Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > André Santini, le Parrain des Eaux de Seine contre l’UFC Que (...)

André Santini, le Parrain des Eaux de Seine contre l’UFC Que Choisir

André Santini, un homme politique “à part” élu, à défaut d’Homme d’Etat de l’année, “député le plus drôle” à maintes reprises par la presse. Cet homme qui se targuait en 1991 de dépenser l’équivalent de 1000 euros par mois pour l’achat de havanes, célèbre cigare cubain, voit sa carrière s’assombrir au fur et à mesure des enquêtes sur “ses dossiers”.

Rappelons d’abord, l’envergure de cette homme avec ses multiples casquettes, il est actuellement :

- secrétaire d’État auprès du ministre du Budget, chargé de la Fonction publique (depuis 2007)

- président à vie du “Club des Parlementaires Amateurs de havane” (depuis 1991)

- président du Mouvement national des élus locaux (MNEL)

- président du Global cities dialogue

- député-maire d’Issy les Moulineaux, ville jumelée avec un des districts de la ville de Pékin

- vice-président du groupe d’étude sur les problèmes de l’eau à l’Assemblée Nationale

- vice-président du groupe d’étude sur les voies d’eau et les voies navigable à l’Assemblée Nationale

- président du comité de bassin Seine-Normandie (Agence de l’eau Seine-Normandie)

- président du Syndicat des eaux d’île-de-France (SEDIF)

- co-président avec Charles Pasqua du syndicat mixte de l’île Saint-Germain pour la gestion de la Fondation Hamon

- président de la communauté d’agglomération Arc de Seine (Issy les Moulineaux, Meudon, Vanves, Ville d’Avray et Chaville)

- vice-président du Syndicat mixte des Coteaux et du Val de Seine

- vice-Président des groupes d’amitié avec l’Arménie, la Chine, l’Iran et Cuba, pour un homme de droite, c’est plutôt original

- président du groupe d’amitié entre la France et la Corée du Sud à l’Assemblée nationale.
(sources wikipédia aisément vérifiables sur d’autres sites officiels dont celui-ci et celui-là)

Ou l’art de cumuler les mandats, et les revenus quand il y en a, en toute discrétion…

Mais il y a plusieurs tâches dans la carrière admirable de cet homme pour le moment intègre puisque présumé innocent malgré ce qui suit.
Tout d ‘abord, il est mis en examen pour “détournement de fonds publics, faux et prise illégale d’intérêt” dans l’affaire dite de la Fondation Hamon. Y serait d’ailleurs mêlée de près ou de loin, Charles Pasqua, Rachida Dati et…Nicolas Sarkozy.
De plus, il est soutenu par la communauté corse, communauté à la réputation sulfureuse, de part la suprématie de Charles Pasqua sur la région pendant de longues années.
Enfin, sa présidence du Syndicat des eaux d’ïle de France, fameux SEDIF, est très critiquée.
En 2008, son mandat avait d’ailleurs été remis en question en raison de son opposition sur le fait que la gestion de l’eau redevienne publique. Processus auquel l’ami Santini était un farouche opposant.

Et justement l’association de consommateur UFC Que Choisir a remis cent balles de la nourrin cette semaine après avoir recalculé la facture que paye le SEDIF (et donc les contribuables) à Veolia, entreprise privée chargée du traitement et de recyclage de l’eau du robinet pour les Hauts de Seine mais surtout toute l’Ile de France.
L’association dénonce ce contrat signé en 1962 (sic !) qui est surfacturé à hauteur de 30% soit 18 millions d’euros. Déjà en juin dernier elle avait protesté contre ce même contrat qui possède un taux de profit faramineux (58.7 euros sur une facture d’eau de 100 euros est un pur profit pour Veolia).
Etrangement l’eau gérée en régie municipale comme à Annecy, Clermont-Ferrand ou Grenoble est la moins chère en France.
Pourtant elle est soumise aux mêmes normes françaises et européennes sanitaires.

Evidemment la contre-attaque du plus célèbre fumeur de havane de France ne s’est pas faite attendre en critiquant la méthode de calcul qui ne prend pas en compte toutes les formes de réparation et de maintenance fournies par le groupe Véolia ainsi que des paramètres propres à la région Ile de France (dureté de l’eau, âge et densité du réseau etc…)

Au final, l’UFC Que choisir estime que la probable arnaque, puisqu’il faut appeler un chat un chat, permet d’augmenter de 50 euros chaque facture de chaque usager, et changer de gestionnaire en repassant à une régie publique pourrait faire économiser entre 30 à 50 millions d’euros.
Les attaques répétées de l’UFC, quasi annuelles, et étayées par les données du Ministère de l’Ecologie sur tous les paramètres de la facturation de l’eau, comme les paramètres locaux (suivant la qualité initiale une eau n’est pas traité de la même façon suivant les régions), font qu’un sérieux doute plane sur la gestion opaque qui lie le SEDIF au groupe privé Veolia depuis le début des années 60 !
Et la ligne de défense de “dédé”, comme ses confrères parlementaires le surnomment affectueusement, ne tient donc pas.

Pour rappel, le frère d’André Santini, Dominique Santini est l’ancien directeur de l’immobilier à l’ex-Compagnie générale des eaux, renommée en Vivendi Environnement puis Veolia.
Un hasard plus que troublant…

Plus d’infos sur l’article du nouvelobs en juin 2008 et environnement 2B pour cette enquête de septembre 2008.
Autre enquête de l’UFC en octobre 2007 contre le prix de l’eau, sur lemoniteur.fr

Emachedé du blog CPolitic


NDLR :
Voir aussi ce reportage de Bakchich


Moyenne des avis sur cet article :  4.82/5   (113 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 27 septembre 2008 15:27

    c’est bien 15 boulot.........
    imaginons sa feuille d’impots


    • emachedé emachedé 27 septembre 2008 15:52

      Oui 15 boulots et tous ne sont certainement pas listés.

      Merci à la rédaction d’AgoraVox pour cette vidéo sur un abus effarant, vidéo qui m’avait échappée.
      Ce n’est pas le ton d’un élu du peuple que Mr Santini emploie à l’égard de la journaliste.




    • judel.66 27 septembre 2008 15:54

      emachedé.....vous oubliez l’essentiel : il est corse ! ! ! !

      foufouille.......mais voyons , qu’est ce que vous croyez , M.le president est seulement «  »défrayé «  » ce n’est pas imposable.....


      • foufouille foufouille 27 septembre 2008 16:10

        on appelle ca des indemnites de fonction. cumulable dont certaines sont en partie imposable

        il doit en theorie les mettre sur sa feuille d’impot


      • emachedé emachedé 27 septembre 2008 17:12

        C’est noté dans l’article judel.66 : "il est soutenu par la communauté corse"
        Et avec un nom comme "Santini", je pensais que c’était évident pour tout le monde smiley Donc je n’ai pas reprécisé ses origines.


      • caramico 27 septembre 2008 18:02

        Moi je trouve qu’il a une trop bonne tête d’honnête homme pour supputer ça que vous dites....


        • JoëlP JoëlP 27 septembre 2008 20:01

          Un beau spécimen de la philosophie du règne : cumuler plus pour gagner plus.

          Comment peut-on être aussi avide d’honneur ? En supposant même qu’il soit innocent des accusions portées contre lui, on est gèné pour lui d’une telle soif de gloriole et de pouvoir. Quant à la flotte confiée depuis si longtemps au grands profits des intérêts privés, cela pose de sacrée question sur la démocratie locale dans les communautés de communes et de tous les EPCI ( établissement public de coopération intercommunale


          • emachedé emachedé 27 septembre 2008 23:10

            "n’est-ce pas nous qui les avons mis en place"
            > Peut être la première fois et encore pas sûr.
            Je doute que les élections, après plus d’une dizaine d’années de règne sans partage sur une même ville, malgré des "affaires" se fasse en toute transparence.
            Un exemple parmi tant d’autres : le cas Tibéri


          • JoëlP JoëlP 28 septembre 2008 12:19

            "Ni meilleur, ni pire..."

            Je suis désolé mais avec ce genre d’affirmation on met tout le monde dans le même panier. Sauf à conclure que vous aussi profiteriez à fond de votre éventuelle médiatisation.

            Et quand on parle des EPCI (communautés de communes et syndicats divers) il faut savoir que c’est une élection indirecte via les choix des conseils municipaux et que cela dilue térriblement la responsabilité. Le poisson est noyé dans l’eau de Véolia.


          • Yohan Yohan 27 septembre 2008 23:13

            Un bon coup de torchon chez nos politiques s’impose


            • chmoll chmoll 28 septembre 2008 12:06

              dédé l’affranchis a plusieurs casquettes c d off schore ou des fictives ?

              pasque dans s’cas là,on fait appel a notre FBI (brigade fédérale inutile)

              ben ouié c un affranchis faut pas i toucher


              • etxe 28 septembre 2008 12:28

                J’avais commenté sur mon blog la précédente enquête de Que Choisir, en octobre 2007. Un extrait :

                Les réactions des entreprises intéressées sont molles et celles des politiques inexistantes. Et pour cause : les contrats signés entre Suez ou Veolia et les collectivités concernées sont souvent « en béton » et lorsque des citoyens s’attaquent à ces scandales, c’est la lutte du pot de terre contre le pot de fer. Pourtant, le parallèle entre les informations de « Que choisir » et les données relevées sur les sites web des entreprises incriminées est encore plus confondant.  
                Le Groupe Veolia a réalisé en 2006 un CA de près de 29 milliards d’euros, en progression de 25% en 2 ans, son résultat opérationnel progressant quant à lui de près de 38% sur la même période ! La branche « Veolia-Eau » qui nous intéresse ici représente quant à elle en 2006 35% du CA, mais 51% du résultat opérationnel. Un tiers du CA représente la moitié du résultat.
                Devinez qui encaisse ? Le dividende par action a progressé de 54% en 2 ans ! Et devinez qui paye ? 

                Même chose côté Suez, dont la branche « Eau » représente 26% du CA et 28% du résultat brut d’exploitation. Bonnes affaires là encore grâce à l’eau du robinet, le résultat net du Groupe ayant progressé de 43,5% en un an ! Devinez qui paye ? 

                 texte complet : http://echevarria.blog.lemonde.fr/2007/10/31/liberalisme%e2%80%a6-entre-amis/


                • emachedé emachedé 28 septembre 2008 12:35

                  Merci pour votre précision etxe. C’est évidemment consternant.
                  André Santini à le mérite d’être un symbole de ce type d’abus de pouvoir , malheureusement partagé par de nombreux élus locaux ou nationaux.
                  Evidemment il doit en rester des "honnêtes", mais il est à craindre que ce nombre diminue avec le temps, comme peau de chagrin.


                • K K 28 septembre 2008 13:21

                  certaines des fonctions de la liste sont du bénévolat ou purement honorifique... Si c’est juste pour augmenter la charge, le procédé est pour le moins inélégant.
                  Il semble à la lecture de votre article qu’il y a au moins un conflit d’intérêt. Mais les liens familiaux ne veulent parfois rien dire. On peut très bien être à la CGT et avoir un frère au Médef par exemple.

                  Pour la gestion de l’eau, je suis d’accord avec vous. Pour avoir connu les deux systèmes, la gestion publique est bien moins chère que la gestion privée ou mixte.


                  • bob 28 septembre 2008 19:55

                    Un grand bravo pour un elu du peuple qui lutte aussi farouchement contre la pauvrete ( la sienne notemment). Je comprend maintenant pourquoi l’etat a besoin de faire des economies sur des fonctionnaires SMICARDS.

                    Un grand bravo pour les entreprises "privees" infestees par des "serviteurs de l’etat" formes dans des ecoles privees financees a 30 pour cent par ce meme etat.

                    Quelle difference peut-on faire entre un francais et un dindon de la farce ?


                    • emachedé emachedé 28 septembre 2008 20:30

                      de K : "le procédé est pour le moins inélégant" : faux puisque c’est écrit en toutes lettres dans l’article :
                      "Ou l’art de cumuler les mandats, et les revenus quand il y en a"

                      Et puis pendant que Monsieur Santini assure ses fonctions honorifiques, difficile de prendre le temps imparti pour réaliser pleinement les autres. Comme dit l’adage : "on ne peut pas êre au four et au moulin"

                      A moins que pour Santini et bien d’autres parlementaires de tout bord politique, les journées fassent plus que 24heures.

                      Quant au conflit d’intérêt, s’il n’y avait que ça...

                      "privees" infestees par des "serviteurs de l’etat" : de la corruption en fait.


                    • pseudo 29 septembre 2008 08:36

                      La journaliste a du courage, comme il dit vous êtes sur un terrain glisant. Elle a risqué d’être coulé dans le béton de la nouvel station de véolia.


                      • PrivéPublic 29 septembre 2008 10:09

                        Etrangement l’eau gérée en régie municipale comme à Annecy, Clermont-Ferrand ou Grenoble est la moins chère en FranceBonjour

                        votre article est intéressant, argumenté, mais présente une petite faiblesse. Vous mettez sur le même plan des faits avérés (bien documentés) et des allégations de Que Choisir sur les travers de la délégation au privé de services publics. Les arguments de que choisir, si vous les analysisez avec soin , sont assez légers en fait (cf ci-dessous), et reprendre ces éléments au milieu de votre papier nuit à la qualité de votre argumentaire.

                        La thèse en question ? :" l’eau gérée en régie municipale comme Annecy, Clermont-ferrand ou Grenoble est la moins chère de France" [je vous cite], prouve en effet que l’eau des montagnes coûte moins cher que l’eau des plaines, et que quand l’eau est facile à produire, les communes n’ont pas besoin des grosses boites privées et s’organisent en régie publique).

                        je ne vois pas le rapport entre cette vérité géographique et le CV de A Santini.

                        Par ailleurs, votre "billet" ne met peut etre pas assez l’accent sur un détail : André Santini est très drôle. C’est une qualité bien rare.


                        • emachedé emachedé 29 septembre 2008 11:49

                          Votre argument ne tient pas puisque justement, c’est pourtant là encore écrit en toutes lettres, les paramètres locaux ne suffisent pas à expliquer une telle différence de prix.

                          Quant à la qualité de mon article, c’est une affaire de goût et de bon sens propre à chacun. En revanche terminer votre commentaire, par le fait que Mr Santini ait de l’humour contrairement aux autres parlementaires, détruit littéralement toute votre argumentation, argumentation qui aurait pu jeter le doute. Aurait...

                          Par rapport à la vidéo de bakchich, on aimerait bien voir ces fameux puits africains, juste pour être sûr.
                          Car en plus de l’illégalité du procédé, la loi est la loi n’en déplaise à Mr Santini qui la vote pourtant, on aimerait voir sur le terrain les peuples africains sauvés par Veolia.

                          Rêvons...


                        • Gabriel Gabriel 29 septembre 2008 17:24

                          Bonjour,

                          L’eau est bien commun car il est à la base de la vie. Seul les états, autrement dit les peuples, doivent gérer cette ressource. Privatiser la gestion et en quelque sorte l’accès de l’eau est un vol et à mes yeux un crime. A quand la privatisation de l’air ? Ces entreprises privée à qui les gourvernement ont donnée la gestion de l’eau seront les terroristes financiers de demain.


                          • Emmanuel Aguéra LeManu 25 janvier 2009 14:15

                            Merci Emachedé, résumé complet et bien documenté. Je vais mettre ma ceinture de C4...

                            Boum !


                            • emachedé emachedé 25 janvier 2009 15:28

                              De rien. Pour le C4, c’est pas automatique smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

emachedé

emachedé
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès