• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Après la présidentielle, partie 4 - ces alternatifs qui rendent leurs idées (...)

Après la présidentielle, partie 4 - ces alternatifs qui rendent leurs idées minoritaires

Comme je l’ai développé hier, l’un des paradoxes de cette élection, outre le fait que les Français se soient résolus à élire Emmanuel Macron, c’est l’incapacité des tenants d’une vision alternative à réunir une majorité alors qu’environ la moitié des suffrages se sont portés sur des alternatifs au premier tour. Par-delà le FN, il faut aussi se poser la question des autres candidats alternatifs.

 

Quand les convictions mènent à la marge
 
On ne peut pas reprocher à la France Insoumise, Debout la France et l’UPR de manquer de convictions. Ce sont trois partis, qui partagent une hostilité à l’UE, tout en ayant développé de vrais programmes détaillés, depuis des années, et qui font souvent un effort de pédagogie, utilisant souvent la palette des nouveaux moyens numériques pour mener la bataille des idées. Mélenchon a publié un livre-programme à 3 euros qui détaille son programme. Il faut reconnaître qu’il propose un véritable projet de société alternatif, qu’il est sans doute celui qui a mené la meilleure campagne en 2017, et qu’il n’est pas passé très loin de la qualification pour le second tour des présidentielles. Mais ses idées typiques de la gauche radicale, sur les institutions, la sécurité ou l’immigration, le cantonnent dans les marges.
 
François Asselineau s’est fait connaître lors de cette campagne, et même si je reconnais le formidable travail fait par ses militants très convaincus, qui ont beaucoup collé, son score, inférieur à 1%, quand Nicolas Dupont-Aignan avait fait 1,79% il y a cinq ans, montre tout de même qu’il y a quelque chose qui ne passe pas vraiment. Sa prestation lors du seul débat à 11 tenait plus d’un candidat à l’agrégation de droit européen qu’à celle d’un président de la République. S’il est positif de montrer qu’il connaît ses dossiers, contrairement à Marine Le Pen, en se concentrant trop sur les détails, il a largement manqué de pédagogie, oubliant que les Français n’ont pas les connaissances de ses militants. Et plus fondamentalement, je ne pense pas que la sortie de l’UE et de l’euro doit passer par le fameux article 50.
 

 

Reste le cas de Nicolas Dupont-Aignan, qui, après avoir réalisé un bon score de 4,7%, a choisi de s’allier pleinement avec le FN, point sur lequel je me suis déjà exprimé. Eric Zemmour a sans doute bien analysé les raisons de ce choix, mais je persiste à croire que c’est une erreur complète de s’allier avec un tel parti et de se positionner à droite, et d’ajuster le discours sur l’Europe.
 

Moyenne des avis sur cet article :  1.88/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • jaja jaja 15 mai 11:09

    @ l’auteur : Bon aucun de ces « alternatifs » présentés dans cet article ne proposait de socialiser toutes les banques et d’exproprier les actionnaires des grosses entreprises capitalistes permettant de partager le travail et les richesses entre toutes et tous...

    Autrement dit tous ceux là ne proposaient que de rester dans le cadre du système capitaliste, de la propriété privée des gros moyens de production et d’échange... où les uns se gobergent pendant que les autres tirent la langue...

    Les plus gros des « alternatifs » ont même bénéficié de la faveur des médias, tant ils étaient si peu dangereux pour le système économique, les autres ont tout simplement été boycottés depuis des années tant ils ne présentaient aucun intérêt pour le cirque électoral du système en place...

    Les résultats électoraux sont à la hauteur de leur fabrication par l’argent, les médias et les sondages... et donc satisfont totalement le vrai pouvoir des patrons et actionnaires capitalistes...

    Ce dernier accouche d’un Macron, nouveau casseur des droits sociaux et du code du Travail, à la grande satisfaction du Médef, de l’UE, de la BCE, du FMI, de la Banque mondiale et de tous les organismes internationaux aux mains de la Bourgeoisie visant à maintenir et même accroître le taux de profit des multinationales et entreprises capitalistes...

    La seule résistance au rouleau compresseur écrasant nos droits sociaux ce sera la rue... Un Front social se constitue actuellement et plusieurs milliers de ses membres ont déjà manifesté à Paris le 8 mai dernier... Manifestation qui encore une fois a connue les provocations policières qui ont même vu le cortège se faire couper en deux par des CRS très agressifs...

    Front social auquel n’ont pas appelé les directions des Centrales syndicales critiques mais qui est constitué de sections d’entreprises de base CGT, SUD, CNT, d’associations ... La CGT Goodyear a vu son porte-parole Mickaël Wamen, s’emporter à la manif du 8 mai  : « On n’a pas un président, on a un PDG. Macron va nous piétiner la gueule si on ne réagit pas ! »

    La prochaine étape sera la manif du 18 juin... Y participer et la populariser c’est la tâche de l’heure pour toutes celles et tous ceux qui ne sont pas prêts à se laisser piétiner par les sbires à Macron...


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 15 mai 11:43

      Ben oui c’est vrai ;

      c’est bien ce qu’on pouvait reprocher à cette présidentielle :
      sur 11, combien de candidats sectaires et/ou sans volonté de gagner ?

      Mais enfin, qui a été enthousiasmé par un quelconque candidat, dans ce bazar ?

      Les adeptes du télévangéliste Asselineau, la secte des retraités rentiers indépendants de Fillon, ou les amoureux de Jean-Luc ?

      Certes, mais ça ne fait pas beaucoup de Français tout ça.


      • Olivier Perriet Olivier Perriet 15 mai 11:51

        @Olivier Perriet

        Pour compléter, c’est aussi très normal :
        si tu es porteur d’idées alternatives, par rapport à celui qui est le garant des choses telles qu’elles sont, tu dois être 2 fois plus crédible que lui, puisque tu proposes quelque chose qui n’existe pas.

        On aura vite fait de sortir le scénario catastrophe.

        Alors que celui qui veut garder ce qui est en l’améliorant, sachant que la situation n’est pas bonne mais pas catastrophique non plus, ça passera toujours plus facilement. Il pourra même mentir en disant que tout est rose, ce sera juste une question d’interprétation.


      • Alren Alren 15 mai 13:07

        @Olivier Perriet

        les Insoumis ne sont pas « amoureux » de Jean-Luc Mélenchon !

        Voter pour un candidat qui vous plaît comme homme, c’est réservé aux électrices de droite qui ont préféré Macron uniquement « parce qu’il est beau » !!! Les pauvres imbéciles ...

        Et contrairement à ce que dit l’auteur, le Programme « l’Avenir en commun » qui est proposé par les candidats de la FI aux législatives, n’a pas été écrit sur un bout de table par un seul homme peu avant les scrutin mais lentement mûri depuis plus d’un an par les contributions de milliers de gens.

        Les électeurs de JLM ont voté rationnellement à la présidentielle non pour un homme mais pour un programme qui en effet aurait changé l’avenir de la France et des Français.es (les femmes ayant à qualification égale obligatoirement le même salaire que les hommes).
        Par ailleurs, nul doute que l’exemple français aurait été copié par d’autres peuples pour leur plus grand bien et le plus grand bien de la planète.

        À la législative, la question d’un vote « amoureux » ne se posera pas. Ce sera un scrutin de raison pour citoyens rationnels car informés. Les merdias n’auront pas la même efficacité en faveur de Macron.


      • covadonga*722 covadonga*722 15 mai 13:17

        @Alren
        Les électeurs de JLM ont voté rationnellement à la présidentielle non pour un homme mais pour un programme


        c’est absolument exact ils ont votés pour un programme et un mode de pensée sociétale qui garantit
        a 70% de son électorat le maintien de son statut de fonctionnaires et de statutaires .

      • Olivier Perriet Olivier Perriet 15 mai 13:35

        @Alren

        Je réagissait à ça, qui me semble assez bien vu :
        « Mais ses idées typiques de la gauche radicale, sur les institutions, la sécurité ou l’immigration, le cantonnent dans les marges. »

        J’ai pas dit que c’était écrit sur un coin de table


      • Olivier Perriet Olivier Perriet 15 mai 14:15

        Alren

        On peut avoir un programme fumeux, mais fort bien travaillé


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 15 mai 18:26

        @Olivier Perriet

        Vous connaissez un autre candidat qu’Asselineau pour expliquer les Traités européens ?

        Aucun candidat, aucun média ne cite jamais le moindre article des Traités, comme si la France était encore un Etat souverain !

        Et ce n’est pas dans vos commentaires que les lecteurs d’Agoravox peuvent y découvrir quelque chose !

        Voici les articles des Traités les plus toxiques.

        Et voici programme que Macron va appliquer, qui en découle directement.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 15 mai 19:01

        @Alren
        Mélenchon n’aurait jamais pu appliquer son programme.
        On ne peut pas faire une politique de Gauche, ou simplement une politique différente des Traités européens. Quand Tsipras a commencé à se rebeller contre la Troïka, la BCE a fermé le robinet bancaire.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 15 mai 19:07

        @Olivier Perriet
        Vous pouvez nous détailler « les idées alternatives » de Macron ?

        Son programme est la suite des réformes structurelles de Hollande, toutes imposées par la Commission européenne : privatisations, hausse de la TVA, augmentation de la CSG, poursuite du CICE, destruction du droit du travail , baisse des indemnités chômage etc, etc


        Si alternative il y a, c’est de mettre fin au modèle social issu du CNR, comme le MEDEF en rêve depuis 1945 !

      • Alren Alren 15 mai 19:20

        @covadonga*722

        ils ont voté pour un programme et un mode de pensée sociétale qui garantit à 70% de son électorat le maintien de son statut de fonctionnaires et de statutaires

        JLM a recueilli 7 000 000 de voix. 70% de 7 000 000 représentent 4 900 000 personnes. Je ne savais pas qu’il y avait autant de fonctionnaires.
        Surtout qu’ils n’étaient pas 100% à voter pour changer le cours de l’Histoire !


      • Alren Alren 15 mai 19:43

        @Olivier Perriet

        ses idées, typiques de la gauche radicale, sur les institutions, la sécurité ou l’immigration, le cantonnent dans les marges.

        Les idées de la gauche (la vraie) sur les institutions ?

        La majorité des français pensent que la Constitution Ve république n’est pas assez démocratique.

        Plus ils sont jeunes et informés, plus ils le pensent. Proposer une Constituante avec des participants tirés au sort, venant du peuple, de la majorité silencieuse comme on disait autrefois, ne vous rejette pas dans la marginalité, dans la minorité, au contraire !

        Les idées de la gauche sur la sécurité ?

        Elles n’ignorent pas la nécessaire répression mais elles n’oublient pas l’aussi nécessaire prévention et la non moins nécessaire réinsertion, comme celles pratiquées dans certains pays du nord de l’Europe qui font qu’il y a trop de places dans les prisons et qu’on en transforme en logements étudiants.

        Les idées de la gauche sur l’immigration ?

        Jamais la gauche n’a dit que les frontières devaient être ouvertes à tous vents ! Je vous défie de trouver un texte dans ce sens de la FI !

        C’est sous un Sarkozy que les immigrés furent les plus nombreux pour satisfaire la demande des patrons (pourris) de créer une spirale des bas salaires. Et c’est Merckel qui a été la championne de cette manœuvre scélérate.

        Nous disons que pour la combattre, cette manœuvre de l’ennemi de classe, il faut que les immigrés en situation régulière, qui cotisent aux caisses de retraite et à l’assurance maladie, qui paient des impôts, directs et indirects, doivent, tout comme les femmes, recevoir un salaire égal à qualification égale.

        Nous disons que du fait qu’ils sont jeunes et en bonne santé, leur apport dans le budget de la Sécu est indispensable pour soigner nos vieux, malades, et payer les retraites, par répartition, dont ils n’atteindront l’âge que dans des dizaines d’années.

        Quand tout ceci est clairement expliqué aux Français.es, il est approuvé par une large majorité.

        Mais il ne faut pas compter sur les merdias pour ce travail !!!


      • Alren Alren 15 mai 19:53

        @Fifi Brind_acier

        Il a manqué 600 000 voix à Mélenchon pour être élu président.
         
        Si Asselineau et Dupont-Aignan avaient considéré que conduire une politique de gauche était essentielle, que le seul espoir de mettre fin à l’UE actuelle, était plus important que leur petit ego et avaient appelé au vote utile pour JLM, vous auriez vu si on ne peut rien changer en Europe quand on est Président de la République française !!!

        Mais vos interventions ont été essentiellement contre JLM comme si Asselineau était un concurrent à sa hauteur, beaucoup plus que contre les autres demi-finalistes.
        Alors maintenant que vous avait contribué à l’échec non d’un homme, non d’un mouvement, mais de la France même, vous pourriez arrêter de ratiociner sur ce qu’il ne pourra pas faire et gnagnagna ...

        À moins que la lutte contre nous de la FI, parce que vous êtes foncièrement de droite, continue pour nous faire perdre un maximum de voix aux législatives.

        Plutôt Macron que Mélenchon, c’est ça ?


      • Remosra 15 mai 19:56

        @Alren

        Houlà, malheur à vous Alren, vous ne savez pas ce que vous venez de faire.

        Attention préparez vous à une avalanche de liens qu’il vous faudra bien lire pour comprendre l’erreur que vous venez de commenter ! smiley


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 15 mai 21:06

        @Alren
        Vous profitez de l’ignorance des gens sur les Traités européens pour vendre vos salades !

        Il n’est pas possible de faire une politique de Gauche dans l’ UE.

        Il n’est pas possible de changer les Traités.

        Alors, informez-vous et revenez nous voir en 2e semaine !


      • covadonga*722 covadonga*722 15 mai 23:04

        @Alren
         vous faites semblant de ne pas comprendre" je parlais des militants . Mais ça n’est pas grave votre révolutionnaire après 30 ans de député sénateur ministre européen socialiste et franc maçon , est en train de se concocter un petit fauteuil grâce a un vote ethnique et communautariste la circonscription choisie par bénito mélenchon se prête a merveille a sa Carambouille.Le bateleur d’estrade Mélenchon après ses propos sur les ptits blancs alcoolique sur les arabes avenir de la France vas se promener au bras de sa jeune beurette pour obtenir le vote des sœurs et des frères. Cette ordure ripoublicaine vient de craquer une allumette , avec un peu de chance cela vas déclencher un incendie dont lui et ses pareils seront le combustible ! changer le cour de l’histoire absolument ! hé hé le dormeur c’est éveillé !


      • Olivier Perriet Olivier Perriet 16 mai 09:12

        @Fifi Brind_acier
        Vous connaissez un autre candidat qu’Asselineau pour expliquer les Traités européens ?

        Salut Fifille,
        vous n’étiez pas née lors des débats sur le traité de Maastricht en 1992 ? Ni en 2005 ?

        Trop occupée à militer au parti socialiste pour une Europe fédérale ? Et vous venez nous donner des leçons maintenant, avec votre télévangéliste (qui veut sortir de tous les traités européens, sauf de Schenghen, pour ne pas gêner l’immigration libre) ?


      • Olivier Perriet Olivier Perriet 16 mai 09:16

        @Fifi Brind_acier
        Vous pouvez nous détailler « les idées alternatives » de Macron ?

        Ah mais quelle c.... celle-là, elle ne sait pas lire smiley


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 15 mai 18:15

        Article sans intérêt d’un gaulliste paumé.

        Pour contester l’article 50, encore faudrait -il que l’auteur se prononce sur la sortie de l’ UE !! Alors qu’il caresse dans le sens du poil un Dupont Gnangnan qui ne veut sortir de rien du tout, et qui se passionne pour les péages d’autoroutes !

        Dupont Aignan est reçu chaque année une quarantaine de fois dans les émissions matinales, pendant qu’Asselineau a été censuré pendant 10 ans, et a disposé de 15 jours des médias.

        L’auteur a juste oublié que la France a signé tous les Traités, et entre autres, a signé pour que la France sorte de l’ UE par l’article 50 !

        Les Britanniques , qui ont les meilleurs juristes du monde, s’il y avait un autre moyen d’en sortir, s’en serait servi !


        • Olivier Perriet Olivier Perriet 16 mai 09:14

          @Fifi Brind_acier

          Article sans intérêt d’un gaulliste paumé.

          C’est sûr que le propre d’une secte, c’est d’avoir des adeptes qui croient dur comme fer à leur thèse et sont imperméables à toute discussion sur leur dogme.

          Après ça fait 0.9% des voix, mais...qu’est-ce qu’on est bien ensemble

          Amen !


        • zygzornifle zygzornifle 15 mai 19:01

          Comme quoi le veau d’or a gagné cette élection .....


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 15 mai 20:02

            Je n’avais pas ouvert le lien que propose l’auteur au sujet de de Gaulle et de l’article 50 ! Un ramassis d’âneries !

            1- de Gaulle n’a signé aucun Traité européen.

            2- Du temps de de Gaulle, il n’y avait aucune clause de sortie aux Traités Internationaux.

            3- Il a fallu attendre 1969 pour que ce soit obligatoire.

            4- La clause de sortie de l’ UE, c’est l’article 50, que ça plaise ou non à l’auteur.

            5 - Si de Gaulle n’est pas sorti du Traité de Rome, c’est qu’il n’avait plus la majorité à l’ Assemblée nationale, après la démission des 5 Députés MRP, et pi c’est tout !


            • ppazer ppazer 15 mai 23:35

              @Fifi Brind_acier
              Fort juste. L’auteur se plante complètement sur ce point important de l’article 50.
              L’article 50, c’est la sortie de droit, donc dans le respect des autres pays européens.

              L’auteur semble dire qu’il est préférable de quitter la pièce en crachant à la gueule des autres plutôt qu’en leur serrant la main. Ce n’est évidemment pas mon opinion, car ce qui marche, c’est justement les accords internationaux bilatéraux, voire multilatéraux.
              Ce n’est pas en montrant à nos partenaires potentiels qu’on n’a rien à braire des traités qu’on construira des relations de confiance indispensables.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès