Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Alerte coups d’états : Bruxelles s’apprête à renverser les (...)

Alerte coups d’états : Bruxelles s’apprête à renverser les gouvernements européens

La menace de coups d’états en cascade à l’encontre des pays membres de la zone euro s’est précisée le jeudi 18 octobre 2012. Cette menace, proférée par la chancelière allemande, Angela Merkel, devant son parlement, le Bundestag, fait suite à la ratification par de nombreuses démocraties d’Europe d’un texte qui portait en lui les germes de ce coup de force : le TSCG. En effet, ce texte prévoyait d’ores et déjà une mise sous tutelle très stricte des budgets élaborés par des gouvernements démocratiquement élus et approuvés par les représentants des peuples européens afin qu’ils appliquent les programmes pour lesquels ils ont été élus.

Mais, la chancelière d’Allemagne, idéologiquement obsédée par le totem de la dette, totem mis en scène et instrumentalisé par des puissances financières malveillantes, vient de franchir un cap décisif dans l’abandon de la souveraineté des états et des peuples qu’ils représentent. Ainsi exige-t-elle que des supers commissaires politiques, non élus et échappant à tout contrôle, supervisent les politiques économiques des pays membres de la zone euro. Ces commissaires politiques de conviction néolibérale auraient le pouvoir d’invalider les orientations politiques et économiques des gouvernements issus d’élections libres. Pire, ils auraient la possibilité d’invalider les budgets votés par les parlements et de les réorienter en fonction de la ligne fixée par le polit bureau des commissaires néolibéraux de Bruxelles.

Pourtant, au moment des processus de ratification du TSCG, beaucoup avaient pressenti le danger d’un tel coup de force, certains l’avaient même annoncé. Ils n’ont jamais été véritablement entendus par les gouvernements alors que les peuples, de leur côté, avaient parfaitement compris les terribles enjeux de ce traité. Par centaines de milliers, d’Athènes à Madrid, en passant par Lisbonne et Paris, ils ont cherché à ouvrir les yeux de leurs gouvernants. Mais ces derniers sont restés sourds, aveugles et surtout muets face aux risques.

Aujourd’hui ils sont au pied du mûr. Seront-ils capables de défendre leurs démocraties respectives ? Telle est ce jour la question que se posent les partisans d’une Europe des peuples, une Europe écologique, sociale, solidaire et surtout démocratique. Car force est de constater que la chancelière d’Allemagne et les commissaires du bureau politique de Bruxelles sont, jusque là, toujours parvenus à leurs fins. Ils ont même obtenu de certains gouvernements fraîchement élus des revirements et des renoncementsspectaculaires quant à leurs promesses de plaider pour une Europe plus humaine.

Plus que jamais, les peuples d’Europe sont en alerte et préparent partout où ils le peuvent, des mobilisations. A gauche pour de vrai ! nous formulons le souhait qu’ils soient enfin entendus comme le 14 novembre prochain où ils adresseront aux commissaires politiques de Bruxelles un avertissement sans précédent en décrétant une grève générale illimitée.

Sydne93


Moyenne des avis sur cet article :  4.56/5   (63 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • interlibre 19 octobre 2012 15:36

    L’erreur est humaine, persévérer est diabolique.



    • Croa Croa 19 octobre 2012 22:27

      à qui tu pense ?

      Aux « citoyens » ou aux hommes politiques ?

      Parce qu’en ce qui concerne les élus, ils ne sont peut-être pas dans l’erreur !


    • 1984 19 octobre 2012 15:39

      L’union européenne est définitivement l’instauration du quatrième reich !


      • chuppa 19 octobre 2012 15:57

        salut l’agité.
        A part ce coup de sang, apprécié, vous auriez un programme, des liens, des sources pour nous guider.........Faut sortir du bois !!


        • sydne93 19 octobre 2012 17:03

          L’agité vs répond qu’il suffit de cliquer sur les liens...en particulier le premier, mais aussi de lire la presse, d’écouter la radio, etc...En toute amitié...


        • Croa Croa 19 octobre 2012 22:29

          « mais aussi de lire la presse, d’écouter la radio, »

          Bon, alors tout va pour le mieux smiley


        • jocelyne 19 octobre 2012 17:15

          Merci sydne93, je vois bien cela ( le TSCG/MES) comme cela, cela y est écrit en clair.

          Il n’y a plus qu’à attendre que les 92% des peuples qui n’y croient pas se réveille et voilà mais cela va couter bonbon....


          • superyeti superyeti 19 octobre 2012 19:31

            Ce que l’Allemagne n’a put faire en 3 guerres militaires, 1870,1914 et 1939, elle va l’accomplir dans une 4éme guerre économique, et tout ça avec la complicité de l’UMPS.

            J’en ai pour simple preuve a mon petit niveau, je suis cheminot dans les P-O, la DB l’équivalent allemand de la SNCF fait travailler des ouvriers espagnols a la place des cheminots sur le territoire français sans que personne ne trouve rien a redire, le dumping social est flagrant, mais l’Europe encourage ces dérives au nom de la sacro-sainte concurrence libre et non faussée.

            Les politique a tout les niveaux sont interpellés depuis des mois, leur silence est assourdissant.  


            • Ouallonsnous ? 20 octobre 2012 21:11

              à Wotan,

              « les Rothschild, Rockefeller, Attali, kissinger etc n’ont rien d’hitlériens ! »
               
              mais non, ils sont juste les successeurs de ceux qui ont mis Hitler au pouvoir !


            • lionel 22 octobre 2012 07:35

              Merci pour ce rappel historique factuel. 


            • Roubachoff 19 octobre 2012 20:25

              @superyeti

              Remercions Monnet et Schuman, les deux décérébrés qui ont eu l’idée géniale de construire l’Europe avec un pays qui venait de semer la mort sur tout le continent. Lumineux, vraiment ! Merkel est tout à fait dans la ligne des dirigeants passés de ce beau pays, et la population, comme jadis, la soutient parce qu’elle incarne la puissance et lui promet un avenir glorieux. Si elle se plante, ces gens pourront toujours dire, comme la fois d’avant, qu’ils n’étaient au courant de rien. Tel un certain maréchal avant eux, nos dirigeants espèrent « obtenir des accomodements » en ne s’opposant pas de front à Mme la Chancelière. Aujourd’hui, le plat de lentilles, ce sont des taux d’intérêt le plus bas possible. . 


              • BOBW BOBW 20 octobre 2012 09:08

                 smiley « Résistants de tous pays Unissez vous » sur l’air et les paroles du Chant des Partisans ...


                • non667 20 octobre 2012 11:09

                  à sydney
                  t’énerve pas en 2017 tu pourras revoter méluchollande ! smiley smiley smiley


                  • Aldous Aldous 20 octobre 2012 14:10

                    Renverser le déficit démocratique pour instaurer le directoire bancaire...


                    Vaste programme !

                    • jacques lemiere 20 octobre 2012 14:29

                      mais c’était déjà dans maastricht ce machin...plus ou moins. 3% de deficit 60% de dette/pib...

                      vous vous bourrez un peu le mou.
                      Ce n’est pas un coup d’état de bruxelle c’est plutôt antieurope, les hommes politiques nationaux auront juste une façon de mettre n place la rigueur en disant on voudrait bien faire autre chose mais l’Europe nous y oblige.

                      La france passe son temps à ne pas respecter des textes européens qu’elle a signé alors...

                      La rigueur est déjà en place, c’est vraiment un parapluie pour les dirigeants nationaux, du moins à mon opinion.
                       

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès