauche et j’aime le pays ou je suis né. Je respecte ses lois et ses règles. Je suis un démocrate convaincu. Et même si je n’aime pas Hollande, comme je le faisais pour Sarkozy, je le nomme le Président, puisqu’il est en exercice, pas comme l’autre escroc qui ne l’est plus.
                La justice de notre pays, la seule chose que je lui reproche, c’est son laxisme, surtout envers les puissants.
                Parce que pour les petits comme nous, si on s’amuse à faire le quart du dixième de ce que ces hurluberlus font, on passe « à la savonette » vite fait et on consulte chez Speedy... Et oui, et oui !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès