Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Aujourd’hui, le soleil était au Zénith !

Aujourd’hui, le soleil était au Zénith !

Oui, aujourd’hui le soleil était au Zénith... au Zénith à Paris, où 6000 personnes s’étaient rassemblées pour le meeting de lancement du FRONT DE GAUCHE.

Membres du Parti Communiste, du Parti de Gauche, de diverses associations, de syndicats, simples citoyens qui militaient pour la première fois, nous étions là tous ensemble, la gorge un peu serrée, les yeux un peu humides, mais surtout soulagés, déterminés : nous étions représentants du Peuple de Gauche.

Cet après-midi, dans la chaleur de l’enthousiasme, la fleur de l’espoir s’est épanouie pour beaucoup de citoyennes et de citoyens qui se trouvaient découragés par des mois et des mois d’errance dans ce labyrinthe politique où ils se trouvaient enfermés ; enfin, ils pouvaient entrevoir une sortie vers des solutions concrètes et fortes pour un autre avenir, grâce à l’union de la vraie Gauche. Terminé, le chantage au vote utile pour la social-démocratie, voire le social-libéralisme. En juin, par leur bulletin de vote,ils pourront enfin exprimer leur choix véritable, pour une politique de justice sociale, dégagée de la dictature du capital. Et ils vont le faire justement pour l’élection de l’Assemblée européenne, de l’U.E. qui est la principale responsable de la politique antisociale, celle-là même qui frappe d’abord les plus fragiles d’entre nous. "Tous ensemble", voilà la condition qui manquait et est enfin réalisée.

Certes, le NPA était absent, mais Christian Picquet était là avec ses amis, pour dire son désaccord avec la décision des dirigeants de son parti et expliquer avec émotion qu’il ne lui était pas paru possible de refuser la main tendue de nos camarades. Attendons et d’autres vont venir nous rejoindre : des partis de gauche déjà intéressés, peut-être le NPA, des associations, des citoyens qui avaient dit "Non" au traité de Lisbonne, et d’autres qui, maintenant, regrettent de l’avoir accepté : ils ont été abusés par une gauche dénaturée et dont le ralliement de certains au Président de la République montre bien la fragilité idéologique.

Bien sûr, il y a eu beaucoup d’interventions, entre autres de nos concitoyens antillais, d’amis européens ou d’autres continents. Jean-Luc Mélenchon et Marie-George Buffet ont parlé avec, à la fois, beaucoup de lucidité et de flamme, même de lyrisme, mais le plus important était certainement le balancement de centaines de drapeaux, les panneaux tendus à bout de bras, les cris à l’unisson "Tous ensemble" "Unité", les élans de ceux qui se levaient, portés par l’enthousiasme.

Oui, c’était un bel après-midi, peut-être un moment historique, où on pouvait voir le peuple de Gauche "debout", dressé dans la dignité qui convient au peuple comme à personne d’autre. Le chemin est ouvert vers un autre avenir pour nos enfants, ceux de nos amis européens et tous les opprimés, les exploités du monde entier.
Oui, aujourd’hui, le soleil était au Zénith.
 


Moyenne des avis sur cet article :  3.43/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

43 réactions à cet article    


  • Ian 9 mars 2009 13:33

    Christian Picquet était là pour représenter les 3,7% du NPA favorables à une participation au "front de gauche" ?

    Ca n’est pas un scoop, il est depuis longtemps l’opposant le plus acharné à la LCR puis au NPA.
    S’il ne les a pas quittés pour rejoindre le PS ou aujourd’hui le PG, c’est uniquement parce que c’est le fait d’être extérieur à ces partis là qui lui donne une importance politique. Le jour où il rejoindra le PG, il ne représentera plus rien que lui même.

    Je trouve bien triomphaliste les réactions, et même la stratégie de départ, du "front de gauche".

    Reste à voir ce que ce mouvement pèsera réellement, et quelles suite il aura après les européennes. Ephémère alliance de circonstance ou perspective politique derrière ?
    Pour l’instant c’est le flou artistique. Une seule chose est sûre : le retour au bercail du PS aux régionales pour sauver les élus qui peuvent l’être...


    • Danièle Dugelay 9 mars 2009 18:17

      Ce que "pèsent" Christian Picquet et ses amis, franchement je n’en sais rien. Je ne suis pas une spécialiste de stratégie politique, je suis une simple militante de base. En tout cas, ce que je sais par expérience, c’est qu’il n’est jamais facile de quitter un parti, ni d’en critiquer la direction et se faire accuser de trahison. Ce qui pèse pour moi, c’est l’émotion de Christian Picquet et la logique de ses arguments.

      Oui, nous avons tous de véritables perspectives politiques : faire la révolution par les urnes, comme dit Jean-Luc Mélenchon, et construire une nouvelle société de justice, républicaine et laïque, le faire avec nos amis européens et tous ceux qui résistent à la domination du capital sur le monde. A un ou deux mots près, Victor Hugo a dit que si l’Europe se faisait un jour, il faudrait que ce soit pour le bonheur des peuples. Alors, voilà simplement le but de notre action : le bonheur des peuples, sur toute la planète.

      La crise ne présente aucun danger pour le libéralisme : ses tenants sauront l’utiliser pour affaiblir et opprimer encore davantage leurs victimes, surtout les plus démunis. C’est à ces souffrances que nous pensons, ce sont elles que nous voulons supprimer en construisant un autre avenir. C’est pour cela que je quitterai encore tout parti dont la stratégie en ferait un allié objectif de la Droite méprisante et méprisable qui veut nous écraser sous sa dictature du capital. Je vous en supplie, faites parler votre coeur avant toute tactique partisane. Les camarades qui ont pris le risque d’abandonner le confort d’un siège de parlementaire, responsable de collectivités locales ou de parti politique bien établi, ne sont pas des carriéristes, mais des femmes et des hommes de conviction. En créant ce front, un avenir crédible, ils rétablissent une démocratie vraie et non truquée. Ne les rejetez pas au risque de faire échouer ce grand projet et laisser un libéralisme international inhumain semer douleur et misère pour son unique et égoiste profit.
      Venez nous rejoindre, pour nos enfants, pour l’avenir, pour l’Histoire de l’Humanité.


    • superesistant superesistant 9 mars 2009 13:44

      euh.. c’est encore une alternative au NPA ou juste un rassemblement idéologique.. ?

      parce que s’il s’agit encore une fois de créer un parti pour disséminer les voix aux 4 coins de France, ce nouveau parti ou "label" est mal venu...

      Pour rassembler faudrait déjà éviter de créer 15 partis à courants differents juste pour placer des personnes au parlement !


      • Danièle Dugelay 9 mars 2009 18:27

        Ce ne sera malheureusement une alternative au NPA que si le NPA refuse de nous rejoindre, sans perdre sa personnalité. Le Front de Gauche ne veut pas diviser, mais au contraire rassembler. Les discussions continuent avec d’autres partis, mouvements ou associations de gauche, "radicale" comme dit la presse, moi je dis "de gauche" tout simplement, puisqu’une partie de la gauche officielle de gouvernement est ailleurs ! L.O., le N.P.A. n’ont pas encore accepté la main tendue sans conditions. Le choix entre "division" ou "union" est dans leur camp.


      • maxim maxim 9 mars 2009 13:47

        ouais ...

        ça ,la mère Buffet pour le lyrisme ,elle s’y connait ! hier soir elle était invitée au journal de la 3 avant le Ciné club ,et elle nouis a débité ses conneries habituelles comme quoi 200 € d’augmentation ,c’était une somme dérisoire pour le patronnat ...

        a-t-elle pensé aux toutes petites entreprises avec quelques salariés ,souvent avec des comptes en équilibre précaire mais qui survivent ,actuellement arrêtées depuis 2 mois ,n’ayant plus eu de rentrées en trésorerie ,est ce que ces entreprises pourront sortir 200€ supplémentaires ? sachant qu’il leur faudra augmenter leurs coûts pour ammortir ces charges ,donc perte de compétivité ,et à terme ,perte de clientèle ,et perte tout court de l’entreprise ...

        on ne peut pas sou prétexte d’idéologie ,dire n’importe quoi !

        en outre ,la gauche lorsqu’elle est arrivée au pouvoir dès 1981 ,qu’est ce qu’elle a fait pour les Dom Tom ?,parce que le problème n’est pas récent que je sache !

        et à part quelques déclarations ronflantes dans l’euphorie du moment avec des discours démagogiques dont elle a le secret ,quest ce qu’elle propose la gauche extrême comme solution ?

        ah oui ,prendre l’argent des riches pour les redistribuer aux pauvres ,et combien par Français ? ils ont fait le calcul ? quel argent ,comment le redistribuer ?

        allez y ! je suis curieux de l’apprendre !

        je vais avoir 67 ans ,donc de votre génération ,les discours de la gauche ,on les a entendu depuis toujours ,et alors ? ce grand soir ça vient quand ?


        • jakback jakback 9 mars 2009 18:28

          ou l’on parle de 200 € qui par le truchement des prélèvements sociaux se transforment en 400 € ( a la louche )
          comme quoi la gauche compte, mais surtout sur les autres pour gagner sa pitance, on l’entend moins lorsque le journal l’humanité licencie ses camarades employés ,et fait appel a Lagardère et consort pour ne pas disparaître, pas étonnant que la majorité des comiques soient de gauche.


        • Danièle Dugelay 9 mars 2009 18:37

          Je ne serais pas surprise que "le grand soir" vous concerne aussi, car je n’ai pas l’impression que vous
          soyez un grand capitaliste. Comme vos salariés, vous souffrez peut-être de la crise provoquée et utilisée par ceux qui détiennent la finance.

          Simple militante, je ne peux pas répondre à votre question précise. Les petites entreprises devront profiter de la nouvelle donne pourvu qu’elles en fassent un usage qui aillent dans le sens de l’égalité, écrite au fronton de nos mairies. En fait, je crois que, vous aussi, vous devriez nous rejoindre.

          Mais reconnaissez que vos difficultés éventuelles ne doivent pas, en toute justice, abaisser la valeur du travail.


        • Danièle Dugelay 9 mars 2009 18:43

          Veuillez m’excuser : je me suis trompée en cliquant. Ma réponse se trouve plus bas, à la suite du commentaire suivant. Cordialement ;


        • Danièle Dugelay 9 mars 2009 18:45

          Dacidément, je ne parviens pas à répondre à Maxim. Ces deux derniers commentaires sont pour lui.


        • Louise 9 mars 2009 14:49

          Enfin un vrai article sur ce meeting qui était effectivement très réussi. Je suis très étonnée par le black-out des médias à ce sujet. Heureusement qu’il y a Agoravox ! Sidérée par la différence abyssale du traitement fait par les médias au NPA et au Front de gauche.

          Je trouvais M.Onfray excessif quand il écrit dans Siné "signe qui ne trompe pas, les commentateurs politiques, chroniqueurs et autres pythies télévisées, toutes vendues au libéralisme et aux pouvoirs se partageant l’alternance,dissimulent mal le plaisir qu’elles ont à voir le NPA camper sur des positions non unitaires qui feront incontestablement le jeu de la droite en place." Finalement, j’en viens à penser qu’il a malheureusement raison. 


          • jaja jaja 9 mars 2009 22:42

            La droite pour moi c’est aussi le PS "libéral" avec qui les gens du Front de gauche" feront alliance dès les régionales pour sauver leurs sièges.

            PS de la libéralisation des capitaux, des privatisations insensées sous Jospin, et des guerres coloniales avec en apothéose la Guerre du Golfe de Mitterrand...

            Que ces gens et leurs alliés crachent sur le NPA est plutôt bon signe....


          • Le péripate Le péripate 9 mars 2009 15:02

             C’est le Front (inter)National ?


            • Danièle Dugelay 9 mars 2009 18:39

              Non, c’est le front de classe et espérons que ce sera le front populaire.


            • Le péripate Le péripate 9 mars 2009 19:12

               Très bien. Au vu de ce que on voit, il n’était pas juste que les bas du front soient seulement à droite.


            • gruni gruni 9 mars 2009 15:13

              Le soleil du Zénith ;c’ est du réchauffé ! Besancenot, Buffet, Mélenchon, Bové, des agitateurs qui débitent leur utopie à des citoyens égarés ou désespérés.Attention aux coups de soleil !


              • anny paule 9 mars 2009 16:29

                Je dirais comme Louise : "enfin un article... !"
                Ce qui est sûr, c’est que la couverture médiatique de l’événement est égale au néant. Ce qui est certain, c’est que le NPA jouit de faveurs journalistiques suspectes... certains y voient, d’ailleurs, la solution pour un second mandat sakoziste, avec les encouragements du "seigneur" !
                Par contre, ceux qui réfléchissent (les intellectuels véritables, pas ceux qu’on porte au pinacle !) s’accordent tous pour dire que le "système" dans lequel nous avons évolué depuis plusieurs siècles a atteint ses limites, et ce, depuis plus de trente ans... trente ans de "rustines" pour le faire fonctionner envers et contre tous... trente ans de mesures contraires à l’intérêt général. Ces intellectuels réfléchissent à des solutions plus humaines, plus humanistes, plus respectueuses des êtres vivants dans leur ensemble et de leur environnement.
                Ce que tente le "Front de gauche" peut être une mesure de salut public, une mesure de sauvegarde de nos valeurs, des héritages des philosophes des Lumières... de notre système écologique commun.
                Par contre, réfléchir à un avenir équitable pour tous suppose que la démocratie devienne une réalité, que la voix des citoyens soit prise en compte, (et non niée comme c’est le cas depuis bien trop longtemps, où les représentants élus ne représentent qu’eux-mêmes et ont pour seul objectif de demeurer des professionnels du politique...).
                Les mouvements sociaux, les plans de licenciement, les erreurs (et c’est un euphémisme) des grands de la finance dont nous subissons tous les conséquences, laissent espérer un regain démocratique. Mais pour que cette "Renaissance" ait lieu, il importe que tous ceux qui ne bénéficient pas des avantages éhontés du système (et, ils sont de très loin les plus nombreux !) s’accordent pour réfléchir en commun à de nouvelles solutions.
                Le Zénith a peut-être été un pas vers cette "Renaissance", mais il ne suffit pas. Des lendemains moins sombres ne pourront exister (pour la très large majorité d’entre nous) que si toutes les forces de l’arc des gauches sont capables de s’unir pour créer ce Front attendu. Et là, hélas, ce n’est pas gagné !
                L’avenir dépendra de l’implication citoyenne... au-delà des corps constitués !


                • Danièle Dugelay 9 mars 2009 18:55

                  Bien sûr, le meeting du Zénith n’était que le début et il faut continuer. Je veux vous dire quand même que de nombreux citoyens, qui ne sont jamais entrés dans un parti politique, viennent nous rejoindre. C’est ce qui me donne confiance en l’avenir, surtout si le NPA refuse de prendre la responsabilité de la division devant l’Histoire. "Ca suffit", c’était un des premiers slogans et je pense que beaucoup de citoyennes et citoyens sont du même avis. Il suffit de voir les divers mouvements sociaux, les manifestations, les pétitions qui circulent sur Internet. Moi, j’y crois. Amicalement.


                • maxim maxim 9 mars 2009 16:48

                  et Besancenot il avait revêtu sa tenue de Tché Guévara ? il est venu avec son vélo de service ou avec la la Vel Satis du Parti Anticapitaliste ? ils doivent se fendre la gueule les étrangers quand ils voient nos représentants de l’extrême gauche ...

                  un attardé du bulbe, Bové avec son troupeau de chèvres et ses moustaches à la Vercingétorix ,repris de justice pour dégradation du bien d’autrui !....

                  Buffet ancienne Ministre de la jeunesse et des sports qui n’a jamais fait de sport de sa vie ,à part cloper ses Gitanes et faire siffler La Marseillaise par une bande de merdeux du 93 ....

                  Mélanchon qui vaut pas un clou et qui joue au mec de gauche avec la Paye d’un député ,plus les avantages liés à la fonction .....

                  Krivine et Laguillier tous deux Députés Européens ,là où on n’en branle pas une et on passe à la caisse grassement .....

                  au Ps ,ce sont déjà de vrais fumistes ,mais l’extrême " Gôche " alors là ,la plus belle bande de faux culs qui font commerce de la détresse des gens !

                  que des promesses ,que de la gueule ! rien d’autre ...

                  allez y vous pouvez moinsser ,c’est ma tournée !


                  • Disjecta Disjecta 9 mars 2009 18:46

                    C’est ce qui s’appelle de l’argumentation.
                    Bové : "attardé du bulbe !"
                    Mélenchon : "vaut pas un clou !"
                    Petit Nicolas :" il m’a piqué ma sucette !"
                    Sincèrement Maxim, le grincheux qui balance tout en l’air ça fait un peu réchauffé.
                    Vous cherchez des noms pour vous vivifier la cervelle : Frédéric Lordon, notamment une remarquable conférence sur les médias et la crise (taper "lordon acrimed" sur dailymotion).

                    Pour ce qui concerne le Front de Gauche. Le NPA la joue solo mais a en plus le culot de prétendre sur son site qu’il cherche l’unité ! Et puis voir dans Paris les affiches pour le congrès du Zénith recouvertes par celles du NPA : c’est juste écoeurant.


                  • maxim maxim 9 mars 2009 17:04

                    c’est quoi l’Héritage des Philosophes des Lumières ? ,le Stalinisme ?les Khmers Rouges ?Pol Pot ? Kim Jong machinchouette ? Mao Tsé Tong ?


                    • Danièle Dugelay 9 mars 2009 19:01

                      Institutrice à la retraite, je me demande quel âge vous avez. Vous n’avez jamais travaillé sur des cours d’histoire ou d’instruction civique ? Les Lumières, c’est... trop de grandes valeurs à énumérer. Je vous invite à taper "Les Lumières" sur votre moteur de recherche et, alors, vous saurez de quoi vous parlez. Bon courage.


                    • Bois-Guisbert 9 mars 2009 23:32

                      c’est quoi l’Héritage des Philosophes des Lumières ? ,le Stalinisme ?les Khmers Rouges ?Pol Pot ? Kim Jong machinchouette ? Mao Tsé Tong  ?

                      C’est un peu tout ça, mais vous avez oublié Hitler. Parce que le principe selon lequel il est licite de tuer une partie de l’humanité pour faire le bonheur des survivants, c’est quand même dans le discours des Lumières qu’il s’enracine. C’est pourquoi il a été mis en oeuvre pour la première fois, par les artisans de la Terreur.


                    • logan 10 mars 2009 08:57

                      L’héritage des lumières c’est la démocratie, la république, la laicité toutes ces choses qui vous sont visiblement étrangères ...
                      C’est tout ce qui a permis à notre peuple de se sortir de plusieurs siècles d’obscurantisme religieux et de monarchie et qui nous a apporté nos libertés et nos niveaux de vie actuels, pas seulement à nous mais aussi dans toute l’Europe.
                      Ce sont des grands penseurs des philosophes qui ont réfléchit et qui ont tracé la route qu’il fallait emprunter pour améliorer nos vies et vivre mieux ensemble.




                    • maxim maxim 9 mars 2009 17:11

                      on peut avoir des noms au sujet des intellectuels qui réfléchissent au bonheur de la planète ?

                      ben oui ,des noms s’il vous plait ,vous savez ,ces intellos qui ne vivent que par les bouquins et qui ne savent même pas combien coûte une baguette ,un kilo de patates ou le litre de SP 98 ! et qui payent une bonniche à coup de lance pierre ,comme les rupins qu’ils dénoncent ,alors qu’ils le sont eux même ..

                      vous croyez que Sartre et De Beauvoir étaient à la soupe populaire ,et vivaient d’aumône ?


                      • Castor 9 mars 2009 17:51

                        Chère auteure,

                        que de lyrisme pour évoquer une réunion d’utopistes.

                        Il ne nous reste plus qu’à attendre les propositions concrètes qui sortiront forcément de cette réunion splendide.


                        • Castor 9 mars 2009 18:01

                          Ben quoi, qu’est-ce que j’ai dit ?

                          Me serais-je par hasard éloigné de la ligne du parti ?

                           smiley


                        • Danièle Dugelay 9 mars 2009 19:12

                          Je précise que ce n’est pas moi qui vous ai mis un point négatif, mais, s’il vous plaît, laissez-moi
                          le droit et le plaisir d’exprimer mes sentiments et mon espoir. Je sais que l’époque est triste et que ce n’est pas à la mode. Ne vous inquiétez pas : comme tout le monde (pas plus que les autres), je sais utiliser aussi mes neurones et il m’arrive d’être très rationnelle, voire rationaliste. S’il y a du lyrisme dans mon petit texte, c’est que j’avais, à ce moment précis, besoin de ces mots-là pour exprimer ce que j’avais ressenti. Laissez-moi cette liberté. Cordialement. 


                        • Castor 10 mars 2009 08:47

                          Chère auteure,

                          je vous laisse bien volontiers ce que vous voulez !

                          Votre article est très frais et nullement polémique.
                          Il sent le vrai, l’authentique et l’honnête, et pour tout ça, merci !

                          Je voulais simplement (et poliment) rappeler qu’au lyrisme, il est courant d’opposer la réalité.


                        • Mengneau Michel Mengneau Michel 9 mars 2009 18:03

                          Euh, Chevénement ny était pas ? C’est dommage ça aurait été le clou du spectacle !

                          http://le-ragondin-furieux.blog4ever.com


                          • maxim maxim 9 mars 2009 18:30

                            je me marre là....

                            la France 5eme puissance mondiale qui se trimballe avec un Nouveau Parti Anticapitaliste ,une bande de guignols qui croient encore au Père Noel !.....


                            • jakback jakback 9 mars 2009 19:00

                              Il fut un temps ou la France fusses 3ème, encore quelques efforts des LKP , NPA, CGT, et autres malins de la rue de la poêle, hé hop, même plus dans les dix premières, nous manufacturons pour les chinois a un prix imbattable, voila leur vision de la France moderne qui avance.


                            • Danièle Dugelay 9 mars 2009 19:15

                              Vous devez très malheureux pour subir une telle résignation. C’est vraiment très triste et je vous souhaite beaucoup de courage.


                            • delamothe delamothe 10 mars 2009 00:09

                              A l’époque ou la France rayonnait encore le pcf était le troisième partie de france , aujourd’hui on a des fafs au pouvoir et des opportunistes soc dem et troskistes ,vous croyez que ça va s’arranger avec ces gens ?


                            • maxim maxim 9 mars 2009 18:35

                              Chevènement lui ,à propos des Lumières ,il ne l’a plus à tous les étages ! smiley


                              • Danièle Dugelay 9 mars 2009 19:24

                                Maxim, je n’ai plus envie de vous répondre. Parlez donc tout seul.
                                Personne ne vous a appris ce qu’était le respect. Jean-Pierre Chevènement y a droit comme tout être humain et, si vous n’avez pas d’autres reproches à lui faire, c’est vraiment un homme bien.

                                Lui aussi, pour rester fidèle à ses convictions, a su laisser la place et ce n’était pas n’importe quoi : des portefeuilles de ministre. Je pense qu’il a droit pour cela à notre considération et, personnellement, je lui tire mon chapeau.


                              • maxim maxim 9 mars 2009 20:44

                                pour cause ,je ne pouvais pas vous répondre car nous dînons à 19 heures .........

                                primo ,je vais avoir 67 ans ,je l’avais posté ,j’ai été chef d’entreprise et je crois connaitre les problèmes liés à la fonction ! ( petite entreprise ,une soixantaine de personne ) pas pour devenir riche ,l’argent appartient aux Banques ,mais pour être libre tout simplement ,et seul responsable de mon devenir !

                                les salaires sont fixés par le patronat et la convention collective par branches professionnelles et par qualifications .....,j’ignore comment celà se passe aux Dom Tom ,mais je suppose que le système doit être analogue ....

                                vous évoquez le grand soir en supposant que je serai concerné moi aussi par cette idée ,personnellement ,je n’y ai jamai cru ,même lorsque j’étais simple ouvrier ,ni syndiqué ,ni encarté à aucun parti ,j’ai toujours pensé qu’il ne faut jamais rien attendre des autres ,et que les belles promesses politiques sont un fond de commerce de professionnels ,qui consiste à promettre ,à ne pas tenir ,et à réussir quand même !

                                vous êtes institutrice à la retraite ? c’est un beau métier ,ma premiére épouse était prof d’Histoire Géo ,et de gauche ,vous voyez ,les opposés peuvent se rejoindre !

                                mais les fonctionnaires peuvent ils comprendre autrement que sur un un plan idéologique ,que l’on puisse préférer le privé ,et même de bosser pour soi ?

                                sans certitude d’un salaire ,sans certitude du lendemain ,c’est la risque de ceux qui veulent entreprendre ..

                                et ce sont en partie ( et une bonne partie )les impôts de ces gens qui font vos salaires à vous !

                                donc vous fondez vos espoirs en une fusion de toutes les extrêmes gauches du pays ? pourquoi pas ? mais acceptez quand même la liberté d’expression de la part de ceux qui contestent vos écrits ...

                                si un jour je rédige un article ,j’accepterai que ceux qui sont en désaccord me le disent ouvertement ,la démocratie ,c’est ça ,or les extrêmes refusent la démocratie ! c’est là le hic !

                                vous évoquez le manque de respect pour Chevênement ! et alors ?,losque l’on accède à une fonction publique ,on peut être sujet aux sarcasmes ,non ? c’est la rançon du métier !

                                j’ai essayé de vous répondre ..

                                je vous souhaite une bonne soirée !

                                Maxim


                                • jaja jaja 9 mars 2009 22:33

                                  Pour ma part si le NPA avait rejoint le Front de gauche je l’aurai quitté. Je ne veux plus rien avoir à faire avec des gens qui n’attendent qu’une occasion pour se soumettre au PS et seul un programme réellement anticapitaliste et révolutionnaire m’intéresse...

                                  Mélenchon nous a vendu la soupe mitterrandienne pendant des années, le PC, autre composante importante de ce "Front de gauche", a soutenu toutes les mesures de régression sociale de la gauche au pouvoir, sans remonter à 68 et sa dénonciation des "gauchistes-Marcelin" ainsi qu’au torpillage d’un mouvement qui aurait pu devenir réellement révolutionnaire....

                                  Le Front de gauche, dont les partisans souhaitent le ralliement du NPA à leur regroupement pour des motifs purement électoralistes ont refusé de se prononcer nettement sur un programme anticapitaliste et contre l’alliance électorale avec le PS aux futures élections régionales. C’est leur droit. Ils ont des sièges bien payés à défendre. Mais c’est aussi le nôtre de ne pas manger de ce pain là et de défendre notre ligne politique indépendante des sociaux-libéraux du PS...

                                  Que Piquet se barre avec sa petite bande et que le NPA avance avec tous ceux qui espèrent et travailleront à un changement révolutionnaire de la société, lutteront pour l’égalité sociale entre toutes et tous sans se préoccuper de tous ces politicards qui, de toute façon, nous calomnieront sans arrêt quoi qu’on fasse...



                                  • Matéo34 Matéo34 9 mars 2009 23:36

                                    @ Jaja.

                                    Bonsoir,

                                    Pour ma part, ce meeting m’a fait très plaisir... smiley Rien d’étonnant là dedans.

                                    Pour ce qui est programme anticapitaliste, faut croire que le PCF est redevenu anticapitaliste vu que le NPA les reprend (Entendre Besancenot reprendre notre proposition de pôle public bancaire, par exemple, fut un réel plaisir).

                                    Bonne continuation.

                                    matéo 34


                                  • Danièle Dugelay 10 mars 2009 00:22

                                    Pur(e) et dur(e) jusqu’au bout. C’est ce que tu crois, camarade, n’est-ce pas ? Pas question d’union libre, c’est le mariage, avec alliances pour bien le sceller, engagement jusqu’à la mort, programme figé pour tous les scrutins à venir sans limite. Mais qui sait ce que nous réserve l’avenir ? Le PS est déjà bien ébréché, je rêve à son éclatement. En attendant, il y en a qui se frottent les mains, c’est Sarko et ses collègues qui travaillent pour la victoire du capitalisme international. Il suffit de regarder les médias aux ordres pour voir comment ils dressent l’estrade pour le NPA. Si c’est l’assurance d’avoir de la publicité que vous vouliez, camarades, bravo, vous avez trouvé la meilleure stratégie et cela risque de continuer jusqu’aux européennes. Tu refuses le Parti Socialiste, je te comprends puisque je l’ai quitté en 1993 après 20 ans de militantisme.
                                    Cependant, reconnais que cette attitude attire sur ton parti la bienveillance et le soutien de la Droite, celle qui ose dire son nom et ceci, que tu le veuilles ou non. Alors, vas-tu quitter le NPA qui bénéficie, volontairement ou involontairement,de l’appui de Sarkozy et de ses amis ? Ne crois-tu pas que ton parti s’honorerait en dénonçant lui-même cette réalité gênante ? Je vais te donner un exemple : hier soir, j’ai écouté tous les journaux d’une chaîne d’information. La principale nouvelle était les 50 ans de la poupée Barbie, puis le refus du NPA de se joindre au Front de Gauche, enfin la division de la "gauche radicale" pour les Européennes : pas un mot sur le meeting du Zenith et les 6000 participants...
                                    Le vrai danger pour le libéralisme international, c’ést le Front de Gauche, surtout avec vous, et le meilleur moyen de l’affaiblir, c’est de faire "mousser" le NPA. Eh oui, rien n’est simple. Tu préfères rester pur, tu as raison, mais une alliance politique n’est jamais définitive, on peut toujours la rompre si on le souhaite. Par contre, ton exigence à long terme, alors que personne ne peut savoir ce que nous réserve l’avenir, je la trouve dangereuse : que ferez-vous quand les forces libérales internationales auront tout détruit (les services publics, l’école, la justice, les libertés fondamentales, les valeurs de la République, la laïcité, les droits sociaux , les Etats etc....), quand elles exerceront un pouvoir sans limites et exploiterons sans vergogne les peuples affaiblis, si par malheur elles y parviennent ? Il y a eu déjà trop de dégâts, il y a encore trop de projets redoutables dans les cartons de l’Union Européenne. Maintenant, c’est urgent. C’est aujourd’hui, demain, en juin qu’il faut agir. Plus on attend, plus ce sera difficile de les empêcher de construire leur nouvelle société mondiale oppressive.
                                    Plus tard, cela risque d’être trop tard.
                                    Personnellement, j’aimerais bien travailler avec un militant sincère comme toi et j’espère encore qu’il y a de l’espoir. Cordialement.


                                  • Danièle Dugelay 10 mars 2009 00:25

                                    Le précédent commentaire en vert était pour Jaja. Merci de rectifier, puisqu’un autre écrit est venu s’intercaler pendant que je tapais...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès