Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Arrêtez les injures, Beppe Grillo n’est pas antisémite – Lettre (...)

Arrêtez les injures, Beppe Grillo n’est pas antisémite – Lettre ouverte au CRIF

Par Andrea D’Ambra, le 8 mars 2013, dans IlFattoQuotidiano

Ça a commencé par des épithètes comme « antipolitiques » lorsqu’après avoir utilisé un instrument prévu par la Constitution italienne et reccueilli 350 000 signatures, on a essayé, en tant que simples citoyens, de changer les choses (quelle naïveté !). Puis ce fut « démagogues » combiné à « populistez », mais depuis que les résultats des urnes en a fait la première force politique à la Chambre des députés, on assiste vis-à-vis du Mouvement 5 Stelle à une attention morbide, un « acharnement médiatique » malsain qui s’étend à Beppe Grillo, aux nouveaux élus, et à quiconque s’en approche.

Une escalade dangereuse et diffamatoire, une machine à salir qui outrepasse les frontières et qui a même réussi à qualifier Beppe Grillo de « raciste et profondément antisémite » dans un article publié sur le site du Comité représentatif des institutions juives de France (CRIF), un organe influent et respecté par les politiques et les médias hexagonaux.

Un article auquel je me sens moralement obligé de répondre afin de démentir les trop nombreux mensonges qu’il contient, et dénoncer ces propos honteux. Voici ma réponse à cet article :

Monsieur Prasquier – Président du CRIF (Conseil représentatif des institutions juives de France),

Je vous écris car je suis resté effaré par la lecture de l’article de Yohann Taïeb publié sur votre site internet à l’adresse sous le titre “Beppe Grillo, le Dieudonné italien, aux portes du pouvoir.”

Je connais le Mouvement de Beppe Grillo de l’intérieur depuis sa naissance alors je me permets de vous demander de bien vérifier les informations que vous publiez car là on dépasse largement les limites de la décence pour insulter gratuitement.
Rien que le fait de comparer, avec un tel titre, Grillo a quelqu’un qui a été condamné pour injures antisémites pourrait relever à mon avis de la diffamation. Mais cela ne se limite pas au titre malheureusement. Le choix de la photo démarque une certaine “mauvaise-foi” et laisse le lecteur dans le doute. Je me demande aussi quelle information fondamentale représente la nationalité de sa femme et s’il y a des nationalités qui “valent” moins ou plus que d’autres.

On décrit Beppe Grillo comme étant “raciste, profondement antisémite e antisioniste” rien de plus faux et injurieux ! Grillo n’a jamais été accusé ou poursuivi pour de propos antisémites, les institutions juives d’Italie auraient pu vous le confirmer si vous auriez fait vos recherches. Lui même sur son blog a publié des centaines de billets sur l’holocauste et la tragédie subi par le peuple juif durant la seconde guerre mondiale.

Je suis un fidele lecteur de son Blog ou paraissent en plus de ses billets les interventions de ses amis et pourtant je n’ai jamais vu d’article de ce que vous définissez comme étant “son ami” Maurizio Blondet pour lequel vous dites qu’il "n'aurait jamais caché sa sympathie et profonde admiration”. Je ne connaissais pas l’existence du site effedieffe.com
Les amis de Beppe Grillo c’est ceux qui sont souvent sur son blog avec des articles, interviews et approfondissements : entre autres : Le prix Nobel de littérature Dario Fo, l’acteur juif Moni Ovadia, le journaliste Marco Travaglio et beaucoup d’autres qu’on peut difficilement accuser d’être anti-juifs et ne seraient jamais proche d’un antisémite.

L’article fait en suite référence à “des centaines de billets anti-israéliens” et là le discours change et je me pose des questions. Est-ce que critiquer l’action politique du gouvernement israélien est encore faisable aujourd’hui ou cela a comme conséquence de se voir accuser, à tort, d’antisémitisme ? Je trouve cela choquant !

Concernant Gad Lerner, un journaliste italien qui n’a jamais caché ses sympathies politiques vers le Parti Démocrate (Partito Democratico) il est pas plus la cible que plein d’autres journalistes et politiques italiens considérés, à raison, comme ayant beaucoup de responsabilités de la crise politique et de l’information en Italie. Et cela n’a donc rien à voir avec les origines ou la foi religieuse de ces personnes. Suivant votre raisonnement devrait-on se limiter à critiquer tout le monde sauf ceux qui sont juifs juste en raison de leur credo ou alors plus personne pour eviter de prendre ce risque ?

Mais ce qui est très très grave c’est d’attribuer des phrases à Beppe Grillo qu’il n’a jamais écrites ni prononcés. Vous écrivez que “Sur le blog de Grillo, on peut lire : « Je ne ferais pas confiance à quelqu’un avec un tel nez », « Je l’enverrais bien se promener à Gaza avec sa calotte de juif sur sa tête », « Hitler était certainement un fou malade, mais son idée d’éliminer les Juifs était d’éliminer leur dictature financière ». or ces propos ne sont pas de M Grillo mais de quelques commentateurs délirants, toujours présents pour semer le trouble sur le Blog (et on se demande à qui cela convient !) qui ne représentent ni Grillo ni les militants du Mouvement 5 étoiles et se perdent dans les milliers qui réagissent à chacun de ses billets.

Et si vous aviez encore des doutes, Gad Lerner lui même clarifie comme Grillo n’a rien à voir avec tout ça. Il déclare :
Entre moi et Beppe Grillo il n’y a eu aucune dispute : simplement, à la suite d’une polémique sur la façon dont j’ai mené une émission sur son blog plusieurs commentaires sont apparus à caractère antisémite. Quand j’ai vu le premier, je l’ai signalé et après une heure ils ont tous étés supprimés. Les auteurs étaient des bloggeurs, de la part de Grillo il n’y a eu aucune déclaration antisémite”.

L’article poursuit on affirmant que le mouvement (erronément appelé parti) aurait des “thèse snauséabondes” (lesquelles ?) jusqu’à parler de risque de revenir à une “période sombre de l’histoire”.

Je vous invite vraiment de tout cœur à approfondir sur le Mouvement 5 étoiles et Beppe Grillo, vous pouvez commencer par ce lien : des émissions faites par Canal Plus, France24, Arte, Radio France que j’espère vous ne considérez pas non plus étant antisémites ! En faisant cela avant la publication de l’article vous auriez eviter de diffuser autants de fausses informations.

Andrea D’Ambra
Candidat au dernières élections législatives italienne avec le Mouvement Cinq Etoiles


PS : je découvre que ce M. Yohann Taieb est le même qui critiquait Stéphane Hessel. Lui aussi anti-sémite ? Mais alors c’est une fixation !
 

Source : http://www.andreadambra.eu/2013/03/07/ma-lettre-au-crif-traiter-beppe-grillo-d%E2%80%99antisemite-cest-une-injure/


Moyenne des avis sur cet article :  4.83/5   (46 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • pissefroid pissefroid 14 mars 2013 17:53

    Le premier lien vers l’article de yohan taïeb est :
    http://www.crif.org/fr/tribune/beppe-grillo-le-dieudonn%C3%A9-italien-aux-portes-du-pouvoir/35479
    Ce que vous dites se trouve donc bien sur le site du crif.


  • Dany romantique 14 mars 2013 17:57

    Je pense qu’il ne sert malheureusement à rien de jouer la défense face au lobby juif nationaliste, colonialiste qui représente aussi l’Empire de la finance internationale.

    L’ensemble des médias autorisés sont à la botte des sectes que sont le CRIF, la LICRA, la LDJ.
    Cette affaire de la Shoah est devenu le bouclier anti-missile de la pensée politique.
    Il faut sans cesse rappeler que ce sont les camarades communistes soviétiques qui ont fait barrage au prix de 20 millions de morts face au nazisme. Sans cela, les juifs pourraient-ils encore se faire entendre ? Alors les cocos attendent un plus plus de reconnaissance et moins d’arrogance.
     On peut tout critiquer, tous les partis, toutes les communautés, toutes les idéologies du 20 é siècle , sauf les Juifs. Les Juifs eux-mêmes, progressistes, sont désavoués et bafoués par leurs pairs. Donc Beppe Grillo n’a surement pas fait grand chose, qu’il est carbonisé d’office.
    On le voit avec Stephane Hessel, traîné dans la boue, c’est vrai d’autres encore, tels Alain Greitch, Ronie Brauman, sans compter les juifs démocrates qui, de l’intérieur, dénoncent le sionisme qui martyrise les réfugiés Palestiniens et le peuple de Gaza, sous prétexte du Hamas islamiste radical. J’apprends que même l’Abbé Pierre a été critiqué et rejeté par l’Empire. C’est dire.
    Il faut au contraire ne pas baisser la tête, ne pas se laisser coller l’étiquette d’antisémite sur la pensée et dire les choses comme Dieudonné qui s’en moque au mépris de sa carrière. 
     Les Juifs ne sont pas des citoyens au-dessus des autres, même s’ils gouvernent les médias.
    La démocratie ne doit pas se laisser impressionner par l’équation :
    critique d’Israël= antisémitisme nazi.
    Les démocrates ne peuvent plus se laisser insulter. 

    • ThaTon ThaTon 14 mars 2013 19:38

      Prendre le CRIF au sérieux.

      Quelle drôle d’idée.


      • robin 15 mars 2013 09:10

        L’ennui c’est que les sinistres guignols qui sont au pouvoir et les merdias eux le prennent au sérieux


      • lambda 15 mars 2013 14:17

        @ robin

        Le plus grave est que les « sinistres guignols » ne sont au pouvoir que parce qu’ils ont été adoubés par lobby juif mondial via le CRIF et autres sionnistes, le Bilderberg etc.............

        http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/bilderberg-a-deja-choisi-hollande-109048


      • Aldous Aldous 14 mars 2013 20:47

        il faut dissoudre le CRIF qui se comporte telle une nouvelle d’inquisition jetant l’anathème d’antisémitisme sur ceux qui ne lui plaisent pas et terrorisant les autres comme autrefois Torquemada menacait quiconque ne courbait pas l’echine d’excommunication.




        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 14 mars 2013 22:07

          P’tain ,au CRIJF y arrivent à influencer toutes les zélites en les invitant à diner qu’une fois par an !
          Alors ,soit :
          1) Ils sont très bons,y savent qu’ils invitent des cons  (version pro )
          2) Sont radins ,mais savent qu’ils invitent des cons (version anti ) .


          • amipb amipb 15 mars 2013 08:32

            Le CRIF attaque tout le monde en ce moment, et surtout ceux critiques envers la politique d’Israël.

            Or il y a tout de même des juifs eux-mêmes critiques de cette même politique. Comment le CRIF les appelle-t-il alors ? Des masochistes ?


            • robin 15 mars 2013 09:11

              Bientôt la réalité elle même sera antisémite d’après le CRIJF


              • Denzo75018 15 mars 2013 10:29

                On s’en ’tape" !
                Qu’il se démerde......

                La Politique requière un minimum de compétence....

                Et pour prétendre à un poste à visibilité, il faut avoir gravi un à un les échelons et acquérir la comptence.......

                N’EST PAS POLITIQUE QUI VEUT !


                • DanielD2 DanielD2 15 mars 2013 11:47

                  Pourquoi rentrer dans le jeu du CRIF en expliquant « Mais non il n’est pas antisémite, blablabla » ? De toute façon d’après eux la terre entière l’est, et vous ne les feriez pas changer d’avis, puisqu’ils sont de mauvaise foi, et vous ne ferez pas changer d’avis les pauvres gens qui prennent encore au sérieux leurs anathèmes débiles. 


                  • révolQé révolté 15 mars 2013 12:38

                    Soit tu tends ton cul et fermes ta gueule,soit tu es antimites...
                    voila en gros la « pensée » talmudo-sioniste.

                    Pas une journée sans que ce mot sorte dans les médias,et ce à toutes les sauces.
                    Les schlomo commenceraient ils à trembloter des rotules pour crier au loup à ce point
                    et sans justification aucune ???

                    ANTISÉMITE,le mot est lâché.
                    Venant d’ashkénazes qui parlent allemand (yiddish),pas hébreu et qui n’ont donc aucun lien avec « Sem »,il y a matière à rire,
                    encore une accaparation de la part des éternelles pleureuses.


                    • Relladyant Relladyant 15 mars 2013 13:08

                      C’est marrant, en lisant l’article du CRIF on croirait lire une caricature faite par quelqu’un voulant parodier les chiens de garde hystériques et en rajoutant 3 couches... le mot « antisémite » apparait 7 fois dans ce court éditorial. Ces mecs vivent réellement dans la paranoia constante, pas étonnant que tous les 3 mois on entende parler de faits divers « antisémite » qui s’averent etre des aggressions inventées par des tarés.


                      • ETTORE ETTORE 15 mars 2013 13:17

                        Que de répercussions à travers le monde pour cette simple personne dit « humoriste »

                        à croire que l’espoir du changement ébranle toutes les forces t[almud]éluriques du monde !
                        pourquoi à part représenter la finance mondiale le CRIF se lancerait il dans pareille croisade ?


                        • Giordano Bruno 15 mars 2013 14:08

                          Il serait bon d’avoir une liste de tous ceux qui ont été accusés d’antisémitisme par ces gens-là. Ce serait l’occasion d’y trouver un bon nombre de personnes de valeur qu’on ne connaît pas encore.


                          • DanielD2 DanielD2 15 mars 2013 14:14

                            En effet, être traité d’antisémite ressemble de plus en plus à une distinction récompensant la liberté de penser.


                          • Vincent Verschoore Vincent Verschoore 15 mars 2013 14:20

                            @DanielD2

                            Ca semble malheureusement vrai. L’accusation plus ou moins voilée d’anti-sémitisme semble être la seule arme de la pensée unique dès qu’elle se sent acculée.

                          • goc goc 15 mars 2013 14:23

                            De toute façon, toute cette bande (crif-licra-ldj et autres frappadingues du ciboulot) en soutenant la barbarie sioniste sont des ennemis de la république française et de ses institutions
                            bref ce sont des anti-francais, et on doit les traiter comme tel, et les envoyer chez leurs idoles.

                            ils n’ont rien à faire en France, pays de la liberté de penser, n’est-ce pas mossieur cohen ??
                            ils n’ont rien à faire en France pays des droits de l’homme
                            Ils n’otn rien à faire ne France pays de l’égalité qui ne pratique pas l’apartheid
                            Ils n’ont rien à faire en France pays du respect du droit international qui ne bafoue pas avec mépris et arrogance les résolutions de l’ONU

                            et que dire des soi-disant « double nationalités » qui font leur service dans les territoires occupés (avec toutes les exactions et humiliations qu’ils exercent), puis viennent « travailler » en France au frais de cette même Nation qu’ils insultent par leur attitude colonialiste et barbare

                            bref si nous somme des soi-disant antisémites, eux en tout cas sont bel et bien des AntiFrançais


                            • mortelune mortelune 15 mars 2013 15:08

                              Merci à l’auteur


                              « Comité représentatif des institutions juives de France (CRIF) »

                              Le CRIF serait-il devenu le 4e pouvoir de notre république laïc et indivisible ? Il surveille la France, il juge et calomnie un homme élu par le peuple Italien. Au nom de qui ? Qui sont ces gens qui prétendent représenter la communauté juive alors que des juifs d’europe et d’Israël ne partagent pas leurs convictions et leurs interprétation du judaïsme ? Comment peuvent-ils prétendent exercer un pouvoir temporel  dans l’occident chrétien ? Qui sont ces gens qui divisent les peuples Chrétiens ? Qui sont ces gens qui pèsent de plus en plus dans la vie de notre pays ? 
                              Voilà des réponses que nos gouvernants devraient donner. Le rôle des médias n’est-il pas de rappeler aux français les principes fondamentaux de la république française ?
                              Ecouter ce que dit le CRIF est une chose, en faire la promotion en est une autre.

                              • Relladyant Relladyant 15 mars 2013 15:59
                                Etre antisemite va trés vite dans ce petit monde, est antisémite celui qui :

                                (1) a critiqué Israel ou le CRIF
                                (2) a critiqué « les élites »
                                (3) a parlé/croisé/lu/cité/défendu/donné la parole a quelqu’un de la catégorie (1) ou (2)

                                • alanhorus alanhorus 15 mars 2013 16:36

                                  Le mot antisemitisme fut inventé en Allemagne par Wilhelm Marr dont ont peut lire sur la page wikipedia :
                                  En 1879, Marr publie à Berlin son essai polémique antisémite Der Sieg des Judenthums über das Germanenthum (« La victoire de la judéité sur la germanité ») qui le place à la pointe de la défense de l’antisémitisme. La même année, il fonde la « Ligue antisémite » dont la durée de vie sera courte et publie également jusqu’en 1880, son organe officiel Die neue deutsche Wacht (« La nouvelle garde allemande »). Il introduit ainsi le terme antisémitisme dans le discours politique de la société de son temps. Il plaide pour une expulsion de tous les juifs vers la Palestine. Les derniers mots sont « Finis Germaniae ! » (« La fin de la Germanie »).
                                  http://fr.wikipedia.org/wiki/Wilhelm_Marr
                                  http://fr.wikipedia.org/wiki/Antisemitenliga

                                  Voila un homme, qui bien que juif et qui se maria avec trois femmes juives, se cachait derrière l’antisemitisme. Pas étonnant que cela ait donner des idées à d’autres bien plus tard, vous voyez de qui je veux parler.


                                  • chantecler chantecler 17 mars 2013 16:25

                                    Bof , « l’antisémitisme » a toujours été le carburant du sionisme ...
                                    Ca justifie tout , y compris et surtout la politique colonialiste d’Israël .
                                    La bande à Netanyahu est à prendre au sérieux .
                                    Car elle représente le peuple élu qui enfume l’ensemble de la planète et prétend s’imposer par la force .
                                    Mais chut ! Les lobbys contre « l’antisémitisme » veillent .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès