Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Alain Soral claque la porte du FN

Alain Soral claque la porte du FN

Le torchon a brûlé entre Marine Le Pen et l’essayiste Alain Soral. Ce dernier a décidé, juste avant les élections européennes, de quitter le Front National.
Son entrisme avait fait couler beaucoup d’encre. Car il était des plus risqués. Mais l’inénarrable Alain Soral l’avait pourtant tenté. Sans changer son fusil d’épaule, en restant droit dans ses bottes. Au milieu d’anticommunistes primaires, de libéraux pro-atlanto-sionistes et de racialistes convaincus, il n’était pas évident de se faire une place en s’affirmant marxiste. Bien que coopté par Jean-Marie Le Pen, Alain Soral était un peu trop seul à faire front, à faire face à une ligne éditoriale majoritaire. Et certainement trop subversif aussi pour la future annexe de l’UMP.
 
Jouer les porteurs d’eau, lors des élections européennes, pour un « camarade » aux conceptions politiques diamétralement opposées n’était pas pour lui. D’autant plus que selon Soral, c’est Marine Le Pen qui s’est violemment opposée à son investiture en Ile-de-France. Dès lors, on comprend aisément sa décision. Le président d’« Egalité et Réconciliation » n’avait plus rien à faire au FN. Il a préféré le « sérieux politique » comme il dit sur son site. Au lieu de se perdre dans les compromis, il préserve l’essentiel : la dignité, son intégrité ; et c’est tout à son honneur.
 
Que des centaines de Français d’origine maghrébine -membres de son association ou pas- l’aient suivi dans son entrisme relève de l’exploit quand on sait l’hostilité d’une grosse partie de l’électorat frontiste envers les populations d’origine étrangère (cf : le site fdesouche.com). Jean-Marie Le Pen leur a pourtant dit durant des décennies que ce ne sont pas les immigrés qu’il faut incriminer mais bel et bien les responsables de cette politique immigrationniste désastreuse pour n’importe quel travailleur français. Le problème au Front National, c’est que son boss s’est fait une clientèle électorale -pas vraiment fidèle ni en adéquation avec les prises de position de son président (Saddam Hussein, Palestine…)- sur quelques dérapages verbaux très médiatisés et surtout instrumentalisés avec opportunisme par le PS de François Mitterrand.
 
Avec le retrait du président à vie du FN, ce parti a deux alternatives concrètes : la résistance au libéralisme mondialisé atlanto-sioniste importé en France via l’UE ou la collaboration à ce système en devenant une force d’appoint de l’UMP. Il prend inexorablement le chemin de la seconde option.
 
Car avec le jet de l’éponge d’Alain Soral, celui-ci faisant suite aux retraits de Lang et Martinez, ce parti dit d’opposition, mais plutôt en pleine explosion, n’en sera plus un. C’est désormais inéluctable. Il ne sert à rien de se prétendre antisystème lorsque sa ligne éditoriale ressemble comme deux gouttes d’eau à celle de Nicolas Sarkozy, à quelques nuances près sur l’immigration : zéro pour les uns, choisie pour les autres. 
 
La fille du président historique a en un rien de temps fait le vide autour d’elle. Probablement dévoilées sur un coup de sang, ses déclarations métaphoriques sont aussi inappropriées que déplacées : « Alain Soral ressemble à trop d’immigrés qui arrivent en France, qui profitent de l’hospitalité des Français mais refusent de s’intégrer. Il s’est comporté comme un immigré politique cherchant à imposer de force sa ligne, son vocabulaire, sa culture communiste en donnant des leçons et injuriant ceux qui ne partagent pas ses obsessions ». En effet, Alain Soral n’a pas cherché à s’assimiler au Front en essayant d’imposer son idéologie. Mais comment le lui reprocher ? L’inverse aurait fortement déçu ses fidèles soutiens. Il est dès lors regrettable qu’il lui soit reproché la forme de son engagement alors que sur le fond, Alain Soral est tout simplement irréprochable.
 
Seulement voilà, l’auteur de « Jusqu’où va-t-on descendre ? » était dans une impasse idéologique car fortement contesté au sein du parti. Une page se tourne pour lui comme pour le FN. En politique, c’est très souvent au sein de son propre parti que l’on trouve ses pires ennemis. Et Alain Soral n’est certainement pas fait pour perdurer au milieu de ces stratégies internes destructrices, de cette politique politicienne où l’on doit retourner sa veste si on veut garder sa place bien au chaud.
 
Il va maintenant pouvoir se consacrer entièrement à son association « Egalité et Réconciliation ». Un think tank dissident créé il y a bientôt deux ans et dont la côte de popularité ne cesse d’augmenter auprès des jeunes, du fait de sa subversive ligne éditoriale et de ses courageuses prises de position.
 
Source : http://livernette.blogspot.com/

Moyenne des avis sur cet article :  4.08/5   (52 votes)




Réagissez à l'article

65 réactions à cet article    


  • morice morice 3 février 2009 13:35

     normal, il est aussi bête que lui.


    • sisyphe sisyphe 4 février 2009 06:34

       l’auteur :
      D’autant plus que selon Soral, c’est Marine Le Pen qui s’est violemment opposée à son investiture en Ile-de-France. Dès lors, on comprend aisément sa décision. Le président d’« Egalité et Réconciliation » n’avait plus rien à faire au FN. Il a préféré le « sérieux politique » comme il dit sur son site. Au lieu de se perdre dans les compromis, il préserve l’essentiel : la dignité, son intégrité ; et c’est tout à son honneur.

       smiley smiley smiley
      Il préserve surtout sa notoriété ; qui lui tient lieu à la fois d’honneur, de dignité , d’intégrité, de pensée et de conviction. 
      N’importe où, avec n’importe qui, pourvu qu’on parle de lui .
      Faut dire qu’il n’y aurait, objectivement, aucune autre raison..
       smiley


    • sisyphe sisyphe 4 février 2009 08:13

      Il va maintenant pouvoir se consacrer entièrement à son association « Egalité et Réconciliation ». Un think tank dissident créé il y a bientôt deux ans et dont la côte de popularité ne cesse d’augmenter auprès des jeunes,

      Ah bon !?!?!?!?!?
       smiley smiley
      Des chiffres, des chiffres !!!


    • Velours Velours 3 février 2009 13:49
      Elle est très belle ta réponse.
      Le FN va devenir sans nul doute à terme un autre CNIP, Centre national des Indépendants et Paysans, un petit parti qui avait, dans les années 70 des positions très dures (Philippe MALAUD en avait été le principal dirigeant je crois) et qui n’a jamais servi qu’à apporter sa caution à la Droite.
      Je pense que SORAL n’aurait pas dû entrer au FN et juste servir de conseiller à JMLP. Mais bon, on ne refait pas l’histoire...
      Il y a effectivement au FN des gens qui ne pensent qu’à jeter l’Arabe à la mer ou qui se réjouissent de cette réintégration des lefebristes au sein de l’Eglise catholique. C’est con, car en même temps on sait qu’il y a des frontistes qui sont des gars bien et qui venaient en particulier de la gauche (anciens syndicalistes notamment). Ca fait très mal pour eux. En juin je voterai quand même pour la liste de JMLP aux Européennes car je ne vois pas à qui donner ma voix quand je me pose la question d’une immigration zéro sur des bases marxistes et non pas racistes ou culturelles, et que je me pose la question sur le nomadisme des capitaux. Ce n’est pas avec la liste de DUPONT-AIGNANT ou avec celles des communistes, LO et autres NPA qu’on fera avancer le Schmilblick.
      La vie continue et puis il faut travailler à quelque chose de bien, de novateur, de TRES CLAIR, dans cet océan de désespérance et de médiocrité.
      Bien à toi et MERCI.

      • Yena-Marre Yena-Marre 3 février 2009 16:00

        Bonjour ,
        Les petits paysans d’aujourd’hui ont un parti non poujadiste comme alternative : la confédération paysanne .


      • Velours Velours 3 février 2009 16:49

        C’est une façon d’appeler à voter PS. A quoi la Confédération paysanne peut-elle servir d’autre si ce n’est à jouer le rabatteur de voix pour le candidat de gauche le mieux placé au second tour ? On a bien vu comment Bové a magouillé au moment de ces parlottes sur la désignantion d’un candidat unique à la gauche de la gauche. Mort de rire si ce n’était tragique.


      • Yena-Marre Yena-Marre 3 février 2009 17:40

        Non non !La confédération paysanne n’est pas proche du ps , à la limite vous me parleriez de Besancenot je dirais que vous êtes sur la voie , mais là non , je déments .


      • ASINUS 4 février 2009 14:35

        @velour, absolument pas mieux, par contre pour les" grands penseurs unique" cela vas redevenir simple 
        anti immigration = raciste avec Soral ça leur faisait bien chié fallait ergotter reflechir et etre contredit


      • abdelkader17 3 février 2009 13:56

        Je pense que Le pen à le mérite de dire tout haut ce que bien des politicards de gauche comme de droite pensent de l’immigration et des musulmans.
        C’est un raciste et xénophobe convaincu.
        Sarkozy a largement etait à la pêche aux voix d’extrême droite durant sa campagne, ce que tous les gouvernements font avec l’appui des forces de persuasion massive et du mensonge (médias).Les reportages sur la délinquance et les banlieues prolifèrent au moment des élections.
        Dommage qu’Alain Soral se soit perdu dans cette expérience frontiste il faut juger l’homme à ses idées, un type intelligent d’une pensée très cohérente, ostracisé comme de coutume par l’intelligentsia et les médias officiels parce que ne partageant pas les schémas de pensée dominants, même profil pour Marc Edouard Nabe.


        • Velours Velours 3 février 2009 14:13

          Je m’insurge en FAUX quand je lis que Le Pen est un raciste et un xénophobe. Le rouleau compresseur de la désinformation a agi, à ce que je vois. Je te renvoie au discours de Valmy, qu’il a prononcé en septembre 2006, en ouverture de sa campagne électorale. Le discours sur la dalle d’Argenteuil étant un résumé de ce texte.
          http://www.dailymotion.com/visited/search/pen%20valmy/video/xgabj_discours-de-jmlp-a-valmy-20092006


        • Warhouha Warhouha 3 février 2009 15:01

          Les discours que vous évoquez étaient justement inspirés par Soral, et en rupture complète avec les idées communiquées par Le Pen pendant sa très longue carrière politique.

          Je suis aussi de ceux qui, respectant beaucoup l’intelligence et la cohérence des analyses de Soral, se sont demandé ce qu’il comptait faire au FN.

          Je lui ai écris, à l’époque, lui demandant s’il pensait vraiment pouvoir changer un parti avec une pareille base. Sa réponse, en une ligne, ne m’a pas convaincu.

          Je suis heureux de le voir reprendre sa liberté.


        • Yena-Marre Yena-Marre 3 février 2009 16:14

          Vous avez beau vous insurger , les fait sont têtus . Si par hasard Jean-Nicolas Sarkopen laissait des traces dans l’histoire ce ne serait sûrement pas le souvenir d’un grand humaniste .


        • Velours Velours 3 février 2009 16:53

          Le seul problème c’est qu’aujourd’hui, ne serait-ce que pour les Européennes, à part le FN, je ne vois pas qui d’autre s’opposera fermement à l’immigration, fût-elle choisie, dans ce pays et qui s’opposera SIMULTANEMENT à la nomadisation des capitaux et à l’avatar mondialiste dans lequel la France est plongée jusqu’au cou et qui s’appelle UE. 


        • Senatus populusque (Courouve) Courouve 3 février 2009 17:00

          La "préférence française" que réclame le FN n’est pas réaliste. La "préférence européenne" pour l’emploi serait de plus en conformité avec les buts de la construction de l’UE


        • Velours Velours 3 février 2009 19:15

          C’est du n’importe quoi.
          Voir cet article du Monde au sujet de la façon dont les Irlandais vivent la présence sur leur territoire de Polonais, catholiques, buveurs de vodka et de whisky, comme eux, qui ont du travail alors que les Irlandais sont au chômage. L’UE sonne le glas de l’indépendance nationale et entraîne la France, mais pas seulement elle, à sa perte. Le choc des civilisations est du pipeau absolu. La préféréence nationale se base sur des critères économiques et absolument pas ethniques, culturels ou religieux. L’exemple irlando-polonais en est la preuve.
          http://www.lemonde.fr/archives/article/2009/02/02/la-montee-du-chomage-fait-emerger-un-sentiment-antipolonais-en-irlande_1149576_0.html


        • morice morice 3 février 2009 21:46

           c’en est un pourtant, ce qu’avait largement indiqué sa première femme, celle qui a fini en soubrette...


        • morice morice 3 février 2009 21:47

           Hortefeux où le traître sont là, ne vous inquiétez donc pas mr le raciste...


        • malqp 3 février 2009 23:19

          La plupart des gens dans notre société -et je connais un certain nombre de gens de gôche qui ne dérogent pas loin de là à la règle - appliquent sans vergogne le principe de "pistonner" leurs proches, connaissances etc... pour un boulot.
          Mais les mêmes souvent trouveraient injustes d’appliquer le principe de préférence nationale en matière d’avantages et d’emplois, notamment : on refuse collectivement l’application de "principes" ou de mesure qu’on applique soi-même au niveau individuel, et tout cela, dans une fausse bonne-conscience...
          On se pistonne sans vergogne, on se déclare "solidaire généralement", mais on condamne ceux qui entendent légitimement accorder une préférence nationale, en matière d’emploi ou autres, oui, j’y vois une contradiction.
          On pense "à sa gueule" et ensuite on se déclare "solidaire généralement". Et on se croit "moral", par rapport à ceux qui entendent étendre cette solidarité prioritairement à leurs concitoyens, encore... Voila.


        • Gonzague gonzague 3 février 2009 14:18

          Soral a selon moi un mérite, celui d’avoir un jour prétendu ceci, en parlant des rumeurs circulant sur Olivier Besancenot :

          "On l’a relayé, c’est amusant, mais ça ne vient pas de chez nous. On ne l’aurait pas fait comme ça, je n’aime pas ces procédés qui touchent à la vie privée. Je pense que Besancenot est une merde, mais je ne l’aurais pas fait comme ça, j’aurais plutôt démontré comment la droite a intérêt à le pousser pour diviser la gauche. Ça ressemble plutôt à des attaques de gauchistes, de s’attaquer aux personnes. Les militants d’extrême droite ne sont pas doués pour ça. A moins que ça provienne d’éléments intelligents de l’extrême droite."

          AHAHAHAHAHA. "des éléments intelligents à l’extrême droite " ! AHAHAHA... Pourquoi pas le prix Nobel de la paix à Brigitte Bardot, tant qu’on y est  ?!


          • del Toro del Toro 3 février 2009 15:49

            AHAHAHAHAHA. "des éléments intelligents à l’extrême droite " ! AHAHAHA... Pourquoi pas le prix Nobel de la paix à Brigitte Bardot, tant qu’on y est ?!

             smiley  smiley  smiley  smiley


          • Yena-Marre Yena-Marre 3 février 2009 16:03

            Profitons en , c’est pas tous les jour qu’on peut rire de bardot smiley smiley


          • del Toro del Toro 3 février 2009 17:50

            C’est le prix à payer, quand on est l’ami des bêtes !

            "Oui, n’ess paâaa ! " Hmmfg ! Hmmfrg ! smiley

             :-P pour le f-haine


          • morice morice 3 février 2009 21:48

             Soral ne peut avoir AUCUN mérite. 


          • Mouche-zélée 7 février 2009 06:41

            Gonzague

            Digne provocateur qui ne répond pas aux commentaires quand il est pris en flagrant délit de mauvaise foi .

            Je confirme :

            Vous avalez tout cru les thèses de GW Bush concernant le 11 septembre .

            Vous allez jusqu’à dire que les USA sont laïcs, lorsqu’on vous colle la réponse incontestable sous le nez vous faites la carpette.

            Vous avez sans cesse des commentaires provocateurs mais aucun argument qui ne tienne la route .
            -"Or, que vois-je quand 4 soldats israéliens cassent les membres de jeunes garçons ? Je vois des militaires. Pas Juifs, pas Israéliens", celle là elle est bien bonne !
            Cassez les jambes à 4 sur un enfant n’a rien de militaire, c’est du fanatisme et de l’épuration ethnique dicté par la religion sioniste et l’impérialisme Israélien !
            Même dans une armée il reste de la dignité et des règles, ne vous en déplaise.


            "Les USA ont menti après le 11 septembre 2001 en faisant de ces enfoirés des gens qui, non seulement étaient des barbares, mais qui en plus dérogeaient à leurs propres principes "moraux" en se finançant par le trafic de stupéfiants"
            Il faut savoir mon petit ; vous dites sans cesse le contraire, que les mythes officiels sont exacts ...


            "Al-Qaeda existe, nous sommes bien documentés depuis 1996 sur elle, et depuis 1999, cette dernière fait officiellement partie des organisations terroristes recensées par la CIA. Quelqu’un prétendait sur ce forum qu’avant 2001, on ne parlait que des Taliban. C’est faux. Mais il faut se renseigner pour le savoir. "

            Al Quaeda existe mais n’est pas "l’organisation internationale" omnipotente qui nous est dit, sinon ça péterai de partout, bien plus que lors des attentas du FIS dans les années 80 ....
            Une organisation structurée internationalement ferai des dégâts journaliers internationalement !


            "C’est bien fait pour leur gueule. (Même si je regrette l’aspect religieux des attaques)"
            C’est pas bien de souhaiter la mort de 3 000 personnes, avant vous disiez qu’elles étaient de pauvres victimes et maintenant cela vous réjouït ... Vous ne cessez de changer d’avis sur ce fil, il faut savoir quand on défend des opinions avec autant de ferveur !


            "AHAHAHAHAHA. Es-tu un néo-con ? oui... AHAHAHAHA. J’ai bossé dans un organisme de presse d’extrême-gauche. Les USA et Israel étaient nos cibles préférées. Il faut dire que c’est facile, de leur taper dessus. Je continue d’ailleurs."
            celle là je suis obligé de la remettre elle est trop bonne gonzague


            "tous les présidents des états unis étaient et sont des catholiques pratiquants"
            En fait, seul Kennedy était catholique. Les autres sont ou étaient protestants.
            Je vous ai prouvé le contraire sans aucune réponse, comme d’habitude ...


            (Re)lisez Fanon, s’il vous-plaît. Mais surtout fermez votre gueule qui n’a rien à dire.
            Question modération je n’ai rien à evier à Gonzague qui n’argumente rien !

            Sur internet vous laissez des tas de traces, et quelles traces ....

            Gonzague nie le nouvel ordre mondial pour emmerder les auteurs mais il oublie de regarder les discours de l’OMC où tous les dirigeants en parlent .


            Quand j’entends des gens a priori sensés prétendre que "le terrorisme n’existe que dans nos têtes", j’en viens à me demander si la haine palpable du monde arabo-musulman à l’encontre des USA existe vraiment.
            Encore un commentaire pour emmerder un auteur sans avoir lu le texte, si on faisait pareil sur vos blogs, troll !

            Encore un exemple de trollage de ce cher gonzague, il ne lit pas les articles ni la documentation mais emmerde le monde. Des médocs qui rendent dépressifs... Bien sûr, bien sûr... Et les Bourgogne non, je suppose ?
            -"J’en viens donc à cette conclusion : le journalisme est de toute facon amateur." Aussi amateur que les enquêtes sur le 11 septembre ?

            Encore là accroché à une version "oficielle" mais il oublie des réacteurs en titane de 1,5 mètre de diamètre, c’est ballot !


            Ce ne sont pas tant les Juifs ou le "lobby Juif" que certains cercles évangélistes qui défendent les intérêts israéliens, aux Etats-Unis.
            Ceux-ci ont une vision religieuse délirante de cet Etat, ils considèrent qu’Israel doit être par tous les moyens protégé en vue d’une prochaine arrivée de leur "Messie" (SAW)
            .Celle elle est parfaite vous pensez donc que Gaza c’est à cause des USA ?


            "Si l’on creuse cette intervention, on pourrait en déduire que son auteur prétend que la diaspora américaine aurait la capacité d’infléchir les décisions US. AUtrement dit que certains "juifs" seraient à l’origine du soutien inconditionnel des USA à Israel. "
            Pourtant c’est un fait avéré même les Israéliens l’ont déclaré, ils on même leurs organisations officielles.

            Même en voulant jouer les copains gonzage est bien seul...
            Bien à vous monsieur "le journaliste"

            -"Supérieurement vôtre," La signature d’un de vos blogs très modeste aussi:p


          • abdelkader17 3 février 2009 14:21

            @Velours
            Désolé mais comment qualifié ses propos sur l’invasion de l’immigration.
            Je pense seulement qu’il est beaucoup moins hypocrite que les autres.


            • Velours Velours 3 février 2009 16:45

              Il y a actuellement combien de millions de citoyens français sans emploi en France ? Il y a aussi combien de centaines de milliers, voire de millions d’étrangers en situation régulière sans emploi en France ? Il est normal que le FN dise NON à toute nouvelle forme d’immigration et choisisse la préférence nationale à l’emploi. 


            • morice morice 3 février 2009 21:50

               ah le discours il viennent voler le pain des français : et hop, le remède, c’est mamadou m’a dit, allez, chante, François, le monsieur a RIEN compris :

              Mamadou m’a dit, Mamadou m’a dit :
              "On a pressé le citron, on peut jeter la peau."
              Mamadou m’a dit, Mamadou m’a dit :
              "On a pressé le citron, on peut jeter la peau."

              Les citrons, c’est les négros,
              Tous les bronzés d’Afrique,
              Sénégal, Mauritanie,
              Haute-Volta, Togo, Mali,
              Côte d’Ivoire et Guinée,
              Benin, Maroc, Algérie,
              Cameroun et tutti quanti,
              Cameroun et tutti quanti.

              Les colons sont partis
              Avec des flonflons,
              Des discours solennels,
              Des bénédictions.
              Chaque peuple, c’est normal,
              Dispose de lui-même
              Et doit s’épanouir
              Dans l’harmonie.
              Une fois qu’on l’a saigné
              Aux quatre veines,
              Qu’on l’a bien ratissé
              Et qu’on lui a tout pris.

              REFRAIN

              Les colons sont partis.
              Ils ont mis à leur place
              Une nouvelle élite
              De noirs bien blanchis.
              Le monde blanc rigole.
              Les nouveaux, c’est bizarre.
              Sont pire que les anciens.
              C’est sûrement un hasard.

              Le monde blanc rigole
              Quand un petit sergent
              Se fait sacrer Empereur
              Avec mille glorioles.
              Après tout, c’est pas grave.
              Du moment que terres
              Produisent pour les blancs
              Ce qui est nécessaire.
              Le coton, l’arachide,
              Le sucre, le cacao
              Remplissent les bateaux,
              Saturent les entrepôts.

              REFRAIN

              Après tout, c’est pas grave.
              Les colons sont partis.
              Que l’Afrique se démerde.
              Que les paysans crèvent.
              Les colons sont partis
              Avec, dans leur bagages,
              Quelques bateaux d’esclaves
              Pour pas perdre la main

              Quelques bateaux d’esclaves
              Pour balayer les rues.
              Ils se ressemblent tous
              Avec leur passe-montagnes.
              Ils ont froids à la peau
              Et encore plus au coeur.
              Là-bas, c’est la famine
              Et ici, la misère
              Et comme il faut parfois
              Manger et puis dormir
              Dans des foyers taudis,
              On vit dans le sordide.

              REFRAIN

              Et puis un jour, la crise
              Nous envahit aussi
              Qu’on les renvoie chez eux.
              Ils seront plus heureux
              Qu’on leur donne un pourboire.
              Faut être libéral
              Et, quant à ceux qui râlent,
              Un bon coup de pied au cul.

              Vous comprenez, Monsieur,
              C’est quand même pas normal.
              Ils nous bouffent notre pain.
              Ils reluquent nos femmes.
              Qu’ils retournent faire les singes,
              Les singes dans leur cocotiers,
              Tous nos bons nègres à nous
              Qu’on a si bien soignés
              Et puis, ce qui est certain,
              C’est qu’un rien les amuse.
              Ils sont toujours à rire.
              Ce sont de vrais gamins.


            • LE CHAT LE CHAT 3 février 2009 14:22

              à peine arrivé au FN , il a déjà la prétention d’un place éligible aux européennes , il a les crocs un peu trop long , la politique , ça va pas si vite que ça en France , faut être patient ....... smiley


              • abdelkader17 3 février 2009 14:23

                @Velours il aime les étrangers mais chez eux.


                • Velours Velours 3 février 2009 16:43

                  Les étrangers, comme vous dites, auraient-ils pour vocation de vivre à l’étranger ? 


                • morice morice 3 février 2009 21:51

                   non moi je connais un israelien, russe d’origine, qui est xénophobe : Lieberman, il s’appelle , et sa chemise est déjà fort brune...


                • Matéo34 Matéo34 3 février 2009 16:02

                  Bonjour,

                  Pour une nouvelle, c’est une bone nouvelle.... smiley
                  Une comme ça tous les jours, c’est un bon remède contre la déprime.

                  Moi, quand deux fascistes (la fille ne vaut pas mieux que le père) se bouffent le nez, ca me rend heureux !!!
                  Soral est au marxisme ce que Lyssenko est à la génétique ou le cassoulet en boite à la gastronomie française...

                   smiley smiley smiley

                  Matéo 34


                  • Yena-Marre Yena-Marre 3 février 2009 16:07

                    Pas mieux ! Dommage qu’on ne puisse vous plusser de 30 d’un coup ! smiley


                  • del Toro del Toro 3 février 2009 17:46

                    Pareil les gars, pareil ! smiley

                    C’est tellement beau, les frontistes, quand ils perdent le nord smiley


                  • morice morice 3 février 2009 21:55

                     c’est a peu près ça : Soral est au Lepenisme ce qu’une gégène est pour Jean Marie : une nostalgie, maintenant...


                  • non666 non666 3 février 2009 16:26

                    Soral aujourd’hui, Megret hiers , Saint Afrique avant-hiers....
                    Sans compter les conflits interne avec Stirbois,le seul qui OSAIT lui répondre....
                    La problème du FN , on le connait, c’est le Furherprinzip....
                    Montré du doigt , sur ce sujet, par les ennemis du FN, Lepen y a betement repondu en le revendiquant...

                    Il faut dire qu’il a été le premier parti a expérimenter la chose en France, bien avant l’UMP ou le Modem....
                    La normalement, un certain nombre de lecteur rient beaucoup moins, brutalement....

                    Le problème evident de nos partis de droite , c’est justement la démocratie interne, le respect des opinions des "petits" militants.
                    Bien sur la gauche nous rattrape , petit a petit sur ce plan la.
                    Comme dirait l’Autre idiote, qui connait Besson ?
                    Mais bon, l’epoque du PC de Marchais et ses "reformistes" ont vu la dernière purge stalinienne de ceux ci, devant nos yeux effarés.
                    La foire d’empoigne au PS montre qu’ils sont désormais murs, eux aussi, pour la sarkoisation du parti....

                    Je ne veux voir qu’une seule tete, la mienne , disent en coeurs LePen , Sarkozy, Royal et Bayrou, chacun dans "sa" boutique.

                    Tout le monde pleurniche sur le manque d’engagement des français en politique, dans les syndicats , mais nous n’y decouvrons que des chapelles aux ordres de l’Inquisiteur en chef du lieu.

                    Soyons conformes à la pensée générale : le FN c’est pas bien , son chef est un tyran...
                    Mais franchement, quelle diffrence avec ce qui se passe dans les autres ecuries présidentielles ?

                    Il y avait un sujet cette semaine sur les "héritiers" du show biz...
                    Marine (LePen)au FN, Martine(Aubry/Delors) au PS, Jean (Sarkozy) à l’UMP...
                    Le Modem est en retard, son fils n’est pas encore connu....

                    Alors il va etre temps de fonder un parti souverainiste sur des bases "democratiques" , avant que tout s’effondre. En attendant , pour qui voter aux europeennes, pour nous autres ?


                    • foufouille foufouille 3 février 2009 16:59

                      blanc ou rien
                      l’europe est juste pour les tres riche


                    • jaja jaja 3 février 2009 19:10

                      @ Non666 :

                      "L’inquisiteur en chef" naît inévitablement au sein de toute organisation humaine. C’est ce que certains ont appelé la maladie même de l’organisation, la tendance irrépressible à la naissance d’une oligarchie dirigeante au sein de tout regroupement composé d’hommes et de femmes.

                      Cette oligarchie, une fois entrevu les délices du pouvoir, cette "jouissance suprême" comme le disaitt Djilas, oublie totalement ses buts initiaux et ne cherche plus qu’une chose maintenir son statut dominant.

                      Le processus est plus ou moins long et si rien n’est fait pour le contrecarrer ce qui doit arriver arrive....

                      La gauche classique et les directions syndicales en sont à ce stade...

                      Pour ma part aux européennes je voterai Besancenot tout en sachant que le maintenir en candidat éternel est le plus mauvais service que l’on puisse lui rendre à lui et aux objectifs de son organisation.

                      La démocratie directe me paraît être l’outil permettant de freiner ce processus. L’éradiquer est une autre histoire qui relève de la volonté farouche de le combattre et surtout de trouver les outils permettant d’y parvenir....


                    • jaja jaja 3 février 2009 19:17

                      Quand je dis "la gauche en est là" et que je ne mentionne pas la droite c’est parce que de ce côté là de l’échiquier politique je n’attends rien...

                      Il est évident que tous les partis de droite sont dirigés par des oligarchies et que là aussi la démocratie interne est un leurre... Au moins ils ne prétendent pas faire le bonheur du peuple et ne lui ont jamais promis l’égalité sociale...


                    • Sébastien Sébastien 3 février 2009 17:27

                      Qui est Alain Soral ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès