Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Après le Brexit, le Czexit... à quand le Frexit ?

Après le Brexit, le Czexit... à quand le Frexit ?

L’annonce du référendum de juin prochain sur la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne commence à faire sentir ses effets, non seulement outre-Manche mais dans le reste de l’Europe. On vient ainsi d’apprendre qu’après le « Brexit » (abréviation de « British Exit »), l’actualité politique du continent pourrait bientôt s’enrichir d’un référendum sur le « Czexit » (abréviation de « Czech Exit ») en République tchèque.

C’est en tout cas ce que craint le Premier ministre tchèque en personne, Bohuslav Sobotka, lui-même ancien président du parti social-démocrate tchèque. Ce chef de gouvernement européiste n’a pas caché ses craintes en déclarant à l'agence tchèque CTK que « Si la Grande-Bretagne quitte l'UE, un débat sur le retrait de la République tchèque sera à attendre dans quelques années. L'impact risque d'être vraiment énorme. »

On comprend son inquiétude : dans un sondage effectué en octobre dernier par l'institut STEM, trois Tchèques sur cinq (60%) se disaient mécontents de l'appartenance de leur pays à l'UE.

Devançant le débat qui pourrait bien intervenir non pas « dans quelques années » mais dans quelques mois, le chef du gouvernement de Prague a d’ores et déjà commencé à sortir l’artillerie lourde de la terreur et de l’intimidation.

Il a mis en garde contre les conséquences – bien entendu présentées comme épouvantables… - d'un éventuel retrait de la République tchèque de l'UE. Mais il a aussi mis en avant l’argument-massue pour le peuple tchèque : à savoir que si elle sortait de l’Union européenne, la République tchèque risquerait, selon lui, de se retrouver dans la « sphère d'influence » de la Russie et « il s'agirait là d'une négation absolue de l'évolution depuis 1989 », date de la chute du régime communiste à Prague.

Le Premier ministre tchèque ne fait ainsi pas dans la dentelle, en omettant ces quelques détails :

- l’U.R.S.S. n’existe plus,

- le Pacte de Varsovie non plus,

- en revanche l’O.T.A.N. existe toujours et a étendu son emprise sur tout l’est européen, en dépit des assurances formelles du contraire que le président George Bush père avait données à Mikhaïl Gorbatchev au moment de l’effondrement soviétique,

- la République tchèque a précisément rejoint l'O.T.A.N. en 1999,

- à notre époque, Moscou respecte infiniment plus le droit international que ne le fait Washington,

- si un État a une posture belliqueuse et agressive à l’est de l’Europe, ce n’est certes pas la Russie mais les États-Unis d’Amérique, qui y installent force armement, y compris des armes nucléaires, et qui ne cessent de déstabiliser les régimes qui ne leur obéissent pas.

Quoi qu’il en soit, l’inquiétude du Premier ministre tchèque est telle qu’il a éprouvé le besoin de s’en ouvrir à la presse locale. Cela prouve au passage que, peut-être du fait de son jeune âge (il n’a que 44 ans), Bohuslav Sobotka n’a pas encore tout-à-fait la rouerie et le cynisme des chefs d’État et de gouvernement européistes des autres pays de l’UE.

Car il n’est pas besoin d’être devin pour comprendre que le gouvernement polonais pense très fort à un « Polxit », que le gouvernement hongrois rêve d’un « Hunxit », que le gouvernement grec est taraudé par le remords d’avoir trahi le peuple grec en évitant le « Grexit », que les gouvernements allemand, autrichien, danois, suédois et finlandais ont déjà tous réfléchi à un « Gerxit », un « Ausxit », un « Danxit », un « Swexit » et un « Finxit », etc.

Et un « Frexit » (« French exit ») ?

Gageons qu’il n’y a qu’en France que personne, dans les plus hautes sphères de l’État, n’a osé même réfléchir à ce qui se passerait en cas de multiplication des « Xit » et comment la France pourra défendre ses intérêts lorsque le château de cartes s’écroulera.

En France, parler de « Frexit » est interdit dans tous les grands médias, l'UPR en sait quelque chose depuis 9 ans !

Comme d’habitude dans notre longue histoire, les dirigeants français refusent de réfléchir à ce qui leur déplaît. Tout comme dans les années 1930, aucun dirigeant français ne voulait écouter les appels pressants du colonel de Gaulle à réarmer la France avec des blindés, au motif allégué que les Allemands ne pourraient pas franchir la ligne Maginot, dans les années 2010, aucun dirigeant politique ne veut écouter les analyses et les propositions de « Frexit » formulées par l’UPR depuis 9 ans.

Tout au long des siècles, cette politique de l’autruche des dirigeants français a été à l’origine des plus grands désastres de notre pays.

Parmi tous les partis politiques se présentant à toutes les élections, l’UPR est seule à faire face avec lucidité et courage à l’effondrement qui arrive, en proposant aux Français le triple « Frexit », celui de l’UE, de l’euro et de l’O.T.A.N.

François ASSELINEAU

Site Internet : http://www.upr.fr
Facebook : http://www.facebook.com/upr.francoisasselineau
Twitter : https://twitter.com/# !/UPR_Asselineau


Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

143 réactions à cet article    


  • colere48 colere48 25 février 12:08

    Le « Frexit » VITE !!


    • gaijin gaijin 25 février 12:30

      la france ne sortira pas car elle est un des piliers fondateurs de cette connerie
      par contre quand tous les autres en seront sortis elle pourra enfin fusionner avec l’ allemagne et devenir ce qu’elle est depuis la guerre : un nouvel état des états unis


      • Alpo47 Alpo47 25 février 12:47

        Le dernier qui sort doit penser à éteindre la lumière ...


        • Passante Passante 25 février 14:04

          ah parce qu’il y a encore de la lumière ?


        • Alibaba007 Alibaba007 26 février 09:19

          @Passante  « ah parce qu’il y a encore de la lumière ? »


           smiley  smiley   smiley

          Très Juste, ils sont dans le noir absolu si ce n’est complètement dans le cirage !!! 
           smiley

        • julius 1ER 25 février 14:25

          si un État a une posture belliqueuse et agressive à l’est de l’Europe, ce n’est certes pas la Russie mais les États-Unis d’Amérique, qui y installent force armement, y compris des armes nucléaires, et qui ne cessent de déstabiliser les régimes qui ne leur obéissent pas.


          Mr Asselineau, que vous preniez vos afficionados pour des« gogos » soit mais que vous affirmiez ce genre d’inepties laisse à désirer ...
          la Crimée a été envahie par qui ???? déjà oublié cet évènement ???
          et puis Poutine c’est qui à votre avis un gentil Démocrate ou un dictateur de la pire espèce ????
          c’est vrai que dans votre idéal revenir à une logique d’Etats « croûpions » quel beau devenir !!! 
          les notions de Finlandisation ou balkanisation aussi bien sûr.... je pense que 
          comme beaucoup de politiciens vous espérez qu’avec un rebattage des cartes vous accéderez à un poste de pouvoir « digne de ce que vous estimez vos capacités » 
          c’est vrai que vivre chez les ultras-minoritaires n’est pas gratifiant alors que à la faveur du chaos on peut toujours espérer une place au soleil ..... 

          mais le pays dans tout çà ??? passé en pertes et profits !!!!!

          Tout comme dans les années 1930, aucun dirigeant français ne voulait écouter les appels pressants du colonel de Gaulle à réarmer la France avec des blindés, au motif allégué que les Allemands ne pourraient pas franchir la ligne Maginot,

          et de plus vous pratiquez la désinformation ou vous péchez par ignorance ??
          les forces françaises dans les années 30 n’avaient rien à envier aux forces allemandes en terme de qualité et de quantité ... 
          c’est l’utilisation conjointe de l’arme blindée et de l’aviation (le blitzkieg) qui a fait la différence tout çà grâce à la radio emmenée dans les chars et les avions donc tactique et stratégie .... guerre au sol pour avancer et créer des points d’appuie avec les blindés et « carpet bombing  »avec l’aviation pour aplatir les points de résistance ..... stratégie et tactique utilisées pendant la guerre d’Espagne mais pas du tout avalisées par les « badernes » qui faisaient office de généraux dans nos armées avec les résultats que l’on sait .....
           mais je suppose qu’en racontant ce genre d’inepties vous ne voulez pas vous fâcher avec l’oligarchie qui nous dirige et dont vous faites partie bien entendu !!!!



          • Ar zen Ar zen 25 février 16:09

            @julius 1ER

            Vous êtes comme l’oisillon tombé du nid !

            Ecoutez donc la conversation entre Victoria Nuland (secrétaire d’Etat américaine chargée des affaires européennes) et l’ambassadeur US à Kiev au mois de janvier, alors que les « événements » de la place Maïdan auront lieu en février. Les deux comparses mettent sur pied le nouveau gouvernement ukrainien alors que Ianoukovitch est encore installé dans le siège de la présidence !

            https://m.youtube.com/watch?v=2-kbw00aqqc

            Notez, par ailleurs, que Mac Kain et Victoria Nuland ont « distribué » des petits pains aux manifestants sur la place Maïdan pour soutenir la « révolution ». Vous imaginez cette situation dans un autre pays du monde ? Aux USA, par exemple, où des plénipotentaires étrangers viendraient soutenir des manifestants US dans les rues ?

            La déstabilisation de l’ Ukraine est une opération des USA ! Je vous signale qu’en Crimée le peuple, russophone et russophile, s’est déterminé par référendum comme au Kosovo et au Soudan du Sud. Pourquoi contester ce qui s’est passé en Crimée par voie de référendum après ceux du Kosovo et du Soudan du Sud que la « communauté internationale » a « appréciés » !

            La véritable information vous ne la trouverez pas sur France Inter chez Bernard Guetta dans sa rubrique géopolitique, évidemment !


          • thomas 25 février 17:12

            @Ar zen

            Mon petit

            C’est drôle sous le fait de dénoncer la politique de l’Occident tu pares Poutine d’avoir respecté le droit international en Ukraine et en Crimee va te renseigner auprès des ukrainiens eux même

            @François Asselineau

            Votre mépris pour l’Ukraine est légendaire soit mais 2 ans après venir seriner que Poutine respecte le droit international c’est malsain et négationniste vis à vis du pays

            Un non atlantiste qui ne vous salue pas


          • Shawford ORANGE SKIN 25 février 17:26

            @thomas

             smiley Encore deux mots en cinq lettres pour chaque côté du miroir (devine lequel sacré Cabron) et t’es en congiguration de course buddy (pour l’avatar je te conseille l’option iconographique bien que contraire à ta religion smiley )


          • julius 1ER 25 février 17:27

            @thomas


            c’est sûr qu’il y en a certains qui fonctionnent toujours « en noir ou blanc » les yankees sont des enfoirés mais çà ne rend pas Poutine fréquentable alors dire qu’il avait le droit de s’approprier la Crimée sous prétexte qu’il y a de nombreux russes ..... 

            c’est exactement ce que faisait Hitler avec le corridor de Dantzig !!!!

            je ne suis pas atlantiste et j’aime la Russie, mais sans Poutine !!!

          • Shawford ORANGE SKIN 25 février 17:39

            @ORANGE SKIN

            En tout cas t’es à peine dans la mouise si tu ne veux croire que ce que tu vois dès lors même que challenge est de se projeter hors de soi pour contempler ta propre réalité immanente reconstituee à partir de tout ce que tu as charrie au fil du temps


          • Ar zen Ar zen 25 février 17:42

            @thomas

            Les référendums au Soudan du sud et au Kosovo n’ont pas défrayé la chronique comme celui de Crimée. Serez vous d’accord avec ceci ?

            Je ne vous parle pas de Poutine mais d’un référendum organisé selon des voies normales que, d’ailleurs, la fameuse « communauté » internationale n’a pas dénoncé comme étant irrégulier dans sa conception mais simplement vertement critiqué sa tenue en parlant « d’annexion ». Par ailleurs, si l’on est attentif à l’histoire de la Crimée, on peut s’apercevoir que cette région était ukrainienne depuis seulement quelques dizaines d’années. Vous me parlez de mépris de l’Ukraine et, par conséquent, vous connaissez ce point de l’histoire.

            La réalité est tout autre. Si vous ne l’avez pas fait, je vous invite à lire « le grand échiquier » de Zbigniew Brzezinski, conseiller politique de Carter à la maison blanche. Vous aurez un aperçu de ce que veulent les USA. En 1997, date de rédaction de ce livre, le sort de l’Ukraine était déjà réglé. Qui est-ce qui méprise l’Ukraine ? A votre avis, la population ukrainienne vit-elle plus heureuse aujourd’hui qu’avant le « coup d’état » fomenté par les USA ?

            Cherchez l’information à la source et vous en sortirez grandi. Savez vous ce que les Américains ont installé au Kosovo, après « l’indépendance » de cette région ? Ça aussi vous le trouverez dans « le grand échiquier » !

            Un aperçu du livre que vous achèterez, peut être....

            http://www.les-crises.fr/le-grand-echiquier-de-zbigniew-brzezinski/


          • Ouallonsnous ? 25 février 17:48

            @julius 1ER

            Trêve de contre véritées, ce que dit F Asselineau est de notoriété publique sauf que les européistes ne veulent pas le voir !

            « - à notre époque, Moscou respecte infiniment plus le droit international que ne le fait Washington, »

            Sans méconnaître que la négociation secréte des traités TAFTA, TTIP et ceux avec les pays asiatiques de l’Eurasie sont des manières de contourner le droit international ; en effet des pays qui admettrons que leurs échange ne sont plus régis par leurs lois mais celles de l’oligarchie capitaliste mondiale principalement anglo-yankees n’auront plus de souveraineté et ne correspondront plus à la définition de l’état nation auquel s’appliquent les lois internationales !


          • marceau 25 février 17:56

            @julius 1ER
            On pourrait tout autant évoquer l’intervention des USA dans l’ex Yougoslavie, l’agression contre la Serbie (alliée historique de la Russie, orthodoxie aidant) en vue de son démantèlement , afin de permettre la création de l’entité kossovare musulmane servant de base à l’installation d’une base militaire américaine au coeur de l’Europe.

            Quelques années auparavant la Turquie , grâce à la bienveillance américaine, avait envahi Chypre , massacrant les populations chrétiennes du nord de l’ile, expulsant les survivants, afin de créer, là aussi, une entité musulmane ethniquement homogène aux dépends de populations orthodoxes là aussi proche des russes.

            L’intervention américaine contre la Syrie, par islamistes interposés, pour entre autres raisons, chasser la Russie de la méditerranée.

            L’affaire géorgienne relève de la même politique de refoulement de la Russie au profit des USA.

            L’ennemi ce sont bien les USA

            https://fr.wikipedia.org/wiki/French-American_Foundation (5éme colonne américaine )


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 février 19:01

            @julius 1ER
            La Crimée est russe. Point. Poutine n’a fait que remettre les choses en ordre.
            Ce faisant, il a conservé pour la Russie l’accès à la Méditerranée, au grand dam de l’ OTAN.


            Prenez le temps de lire la prose de Brzezinski « Le Grand Echiquier », qui sert de boussole géopolitique aux USA contre la Russie.
             « Qui gouverne l’ Est, gouverne l’île -monde, gouverne le monde ».

          • thomas 25 février 20:53

            @Ar zen

            Faux le referendum a été dénoncé sur le fond et sur sa tenue oh un scoop l’Occident a laissé tomber l’Ukraine après la Crimée et le Donbass. Et vous me parlez d’un referendum organisé normalement lool (site ukraine2014 allez voir) bordel il faut être à l’UPR pour tenir CE genre de propos

            http://www.bloombergview.com/articles/2016-02-22/why-russia-stopped-at-crimea

            Et moi je vous parle du memorandum de Budapest et que le projet Criméen a été déclenche dans les esprits en 1991


          • Ouallonsnous ? 25 février 20:54

            @Ouallonsnous ?

            A l’auteur, quel est votre propos sur le contournement et le déni des loies internationales par l’oligarchie des USA ?


          • thomas 25 février 20:57

            @Fifi Brind_acier

            Ah Fifi le memorandum de Budapest tu connais le reste de ta prose c’est apologie de crimes de guerre et méconnaissance totale du sujet mais bon tu es à l’UPR alors c normal


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 février 21:16

            @thomas
            Les USA depuis 1945, ont bombardé 30 populations, renversé 50 Gouvernements dont la plupart élus démocratiquement, et assassinés plus de 50 Chefs d’Etats, « Rapport de William Blum » .


            Sinon, tout va bien, ils sont en guerre depuis 1846, et ont entouré la Russie et la Chine de bases de missiles.

            Vous remarquerez que les bases militaires russes ne sont pas le long des frontières des USA. Ce qui n’empêche pas les USA de crier partout que la Russie est un danger mondial ...

          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 février 21:22

            @Ouallonsnous ?
            Asselineau ne cesse d’expliquer que les USA sont le pays du mensonge permanent.


            Ou bien, plus détaillé :« Comment les USA ont façonné le monde en 2014 »

          • Abou Antoun Abou Antoun 25 février 21:45

            @Fifi Brind_acier
            La Crimée est russe. Point. Poutine n’a fait que remettre les choses en ordre.
            Ben oui, et si on étudie l’histoire sur le (très) long cours on peut dire que l’Ukraine est plus Russe que la Moscovie.


          • thomas 25 février 23:11

            @Fifi Brind_acier

            Merci je suis ce qu’ont fait les USA et la je vous parlais du pseudo referendum de crimée mais bon le deux poids deux mesures merde

            Et instruisez vous : eurasisme douginisme ...

            Oh au fait je n’excuse pas les USA comme la Russie pour CE qu’ils ont fait alors les messages copiés collés abstenez vous


          • Et hop ! Et hop ! 25 février 23:27

            @julius 1ER : pour le moment, ce sont les USA qui cherchent à détacher une partie de l’Ukraine pour en faire un dominion de l’OTAN, c’est là qu’il y a eu un coup d’État et imposition d’un gouvernement dont les ministres sont des Américains naturalisés ukrainiens, pas en Crimée.

            Moi je comparerais ça au pseudo-génocide des Khosovar, aux pseudo résistants de l’Uçk, au vrai bombardement de Belgrade dont le but était de détacher le Khosovo pour installer la base américaine de Bondsteel.

            Autant Hitler pouvait avoir des raisons (contestables) de revendiquer la région de Dantzig, ville de population allemande qui avait été confisquée vingt ans avant pour la donner aux Polonais, autant je ne vois pas sur quoi s’appuient les prétentions des USA sur l’Ukraine ou la Serbie. Si vous avez une réponse.


          • Ar zen Ar zen 25 février 23:29

            @thomas

            Dénoncé par qui ? Savez vous si la région de Crimée avait, dans sa constitution, la possibilité d’initier un référendum ? Oui ou non ? Qui consteste ce référendum et pourquoi ? Je vous écoute, si vous avez des sources. Parce que « bloombergview », en américain, ne force pas ma confiance, pas plus que « le monde » ou « le figaro ».

            Je suis intéressé par ce mémorandum de Budapest et le projet criméen de 1991. Pouvez vous m’en dire davantage. Je ne connais pas.

            Merci.


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 26 février 07:43

            @thomas
            Pourquoi parler de pseudo référendum ? Il a autant de valeur que celui qui a partagé le Soudan en deux. Sinon, je peux vous parler du referendum en France de 2005, si vous voulez.... ??


          • julius 1ER 26 février 09:11
            @julius 1ER
            La Crimée est russe. Point. Poutine n’a fait que remettre les choses en ordre.
            Ce faisant, il a conservé pour la Russie l’accès à la Méditerranée, au grand dam de l’ OTAN. 
            @Fifi Brind_acier

            innénarable FIFI qui se la joue pro-Poutine parceque son maître Assholineau a dit que c’était quelqu’un de bien .... quand à la Crimée les russes se sont appropriés cette zone arbitrairement !!! point !!!!

            quand on commence à défendre les dictateurs comme tu le fais si bien FIFI on sait quand çà commence ... mais on ne sait jamais où ça finit !!!! point !!!!!!!!!

          • julius 1ER 26 février 09:22

            @Fifi Brind_acier


            la différence entre nous c’est que moi je ne suis encarté nulle-part aussi je n’ai pas à défendre une ligne politique quelqu’elle soit ..Point !!!

            je peux donc dire que Assholineau n’est qu’un vulgaire homme de Droite qui entretient le confusionnisme pour essayer d’en tirer parti le cas échéant !! Point !!!

            quand il a l’air de « jouir » en parlant de l’explosion de l’Europe il est complètement irresponsable ! point !!

            quand il n’élève pas le débat en parlant du problème des migrants qui n’est pas ou plus un problème européen mais un problème mondial , il ne fait pas son boulot de politique payé par son parti ! point !!


          • cyberfurax 26 février 09:53

            @julius 1ER

            Bonjour,
            le ton péremptoire que vous utilisez ne donne pas plus de contenu à ce que vous dites : des âneries.
            La Crimée a été cédée à l’Ukraine en 1954, au nom du resserrement des liens avec le pays « frère », sévèrement maltraité par Staline pour avoir collaboré avec les nazis. Que l’Ukraine fasse sécession avec la Russie remet en cause le fondement de l’accord passé en 54. Il est donc parfaitement normal qu’elle rejoigne la Russie.
            Voilà pour votre ignorance de l’histoire russe.

            Maintenant , pour ce qui est de l’histoire de France, je me demande ce qui vous anime pour dire autant de conneries. Certes, sur les détails stratégiques, il est difficile d’affirmer le contraire quant à l’efficacité de la stratégie allemande. Mais sur le plan de l’inertie des autorités françaises à laquelle fait référence Mr Asselineau, personne, doté du minimum de culture requise,ne peut contester que la France, entre 36 et 39, a fait preuve d’une naïveté qui n’a d’égale que la lâcheté de ses dirigeants.

            « les forces françaises dans les années 30 n’avaient rien à envier aux forces allemandes en terme de qualité et de quantité ... »

            • messerschmitt, Heinkel, Krupt, toute l’industrie allemande à la production pendant plusieurs années, mettant au point des armes en avance de 15 ans sur nos Dewoitine ou autre Morane Saulnier,

            Si, par conviction, vous n’arrivez pas à contrôler votre mépris envers Asselineau, faites moi plaisir, restez factuel.

            Merci


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 26 février 10:14

            @julius 1ER
            Vous avez lu le résumé du Grand Echiquier de Bzrezinski«  ?? Evidemment, non.

            Poutine dictateur ? ... mais pas les Monarchies du Golfe, pas vrai ?
            Celles là achètent le PSG, le patrimoine français, et plein d’armes à la France, alors ce sont nos z’amis. Même et surtout, si elles financent et arment les Islamistes, qui font tant pleurer les Charlie - Charlots lors des attentats....


            Quand vous mettrez-vous à la géopolitique au lieu de répéter ce que dit TF1 ?
            Les USA veulent la destruction de la Russie.  »Russia delenda est", que la Russie n’existe plus !
            Alors, forcément, les dictateurs qui arrangent les USA sont tous gentils, et Poutine est un gros méchant. Votre ignorance fait peine à voir.

          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 26 février 11:45

            @thomas
            Et bien instruisez vous sur l’ histoire de la Russie et de l’ Ukraine, cela vous évitera de raconter des sottises...


          • Abou Antoun Abou Antoun 26 février 12:17

            @julius 1ER
            Julius, c’est pas le nom d’un des premiers dictateurs de l’histoire ?


          • Ar zen Ar zen 26 février 14:12

            @julius 1ER

            Je vous lance un défi Julius. Trouvez moi, dans le programme de gouvernement de l’UPR, des mesures de droite ?

            Votre idée qu’Asselineau est un homme de droite ne repose sur strictement aucun fondement.

            Comment faites vous la différence entre des mesures « de gauche » et des mesures « de droite » ? Je vais vous aider dans votre persiflage malencontreux. La gauche et la droite se distinguent, d’ordinaire, sur 3 catégories de sujets :

            1) L’économie et le social

            2) les manières de vivre

            3) La responsabilité collective.

            Pourquoi pensez vous qu’Asselineau est de « droite » ? Il va vous être très difficile de trouver des arguments. J’attends votre réponse. Si vous n’en avez pas, c’est que vous vous êtes planté !

            Une idée préconçue n’est pas nécessairement confirmée par les faits.

            Merci.


          • julius 1ER 26 février 15:00

            @cyberfurax


            encore un stalinien qui vient me raconter son catéchisme mais qui en plus ne sait pas lire !!!
            j’ai détaillé ce qu’était le Blitzkieg pour Assholinau qui visiblement prend son auditoire pour des demeurés !!!
            à cet égard je ne lui donne pas tord vu le niveau de compréhension des différents faits !!!

            le Dewoitine 520 était l’un des meilleurs chasseurs de l’époque, il n’y a qu’à aller sur différents sites consacrés à l’aviation pour le savoir !!!
            c’est l’usage conjoint de l’armée de terre et air qui n’ a pas été ou pas voulu être comprise par les généraux concernés ... 

            aussi tes arguments sont nuls et je les réfute totalement est-ce clair !!!

          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 26 février 15:08

            @julius 1ER
            Le programme de l’ UPR ( que vous n’avez sans doute pas lu non plus), est un copié coller de celui du CNR écrit par les Gaullistes, mais surtout, fortement influencé par le PCF, c’est ballot !


            A moins de considérer que les Communistes en 1943, étaient de Droite, je ne vois pas comment un Mouvement sur le modèle du CNR pourrait être de Droite ? C’est un programme de libération nationale. Mais peut-être souhaitez-vous rester dans notre belle Europe de la prospérité, comme le PS et le PCF ?

            Vous critiquez Asselineau, alors que Pierre Laurent a dit des sottises sur Syriza, plus grosses que lui. Et que Mélenchon a passé 40 ans dans un Parti de Droite, sans même s’en apercevoir..

            Vous devriez relire les analyses du PCF sur l’ Europe, avant Mitterrand.
            Ils faisaient les même analyses que l’ UPR.

          • julius 1ER 26 février 15:22

            @Fifi Brind_acier


            toi non plus tu ne sais pas lire et ta pensée est entrain de virer à l’incantation !!!

            je ne t’ai pas attendu pour militer, ni pour m’engager mais tes équations du genre Poutine n’est pas un dictateur parceque les monarques du golfe sont des dictatures pires que la sienne sont des arguments dignes du café du commerce !!!

            une dictature qu’elle soit blanche ou rouge reste une dictature quelques soient les bémols qu’on veuille y mettre au moins les espagnols font dans la nuance et dans le degré quand ils font le distingo entre Dictaturas et Dictaduras ... entre Dictature soft et dur en quelque sorte !!!

            tes idées préconçues et arbitraires te font dire les pires conneries, 40 ans au moins que je n’ai pas regardé TF1 alors pour çà flop .....

            quand à la tactique de victimiser Poutine c’est à pisser de rire alors si l’on n’est pas pro-Poutine c’est qu’on est payé par la CIA ...çà c’est du lourd !!!!

            çà me rappelle les pires moment des procès staliniens et dire qu’on croyait ces périodes révolues !!!
            mais il y a les blaireaux genre FIFI qui nous réinvente le genre !!! c’est pathétique !!!


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 26 février 15:58

            @julius 1ER
            Mais rien ne vous empêche de démontrer que Poutine est un dictateur. Pour l’instant vous affirmez sans rien démontrer. Vous pouvez aussi démontrer que c’est pour cette raison que les USA veulent détruire la Russie, pour y répandre la démocratie...


          • lejules lejules 26 février 16:11

            @cyberfurax
            merci de votre réponse posée et cohérente . il est parfois difficile de répondre sereinement a des assertions péremptoires. c’est un peu comme au café du commerce c’est celui qui a la plus grande gueule qui a raison. merci de remettre les choses en ordre.


          • lejules lejules 26 février 16:13

            @cyberfurax
            @cyberfurax
            merci de votre réponse posée et cohérente . il est parfois difficile de répondre sereinement a des assertions péremptoires. c’est un peu comme au café du commerce c’est celui qui a la plus grande gueule qui a raison. merci de remettre les choses en ordre.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès