Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Allo les candidats ? Ici la France

Allo les candidats ? Ici la France

Ecouter un panel représentatif de la population française poser des questions aux candidats, c’est sympa, mais des panels, j’en ai assez rarement rencontré dans la vraie vie. Alors, si, pour une fois il était possible d’échanger entre nous, citoyens, et eux, les candidats ? Simplement, directement ?

Mercredi prochain 14 mars, au Sénat, les équipes de 6 candidats participent à deux tables rondes. Pour comprendre ce qu’Internet a changé dans la relation entre les présidentiables et les citoyens. Pour essayer de faire en sorte qu’Internet et les technologies rentrent vraiment dans les programmes, pour changer des choses en France. Tant qu’il en est encore temps...

Depuis le lancement d’Agoravox, en tant que lecteur et contributeur j’ai constaté que les questions politiques animaient une bonne partie les débats.

Au mois d’avril 2006, je m’inquiétais sur AgoraVox des dérives violentes ou libertaires des commentaires des internautes suite au vote à l’Assemblée Nationale de la loi DADVSI.

A l’époque mon papier avait fait réagir et avait créé pas mal de des discussions. D’une certaine façon, il a permis la mise en place d’échanges constructifs entre citoyens qui ne se connaissaient pas mais qui se sentaient solidaires dans leur volonté de proposer des solutions. Face à la richesse des échanges que nous avions eu, j’avais proposé au groupe de réflexion Club Sénat, de créer un lien direct entre commentateurs citoyens et Sénateurs. Ainsi, au mois de mai dernier, lorsqu’il m’a fallu organiser un petit déjeuner au Sénat autour des questions de la loi DADVSI, les lecteurs d’Agoravox ont été de gros contributeurs. Ils ont permis - vous avez permis - de clarifier le débat, d’éclairer les Sénateurs sur les enjeux associés à ce texte de loi. Vous avez fait passer vos messages.

Dans cette même logique, mercredi prochain 14 mars, Club Sénat se penche sur la place prise par Internet et les technologies de l’information dans la campagne présidentielle et organise à ce sujet deux tables rondes auxquelles les lecteurs et les rédacteurs d’AgoraVox sont également conviés :

- Internet nouveau lien entre candidats, militants et citoyens ?
A quelques semaines des élections, cette première table-ronde réunit les animateurs des e-campagnes des différentes formations politiques pour évoquer cette nouvelle forme de militantisme. Nouvel outil de communication ? Nouvelle écoute ? Nouveaux réseaux d’influence ? Voilà quelques-unes des questions qui seront abordées. Les contributeurs et lecteurs d’Agoravox sont au coeur de ce renouveau. Leur présence, leurs questions, leurs interventions permettront de donner plus de force aux débats. Cette table ronde évoquera les nouvelles formes de militantisme avec : Quitterie Delmas - UDF, Philippe Herlin - FN, Franck Mouly - PCF, Thierry Solère - UMP, Benoît Thieulin - PS, Yann Wehrling - Verts.

- Internet et les technologies de l’information : un atout pour la France ?
Alors que l’Inde, le Maroc et d’autres pays dits émergents connaissent une croissance extraordinaire grâce à l’appropriation des technologies, les PME françaises tardent à passer le pas. Taux d’équipement à la traîne, présence sur Internet limitée, depuis le grand public jusqu’à l’entreprise, en passant par l’éducation ou les services de l’Etat, le "record français du haut débit" masque une situation beaucoup moins rose. Celle d’un pays qui laisse passer plus d’un point de croissance (source MEDEF) faute d’appropriation massive d’Internet et des technologies de l’information. L’absence totale de mesures dédiées au soutien aux technologies ou à leur appropriation dans les programmes de candidats à l’élection présidentielle en est une démonstration flagrante. Avec les représentants des différents candidats en charge des nouvelles technologies, cette table ronde se penchera sur les propositions des candidats en matière de nouvelles technologies de l’information et de financement de l’innovation. A l’issue de ce débat, Club Sénat souhaite remettre aux candidats une proposition de Pacte Numérique.

Là encore, la communauté AgoraVox peut faire entendre sa voix. Par ses questions, par ses interventions, démontrer que tout n’est pas perdu. Que nous sommes nombreux à penser qu’en France, on peut se réveiller et redonner de l’énergie et de la croissance à notre pays.

Faire part de vos points de vue en commentant cet article est une possibilité. Vous déplacer pour écouter, poser vos questions, échanger avec les représentants des candidats, c’est possible. C’est la proposition officielle qui vous est même faite par Club Sénat. Une occasion unique de donner vie au journalisme citoyen au delà des frontières du web ?

Pour toute information ou pour vous inscrire : http://www.clubsenat.fr/edemocratie ou directement par e-mail.

L’inscription se fera dans la limite des places disponibles, bien sûr et aucune entrée n’est possible sans inscription préalable à l’adresse e-mail ci-dessus.

Les deux tables-rondes seront retransmises sur la chaîne Public Sénat. Enfin, ces tables rondes, et le cocktail qui suivra peuvent être un lieu idéal pour initier et lancer les débats qui se poursuivront le 24 mars lors des rencontres du 5e pouvoir organisées par Agoravox.


Moyenne des avis sur cet article :  3.93/5   (82 votes)




Réagissez à l'article

33 réactions à cet article    


  • Valerie Hoppenot (---.---.226.197) 10 mars 2007 10:08

    Très intéressant, le thème de ce colloque ! J’aimerais beaucoup y participer. Merci de nous relayer cette information.


    • La mouche du coche La mouche du coche 10 mars 2007 11:39

      Demian, « comment ignorer que les plus anonymes internautes sont si promptes au dégommage de l’auteur, et souvent au facies du pict. Et sous couvert de l’anonymat qui devient la plus assurée apparence du lâche plutôt qu’on y attendrait encore celle du témoin qu’il faudrait protéger. »

      Hum Demian, tu n’as pas toujours parlé comme cela. smiley

      Le problème des commentaires est complexe :smiley

      L’ANONYMAT PUR sans pseudo permet de dire quelque chose de nouveau en toute liberté et sans pression, jamais entendu ailleurs. C’est le but d’Agoravox.

      L’IDENTITÉ des commentateurs par PSEUDO entraine deux soucis :

      - D’abord ils doivent modérer leurs propos et donc ne pas dire exactement ce qu’ils pensent.

      - Ensuite, et c’est le plus grave, ils finissent par se connaitre, à former des clans et à passer leur temps à se disputer et à encombrer les fils. Par exemple Demian, quelle est la dernière fois où tu as dit qu’un commentaire de Marsu était intéressant ?

      Sinon Demian, d’accord avec toi sur la notion de droit d’auteurs et de rémunération ( sur blogmeme.be, à chaque article est associé des pubs google adsense qui rémunèrent directement le compte adsense de l’auteur : C’est simple et juste)

      Demian, pourrais-tu par ailleurs changer ton pseudo Demian en Demain ce serait plus simple pour nous à écrire ? Merci d’avance. smiley


    • nat (---.---.226.36) 10 mars 2007 13:41

      sans pseudo, on peut dire n importe quoi sans honte ou presque, sinon c est trop dur, mais....ca peut laisser aussi des idees aux autres, il y a une part de verite dans les betises. Monsieur West, est on oblige a l honnetete intellectuelle, ca veut dire quoi .


    • nat (---.---.226.36) 10 mars 2007 13:47

      par exemple Monsieur Astreide me demandait une honnetete intellectuelle sur le rechauffement climatique, dont je me fiche completement, la pollution me contrarie plus


    • nat (---.---.226.36) 10 mars 2007 14:07

      ca me rend enervee, honnetete, parceque si seuls les gens honnetes s exprimaient il n aurait plus grand monde sur Agora, et je passerais moins de temps sur le web parceque j habiterai chez moi , rue des canettes


    • Benji (---.---.52.62) 10 mars 2007 14:26

      Avez-vous compris pourquoi un second tour Bayrou/Le Pen, de plus en plus plausible, inquiétait tant nos commentateurs toujours prompts à nous ramener à la doxa (cf Dominique Reynié par ex.) ? Parce qu’il serait tellement clair, évident, carré, qu’il révélerait à quel point le « débat » UMP/PS n’en était pas un, à quel point il opposait 2 images, 2 marketings, mais en réalité 2 projets identiques sur les grandes orientations décisives, notamment européennes.

      Dès lors, la perspective d’un second tour Bayrou/Le Pen inquiète tout ce petit monde. En proposant un choix extrêmement clair aux Français entre 2 projets réellement opposés, notamment sur la question de la place de la France en Europe et dans le monde et sur l’avenir de la BCE, il ruinerait le petit jeu de l’UMP et du PS : à toi le pouvoir 5 ans, puis à moi pour 5 ans, etc.

      A suivre !


      • petit telegraphiste (---.---.123.23) 10 mars 2007 14:37

        une information cachée depuis fin 2006 :

        Le TCE ne sera pas ratifié par l’Allemagne - Décision de la Cour constitutionnelle fédérale

        Sur un recours du député de la CSU (Union Chrétienne Sociale, droite allemande avec son fief en Bavière), Peter Gauweiler, le TCE n’est pour l’instant pas validé par le Bundesverfassungsgericht, la Cour constitutionnelle fédérale allemande pour des raisons de non-conformité avec le Grundgesetz, la Loi fondamentale (Constitution allemande) et la seconde instance est reportée à 2009 à la fin de la procédure de ratification par tous les Etats membres partie au Traité de la Constitution Européenne.

        Le juge auprès de la seconde Chambre de la Cour constitutionnelle fédérale, Siegfried Broß, estime en première instance qu’il manque un tribunal pour les questions de conflit de compétence dans des questions de collision entre le droit national allemand et le droit européen. Siegfried Broß, s’est exprimé en faveur de l’organisation d’un référendum en Allemagne sur le TCE et l’a signifié aux autorités du Bundestag allemand (Parlement, diète fédérale) et du Bundesrat (seconde Chambre, celle des Länder).

        La Cour constitutionnelle fédérale ne s’est pas prononcée dans sa globalité quant au fond pour éviter de devenir elle-même co-rédactrice de la Constitution Européenne qui, selon elle est elle-même susceptible de connaître de profonds changements.

        http://www.renovezmaintenant67.eu/index.php?2006/11/12/148-le-tce-ne-sera-pas-ratifie-par-l-allemagne-decision-de-la-cour-constitutionnelle-federale


        • (---.---.140.77) 10 mars 2007 15:14

          Mais c’est quoi tous ces trolls hors sujet !!!

          Vive l’Europe !


        • hubert (---.---.183.196) 10 mars 2007 17:28

          Un panel de citoyens représentatifs de l’ensemble des français sur l’internet ??? Compte tenue de la fracture numérique existant en France (60% des français sont équipés d’un ordinateur, 43% sont connectés), il me semble qu’un panel issu de l’ADSL ne serait représentatif que d’une minorité de citoyen plutôt favorisés.

          Si les politiques ont l’intention de dialoguer avec ces 43% pour prendre le pouls des français, ils risquent de taper à côté, reste à espérer qu’ils ne considéreront pas internet comme un outil référendaire au service de leurs actions. Attendons pour cela que 100% des français soient connectés et que 100% des français s’intéressent à la politique... http://agoravox.fr/smileys/clin_d-oeil.png


          • José Bouquinhas (---.---.210.43) 10 mars 2007 23:33

            Personne n’est contre que Le Pen soit candidat ! Mais dans le cadre des régles de la république qui est qu’il doit avoir les 500 signatures. S’il les a, il est candidat et c’est légitime ; s’il ne les a pas, il n’est pas candidat et c’est aussi légitime Voilà !

            Quand est-ce que cette hypocrisie va terminer ? Maintenant même ce journal qui se dit tocquevilien fait la propagande pro-Le Pen !

            Tout le monde politique et la classe médiatique de ce pays sont en train de prier pour un homme qui pendant des années était pour ce même monde un raciste ! Arrêtons cette mascarade ! Si Le Pen n’a pas ses signatures c’est parce que la démocratie veut que se soit comme ça ; les règles sont respectées et elles sont claires : est candidat celui qui a ses 500 signatures. Sarkozi n’a pas besoin de nous dire qu’il « se battra » pour que Le Pen soit candidat.

            Sinon c’est Bayrou qui gagnera les élections et Le Pen sera quand même battu. Et avec Bayrou les NOIRS de ce pays seront également au pouvoir. Le président de la Fédération des NOIRS de France est déjà membre de l’UDF !

            Mon combat est pour les NOIRS de ce pays, et non pour que LE Pen soit candidat ou non et cela Sarko doit le savoir.

            J’espère qu’il est train de dire aux journalites qu’il se « battra » pour que le Pen soit candidat, mais qu’en même temps il dira aux maires de la droite de ce pays de ne pas donner leurs signatures à LE PEN !


            • Blablabla (---.---.67.180) 11 mars 2007 15:25

              @ josé bouquinhas

              A lire sur Valeurs Actuelles, parution du 9 mars 2007 :

              "Journaliste de gauche, chroniqueur à Marianne et auteur de plusieurs ouvrages anti-FN (Manuel de survie au Front...), Guy Konopnicki a imaginé, dans Élu !, un étonnant scénario de « politique fiction » portant Jean-Marie Le Pen à l’Élysée dans deux mois. Avec 20 % des voix le 22 avril, Le Pen arrive derrière Royal (22 %) mais devance Sarkozy (19,1 %) et Bayrou (11,8 %) au soir du premier tour. La candidate socialiste se voit déjà élue, d’autant que celui de l’UMP appelle à voter pour elle. Mais des émeutes ensanglantent les banlieues. « Mme Royal est la candidate des émeutiers. Nous verrons bien ce qu’en pensent les électeurs de Nicolas Sarkozy et François Bayrou », lance Marine Le Pen. Puis, animé par Serge Moati, le débat d’entre-deux-tours est remporté haut la main par le candidat FN. Résultat : bénéficiant d’une forte abstention (40 %) et du report d’une part des électeurs de la droite modérée, Le Pen est élu de justesse le 6 mai (50,8 %). Improbable ? Sans doute. C’est pourtant - coïncidence - le scénario imaginé aussi par le très sérieux hebdomadaire américain Newsweek, consacrant un large article au third man (troisième homme) le 26 février. Même s’il n’a « en pratique, aucune chance d’être élu, écrit le magazine, le jour du scrutin, le provocateur que les Français ont l’habitude d’aimer détester pourrait peut-être rire ». À noter aussi : chez les bookmakers britanniques, la cote de Le Pen est à 33 contre 1".

              Edifiant non ?


            • toto1701 (---.---.149.146) 11 mars 2007 23:46

              tu charries toi , michel noir a ete maire de lyon et nembre du rpr !!!!


            • toto1701 (---.---.149.146) 11 mars 2007 23:50

              michel NOIR je le connais il a été condamné pour une affaire louche(abus deconfiance) dans les années90, il etait en bisbille avec son beau fils : la fammille noir est d’obediance rpr !!


            • (---.---.140.77) 11 mars 2007 09:56

              À l’auteur,

              “j’essaye de maintenir la communication entre le business et les internautes de la première heure“

              Bravo ! et bon courage... !

              Pourquoi ?

              Vitesse lumière contre lenteur institutionnalisée !

              Si vous arrivez à supprimer Dadvsi (qui ne sert à rien) avant les élections, je reviendrais sur ce propos.

              10 petites questions aux candidats...

              Nous avons tous, un point de vu. Mais c’est bien entendu celui des candidats qui nous intéressent !

              1)réglementer internet ? OK ! Est-ce possible ?

              2)sur de fausses données ? Sur les commentaires Agoriens... ?

              3)L’Open Source ! pour ou contre ?

              4)Le P2P ! réalité ou fiction ?

              5)Internet ? Évolution majeure des sociétés ou effet de mode ?

              6)Contrôle du web ? À l’insu du plein gré, ou volontaire ?

              7)Contrôle par qui ? Privée ou public ? US ou National ? Autres...

              8)Répression ? Abus de position dominante, ou internautes trop curieux ?

              9)FAI ? simples opérateurs ou manipulateurs contrôleurs ?

              10)L’Europe ? Ennemi public N° 1 ou allié des peuples ?

              Il y en aurait beaucoup d’autres ! mais n’allons pas trop vite... Clairvoyance oblige.

              Et pour l’instant les débats sont plutôt brouilli-brouillions !


              • hubert (---.---.111.241) 11 mars 2007 15:13

                Cher petit homme bleu

                Si je lis entre les lignes de vos propos élitistes, vous vous considérez comme le représentant d’un langage littéraire qui serait le seul à trouver grâce à vos yeux sur ce type de forum...

                Permettez-moi de vous dire que votre condescendance à l’égard du langage parlé n’a d’égale que votre prose absconse dont vous vous gargarisez à longueur de fils. Je saluerais volontiers votre persévérance si celle-ci ne frisait pas le masochisme à vouloir continuer d’imposer à une grande majorité d’internautes vos propos indigestes.

                Cependant je me battrais pour que vous puissiez continuer à le faire, mais je suggère néanmoins l’idée d’un forum spécialement crée pour vous, ou vous pourriez discuter avec vous-même et vous mettre vous-même de bonnes notes à vos commentaires. Autre solution, aller vous épancher sur des forums littéraires que vous considèrerez comme étant dignes de vous, mais là, je crains que vous ne soyez pas à la hauteur...

                Alors plutôt que de vouloir filtrer, compartimenter, mettre au pas l’internet en fonction des compétences toutes relatives des uns et des autres, au profit de petits intérêts particuliers tels que les vôtres, laissez les gens se mélanger et se découvrir dans leur diversité, plutôt que de vouloir recréer ce qui existe déjà suffisamment dans la société non-virtuelle, à savoir de nouvelles fractures.


              • nat (---.---.158.59) 11 mars 2007 15:46

                bien dit, et merci infiniment pour votre soutien au debat pour chacun......... En ce qui me concerne, j apprecie beaucoup monsieur West car, outre son style, il apporte enormement dans les redactions et aussi dans les commentaires malgre les provocations, je pense a Mozart par exemple. Je croie que ceux qui ne sont pas les bienvenus sur Agora s auto excluent a la longue. Seul le probleme demeure le cote ANPE ou publicitaire, cela dit tant mieux pour ceux que ca arrangent et en sont contents, et je me rejouis pour Manuel Astreide, ravi d etre moderateur. En realite, seul le cote publicitaire detourné me bouleverse, je le vois, je le sens. Peut etre que les moderateurs devraient nettoyer avant d ouvrir le magasin. Pour ma part, j essaie le plus possible de me contenir mais j avoue que devant certains sujets , certaines idees ou certains mots, mes problemes ressurgissent tant que j explose


              • hubert (---.---.86.237) 11 mars 2007 18:59

                Je ne dénonce pas le langage littéraire en tant que tel, mais en tant que référence discriminatoire sur un forum dit citoyen, ce que vous avez fait dans votre commentaire prédédent. J’y vois là, au delà des mots utilisés, le symbole d’une tournure d’esprit préjudiciable au plus grand nombre.

                Chacun doit pouvoir s’exprimer comme il le veut et comme il le peut avec pour seule réserve l’avertissement en rouge au-dessus des commentaires, car les idées, pour qu’elles puissent s’épanouir ne doivent pas être assujetties à un jugement sur la forme.


              • (---.---.26.68) 11 mars 2007 22:34

                « en tant que référence discriminatoire sur un forum dit citoyen »

                Il ne faut surtout pas éduquer, ni tenter de relever le niveau, ce n’est pas politiquement correct.

                Le charabia, ça, c’est politiquement correct ...

                La démocratie sans l’instruction, voilà le top !


              • jean-yves le moine (---.---.188.66) 11 mars 2007 18:38

                Quand on voit se que les politiques comprennent d’internet, quand on voit ce qu’ils connaissent des nouvelles technologies, on ne peut que peenser que nous allons droit dans le mur. ceq ui n’est pas forcémùent la plus mauvaise façon de s’en sortir. Y a t’il un seul de nos dirigeant qui ai lu le théorème de la singularité de kurzweil, qui sache qui est wolfram, qui commprennent quelque chose aux sciences du viavant à la mémétique, à l’intelligence artificielle évolutive. pourtant ces technos NBIC vont changer notre monde de demain fondamentalement, peut -être même avant les prochaines élections ( 2012 quand même), et nos politiques ne le savent pas comment peuvent ils penser diriger un pays pendant 5 ans sans regarder du coté des sciences comment pourront ils induire les débats ethiques nécessaire pour être libre dans ce futur technologique s’ils n’ont absolument aucune idée de ce qu’il va se passer.


                • nat (---.---.226.29) 11 mars 2007 18:46

                  c est bien la preuve que chacun a le droit de s exprimer, connaitre beaucoup de choses sans savoir les ecrire, il n y a pas que des lettres dans la vie, il y a aussi ceux qui peuvent se coller a un probleme de physique qui fait peur. Monsieur Bayrou n est qu un lettre, et il va devoir bien choisir autour de lui


                • José Bouquinhas (---.---.39.242) 11 mars 2007 21:47

                  Chirac, a parlé ! Pour le moment il n’a pas dit s’il soutiendra Sarkozy ! Et d’ailleurs il lui montre un carton jaune et je cite :

                  .... « d’abord, ne composez jamais avec l’extrémisme, le racisme, l’antisémitisme ou le rejet de l’autre » dixit Chirac.

                  Voilà, un Chirac qui pour une fois est cohérent avec soi-même : toujours contre le racisme et l’extremisme, ce qui en fait est une critique qu’il fait à Sarkozy, qui la semaine dernière disait vouloir « se battre » pour que Le Pen soit candidat.

                  C’est la grande faute de Sarko qui peut lui faire perdre !

                  Bayrou, a gagné aujourd’hui après le discours de Chirac encore du terrain sur Sarko. Il n’est pas impossible que Chirac soutienne Bayrou et fasse perdre Sarko.

                  Sarko, a adopté peut être une mauvaise tactique en disant vouloir se battre en faveur de Le Pen ! Ce n’est pas bien pour les NOIRS de ce pays qui peuvent commencer peut être à penser à voter Bayrou ! De tout façon, jamais Le Pen et Ségolène !


                  • Hohoho (---.---.154.182) 11 mars 2007 22:24

                    J’imagine que c’est un titre humoristique, vu de quoi il s’agit...


                    • toto1701 (---.---.149.146) 11 mars 2007 23:38

                      « ne composez jamais avec l’extremisme » les oreilles du candidat de l’ump ont sans aucun doute sonné !!!s’il persiste avec son ministere de l’identité nationale c’est qu’il veux tourner le dos a la construction europeenne !!autrement j’en vois aucunement la nécessité ,des lors qu’il n’y a de frontieres qu"aux contours de l’europe


                      • (---.---.26.68) 12 mars 2007 00:07

                        La citoyenneté européenne peut bien se concilier avec l’identité nationale, mais pas les doubles nationalités franco-algériennes, franco-israëliennes, ou autres.


                      • toto1701 (---.---.149.146) 12 mars 2007 02:13

                        depuis la disparition du franc ,je ne vois pas la necessité de maintenir une identité nationale !!!je suis un europeen resident en france point trait !!!


                      • toto1701 (---.---.149.146) 12 mars 2007 02:20

                        !à bouquinhas qu’estce que tu cherches a faire sous entendre a l’udf il existe des miitants d’origines antillaises et de couleurs ? et alors ? che jean marie aussi madame huguette FATNA c’est une noire originaire de martinique je te rappelles !!!


                      • Forest Ent Forest Ent 12 mars 2007 01:02

                        On a peut-être bien éclairé les sénateurs, mais ils ont considérablement durci la DADVSI. Et ils viennent de voter la loi Sarkozy qui interdit de filmer. Je suis pour l’apostolat. Mais ce n’est pas mon truc de visiter les maisons de retraite pour distraire les personnes âgées autour de petits fours et de discussions mondaines sur la « haute technologie ».


                        • bituur esztreym bituur esztreym 13 mars 2007 12:51

                          ayant eu l’occasion de participer à ce petit-déj., si je salue, guillaume, le travail et l’intention de toi et ton équipe, pour ce qui est du résultat... le commentaire de forest rappelle bien le durcissement ;

                          si peut-être ce petit-déjeuner fut l’occasion d’ « éclairer » les sénateurs, il fut pour eux l’occasion de nous enfumer... je me rappelle le président valade, patelin, - rassurez-vous, mon collègue thiollière et moi-même sommes universitaires, (à propos de l’exception pédagogique, tout ça..)

                          et puis le rapport thiollière juste après et le vote du texte par le sénat... wow... quelle conception de l’ « éclairage »...

                          mais bon.. much ado about nothing ; et ce n’est pas le sujet principal de l’article : bel effort, belle persévérance, éclairage sur éclairage, ça finira par faire un peu de lumière..


                        • José Bouquinhas (---.---.39.242) 12 mars 2007 02:00

                          Sarko, doit tout de suite DIRE que les maires de droite seront chatiés s’ils donnent leurs signatures à Le Pen !

                          Pourquoi ? Parce que Sarko a commis une erreur en disant vouloir se battre pour que Le Pen soit candidat. Et surtout parce que le discours de Sarko sur l’identité nationale est en train d’être analysé avec mauvaise foi.

                          Sarko a précisément voulu dire que par exemple les fils d’immgirés comme lui, doivent être intégrés définitivement dans la Nation française. C’est un des combats les plus importants de Sarko, parce que lui, comme fils d’immigré a beaucoup souffert de la discrimination quand il était enfant écolier dans les écoles de cette belle France.

                          Ce n’est pas être un sorcier pour deviner tout ça ! Le problème c’est qu’il y a dans ce pays des gens qui continuent à ne pas vouloir voir un fils d’immigré comme Président, ministre, député ou grand homme en France ! Les fils d’immigrés, ne sont pas des français comme ceux, des petits blancs, du terroir par exemple comme Bayrou ! C’est la raison dont je dis que Sarko s’il veut encore gagné il doit tout suite prohiber les gens de l’UMP de soutenir avec leurs signatures LE Pen.

                          Le Pen ne mérite pas et je suis sûr que les français qui votent Le Pen, voteront aussi Sarko, parce qu’ils savent que Le Pen est un vieillard en train de mourir.Il y a des tactiques qui ne sont pas si vitales que ça, et moi je pense que Sarko a commis une faute en disant vouloir se battre pour ce vieillard. Je suis d’accord qu’il doit faire la cour aux électeurs qui votent Le Pen, mais, pas dire qu’il veut le soutenir, parce que Le Pen ne mérite pas.

                          Sinon, comme j’ai dit, c’est Bayrou qui aura le soutien de Chirac, et là j’ai peur pour Sarko, que je soutiens parce qu’il a été le seul grand dirigeant de ce pays, à dire explicitement vouloir des ministres, des géneraux, des députés... NOIRS !

                          Mais comme j’ai dit aussi, Bayrou a lui aussi commencé à intégrer les NOIRS dans son UDF... Donc, si Sarko ne réagi pas, c’est Bayrou...


                          • toto1701 (---.---.149.146) 12 mars 2007 02:22

                            HUGUETTE FATNA MILITANTE DU FN EST AUSSI UNE NOIRE§§§


                          • toto1701 (---.---.149.146) 12 mars 2007 02:24

                            ELLE SERA MINISTRE DE L IDENTITE NATIONALE SI SARKO OU LEPEN EST ELU PRESIDENT§§§§§§


                          • UMP (---.---.192.91) 12 mars 2007 11:00

                            La pensée qui donne le plus le plus à penser à notre temps qui donne à penser est que nous ne pensons pas encore.


                            • tomadakin (---.---.107.58) 12 mars 2007 13:03

                              ................

                              le problème de Sarko, c’est qu’effectivement, il est issue de l’immigration, mais pas celle que nous trouvons la plus nombreuse dans la banlieue .......

                              Le problème avec Sarko, c’est qu’il veut transposer en France une lecture de la société Française avec une grille importée , du genre de celle utilisée aux Etats Unis ou ailleurs ou l’Islam est stigmatisé comme porteur d’un potentiel « Choc Civilisationel » , thèse inventée et attisée par les officines Etatsuniennes.......

                              Mais la France ce n’est pas les Etats Unis, ce n’est pas Israel, ce n’est pas la Palestine ..........

                              Et en France, nous ne voulons pas entrer dans cette logique de tension qui ne serait profitable qu’aux puissances étrangères...

                              En France, la Foi Catholique, la Foi Judaîque, la Foi Musulmane ont toutes les trois leurs places entières et totales .... La France Laïque et républicaine est les seul modèle Universaliste ....et il fonctionne.

                              En France nous sommes pour la « Fusion Civilisationnelle » dans le cadre Laïque et Républicain.....

                              ............

                              Les tenants du « Choc Civilisationnel » n’ont qu’a allé joué cette pièce morbide à Brodway........

                              Cette lecture pro-Etatsunienne est à la fois le problème de Sarko et le plus grand danger qui menace l’intégrité de la France.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès