Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Autisme, packing et présidentielles – A quoi joue Martine Aubry (...)

Autisme, packing et présidentielles – A quoi joue Martine Aubry ?

2012 sera l'année de l'autisme, déclaré récemment « Grande Cause Nationale » par Mr Fillon. Mais cela fait déjà quelques mois que ce sujet brûlant s'est invité sur le devant de la scène et en particulier dans la campagne présidentielle et législative.

Ainsi ce jeudi 12 janvier ont eu lieu les premières rencontres parlementaires sur l'autisme, à l'initiative du Député Daniel Fasquelle, président du groupe « autisme » à l'Assemblée Nationale. Mais aussi et surtout, depuis quelques mois, les associations et collectifs de familles du monde de l'autisme multiplient les interpellations aux politiques, et notamment aux candidats à la présidentielle.

 Bien avant les primaires du Parti Socialiste, notre Collectif « Egalited » interpellait les candidats sur les points les plus critiques :

– l'inadéquation des prises en charges, encore majoritairement d'inspiration psychanalytiques et inefficaces pour aider les autistes (l'autisme est un handicap neurodéveloppemental, pas une maladie psychique) ; voir à ce sujet notre article ici

– le scandale du packing (voir également notre article sur ce sujet, ici)

– la scolarisation des autistes, catastrophique malgré la loi de 2005 ; seuls 20% des autistes sont scolarisés en milieu ordinaire, alors que c'est une chance qui devrait être offerte à la majorité d'entre eux, comme en Espagne ou en Suède.

 Avant les primaires du PS, le collectif Egalited avait reçu des réponses de François Hollande et de Martine Aubry (consultables ici). La réponse de Martine Aubry avait frappé par sa clarté et l'ampleur de son engagement, assez rare dans le monde politique où il faut bien le dire l'habitude est plus au consensus mou et à la langue de bois pour ne froisser personne. Ainsi pouvait-on lire dans son courrier : « En ce qui concerne la prise en charge des enfants, sachez que je m'oppose fermement à la pratique du packing, dont je souhaite l'interdiction en France  ».

Dans le même temps, l'association « Vaincre l'Autisme » (ex-Léa pour Samy), connue pour ses prises de position sans concessions, recevait également de Mme Aubry un courrier (consultable ici) dans lequel elle écrivait : « C'est vous, parents, qui nous avez alertés sur les dérives liées à l'assimilation de l'autisme à une maladie mentale et à la terrible pratique du packing ». Cette lettre est de plus annotée manuellement par Mme Aubry avec sa signature, deux lignes écrites de sa main, ce qui authentifie son origine.

 Cette prise de position tranchée de Martine Aubry en avait surpris plus d'un, car Mme Aubry avait intégré à son équipe de campagne le Pr Pierre Delion, en tant qu'expert sur le sujet de la violence des enfants. Mme Aubry déclarait d'ailleurs dans un article paru fin 2010 (voir ici) : “C'est un très grand professionnel. Un homme engagé qui ne reste pas dans son bureau, qui est ouvert sur la société, et qui apporte ses compétences avec un grand naturel”. Mme Aubry est Maire de Lille, le Pr Delion est quant à lui responsable du service de pédopsychiatrie au CHR de Lille et supervise également l'unité de diagnostic au Centre Ressource Autisme de Lille ; il s'agit donc d'une importante personnalité de cette ville, que Mme Aubry côtoie depuis des années, et semble-t'il qu'elle apprécie. Or, le Pr Delion a réintroduit en France la pratique du packing sur les enfants autistes qu'il considère comme utile pour leur permettre de se construire une image du corps censément déficiente, et il travaille depuis des années pour répandre l'utilisation du packing en milieu hospitalier pédopsychiatrique. La prise de position tranchée de Mme Aubry contre cette technique prônée par une personne dont elle est apparemment aussi proche avait donc de quoi surprendre agréablement les associations de familles d'autistes.

 Les primaires sont passées, avec le résultat que l'on sait : François Hollande est le candidat désigné par le PS, Martine Aubry demeure responsable du Parti Socialiste. Or, fin décembre, apparait sur le site web d'un ami du Pr Delion un document pour le moins troublant (voir ici). Il s'agit d'une lettre de Mme Aubry au Pr Delion, non datée (ou dont la date a été effacée avant mise en ligne), dans laquelle elle nie tout jugement sur la pratique du packing. On peut y lire en particulier que dans son courrier aux associations “a été ajoutée, sans que j'en sois informée et que je donne mon accord, une critique de la pratique du packing. En aucun cas je ne souhaite prendre parti sur les pratiques thérapeutiques de l'autisme”. Elle ajoute plus loin qu'il s'agissait d'une “prise de position que je ne cautionne en aucun cas”, poursuit en assurant le Pr Delion de son admiration pour ses qualités de médecin et de scientifique, en termine la lettre en souhaitant que se dégage un “consensus sur les thérapies et l'accompagnement des enfants autistes et de leurs familles”. Cette lettre est confirmée par un court article paru début janvier (consultable ici).

 Souhaiter un consensus sur un problème aussi polarisé que le débat sur la prise en charge de l'autisme et le packing, c'est typiquement un voeu pieux forgé dans la langue de bois, et dans le débat en cours cette seconde lettre de Mme Aubry fait clairement pencher la balance du côté de son “admiration”.

 Que faut-il comprendre de tout cela ? La lettre de Mme Aubry à Mr Delion n'est pas un faux, puisqu'elle est confirmée par ses propos dans l'article paru ensuite. Donc, soit la lettre envoyée aux associations a en effet été falsifiée comme elle le dit, ce qui est très grave car un faussaire est alors à l'oeuvre au PS et il faut le démasquer d'urgence pour qu'il cesse de nuire, soit Mme Aubry a délibérément menti aux associations pour gagner des voix juste avant les primaires, ce qui est encore plus grave compte tenu de sa position de premier plan sur l'échiquier politique. L'annotation manuelle de la lettre envoyée à “Vaincre l'Autisme” plaide contre l'hypothèse du faussaire, à moins que Mme Aubry ne relise pas ce qu'elle signe...

 Un fin connaisseur du marigot politique socialiste avec qui nous avons été en contact (et qui tient à ne pas être nommé) émet pour sa part une hypothèse digne de Machiavel : Mme Aubry pourrait avoir en effet tenté de récupérer les voix des familles d'autistes avant les primaires, et après les avoir perdues, se renie publiquement afin de détourner ces mêmes familles du vote Hollande. Elle jouerait donc Hollande perdant aux présidentielles, espérant remporter les législatives afin d'être ensuite nommée Premier Ministre, ce qui lui serait impossible avec Hollande comme président de la République... Cette hypothèse n'engage que son auteur mais permet d'expliquer tous les faits.

 Quoi qu'il en soit, cette déplorable volte-face a généré chez les associations de familles une profonde méfiance vis à vis des engagements des candidats en présence, beaucoup trop vagues et faussement consensuels sur le sujet de l'autisme, à l'exception notable de Mr Dupont-Aignan (voir ici) qui a cependant peu de chances d'être élu cette fois-ci. Ces mêmes associations, dont notre Collectif, sont en train d'interpeller de nouveau les candidats en lice, espérant enfin de leur part un engagement ferme et très clair sur ce sujet, en cette année de l'autisme “grande cause nationale”.

 Saluons à cet égard l'extraordinaire espoir suscité par les propos tenus lors de la “Journée Parlementaire de l'Autisme” ce jeudi 12 janvier, ainsi que la teneur du rapport remis par Mme la Sénatrice Valérie Létard à la Ministre Roselyne Bachelot. Enfin, a-t'on entendu les plus hautes instances politiques françaises se saisir du drame de l'autisme, expliquer qu'il faut tourner le dos aux pratiques psychanalytiques obsolètes et inutiles, qu'il faut appliquer les mêmes pratiques qu'en Belgique ou ailleurs en Europe du Nord pour reproduire leurs succès obtenus avec TEACCH, ABA, PECS. On lira par exemple l'entretien accordé au journal “La Croix” du Député Daniel Fasquelle (UMP), président du groupe d'études Autisme de l'Assemblée, ici, et une intervention à l'Assemblée Nationale du Député Gwendal Rouillard (PS), secrétaire du même groupe d'étude, ici. Leur courage et leur détermination ont beaucoup impressionné ceux qui ont eu la chance d'assister à cet journée parlementaire, qui restera un exemple de ce que peut être un travail politique constructif, dépassant les clivages traditionnels, pour le bien commun.

 Il est donc maintenant plus que temps que cessent l'hypocrisie des décideurs, l'incompétence de nombreux professionnels, et les souffrances des autistes et de leurs familles. Les candidats et partis politiques en lice pour les présidentielles et législatives doivent se saisir de la question avec le même courage que les Députés lors de cette journée, et prendre tous clairement l'engagement de poursuivre ce travail dans la même direction et avec la même détermination, quels que soient les résultats des urnes. Il faut en finir avec les prises en charge psychanalytiques inutiles, avec le packing, avec l'exclusion scolaire et sociale qu'on impose à nos enfants.

 Au moment de déposer son bulletin dans l'urne, les autistes et leurs familles y réfléchiront à deux fois.


Moyenne des avis sur cet article :  3.73/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

59 réactions à cet article    


  • morice morice 16 janvier 2012 11:34

    Un fin connaisseur du marigot politique socialiste avec qui nous avons été en contact (et qui tient à ne pas être nommé)


    Ah, bien : c’est exactement la technique du FN ça : on sait quelque chose (ce qui est faux) mais on ne peut pas vous dire qui nous l’a dit.

    La Marine avait promis denis donner le nom de ces « économistes » : on en a eu qu’un seul , ilest raciste et installé politiquement dans le nord.

    Il faut être autiste pour ne pas s’apercevoir que ce genre de ragôt provient toujours des mêmes manipulateurs. Les reprendre est une preuve de votre incapacité à prouver ce que vous dites.

    L’autisme est un problème bien trop sérieux pour que des gens visiblement manipulés viennent en faire une tribune politique comme vous le faites ici. De façon même pas insidieuse.

    Les gens qui se chargent de ce problème n’ont aucun intérêt à sombrer dans les sirènes d’un quelconque parti. Or là à l’evidence, les gens qui vous tiennent le stylo vous orientent. 

    Ce faisant, vous briserez sans problème votre association : les gens qui en font partie vont vite s’apercevoir que ce ne sont pas les enfants qui vous intéressent mais bien un projet poliitique, et ça ils ne vous le pardonneront jamais, et ils auront bien raison.

    • EgaliTED EgaliTED 16 janvier 2012 11:39

      Vous pourrez noter que nous avons sourcé toutes les informations qui sont donc vérifiables. Qui manipule qui ? Vous ne pourrez contester la réalité des divers courriers ou Mme Aubry se contredit elle même... Comment l’expliquez vous ?

      Mme Aubry, et les autres, peuvent prendre position clairement, nous ne souhaitons pas autre chose. Et nous n’avons aucun projet politique, seulement un projet pour les autistes.


    • morice morice 16 janvier 2012 12:06

      Je défends les autistes, oas une manipulation politique visiblement orchestrée par des gens de droite, n’essayez mêlé pas de venir récupérer le débat.


      Le texte est de la plus haute idiotie, de type conspirationniste, faisant du sujet de l’autisme un enjeu pour devenir premier ministre : on croît rêver là....

    • chanel 16 janvier 2012 12:15

      « Il faut être autiste » je ne sais pas si c’est pure provocation de votre part, mais rien que pour ça, votre discours est totalement disqualifé, passez votre chemin, les autistes se passeront très bine de vous !


    • mag2 mag2 16 janvier 2012 13:09

      Lol..continue moric, continue ça fait buzzer comme ça !


    • mag2 mag2 16 janvier 2012 13:11

      oui on dirait que c’est fait expres pour avoir des commentaires..


    • appoline appoline 16 janvier 2012 18:23

      Morice,


      Il faut vraiment que vous arrêtiez de vous ridiculiser ainsi. Vous, c’est Alzeimer qui vous guette si vous n’y prenez garde et croyez moi en gérontologie, on n’est pas si tendre que ça avec les déments.

      Non, c’est un sujet grave, avec des gens qui souffrent. Avez vu déjà vu cette peur dans le regard d’un autiste ? C’est déchirant.

    • morice morice 16 janvier 2012 11:39

      Saluons à cet égard l’extraordinaire espoir suscité par les propos tenus lors de la “Journée Parlementaire de l’Autisme” ce jeudi 12 janvier, ainsi que la teneur du rapport remis par Mme la Sénatrice Valérie Létard à la Ministre Roselyne Bachelot


      Confirmation par l’exemple de votre récupération politique de droite.

      L’autisme n’est hélas pas un phénomène que la politique peut récupérer ’ vous avez visiblement déjà dévoyé vis propres statuts, en en faisant un choix purement politique. 

      • EgaliTED EgaliTED 16 janvier 2012 11:40


        Si vous aviez lu jusqu’au bout vous aurez noté que nous rendons largement hommage également à la position d’un député PS et au groupe d’étude autisme de l’assemblée ou sont présents des députés de tous bords.


      • Pelletier Jean Pelletier Jean 16 janvier 2012 14:22

        « Elle jouerait donc Hollande perdant aux présidentielles, espérant remporter les législatives afin d’être ensuite nommée Premier Ministre, ce qui lui serait impossible avec Hollande comme président de la République... Cette hypothèse n’engage que son auteur mais permet d’expliquer tous les faits. »

        Une fois de plus on nous sort cette fable « inculte », et c’est bien dommage à l’occasion d’un débat autour de l’autisme qui méritait mieux que cette approche partisane.

        Que martine Aubry ne s’agite pas pour soutenir le candidat François Hollande tout le monde a pu, en effet, l’observer.

        Mais sachez qu’un Parti qui gagne l’élection présidentielle, gagne la législative qui suit dans le mois. C’est en raison de cet effet mécanique que la réforme du septennat a été engagée sur un mandat de cinq ans couplant les élections législatives.

        Martine Aubry n’est pas une idiote, elle connait bien la sociologie politique et ne spécule ne aucune manière sur un échec de François Hollande à la présidentielle qui lui ouvrirait la victoire aux législative avec Matignon à la clef.

        Les sous-marins de la droite ne savent plus quoi inventer, c’est désopilant !
        http://www.over-blog.com/profil/blogueur-984719.html



      • Richard Schneider Richard Schneider 16 janvier 2012 16:33

        à Pelletier Jean :

        Je ne prends pas parti sur le fond de l’article. J’ai bien fréquenté des autistes dans ma carrière, mais je me garderai bien de donner un avis sur les traitements qu’il faudrait appliquer pour leur venir en aide ...
        En revanche, comme vous, concernant l’interprétation de l’attitude de Martine Aubry envers Hollande me paraît un peu fantaisiste : le PS sait très bien que s’il perd la prochaine présidentielle, il « explosera ». Or, Aubry en est la première secrétaire. Certes, elle et lui (Hollande) ne sont pas en empathie - c’est le moins que l’on puisse dire. Mais vouloir saborder le parti et devenir le chef d’un gouvernement avec Sarkozy (ou un autre) à l’Élysée en mai prochain, cela relève d’un scénario digne d’un film de SF.
        Tresser des louanges envers Létard et Bachelot me gênent aussi. Juste une remarque : où en est la grande cause sur le handicap tant vantée par les sarkozystes il y a encore six mois ?



      • mag2 mag2 16 janvier 2012 11:43

        et bien....

        merci Morice pour l’autiste que je suis...ça me touche beaucoup voter compliment : genre les autistes qui comprennent rien, en dessous de tout.

         

        ça commence fort les commentaires...

        quels sont les gens qui tienent le stylo selon vous ? egalited est un collectif de parents. les parents sont des electeurs ils ont le droit de s’exprimer par rapport à ce qui les interesse ?

        les parents ne voteront pas pour une personne qui est pour des pratiques jugées comme non ethiques par la communauté scientifique internationale

         

        tout simplement


        • morice morice 16 janvier 2012 11:54

          quels sont les gens qui tienent le stylo selon vous ? egalited est un collectif de parents. les parents sont des electeurs ils ont le droit de s’exprimer par rapport à ce qui les interesse


          Un collectif qui ne ferait que des ronds de jambe à l à droite et utiliserait des ragots pour atraquer la gauche ,

          M’étonnerait quand mêle que tous les parents d’autistes soient de droite....

          Quant à vis allusions sur le mépris, essayez de trouver une seule formulation dans ma réponse à ce propos. Votre association ne peut plus que se saborder, car elle est victime d’un hold up politique : les derniers servis en ce cas étant.... Vous même.

        • mag2 mag2 16 janvier 2012 12:38

          vous avez ecrit « il faut etre autiste pour.. »

          c’est irrespecteux ..comment croyez vous que les personnes autistes prennent cette phrase ? et les parents, vous pensez qu’ils vont apprecier ?

          je ne fais pas partie du collectif

           

          on se fiche pas mal de la couelur du parti politique...toute façon les parents sont exclus de la société , ils otn perdu leur droit au travail, le droit à l’education pour leur enfant. 

          par ex moi je votais communiste avant d’avoir un enfant autiste. je ne vote plus depuis..

          egalited est apolitique. le but est d’amener les politiques à faire un debat de fond.


        • Emmanuel Aguéra LeManu 17 janvier 2012 11:00

          c’est marrant comme tout d’un coup les parents prennent de l’importance dans une société où la famille se désagrège...
          Momo y va fort, mais il faut reconnaître que tout ceci est bien ciblé. L’auteur ne se prend pas pour un spécialiste de l’autisme, il s’en défend même, mais par contre, j’ai bien l’impression qu’il se prend pour un spécialiste en militantisme...
          Grotesque.
          L’autisme mérite mieux que cette chienlit.


        • morice morice 16 janvier 2012 11:48

          Mme Aubry, et les autres, peuvent prendre position clairement, nous ne souhaitons pas autre chose. Et nous n’avons aucun projet politique, seulement un projet pour les autistes.


          Si c’était le cas, vous ne le mêleriez pas à la politique.

          Vos méthodes de faussaire et de ragots décrédibilisent totalement votre mouvement. Quand on prend en charge des enfants, on n’en fait pas les otages d’une vision politique. Ce que vous faites, avec ce texte infâmant. Votre manière de prendre les gens à témoin est bien une manipulation forcée, c’est une technique connue, et je le répète fortement connotée politiquement.

          Vous venez de tuer votre mouvement : des parents n’accepteront jamais de devenir un enjeu politique . Les enfants sont le cadet de vos soucis avec cette manière de faire. 

          • mag2 mag2 16 janvier 2012 11:52

            Ben sur que si, les parents vont accepter..

            le debat sscientifique sur l’autisme est clos : cela doit devenir un debat de fond ; les politiques doivent prendre position, amener au debat . c’est un probleme de santé publique ; un probleme qui a sa source dans le manque cumulé de courage des politiques ( de TOUS les politiques ) à virer les pros incompetents.

            les parents sont bien conscient que l’autisme est un sujet politique, un debat politique.

            vous sous estimez la colere des parents. 


          • cecifacile cecifacile 16 janvier 2012 23:21
            Maman solo d’un petit bonhomme de cinq ans et demi suspecté TED, officiellement déscolarisé, non diagnostiqué et sans prise en charge adaptée.
            Je réagis rapidement car le peu que je viens de lire de vos commentaires me fatigue déjà Mr Morice. Avez-vous un enfant souffrant d’autisme ? Vous seriez dans ce cas vous comprendriez qu’en tant que parents il nous faut frapper à toutes les portes pour faire valoir leurs droits, et vous devez savoir que pour obtenir ce que l’on veut il faut s’adresser aux personnes ayant un certain potentiel, une certaine influence, et peut-être une certaine sensibilité sur la question, et ce, qu’elle soit de droite ou de gauche. 
            Pensez vous qu’il soit normal en France que les outils indispensables aux progrès de nos enfants nous soient refusés ou que nous devions mener un véritable combat pour les obtenir. A qui devons nous nous adresser alors pour faire changer les choses, si ce n’est aux membres du gouvernement. Quant à votre réflexion sous-entendant que les autistes manqueraient de matière grise, elle montre à quel point la votre vous fait défaut, et à quel point vous semblez méconnaître le monde « autistique ». L’intelligence n’est certainement pas là où vous le croyez. 
            Encore une question : on vous paye pour tenter de descendre un groupe de parents qui combattent pour offrir un avenir à leurs enfants. Car c’est cela le mouvement dont vous parlez. 


          • morice morice 16 janvier 2012 11:55

            Et vous croyez y arriver avec des ragots et des manipulations ? 


            • mag2 mag2 16 janvier 2012 12:03

              par contre prendre l’autisme comme une insulte j’appelle ça au mieux de l’ignorance, au pire de l’intolérance et du manque de respect.

               

               


            • morice morice 16 janvier 2012 12:07

              par contre prendre l’autisme comme une insulte


              Pardon ? Vous essayez quoi comme méthode là ? Le mensonge en plus ? 

            • olivier 16 janvier 2012 13:53

              alors, ou ils sont les ragots ? tous les affirmations ont leur lien vers leur source.
              L’autisme ne doit pas etre politique, mais a ton avis, qui s’occupe de la politique de santé en France, les Bisounours ?

              Tu vois, avec un enfant autiste, je m’en fous completement des débats d’idée a 2 balles qui semble faire ton quotidien et qui te permette de te croire intellectuellement vivant.
              On a bien d’autres choses plus interessante a gérer comme en particulier l’avenir de nos enfants et la qualité de prise en charge qu’ils méritent.
              Aussi, il est important pour nous de sensibiliser les politiques sur ce sujet, et ce n’est surement pas de la faute des parents si Martine Aubry s’est jouée d’eux a des fins electoraliste et que ceci est prouvé dans cet article.
              Esperons que Hollande relève le débat

            • guitoune guitoune 16 janvier 2012 21:33

              je vous cite :morice : « Il faut être autiste pour ne pas s’apercevoir que ce genre de ragôt provient toujours ....... » . Là, vous insultez ... alors arrêtez de faire votre vierge effarouchée ...


            • cecifacile cecifacile 16 janvier 2012 23:33

              Vous parlez de ragots et de manipulations ? C’est tordant. Vous ne pouvez vous imaginer un instant ce que nous, parents, subissons de certains professionnels, non seulement en ragots et en manipulations, mais également en intimidations et en mensonges.Il serait tellement plus agréable que vous utilisiez votre franc parlé et votre esprit critique à bon escient, et non pour intervenir sur un sujet aussi important. 



            • mag2 mag2 16 janvier 2012 11:59

              des ragots ?

              un lettre de martine aubry à pierre delion , je n’appelle pas cela un ragot


              • morice morice 16 janvier 2012 12:01

                Il faudrait quand mêle. Vous rendre compte du DÉLIRE dans lequel votre association vient de tomber enécrivant : 


                Un fin connaisseur du marigot politique socialiste avec qui nous avons été en contact (et qui tient à ne pas être nommé) émet pour sa part une hypothèse digne de Machiavel : Mme Aubry pourrait avoir en effet tenté de récupérer les voix des familles d’autistes avant les primaires, et après les avoir perdues, se renie publiquement afin de détourner ces mêmes familles du vote Hollande. Elle jouerait donc Hollande perdant aux présidentielles, espérant remporter les législatives afin d’être ensuite nommée Premier Ministre, ce qui lui serait impossible avec Hollande comme président de la République... Cette hypothèse n’engage que son auteur mais permet d’expliquer tous les faits.

                Depuis quand une association faut dans le conspirationnisme de bas étage ? 

                Vous vous rendez compte de oû peut venir pareille pensée ou pas ? 

                C’est de la FOLIE ce texte ! De la FOLIE ...

                Vous confondez vie politique et XFiles, là ! 

                • morice morice 16 janvier 2012 12:26

                  Ce n’est pas le sujet, le sujet c’est la manipulation des électeurs, pas celui des gamins.


                  Vous essayez de venir troller le débat, uniquement parcecqye je suis intervenu.

                  Le packing, tout le monde est conscient aujourd’hui de ses manquements. 

                  En fait on ne parle pas de lui, mais des relations entre Aubry et un prof qui en est la représentation..

                • morice morice 16 janvier 2012 12:22

                  Hollande a été élu avec. 1300 000 voix devançant Aubry de Plus de 200 000


                  Il y’a eu plus de 2500 000 votants 

                  Il y’a en France 60 000 autistes..

                  On peut raisonnablement penser qu’ils ne sont pas tous de gauche.

                  Disons la moitié pour silmplifier : ça fait 30 000

                  Combien dans les familles où on vite à deux sont allés voter ? Allez, disons la moitié...

                  Mêle s’ils votent à deux, on. À aucun espoir que ce vote aurait ou avoir l’influence que ce texte de barge explique ....
                  Les chiffres en eux-mêmes expliquent que votre thèse complotiste façon FN ne peut pas tenir debout les familles d’autistes concernées ne pouvaient être un.enjeu.

                  Associer donc leur possible vote à l’avenir d’Aubry est une ESCROQUERIE INTELLECTUELLE.

                  Il y’a bien manipulation.



                  • EgaliTED EgaliTED 16 janvier 2012 13:05

                    Martine Aubry a cru bon de répondre à notre lettre malgré, d’après vous, le faible poids électoral des autistes et de lrus familles... Sachez à tout hasard qu’avec une prévalence de 1/150 il y a plusieurs centaines de milliers d’autistes en France. Ajoutez leurs familles, ça fait du monde.

                    Notre article ne prend parti pour personne. Nous mettons au grand jour des propos contradictoires de Mme Aubry, sur lesquels elle n’a eu que des explications peu convaincantes. Il lui appartient de clarifier la question ; soit elle a menti, soit il y a un faussaire à démasquer parmi ses proches.

                    Nous attendons de la part de TOUS les candidats aux Présidentielles et aux Législatives qu’ils prennent aussi clairement position dans ce débat que Mr Fasquelle (UMP) ou que Mr Rouillard (PS) qui soutiennent les associations et sont d’accord avec les conclusions de Mme Létard.

                    Vous tentez de décrédibiliser notre collectif en nous calomniant, c’est assez bas.


                  • morice morice 16 janvier 2012 13:12

                    Sachez à tout hasard qu’avec une prévalence de 1/150 il y a plusieurs centaines de milliers d’autistes en France. Ajoutez leurs familles, ça fait du monde.


                    pas assez pour sombrer dans vos délires de droite : vous avez les chiffres, ça n"aurait RIEN changé à l’élection.Mais même ça, vous n’y répondez pas. Preuve d’un parti pris évident.

                    à vous entendre la France entière est autiste.A vous lire, je vais finir par le croire.

                  • mag2 mag2 16 janvier 2012 16:10

                    Excellent ce Morice !

                    Morice , vous souffrez je pense de paranoia..calme..zen, inspirez, respirez

                    Tenez, prenez exemple sur Nathalie Roussy...lachez prise, ça va aller... 


                  • cecifacile cecifacile 16 janvier 2012 23:44

                    Pensez vous réellement que les autistes n’ont pas leur place dans les bureaux de vote ? Belle performance. Et concernant les chiffres, vous êtes professeur de mathématiques non ? Gardez bien vos commentaires et ressortez les lorsque les élections seront passées si cela vous perturbe tant. Vous vous rendrez compte de votre impudence.

                    Répondre à vos commentaires est une perte de temps qui nous éloigne du sujet principal : la prise en charge de nos enfants.
                    Amusez-vous bien à tenter de briser des groupes d’entraide que vous n’auriez jamais pu mener.

                  • morice morice 16 janvier 2012 12:31

                    Vous ne faites que me suivre, c’est évident et pénible. Demain je poste sur l’enculage des mouches en me disant opposé, vous viendrez en défenseur de l’enculage des mouches.


                    C’est patent ici, désormais. Vous prendrez n’importe qu’elle idée pourvu qu’elle soit l’inverse de la mienne, en prime en lissant le poil de ceux qui seraient contre eux aussi.

                    Bregpf, vous trollez ,bassement en prime car le sujet est grave, mais ce n’est pas l’autisme qui vous intéresse....

                    • guitoune guitoune 16 janvier 2012 13:08

                      il y a 600 000 autistes en france et une naissance sur 100/150 ... et cela concerne le ministère de la santé, de l’éducation nationale et d ’autres encore ...

                      je suis de gauche, j’ai voté MA au primaire et j’ai vraiment l’impression de m’être fait planté un couteau dans le dos ... Maintenant je pense, en tant que mère, sans être dans une assoc ou collectif, que ce problème de santé publique doit être mis sur la place politique et dépasser les clivages gauche-droite comme le font les députés du plan autisme ... et le débat doit aussi être politique car il n’y a que par cette voie que peut-être réformé l’enseignement des professionnels, la prise en charge des enfants et adultes, la scolarisation, l’interdiction du packing et de la psychanalyse pour nos enfants ..... Mais ce sujet vous dépasse peut-être ... quand on vous aura ballader pendant 30 ans, peut-être finiriez-vous par interpeller les pouvoirs publics.

                       

                      et n’oubliez pas .... 600 000 personnes atteintes de ce troubles, auxquels vous pouvez ajouter les parents des enfants ayant des troubles dys, des tdah et autres troubles traités de la même façon que les enfants autistes. Et aussi, n’oubliez pas nos familles, nos amis qui suivent aussi l’évolution du dossier ..

                       


                      • morice morice 16 janvier 2012 13:15

                        l y a 600 000 autistes en france et une naissance sur 100/150 ... 


                        60 000 , chiffre officie en 2002.

                        L’Inserm en 2002 estimait à 60 000 le nombre d’autistes en France et 180 000 en incluant les troubles envahissants du développement (TED), alors que l’OMS (Organisation mondiale de la santé) avance des chiffres plus importants, entre 200 000 et 400 000, en 2005. Le comité national d’éthique cite quant à lui le chiffre de 300 000 à 500 000 adultes atteints de « troubles envahissants du développement ».

                        Le comité, s’appuyant sur les taux de prévalence relevés dans d’autres pays, estime que « de 5 000 à 8 000 nouveaux-nés par an développeront » un syndrome autistique.



                      • morice morice 16 janvier 2012 13:16

                        je suis de gauche, j’ai voté MA au primaire et j’ai vraiment l’impression de m’être fait planté un couteau dans le dos ... 


                        vous n’avez qu’à pas lire les ragots manipulés.

                        • chanel 16 janvier 2012 13:19

                          Bon, laissons le morice où il est et parlons du texte : il est en effet surprenant qu’un personnage politique aussi en vue soit capable d’écrire et de signer des textes aussi contradictoires. A-t-elle cédé à un chantage ? est-elle capable de se renier pour des raisons bassement politiques ? a-t-elle perdu toute capacité de jugement ? On a beau être très déçue que la seule femme en mesure aujourd’hui d’avoir un destin politique se comporte de cette manière : méprisante envers les faibles, obséquieuse devant un certain pouvoir, fut-il médical, et confuse. Malheureusement pour elle, il y a 10 ans personne n’aurait rien vu. Aujourd’hui, grâce à internet le moindre faux-pas se voit comme le nez au milieu de la figure. Et pour un faux-pas, c’est plutôt un méga-plongeon.
                          Merci aux associations et collectifs d’informer objectivement les intéressés et ceux qui sont capable de comprendre l’enjeu énorme que cela représente pour la santé publique.
                          Et tirons-en la leçon qui s’impose : les candidats ont intérêt à bien potasser le sujet, les parents ne laisseront rien passer.


                          • morice morice 16 janvier 2012 13:54

                            On a beau être très déçue que la seule femme en mesure aujourd’hui d’avoir un destin politique se comporte de cette manière : méprisante envers les faibles, obséquieuse devant un certain pouvoir, fut-il médical, et confuse


                            c’est une totale INTERPRETATION.

                            elle indique que ce n’est pas de son ressort.

                          • morice morice 16 janvier 2012 13:57

                            Merci aux associations et collectifs d’informer objectivement les intéressés et ceux qui sont capable de comprendre l’enjeu énorme que cela représente pour la santé publique.


                            ce que j’en vois sur Facebook est de la DESINFORMATION et une récupération SECTAIRE.

                            moi je dis simplement : arrêtez de vous EMBALLER.

                          • mag2 mag2 16 janvier 2012 15:54

                            excellent ce morice !

                            les parents sectaires...

                            excellent votre style Morice, j’adore !

                             

                            et sinon, et bien tout cela démontre le pouvoir qu’a le secteur de la santé...et oui Martine Aubry soutiendra Delion à sa convocation devant le conseil de l’ordre des medecins le 16 fervrier à Lille. Je suis prete à parier qu’elle y sera...

                             

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès