Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Après le PS ! In Memoriam... Je ne fais qu’anticiper !

Après le PS ! In Memoriam... Je ne fais qu’anticiper !

Billet d'humour noir en forme d'avis de décès du Parti Socialiste...

François Hollande, Michel Sapin, Bruno Leroux, François Rebsamen, Ségolène Royal, Jean-Marie Le Guen, leurs proches, leurs familles et leurs ami-e-s ont la joie...heu non pardon la douleur, de vous faire part du décès du Parti Socialiste, survenu dans sa 44ème année, le dimanche 30 mars 2014, peu après 20h00, à la suite d'une longue maladie contractée en 1983.

Le mal qui rongeait le Parti Socialiste s'était aggravé au cours des années 90 à tel point que le Parti Socialiste était tombé dans le coma en mars 1993. Il en était sorti par miracle le 1er juin 1997 et avait donné le sentiment, au cours des cinq années suivantes, sinon d'avoir vaincu la maladie, du moins de l'avoir contenue. Certains jours, pendant ces années-là, on se prenait à croire que le malade était en train de guérir. Mais hélas le mal le rongeait de l'intérieur, sous l'effet de la tumeur dont les métastases s'étaient propagés et avaient mortellement atteint toutes ses cellules. Seuls quelques traitements palliatifs allaient atténuer les souffrances du malade et lui offrir un répit de quelques années devant l'inéluctable et tragique échéance. Une première alerte gravissime intervint le 21 avril 2002. Le malade tomba une seconde fois dans le coma mais ses proches ne voulurent pas l'admettre et ne parlèrent que de "synthèse" pour désigner ce mal qui détruisait une à une toutes les cellules du malade. Dans les années suivant cette période d'état végétatif, chaque visiteur du malade réalisa à quel point la maladie avait gagné du terrain. Bien de ses proches ne reconnaissaient même plus le malade ! Chacun s'attendait à une issue fatale rapide. Mais ce qui parut impossible se produisit au printemps 2012. Pour la seconde fois, le mal donna l'impression de céder du terrain et le malade sembla reprendre du poil de la bête jusqu'à redevenir presque aussi fort qu'à ses heures de gloire. Mais il s'obstina alors à mener une vie de débauche en s'adonnant à tous les plaisirs offerts par cette "société de marché" qu'il avait jadis dénoncée mais dans laquelle il trouvait finalement bien des attraits. Peut-être savait-il que ses jours étaient comptés et sans doute était-il donc déterminé à profiter des derniers instants, à jouir, pour une fois sans entrave, fut-ce au détriment de la population qui attendait de lui une conduite digne de ce qu'il avait incarné dans ses années de splendeur. Mais ce comportement ne pouvait que nuire au malade et ces deux dernières années, le mal acheva son oeuvre.

Les proches du défunt invitent chacun à se recueillir sur sa dépouille qui sera exposée au musée de Tulle avant d'être remise à sa famille. Il n'y aura ni cérémonie, ni fleurs, ni couronnes, et l'inhumation sera strictement privée sur demande de Manuel VALLS, ancien ministre de l'Intérieur, devenu, il y a quelques jours, notaire de la famille en même temps que légataire universel et exécuteur testamentaire du défunt.


Moyenne des avis sur cet article :  4.3/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • bleck 27 mars 2014 18:22

    L’auteur

    Je me serai bien déplacé à Tulles pour fêter l’enterrement mais le cout d’un transport en Falcon étant au dessus de mes moyens cette joie me sera donc refusée

    J’irai bien taper sa Julie qui vient de palper l’équivalent du voyage ; mais au vu du mal de chien qu’elle a eut à les gagner ce serait malséant que de le faire

    Ah...c’eut été à Solférino , pas de problème, j’aurais raclé les fonds de tiroirs de ce qu’il m’a laissé et aurais rejoint les foules en délires pour fêter l’événement

    Mais Tulles.... c’est trop nul , désolé  ; je me contenterais d’ouvrir une bouteille de champagne et de la boire avec tous mes voisins

    Et nous chanterons dans la joie

    http://www.dailymotion.com/video/xtcx14_de-profondis-morpionibus_fun

    http://www.bitu.org/chants/?chant=349

    Amen


    • colza 27 mars 2014 18:26

      R I P

      Laissons la dépouille reposer en paix pour la mort éternelle.

      • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 27 mars 2014 20:02

        Article à proposer à doctissimo.fr ?


        • Yohan Yohan 27 mars 2014 20:05

          du boulot en perspective pour les proctologues smiley smiley


          • zygzornifle zygzornifle 28 mars 2014 08:51

            Le PS ....lol Capable de promettre qu’il va vider la mer avec une écumoire et en réalité distribuer des pailles à ses ministres pour le faire..... smiley


            • zygzornifle zygzornifle 28 mars 2014 10:35

              N’oubliez jamais que tous ces politiciens se battent pour eux et non pour vous, avez vous vus un changement après les élections ? En pire oui mais en mieux ??


              • diogène diogène 28 mars 2014 14:39

                L’héritage est lourd...

                la succession consistera surtout à rembourser les dettes...
                la sagesse aurait consisté à liquider le passif depuis longtemps !


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 28 mars 2014 19:04


                  Hollande est comme Sarko, une marionnette chargée d’appliquer :
                  * la feuille de route du FMI
                  * et les 3 directives de Bruxelles.

                  Normal, dans l’ UE, il n’est plus possible de mener des politiques intérieures nationales.

                  Nos Partis politiques ne sont plus de Gauche ou de Droite, sauf sur les questions sociétales. Pour le reste, ils sont tous « européistes », puisqu’ aucun ne veut en sortir.

                  Si le FN ou le FDG, ou n’importe lequel, arrivaient au pouvoir, Viviane Reding leur expliquerait : « Il n’y a plus que des politiques européennes ! »

                  Et si vous ne voulez pas appliquer les directives, ou accepter que votre budget soit sous tutelle, la Commission européenne portera plainte auprès de la Cour de justice européenne, avec des millions de pénalités de retard. à la clef.

                  « Réformer l’ Europe », Etienne Chouard explique que c’est impossible :

                  « L’UE est indémerdable, il faut la triple unanimité de la Convention qui décide du texte, des gouvernements, des peuples ou des Parlements. A 28, cela n’arrivera jamais, il suffit qu’un seul s’oppose !
                  La seule possibilité c’est de se barrer de ce piège à rats ! »


                  • jaja jaja 28 mars 2014 19:11

                    « Et si vous ne voulez pas appliquer les directives, ou accepter que votre budget soit sous tutelle, la Commission européenne portera plainte auprès de la Cour de justice européenne, avec des millions de pénalités de retard. à la clef. »

                    Un gouvernement des travailleurs qui appliquerait des mesures progressistes comme la socialisation des banques et le refus de payer la dette dirait à la Viviane d’aller se faire foutre... smiley


                    • Mmarvinbear Mmarvinbear 29 mars 2014 19:36

                      Ah, combien de fois on a pronostiqué la mort du PS.


                      On l’a dit mort en 1925 avec la scission qui a créé la SFIC et la SFIO.

                      On l’a dit mort à Epernay, à Rennes, à Reims (soit-dit en passant, je conseille au bureau central du PS d’éviter les villes en R pour leurs congrès. C’est toujours là que ça merde le plus ! ).

                      On lui a creusé un caveau en 2002 et à chaque échec électoral.

                      Depuis le temps que ce parti est annoncé mort, on peut le qualifier de parti Zombie !

                      Et pourtant, tel Antée qui regagnait des forces en touchant le sol, le PS se remet toujours d’aplomb. Il lui faut parfois du temps mais on le trouve toujours dans les parages quand tant de mouvements politiques dont on annonce qu’ils vont prendre la succession du PS ont sombré dans l’anonymat et l’insignifiance politique.

                      PSU, MDC, Verts. Tous ont cru à des lendemains qui chantent. Tous ont fini à tenir leurs congrès dans la cabine téléphonique du PRG. Ou satellisés autour de Solférino.

                      On critique beaucoup le PS pour sa mollesse idéologique.

                      Mais si c’ était cela, le secret de sa force et de sa longévité ?

                      • rocla+ rocla+ 29 mars 2014 19:55

                        tu veux dire le mou qui dur 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès