Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Affaire « Zezetta Star » : Caroline Fourest dégaine contre le tirage au (...)

Affaire « Zezetta Star » : Caroline Fourest dégaine contre le tirage au sort !

Hier je publiais un article faisant le portrait d'un co-listier assez original de Claude Bartolone pour le second tour des élections régionales 2015. Il s'agissait de Thierry Schaffauser, alias Zezetta Star. L'article n'a pas tardé à être repéré par Le Figaro, qui s'en est servi pour produire son propre article. L'intéressé, Thierry Schaffauser, a lui-même tweeté mon article, avant que Caroline Fourest n'y réagisse avec une intolérance qu'on ne lui connaissait guère envers les minorités. Elle en a aussi profité, sur la base de la conclusion de cet article, pour rejeter l'idée de tirage au sort en politique, en ne saisissant pourtant pas le sens de ce qui était écrit.

Revenons brièvement sur ces quelques péripéties.

Le Scan politique du Figaro s'est donc penché hier soir sur le cas de Thierry Schaffauser. Je me bornerai à une petite remarque sur sa présentation :

Qualifier AgoraVox de "site militant de gauche radicale" a quelque chose de déroutant, lorsque l'on sait qu'il est ouvert à tous, et qu'à peu près toutes les tendances politiques peuvent s'y retrouver. Disons qu'à mon sens Le Figaro et tous les médias traditionnels sont davantage militants qu'AgoraVox, puisqu'ils ne proposent qu'une seule ligne éditoriale et politique. Sur AgoraVox, il y a certes des militants (pas seulement heureusement...), mais de tous bords, ce qui en fait l'anti-site militant ou communautaire par excellence (ou, si l'on veut, le site militant le plus bouillonnant de contradictions).

L'article du Figaro a au moins le mérite d'avoir donné la parole à Thierry Schaffauser suite à mon article qui mettait en lumière - au travers de tweets - ses positions parfois, voire souvent contradictoires avec la ligne de Claude Bartolone. « Même si nos positions sont différentes voire contradictoires, il faut savoir faire des alliances au second tour pour conserver des élus. Ce sont des accords purement électoraux », s'est-il défendu. « J'estime que je suis le seul qui défend les vraies valeurs de gauche, et je crois qu'il y a besoin de gens comme moi pour qu'elles survivent », a-t-il ajouté, se félicitant au passage de la décision d'EELV de se retirer du gouvernement.

Quant à l'entourage de Claude Bartolone, il a apporté cette justification minimaliste à la présence d'un adversaire du gouvernement sur la liste de celui-ci : « C'est le principe des compromis quand on constitue des listes. Il n'y a pas de débat. Ce point de vue n'est pas du tout partagé par la tête de liste et ça n'est absolument pas la ligne ».

Mais venons-en à l'aspect essentiel de cette "affaire". Il nous vient, là encore, d'un tweet, signé Sergio Coronado :

Voici un agrandissement du texte de Caroline Fourest (pour mieux le lire), retweeté et commenté par Sergio Coronado :

Mais d'abord, qui est Sergio Coronado ? En deux mots :

  • Député de la deuxième circonscription des Français établis hors de France (Amérique latine et Caraïbes), il a été porte-parole et directeur de la communication d'Eva Joly, candidate EELV à l'élection présidentielle de 2012.
  • En juin 2012, il fait son coming out en annonçant son homosexualité sur Twitter.
  • Il fut partisan du « Oui » au référendum sur le traité constitutionnel européen en 2005. Le , il a voté contre l'article 2 du projet de loi relatif au renseignement. Le , il a également rejeté l'ensemble de ce même projet. Enfin, suite aux attentats du 13 novembre, il a été l'un des six députés français à voter contre la prolongation de l'état d'urgence en France.

Les présentations faites, revenons sur le tweet enragé du député EELV à l'encontre de Caroline Fourest, dont il dénonce la "haine ordinaire des prostituéES" et son "mépris" habituel. La journaliste militante a en effet réagi vertement à mon article relayé par Thierry Schaffauser, fustigeant la "contribution" des Verts à la campagne en Île-de-France - la contribution en question étant "Zezetta Star" lui-même.

On comprend mal ce mépris de la part de celle qui a si souvent défendu les Femen, qui, en urinant seins nus sur le trottoir parisien, n'ont pas toujours eu la décence de Zezetta Star. Fourest a aussi soutenu les Pussy Riot, dont l'un des faits de gloire pour certaines de ses activistes est de s'être enfoncé un poulet dans le vagin dans un supermarché... Zezetta Star, quelles que soient ses pratiques (personnelles et professionnelles), ne nous les impose pas, lui, sur la voie publique.

JPEG - 50.2 ko
Femen urinant sur la photo du président ukrainien à Paris

Venons-en maintenant à la seconde critique de Caroline Fourest, celle contre le tirage au sort. Elle argue qu'avec lui, "on aurait encore plus de candidats dramatiques" et encore plus facilement corruptibles. Or, je me permets de reprendre ma conclusion, sur laquelle Caroline Fourest fonde sa critique :

"Tant que rien ne changera au niveau institutionnel, dans le contrôle des pouvoirs, que ce dernier passe par des assemblées de citoyens tirés au sort ou par une Cour de légitimité d’exercice (au choix), la scène politique sera peuplée de Bourseaults, et nous, nous n'aurons pas fini d'avoir mal au derrière."

Il n'est ici nullement question de désigner des CANDIDATS par tirage au sort, mais des CONTRÔLEURS des pouvoirs, en l'occurrence - dans le champ politique - des contrôleurs des représentants. Caroline Fourest n'a donc pas saisi le sens du propos, à moins qu'elle l'ait volontairement caricaturé, ce que je n'oserais croire.

C'est, remarquons-le, très exactement la même méprise qu'avait commise Jacques Attali face à Étienne Chouard sur le plateau de CSOJ le 5 septembre 2014 (en toute bonne foi sans doute...). Il avait ridiculisé l'idée d'un tirage au sort des représentants, voire du président de la République, alors même que Chouard s'échinait à lui répéter qu'il ne parlait pas d'un tirage au sort des décideurs, mais bel et bien des contrôleurs (écoutez la vidéo à 4'30 minutes).

Quant à l'idée que le tirage au sort (des contrôleurs, puisqu'il n'est en réalité question que de cela) favoriserait la corruption, Chouard y a souvent répondu : "Chaque pouvoir devrait avoir à craindre quelqu’un, et ce quelqu’un devrait être tiré au sort pour ne pas être en conflit d’intérêts, pour qu’il soit difficile à corrompre. Il est en effet difficile de corrompre un tiré au sort parce qu’il ne nous doit rien, alors qu’il est facile de corrompre un élu parce qu’il doit son élection à quelqu’un."

Caroline Fourest n'a, par ailleurs, pas commenté la seconde proposition qui était émise, à savoir la création d'une Cour de légitimité d'excercice.

On aurait aimé répondre à la journaliste directement sous son tweet, afin de corriger sa méprise ; malheureusement, celui-ci a été supprimé rapidement de son fil (tant il était peu amène et hors de propos ?). Heureusement que le député Coronado l'a sauvegardé afin de me permettre cette petite mise au point.


Moyenne des avis sur cet article :  3.02/5   (42 votes)




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • fred.foyn Le p’tit Charles 11 décembre 2015 08:41

    Claude Bartolone..Monsieur « Super-Vaseline »...le TUBE de l’année... !


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 11 décembre 2015 17:00

      @Le p’tit Charles


       Je suis perplexe. Je n’aime ni Caroline, ni les tapettes provocatrices ostentatoires qui font bien du mal aux homosexuels, ni Bartolome, ni le PS qui a atteint le point ou je jette mes Camemberts. J’ai peur de donner une image bien négative smiley ..... Je vous mets donc un lien vers une alternative intelligente au tirage au sort, qui est intrinsèquement une bêtise ... il y en a à qui ça pourra peut-être servir.

      Pierre JC Allard




    • Zolko Zolko 12 décembre 2015 00:49

      @Pierre JC Allard :
       
      « Je vous mets donc un lien vers une alternative intelligente au tirage au sort, qui est intrinsèquement une bêtise »
       
      C’est bien que vous parliez du tirage au sort, merci. Même en mal. De votre lien :
       
      « ... l’acceptation de critères pour en juger de la valeur. Elle se poursuit par des efforts de planification et ... »
       
      vous n’avez rien compris à la politique. L’acceptation est provisoire, les meurs et les coutumes changent. De même, ce n’est pas la politique qui planifie, c’est la société qui évolue et la politique adapte les lois et règlements à la réalité changeante. La politique n’a pas créé Internet, ni le peak-oil, et j’espère qu’ils n’ont pas planifié les millions de réfugies qui fuient les guerres.
       
      « un fonctionnariat qui soumettra à la population les referendums »
       
      quelle horreur ! Si vous voulez que le referendum soit vraiment un outil démocratique, il faut que le peuple lui-même puisse déclencher les referendums, c.à.d. le referendum d’initiative civile (or citoyenne) : le RIC.
       


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 13 décembre 2015 23:30

      @Zolko

      Lisez bien. Je ne dis pas que la population ne doit pas pouvoir déclencher des référendums, au contraire ! En fait, .c’’est du peuple que jailliront les plus intéressants, Je dis qu’aucun projet issu de l’administration ne doit devenir loi sans avoir été approuvé par un référendum Je pose -ce qui me semble une évidence - que la majorité des projets soumis à approbation référendaire le seront par l’administration - ils sont payés pour ça ! - et que la majorait de ces projets eront approuvés. S’ils ne le sont pas, il faudrait vite embaucher d’autres fonctionnaires....

      PJCS

    • Trelawney Trelawney 11 décembre 2015 08:50

      Il faudra un jour que les médias se rendent compta qu’à chaque fois qu’une personne come Caroline Fourest ouvre la bouche en public, ça fait plus de voix pour le FN.

      Le médias sont dans un tels délabrement intellectuel, qu’ils ne savent même plus faire leur autocritique. Et l’on voit apparaitre des « spécialistes de l’extrême droite » comme Fourest et tant d’autres, d’une culture tellement crasse qu’ils se discréditent eux même entrainant leurs employeurs avec


      • Doume65 11 décembre 2015 11:59

        @Trelawney
        Agoravox est un média, et c’est sur celui-ci que j’apprends le tweet de cette « journaliste ».


      • Trelawney Trelawney 11 décembre 2015 12:24

        @Doume65
        Ce mardi elle a quand même parlé pendant 20 mn au grand journal pour nous dire pourquoi il ne fallait pas voter FN. Elle l’a fait avec condescendance et avec toute l’arrogance qu’on lui connait


      • JL JL 11 décembre 2015 12:36

        @Trelawney,


        ’’Et l’on voit apparaitre des « spécialistes de l’extrême droite » comme Fourest et tant d’autres, d’une culture tellement crasse qu’ils se discréditent eux même entrainant leurs employeurs avec’’

        Je si peu Caroline Fourest à gauche que j’ai dans une première lecture, mal interprété votre phrase et je voulais répondre : et pourtant elle se croit à gauche.

        Caroline Fourest n’est ni à droite ni à gauche : vous avez raison son inculture politique fait qu’elle décontenance - c’est peu dire - tout le monde, à droite comme à gauche, je confirme.


      • eric 11 décembre 2015 09:17

        « La discorde chez l’ennemi.... »

        Dans le premier chapitre, l’auteur relate quelques désobéissances célèbres de généraux allemands :

        • celle du Prince Royal à Koniggraetz lors de la guerre austro-prussienne de 1866,
        • celle du Prince Frédéric-Charles devant Metz le 15 août 1870,
        • et particulièrement celle de von Kluck à la bataille de la Marne en septembre 1914.

         Si les deux premières ont réussi à leurs auteurs, la dernière entraîne une défaite des armées allemandes. Excluant tout dogmatisme dans la conduite de la guerre, le capitaine conclut qu’à « la guerre, il n’y a pas de système universel, mais seulement des circonstances et des exécutants : ce qui avait réussi contre un Benedek ou un Bazaine, Joffre le fit échouer ».

        L’ouvrage s’achève sur une étude portant sur l’écroulement du moral allemand en 1918, effet de la « terrible logique de la guerre ».

        Donc, rien n’est écrit, mais les dissensions au sein des 30 à 35% d’entre nous qui votent encore pour l’une ou l’autre des gauches, vraies ou fausses, au delà de l’effondrement moral que nous constatons tous ( même à gauche), devrait finir par emporter aussi l’effondrement physique...

        Mais de qui ? Joffre, initié maçon à la loge Alsace Lorraine, est connut pour avoir gagné la bataille de la Marne, mais également pour avoir peut être, épuisé la France dans des offensives à outrance d’un autre temps.

        Dés lors on pense à Pascal : votre zezette dans le rôle du boiteux et Bartolone et Fourest, dans celui de l’esprit boiteux...


        • Chamiot 13 décembre 2015 15:10

          @eric

          J’espère qu’un jour vous vous intéresserez à la bataille de la Marne (et plus globalement à la genèse et à la conduite du Plan Schlieffen) autrement qu’à travers les écrits du Charlot (devenu plus tard National après avoir été déserteur, traître, félon et fomenteur de guerre civile simplement parce que... revenu dans les bagages d’armées étrangères d’invasion). A l’époque il ne s’agissait encore (ou déjà !) que d’un officier très ambitieux et prêt à tout qui cherchait un avancement rapide dans les Ministères et les cercles politiques en pondant ouvrage sur ouvrage : des opus très généralistes et techniquement peu étayés. En sus, ne lisant pas l’allemand, notre Charlot avait peu de chance de remettre en cause les poncifs. La prétendue « désobéissance » de von Kluck en est un de première qualité.

          Si quelqu’un du côté allemand n’a rien à se reprocher c’est bien von Kluck qui a fait avec les moyens insuffisants du bord. Il manquait simplement une armée à sa droite (même seulement les 4 corps d’active réclamés en vain depuis des lunes par le Grand Etat-Major)

          D’autres, Moltke le Jeune, le Reichstag, le Ministère de la Guerre, le Kaiser ont leur part dans l’échec de 14 à l’ouest mais... pas von Kluck.


        • Etbendidon 11 décembre 2015 09:23

          Qualifier AgoraVox de « site militant de gauche radicale » a quelque chose de déroutant, lorsque l’on sait qu’il est ouvert à tous, et qu’à peu près toutes les tendances politiques peuvent s’y retrouver. Disons qu’à mon sens Le Figaro et tous les médias traditionnels sont davantage militants qu’AgoraVox, puisqu’ils ne proposent qu’une seule ligne éditoriale et politique. Sur AgoraVox, il y a certes des militants (pas seulement heureusement...), mais de tous bords, ce qui en fait l’anti-site militant ou communautaire par excellence (ou, si l’on veut, le site militant le plus bouillonnant de contradictions).
          AH BON ???????????????????????
           smiley
          En tous cas au niveau des articles c’est plutot BABORD toute
          Où sont les articles identitaires, soraliens, FN, LR, dieudonistes , souverainistes, anars... ?
          Passent pas la modération ?????
           smiley

          Pour les commentateurs et les commentaires ça valse
          Enfin merci Véra de m’apprendre que agoravox est un site militant de gauche radicale dixit le fig
           smiley


          • leypanou 11 décembre 2015 10:55

            @Etbendidon
            « Où sont les articles identitaires, soraliens, FN, LR, dieudonistes , souverainistes, anars... ?
            Passent pas la modération ?????  » : si vous avez un dictionnaire, regarder le mot subliminal si vous ne le connaissez pas encore.


          • Passante Passante 11 décembre 2015 10:34

            what a feast..

            la cerise étant qu’elle ne se soupçonne pas comme « candidat dramatique »..

            • Jelena 11 décembre 2015 11:31

              >> Qualifier AgoraVox de « site militant de gauche radicale »
               
              Pour ces portes paroles du capital, tout ce qui est contre le libéralisme, c’est de « gauche radicale ».
               
              Mais quand on sait que ces « journalistes » vivent non pas grâce à la vente de leurs torchons, mais grâce aux subventions de l’Etat, ça ne peut faire que sourire... (vive le libéralisme, mais pas pour moi).


              • Samson Samson 11 décembre 2015 13:10

                Si, avec d’autres « intellectuels » de rigueur pour édifier les salons parisiens et les plateaux TV de sa bien-pensance boboïsante, Caroline Fourest est présentée par les médias comme l’éminente et très néo-libérale représentante du « gauchisme » et du « progressisme » indispensable à assurer les débouchés du capitalisme bio-tech, Agoravox relève d’une gauche tellement radicale qu’il devient même difficile de la qualifier.

                Aussi excessif qu’insignifiant, et pas qu’un peu, comme d’habitude ! smiley


                • Yohan Yohan 11 décembre 2015 14:25

                  C’est vrai que Bartolone racle les fonds de poubelle, le vote islamiste, il prend. Très fort Bartolone, c’est comme ça que la mafia prospère.


                  • Céline Ertalif Céline Ertalif 11 décembre 2015 14:28

                    Bonjour,


                    Je m’applique une règle depuis longtemps : Caroline Fourest, ne jamais lire. Je crois que je vais m’en appliquer une deuxième : Vera Mikhaïlichenko, ne jamais lire non plus.

                    • alinea alinea 11 décembre 2015 18:14

                      @Céline Ertalif
                      Merci Céline ; cela me donne l’énergie d’écrire que ce site, gauche radicale(?) est devenu une poubelle d’articles genre Ici paris ou je ne sais quel torchon de devanture de kiosque ; l’auteur n’est pas la seule à faire dans ce genre ! En revanche, ça plait puisque ça se retrouve en bandeau !
                      J’y viens lire les commentaires...


                    • SPQR Sono Pazzi Questi Romani stux 11 décembre 2015 19:48

                      C. Fourest , c’est le genre de personne qui n’a aucune utilité pour la société française.
                      Mise à part pour les zélotes de la F.M......car cette dame participe à des tenues blanches....
                      Sa morve permanente engendre automatiquement de l’agressivité envers sa petite personne....
                      Bon vent .... ! 
                       


                      • njama njama 11 décembre 2015 23:43

                        >> Qualifier AgoraVox de « site militant de gauche radicale »

                        trop drôle smiley
                        manque plus que morice (1340 articles, 48849 commentaires publiés) dans ce fil de commentaires, lui qui n’arrête pas de dire que Agoravox est devenu un repère de fachos


                        • Zolko Zolko 12 décembre 2015 00:32

                          Très bonne nouvelle !
                           
                          Je ne sais plus qui disait (peut-être Ghandi) :
                           

                          • - d’abord on nous ignore
                          • - ensuite on nous ridiculise
                          • - puis on nous combat
                          • - et alors nous gagnons
                           
                          Visiblement, le tirage au sort a passé le cap de l’ignorance, on essaye de nous tourner au ridicule. Bientôt ils combattront activement le tirage au sort, et là nous saurons que nous avons gagné.

                          • wesson wesson 12 décembre 2015 11:34

                            Bonjour l’auteur, 


                            une précision d’abord : pour le MSM, tout lieu ou la liberté d’expression s’y exerce jusqu’à la limite légale (et même parfois au delà) est « un site militant de la gauche radicale », même si les habitués savent bien la quantité d’articles ultralibéraux et flirtant avec le racisme qu’il y a ici.

                            Il faut toutefois préciser que « Le Figaro » a continué de vous lire, car ils ont changé ça en « le site citoyen Agoravox ».

                            On peut également accorder au figaro qu’ils ont clairement cité votre article (ce que bien d’autres journaux n’auraient pas fait).



                            • Vera Mikhaïlichenko Vera Mikhaïlichenko 12 décembre 2015 12:37

                              Bonjour wesson,

                              En effet, chacun ne voit que ce qui lui déplaît : du coup, le type de droite a l’impression d’être sur un site de gauche radicale, et le type de gauche d’être sur un site repaire de fachos... La plupart des gens, journalistes ou pas, sont habitués à consulter des médias assez uniformes, donc quand ils débarquent ici, ils ne comprennent plus rien.

                              Merci d’avoir signalé la modification dans l’article du Figaro, auquel par ailleurs je ne reproche rien.


                            • tf1Groupie 12 décembre 2015 15:28

                              @wesson
                              « même si les habitués savent bien la quantité d’articles ultralibéraux et flirtant avec le racisme qu’il y a ici. »

                               smiley  smiley  smiley

                              On voit que vous n’êtes pas un « habitué » d’Agoravox.

                              Regardez juste les articles récents.
                              Mais bon si ça ne confirme pas vos impressions ça doit certainement être un False-Flag


                            • Robert Lavigue Robert Lavigue 12 décembre 2015 15:55

                              @wesson

                              On peut également accorder au figaro qu’ils ont clairement cité votre article (ce que bien d’autres journaux n’auraient pas fait).

                              Ce qui a permis à cet article d’avoir 20 fois plus de lecteurs que l’article moyen d’agoravox ! 


                            • David Heyo 12 décembre 2015 14:07

                              quoi de surprenant, Mme Fourest est une propagandiste/carriériste de 10e catégorie.Pas étonnant de la voir jouer son rôle de fanatique, même inconsciemment


                              • beo111 beo111 13 décembre 2015 16:53

                                Commentaire d’un ami, sympathisant de C. Fourest :

                                Je n’arrive pas à retrouver l’article de Caroline Fourest. C’est juste un Tweet ? 

                                Sinon y a des gros raccourcis dans l’article.

                                "On comprend mal ce mépris de la part de celle qui a si souvent défendu les Femen, qui, en urinant seins nus sur le trottoir parisien, n’ont pas toujours eu la décence de Zezetta Star.« 
                                Les Femens sont abolitionniste (anti-prostitution) comme C. Fourest à l’inverse de Zezetta Star.

                                 »Fourest a aussi soutenu les Pussy Riot, dont l’un des faits de gloire pour certaines de ses activistes est de s’être enfoncé un poulet dans le vagin dans un supermarché... « 
                                L’action »Comment voler un poulet ?« n’a pas été fait par Pussy Riot, mais par Voina ( »Guerre" groupe artisto-politique). Nadejda (le seul transfuge entre Voina et Pussy Riot) n’était pas dans cette action. Nadejda a d’ailleurs quitter le groupe pour son manque de féminisme. L’info est facile à vérifier, mais c’est très repris en Russie et en France pour dénigrer les Pussy Riot. Par contre Nadejda était bien dans « Fuck for the heir Puppy Bear ! » partouze en l’honneur de l’ours Medvedev.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès